Spiritualités

REGARD CRITIQUE SUR L'ISLAM - PAR DAVID ABBASI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

REGARD CRITIQUE SUR L'ISLAM - PAR DAVID ABBASI

Message  Invité le Ven 21 Déc 2007 - 2:55

David ABBASIRegard critique sur l'islam


Mr Mohammad, un prophète à trois personnalités différentes ! !

Pour guérir une maladie, il faut aller à sa racine et à l’origine du virus. Concernant l’Islam et surtout l’Islam Politique, il est question de jours.
Si nous lisons attentivement l’histoire et que nous n’écoutons pas les propos des musulmans qui sont de tendance modéré ou fondamentaliste et fanatique, nous constatons que l’Islam du prophète et l’Islam d’origine est une pensée politique tel un parti politique. Cet Islam avait trois périodes tout à fait contradictoires.
Nous avons selon les périodes, un prophète à trois personnalités différentes, trois Corans et enfin trois Islam. Les musulmans d’aujourd’hui ont hérité de cette diversité et cette contradiction.
La première période débute quand Mohammad fait de la propagande pour sa soi-disant religion mais comme je viens de le dire, je le considère comme un parti politique.

Période et personnalité de propagande
Dans cette période de propagande et campagnes électorales, Mr Mohammad est très gentil, adorable, aimable. Il accepte toutes les autres croyances, même les noms croyants. Il accepte les Juifs, les Chrétiens, les Bouddhistes et les Zoroastriens…
On l’insulte et on lui jette les poubelles sur la tête sans qu’il ne dise le moindre mot. Dans cette première période de propagande et campagnes électorales, il est très gentil, compréhensif et tolérant.
Par conséquent, l’Islam, le Coran et le Mohammad de cette période de la création de l’Islam est d’accord avec tout le monde.

Deuxième période, Mr le maire !
Mais dans la deuxième période, c’est l’époque où les chefs de tribus d’une ville proche de La Mecque, Yassreb, n’arrivent pas à choisir entre eux, un chef, un maire ou un président.
Un jour, ces chefs de tribus trouvent Mr Mohammad à La Mecque qui parle d’un Dieu unique faisant ses prières vers Jérusalem, qui reconnaît Moise et Jésus comme des messagers de Dieu. Il précise dans le Coran que le peuple juif est le préféré d’Allah. Mr Mohammad s’installe donc à Yassreb et y devient le chef, le maire ou le président.
A ce moment-là, c’est la deuxième période de sa vie et de l’histoire de son Islam et de son Coran qui va commencer.
Il est obligé de régler les problèmes quotidiens, personnels, familiaux, sociaux des habitants de Yassreb.
A cette époque, Mr Mohammad va prendre en compte certaines lois de la Torah et s’il ne trouve pas de solution pour légiférer dans la tradition juive, c’est lui-même qui va inventer des lois et des règles.
Il va alors changer le nom de la ville de Yassreb et la nommer Médine qui veut dire la ville civilisée, Utopia.

C’est dans cette deuxième période de la création de l’Islam que Mr Mohammad va dire :
On peut frapper les femmes en cas de désobéissance.
Les femmes doivent se couvrir (être voilée).
En terme d’héritage, les femmes héritent de la moitié des hommes.
Le témoignages de deux femmes comptent pour celui d’un homme.
La lapidation est la punition sauvage de l’adultère.
Le mariage des filles à 9 ans et plusieurs autres lois islamiques sont décidés et installés à ce moment-là.
Et voilà un autre Mr Mohammad, un autre Coran et un autre Islam qui ne ressemble en rien à l’Islam de la période de propagande et de campagnes électorales et publicitaires de La Mecque.

La troisième période et personnalité
La troisième période est celle des attaques, commandos, violences et assassinats politiques que j’avais bien cité avec des références précises dans le livre « Femmes et Guerres en Islam Politique ». J’avais notamment précisé et cité l’origine des versets du Coran en Arabe et en Français concernant ces sujets-là.
Par exemple, une femme juive qui faisait des poèmes en critiquant Mr Mohammad qui n’était ni guerrière ni politicienne fut tuée.
Mr Mohammad désigna une personne pour aller l’assassiner chez elle. Elle sera tuée par surprise ainsi que plusieurs autres personnes (on peut nommer cette événement Terreur).
Mr Mohammad et sa ville Médine vont être isolés suite à un embargo économique et politique de ses voisins et surtout de La Mecque, capitale de la nation d’Arabie.
Le prophète de l’Islam commence alors à attaquer les caravanes qui venaient de La Mecque et des villages juifs voisins qui étaient très riches…
J’ai cité 63 combats dont environ 60 étaient des attaques (dans le livre « Femmes et Guerres en Islam Politique »).
Mr Mohammad nommait ces combats : GHAZAVAT (attaques, pillages).
Ce qu’il gagnait des attaques, il le nommait, GHANIYMAT (butin).

Lors des attaques, on prenait les richesses, les femmes et les enfants (ils devaient esclaves) et on partageait l’ensemble parmi les combattants.
C’est ici que naît un autre Islam, un autre Mr Mohammad et un autre Coran très violent, non tolérant, qui n’accepte pas les autres et qui va conquérir le monde entier et l’ensemble des croyants monothéistes ou non sont obligés d’accepter l’Islam…

Aujourd’hui !
Alors aujourd’hui, quand les musulmans modérés parlent d’Islam moderne, ils ne prennent en compte que la première période de l’Islam et du Coran et de l’attitude de Mr Mohammad qui était la période de propagande et campagnes publicitaires.
Et ils oublient et font oublier les deux autres périodes et parties qui sont très importantes.
Les fondamentalistes qui sont présents partout et la plupart en Europe et dans les pays musulmans essaient d’installer les lois islamiques.
Ils prennent en compte la deuxième et la troisième période de l’Islam d’origine.

La position officielle de la France laïque !
Aujourd’hui, le voile est interdit, les lois islamiques sont interdites (l’expulsion de l’Imam de Vénissieux, Mr Bouziane, qui avait annoncé dans un journal les lois islamiques concernant les femmes).
L’Etat français a encore prit une position officielle contre ces lois.
Les fondamentalistes vont commencer à utiliser la première période de la création de l’Islam pour se préparer en cachette (pour les deux autres périodes).
Même dans le Coran, au verset 54 de la sourate ALE OMRAN (Al-Imran), les musulmans sont autorisés à être rusés et futés au moment opportun.
C’est le cas aujourd’hui de la plupart des fondamentalistes musulmans quand ils sont face aux laïques et rationalistes.
Le verset est ainsi, ils (les juifs) étaient futés et rusés, Allah en a fait de même, Allah est le plus grand futé et rusé de tout les temps.

L’islam politique n’est pas ni laïque ni démocratique ni rationnel ! ?
Désormais la France a officiellement prit position contre les lois islamiques. Les islamistes vont commencer à devenir des politiques et vont utiliser d’autres méthodes de travail.
Sans aucun doute, ils vont mobiliser les individus ignorants pour pouvoir faire avancer leurs idées.
Ils disent qu’il faut mettre l’Islam, le Coran et l’attitude de Mr Mohammad dans son contexte. Alors les gens qui ne connaissent pas bien l’Islam ne comprennent pas non plus cette question de contexte car le contexte de l’occident d’aujourd’hui est celui des états démocratiques, laïques et rationnels, alors il est contre les lois islamiques. Pourquoi contre ?

Sept républiques islamiques !
En islam politique, ce n’est pas la démocratie qui gouverne, c’est Allah et son prophète ! !
Et la laïcité veut dire le séparation de la religion des politiques.
Mais l’Islam d’origine est un parti politique que l’on gouverne et où l’on exerce la politique avec la religion ! alors ! pas de séparation de la religion des politiques ! ! en islam politique ! !
Depuis 25 ans jusqu’à ce jour, vous avez l’exemple réel dans le monde qui est la création de sept républiques islamiques (le fait que les Nations Unies aient reconnu ces républiques islamiques dans son organisation ! ?).

L’Islam n’a pas été rénové
Enfin, l’Islam n’a pas été rénové à ce jour car il y a toujours eu des fatwas et la violence qui existe aujourd’hui : critiquer l’Islam ou la quitter signifie condamnation à mort ! !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

regard critique... SUITE

Message  Invité le Ven 21 Déc 2007 - 2:57

... SUITE

L’Islam n’a pas été rénové
Enfin, l’Islam n’a pas été rénové à ce jour car il y a toujours eu des fatwas et la violence qui existe aujourd’hui : critiquer l’Islam ou la quitter signifie condamnation à mort ! !


Où sont les grandes civilisations de l’époque !?
Il ne faut pas oublier que dans l’histoire, l’Islam était déjà sorti de la péninsule d’Arabie et grâce à la force, la religion avait conquit les plus grandes civilisations de son époque comme l’Egypte, la Perse, Babylone (l’Irak), l’Assyrie (la Syrie), la Phénicie (Liban), les Berbères (Le nord de l’Afrique), Rome…


Après l’invasion des musulmans, toutes ces grandes civilisations ont abandonné leur culture de plusieurs millénaires, leur foi, leur origine et même leur langue. Aujourd’hui, le monde entier parle du peuple arabe et il ne sait pas que toutes ces grandes civilisations sont devenues depuis plus de 1000 ans, arabophones… à la suite de la force imposée.
Si les gens vaincus étaient pauvres, soit on les tuait soit ils étaient voués à l’esclavage. Par contre, s’ils étaient riches, ils étaient obligés de payer une taxe très élevée mensuellement.
Par contre, s’ils acceptaient l’Islam, ils n’étaient plus esclaves et les riches ne payaient plus la taxe…..

Les grands chefs musulmans qui parlent de l’Islam savent bien de quoi il est question ! Un islam international ! !
Alors le but des grands savants musulmans de notre époque comme KHOMEINY, BEN LADEN et ZARGHAVI et les petits imams des petites mosquées en occident comme celui de Vénissieux, Mr Bouziane, est d’installer les lois islamiques où il y a assez de musulmans.

Et il ne faut jamais oublier que les musulmans ordinaires que nous voyons tout les jours qui parlent d’un Islam tolérant, gentil et non violent, ne connaissent pas bien leur croyance (l’Islam) comme celle que connaissent les grands savants musulmans ! !
Ce sont des êtres humains gentils, tolérants, simples et nos frères et sœurs mais ils ne connaissent que dix des 100 000 pages de l’histoire du Coran et l’islam ! !
Par contre, quand les grands chefs musulmans parlent de l’Islam, ils savent bien de quoi il est question…

Conquiert le monde grâce à l’épée ! ! C’est ainsi que KHOMEINY (originaire du Kashmir) a parlé de l’exportation de la révolution islamique dans le monde et BEN LADEN qui venait du Yémen, chef des musulmans en Arabie Saoudite, au Soudan, en Afrique, en Europe et même en France (selon la justice française, la plupart des procès des attentats ont été perpétré par le groupe de BEN LADEN ou d’autre groupe terrorisme islamiste…)

Alors nous pouvons réellement constater que le but mondial et international de cet Islam politique moderne qui prends en compte les trois périodes de la création de l’Islam est en train de gêner le monde entier…
Il ne faut pas oublier que l’Islam d’origine depuis sa création par Mr Mohammad était plutôt un parti politique qui avait un but économique et politique. C’est pour cela qu’il a commencé de la péninsule d’Arabie et grâce à l’épée, il a conquit le monde.

Les grandes civilisations citées auparavant ne sont pas devenues musulmanes par des conférences, des discours ou des aides humanitaires…, on leur a imposé cette religion par la force.
Alors aujourd’hui, il ne faut pas « victimiser » le peuple musulman qui suite à son ignorance va devenir un potentiel fort en faveur de l’Islam Politique. Plusieurs milliers de citoyens musulmans européens avaient des contacts directs avec le camp d’entraînement de KHOMEINY, BEN LADEN, SADDAM HUSSEIN etc… qui sont aujourd’hui parmi nous.
Alors à nous de commencer à bien travailler grâce à nos médias et à nos tribunes pour casser la censure et critiquer l’Islam Politique sans avoir peur des menaces qui sont restées quatorze siècles dans nos têtes.
Jusqu’à maintenant plusieurs milliers de personnes ont été assassinées…

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: REGARD CRITIQUE SUR L'ISLAM - PAR DAVID ABBASI

Message  navy le Sam 22 Déc 2007 - 13:43

Bonjour Assunta,

Merçi pour ton article Smile


Si tu nous met cet article, il serait bon aussi que tu nous donnes tes commentaires.

Cela dit pour les Arabes organisation de la cité et religion sont étroitement liées. Ce n'est pas plus mal (?) Aprés tout, la laïcité à l'occidentale tel que nous le connaissons n'est le seul modéle possible. Y a tu pensé ?

Ceci dit, je te l'avoue, je ne me m'interrésse pas outre mesure à ces histoires de foulard islamique et filles violées ds les cités HLM. J'ai tort Very Happy

Toutes les musulmanes n'habitent pas ds les cités.
Je trouve pour ma part, que les Arabes (il y a aussi des Arabes Chrétiens) évoluent trés vite sur le plan des moeurs notamment, il faut leur laisser le temps. Tiens , pas plus tard qu'hier, j'étais ds le métro, il était minuit environ, j'ai vu une bande de jeunes filles tunisiennes, accompagnées de leur cousin, qui semblaient revenir d'une féte ou d'une boum, habillées à la mode, mais sans piercing, elles étaient bien loin du foulard islamique. Smile

navy

Messages : 912
Date d'inscription : 20/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: REGARD CRITIQUE SUR L'ISLAM - PAR DAVID ABBASI

Message  Invité le Sam 22 Déc 2007 - 15:20

Bonjour Navy
A travers l'article de David Abbas, il me semblait intéressant de voir que l'Islam, même si bcp de musulmans et non-musulmans affirment qu'il est tolérant et il l'est malgré tout, l'islam s'est propagé au tout début par la violence, violence dont se servent certains encore aujourd'hui. La façon de voir de cet auteur est intéressant car il appelle à la réflexion.

Tu dis
pour les Arabes organisation de la cité et religion sont étroitement liées.
Mais cela n'a rien à voir avec la laïcité. La religion dans ces cas-là voudra toujours dominée. Au Maroc par exemple le roi a fait grandement amélioré les droits des femmes notamment en matière de divorce, mais malgré tout les tribunaux (qui sont sous obédiance religieuse) n'appliquent pas ces droits. Toute religion a dû mal à évoluer spirituellement tout du moins dans la spiritualité.
De plus il ne faut pas confondre laïcité et permissivité (faire ce que l'on veut notamment sur le plan sexuel). La laïcité a permis aux femmes de faire valoir leur droit, les hommes aussi se sont libérés de prisons mentales.
Les religions, quoi qu'on en dise, lorsqu'elles sont au pouvoir deviennent dures, intolérantes. Pas que par rapport aux femmes, j'entends aussi pour les hommes (l'homosexualité par exemple est condamnée voire à mort dans certains pays).
Ce n'est pas la religion qui doit gérer les humains. La religion n'est qu'un rappel. La religion (quelle qu'elle soit) aurait dû permettre de développer en soi notre propre spiritualité, elle aurait dû affirmer que l'humain a tout en lui et peut accomplir les plus belles choses. Elle aurait dû faire prendre conscience que si l'on vit cette spiritualité au fond de soi alors même la violence nous semblera horrible et on désirera tout le contraire car grâce à la spiritualité l'humain comprend que les autres sont en lui. L'amour que développe la spiritualité, vivre la spiritualité est un amour de puissance et de douceur tout à la fois, un amour de transcendance.
Aucune religion n'aidera jamais à cela car ce serait perdre un pouvoir sur les gens, sur leur esprit. C'est pour cela que la laïcité est importante et doit être toujours en place. Beaucoup d'arabes et non arabes (musulmans ou non, pratiquants ou non) dénigrés, menacés de mort, l'ont très bien exprimé.

Si la spiritualité est vécue en chacun de nous, la confiance sera là. Confiance envers les hommes, envers les femmes, et surtout la confiance en nous-mêmes. Si cette confiance manque les autres boîteront. Si la spiritualité est vécue aucun homme n'aura à accompagner (=surveiller) une fille lorsqu'elle désire sortir (cette attitude prouve la non-confiance la méfiance car la famille imagine que dès qu'elles sont avec un garçon, il y a rapport sexuel), aucune femme n'aura à être jalouse, envieuse, etc...

Il est important de voir une réalité qui ne s'arrête pas qu'à un foulard et malheureusement parfois à des viols. Le problème est plus profond que cela et concerne une prise de conscience pour tous qui fera souffrir malgré tout car elle demandera à certains d'évoluer, à d'autres de s'insurger.
Je te conseille de voir l'article de FM sur les jeunes de banlieue et notamment mon article qui est en dernier (article pris sur internet et envoyé sur le blog) http://freesoulblog.net/jGC/jGCtv.html

Je pense que l'article de David Abbas va plus loin qu'une question de moeurs. Il soulève le problème des religions lorsqu'elles sont au pouvoir ou désirent régner (font de la politique). Il demande une réflexion pour qu'elles évoluent (car elles enferment toujours l'humain par peur de perdre un pouvoir).
sans avoir peur des menaces qui sont restées quatorze siècles dans nos têtes.

Il demande le courage, et même l'insurgeance !!!

Son article soulève en filigrane l'importance de l'amour spirituel, de la confiance qu'il fait vivre, de la puissance et douceur qu'il apporte ; son article soulève l'envie je pense que de belles choses se réalisent enfin en laissant de côté toutes les violences et méchancetés que les religions ont engendrées et continuent d'engendrer. Il croit en l'humain et aimerait qu'il réfléchisse à tout cela (ce qu'il a écrit et ce qu'il laisse sous-entendre). C'est ainsi que j'ai compris l'article et c'est pour cela que je l'ai publié.
Assunta

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: REGARD CRITIQUE SUR L'ISLAM - PAR DAVID ABBASI

Message  pat le Lun 24 Déc 2007 - 11:13

Cette critique de l'islam de david Abbasi, va plus loin que la critique qu'il en fait habituellement, c'est à dire la critique de l'islam radical, politique. Il critique ici les fondements même de l'islam. Nous aimerions savoir dans quelle mesure il considère le Coran comme une parole prophétique et ce qu'il en retient. Nous aimerions aussi savoir les fondements de sa critique historique. Il nous présent trois Islams, trois Corans, trois attitudes contradictoires du prophète.

Il remet certes en cause, le coté religieux de l'Islam, mais aussi la valeur même de la Révélation qui est pleine de douceur, d'amour, de conciliation au début pour devenir une véritable machine guerrière de conquête territoriale, de prise de butin en argent et en êtres humains.

En ce qui me concerne, je refuse d'associer guerre au mot saint, donc je refuse la notion de guerre sainte. Les guerres ne sont jamais saintes, si elles sont nécessaires en cas de légitime défense, elles sont toujours la marque d'un échec et donc sans sainteté.

Si on accepte que l' Islam de la dernière heure est vraiment celui laissé en héritage par le prophète, que reste-t-il alors de la Parole de Dieu?

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: REGARD CRITIQUE SUR L'ISLAM - PAR DAVID ABBASI

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 5:51


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum