Spiritualités

L’Union européenne, véritable instigatrice du "mariage pour

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L’Union européenne, véritable instigatrice du "mariage pour

Message  Invité le Lun 14 Jan 2013 - 12:48

L’Union européenne, véritable instigatrice du "mariage pour tous"


http://www.egaliteetreconciliation.fr/L-Union-europeenne-veritable-instigatrice-du-mariage-pour-tous-15858.html



En Europe, si la persécution est subtile elle n’en existe pas moins. Ainsi, le Parlement européen, avec le soutien actif d’élus français, condamne régulièrement les autorités ecclésiales pour “discours de haine”, concept visant à ramener le débat public à ce qui est considéré comme “politiquement correct”. Lorsqu’on affirme que la famille est fondée sur le mariage entre un homme et une femme, l’on peut, en effet, être considéré par les institutions européennes comme discriminatoire à l’égard d’une minorité. Autre exemple l’année dernière, où la Commission européenne omit de mentionner les fêtes chrétiennes dans un agenda distribué aux écoles (il y avait les fêtes juives, musulmanes, bouddhistes et sikhes). »


L'europe est contre la religion, mais nous pélerins d'Arès avons une autre façon de nous opposer à la religion.


victor

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’Union européenne, véritable instigatrice du "mariage pour

Message  Invité le Mar 15 Jan 2013 - 1:46

L'article que tu cites est écrit par une catholique et noble - Éléonore de Vulpillières - qui évidemment défend sa position sociale et religieuse. C'est son droit. Mais ses propos ne sont pas représentatifs de ce qui est vraiment, donc très subjectifs, dirigés que vers sa vision ou plutôt sa peur inconsciente. De plus cette dame a vraiment la mémoire courte. Elle oublie que sa belle religion a durant des siècle sali, souillé tout ce qui était hors norme, certains genres et notamment les homosexuels. Donc n'étant pas objective, son article laisse à désirer. Mais bon c'est son droit de dire ce qu'elle pense bien sûr. La religion (j'entends ici les églises chrétiennes) ont fait tellement de tort qu'elles ont une marque sur leur front, la marque de la stupidité, méchanceté et injustice inhumaine qui a longtemps gouverné leurs décisions. Alors s'étonner et pleurer que les gens se détournent d'elles, quelle hypocrisie !!!

Petit historique :
* Dès les premiers siècles de l'ère chrétienne, les théologiens considèrent les relations homosexuelles comme une atteinte à l'ordre Divin, un mépris des distinctions entre les hommes et les femmes qui sont établies par Dieu et un interdit absolu.

* Vers 530, les théologiens rendirent les homosexuels coupables de tremblements de terre, de la famine et de la peste. Ils étaient punis de la peine de mort.

* Au premier Moyen-Age (du 6ème siècle jusqu'au 12ème), l'Eglise semble faire preuve d'une relative tolérance vis-à-vis des homosexuels. Mais le second Moyen-Age (milieu du 12ème siècle jusqu'au milieu du 14ème) elle est intolérant et considère l'homosexualité comme une pratique contre nature et comme une atteinte à la majesté divine et royale.

* Entre 1150 et 1250 les pédérastes sont assimilés aux hérétiques (qui méprisent le monde et qui une vision contraire à la foi établie).

* A la fin du 12ème siècle, les théologiens considèrent l'homosexualité comme une lèpre immonde qui fait fuir les anges et qui détourne le regard du Diable.

* En 1179, le Concile (assemblée d'évêques et de théologiens) condamne et excommunie les gays.
Ce rejet persistera jusqu'au 20ème siècle. Comme pour le suicide, une piste de clémence sera celle de la psychanalyse ou de la médecine qui pourront dégager, en partie, la responsabilité personnelle de cette orientation sexuelle.

* Les religions sont toutes opposées à la reconnaissance religieuse et sociale de l'homosexualité. Aujourd'hui encore, dans environ 74 pays du monde, les comportements homosexuels sont interdits, considérés comme illégaux, allant dans certains cas jusqu'à la peine de mort. Ce n'est qu'en 1993 que l'Organisation mondiale de la santé a supprimé l'homosexualité de la liste des maladies.

---
Aujourd'hui certes les églises ne rejettent pas les hommes mais est tombée dans la contradiction et l'hypocrisie totales : elle ne condamne pas les tendances homosexuelles mais les pratiques. Alors dans ce cas là pourquoi ne condamnent-elles pas les hétérosexuels qui pratiquent la sodomie ??

---

Jean-Jacques Aillagon, ancien ministre de la culture sous Jacques Chirac, s'est confié au Nouvel Observateur la semaine dernière, avant la manifestation contre le mariage homosexuel.

Il y raconte sa propre expérience, expliquant que comme "beaucoup d'homos de sa génération", il a "voulu d’abord se conformer à un modèle social". "Je me suis marié, j’ai eu deux enfants. Et puis, dans les années 70, je me suis affranchi de ce carcan, mon épouse m’a d’ailleurs beaucoup aidé, c’est elle qui a eu le courage de partir, elle m’a affranchi."

Il décrit cette "période douloureuse" où, sous la pression de sa famille, il a été "traité médicalement" pour son homosexualité. "A l’époque, l’homosexualité, c’était une maladie. J’ai suivi des traitements hormonaux, même des cures de sommeil : les médecins pensaient que l’homosexualité était une forme de dépression nerveuse. Et puis j’ai réalisé que je n’avais pas de problème de santé, j’étais homosexuel, voilà tout. Ensuite, je me suis assumé, dans les années 80, j’ai vécu avec mon compagnon, officiellement, je ne me cachais pas."

M. Aillagon est un des 3 000 signataires d'un manifeste en faveur du mariage homosexuel publié par le Nouvel Observateur.
http://tempsreel.nouvelobs.com/mariage-gay-lesbienne/20130111.OBS5186/manifeste-pour-le-mariage-homo-deja-2000-nouveaux-signataires.html

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’Union européenne, véritable instigatrice du "mariage pour

Message  navy le Mer 16 Jan 2013 - 14:41

L'article que tu cites est écrit par une catholique et noble - Éléonore de Vulpillières - qui évidemment défend sa position sociale et religieuse.

Et alors ! , ce n'est pas parce qu'elle est catholique et qu'elle a un nom à particule Very Happy



Elle oublie que sa belle religion a durant des siècles sali, souillé tout ce qui était hors norme, certains genres et notamment les homosexuels.

c'est vrai et c'est même une des raisons des excés des homosexuels ... ( par réaction )et aussi des excés des feministes. Rolling Eyes
ce qui explique cette idée complêtement délirante de mariage homosexuel.

navy

Messages : 912
Date d'inscription : 20/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’Union européenne, véritable instigatrice du "mariage pour

Message  Invité le Ven 18 Jan 2013 - 0:34

c'est vrai et c'est même une des raisons des excés des homosexuels ... ( par réaction )et aussi des excés des feministes. Rolling Eyes
ce qui explique cette idée complêtement délirante de mariage homosexuel.
Pas du tout. Le mariage homosexuel n'est pas dû aux excès de qui que ce soit (hommes et femmes) ou de quoi que ce soit.
C'est simpliste de dire cela et chercher des raisons d'y être opposé, raisons tirées par les cheveux. De plus pas la peine de chercher des coupables faciles.

La raison du mariage homo, outre d'amour, est tout simplement dû au fait que le(a) conjoint(e) par les lois du mariage, aura les mêmes droits juridiquement sur le plan social et familial, que les hétéros. Le PACS, contrairement à ce que l'on croit ne donne pas tous les droits.

En 1999, le Parlement adopte la loi mettant en place le Pacte civil de solidarité (PACS), ouvert aux couples hétérosexuels comme homosexuels.
Le PACS n'est pas signé en mairie mais dans un tribunal d'instance ou une ambassade et en cas du décès d'un des partenaires, le survivant n'est pas héritier du défunt. Il ne permet pas non plus l'adoption conjointe.
Au fil des années, le régime du PACS se rapproche de celui du mariage en ce qui concerne les obligations mutuelles entre partenaires, mais il reste sans effet sur la filiation et l'autorité parentale.
Il crée donc un statut du couple mais pas de relations familiales.
Pour approfondir le sujet :
http://www.gralon.net/articles/commerce-et-societe/juridique/article-mariage-et-pacs---quelles-differences--2863.htm



Sur le plan humain, il est vrai que la façon de voir des hommes et des femmes peuvent différer par la sensibilité, la façon de voir qu'a un homme et qu'a une femme, bref par leur individualité propre.
Voici un article intéressant qui en parle :
http://www.rue89.com/rue69/2013/01/15/pourquoi-les-femmes-soutiennent-plus-le-mariage-gay-que-les-hommes-238594

Extrait :
Le dernier sondage de l’institut CSA pour RTL:
59% des femmes soutiennent le mariage gay (36% contre),
contre « seulement » 46% des hommes (50% sont contre).
...
« Il ne faut jamais généraliser sur tout un groupe quel qu’il soit », prévient Janine Mossuz-Lavau – et elle le répétera tout au long de notre entretien –, directrice de recherche au Centre de recherches politiques de Sciences-Po (Cevipof), spécialisée dans la question des genres et de la sexualité.
Mais si on doit prendre les grandes masses, alors oui... les femmes sont « plus ouvertes et tolérantes » au mariage gay et à l’homosexualité que les hommes. Ce n’est pas une question de sexe, assure pourtant la chercheuse. Plutôt une question de genre.
« Ce n’est pas parce que les femmes ont un sexe biologique qui fait qu’elles portent un enfant pendant neuf mois qu’elles sont prédisposées à avoir une vision radicalement différente du monde de celle des hommes.
C’est la conséquence d’une situation sociologique et historique à un moment donné. »

Pas parce qu’elles sont des femmes donc, mais parce que depuis « des siècles et des siècles, les femmes sont programmées pour être des épouses et des mères ». Et la famille, du coup, ça leur parle.


« A partir du moment où la revendication des homos et des lesbiennes c’est le droit au mariage et à la fondation d’une famille, ça correspond à ce qu’elles vivent, à leur façon de voir les choses. »

Discriminées, donc solidaires ?
C’est aussi parce les femmes subissent encore une discrimination de fait – pour rappel, les femmes gagnent toujours en moyenne 20% de moins que les hommes – qu’elles sont sensibles à la question de l’inégalité. Or le mariage gay, c’est aussi une question d’égalité des droits entre les homos et les hétéros, estime Janine Mossuz-Lavau.

De là à dire que les femmes sont solidaires en souvenir d’un mouvement féministe étroitement lié à la cause homosexuelle, la chercheuse ne le croit pas.
« Je ne suis pas sûre que les femmes interrogées sur le mariage homo sachent que telle ou telle conquête féministe a été obtenue parce que des lesbiennes se sont battues.
Pour les femmes, les grandes figures des conquêtes féministes ce sera plus Simone Veil, qui est tout sauf lesbienne, que Monique Wittig, qu’elles ne connaissent même pas. »

La crainte d’« une dévirilisation »

Toujours « dans les grandes masses », les hommes sont plus dans la sphère du physique, « des pulsions » et « dans la conviction qu’on peut faire l’amour sans être amoureux ». Et quand on leur parle d’homosexualité, ils – certains – pensent sexe.

« Certains hommes ont un problème par rapport à l’homosexualité dans la mesure où ça peut être une dévirilisation. Ils se représentent comme étant susceptibles de jouer le rôle dit “ passif ” – même si c’est plus compliqué que ça – quelque chose qui s’apparenterait à une posture féminine. »

Une imagerie qui porte atteinte à « l’homme viril, masculin, l’homme des cavernes ou tout ce qu’on veut », qu’ils se représentent être.

Les hommes ne sont pas seulement moins ouverts à l’homosexualité que les femmes, leur approche de l’homosexualité diffère également selon qu’il s’agit d’un couple d’hommes ou de femmes. Et ce sont les couples lesbiens qui obtiennent le plus leurs faveurs.

Les lesbiennes, entre fantasme et omerta

Là encore, selon qu’on soit un homme ou une femme, la représentation de l’acte sexuel – souvent erronée – explique en partie cette différence de traitement, selon Janine Mossuz-Lavau.

« La relation sexuelle entre femmes est vue comme quelque chose de plus tendre, plus dans un sentiment, dans une pratique plus “soft”. Pourtant dans les pratiques entre lesbiennes il y a aussi beaucoup d’ustensiles, beaucoup de sextoys, et ce n’est pas que de la caresse languide au détour d’un divan. Mais il y a une vision plus soft. »

Pour les hommes, dans l’imaginaire populaire, c’est « sodomie, fist fucking et fellation ».

« Et puis il y a aussi la vision des backrooms, ou les saunas, ces lieux de rencontre où il y a des relations sexuelles assez violentes, ou en tout cas assez physiques, avec des gens qu’on ne connaît pas. »

Bien loin pourtant de la réalité des relations « popotes » de nombreux couples, affirme-t-elle.

Ce n’est pas qu’une question de sexe, explique néanmoins la chercheuse, mais aussi une question d’histoire. Une omerta a longtemps plané sur les relations lesbiennes ; l’homosexualité masculine est donc associée à « plus de représentation et d’histoire » :

« Si vous prenez le cas de l’Angleterre qui réprimait l’homosexualité masculine de façon très drastique, curieusement, dans les textes, il n’y a pas d’allusion à l’homosexualité féminine. La reine Victoria aurait d’ailleurs dit qu’une “ chose aussi horrible ” ne pouvait pas exister dans son royaume.

On réprimait l’homosexualité masculine mais beaucoup de gens n’imaginaient même pas que l’homosexualité féminine pouvait exister. »


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’Union européenne, véritable instigatrice du "mariage pour

Message  Invité le Ven 18 Jan 2013 - 1:04

Un catholique donne ses 7 raisons de ne pas s'opposer au mariage gay

Voir l'article ici : http://www.rue89.com/rue69/2013/01/05/sept-raisons-pour-moi-catholique-de-ne-pas-mopposer-au-mariage-gay-238323

1

Parce que l’homosexualité telle que nous la voyons autour de nous n’a rien à voir...
... avec celle qui est condamnée dans l’Ancien Testament, ni avec celle que réprouve saint Paul.

Il ne s’agit pas de pédérastie ou d’exploitation sexuelle des esclaves comme c’était souvent le cas de l’Antiquité ; il ne s’agit pas de la pure et simple satisfaction de besoins sexuels ou affectifs. Nous voyons autour de nous des couples homosexuels stables, fidèles, aimants, et qui ont une très réelle fécondité au sein de notre société.

Cela doit nous amener à changer le regard que nous portons encore trop souvent sur les personnes homosexuelles – beaucoup d’entre nous l’ont déjà fait, et que personne ne se sente ici accusé d’homophobie – mais aussi à revoir un cadre législatif qui ne permet pas de prendre en compte leur situation de façon appropriée.

2

Parce qu’en dépit de ces changements, l’Eglise n’a pas modifié...
... sensiblement le discours qu’elle tient sur l’homosexualité,

qu’elle tient, dans les documents publiés par le Saint-Siège comme dans les déclarations de beaucoup de ses pasteurs, un discours trop souvent blessant, et qui traduit, aux yeux de beaucoup d’entre nous, une grande méconnaissance de l’homosexualité, et l’insuffisance de sa réflexion sur ce sujet.

Il aurait sans doute été préférable que notre Eglise ne s’implique pas à ce point dans ce débat avant d’avoir réfléchi en profondeur à la validité de son enseignement ; nous sommes tous responsables de cet état de fait. Il y a une distinction à faire entre la Vérité que nous avons pour vocation d’annoncer au monde, et ce qui n’est peut-être qu’une mauvaise habitude de pensée, une tradition obsolète.

Il est décevant que les médias catholiques ne donnent la parole qu’à des « experts » dont la compétence est plus que discutable, comme Philippe Ariño (dont le parcours personnel est tout à fait respectable, mais qui explique l’homosexualité masculine par un fantasme de viol, ce qui est pour le moins réducteur) ou Tony Anatrella (qui, pour résumer, réduit l’homosexualité à un narcissisme et à une immaturité affective, ce qui traduit une profonde méconnaissance du sujet), et qu’en parallèle on s’intéresse si peu aux études de genre, caricaturées en une « théorie du genre » qui n’existe que pour ceux qui en ont peur.

3

Parce que le caractère « intrinsèquement désordonné »...
... (c’est l’expression du catéchisme de l’Eglise catholique) d’un acte sexuel entre deux hommes ou deux femmes, à ce qu’il me semble, n’a précisément rien à voir avec la Vérité, et tout avec des habitudes de pensée, des traditions auxquelles nous pourrions renoncer sans dommage.

Je ne répèterai jamais assez cette citation de François Mauriac :
« Le Christ, dans son enseignement, paraît ne s’être jamais inquiété de nos goûts singuliers. Il ne lui importe aucunement de connaître les bizarreries de nos inclination. Son exigence, sa terrible exigence, et qui est la même pour tous, c’est que nous soyons purs, c’est que nous renoncions à notre convoitise quel qu’en soit l’objet.
La réprobation du monde à l’égard de l’homosexualité, et qui est d’ordre social, n’offre aucun caractère commun avec la condamnation que le Christ porte contre toutes les souillures, ni avec la bénédiction dont il recouvre les cœurs qui se sont gardés purs : “Beati mundo cordes quoniam ipsi Deum videbunt.” »

4

Parce que la loi sur le mariage pour tous...
... me semble contribuer au bien commun.

Elle permettra à des couples qui souhaitent donner un cadre juridique à leur union de le faire dans les mêmes conditions que les autres.

Nous n’avons aucune raison de juger a priori leur attachement superficiel ou insincère. Nous n’avons aucune raison de refuser à deux personnes de même sexe formant un couple de se transmettre leur patrimoine dans les mêmes conditions que les autres, de tisser entre elles la même solidarité que celle qui peut unir les autres.

Quand la situation se présente, nous n’avons aucune raison de leur refuser d’élever ensemble des enfants dans les mêmes conditions que les autres. Le fait d’élever un enfant, d’être son père ou sa mère, n’a jamais été, dans aucune société humaine, consubstantiellement lié au fait d’avoir participé à sa conception.

On ne saurait parler à ce sujet de mensonge (outre que ce terme est profondément blessant) – ou alors les parents célibataires sont des menteurs, les parents divorcés sont des menteurs, les parents qui adoptent sont des menteurs, ce qui fait beaucoup de menteurs.

5

Parce que les arguments présentés par ceux qui parlent de la famille nucléaire
(ou « un papa, une maman, un ou plusieurs enfants ») comme d’un modèle unique, exclusif et indépassable me semblent faibles.

L’histoire des sociétés humaines montre que ce modèle n’est ni plus « universel », ni plus « naturel » qu’un autre. L’Eglise elle-même a toujours reconnu la diversité des états de vie : mariage, célibat, vie consacrée, sacerdoce, vie religieuse communautaire.

A cet égard, les couples homosexuels ne me semblent pas représenter un bouleversement majeur ; il suffit d’en connaître quelques-uns pour saisir à quel point ce qu’ils vivent ressemble profondément à ce que vivent les couples hétérosexuels.

Quant à vouloir préserver l’institution du mariage de tout changement : on oublie un peu vite qu’il n’y a pas si longtemps, se marier, c’était débuter une vie commune avec quelqu’un qu’on avait rarement choisi – vie commune marquée par la domination de l’un des deux membres du couple sur l’autre. (Je ne crois pas qu’il y ait eu, en ce temps, de grandes manifestations contre le mariage tel qu’il était.)

Pour autant qu’il soit possible d’en juger au for externe, de ce mariage et de celui de deux personnes homosexuelles aujourd’hui, lequel vous paraît le plus éloigné d’un hypothétique modèle d’union chrétienne ? Il me semble que la question mérite d’être posée.

6

Parce que la procréation médicalement assistée (PMA)...
... et la gestation pour autrui (GPA) sont des problèmes bien distincts de celui du mariage pour tous.

Si l’Eglise ne considère pas la plupart des formes de procréation médicalement assistée comme moralement acceptables, c’est pour des raisons qui s’appliquent tout autant à un couple hétérosexuel qu’à un couple homosexuel.

Il aurait pu être pertinent de mettre un million de personnes dans la rue lorsque la fécondation in vitro (et la production d’embryons surnuméraires qui y est hélas associée) a été autorisée : il est étrange de ne s’en préoccuper à ce point – même si je n’ignore pas toutes les actions entreprises par des catholiques pour combattre cette pratique – qu’à l’heure où les couples homosexuels pourraient y avoir accès.

Quant à la gestation pour autrui, elle n’est à l’heure actuelle pas légale en France, que le couple intéressé soit homosexuel ou hétérosexuel. La plupart des couples qui recourent à ce procédé dans les pays qui l’autorisent sont hétérosexuels.

Bref, s’il y a un risque de reconnaissance d’un « droit à l’enfant », c’est un problème global, c’est le problème de tous les couples, qu’ils soient homosexuels ou hétérosexuels, et stigmatiser les couples homosexuels comme nécessairement « égoïstes » dans leur désir d’enfant est injuste et mensonger.

7

Parce que je crois que les personnes homosexuelles sont...
... comme chacun d’entre nous, appelées à la sainteté

appelées à la sainteté, et qu’avoir la possibilité de se marier les aidera à être toujours plus aimantes, heureuses et fidèles, ce dont un catholique, à ce qu’il me semble, ne peut que se réjouir.

Leur permettre de faire ce choix, ce n’est pas manquer de reconnaissance à nos parents et éducateurs ; cela n’a rien de contradictoire avec les choix que nous avons faits, si différents qu’ils puissent nous paraître.

Pour toutes ces raisons, en tant que catholique, il me semble impossible de manifester le 13 janvier, et je me permets de vous faire une proposition alternative : prier pour que, si la loi est votée, les couples homosexuels qui choisiront de se marier civilement en tirent tout le bien possible.

Voir sa mise au point sur son blog : http://baroqueetfatigue.wordpress.com/

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’Union européenne, véritable instigatrice du "mariage pour

Message  navy le Sam 19 Jan 2013 - 14:13

c'est vrai et c'est même une des raisons des excés des homosexuels ... ( par réaction )et aussi des excés des feministes. Rolling Eyes
ce qui explique cette idée complêtement délirante de mariage homosexuel.


Pas du tout. Le mariage homosexuel n'est pas dû aux excès de qui que ce soit (hommes et femmes) ou de quoi que ce soit.
C'est simpliste de dire cela et chercher des raisons d'y être opposé, raisons tirées par les cheveux. De plus pas la peine de chercher des coupables faciles.

tu n'as p-e pas compris ce que je voulais dire ?


De toute façon, ma soeur, tu veux toujours avoir raison alien



j'ai plein d'arguments à t'opposer mais je n'ai pas le temps en ce moment. Internet me prends trop de temps.



navy


Dernière édition par navy le Sam 19 Jan 2013 - 18:39, édité 2 fois

navy

Messages : 912
Date d'inscription : 20/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’Union européenne, véritable instigatrice du "mariage pour

Message  pat le Mer 23 Jan 2013 - 14:18

Assunta vous dites :
L'article que tu cites est écrit par une catholique et noble - Éléonore de Vulpillières - qui évidemment défend sa position sociale et religieuse. C'est son droit. ...De plus cette dame a vraiment la mémoire courte. Elle oublie que sa belle religion a durant des siècle sali, souillé tout ce qui était hors norme, certains genres et notamment les homosexuels. Donc n'étant pas objective, son article laisse à désirer. Mais bon c'est son droit de dire ce qu'elle pense bien sûr. La religion (j'entends ici les églises chrétiennes) ont fait tellement de tort qu'elles ont une marque sur leur front, la marque de la stupidité, méchanceté et injustice inhumaine qui a longtemps gouverné leurs décisions. Alors s'étonner et pleurer que les gens se détournent d'elles, quelle hypocrisie !!!
Certes elle a la mémoire courte et certes en tant qu'institution, l'église en campant sur ses principes n'a ménagé ni les homosexuels, ni les divorcés, ni les marginaux. En effet, ils furent rejetés officiellement de la communauté des croyants. On ne peut approuver cela ni historiquement ni encore moins à notre époque.

Cependant le portrait à charge de la religion en général (puisqu'il ne semble pas qu'il y en ait une pour relever l'autre à vos yeux) devrait être moduler par toutes les institutions de charité, d'enseignement, d'assistance (asiles, hôpitaux, dispensaires, ..) créées dans le souci de vivre l'amour du prochain à une époque où ce n'était guère le souci des autres pouvoirs. Dans votre volonté de stigmatiser, vous oubliez de citer toutes ces instances et tous ceux qui ont donné leur temps, leur argent et leur vie parfois à soulager les autres. Est ce que ces gens là ont aussi la marque de la stupidité, de la méchanceté et de l'injustice ?
Vos jugements sont toujours à l'emporte pièce et la condamnation toujours sans appel. C'est assez facile de juger l'histoire sans se remettre dans le conteste général des époques, surtout quand le sujet s'étale du 6ième siècle au 20ième siècle.
Historiquement des faits sont à condamner, d'autres sont à louer. Il faut lire les histoires locales des épidémies ou des guerres pour s'apercevoir du lourd tribu payé par les curés, les bonnes sœurs et autres cœurs généreux se réclamant plus ou moins de l'Evangile ou de la religion (toutes religions confondues ).
Quand on fait appel à l'histoire pour condamner, il faut le faire avec le souci de l'histoire. Sans cela les condamnations sont toujours à charge et ne servent qu'à attiser la haine qui ne produit que de la haine.

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’Union européenne, véritable instigatrice du "mariage pour

Message  navy le Mer 23 Jan 2013 - 14:29

Pat il me semble que tu as changé ton message Very Happy


Quand on fait appel à l'histoire pour condamner, il faut le faire avec le souci de l'histoire. Sans cela les condamnations sont toujours à charge et ne servent qu'à attiser la haine qui ne produit que de la haine.
complêtement d'accord.


c'est vrai et c'est même une des raisons des excés des homosexuels ... ( par réaction )et aussi des excés des feministes. Rolling Eyes
ce qui explique cette idée complêtement délirante de mariage homosexuel.

Pas du tout. Le mariage homosexuel n'est pas dû aux excès de qui que ce soit (hommes et femmes) ou de quoi que ce soit.
C'est simpliste de dire cela et chercher des raisons d'y être opposé, raisons tirées par les cheveux. De plus pas la peine de chercher des coupables faciles.


Ce que je voulais dire c'est que c'est par réaction à la repression des religions concernant le sexe, toutes les religions mais plus spécialement les églises que des excès sont commis ...mais dans l'autre sens. Very Happy
- d'abord les excés des féministes
- ensuite la pornographie banalisée
- ensuite la prostitution qui dans certains pays du nord a été non seulement pas interdite mais légalisée.
- et maintenant le mariage gay
bref tout ce qui était interdit il y a quelques decennies est autorisé voire encouragé (en fait on peut dire que pratiquement c'est encouragé)
NOUS SOMMES LA VICTIME DE LA DICTATURE LAïQUE ET DROIT-DE-L'HOMMESQUE.
Les gens, des scandalisés, ne connaissant pas la R.A. ne s'imaginent pas d'autres solutions que la l'athéïsme.

certes on peut s'étonner que dans des pays aussi catholique que l'espagne, ou aussi protestant (culture protestante) que les pays-bas le mariage homo soit institué .... Very Happy
la belgique également.
cela s'explique p-e par la mentalité propre à chaque pays ... les espagnols sont tres portés sur l'homosexualité.
Je ne suis pas seulement contre le mariage homo mais même le couple homo. Par contre je peux comprendre les transexuels, je ne vois pas d'inconvénient à ce que des hommes qui veulent devenir des femmes s'unissent à des homos (car dans ce cas il y a altérité des sexes )
Qu'un homme veuille faire une opération pour devenir une femme me choque beaucoup moins que le mariage homo.
Il y a plusieurs degré d'homosexualité, plusieurs genres. les homos qui veulent se marier ne représentent qu'une catégorie, ils ne sont pas trés nombreux.
D'autres solutions sont possibles par exemple aller vivre en belgique .. ou en espagne ... ou aux pays-bas, pourquoi pas Very Happy

Dieu a fait l'homme et la femme qui sont complémentaires. Dans l'homosexualité il n'y a pas de complémentarité.


navy

navy

Messages : 912
Date d'inscription : 20/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’Union européenne, véritable instigatrice du "mariage pour

Message  Invité le Mer 23 Jan 2013 - 22:44

Lorsque je parle des méfaits de la religion, je fais allusion aux hautes instances religieuses, bien installées qui ne peuvent plus faire autrement que de suivre leur dogme créé de toute pièce il y a fort longtemps. celles qui dirigent. Je ne parle pas des petits qui souvent sont des gens comme vous et moi et qui font des choses magnifiques. Je donne des cours de français dans une assocition religieuse (catholique) et on voit ces gens simple (même le curé) qui désobéissent à certaines lois sous Sarkoyz concernant les étrangers. Eux font bouger les choses à leur façon.
Je parle en fait dans le post (et je croyais que c'était compris) de personnes qui elles ne veulent pas que ça change et font tout pour "durer", les "hauts placés".
Lorsque je donne mon opinion (on peut croire que je juge c'est pas grave) je parle de ces rois blancs qui veulent, même s'ils se contredisent, toujours imposer une vision pas spirituelle du tout. C'est mon avis.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’Union européenne, véritable instigatrice du "mariage pour

Message  navy le Ven 25 Jan 2013 - 15:02

Lorsque je parle des méfaits de la religion, je fais allusion aux hautes instances religieuses, bien installées qui ne peuvent plus faire autrement que de suivre leur dogme créé de toute pièce il y a fort longtemps. celles qui dirigent. Je ne parle pas des petits qui souvent sont des gens comme vous et moi et qui font des choses magnifiques. Je donne des cours de français dans une assocition religieuse (catholique) et on voit ces gens simples (même le curé) qui désobéissent à certaines lois sous Sarkoyz concernant les étrangers. Eux font bouger les choses à leur façon.
Je parle en fait dans le post (et je croyais que c'était compris) de personnes qui elles ne veulent pas que ça change et font tout pour "durer", les "hauts placés".
Lorsque je donne mon opinion (on peut croire que je juge c'est pas grave) je parle de ces rois blancs qui veulent, même s'ils se contredisent, toujours imposer une vision pas spirituelle du tout. C'est mon avis.

O.K. O.K. on est d'accord tu as bien de faire cette mise au point Very Happy

au sujet du mariage gay je n'ai pas le temps de m'étendre, j'ai trop de choses à faire cat
c'est quelque chose de pas naturel , en plus les gays qui veulent se marier ne sont pas nombreux !!! et il faudrait changer des choses millenaires tout ça pour une poignée de bobos alien pourtant il y aurait une solution toute simple => c'est que ceux qui le veulent vraiment aillent s'installer dans les pays ou ce n'est pas interdit ...hollande, belgique ... Very Happy

navy


navy

Messages : 912
Date d'inscription : 20/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’Union européenne, véritable instigatrice du "mariage pour

Message  pat le Ven 25 Jan 2013 - 22:28

c'est que ceux qui le veulent vraiment aillent s'installer dans les pays ou ce n'est pas interdit ...hollande, belgique ...('Very Happy')

Bon, le smileys indique l'humour.
L'indignation n'est pas nécessaire
'Shocked'

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’Union européenne, véritable instigatrice du "mariage pour

Message  navy le Ven 25 Jan 2013 - 23:53

Il n'y aucun humour là dedans Very Happy

(un petit smiley quand même)

et aucune indignation à avoir !
pourquoi les lois seraient les mêmes dans tous les pays, si la France arrive à echapper à ce genre de loi completement idiote (et je pese mes mot) eh bien tant mieux, quand aux homos qui veulent se marier s'ils y tiennent tant que ça ils (ou elles) n'ont qu'à émigrer en Belgique.
En un mot le mariage gay c'est la fin du mariage (cette phrase n'est pas de moi )
C'est la fin de la CIVILISATION .


les homos reclame le droit de
mais le mariage n'est pas seulement un droit mais aussi un engagement I love you mais pour les homos pas de fidélité. Il s’agit pour eux de faire comme on veut dans la réalité et de demander ensuite à l’Etat de légaliser leur transgression.
l'infidelité etant beaucoup + facile ou les gayx et lesbiennes que pour les "hétéro".


navy


navy

Messages : 912
Date d'inscription : 20/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’Union européenne, véritable instigatrice du "mariage pour

Message  Invité le Sam 26 Jan 2013 - 11:09

En un mot le mariage gay c'est la fin du mariage (cette phrase n'est pas de moi )
C'est la fin de la CIVILISATION .
N'exagère pas, il ne faut pas que ta crainte et/ou ton dégoût te fasse tomber dans la paranoïa.

mais le mariage n'est pas seulement un droit mais aussi un engagement mais pour les homos pas de fidélité. Il s’agit pour eux de faire comme on veut dans la réalité et de demander ensuite à l’Etat de légaliser leur transgression.
l'infidelité etant beaucoup + facile ou les gayx et lesbiennes que pour les "hétéro".
Tu émets un jugement de valeur.
Chez les hétéros il y a aussi infidélité quoi qu'on dise.
L'essentiel n'est pas de savoir qui est le plus infidèle, c'est de ne pas l'être du tout.
Mais dans le mariage justement il y a directement lié, la notion de fidélité. Donc s'ils se marient n'est-ce pas aussi ce qui les attire, ces valeurs auxquelles ils croient.

-------------------------

Douze ans de mariage gay en Hollande : un bilan terrifiant
par Laurent Chambon

http://www.rue89.com/2013/01/21/douze-ans-de-mariage-gay-en-hollande-un-bilan-terrifiant-238818
L’extrême droite pro-mariage gay
Enfin, détail piquant (même si je pense, et je l’ai dit dans mon dernier livre, que le Front national de Marine Le Pen va suivre la même voie), l’extrême droite néerlandaise a largement instrumentalisé l’égalité hommes-femmes et homos-hétéros pour mieux ostraciser les musulmans.
Une extrême droite homophobe ? Cela n’existe plus. Son public-cible (surtout les petits Blancs des classes moyennes inférieures des banlieues construites sur les polders) ne comprendrait pas pourquoi on discriminerait son voisin, son enfant, son frère, sa sœur ou soi-même.
Ah oui, j’oubliais. Dernière chose : la police est entraînée à s’enquérir de l’origine homophobe, sexiste ou raciste de violences, qu’elles soient verbales ou physiques. La conséquence est que les violences motivées par l’homophobie donnent lieu à des condamnations deux fois plus sévères. Sans exception.


Il a écrit un livre : "Marine ne perd pas le nord" (http://www.muscadier.fr/catalogue/marine-ne-perd-pas-le-nord/ )

Voir aussi :
http://www.minorites.org/index.php/2-la-revue/1301-nicolas-is-the-new-marine.html





Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’Union européenne, véritable instigatrice du "mariage pour

Message  navy le Sam 26 Jan 2013 - 12:36

mais le mariage n'est pas seulement un droit mais aussi un engagement mais pour les homos pas de fidélité. Il s’agit pour eux de faire comme on veut dans la réalité et de demander ensuite à l’Etat de légaliser leur transgression.
l'infidelité etant beaucoup + facile ou les gayx et lesbiennes que pour les "hétéro".

Tu émets un jugement de valeur.
Chez les hétéros il y a aussi infidélité quoi qu'on dise.
L'essentiel n'est pas de savoir qui est le plus infidèle, c'est de ne pas l'être du tout.
Mais dans le mariage justement il y a directement lié, la notion de fidélité. Donc s'ils se marient n'est-ce pas aussi ce qui les attire, ces valeurs auxquelles ils croient.

Oui tu as marqué un point là peut-être Very Happy
cela dit tu ne comprends pas que ce mariage gay (et bien d'autres choses) nous sont IMPOSE DE FORCE par un lobby
tu sais que les homos étant des gens sensibles et cultivés et souvent riches sont trés presents dans les médias ...
il n'y a plus , il faut avoir l'honneteté de la reconnaitre, pas tellement d'homophobie (et plus tellement non plus de racisme relativement )
pourtant tout cela est instrumentalisé par ces lobby ... alien
les gens sont manipulés par 20 ans de propagande homo, avec leurs gays-pride dans tous les pays ect ...
Sinon comment expliquer qu'on ait pu passer en si peu de temps .... il y a à peine 5 ans le peuple ne pouvait même pas imaginer que des homos allaient se marier ensemble ..... et par dessus le marché elever des enfants ...

navy

navy

Messages : 912
Date d'inscription : 20/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’Union européenne, véritable instigatrice du "mariage pour

Message  navy le Sam 26 Jan 2013 - 13:00


Le mariage homo nous est IMPOSE DE FORCE par un petit groupe de bobos au mépris de toute démocratie. farao

.... parce qu'ils ont honte au fond d'eux mêmes, inconsciement, d'être homos , ils ont voulu faire de l'homosexualité la norme...

navy

Messages : 912
Date d'inscription : 20/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’Union européenne, véritable instigatrice du "mariage pour

Message  Invité le Sam 26 Jan 2013 - 13:12

Je ne pense pas que ce soit imposé par des lobby. Les gens réfléchissent. Par contre que les lobby se servent d'un droit quelqu'il soit (fut-ce til le droit au mariage homo) qu'une grande partie du peuple réclame, pour pouvoir en fait agir comme bon lui semble et tenir les gens, alors là oui je pense que c'est cela le vrai problème. Tout dirigeant se moque des gens parce qu'il se sert - lorsque cela l'arrange et seulement à cette occasion - de ce que veulent ou pas les gens pour imposer ses folies à lui. Tel est la façon de faire des "lobbies" (au détriment des peuples puisqu'ils s'en fichent royalement).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’Union européenne, véritable instigatrice du "mariage pour

Message  Invité le Sam 26 Jan 2013 - 13:14

LUDOVIC-MOHAMED ZAHED : RECONCILIER ISLAM ET HOMOSEXUALITE
http://worldpeace.hautetfort.com/archive/2013/01/26/interview-de-ludovic-mohamed-zahed.html


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’Union européenne, véritable instigatrice du "mariage pour

Message  navy le Sam 26 Jan 2013 - 19:43




Je ne pense pas que ce soit imposé par des lobby. Les gens réfléchissent.

Si tu crois que les gens réfléchissent ...

navy

Messages : 912
Date d'inscription : 20/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’Union européenne, véritable instigatrice du "mariage pour

Message  pat le Sam 26 Jan 2013 - 21:40

Honte ? de quoi donc ?
Je crois que l'on s'égare. On peut être ou ne pas être d'accord avec la légalisation du mariage pour tous. C'est un problème de société qui mérite d'être débattu dans le calme et la compréhension.

Parler de honte c'est moraliser le débat et c'est juger de ce que l'on ne connait pas. J'ai été très ami avec un homosexuel et pour avoir reçu ses confidences, je sais qu'il n'était absolument pas attiré par les filles, malgré quelques tentatives de jeunesse pour être dans la "norme" d'une société qui, à l'époque n'était pas tendre avec les homos.
C'est comme si il était né avec ce penchant sexuel. Dans la mesure où un individu ressent cela comme naturel, je crois que nous n'avons rien à lui dire surtout pas le culpabiliser en parlant de honte.

C'est ce sentiment de la part des hétéros qui produit ce que tu dénonces, à savoir cet excès de démonstration. On sait bien que les gens marginalisés par la société ont souvent des réactions un peu outrancières pour avoir l'impression d'exister.

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’Union européenne, véritable instigatrice du "mariage pour

Message  navy le Lun 28 Jan 2013 - 11:36

J'ai été très ami avec un homosexuel et pour avoir reçu ses confidences, je sais qu'il n'était absolument pas attiré par les filles, malgré quelques tentatives de jeunesse pour être dans la "norme" d'une société qui, à l'époque n'était pas tendre avec les homos.
C'est comme si il était né avec ce penchant sexuel.
A part les homosexuels eux-mêmes nous ne savons pas ce qu'ils ressentent... Il y a en fait plusieurs degrés d'homosexualité, plusieurs genres, et ça dépends des générations.
Je ne sais pas si un "pédé", car il suffit de changer de mot pour tout changer, a de la repugnance ou pas envers les femmes, si tous ou la plupart des homos ne sont pas bi Very Happy
bref on ne va pas içi ouvrir un débat sur la nature de l'homosexualité.



Honte ? de quoi donc ? C'est ce sentiment de la part des hétéros qui produit ce que tu dénonces, à savoir cet excès de démonstration. On sait bien que les gens marginalisés par la société ont souvent des réactions un peu outrancières pour avoir l'impression d'exister.
mais oui mais c'est une question de génération, dans la generation précedente les homos avaient honte.
Aujourd'hui encore l'injure la plus répandu dans les banlieues c'est pédé et batard Shocked
J'ai l'impression que tu confond plusieurs choses; l'acceptation de l'homosexualité et le mariage homo ET l’adoption et la procréation médicalement assistée. Ne jouons pas aux apprentis sorciers !
C'est du mariage dont il est question.

une derniére chose et trés significative => la preuve que ce mariage homo n'est pas une chose normale c'est que ces homos ne se contentent pas de vouloir se marer ( et là je m'aperçois que j'ai fait un lapsus, tres revelateur pour eux, j'ai dit marer au lieu de marier Rolling Eyes ), ils veulent aussi la PMA , procréation médicalement assistée, l'adoption c vraiment abusif. affraid
... comme si que inconsciemment les homos et lesbiennes voulaient indiquer que se marier pour eux c vraiment se marrer.

Enfin pour terminer, et terminerai là sur ce sujet, tu ne t'es pas déclaré clairement à propos de cette question es tu pour ou contre.






Dernière édition par navy le Lun 28 Jan 2013 - 12:14, édité 2 fois

navy

Messages : 912
Date d'inscription : 20/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’Union européenne, véritable instigatrice du "mariage pour

Message  navy le Lun 28 Jan 2013 - 11:38

En autorisant le mariage, l’adoption et la procréation médicalement assistée, on joue aux apprentis sorciers !
Ne jouons pas aux apprentis sorciers !

navy

Messages : 912
Date d'inscription : 20/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’Union européenne, véritable instigatrice du "mariage pour

Message  Invité le Mar 29 Jan 2013 - 2:16

navy a écrit:En autorisant le mariage, l’adoption et la procréation médicalement assistée, on joue aux apprentis sorciers !
Ne jouons pas aux apprentis sorciers !
La procréation médicalement assistée n'est pas utilisée par les hommes, les hommes ont davantage recours aux mères porteuses. En tant que femme je ne pourrai pas être mère porteuse. ça me serait difficile de faire un enfant et le donner comme ça, comme si de rien n'était. Les mères porteuses, je ne comprends pas du tout comment les femmes font pour accepter cela (outre bien sûr l'argent). Il faut un sacré détachement émotionnel !! Et si les femmes en arrivent à n'être que des poules pondeuses, alors là oui il faudra s'inquiéter.

L'homosexualité je pense que cela a toujours été. Mais aujourd'hui les gens ne se cachent plus. Ils ont été longtemps montrés du doigt, salis, enfermés, internés, pour qu'ils méritent d'être bien traités. Après qu'ils se marient ne change rien au fait de l'homosexualité. Donc on voit bien que c'est le problème des enfants qui pose problème, dans le fond !!! En même temps beaucoup d'homos sont autant capables d'amour parental, que les hétéros, sinon plus.

Pourquoi pas l'adoption ?? Il y a tant d'enfants orphelins et qui ont besoin d'amour !!! Les homos sont autant capables que les hétéros.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’Union européenne, véritable instigatrice du "mariage pour

Message  navy le Mar 29 Jan 2013 - 12:41

La procréation médicalement assistée n'est pas utilisée par les hommes, les hommes ont davantage recours aux mères porteuses.

Evidemment !! oui ça on avait bien compris Very Happy


navy

Messages : 912
Date d'inscription : 20/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’Union européenne, véritable instigatrice du "mariage pour

Message  Invité le Mar 29 Jan 2013 - 13:13

La procréation médicalement assistée n'est pas utilisée par les hommes, les hommes ont davantage recours aux mères porteuses. En tant que femme je ne pourrai pas être mère porteuse. ça me serait difficile de faire un enfant et le donner comme ça, comme si de rien n'était. Les mères porteuses, je ne comprends pas du tout comment les femmes font pour accepter cela (outre bien sûr l'argent). Il faut un sacré détachement émotionnel !! Et si les femmes en arrivent à n'être que des poules pondeuses, alors là oui il faudra s'inquiéter.
tout le reste va suivre .....
Le président du groupe UMP à l'Assemblée a mis en cause une réforme qui, selon lui, est liée à la procréation médicalement assistée et entraîne la gestation pour autrui.

@Assunta
Cette loi qui parait vouloir l'égalité en permettant le mariage pour tous, va permettre forcément la PMA et plus grave encore la tolérance aux mères porteuses. Si vous avez regardé l'émission sur M6 Zone interdite dimanche, vous comprendrez aisément que pour avoir un enfant, les gens sont prêts à tout !
Et quelle menace pèse sur eux ? Aucune ! Tout s'organise pour que les banques de sperme ou d'ovule existent, via d'autres pays.
Favoriser tout ça, ne me parait pas du tout opportun.
On joue les apprentis sorciers.

---------------------------------------------------------------------

c'est pas encore fait !

il ya dejà un collectif de 217 députés et sénateurs contre à l'assemblée

cette loi est un viol des consciences. pale


Les opposants au mariage gay ne désarment pas.

Des dizaines de banderoles anti-mariage gay recouvrent des ponts de Paris.
moi-même j'ai préparé des tracts .

victor


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’Union européenne, véritable instigatrice du "mariage pour

Message  pat le Mer 30 Jan 2013 - 22:50

Navy tu me dis
Enfin pour terminer, et terminerai là sur ce sujet, tu ne t'es pas déclaré clairement à propos de cette question es tu pour ou contre.
A force d'ouvrir plein de nouveaux sujets on ne sait plus ce que chacun répond. Pourtant il me semble avoir été assez clair ailleurs. Je me contente donc de recopier ici ce que j'ai écrit sur un autre fil de discussion .

Si en tant que croyant je considère que l'Homme est à l'image de Dieu, je dois en tirer les conséquences. Car il se trouve que l'Homme désigne deux genres bien distincts : femelle et mâle. A titre individuel, les femmes et les hommes sont à l'image de Dieu, mais l'image est vraiment « achevée » dans la réunion des deux sexes (Dieu n'étant ni l'un ni l'autre). La complexité divine n'est pas réductible à l'un d'eux. C'est l'altérité et la complémentarité des deux et leur mystère qui me semble être le plus représentatif de Dieu et encore davantage dans leur fonction créatrice. A ce titre l'Homme, le couple, participe à l'œuvre divine en étant eux-mêmes créateurs.

Cette perception des choses ne m'empêche pas en tant que laïc et en tant que membre d'une société aux opinions et aux mœurs divers de défendre la liberté de chacun de vivre avec qui il veut et comme il veut. La démocratie doit accorder ce droit à ses citoyens.

En ce qui concerne l'adoption ou la procréation assistée par un tiers je suis plus réservé comme toute notre société l'est d'ailleurs aussi bien vis à vis des homos que des hétéros. Le désir d'enfant ne doit pas devenir le seul critère sur lequel la loi s'appuie.

Vis à vis de la procréation assisté par un tiers ou pour les mères porteuses, je suis plus que réservé pour de nombreuses raisons dont certaines touchent à l'histoire de l'enfant et à son désir de connaître ses ascendants.
Dans ce débat, il faut accepter que les croyants qui sacralisent à la fois le mariage et la procréation comme étant œuvre divine ne soient pas d'accord avec ceux qui pensent que tous ces symboles doivent être revus pour un meilleur pragmatisme à la fois, de l'union et de la procréation..


Par ailleurs j'ai écouté ce qu'a dit le grand Rabbin de France à ce sujet. Dans l'ensemble je suis assez d'accord avec lui sur le droit de l'enfant à avoir des parents père et mère. Ceux-ci garantissant l'altérité dont le monde a grand besoin pour maintenir une diversité qui est de plus en plus mis à mal.

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’Union européenne, véritable instigatrice du "mariage pour

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 19:17


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum