Spiritualités



Toussaint


Tous-Saint, c'est le cri que Dieu nous fait entendre des profondeurs.



C'est aussi le fond du Message de Jésus : accomplir la Sainteté de Dieu en nous,

Aimer son prochain comme Dieu nous aime

Aimer la justice comme Dieu l'aime

Aimer la vérité comme Dieu la donne

Devenir libre et responsable comme Dieu l'est.



Il s'agit de retrouver notre nature divine


En devenant bon nous devenons immortel.

Nous sommes créateurs de notre éternité.

« Celui qui découvrira le sens de ces paroles ne goûtera pas à la mort. » (Logion 1, év. de Thomas)

Jésus, qui de son vivant, accomplit sa nature divine, ne peut pas gouter la mort.

Il ressuscite. La nature divine qu'il a mis en lumière,  projette automatiquement sur lui ses rayons d'éternité.

L'Evangile donné à Arès met l'accent sur la corrélation entre une vie droite et la vie éternelle.

La rectitude de Jésus le conduit à accepter le Sacrifice de sa vie.

L'Evangile d'Arès nous invite à commémorer (Mémoire du Sacrifice) ce Sacrifice afin de mieux comprendre la Victoire qui nécessairement en découle (ici la résurrection de Jésus)

L'exemple de Jésus, qui est un exemple extrême de l'engagement, aboutit à la Victoire sur la mort. Il nous convainc ainsi que face au bien, la mort n'existe pas.


« Heureux celui qui se tiendra au commencement, il ne connaîtra pas la fin et ne goûtera pas la mort » (Logion 18, év. de Thomas)

Nous naissons sans cesse alors que nous croyions aller vers la mort.

Il semble que cette Victoire n'est pas spécialement liée à la mort physique. Car jésus nous dit, d'une manière répétée, que le Royaume est déjà à l'œuvre quand l'Homme devient bon. Le Royaume est en permanence à l'intérieur de nous (Luc et Thomas).


Sacrifice et Victoire

Vie droite et immortalité

Voilà la proposition spécifique de Jésus au nom du Père.

La vie éternelle est le fruit que nous pouvons gouter dès aujourd'hui.


"Père de l'univers

Toi seul est Saint

Que règne sur nous ta Sainteté "(RA 12/4)

Cette demande qui est davantage un engagement de notre part, conditionne toute notre vie d'ici et maintenant ainsi que nos rapports avec Dieu.

Lire la suite du texte.

http://michelpotay.info/RevelationdAres2009-evangile.p40.html