Spiritualités
ouvert à tous

Ce forum qui porte le nom général de "Spiritualités"

permet à chacun de témoigner de la sienne.

N'hésitez pas à parler de votre foi ou de votre humanisme.
En tant qu'invité, sans vous inscrire,
vous pouvez poster un message dans "Invités, visiteurs, vos réflexions"

Chacun d'entre nous est porteur de divin et donc porteur d'étincelles de vérité.
Si nos croyances nous portent à plus de fraternité et de bonté,
alors il n'est pas inutile de les partager.
C'est ainsi que nous nous approcherons de la "Vérité" dont Dieu seul a le monopole.


______________________________________________________________________________________________________
Derniers sujets
Prier Dieu...Mar 30 Oct 2018 - 22:42pat
Un prophète....Mar 30 Oct 2018 - 22:42pat
10 juin 18Mar 30 Oct 2018 - 22:41pat
4 juin 18Mar 30 Oct 2018 - 22:40pat
ParoleMar 30 Oct 2018 - 22:34pat
MerciVen 28 Sep 2018 - 6:49pat

Partagez
Aller en bas
avatar
Messages : 1898
Date d'inscription : 31/07/2007
Voir le profil de l'utilisateur

Corps et Ame

le Dim 12 Oct 2014 - 9:07
12 octobre 14

Tremplin pour l'immortalité de l'âme, notre corps est ce qui nous est donné pour accomplir. Le corps est le lieu de synthèse qui produit  pensées, désirs, projets, conscience, enfin tout ce qui nous accompagne dans cette vie terrestre.
C'est notre seul outil et notre seule chance de faire éclore autre chose à partir de lui. Il s'agit de créer une partie de nous incréé qu'on peut appeler âme,  l'éclosion de la partie divine qui nous habite. Nous sommes en devenir de notre humanité.

Nous y arriverons, non pas en rejetant notre dimension matérielle mais au contraire en la considérant comme essentielle pour accomplir une autre dimension que nous n'avons qu'à l'état potentiel. C'est à nous de décider si ce corps a un avenir spirituel ou pas.
Nous pouvons évoluer spirituellement au rythme de notre corps changeant. De la même façon que le corps peut faire naître l'âme, l'âme en retour assure une certaine immortalité au corps.

C'est peut-être en ce sens qu'on peut envisager la résurrection des corps. Comme une transfiguration de la matière, comme Jésus, après sa mort, que les disciples d'Emaüs ne reconnaissent pas, sinon au travers d'un geste symbolique emprunt de spiritualité dans sa manière de rompre le pain.

La résurrection du Christ est sans doute une transfiguration du corps et de l'âme. Ce à quoi il nous appelle dans l’Évangile et d'une façon appuyée dans son Message d'Arès qui affirme solennellement sa Victoire sur la mort.
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum