Spiritualités

Vivre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vivre

Message  pat le Jeu 12 Nov 2015 - 21:16

J'ai Terminé ma réflexion sur la mort par le paragraphe ci-dessous, qui est une invitation à approfondir, sinon le sens à donner à notre vie, au moins le sens de nos rapport au divin.
Les religions nous présentent Dieu comme étant Suffisant à Lui-même, Transcendant, n'ayant donc aucun besoin de partager sa Puissance.
Mais les mêmes religions nous disent aussi que Dieu est Créateur. Ce qui contredit pas mal la soi disant auto-suffisance de Dieu. Dans la Révélation d'Arès, Dieu est un Créateur qui ne cesse de créer. Essentiellement Créateur.

Dans ce cas, Dieu se serait senti si seul qu'il aurait eu besoin de partager sa puissance, sa perfection ?
Bien que je doute que Dieu ait une histoire chronologique, aurait-il eu désir de l'Homme pour devenir, pour se révéler.
Maitre Eckart disait que Dieu fut obligé de créer l'humanité pour devenir, par elle, pleinement Conscient.

Quand on a dit tout cela, on n'a pas vraiment répondu à la vraie motivation de Dieu, au vrai sens de notre apparition sur cette terre, à la vraie signification de nos rapports avec le Créateur.

A défaut de connaitre les vraies motivations de Dieu qui demeureront inaccessibles et donc inconnues, il faut se contenter d'en voir les effets.

Du point de vue du croyant, Dieu a créé un Univers dans lequel a émergé un être qui Lui ressemble. On ne doute pas de la bonté de Dieu et donc que l'Homme ait été créé par amour.

Partant du principe que cette vie nous a été donné par amour je vous propose une réflexion, sur les relations que Dieu souhaite entretenir avec nous, à partir de ce qui est dit dans l'Écriture et des données de notre conscience.

pat

Messages : 1865
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vivre

Message  assunta le Dim 15 Nov 2015 - 15:45

Mais les mêmes religions nous disent aussi que Dieu est Créateur. Ce qui contredit pas mal la soi disant auto-suffisance de Dieu. Dans la Révélation d'Arès, Dieu est un Créateur qui ne cesse de créer. Essentiellement Créateur.

Etre créateur n'empêche nullement d'être auto-suffisant... idest se suffire à soi-même... Etant comme Lui si nous vivons l'Amour Divin en nous, nous sommes nous-mêmes créateurs et pouvons, sommes capables de nous suffire à nous-mêmes...

Dans les choses actuelles, telle que l'Humanité se trouve actuellement, nous avons perdu cela (en sommes coupés) pour quasiment toute l'humanité, et nous devons retrouver cette façon d'être ; et cela est tout à fait possible en faisant (re)vivre tout notre potentiel divin qui se trouve en nous....

Sur le plan spirituel =

Se suffire à soi-même (auto-suffisant) nous rend libre et indépendant de toutes les prisons mentales que l'Homme s'est forgé mais souvent que soi-même nous forgeons,

Se suffire à soi-même (auto-suffisant) n'empêche nullement l'Amour des autres ni la solidarité, puisque c'est vivre ce que l'on dit et croit être vrai dans notre cœur

Se suffire à soi-même (auto-suffisant) est une force que l'on doit vivre en apportant aide (morale, physique, spirituelle,...) à ceux qui souffrent ou qui sont empêchés de développer tout leur potentiel divin...

Sur le plan humain pratique =

Marc 11 - 23 Je vous le dis en vérité, si quelqu'un dit à cette montagne: Ote-toi de là et jette-toi dans la mer, et s'il ne doute point en son coeur, mais croit que ce qu'il dit arrive, il le verra s'accomplir. 24 C'est pourquoi je vous dis: Tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous l'avez reçu, et vous le verrez s'accomplir.

Se suffire à soi-même (auto-suffisant) sur le plan pratique de la vie de tous les jours, cela nous amène tout simplement à avoir ce qui nous est indispensable pour vivre, bien vivre... Cela ne veut pas dire que l'on ne fait rien, qu'on attend gentiment dans un fauteuil... Non pas du tout...

Cela démontre le "penser-sentir-agir dans la même direction", qu'expriment mes amis humanistes, cette cohérence en soi qu'il est important de cultiver et qui rejaillit dans notre façon de vivre extérieure. "Cette méthode d'action conjugue la cohérence interne entre penser-sentir-agir dans la même direction avec la cohérence sociale consistant à traiter les autres comme on veut être traité soi-même" ...

Ou dit ontologiquement, nous ré-harmoniser intérieurement pour que notre propre extérieur soit le reflet de notre propre intérieur. Tout part de l'intérieur de chaque Homme (hommes et femmes).

L'humain est créé pour bien vivre, mais pour cela il doit aussi se connaître, découvrir son potentiel en lui, cette Oasis splendide que Dieu a placé en lui...

Je pense que nous tourner en tout premier lieu vers l'Amour et vivre encore plus la solidarité (car elle est effective même si on veut nous faire croire le contraire) nous amènera à savoir nous suffire à nous-même, être autosuffisants !!!

Cela se démontre lorsqu'on vit dans la pleine conscience, l'équilibre en nous, avoir une vision et une réflexion plus spirituelle qui dépassera nos peurs et préjugés, etc... toutes nos facettes de vie tournées vers soi (pour savoir qui on est profondément, c'est là où le soi d'abord est important) et simultanément vers l'Humain (pour apporter, aider, retransmettre...). Et cela rejaillira sur toutes nos enceintes de vie qui s'amélioreront, s'embelliront !! Et évidemment cela éclaboussera l'Humanité...

Car ce qu'est Dieu nous le sommes

Donc ce qu'est un Humain qui a toutes les caractéristiques et attributs de Dieu, l'autre Humain l'est aussi...

Ce qui explique notre lien divin profond qui nous relie, qui fait que l'Homme peut comprendre ce que vit, sent, un autre Homme....

Nos autosuffisances se comprennent aussi par le fait que chaque humain (les hommes et les femmes) est UNIQUE, donc il est capable de savoir vivre comme il l'entend, même seul s'il le désire, sans enfant s'il le désire (vu l'état du monde cela est compréhensible)... Cela ne lui ôte nullement son amour, sa grandeur, son aide à l'autre, etc... ; cela ne lui ôte nullement sa dimension totale humaine et divine.

Dieu se serait senti si seul qu'il aurait eu besoin de partager sa puissance, sa perfection ?
Bien que je doute que Dieu ait une histoire chronologique, aurait-il eu désir de l'Homme pour devenir, pour se révéler.
Maitre Eckart disait que Dieu fut obligé de créer l'humanité pour devenir, par elle, pleinement Conscient.


C'est l'hypothèse de Maître Eckart que je ne partage pas...

Mais Dieu deviendrait pleinement conscient de quoi ??? Dieu ne se connaîtrait pas lui-même ???

Pour ma part (et ma réponse globale ici n'est que mon avis qui peut ne pas correspondre à ceux qui lisent ce forum).... Pour ma part :

- bien que l'on ne connaisse rien de Dieu Energie cosmique

- bien qu'il est impossible de le définir

il m'est possible d'en avoir une petite idée... petite certes....

Je pense qu' Il a voulu partager Ses connaissances et Attributs par Amour, comme l'Homme (H=hommes et femmes) aime partager par amour fraternel à son frère et sœur ce qu'il sait, connaît, vit....

Dieu a choisi l'Homme (H= hommes et femmes) pour donner son Oasis (EA/24,03)

A l'époque de l'humanité Adamique jusqu'à Jérémie, si j'ai bien compris, tout se transmettait de père en fils, de mère en fille, ou de parents à enfants....

Dieu ayant eu ras le bol des mauvaises transmissions voire interprétations, a décidé de reformuler une Alliance

Jérémie 31- Je ferai pénétrer ma loi en eux, c'est dans leur coeur que je l'inscrirai; je serai leur Dieu et ils seront mon peuple. 33 Et ils n'auront plus besoin ni les uns ni les autres de s'instruire mutuellement en disant: "Reconnaissez l'Eternel!" Car tous, ils me connaîtront, du plus petit au plus grand, dit l'Eternel, quand j'aurai pardonné leurs fautes et effacé jusqu'au souvenir de leurs péchés.

Dès Jérémie, tout humain qui sort du ventre de sa mère, a inscrit la Loi de l'Eternel en lui (la Torah* de l'Eternel). Et à partir de là, tout Homme, croyant comme athée, sait ce qu'il fait de juste ou de non juste....

Ayant tout en nous, Dieu espère que nous vivrons toute cette potentialité en nous et deviendrons en tant que Lui.... idest des Hommes (hommes et femmes) divins... Devenir des Etres Divins !!!

Voir aussi ici = http://www.islamreligion.com/fr/articles/336/viewall/pourquoi-dieu-t-il-cree-l-humanite-partie-1-de-4/


Quand on a dit tout cela, on n'a pas vraiment répondu à la vraie motivation de Dieu, au vrai sens de notre apparition sur cette terre, à la vraie signification de nos rapports avec le Créateur.
A défaut de connaitre les vraies motivations de Dieu qui demeureront inaccessibles et donc inconnues, il faut se contenter d'en voir les effets.


Pour en voir les effets, il est important de comprendre QUI on est... Sinon on philosophe on reste dans l'expectative... D'où l'importance de se connaître... En se connaissant on découvre toute la grandeur et immensité de Dieu, Sa puissance et immensité... qu'Il a partagé avec tous les Hommes !!!

Partant du principe que cette vie nous a été donné par amour je vous propose une réflexion, sur les relations que Dieu souhaite entretenir avec nous, à partir de ce qui est dit dans l'Écriture et des données de notre conscience.

Je vais y réfléchir... Mais ce qui est sûr c'est que Dieu n'a pas fait les humains comme des robots anônants mais des Etres amenant chacun (hommes et femmes) leurs spécificités propres, et vivant l'harmonie, l'équilibre en soi (cette réharmonisation indispensable) en se servant de tout le potentiel donné à chacun.... Le but = devenir des Etres Divins... des Hommes (hommes et femmes) vivant la Dieuité en eux-mêmes..

A SUIVRE...

--------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------

* http://www.lamed.fr/index.php?id=1&art=168

SIGNIFICATION DU MOT TORAH

Ce mot hébreu procède de (yarah) qui signifie: jeter, lancer, tirer, projeter, et ce n'est que le sens dévié qu'en donnent: enseigner, montrer, indiquer.

Si nous reprenons maintenant les quatre lettres qui composent le mot Torah nous trouvons la triade (tor) et la lettre (hé).

Le mot (tor) comporte des significations multiples:

un temps: âge, époque;

un espace: forme, aspect; un lieu de rencontre espace-temps: rangée, ordre, le tour, l'échéance de quelqu'un ou d'un événement; une action d'exploration (la tour): parcourir, explorer.

Cette rencontre spatio-temporelle nous renvoie au premier sens: projeter, tirer, lancer. La Torah est un projet, un devenir: un lieu de rencontre espace-temps. Voilà donc un premier isomorphisme avec le devenir spatio-temporel que constitue Israël.

Le mot (tor) dénote, en outre, deux objets qui renvoient à leur tour à toute une suite de symboles. D'une part, tourterelle, qui suggère: paix, fidélité, dépouillement, légèreté, pureté, mouvement, innocence, liberté, absence d'attaches matérielles, etc. D'autre part, collier, qui symbolise: attachement, ornement, parure, richesse, ostentation, etc.

A preuve qu'il ne s'agit pas d'une simple spéculation sémantique j'évoquerai ce verset du Cantique des Cantiques:

(vekol hator nichma beartsénou)-"La voix de la tourterelle s'entend dans notre pays" -et le commentaire du Zohar à ce propos: "Cette voix, c'est la Torah orale ".

A ce (tor) vient s'ajouter la lettre (hé) pour former le mot (Torah). Que signifie ce hé? II renvoie à la transcendance divine. C'est le hé de la création: élé toldote hachamaim véaaréts béhibaram " Telles sont les origines du ciel et de la terre, lorsqu'ils furent créés".

assunta

Messages : 383
Date d'inscription : 01/08/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum