Une tribu aborigène refuse 1 milliard de $ d’une compagnie pétrolière