Spiritualités

MA REACTION

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

07062014

Message 

MA REACTION




    26 Mai
Retirer sa casquette, son bonnet, ou tout autre chapeau pour saluer d'autres personnes est un geste d'une autre époque.
    C'était pure convention. On aurait pu tout aussi bien relever ses chaussettes, pour dire bonjour à la dame, comme on disait autrefois aux petits enfants.
    Aussi conventionnel que peut paraître ce geste, il est cependant, très empreint d'humanité. En se découvrant devant l'autre, on manifestait sa non violence, son désir d'être en paix avec lui. On se livrait à lui, on ôtait ce qui pouvait nous dissimuler à son regard, on se « découvrait » justement.
    Alors un rapport de confiance pouvait s'établir. Il n'y a plus que de très vieux messieurs à faire ce geste élégant et courtois.
    En perdant toutes ces petites conventions qui témoignaient d'une certaine élégance physique, j'ai bien peur que nous perdions aussi l'élégance du cœur.
"En perdant toutes ces petites conventions qui témoignaient d'une certaine élégance physique, j'ai bien peur que nous perdions aussi l'élégance du cœur."
Je ne crois pas, non... C'est d'abord dans le coeur de la personne que doit se trouver l'élégance...
Oter un chapeau devant une dame peut être aussi un geste hypocrite et sournois, voire pervers si l'on cache de sombres desseins... Ce qui est dans le coeur est primordial !!!!

Merci pour ces petits textes joliment dits...

john steppes
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

MA REACTION :: Commentaires

Message le Ven 27 Juin 2014 - 10:58  navy

19 juin 14

Dieu s'est incarné dans toute l'humanité. Dans chaque homme. 
L'Homme doit tenter de réaliser, d'accomplir cette incarnation.

On sait par la révélation d'Arès, que jésus est de ceux qui sont parvenus à cette prouesse. Peut-être même, l'unique humain à avoir accompli pleinement ce projet divin, à savoir que l'Homme, en retour, s'incarne en Dieu.

Il est devenu Moi dit textuellement Dieu.

Il faut donc comprendre que si Jésus qui n'est pas né dieu, l'est devenu par Image et Ressemblance accomplies, comme le négatif d'une photo s'accomplit en  révélant l'image dont il est porteur.
Dieu s'est incarné ....  dans chaque homme ....

Seul le frere Michel peut dire si c'est la bonne façon de dire les choses !
Tout cela me semble tellement influençé par ton origine catholique que tu ne sembles pas vouloir lacher et tu t'archeboute là dessus. Very Happy 
toujours en filigranne cette idée qu'un homme peut faire ce que Jesus a fait .... que si Jesus l'a fait un homme (en pensant bien évidemment au petit reste ....mais attention celui des pèlerins d'Arès) peut le faire.
ce qui montre bien l'esprit élitiste  des pèlerins d'Arès. esprit très caractéristique d'une secte.

Revenir en haut Aller en bas

Message le Sam 28 Juin 2014 - 23:07  john steppes

Seul le frere Michel peut dire si c'est la bonne façon de dire les choses !

Pourquoi ?? Pas du tout!!! Nous avons la réflexion et l'intelligence du coeur, pourquoi faudrait-il passer par un seul homme pour comprendre les choses?? C'est justement cela l'esprit sectaire : occulter sa propre réflexion pour agir, parler (répéter bêtement), comme un homme le dit....



En fait nous avons tout en nous (voir dans le livre de Jérémie)... cet esprit divin qui aide à comprendre, réfléchir, créer... Dieu a tout mis en nous. Il faut juste nous connecter intérieurement. Et c'est en agissant par amour et respect des autres que tu retrouves ta connection intérieure qui te guidera (à travers des rêves, des personnes que tu rencontres, ta voix intérieure...).
C'est cela que tout homme doit faire. Se laisser guider par quelqu'un est se freiner, abdiquer sa puissance, lui donner son énergie. La personne qui use et abuse des gens (avec le consentement de ceux-ci) s'éloigne de la vérité... même si ce qu'elle dit et écrit paraît fabuleux...

Peu importe, le but est de réfléchir par soi-même. Et agir en cohérence avec notre ressenti intérieur. C'est ainsi que l'extérieur se transformera.

Revenir en haut Aller en bas

Message le Sam 28 Juin 2014 - 23:15  john steppes

Jérémie 33-34
Mais voici l'alliance que je ferai avec la maison d'Israël, Après ces jours-là, dit l'Eternel: Je mettrai ma loi au dedans d'eux, Je l'écrirai dans leur coeur; Et je serai leur Dieu, Et ils seront mon peuple. Celui-ci n'enseignera plus son prochain, Ni celui-là son frère, en disant: Connaissez l'Eternel! Car tous me connaîtront, Depuis le plus petit jusqu'au plus grand, dit l'Eternel; Car je pardonnerai leur iniquité, Et je ne me souviendrai plus de leur péché.…
----------------------------------------------------------


Nous avons la réflexion et l'intelligence du coeur, pourquoi faudrait-il passer par un seul homme pour comprendre les choses?? C'est justement cela l'esprit sectaire : occulter sa propre réflexion pour agir, parler (répéter bêtement), comme un homme le dit....

En fait nous avons tout en nous (voir dans le livre de Jérémie)... cet esprit divin qui aide à comprendre, réfléchir, créer... Dieu a tout mis en nous. Il faut juste nous connecter intérieurement. Et c'est en agissant par amour et respect des autres que tu retrouves ta connection intérieure qui te guidera (à travers des rêves, des personnes que tu rencontres, ta voix intérieure...).
C'est cela que tout homme doit faire. Se laisser guider par quelqu'un est se freiner, abdiquer sa puissance, lui donner son énergie. La personne qui use et abuse des gens (avec le consentement de ceux-ci) s'éloigne de la vérité... même si ce qu'elle dit et écrit paraît fabuleux...

Peu importe, le but est de réfléchir par soi-même. Et agir en cohérence avec notre ressenti intérieur. C'est ainsi que l'extérieur se transformera.

Revenir en haut Aller en bas

Message le Lun 30 Juin 2014 - 7:50  pat

Invité a écrit:Tout cela me semble tellement influençé par ton origine catholique que tu ne sembles pas vouloir lacher
En l'occurrence c'est mal venu d'évoquer mon origine catholique dans ce débat puisque ce que je dis est juste l'inverse de ce que professe l'église catholique. Je ne sais pas ce que cela t'apporte de le répéter à tort et à travers.
Dans l'église catholique Jésus est né dieu. Certes nous pouvons le prendre pour modèle mais nous ne deviendrons jamais dieu comme lui puisqu'il l'est de toute éternité. C'est exactement le contraire avec le Message arésien. Jésus naît Homme et en mettant ses pas dans ceux de Dieu, Dieu le fait Lui (Il est devenu Moi 32-5).
Si j'ai dit

Dieu s'est incarné dans toute l'humanité. Dans chaque homme.
 ce n'est pas du tout dans le sens chrétien, mais bien dans le sens arésien. Car dans la chrétienté Dieu s'incarne dans l'humanité par l’intermédiaire unique de Jésus alors que dans le Message arésien Dieu s'incarne dans chaque Homme, qui sont fils de Dieu au même titre que Jésus :
« nuls de Mes Fils ne seront pour toi des étrangers ( 35-11)

Lorsque je dis que L'Homme doit tenter de réaliser, d'accomplir cette incarnation.
Je m'éloigne encore davantage de l'enseignement catholique, qui n'a jamais professé que l'Homme s'engendrait lui-même :

....de la bête Je lui ai donné la chair, les entrailles et les os pour échafaudage
à son vrai corps,
aussi léger qu'une fumée pure,
qui ne naît pas du ventre de la mère,
mais de la vie de l'homme déjà né,
qui s'engendre lui-même en une autre vie infinie (17,2à3)

Invité a écrit:en pensant bien évidemment au petit reste ....mais attention celui des pèlerins d'Arès
ce qui montre bien l'esprit élitiste  des pèlerins d'Arès. esprit très caractéristique d'une secte.

Le Message arésien propose à chaque humain de s'élire lui-même en observant la Parole. Ni le Message arésien ni les propos du témoin ne suggèrent que seuls les Pélerins d'Arès seront sauvés. Seront sauvés, ceux qui suivent la Parole déjà données maintes fois et qui n'est qu'un rappel dans le Message arésien.

Je ne vois pas où tu veux en venir. Que les Pélerins d'Arès sont une secte ? Que moi-même je le suis ? Quoi ?
Car quand j'essaie de réfléchir avec vous sur l'extraordinaire proximité de Dieu avec sa Créature, tu ne trouves rien de mieux que de me parler de ma sensibilité catholique. Quand j'évoque la fabuleuse aventure que Dieu propose à l'homme s'il suit sa Parole, tu me parles d'élitisme. Tout cela pour conclure que c'est une secte. Par contre tu accepterais volontiers que le frère Michel intervienne dans tous nos propos ;

Invité a écrit:Seul le frere Michel peut dire si c'est la bonne façon de dire les choses !
C'est quoi une secte pour toi.

Revenir en haut Aller en bas

Message le Dim 6 Juil 2014 - 21:29  john steppes

je suis sur que les propos du frere Michel étaient compréhensibles .
Cela dit peut-être le frere Michel commence t-il à vieillir et c'est normal il a 85 ans ça va tous nous arriver bientôt et plus tot que nous le pensons mais je trouve que l'attitude de ces freres qui balais et serpillères à la main lui disent AU PROPHETE ( à celui qu'ils considérent comme leur prophéte) au témoin de cette révelation à laquelle ils croient .... de déguerpir parce qu'il est 21 heures.....
Je me dis que ça c'est pas quand même très normal ...
Les gens ont une vie de famille aussi...
MP à part missionner, ne fait rien d'autre (s'occuper d'enfants, de sa maison, de la cuisine... Il a sa femme, c'est elle qui le fait). Il faut comprendre aussi les gens qui ne sont pas là pour travailler 12 heures par jour comme il l'écrit lui-même et qui n'ont pas forcément comme lui quelqu'un qui leur fait tout....
Vouloir rentrer plus tôt ne veut pas dire déconsidérer leur prophète....
Lui veut que les gens bossent comme lui... Non il doit tenir compte des gens.
quand à celui qui dit " vous ne m'avez rien appris" je ne connais pas le contexte ni les circonstances mais ce n'est pas tres normal non plus ...
Comme dit cela dépend du contexte. Mais cela veut dire aussi que la personne attendait beaucoup plus par rapport à ce qu'elle savait....


Je ne comprends pas (n'est ce pas John ! ) cette attitude de séparer la revelation d'Arès de son témoin ..
Car même si cette revelation vient de Dieu, si ce prophéte n'est pas à la hauteur (selon eux) alors il faut en faire abstraction ...
Ce prophète comme tu dis, se contredit et n'aime pas qu'on le lui dise. Montrer une contradiction n'est être ni ennemi, ni vouloir le salir ou bien dire qu'il n'est pas à la hauteur. Il déteste s'expliquer car les gens doivent passer outre.... Ben non, ça ne marche pas comme cela....

Il n'y a pas de drame à voir dans le fait de (je cite) "séparer la revelation d'Arès de son témoin".
Dieu le dit aussi très clairement :

EA/16/03 "Beaucoup t’aimeront ; d’autres ne t’aimeront pas ; cela ne leur sera pas imputé à péché s’ils obéissent à Ma Parole."
Je crois que la phrase est claire. Attention "ne t'aimeront pas" ne veut pas dire "détester". En ce qui me concerne tout du moins je ne le déteste pas (même s'il me croit ennemi) car grâce à lui je connais la RA. Je note ses contradictions et la prosternation de certains, fait publiquement sur son blog, ce que je déplore car Dieu n'a pas demandé à ce que les gens lui obéissent comme des toutous, puisqu'Il (Dieu) dit :

E/16/02 "On viendra pour écouter Ma Parole, on t’appellera pour prendre tes conseils, non pas pour prendre tes ordres."
La Parole est très claire !!!
Il faut lire par soi-même.
Mais toi-même qui doute de la RA, qui ne croit pas en son origine divine, mais crois absolument en Potay... N'est-ce pas très bizarre quelque part ???


Michel potay se trompe totalement sur ce point. Si certains juifs d'aujourd'hui espèrent reconstruction du Temple de Jérusalem ce n'est pas parce qu'ils considérent que c'est l'habitat de l'Eternel mais parce qu'ils pensent que c'est de jerusalem que
C'est dommage tu n'as pas fini ta phrase, bien que je devine.
Ce sujet est intéressant....

Revenir en haut Aller en bas

Message le Dim 6 Juil 2014 - 22:08  navy

C'est dommage tu n'as pas fini ta phrase, bien que je devine.
Ce sujet est intéressant....
Il n'y a pas à deviner il faut attendre que ça soit fini  Very Happy 
j'avais quelque chose à faire.
c'est fini
voir > http://vie-spirituelle.all-up.com/t1114-les-pelerins#9486

oui ce sujet est interessant  Very Happy




------------------------


Les gens ont une vie de famille aussi...
on s'en fout on est pas à la CGT, on est sur un lieu ou Dieu a parlé.
La façon dont on traite Michel Potay ... Very Happy

Revenir en haut Aller en bas

Message le Lun 7 Juil 2014 - 3:27  john steppes

on s'en fout on est pas à la CGT, on est sur un lieu ou Dieu a parlé.
La façon dont on traite Michel Potay ... 
Excuse-moi Navy mais là tu exagères !!!
De toute façon Michel Potay bosse comme un fou et ne sait pas (ou ne veut pas) se reposer.
Dieu demande aussi le repos et également qu'il ne fasse pas tout, tout seul.
Pourquoi refuse-t-il d'être aidé ?? Car cela fait 40 ans qu'il dit qu'il est tout seul.
Etant seul (c'est lui qui l'écrit), faisant tout tout seul, forcément il y a risque aussi d'être incompris. La fatigue peut empêcher de trouver les mots justes pour expliquer (ce qui fait que la personne n'avait pas compris ce qu'il disait)...
E/35/08 "tu te reposeras, car la fatigue ôte l’esprit à l’homme"


La façon dont on traite Michel Potay ...
N'exagère pas....

Revenir en haut Aller en bas

Message le Lun 7 Juil 2014 - 8:47  pat

Navy a écrit:Il n'y a pas à deviner il faut attendre que ça soit fini  Very Happy
j'avais quelque chose à faire.
c'est fini
Quelle désagréable habitude de ne pas finir ses textes, de les laisser comme cela inachevés. On peut comprendre que tu aies quelques chose à faire. Dans ce cas tu copies ton texte et tu le mets en attente sur ton bureau pour le finir plus tard. Il faut aussi respecter ses lecteurs et ne pas les exposer à commenter un texte non achevé.

Revenir en haut Aller en bas

Message le Lun 7 Juil 2014 - 11:51  john steppes

Source : http www (point) aish.fr / print /? contentID=158387155&section=/israel/monde_juif

Pourquoi les Juifs ne croient pas en Jésus
par le rabbin Shraga Simmons


Avec mes remerciements au Rabbin Michael Skobac, Jews for Judaism
« Pourquoi les Juifs ne croient-ils pas en Jésus ? » Essayons donc d’en comprendre les raisons - nullement pour dénigrer les autres religions, mais plutôt pour clarifier la position juive.

Les Juifs n'acceptent pas Jésus comme étant le Messie parce que :
1. Jésus n'a pas accompli les prophéties messianiques.
2. Jésus n'a pas rempli les critères attribués au Messie.
3. Les versets bibliques se « référant » à Jésus sont des erreurs de traduction.
4. La croyance juive se fonde sur une révélation nationale.

Mais d'abord, quelques informations : Qu’est-ce que réellement le Messie?
Le mot « Messie » est la version française du mot Machia'h en hébreu, signifiant « oint ». Il se réfère généralement à une personne initiée au service de Dieu en étant ointe avec de l'huile. (Exode 29:7, Rois-1/ 1:39, Rois-2/ 9:3)

1) Jésus n’a pas accompli les prophéties messianiques.
Qu'est-ce que le Messie devait accomplir ? L'un des thèmes centraux de la prophétie biblique est la promesse d'un âge futur de perfection caractérisé par la paix universelle et la reconnaissance de Dieu. (Esaïe 2:1-4, 32:15-18, 60:15-18; Sophonie 3:9; Osée 2:20-22; Amos 9:13-15; Michée 4:1-4, Zacharie 8:23 , 14:9, Jérémie 31:33-34)

Plus précisément, la Bible explique que le Messie :

A. Construira le Troisième Temple (Ézéchiel 37:26-28).
B. Ramènera tous les Juifs en Terre d'Israël (Esaïe 43:5-6)
C. Introduira une ère de paix dans le monde, et mettra fin à toute haine, oppression, souffrance et maladie. Comme il est dit: «Un peuple ne tirera plus l'épée contre un autre peuple, et on n'apprendra plus l’art des combats. » (Isaïe 2:4)
D. Etendra la connaissance universelle du Dieu d'Israël, qui unifiera l'humanité comme une seule entité. Comme il est dit: «L’Eternel sera Roi sur toute la terre – en ce jour L’Eternel sera Un et unique sera Son nom" (Zacharie 14:9).

Si une personne ne peut remplir ne serait-ce qu’une de ces conditions, alors il ne peut être le Messie.

Du fait que personne n'ait jamais rempli les critères de description que donne la Bible de ce futur Roi, les Juifs attendent encore la venue du Messie. Tous ceux ayant voulu revendiquer ce titre, comme Jésus de Nazareth, Bar Kochba et Shabbtai Tzvi furent rejetés.

Les Chrétiens rétorquent que Jésus accomplira ceci lors de sa Résurrection. Les écrits juifs, eux, montrent que le Messie accomplira immédiatement ces prophéties ; dans la Bible il n’existe pas de concept de résurrection du Messie.

2) Jésus n'a pas rempli les critères attribués au Messie.

A. Le Messie comme prophète
Le Messie deviendra le plus grand prophète de l'histoire, venant se classer juste derrière Moïse. (Targoum - Isaïe 11:2; Maïmonide - Yad Techouva 9:2)
La Prophétie ne peut exister en Israël que lorsque sa terre sera habitée par la majorité de la population juive mondiale, ce qui n’a pas été le cas depuis l’an 300 de l’Ere Commune. A l'époque d'Ezra, lorsque la majorité des Juifs restèrent à Babylone, la prophétie prit fin avec la mort des derniers prophètes - Haggai, Zacharie et Malachie.
Jésus fit son apparition environ 350 ans après que la prophétie ait pris fin, et donc ne pouvait pas être un prophète.

B. Descendant de David
De nombreux passages prophétiques parlent d'un descendant du Roi David qui régnera sur Israël durant l'âge de perfection. (Esaïe 11:1-9; Jérémie 23:5-6, 30:7-10, 33:14-16; Ezéchiel 34:11-31, 37:21-28; Osée 3:4-5)

Le Messie doit descendre du côté de son père, du Roi David (voir Genèse 49:10, Esaïe 11:1, Jérémie 23:5, 33:17; Ezéchiel 34:23-24). La croyance chrétienne affirme que Jésus naquit de la Vierge, il n'avait pas de père - et ceci ne peut remplir le critère d’une descendance par son père du Roi David. (1)
Selon les écrits juifs, le Messie naîtra de parents humains et aura des attributs physiques normaux comme tout le monde. Il ne sera pas un demi-dieu, (2) et ne possédera pas de qualités surnaturelles.

C. Respect de la Torah
Le Messie conduira le Peuple Juif à respecter totalement la Torah. La Torah affirme que toutes les Mitsvot doivent et devront être respectées pour toujours. Aussi, dès qu’une personne se présente, souhaitant modifier la Torah, il est immédiatement identifié comme un faux prophète. (Deut. 13:1-4)

Tout au long du Nouveau Testament, Jésus contredit la Torah et affirme que ses commandements ne sont plus applicables. Par exemple, Jean 9:14 reporte que Jésus prépara une pâte, en violation du Shabbat, ce qui amena les Pharisiens à déclarer (verset 16) : «Il ne respecte pas le Shabbat! »

3) Les erreurs de traduction "se référant" à Jésus
Les versets bibliques ne peuvent se comprendre que par l’étude du texte original en hébreu - ce qui révèle de nombreuses incohérences dans la traduction chrétienne.

A. La naissance par la Vierge
L'idée chrétienne d'une naissance par la Vierge est dérivée du verset dans Isaïe 7:14 qui parle d’une "alma" enceinte qui donnera naissance à un fils. Le mot "alma" a toujours été traduit par "jeune femme", mais les théologiens chrétiens vinrent des siècles plus tard, et le traduisirent par "vierge". La naissance de Jésus pouvait alors être conforme aux idées païennes du 1er siècle, qui pensaient que les mortels pouvaient être fécondés par des dieux.

B. Le Serviteur qui souffre
Le christianisme affirme que Esaïe - chapitre 53 se réfère à Jésus, quand il parle du «serviteur qui souffre».
En réalité, Esaïe 53 est la continuation directe du chapitre 52, décrivant l'exil et la rédemption du Peuple Juif. Les prophéties sont écrites utilisant la forme du singulier car les Juifs ("Israël") sont considérés comme une seule unité. Dans les textes juifs, Israël est appelé à plusieurs reprises, au singulier, le "Serviteur de Dieu" (Esaïe 43:8 voir). En fait, Isaïe ne mentionne pas moins de 11 fois dans les chapitres précédent le chapitre 53 que le Serviteur de Dieu est Israël.
Lu correctement, Esaïe - 53 décrit clairement [et ironiquement] le Peuple Juif comme étant « meurtri, écrasé et mené à l’abattoir comme des moutons» entre les mains des nations du monde. Ces descriptions sont utilisées dans les textes juifs pour décrire en détails et de manière imagée les souffrances du Peuple Juif (voir Psaume 44).
Esaïe - 53 conclut que lorsque viendra la rédemption du Peuple Juif, les nations reconnaitront et accepteront leur responsabilité pour le rôle qu’elles ont joué dans l’immense souffrance infligée aux Juifs et la mort de ces derniers.

4) La croyance juive se fonde uniquement sur une révélation nationale
Tout au long de l'histoire, des milliers de religions ont été créées par des individus, tentant de convaincre les gens qu'ils étaient les vrais prophètes de Dieu. Mais les fondements d’une religion basée sur une révélation personnelle sont excessivement fragiles, car il est impossible d’en vérifier la véracité. En effet, n'ayant pu entendre Dieu parler à cette personne, tous doivent la croire sur parole. Même si celui qui proclame avoir reçu une révélation personnelle, accomplit des miracles, cela ne prouve pas qu'il soit un vrai prophète. Tout ce que les miracles prouvent, - en supposant qu'ils soient authentiques, est qu'il dispose de certains pouvoirs. Cela n'a rien à voir avec sa revendication d’être reconnu comme prophète.

Le Judaïsme, contrairement à toutes les grandes religions du monde, n’est pas une religion se reposant sur des "revendications de miracles". En fait, la Bible dit que Dieu accorde parfois aux charlatans la possibilité d’accomplir des miracles, dans le seul but de tester la loyauté juive envers la Torah (Deutéronome 13:4).

Parmi les milliers de religions dans l'histoire de l’humanité, seul le Judaïsme repose sur une révélation nationale, Dieu parlant à une nation toute entière. Si Dieu s’apprête à lancer une religion, il est logique qu’Il l’annonce à tous, et pas uniquement à une seule personne.

Maïmonide déclare (Fondements de la Torah, ch. Cool:
Les Juifs n'ont pas cru en Moïse, notre maître, à cause des miracles qu'il a accomplis. Chaque fois que la croyance de quelqu'un est due à l’observation de miracles, il entretient des doutes dans son esprit, car il est toujours possible que ces miracles aient été réalisés grâce à la magie ou la sorcellerie. Les miracles accomplis par Moïse dans le désert étaient nécessaires, mais ne constituaient pas une preuve de sa prophétie.

Quel était donc alors le fondement de la croyance [juive]? La Révélation au mont Sinaï, que nous avons vu de nos propres yeux et entendu de nos propres oreilles, ne dépend pas du témoignage d’autrui ... comme il est dit, « Face à face, Dieu vous a parlé ... » La Torah dit aussi : « Ce n’est pas avec nos pères que l’Eternel a contracté cette alliance, c’est avec nous-mêmes, nous qui sommes ici, aujourd’hui tous vivants. » (Deut. 5:3)

Le Judaïsme n'est pas un ensemble de miracles. C'est l’expérience personnelle vécue par une nation dont furent témoins chaque homme, femme et enfant, présents au mont Sinaï voici 3.300 ans.

En attendant le Messie
Le monde a désespérément besoin de la Rédemption messianique. Si nous sommes pleinement conscients des problèmes de notre société, alors notre aspiration à la rédemption sera d’autant plus grande. Comme le dit le Talmud, l'une des premières questions posées à un Juif au Jour du Jugement est la suivante: «As-tu aspiré à l'arrivée du Messie? »

Comment pouvons-nous accélérer la venue du Messie? La meilleure façon est d'aimer l'humanité toute entière généreusement, de pratiquer les Mitzvot de la Torah (du mieux possible), et d’encourager les autres à faire de même.

Malgré sa morosité, le monde semble se diriger vers la Rédemption. Un signe apparent est que le Peuple Juif est revenu sur la terre d'Israël et l’a faite refleurir. En outre, on observe un retour spectaculaire vers la Torah et les traditions chez de nombreux jeunes.

Le Messie peut venir à tout moment, cela ne dépend que de nous. Dieu est prêt lorsque nous le sommes. Car, comme le dit le Roi David: "La Rédemption viendra aujourd'hui - si vous écoutez Sa voix."

NOTES

(1) En réponse, il est affirmé que Joseph adopta Jésus, et transmis sa généalogie par le biais de l'adoption. Il y a deux problèmes avec cette affirmation:

a) L’idée de transmettre sa ligne généalogique paternelle par adoption ne repose sur aucun fondement de la Torah. Un prêtre peut adopter un fils d'une autre tribu mais ce fils ne peut devenir prêtre par cette adoption.

b) Joseph n’aurait jamais pu transmettre par adoption une lignée qu’il ne possédait pas. Parce que Joseph descendait de Jéchonias (Matthieu 1:11) il subit la malédiction de ce roi qu'aucun de ses descendants ne pourrait jamais siéger en tant que roi sur le trône de David. (Jérémie 22:30; 36:30)

Pour résoudre ce difficile problème, les apologistes prétendent que Jésus lui-même descend du Roi David par sa mère, Marie, qui elle-même descendrait de David, comme cela est précisé dans le troisième chapitre de Luc. Il y a quatre problèmes fondamentaux avec cette affirmation:

a) Il n'existe aucune preuve que Marie descende de David. Le troisième chapitre de Luc retrace la généalogie de Joseph, pas de Marie.

b) Même si Marie descendait de David, cela n'aide pas Jésus, puisque l'affiliation tribale passe uniquement par le père, et non par la mère. Cf. Nombres 1:18; Esdras 2:59.

c) Même si la lignée se transmettait par la mère, Marie n'aurait pas été issue d'une famille messianique légitime. Selon la Bible, le Messie doit être un descendant de David par son fils Salomon (7:14 II Samuel; I Chroniques 17:11-14, 22:9-10, 28:4-6). On ne doit donc pas tenir compte du troisième chapitre de Luc qui décrit la lignée de Nathan, un des fils de David mais pas celle de Salomon. (Luc 3:31)

d) Luc 3:27 cite Shealtiel et Zerubabel dans sa généalogie. Ils apparaissent tous deux également dans Matthieu 1:12 en tant que descendants de Jéchonias qui fut maudit. Si Marie descendait d'eux, cela la disqualifierait en tant qu’ancêtre du Messie.

(2) Maïmonide consacre une grande partie du «Guide des Egarés » à l'idée fondamentale que Dieu est incorporel, ce qui signifie qu'Il n'assume aucune forme physique. Dieu est éternel, au dessus du temps. Il est infini, au-delà de l'espace. Il ne peut pas être né, et ne peut pas mourir. Dire que Dieu prend une forme humaine rend Dieu petit, diminuant à la fois Son unité et Sa divinité. Comme le dit la Torah: "Dieu n'est pas un mortel" (Nombres 23:19)

Revenir en haut Aller en bas

Message le Lun 7 Juil 2014 - 11:57  john steppes

Messie... N'est-ce pas plutôt qu'ils attendent (sans le savoir) des êtres humains changés intérieurement, ces christ intérieurs qui sont à venir ??? Donc tout homme et toute femme changés ?? Ne mettent-ils pas une espérance à l'extérieur, alors que ce qui doit être compris, doit l'être intérieurement ????

Revenir en haut Aller en bas

Message le Lun 7 Juil 2014 - 13:39  navy

Je transporte aujourd'hui mon ordinateur à mon bureau.
donc j'aurais moins le temps de participer aux forums.

Pourquoi ce besoin de nous assener tout le temps citations de textes sacrés  Very Happy 
c'est enervant.
Messie... N'est-ce pas plutôt qu'ils attendent (sans le savoir) des êtres humains changés intérieurement, ces christ intérieurs qui sont à venir ??? Donc tout homme et toute femme changés ?? Ne mettent-ils pas une espérance à l'extérieur, alors que ce qui doit être compris, doit l'être intérieurement ????
Bien sur.
La conception de Messie a beaucoup évolué dans le judaïsme, c'est peut-être d'après moi la notion qui a le plus évolué.
aujourd'hui la plupart des gens en Israel y compris la plupart des rabbins croient que le Messie doit être precedé d'un changement intérieur un peu ce que les PA nomment "pénitence" et ce qu'on traduit dans le langage religieux par "Tchouva"
voir ton sujet la Tchouva.
n'oublions pas non plus que pour la Kaballe le Messie n'est pas un homme en chair et en os mais plutôt un moment. (c'est ce que je crois comprendre)


je réagissais juste à la phrase de MP
ou il fait beaucoup d'amalgames en disant que pour beaucoup de juifs le véritable habitat de Yawhé c'est le Temple. Ce qui est  insultant.
Ce que le Pape ne dirait pas.
Michel Potay a écrit:Même beaucoup de juifs d'aujourd'hui espèrent la reconstruction du Temple de Jérusalem qui est, selon eux, le véritable habitat de Yawhé, l'Éternel, montrant ainsi des réminiscences du paganisme pré-israëlite.
Michel potay se trompe totalement sur ce point. Si certains
juifs ultra-religieux * ou non d'aujourd'hui espèrent la reconstruction du Temple de Jérusalem ce n'est pas parce qu'ils considérent que c'est l'habitat de l'Eternel mais pour d'autres raisons je ne sais pas, peut-être  parce qu'ils pensent que c'est de jerusalem que doit venir le Messie et qu'il reconstruira le Temple ... mais après que la Paix Universelle sera advenue dans le monde.
Temple qui remplacera tous les lieux de culte dans le monde, il n'y aura plus aucune synagogue ou église ou mosquée dans le monde elles seront remplacées par ce Temple. ( les églises seront transformées en musée ..)Je ne sais pas, je le suppose, j'essaie de me mettre dans la peau d'un juif religieux classique.


cela dit en ce qui concerne ceux qui veulent reconstruire ce Temple par eux mêmes ce sont avant tout des réactionnaires imbéciles.  Shocked 





* ( les tentatives de précipiter la reconstruction du temple sont le fait avant tout d'évangélistes, de chrétiens sionistes et de juifs ultra-religieux ne se souciant point des conditions bibliques et talmudiques, juives, requises qui permettent et autorisent le fondement du troisième Temple de Jérusalem).
en effet, le judaïsme authentique condamne toute mise en place d'une reconstruction du Temple par la force, en précipitant un terme que seul Dieu peut approuver en premier et dernier lieu.

Revenir en haut Aller en bas

Message le Mar 8 Juil 2014 - 14:08  john steppes

Quand des gens viennent à Arès (comme mon ami), des non-pèlerins d'arès,  pour méditer, juste méditer, leur parole est mise en doute...
En voici une autre preuve :

07jul14 156C70 ... Je lui dis que mon épouse souhaiterait aller sur le lieu des théophanies sans passer par l'accueil afin d'y méditer....
Le mari est un homme engagé dans la mission et faisant je suppose partie d'une assemblée.
L'épouse (non adhérente et/ou croyante), sachant son mari connu des PA, a une réaction légitime : pas besoin de passer à l'accueil..
Le problème pouvait être réglé avec respect... Mais que répond Michel Potay :
"Nous savons que cela est obscur pour le visiteur qui n'est que visiteur. Nous savons que cela peut être considéré comme arbitraire, mais nous considérons comme plus arbitraire encore de vouloir entrer seulement pour voir, pour se rendre compte, pour s'informer. (alors que clairement cette femme a bien dit "méditer") La Maison de la Sainte Parole  n'est pas un lieu pour ça. C'est un lieu de dépassement, un dépassement qui peut être ressenti par un incroyant autant que par un croyant. Le premier indice du dépassement est l'humilité."
C'est devenu arbitraire et je le déplore...
Excusez-moi Pat je ne lance pas une polémique, mais cela me scandalise tellement.
Tout comme le fait d'écrire encore :

Bref, être incroyant (à la rigueur un paroissien anonyme) est une passion très jouissive qui donne l'invisibilité. Pourquoi des invisibles croiraient-ils en un Dieu invisible ? Pas besoin. Ils ont leur non-existence, tandis que les croyants, les vrais, les durs, les actifs, ont une existence d'une visibilité hurlante...
Voilà pourquoi la mécréance, la non-croyance, est devenue une passion partagée par tant de monde !
Voilà pourquoi les faire passer de leur passion à la nôtre est un tel problème.


---------------------------------
Je crois que la vraie Foi n'exige pas tant de passions à savoir "qui va venir nous agresser, qui vient par curiosité", etc... , ni d'obéissance "qui croit en la RA ET AUSSI en tout ce que je dis"...(Si l'ami ou le parent n'est pas prêt à me comprendre, je lui dis qu'il vaut mieux pour lui de différer sa visite en lisant La Révélation d'Arès et les textes de moi qui en expliquent le sens.)
C'est une déviance de la RA, une déviance qui est devenue méfiance et refus de tout ce qui n'est pas croire en Dieu. Voilà pourquoi les incroyants sont nommés toujours, encore et à jamais hélas "mécréants", voilà pourquoi ils sont tant décriés, je dis même tant haïs par les pèlerins d'arès, leur chef en tête. Car devoir passer pas l'explication de cet homme, la seule et unique qu'il faut avoir est un excès de zèle, de pouvoir, d'autoritarisme.
Je pose une question : à quoi servent les annotations ????
Il y a énormément de contradiction entre ce qui est clairement dit dans la RA et ce qu'en explique et ose écrire Michel Potay...

Il dit aussi : "parce qu'on est au Pèlerinage d'Arès dans une zone de transcendance et que ce n'est pas clair pour tout le monde". C'est faux. Si cela était, des gens athées (incroyants ou bien agnostiques) ne voudraient pas venir méditer sur ce lieu !!! La transcendance n'est pas donné QUE à ceux croyants en Dieu. La transcendance, tout humain tourné vers l'autre humain, la comprend. Pourquoi ?? Parce que ce n'est plus une question de croire ou pas en Dieu, mais c'est une question de FOI. La foi permet la transcendance. Avoir Foi en l'Homme est équivalent à avoir Foi en Dieu... Car Dieu est en l'Homme, l'Homme contient les qualités et attributs de Dieu, l'Homme est créé pour être comme Dieu. Et ce lien indéfectible est ce qui permet la transcendance... sans obligatoirement passer par une religion, et encore moins par la croyance arésienne.... Et ceux qui veulent aller méditer sur ce lieu veulent avoir cette certitude que quelque chose a pu se passer là... Pourquoi ?? Parce que cette épouse voit le changement chez son époux... Rien que cela, rien que le fait qu'elle ai voulu venir y méditer, est beau et prouve aussi - même si c'est inconscient - ce besoin cette quête de transcendance.
La rejeter est rejeter tout ce qui n'est pas semblable, conforme, au moule arésien !! C'est rejeter son individualité, sa quête, et pire c'est peut-être éteindre ce qui aurait pu s'enflammer en elle...
L'épouse répond avec justesse à son mari "....cela est contraire à l'esprit non-religieux de liberté dont je lui parle, car même dans les églises et les mosquées on peut rentrer sans passer par un accueil."

Ce n'est plus croire que les gens veulent aujourd'hui. Ils ont compris que CROIRE est un pouvoir... et que croire n'est pas la FOI... Que disent les religions... que l'on croit de la façon dont tout est déterminé en leur sein (dogme, pèlerinage, se tourner vers l'imam, le rabbin le curé....). Je ne dénigre pas les religions j'explique le mot croire. Pour les incroyants croire, est croire en leur pensee, en leur réflexion, leur intuition... sans la notion de Dieu, du dieu des religions....

A Arès Dieu ne demande même pas qu'on croit en Lui, Il va jusqu'à dire qu'Il comprend tellement les gens qui se sont détournés de Lui !!! Il les réhabilite tout simplement. Dieu à Arès demande qu'on applique. Car on peut croire à tout ce que l'on veut. Ce n'est pas croire en Dieu, en quelque homme ou femme que ce soit, qui fait que l'humain va s'élever. C'est la FOI qui apporte cela... Et la FOI, que l'on soit croyant ou pas (en quelque Dieu que ce soit de quelque religion) transforme l'Homme de l'intérieur, car elle appelle à regarder à l'intérieur de soi, à s'examiner, à comprendre qu'il est en relation avec tout le cosmos, l'univers son immensité, et tous les autres humains.... ET RECIPROQUEMENT que tout cet univers immense, ce cosmos, la nature, et tous les autres humains; sont en relation étroite et intime dans l'Homme.
La croyance en Dieu ne devrait plus être cette croyance de clocher qui divise, qui déchire, qui rapetisse l'autre, le fait voir ou le nomme de façon stupide et inférieur....

L'Homme de FOI a compris cela... De même l'Athée et l'Humaniste (dont beaucoup sont de grands Hommes de FOI) ont compris cela et refuse ce Dieu de religion.... mais ne refuse pas l'ouverture de coeur, les actions allant dans le sens de Bonheur de l'Humanité, et acceptent les croyances qui transforment intérieurement l'humain, pas refusent celles qui divise, celles qui définit "qui est digne d'entrer dans tel lieu, qui n'en n'est pas", celles qui imposent leur façon de vivre....
Ce sont ces Hommes de FOI qu'il est important de rencontrer...

Les Hommes ne veulent plus de religion, d'esprit de caste, de domination... C'est fini cela... Par contre beaucoup sont des Hommes de FOI qui ont soit leur croyance propre ou bien leur croyance en Dieu de leur religion propre, mais tous n'imposent rien à l'autre car tous se tournent en eux-mêmes et ont un but commun : agir pour le Bonheur de l'Humanité....
Traiter les incroyants de mécréants est tout simplement scandaleux car c'est généraliser et mentir...
Les vrais mécréants sont tous ces spoliateurs qui volent, nous polluent, nous empoisonnent, etc, etc..... qui détruisent les Humains car ils ne connaissent pas leur grandeur ou bien l'ont complètement reniée, préférant détruire plutôt que de voir des gens soit disant en trop grand nombre sur la terre. Ce sont ceux-là dont Dieu nous demande de ne pas écouter, de nous en écarter..... Et leur complice, ces gouvernements qui préfèrent le profit au détriment de l'humain.... Sans parler des hommes de pouvoir religieux....

Comment peut-on encore en arriver, 40 ans après que Dieu ai parlé, à croire, à amener cette croyance " nous avons raison, les autres sont les mauvais". Comment toujours entretenir le "bien" d'un côté, le "mauvais" de l'autre.
Alors que Dieu n'est pas du tout catégorique : Il parle : du reflet des roches, donc étant si divers par nos façons de penser et faire, pourquoi vouloir passer une une seule croyance et une seule explication valable ???  Il dit : que les PA seront aidés par tous les Hommes Scandalisés, les Hommes de Bien qui ne prononcent pas Son Nom. Il dit : qu'il comprend pourquoi l'Homme est tombé dans l'Athéisme jusqu'à Le rejeter.

Dieu ne demande aucunement de condamner, de mépriser, de rejeter...
Tout cela est le fait d'un certain esprit religieux.... Et c'est déplorable.
Mais je ne doute pas que beaucoup de PA refuse une telle attitude !!!??? Par crainte d'être mis au ban ils se taisent... Et par là même ils entretiennent ce "mal" dont ils parlent tant et condamne tant, ne se rendant pas compte qu'il est bien plus souvent chez eux qu'à l'extérieur.

La spiritualité est agir intérieurement car tout part de là, les Hommes de FOI ont compris cela....
Donc à partir de cela, qui peut dire qui est sauvé, qui est perdu ????????????????????

Revenir en haut Aller en bas

Message le Mar 8 Juil 2014 - 17:06  john steppes

Michel Potay doit devenir MIKAL

et ne plus rester dans le manichéisme....
Ainsi ce ne sont plus SEULEMENT QUE ses assemblées qu'il aimera, MAIS EGALEMENT tout ceUX qui ne lui est pas conforme mais va dans le même sens.



Devenir MIKAL est refuser préjugés, jugements hâtif, condamnation

Devenir MIKAL est accepter même sans le discerner le divin en l'autre qui n'est pas pèlerin d'arès !!

E/25/01 Que deviendras-tu à Mes Yeux si jusqu’à Mes Rivages tu guides les seules assemblées de ton peuple ?
E/25/02 Partout les pères aiment leurs enfants, les prêtres aussi aiment leurs fidèles. Où est leur mérite ?


FRERE pour Dieu dans le Livre, n'est pas un mot réducteur voulant dire seulement Pèlerin d'Arès (appellation donnée bien après la publication de la RA).

Pèlerin d'Arès, ce mot est bien réducteur de la vision de Dieu dans ce mot "Frère".


Frères dans le Livre sont ceux suivant MIkal

et aussi :
Frères dans le Livre, sont tous les Hommes (hommes et femmes) qui ont compris en eux-mêmes et vu la façon dont va le monde, l'importance de se changer et par là même veulent le Bonheur de l'Humanité.. Certains ne croiront pas en la RA ou bien en aucune Parole du Père, mais ces Frères-là agiront comme Dieu espère voir l'humanité faire...


Dieu demande de chercher et Appeler... Non de convertir...



L/01/15

Mikal cherche les frères ; les frères (sont) dans les jambes (qui se) serrent, les jambes serrent. Mikal (ne) voit (que) les jambes, les jambes, (il cherche comme) l’oiseau cherche l’herbe.



L/10/02 Appelle la nation, ton frère (qui) glane ; il ne trouve pas le Saint ; sa pelle fouille, il ne trouve pas le Saint.


L/10/04  (L’homme, même le frère, crie Smile « Ruines le Saint ! » Le chiot d’homme dit : « Où est le Saint, le Vent ? »





L/11/11 Les maisons de(s) roi(s), tes frères (en) font une brande. (Ils mettent) le pot sur la brande ; les frères (qui) ont faim mangent.
"Les frères" ici sont les frères humains. 
"Tes frères" sont les Hommes de Bien (PA et aidés de tous ceux qui se changent et veulent que les autres frères vivent heureux sur cette terre).




L/16/14
Les frères ont la main (en-)haut (vers) l’enseigne. Le faucon niche (là-haut), le vigile (qui) ne dort pas.
Dieu emploie des mots forts

Enseigne = c'est-à-dire un signe de ralliement, d'étendard. Anciennement. Enseigne ou faveur, pièce détachée de la parure d'une dame et donnée à un chevalier combattant dans un tournoi.
Origine du mot ENSEIGNE : Crône, Crone
Crône, Crone = Nom d'origine lorraine. C'est apparemment l'équivalent de l'allemand Krone (= couronne), avec une signification qui reste à préciser (peut-être enseigne d'une maison ?). A noter cependant que les formes Crone, Crosne, ne sont pas inconnues en toponymie (voir Crosne). 

On voit bien qu'il n'y a rien ni personne à convertir.

On voit là justement le ralliement, le rassemblement d'Hommes de Bien (croyants, incroyants, agnostiques) allant dans le même sens : le changement du monde !!!


Le faucon
Sa différente symbolique :
Le faucon, prince des oiseaux en Egypte de par sa beauté et sa force, symbolisait le principe céleste. Il incarnait, entre autres, Horus, dieu des espaces aériens dont les yeux étaient le soleil et la lune, qui prenait la forme du faucon ou d'un homme à tête de faucon. Il était aussi attribut de Rê, symbole du soleil levant.

Chez les incas du Pérou, le faucon était emblème et symbole solaire. Tous les incas avaient un "double" représenté sous la forme d'un faucon et qu'ils appelaient Inti.
Représenté mettant en pièces des lièvres, le faucon symbolise la victoire du principe mâle, diurne et solaire, sur le principe femelle, nocturne et lunaire.

Toujours solaire, ouranien*, mâle et diurne, le faucon est un symbole ascensionnel sur tous les plans. Il indique une supériorité ou une victoire acquises ou en voie de l'être.

*De Ouranos, divinité primordiale personnifiant le ciel, et du suffixe -ien. Ouranos vient du grec ancien Οὐρανός, Ouranós, « ciel étoilé, firmament ».


L/16/17
Assis, le frère* voit la fleur (se) fane(r et) la rouille(se former), (il sent) son os (qui se) tord ; (alors dans) sa tête la houe entre (pour faire) le jardin (qui) ne fane pas.
Le frère connaît la cause du vieillissement, du malheur sur terre, alors il décide de renverser cet ordre des choses en se changeant volontairement, consciemment avec ou sans l'impulsion de la Parole ou de MP...


L/16/18
Le frère (qui) voit clair sort (de) sa tête, monte dans Ma Main. Sa tête (devient de) l’or en feu (comme) le soleil, sa salive verse la pluie, la forêt couvre sa jambe.



L/17/03
Le(s) frère(s) vien(nen)t, (ceux qui ont) le jardin dans la tête (où) l’Eau monte (comme) dans l’arbre, (dans) la fleur.
Le frère vient le jardin dans la tête, l’Eau monte dans l’arbre, la fleur.
En se changeant, la nature même est régénérée...





L/19/22
L(es) homme(s de)vien(nen)t  les frères, (le monde devient) le nuage (d’)or (où) les nations (s’)embrassent, (où) le frère ne vend pas le pain (et) la laine.



L/19/25
Gard(i)e(n de) l’Eau, tu es (le) lieu haut, l’angle (à) quatre (ren)forts ; (tu es) la lèvre, l’œil, l’oreille, la main ferm(é)e sur Ma Parole. Le frère bénit Mikal.





L/20/04
Tu ne pousses pas ton frère (comme) la montagne pousse le ruisseau ;

L/20/05
Il casse sur le roc ; la poussière (le) boit. Le frère a la tête (à) gauche, le frère a la main (à) droite.
Le frère pas encore prêt à s'engager : ne pas juger, ne pas l'obliger ou le dévaloriser. Sinon on peut faire le provoquer le contraire de ce pour quoi il sera prêt à faire. Ne pas fouler aux pieds ce qui sera peut-être demain un diamant ! 
.......





* Les Frères sont les Hommes de Bien (PA et aidés de tous ceux qui se changent et veulent que les autres frères vivent heureux sur cette terre).
 
J'arrête là. Le Livre est passionnant. Il y a tant de chose à en comprendre, à chercher....
Dieu voit tellement plus loin que ce que je suis capable d'appréhender...
Il est une telle joie pour l'avenir de l'humanité. Cette Jérusalem que l'on amènera. Cette cité de la Paix qui doit d'abord être en nous....

Oui ce Livre est une merveille !!!!

Revenir en haut Aller en bas

Message le Mar 8 Juil 2014 - 20:31  pat

C'est vrai que les conditions pour entrer au pèlerinage se sont durcies au fil des années. Il n'y a pas si longtemps il suffisait de répondre à deux questions :
1- Croyez-vous que la bible, le Coran et la Révélation d'Arès viennent de Dieu ?
2-aimez-vous tous les hommes et pardonnez-vous les offenses ?

A ceux qui étaient incroyants ou qui répondaient « non » aux deux questions « mais qui sont sincèrement remplis de l'espérance de trouver la foi et l'amour, maintenant ou plus tard, la Maison de la Sainte Parole est accessible sur leur demande sous condition de respect et de paix dans les lieux » précisait le règlement antérieur.

Le prophète explique pourquoi ce règlement a évolué.
Personnellement, je regrette cette évolution comme je regrette aussi l'ambiance bon enfant qui régnait aux alentours et dans la cour du lieu saint. Tout le monde se regarde maintenant en chien de faïence.

Je ne peux que le regretter mais je respecte des décisions  qui sont de la responsabilité du prophète.

Cependant il y a des remarques dans votre texte sur lesquelles je suis d'accord, mais n'y voyez pas un encouragement à lancer une polémique qui comme je l'ai déjà dit ne nous conduit à rien.

Chacun d'entre nous a des raisons d'agir qui lui sont personnelles et qu'il assume. Dire que nous ne sommes pas d'accord est la moindre des libertés, mais commencer à juger de l'intégrité de celui qui les prend est une autre phase que je n'autorise pas sur ce forum.

Je suis heureux de constater que vous aussi, vous avez apprécié la façon dont Dieu joue avec nos mots, allant jusqu'à employer des mots que nous n'utilisons plus ou qui sont rares, mais qui toujours nous emmènent vers des horizons aussi inattendus que merveilleux.
Il y a des choses que nous pouvons partager dans ce domaine, pour cela il faudrait vous inscrire et communiquer avec moi par mail privé, directement à partir du forum. N'ayez aucune crainte, vous avez pu vous rendre compte, je crois, que je suis un homme discret. De toute façon, vous me direz que ce que vous aurez choisi de me dire.

Revenir en haut Aller en bas

Message le Mer 9 Juil 2014 - 15:55  john steppes

vous pouvez me joindre ici hommedessteppes (arobase) yahoo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Message le Mer 9 Juil 2014 - 18:05  john steppes

09jul14 156C73    On n'efface pas un peuple aussi concentré, intelligent et moderne que les Palestiniens par un génocide, même s'ils sont désarmés et désargentés pour le moment.
Qu'est-ce qu'un peuple moderne pour michel Potay ?????

Source : http    vwww(point) etdencre (point) ch/femme- en-palestine-le-fardeau-dune-double-condition-6437#_ ftn1

Femme en Palestine : le fardeau d’une double condition
3 avril 2014 , par Victoria Barras


Colo­nies rava­geuses, check­points humi­liants, mur hon­teux : les mots sont légion pour décrire le pro­ces­sus de can­ni­ba­li­sa­tion entamé par Israël depuis 1967.
Mais un autre agres­seur se terre au sein même du peuple de Pales­tine. Il har­cèle, vio­lente et tue, de manière bien plus insi­dieuse, sans être sys­té­ma­ti­que­ment dénoncé par les médias inter­na­tio­naux : l’homme, au sens le plus mas­cu­lin du terme, qui, quo­ti­dien­ne­ment, abat sa colère sur les mères, les sœurs, les épouses, les filles, les femmes… État des lieux d’un quo­ti­dien effrayant (1).

À force d’entendre les jour­na­listes occi­den­taux confron­ter sys­té­ma­ti­que­ment l’armée et le gou­ver­ne­ment israé­liens au peuple pales­ti­nien, il serait confor­table d’accuser Tsa­hal d’être le seul vec­teur d’angoisse pour les Pales­ti­niens. Ils le sont, sans nul doute, comme l’illustre « Five Bro­ken Came­ras (2)», docu­men­taire réa­lisé par Emad Bur­nat et Guy Davidi, qui plonge le spec­ta­teur dans un cli­mat de per­sé­cu­tion, entre­tenu par les patrouilles israé­liennes lors de leurs des­centes inces­santes dans le vil­lage de Bil’in, où les pay­sans ont décidé d’organiser une résis­tance non vio­lente contre l’avancement des colo­nies juives. Les femmes de ce vil­lage vivent dans la crainte de voir leurs maris et enfants arrê­tés pour une période indé­ter­mi­née, avec toute l’insécurité écono­mique que cela engendre, puisque ces familles vivent de l’agriculture et que la force de tra­vail mas­cu­line reste indis­pen­sable. Elles vivent dans la crainte de voir leur mai­son détruite par les bull­do­zers israé­liens. Elles vivent dans la crainte d’être har­ce­lées par les mili­taires sur les routes, aux check­points ou tout autre lieu public.

Mais une femme pales­ti­nienne vit aussi dans la crainte de ses congé­nères. Son mari, son frère, son père, ses conci­toyens. Au sein même de son ménage, elle est sou­vent bat­tue et il n’est pas ques­tion d’en par­ler, comme le relate une femme du vil­lage d’Hebron : « If I faced a pro­blem like this (being bea­ten), I would keep silent with my secret (…) Yes, it is dif­fi­cult to speak up (…), you would risk to be killed »(3). Une autre femme de Nablus témoigne: « Our neigh­bor was bea­ten by her hus­band every night. Neigh­bours used to knock on the door. He would say: “This is my wife, so no one should inter­vene”. He was stri­cken with can­cer and died. (…) Now the pro­blem is that her son beats his mother since his father’s death(4).» Il est aussi toléré que les indi­vi­dus mâles d’une famille arrangent des pri­vi­lèges sexuels aux autres hommes de la famille avec l’une des femmes du foyer(5). Mais selon l’expression com­mune, cha­cun balaie devant sa porte.
À cela s’ajoute les mariages arran­gés avec de très jeunes filles et, dans une moindre mesure, la poly­ga­mie. Le mariage jouit d’ailleurs d’un sta­tut extrê­me­ment ambigu puisqu’il signi­fie pour cer­taines filles, la fin du joug et des vio­lences fami­liales. Ou alors le début des vio­lences conjugales.

Les crimes d’honneur ou « fémi­ni­cides » sont égale­ment légion et cachent sou­vent des pro­blèmes d’héritage : « My hus­band is a pro­se­cu­tor ; he handles so many cases of honour killings. In the past, he had cases of people who were figh­ting, thefts, mur­ders and inhe­ri­tance issues, but now honour killings resemble a fas­ci­na­tion(6)» (femme ori­gi­naire de Jenin).

Il s‘avère que filles et femmes ne peuvent comp­ter sur le corps médi­cal, la police ou les cours de jus­tice pour les pro­té­ger. Ou au mini­mum, les soi­gner des bles­sures décou­lant des vio­lences à leur encontre : « Society consi­ders it unac­cep­table that you go to the police to inform against your hus­band »(7). Le linge sale se lave en famille, le silence per­vers pré­vaut. Dans les ins­ti­tu­tions publiques, la déla­tion ne pose par contre aucun pro­blème : un juge ou un méde­cin n’hésite pas à tra­hir le secret pro­fes­sion­nel auquel il est tenu si une femme ose lui par­ler du cli­mat de vio­lence qu’elle affronte jour après jour : « At court, we mostly suf­fer from a lack of confi­den­tia­lity »(Cool (tra­vailleuse, Jénin). Dans les rap­ports médi­caux, il n’est pas rare que le doc­teur réfute ou sup­prime les pro­pos d’une femme bat­tu(9). Un cercle vicieux, dans lequel les femmes pales­ti­niennes sont enfer­mées mal­gré elles.

Sans vou­loir excu­ser toute cette spi­rale infer­nale, il est pos­sible que la frus­tra­tion res­sen­tie par les hommes de ne pou­voir assu­rer la sécu­rité de leur famille, de la mettre à l’abri du besoin rejaillisse sur la popu­la­tion fémi­nine pales­ti­nienne ; sans négli­ger le manque de sta­bi­lité et d’unité au sein du gou­ver­ne­ment pales­ti­nien ainsi que l’absence d’unité dans la légis­la­tion pales­ti­nienne (mix des lois de l’Empire otto­man, de la période du Man­dat bri­tan­nique, des lois jor­da­niennes, égyp­tiennes et même des lois mili­taires israé­liennes) qui repré­sentent une enceinte infran­chis­sable pour toute femme qui sou­hai­te­rait se défendre. Au final, les lois ances­trales, les lois tri­bales et la Cha­ria priment et le « mukh­tar », chef du vil­lage, endosse le rôle de juge suprême.

Pour l’instant, la peur d’être stig­ma­ti­sée et ostra­ci­sée pré­vaut. La peur de subir les foudres du reste de la com­mu­nauté fait taire les femmes. La peur d’être exé­cu­tée leur ôte toute volonté de reven­di­ca­tion. Les femmes du monde entier peuvent être vic­times de dis­cri­mi­na­tions, d’actes sexistes ou de vio­lences. Les femmes pales­ti­niennes sont d’autant plus méri­tantes qu’elles trim­ballent un double far­deau : être pales­ti­nienne en ter­ri­toire occupé et être femme dans une région où il n’est encore pas ques­tion de la res­pec­ter selon le prin­cipe uni­ver­sel de la dignité humaine mais plu­tôt d’après le schéma d’un sexe fort qui assou­vit le sexe faible.

-------------------------
1. Les infor­ma­tions uti­li­sées dans cet article, sauf note contraire, sont issues du rap­port « Pales­ti­nian Woman and Secu­rity: Why Pales­ti­nian Women and Girls Do Not Feel Secure », Geneva Centre for the Demo­cra­tic Control of Armed Forces.
2. Plus d’informations sur http   www (point) youtube.com / watch?v=v1KADzXHtco
consulté le 21.03.2014.
3. Op.Cit., note 1, p. 31.
Tra­duc­tion : « Si je devais ren­con­trer un pro­blème comme celui-ci (être bat­tue), je res­te­rais silen­cieuse (…) Oui, il est dif­fi­cile d’en par­ler (…) tu ris­que­rais d’être tuée.
4. Tra­duc­tion : « Notre voi­sine  était bat­tue par son mari tous les soirs. Les voi­sins avaient l’habitude de frap­per à notre porte. Il disait : « c’est ma femme alors per­sonne n’a le droit d’intevenir ». Il fut atteint d’un can­cer et mou­rut. Main­te­nant, le pro­blème est que c’est le fils qui bat sa mère depuis la mort de son père ».
5. Op.cit., note 1, p. 35.
6. Op.cit., note 1, p. 38
Tra­duc­tion : « Mon mari est pro­cu­reur. Il doit faire face à tel­le­ment de crimes d’honneur. Autre­fois, il avait de nom­breux cas de dis­putes, vols, meurtres et conflits d’héritage, mais main­te­nant les crimes d’honneur semblent être une fascination ».
7. Op.cit., note 1, p. 41.
Tra­duc­tion: « La société consi­dère qu’il est inac­cep­table d’aller infor­mer la police du com­por­te­ment de votre mari ».
8. Op.cit., note 1, p. 42.
Tra­duc­tion : « Au tri­bu­nal, nous souf­frons du manque de confidentialité ».
9. Op.cit., note 1, p. 44..fr

Revenir en haut Aller en bas

Message le Mer 9 Juil 2014 - 18:21  john steppes

"L'homme peut avoir le plaisir sexuel d'un enfant aussi jeune qu'un bébé. Cependant il ne doit pas pénétrer, mais sodomiser l'enfant. Si l'homme pénètre et cause des dégâts à l'enfant alors il devrait être responsable pour l'existence de cette fille pour toute sa vie. Cette fille, cependant ne compte pas comme une de ses quatre femmes permanentes. Cet homme ne peut pas épouser la sœur de cette fille."

(Livre de Khomeyni, "Tahrirolvasyleh", quatrième volume, Darol Orm, Gom, Iran )

Il est préférable pour une fille d'être mariée dans un tel temps quand elle commence sa première menstruation dans la maison de son mari plutôt que la maison de son père. Un tel père qui donne en mariage une fille si jeune aura une place permanente au Paradis.

(Du livre de Khomeini, "Tahrirolvasyleh", quatrième volume,Darol Orme, Gom, Iran, 1990)

L'homme peut avoir des rapports sexuels avec des animaux tel que les moutons, vaches, chameaux et ainsi de suite. Cependant il doit égorger l'animal après qu'il a eu son orgasme. Il ne doit pas vendre la viande aux gens de son village, cependant la vente de cette viande à un autre village proche est acceptable.
(Du livre de Khomeini, "Tahrirolvasyleh", quatrième volume, Orme Darol, Gom, Iran, 1990)
Si on a commis un acte de sodomie avec une vache, une brebis, ou un chameau, leurs urines et leurs excréments deviennent impurs, et même leur lait ne peut plus être consommé. Cet animal doit être tué le plus vite possible et brûlé.
(Le petit livre vert, Proverbes d'Ayatollah Khomeini, Politique, Phylosophica, Social et Religieux, page 47)

Revenir en haut Aller en bas

Message le Mer 9 Juil 2014 - 18:49  john steppes

Je suis comme Dieu : leur ignorance m'est un dégoût. (idem concernant MP : son ignorance ou refus de voir la réalité m'est un dégoût!!)

Quand arrêterons-nous de nous justifier par de mauvaises interprétations ????

Revenir en haut Aller en bas

Message le Mer 9 Juil 2014 - 19:14  john steppes

Ce que j'espère c'est que des gens osent braver toutes les violences, tous les tabous, et demandent que la PAIX et le RESPECT TOTAL DES HUMAINS, soient évidents pour tous. Ce que demande Dieu à Arès est aussi cela : une mise en route pour parler à ces peuples d'Orient (notamment Israël et Palestine) pour arrêter toute violence qui déborde dehors sous forme de guerre, parce que tout d'abord la violence est interne et dans le sein même des familles...
Ceci demande un grand pas, une grande intériorité, un immense courage car celui qui osera prendre cause et fait pour les femmes pourrait risquer aussi sa vie...
Il y a quelque chose à faire pour aider beaucoup d'entre ces 2 nations qui veulent la paix et le bonheur entre leur peuple et retrouver le Bien Vivre ensemble... Sans violence aucune...
Ce jour sera un bel exemple pour les autres nations....

Revenir en haut Aller en bas

Message le Mer 9 Juil 2014 - 22:45  pat

J'espère que tout cela est de l'information et que vous avez vérifié que vos sources n'étaient pas partisanes, car c'est grave ce que vous dites.

D'autre part, c'est plus fort que vous : un coup de patte en passant sur le Témoin. Est-ce vraiment utile pour votre témoignage de dire que l'ignorance du prophète vous est un dégout? Vous dites des choses, vous les dénoncez, mais cela ne vous suffit pas....
Je finis par penser que Dieu a dû vous charger d'une mission de justicier.

Revenir en haut Aller en bas

Message le Jeu 10 Juil 2014 - 2:49  john steppes

    J'espère que tout cela est de l'information et que vous avez vérifié que vos sources n'étaient pas partisanes, car c'est grave ce que vous dites.
Hélas c'est souvent pratiqué, et c'est connu dans le monde depuis des années. Cela est justifié au nom de l'islam parce que Mahomet a épousé Aïcha à l'âge de 6 ou 8 ans...

Concernant la vidéo où la fillette Yéménite s'exprime et refuse de revenir avec son mari, je ne sais si cela y a joué mais aujourd'hui le Yémen devrait rendre illégal le mariage précoce et l'excision... Voir :
http   sans compromis feministe progressiste (point) wordpress (point) com /2014/04/28  /
 le- yemen-  pourrait- enfin- interdire- les- mariages- precoces /

-------------------

(2014)
http    www (point) lorient le jour (point) com / article / 857011 / lancement- d une-
campagne-au-liban- contre- le- mariage- precoce (point)  html
Lancement d’une campagne au Liban contre le mariage précoce
Hala, 53 ans, originaire de Damas, fait le ménage dans des maisons d'une banlieue de Beyrouth pour subvenir à ses besoins et à ceux de ses quatre enfants. Ses employeurs ont tenté d'obtenir la main de sa fille de 16 ans en mariage, a-t-elle confié, en novembre dernier, à Human Rights Watch. « Ils disaient : "Nous allons te donner plus d'argent en échange d'un acte sexuel ou si tu nous donnes ta fille". »

En 2010, l'Unicef indiquait que près d'un tiers des femmes âgées de 20 à 24 ans dans les pays en développement ont été mariées alors qu'elles étaient enfants. Si c'est le Niger qui se place en tête des pays où ont lieu les mariages précoces (75 % des femmes âgées de 20 à 24 ans y ont été mariées avant 18 ans), les pays du Moyen-Orient sont aussi concernés par ce problème.

Au Liban, l'on noterait en outre une recrudescence de cette pratique avec la crise syrienne. « Dernièrement, les cas de mariage précoce augmentent au Liban en raison de la crise syrienne et de la crise économique qui a frappé le pays, relève ainsi la Commission nationale de la femme libanaise (CNFL). Depuis la crise syrienne, les médias ont rapporté des cas de mariage précoce chez les réfugiées avec des Libanais, des Syriens ou des Arabes. »

-------------
Turquie : une avocate qui dénonce les mariages de fillettes est inculpée pour insulte à l’islam (2012)
http     europe et orient  (point)  blogspot (point) fr/2012/12/
turquie- une- avocate- denonce- les (point) html

Il y a un lien entre mariages d’enfants, mariages forcés et crimes d’honneur. Le taux d’assassinat des femmes a augmenté de 1400 % entre 2002 et 2009 en Turquie. Les mariages des fillettes à six ans sont justifiés par l’exemple de Mahomet, dit ME Canan Arin. Les autorités turques, pour qui la réputation de Mahomet est plus importante que la vie et la sécurité des fillettes, veulent la faire taire. Me Arin, qui défend leurs droits, n’a pas l’intention de se taire.

-------------
Mars 2014
Irak: une loi pour le mariage des filles dès l’âge de 9 ans

http  www (point) europe- israel (point) org /2014 /03  /
 irak-une-loi-pour-le-mariage-des-filles-des-lage-de-9-ans
Selon le projet du ministre de la Justice, la puberté dès 9 ans rend les fillettes aptes au mariage

    Environ une trentaine de femmes irakiennes ont manifesté samedi à Bagdad contre un projet de loi déposé par le ministre de la Justice et approuvé par le Cabinet irakien qui permettrait le mariage dès l’âge de 9 ans pour les filles, ce qui accordera automatiquement la garde des enfants aux pères, rapporte le quotidien israélien Haaretz.
    A l’occasion de la Journée internationale de la femme qui a eu lieu le 8 mars, et une semaine après que le cabinet a voté le projet de loi, sur la base de la jurisprudence islamique chiite, les femmes ont défilé en signe de protestation.
    Le projet, aux mains désormais du Parlement, provoque une vive réaction chez les femmes : « en ce jour, les femmes d’Irak sont en deuil », criaient les manifestantes, dans un pays où la charia règne, et l’instance religieuse préside l’autorité maritale, les divorces et les successions.
    Une éminente irakienne militante des droits de l’homme, s’insurge : « Il s’agit d’un crime contre l’humanité », en privant les jeunes filles de leur droit de vivre leur enfance normalement.
    .....
    Jugé déplacé par le représentant de l’ONU en Irak, Nickolay  Mladenov, qui rappelle que la Constitution à laquelle toute législation doit se conformer protège les droits de la femme, le projet atteste pourtant que la puberté des fillettes survient dès 9 ans, ce qui les rend donc aptes pour le mariage et l’enfantement.
    Le père de la fillette devient, selon le projet de loi, le seul tuteur légal et tolère le droit du mari d’ »insister » auprès de sa femme dès qu’il souhaite avoir des relations sexuelles.....

-------------------------

Je ne veux pas m'attarder davantage sur ce sujet douloureux, mais je pense que tout Homme de Foi a son mot à dire et certainement à faire... bien que ce soit complexe de se mêler de cela bien sûr,
mais n'est-il pas possible du moins de soutenir les associations et aussi les femmes et les hommes qui refusent de telles choses (car très certainement des hommes concernant ces pays sont choqués aussi de cela).
Je ne suis pas le justicier ni n'attaquait MP (ma façon de l'écrire le laisse penser) je dis juste que :
1) on ne peut écrire que un pays qui accepte de telle chose soit moderne
2) le devoir d'un homme de Dieu, de tout homme de Dieu est de dénoncer du moins parler de ces sujets importants, ne pas les taire... et discerner cette réalité terrible qui existe...
3) affirmer haut et fort que : a) le vrai islam, l'islam de Mouhamad n'est pas cela, b) qu'il y a réinterprétation écrite et orale du Coran (des choses qui n'ont plus lieu d'être prise en compte dans le Coran)
4) Ecouter impérativement la voix des femmes qui sont obligées de se taire pour éviter de plus grands malheurs encore... la mort... a) qu'elle action amener ?

---------------------

Merci Pat j'ai fait très attention aux mots, je ne veux aucune polémique.... Je vais faire encore plus attention  encore.

Revenir en haut Aller en bas

Message le Jeu 10 Juil 2014 - 9:20  pat

Dire :

1) on ne peut écrire que un pays qui accepte de telle chose soit moderne
2) le devoir d'un homme de Dieu, de tout homme de Dieu est de dénoncer du moins parler de ces sujets importants, ne pas les taire... et discerner cette réalité terrible qui existe...
3) affirmer haut et fort que : a) le vrai islam, l'islam de Mouhamad n'est pas cela, b) qu'il y a réinterprétation écrite et orale du Coran (des choses qui n'ont plus lieu d'être prise en compte dans le Coran)
4) Ecouter impérativement la voix des femmes qui sont obligées de se taire pour éviter de plus grands malheurs encore... la mort... a) qu'elle action amener ?

est une manière de dire qui n’offense personne et qui peut, au contraire, conduire chacun à évoluer.

Il n'y a pas de mot assez dur pour condamner certaines pratiques qui sont contraires à la dignité humaine et qui font partie de la barbarie que l'humanité engendre au nom des religions, au nom de Dieu, au nom des prophètes. Pour revenir sur un autre sujet, je pense qu'il vaut mieux être athée humaniste que de servir Dieu de cette façon.Les Hommes le déshonorent en se comportant ainsi.

Dans un autre débat j'ai nuancé les propos pour dire que l'homme et la femme ne sont pas, heureusement, identiques. Mais je profite de cette discussion pour ré-affirmer que sur le plan des droits, du regard porté sur l'autre, de la considération, de la compassion, de l'amour, de la vie, il n'y a qu'un genre : le genre humain.

Dans l'histoire du prophétisme, les prophètes ne sont pas grands par leur perfection de vie, car en général, ils ont été des Hommes comme les autres. Ils sont grands par le message divin qu'ils ont fait connaitre et l'évolution des relations avec Dieu qu'ils ont permis.
Dans le Message arésien, Mouhamad est loué pour sa sagesse, seul Jésus est loué pour sa perfection. Une perfection proche de celle de Dieu puisque Dieu l'a fait Lui. Il est devenu Moi (32,5).
 
Avoir plusieurs femmes, épouser l'une d'entre elles à six ou huit ans, faire la guerre ne peut pas être proposé comme exemple. L'Islam qui revendique cela est un islam qui n'a même pas atteint l'humanisme athée.
Nous devons insister pour que tous les Musulmans dénoncent ces pratiques, sinon ils prennent le risque d'être assimilés à cet obscurantisme. A titre d'exemple, il a fallu beaucoup de réflexion, beaucoup de sagesse pour ne pas assimiler la nation allemande au nazisme, dans la mesure ou c'est le peuple qui a soutenu ce nazisme. L'Islam devrait réfléchir à ces exemples avant que l'amalgame ne se dresse contre eux pour longtemps.

Revenir en haut Aller en bas

Message le Ven 11 Juil 2014 - 21:03  navy



Qu'est-ce qu'un peuple moderne pour michel Potay ?????

MP ne comprend rien au sionisme ,  (il avait pris la défense d'Israel il n'y a pas si longtemps mais il a changé) si vraiment la R.A. commence à avoir des adeptes en Israel (d'apres le blog du témoin) alors ils vont vite déchanter !



la couverture médiatique du conflit israélo-palestinien est biaisée par Ivan Rifioul
je n'ai pas ou avoir le lien  Very Happy 


La Vérité qui fait mal.
La grande erreur des médias Occidentaux, est de prendre les palestiniens pour des victimes et les israéliens pour ses agresseurs. Si les palestiniens sont victimes, c’est de surtout leur haine contre Israël qui ne leur permet de se reconstruire là ni ailleurs.
Israël construit un pays sur « sa terre ancestrale biblique », celle qu’aucun des conquérants de cette zone entre le Jourdain et la Méditerranée (qu’elle soit appelé Israël ou Palestine) ils n’ont jamais construit, ni les romains ni les arabes, ni les ottomans ni les anglais etc. En 2 000 ans qui ont chassé les juifs, ils ont appauvri cette terre et ses quelques habitants. Tous les conquérants de passage, seulement ont fait que détruire cette terre pour gouverner sur les cendres du peuple juif sacrifié, depuis si longtemps, que même « l’histoire vrai » ne saura pas citer tous les massacres commis contre les juifs d’avant la Shoah.
Maintenant les palestiniens (soutenus et nourris par la communauté internationale) n’ont pas d’autre chose a faire qui nourrir son cœur de haine contre les juifs, au lieu de s’intégrer dans les pays frères ou les autres pays d’accueil. Israël doit travailler pour se nourrir ses habitants et investir pour sa sécurité et celle de tous les israéliens, en comptant d’abord sur lui même. C’est sûr, que tous les israéliens ne sont pas des anges, mais qu’une petite minorité.
Ce qui cherchent les terroristes, c’est d’empêcher qu’Israël puise travailler en paix et puise construire sa sécurité. Voila toute le vérité et toute la différence. Ceux qui veulent construire un pays en travaillant, et ceux qui veulent le détruire, (et si un jour arrive par malheur de avoir un état palestinien) la première chose a faire pour lui, ne sera pas de travailler pour le rendre beau, riche et ses habitants heureux. Il sera pour s’approvisionner en armes au grand pouvoir de destruction, venues de toutes parts, avec comme but final la destruction d’Israël, quitte à provoquer la guerre nucléaire, et cela sera la tombe pour les israéliens, les palestiniens et pour nous tous. Et cela est la réalité, et tous les pays le savaient. C’est pour cela qu’Israël existe encore et que l’état palestinien n’étant pas viable, vu ses objectifs de haine et de guerre à mort contre Israël, va attendre la « Fin des Temps ». Je ne suis pas un prophète, mais quelqu’un de très lucide, pour dire la vérité qui fait mal à tous les habitants de ce monde égoïste et trompé par les médias et des fourbes intérêts, et nous somme tous concernés. Athées, chrétiens, musulmans, etc, etc. et Point Final!

Revenir en haut Aller en bas

Message le Ven 11 Juil 2014 - 21:52  navy

Le hamas est capable de tout


Les 2 peuples désirent la Paix mais la "politique"  (des 2 camps) LE ROI NOIR ne la desire pas.

Revenir en haut Aller en bas

Message Aujourd'hui à 20:55  Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum