Spiritualités

DES VOIX COURAGEUSES ET LUCIDES DANS LE MONDE ARABO MUSULMAN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

DES VOIX COURAGEUSES ET LUCIDES DANS LE MONDE ARABO MUSULMAN

Message  Invité le Ven 28 Sep 2012 - 1:11

http://worldpeace.hautetfort.com/

Le célèbre écrivain de Bahrain, Dihyaa al-Musawi, a osé formuler une analyse très dure sur YouTube : « Nous avons une culture de gibet dans laquelle nous essayons en permanence de pendre les penseurs et les poètes. Nous sommes contre la créativité et la civilisation. Nous ne sommes pas parvenus au point où il nous faudra bien admettre notre défaite, notre défaite culturelle. Dans le passé, nous avons eu une civilisation mais depuis longtemps nous régressons. Nous exportons la violence. Nous terrorisons des pays entiers. Du haut de ses chaires, notre clergé piège son public en éructant des sermons de haine envers «l’autre».

Sheik Abd al-Hamid al-Ansari, ancien recteur des études juridiques de l’université du Qatar, attribue les caractéristiques rétrogrades du monde arabe à la disparition de la pensée critique et à l’absence totale du sens des responsabilités qui en résulte.

ABDENNOUR BIDAR
«Comme je l’ai souligné aussi à de très nombreuses reprises, la culture islamique est depuis plusieurs siècles enfermée dans ses certitudes, enfermée dans la conviction mortifère de sa “vérité”. Elle est incapable d’autocritique. Elle considère de façon paranoïaque que toute remise en cause de ses dogmes est un sacrilège. Coran, Prophète, ramadan, halal, etc. : même chez des individus éduqués, cultivés, par ailleurs prêts au dialogue sur tout le reste, la moindre tentative de remise en cause sur ces totems de l’islam se heurte à une fin de non-recevoir. Il nous faut ni plus ni moins qu’une nouvelle éducation musulmane.
Mais au-delà des paroles, des gestes et des actes, il y a l’attitude du cœur. Sa consécration exclusive à l’amour divin, qui fait aimer tous les êtres de l’univers comme autant de visages de l’Unique. C’est cela pour moi la « foi » : une tension permanente vers l’Unique – le chercher partout, en tout homme, en toute chose. La foi qui touche le cœur, c’est le nom du premier rayon de la Lumière universelle, qui vient effectivement toucher le cœur et le conduire vers la vision.»

Imam HASSEN CHALGHOUMI, président de la Conférence des imams de France
"L’imam doit vivre avec son temps, avec retenue, dignité, sincérité, calme, sérénité, paix, franchise, courage et témérité, vérité, la mission. L’apôtre est un rayon de lumière, une recharge spirituelle de paix, de piété, un libérateur pas une charge guerrière. Le pèlerinage est un ressourcement spirituel, pas une usine d’endoctrinement. Le jihad n’est pas la guerre mais l’éducation, si tu as de la haine, du terrorisme pour ton frère, tu ne peut-être musulman. Les idiots trouveront toujours des motifs pour coller des étoiles jaunes sur n’importe qui, ils ont donné à l’étoile jaune d’autres couleurs et d’autres motifs.
"Le cœur de l’Islam est la paix.
"Dieu ne change pas ce qu’il y à dans un peuple tant que les gens ne changent pas ce qu'il y a en eux-mêmes (Coran Sourate 8, verset 53)"

Malek Chebel (anthropologue musulman) "Parce que je suis un intellectuel musulman, un anthropologue qui défend depuis toujours le droit des personnes et qui combat les tabous de l’islam, je me sens missionné pour dénoncer ce drame de l’esclavage qui a contaminé tous les pays où l’islam a prospéré. A Brunei, au Yémen, dans les pays du Sahel, chez les Touaregs, en Libye, dans le Sud tunisien, en Egypte, en Arabie, en Mésopotamie, à Oman et Zanzibar, au Soudan ou à Djibouti, il n’est en effet pas un lieu gagné par l’islam où ne se soit jamais pratiqué le commerce d’esclaves.
Aujourd’hui encore le constat demeure affligeant. Je regrette que de nombreux musulmans, arabes ou non, ne semblent éprouver de plaisir, hélas, qu’en accomplissant l’inverse de ce que recommande si clairement le Prophète, et s’emploient sans vergogne à répudier leurs femmes et à mettre en servitude leurs domestiques. Au Koweït comme au Qatar, en Arabie Saoudite ou à Dubaï, l’employeur a depuis longtemps remplacé le négrier. «Esclaves économiques», Philippins, Indiens, Malais, Bangladais se sont substitués aux anciens captifs d’Afrique, Habachis et Zandj. Au Maroc se pose aujourd’hui la question des domestiques, ces «petites bonnes» non rémunérées, corvéables à merci, qu’on réquisitionne jour et nuit, et que les autorités elles-mêmes évaluent à plus de 1 million. Que dire aussi des eunuques à La Mecque ! Oui, en 2007, des eunuques gardent toujours les lieux saints de l’islam !
Soyons clairs, je n’attaque ni un pays en particulier, ni l’islam en tant que religion. Mais son dévoiement, qui n’en finit pas de faire des ravages. Il faut que l’Islam retrouve sa vraie nature et rejoigne enfin les grandes civilisations libératrices."


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: DES VOIX COURAGEUSES ET LUCIDES DANS LE MONDE ARABO MUSULMAN

Message  navy le Ven 28 Sep 2012 - 10:12

Bravo, vraiment bravo
merçi Assunta.

navy

navy

Messages : 914
Date d'inscription : 20/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum