Spiritualités

Partagez
Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant
avatar
Messages : 1882
Date d'inscription : 31/07/2007
Voir le profil de l'utilisateur
22092014
20 septembre 14

Il y a quelque temps, j'entendais que seulement un tiers des français croit en Dieu.
Mais de quel dieu s'agit-il ?
S'agit-il du dieu qui prescrit des ordres, des commandements, du dieu qui prescrit la guerre, la violence...
S'agit-il du dieu que les fidèles ont assujetti à leurs désirs, à leurs prières ?

Ce dieu personnel, super humain n'est plus cru que par 17% des français quand 83% ne savent plus très bien comment se Le représenter.
Quel Dieu peut répondre à notre attente aujourd'hui, qu'attend-on de Lui ?

Pourtant une partie importante des gens ont une vie spirituelle active.
Va t-il se développer une spiritualité sans Dieu ?
Une sorte d'humanisme où la Vie serait la seule valeur ?

Partager cet article sur :Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Commentaires

le Mer 24 Sep 2014 - 10:14navy
Les français ne sont pas très croyants, mais partout dans le monde nous voyons que l'idée de Dieu est loin d'etre morte....
certes c'est par les religions lesquelles sont encore loin de s'éteindre (comme le prophetise la R.A. ) comme nous le voyons tous les jours dans l'actualité. Smile
Même si quelquefois une "prise de conscience", un léger frémissement peut sembler apparaitre ... 




Nous ne connaissons pas la nature du createur mais nous savons seulement qu'IL existe.
 
*D' le Père, Unique, Etre et Possesseur absolu, Seul Saint, dans lequel tournent les mondes, n’est pas d’une Nature connaissable et analysable.


D'  le Père  sous un Nom divers, une puissance créatrice, paternelle et participante se révèle à l’homme depuis la nuit des temps par des médias variés, et se révèle chaque jour dans l’homme par des dons, apanages et charismes qui détachent manifestement celui-ci du reste du monde vivant et de l’Univers et qui démontrent sa parenté avec une Force transcendante.



* (propos du frere Michel )
Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum