Spiritualités

REFUSONS L'ESPRIT DE GUERRE, CULTIVONS L'ESPRIT DE PAIX

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

22112015

Message 

REFUSONS L'ESPRIT DE GUERRE, CULTIVONS L'ESPRIT DE PAIX




Il est très important de comprendre ce que nous vivons, d'écouter l'actualité pour se tenir au courant et constater l'attitudes de nos dirigeants...
Mais il est tout aussi important de mettre en avant toute notre positivité qui permettra non pas de conjurer le mauvais sort comme si cela était une recette miracle ou de la poudre de perlimpinpin...

Cela permettra de poser un regard plus haut et éclairer d'une autre façon les graves difficultés que nous rencontrons. Et ainsi avoir un esprit calme pour découvrir les solutions à apporter.
On sait que la guerre ou l'esprit de guerre qu'appelle la vengeance, n'amènera pas de solutions harmonieuses, au contraire cela fera qu'empirer...

Mais il est une chose importante qu'il faut connaître c'est que la peur entretient l'idée même de la vengeance, de la guerre, même si on ne s'en rend pas compte.

Par exemple j'entends toujours dire autour de moi "il y aura un 11 septembre"... Mais que veut dire cette phrase ??? En fait les gens s'attendent non pas à espérer la paix, ni la concorde, non.... Ils s'attendent, se préparent même inconsciemment à ce qu'un 11 septembre arrive en France.... Alors leur pensée étant créatrice, cette phrase rabâchée et à laquelle ils adhèrent puisqu'ils y croient, fera apparaître ce qu'ils craignent le plus sur l'écran de leur vie.

Ainsi si un "11 septembre" arrivait, ils croiraient qu'ils ont été inspirés ou qu'ils l'avaient prévu... Mais pas du tout, en fait sans le savoir ils le programment...

Notre pensée étant créatrice, il est important que nous nous tournions en nous-mêmes et regardions ce que nous désirons vraiment... Quel monde veut-on pour soi (évidemment pour soi il est important de penser à soi) ET aussi pour l'humanité ?? Quel monde ai-je envie de voir, de vivre, de participer, de partager ..??

Nos pensées maîtrisées (la peur ne peut les envahir), nos émotions (ou sentiments) étant beaux et non plus guerriers, ainsi je peux amener/démontrer que l'esprit de paix, joie, bonheur etc (pour tous) fera surgir la paix, le bonheur etc, pour tous et même plus puisque cela puisque la puissance de nos pensées arrosées de sentiments ou émotions positifs remplis d'amour, fera repousser le mauvais, empêchera tout esprit guerrier de nous toucher...
Non seulement on élève ainsi nos consciences mais cet amour (sentiments positifs que l'on cultive en soi) permettra de nous protéger physiquement de toute attaque d'où qu'elle vienne !!!

Cela est EFFECTIF c'est-à-dire se vit, se réalise, est BEL ET BIEN REEL. On se protège ainsi de toute attaque, je dis bien de toute attaque et on préserve non seulement notre vie, mais aussi les Humain et aussi notre planète et tout ce qu'elle contient...


Pensées, Paroles, Sentiments(émotions) sont des énergies qui rejaillissent en soit et partout...

Nos façons de penser et d'agir sont créateurs et donc influent directement sur nos conditions de vie. Ce qui explique que nos propres erreurs ou bien notre façon de pensées/penser négatif envers une personne ou un groupe ou une nation, et plus souvent encore envers soi-même, rejaillit sur nous-mêmes ainsi que dans l'univers et tombe au hasard sur quelqu'un ou plusieurs personnes.
http://etredivin.hautetfort.com/archive/2014/01/05/nos-pensees-et-sentiments-qui-les-entourent-sont-createurs-5262910.html


D'où l'importance de devenir maîtres de nos pensées et choisir les sentiments dont nous les enveloppons ;

Pensées et paroles sont créatrices, et influent directement sur notre vie et rajaillissent en nous, autour de nous et dans l'Univers.

Par exemple les croyants disent que la prière protège, Pourquoi?? Parce que la prière est faite de mots positifs (donc pensées) que l'on doit faire vivre en soi... en cela cultiver de belles pensées est une forme de prière... Ainsi croyants comme incroyants peuvent se rejoindre dans le même esprit et but pour amener un monde plus beau...

Nous pouvons créer le monde que nous désirons à condition de se détourner résolument de cet esprit négatif imposant, vengeur et meurtrier (ne plus l'alimenter même dans nos cœurs, nos façons de penser),

Tournons-nous résolument que vers le beau qui élève, guérit, protège,

il est important de faire cet effort : cultiver de belles pensées, les envoyer sur tous ceux qui souffrent et même ceux qui font souffrir (cela n'empêchera peut-être pas leur violence, mais l'amoindrira), afin de mettre en avant toute cette beauté et merveille humaine que les Hommes (hommes et femmes) espèrent tant...

Car même si nous sommes plus ou moins guerriers encore (par nos colères, cris, désespoir, etc) tous nous aspirons au bien, car nous sommes créés pour vivre dans l'harmonie et le bonheur, pour vivre bien et bien vivre...

Et ainsi nous serons protégés, partout où nous irons puisqu'alors (notre esprit élevé au-dessus de l'entendement collectif) rien ne pourra nous atteindre...

En comprenant cela, nous comprenons l'impact que nous avons aussi dans le monde par nos façons de penser (pensées qui amènent la parole, l'action).
D'où l'importance de devenir maîtres de nos pensées et choisir les sentiments dont nous les enveloppons. Pensées et paroles sont créatrices !!!
Ces choses-là sont très importantes à connaître et il me semble important que nous sachions qu'en tant que créateurs nous sommes (même sans le savoir) indirectement responsables des maux de ce monde,
mais plus que tout nous avons la possibilité (même si elle paraît infime voire ridicule pour certains) de changer le cours des choses (en "rectifiant le tir" définition du mot "péché").
N'Est-ce pas merveilleux ???? 


------------------
Un exemple (parmi tant d'autres magnifiques) trouvé sur Facebook
http://www.demotivateur.fr/article-buzz/cet-enseignant-commence-chaque-journee-de-cours-en-complimentant-tous-ses-eleves-un-par-un-et-le-resultat-est-absolument-genial--3934
 


En agissant ainsi cet homme a compris l'importance de valoriser ces élèves pour que dès à présent mais aussi demain, ces élèves soient des hommes forts, harmonisés en eux et surtout S'AIMENT= évitant tout esprit guerrier donc amenant de belles valeurs de paix et d'amour (car on ne peut les amener si on ne s'aime pas soi-même)... Bravo à cet instit !!!

assunta

Messages : 385
Date d'inscription : 01/08/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

REFUSONS L'ESPRIT DE GUERRE, CULTIVONS L'ESPRIT DE PAIX :: Commentaires

Message le Lun 23 Nov 2015 - 16:19  assunta

https://www.facebook.com/michelle.salamero?fref=nf
profil Michele Salamero

NOUS SOMMES LA NATION HUMAINE UNIVERSELLE.
APPEL POUR DES MOBILISATIONS
DANS LE MONDE ENTIER
POUR LA PAIX ET LA NON VIOLENCE !

Les seuls qui veulent et provoquent des guerres (militaires, économiques ...) sont les êtres humains qui contrôlent les puissances économiques (banques, multinationales, états ...).
TOUS les (autres) ÊTRES HUMAINS veulent vivre en PAIX.
Une mobilisation quasi planétaire a eu lieu (2010 ...) pour demander des comptes à ceux qui jettent les peuples dans la misère.
Une mobilisation planétaire doit avoir lieu pour demander des comptes à ceux qui veulent la guerre et détruisent nos vies.
Une mobilisation planétaire doit avoir lieu pour qu'ils arrêtent toutes les guerres.
Je suis : juste une habitante de la planète, citoyenne de base, mère de famille ...
Et Nous sommes la Nation Humaine Universelle.
FAITES TOURNER (COPIEZ-COLLEZ dans votre profil EN ADAPTANT "JE SUIS :") POUR QUE LA MOBILISATION AIT LIEU !

Revenir en haut Aller en bas

Message le Mar 24 Nov 2015 - 21:56  visiteur

"Le monde est devenu petit ... notre monde a rétréci et nous sommes tous devenus voisins, que cela plaise ou pas"
 "s'unir" ... ils ont tellement raison

(si le sous-titrage français n'apparaît pas, activez la traduction en français avec la touche "sous-titres", en bas à droite de l’image)

L’appel des russes aux peuples d’Europe



pour partager avec des amis anglophones la version sous-titrée en anglais:
The Russian's appeal to the people of Europe 


Revenir en haut Aller en bas

Message le Mer 25 Nov 2015 - 15:04  assunta

Merci visiteur....
Les peuples veulent la PAIX quoi qu'on dise...
Ce sont les gouvernements et les complices les médias (certains) et certains organismes qui empêchent cela !!!!....

Voici une vidéo
Yuliana, chanteuse Russe de passage à Paris en 2014 tombe par hasard sur cette chanson à la radio et décide en rentrant chez elle à Krasnodar en Russie de la produire. Sur internet elle fait la connaissance d'un rappeur de confession israëlite: Rodjo, et d'un rappeur de confession musulmane, VSteh et leur demande de s'associer à elle pour interpréter cette chanson et ainsi prouver que trois artistes de confessions différentes pouvaient parfaitement s'entendre dès lors qu'il s'agit de véhiculer un message de paix.
Pour l'anecdote, les artistes se sont enregistrés et filmés chacun dans leur pays, et ne se sont donc jamais rencontrés !
Ce clip était initialement destiné à présenter les trois artistes aux maisons de disques mais malheureusement, aucune d'entre elles n'a souhaité commercialiser cette chanson ! Dommage... Il a donc été décidé de la diffuser sur facebook et youtube telle quelle et ainsi la faire découvrir au plus grand nombre...
Partagez-la avec tous vos amis , vos proches, traduisez la dans toutes les langues si vous voulez, diffusez là partout où vous pouvez .....

Revenir en haut Aller en bas

Message le Mer 25 Nov 2015 - 22:20  pat

Très belle chanson, émouvante et pourtant je n'aime pas trop le rappe....

Revenir en haut Aller en bas

Message le Ven 27 Nov 2015 - 23:27  assunta

Mohammed Chirani menacé de mort adresse un message fort aux terroristes     


Mohammed Chirani déclare "le jihad spirituel " aux terroristes    

 

voir ici = http://www.non-stop-zapping.com/actu/tv/attentats-de-paris-mohammed-chirani-menace-de-mort-il-adresse-un-message-fort-aux

Revenir en haut Aller en bas

Message le Sam 28 Nov 2015 - 2:12  visiteur

Est-ce bien une « guerre » ?

« acte de guerre » ? ou actes criminels ? actes de barbarie ?
« armée de terroristes  » ? armée , ou groupes armés ?

Selon comment on qualifie ces actes, ceci est une guerre, ainsi que le président François Hollande le dit, essayant d'emporter la nation derrière lui, ou, ceci n’est pas une « guerre ».

J’adhère au point de vue de David Van Reybrouck, écrivain et historien néerlandais qui interpelle dans une Lettre parue dans Le Monde le président français sur le champ lexical guerrier de son discours, samedi 14 novembre, lendemain des attentats qui ont endeuillé Paris. Et sur la surenchère que cela pourrait entraîner.
Libre à chacun d'accepter ou non cet esprit de guerre.

« Monsieur le Président, vous êtes tombé dans le piège ! »

Monsieur le Président,

Le choix extraordinairement irréfléchi de la terminologie que vous avez utilisée dans votre discours de samedi après-midi [14 novembre 2015], où vous répétiez qu’il s’agissait d’un « crime de guerre » perpétré par « une armée terroriste » m’a interpellé. Vous avez dit littéralement :
« Ce qui s’est produit hier à Paris et à Saint-Denis, près du Stade de France, est un acte de guerre et, face à la guerre, le pays doit prendre les décisions appropriées. C’est un acte de guerre qui a été commis par une armée terroriste, Daech [l’acronyme arabe de l’Etat islamique], une armée de terroristes, contre la France, contre les valeurs que nous défendons partout dans le monde, contre ce que nous sommes, un pays libre qui parle à l’ensemble de la planète. C’est un acte de guerre qui a été préparé, organisé, planifié de l’extérieur et avec des complicités intérieures que l’enquête fera découvrir. C’est un acte de barbarie absolue. »


Si je souscris pleinement à la dernière phrase, force est de constater que le reste de votre discours est la répétition angoissante et presque mot à mot de celui que George W. Bush a tenu devant le Congrès américain peu après les attentats du 11-Septembre : « Des ennemis de la liberté ont commis un acte de guerre contre notre pays. »
[...]
Les conséquences de ces paroles historiques sont connues. Un chef d’Etat qui qualifie un événement d’« acte de guerre » se doit d’y réagir, et de rendre coup pour coup. Cela a conduit M. Bush à l’invasion de l’Afghanistan, ...
[...]
Et pourtant, que faites-vous ? Comment réagissez-vous moins de vingt-quatre heures après les attentats ? En employant la même terminologie que votre homologue américain de l’époque ! Et sur le même ton, bonté divine !
Vous êtes tombé dans le panneau, et vous l’avez fait les yeux grands ouverts. Vous êtes tombé dans le panneau, Monsieur le Président, parce que vous sentez l’haleine chaude de faucons tels que Nicolas Sarkozy et Marine Le Pen vous brûler la nuque. Et vous avez depuis si longtemps la réputation d’être un faible. Vous êtes tombé dans le panneau.
...
http://www.lemonde.fr/afrique/article/2015/11/16/monsieur-le-president-vous-etes-tombe-dans-le-piege_4810996_3212.html#

Revenir en haut Aller en bas

Message le Sam 28 Nov 2015 - 15:47  navy

Peu importe la terminologie.


Visiteur a écrit:Est-ce bien une « guerre » ?

« acte de guerre » ? ou actes criminels ? actes de barbarie ?
« armée de terroristes  » ? armée , ou groupes armés ?
Hier un nouveau djihadiste belge déclarait: "C'est le début d'une guerre que vous avez perdue d'avance".

Like a Star @ heaven:cliquez sur le lien bleu

Visiteur juste une remarque: c'est bien d'être pacifiste, mais à condition d'être neutre (bien entendu dans ce cas, être neutre ne veut pas dire mettre au même niveau daech et l'occident) de ne pas prendre parti, or justement il me semble que tu prends parti pour les russes.
et contre Israel.
(c'est que je crois comprendre )


Question

Revenir en haut Aller en bas

Message le Sam 28 Nov 2015 - 17:38  visiteur

@ navy

La vidéo "Обращение русских к народам Европы / The Russian's appeal to the people of Europe" a été mise en ligne comme indiqué sur les réseaux sociaux :
Ajoutée le 17 nov. 2015
https://vk.com/projectset
https://www.facebook.com/projectsetrf


Il ne s'agit pas d'une position pro-russe, je trouve le message de ces jeunes russes très intéressant, il dit  "Le monde est devenu petit ... notre monde a rétréci et nous sommes tous devenus voisins, que cela plaise ou pas"
"pas de continents abstraits, mais vous-mêmes"

"s'unir" ...

Une opposition et pire un conflit avec la Russie serait d'une absurdité totale, et nous, "les peuples d'Europe" n'avons aucune raison d'être ennemis, bien au contraire. Dans le jeu des Puissances, par le biais d'alliances, le monde politique (atlantiste) peut penser autrement, mais s'il n'arrive pas à obtenir l'adhésion des peuples ils n'arriveront jamais à mener une guerre.

Victoria Nuland, la  sous-secrétaire d'Etat américaine pour l'Europe et l'Eurasie n'a-t-elle pas dit "Fuck the EU! - Exactly!" (Que l'Union européenne aille se faire foutre")
à 0'37 dans la vidéo https://www.youtube.com/watch?v=CL_GShyGv3o
Grave, non ? lapsus révélateur ?

Le pacifisme ne consiste pas à être neutre, mais à avoir recours à d'autres moyens que la violence. Il s'agit bien dans cette vidéo d'un message pacifiste puisqu'il appelle à l'unité populaire des "peuples d'Europe" ce qui le contraire même de la doxa politique de l'occident depuis quelques années qui cherche dirait-on si pas l'affrontement avec la Russie, une nouvelle guerre froide.

Il faut chercher à chasser les vents mauvais ...

Bravo à ces jeunes russes, leur message fait un buzz sur le web, en quelques jours presque 300.000 vues dans la version sous-titrée anglais, et plus de 150.000 dans la version sous-titrés français  !




Revenir en haut Aller en bas

Message le Lun 30 Nov 2015 - 14:42  visiteur

navy a écrit: ne pas prendre parti, or justement il me semble que tu prends parti pour les russes.
et contre Israel.
(c'est que je crois comprendre )

Question
Comme je le disais je suis pour l'amitié entre les peuples..., et j'aime toutes les occasions où elle se manifeste. Comme ici, par des françaises un peu "Brigandes"  Wink
Не мешайте жить России
Laissez-la vivre sa vie
Qu'elle chante selon se foi
Qu'elle marche selon son droit

...
De la France recevez notre estime
Very Happy


Pour ce qui concerne Israël, je ne suis pas "contre", (je fais avec ... la réalité historique). Je me définirais plutôt comme un "palestiniste-postsioniste"

palestiniste parce que je soutiens les Palestiniens
postsioniste, suivant la définition du postsionisme :

Qui est un concept soulignant, pour ceux qui s'y rattachent, que le sionisme est une idéologie dépassée ou caduque. Il est le résultat d'une réflexion pluridisciplinaire menée entre autres par les nouveaux historiens israéliens Simha Flapan, Benny Morris, Tom Segev, Ilan Pappé et Avi Shlaïm.

A leur suite, d'autres chercheurs tels que Baruch Kimmerling, Idith Zertal, Shlomo Sand, Uri Ram ont élargi le champ de l'étude à l'ensemble de l'historiographie sioniste et à la société israélienne7.
Les « Nouveaux Historiens » s'inscrivent dans le courant de pensée post-sioniste qui est apparu au début des années 1970 en Israël.

L'idée centrale du postsionisme est de considérer qu'Israël est devenu un fait incontournable, dont l'existence n'est plus remise en question, contrairement à la thèse officielle de l'État en danger permanent. Cette idée a un certain nombre de conséquences importantes sur la politique « souhaitable » à l'avenir, d'après les tenants de ce mouvement, en particulier en ce qui concerne les relations avec les Palestiniens : si l'État israélien n'est pas en danger et que son existence n'est pas remise en question, rien ne s'oppose plus d'après eux à une paix durable, y compris en passant par la reconnaissance d'un État palestinien par Israël.
Le postsionisme repose sur une « analyse sans complaisance, (par les chercheurs de cette école) de la construction historique du narratif sioniste et de ses implications en termes de choix politique pour le nouvel État ».
https://fr.wikipedia.org/wiki/Postsionisme
https://fr.wikipedia.org/wiki/Nouveaux_Historiens_isra%C3%A9liens

Le courant qui lui est opposé est le néosionisme
https://fr.wikipedia.org/wiki/N%C3%A9osionisme

Donc, de mon point de vue, je tiens les néosionistes (lesquels veulent coloniser la Cisjordanie) pour des adversaires d'une solution pacifique, car ils ne souhaitent aucune collégialité avec les Palestiniens, ni altérité juridique. Ils me paraissent être dans un repli identitaire, limite "raciste" sur lequel la paix ne pourrait pas germer !

Je crois donc en la solution politique ... et si la paix n'aboutit pas pour l'instant en Israël, c'est que ce pays n'utilise pas le bon outil politique pour y parvenir, je veux dire se doter d'une bonne Constitution qui donnerait les mêmes droits à tous, Palestiniens et Israéliens.
Un État binational, pourquoi pas, serait possible, exemple la Belgique ... la solution à deux États a toujours été du pipeau ... pour gagner du temps, et coloniser davantage.

J'espère avoir clarifié suffisamment mes opinions, sinon n'hésitez pas à me poser davantage de questions.

Revenir en haut Aller en bas

Message le Dim 6 Déc 2015 - 21:35  pat

"Les Brigandes", chanteuses militantes du rapprochement avec la Russie, Oui.
On ne peut faire mieux que notre président qui tutoie Poutine et l'appelle par son prénom comme un vieux camarade qu'il a toujours été.

Malgré tout, ce chant nationaliste ne peut nous faire oublier le Poutine qui, à force de multiplier les digressions, finit par faire oublier son colonialisme en Ukraine. Les chants de fraternité qui appellent à "laisser vivre la Russie" quand, elle-même ne prend aucun gant avec ses minorités sont des chants de dupes.
Mais on point où nous en sommes il faut sans doute se réjouir de tout ce qui ne prône pas la guerre.... Cependant je ne suis pas certain qu'au premier coup dur ces braves petites chanteuses pacifistes mais aussi très nationalistes ne puissent prôner la défense de leur chère grande Russie....


D'autre part, au cours de ce sujet, on se demande si on doit parler de guerre avec un état dit Islamique. Pour moi la question n'a aucune importance. Qu'on se cherche des responsabilités, des culpabilités, qu'on se perçoive comme le promoteurs de vengeance sans fin, c'est une salutaire démarche qui prouve notre humanisme.


Mais quand nous aurons répondu clairement à cette question, que nous aurons reconnu nos faiblesses et même une certaine culpabilité et que nous aurons demandé pardon mille fois et encore et encore ( il y en a qui ne se fatigue jamais qu'on leur demande pardon), cela ne changerait rien au problème. Notre ennemi est une idéologie qui veut notre disparition.

Cette idéologie s'appuie sur la foi religieuse et sur quelques versets du Coran considérés comme étant la Parole de Dieu, dont l'un des plus terribles est :

« Quand vous rencontrez des infidèles, tuez-les jusqu'à en faire un grand carnage et serrez les entraves des captifs que vous aurez faits » (Sourate XXLVII,4 )

Ceux que les Islamistes fondamentalistes désignent sont : les Chrétiens, les Chiites, les femmes, les Athées...

Il faut que clairement les autres musulmans renoncent à ces versets belliqueux qui correspondent à une autre époque et que la plupart d'entre nous ne peuvent accepter comme Parole divine.

Par cette volonté même de vouloir exterminer tous ceux qui ne pensent pas comme eux, ces forcenés nous placent en état de légitime défense. Il ne s'agit pas de guerre puisque la paix est inenvisageable. Nous ne serons jamais conviés à une table de négociations. Nous sommes condamnés en tant qu'entité de la même façon que les Juifs furent condamnés simplement parce qu'ils étaient Juifs .

Tant que ces versets violents et haineux ne seront pas déclarés obsolètes par les musulmans soucieux de fraternité, nous devront nous sentir en état de siège, nous, les « mécréants ».

Cependant je reste convaincu que l'absence de violence est la meilleure voie, en tout cas c'est la seule qui soit véritablement spirituelle. Mais tendre les deux joues est une voie héroïque.

Je me demande sincèrement si c'est la meilleure voie sur le plan de l'humanisme, car non seulement elle peut conduire à l’anéantissent de celui qui tend les deux joues, mais aussi à l’anéantissement de ceux, plus faibles, qui comptent sur nous pour les défendre.

Ce n'est pas facile d'adopter une position tranchée....

Dernière édition par pat le Lun 7 Déc 2015 - 22:23, édité 2 fois

Revenir en haut Aller en bas

Message le Lun 7 Déc 2015 - 18:14  navy

J'espère avoir clarifié suffisamment mes opinions, sinon n'hésitez pas à me poser davantage de questions.
Non, car je ne veux pas parler politique ici, ce n'est pas un site politique mais avant tout SPIRITUEL basé sur la Révelation d'Arès.

Je vous ferait quand même 2-3 remarques.

- vous semblez avoir des opinions bien tranchées sur la Russie, sur Israel, sur la Syrie Very Happy
on ne doit pas sous prétexte de progressisme avoir des opinions si arrétées sur des pays ou on a jamais mis les pieds...

- juste en passant je vous fait cette remarque:


Un État binational, pourquoi pas, serait possible, exemple la Belgique ...
la Belgique n'a jamais été un état binational, juste plutôt seulement bi-linguiste. Very Happy

se doter d'une bonne Constitution qui donnerait les mêmes droits à tous, Palestiniens et Israéliens.
Ne parlez pas de choses que vous ne connaissez pas SVP....

Un État binational, pourquoi pas, serait possible, exemple la Belgique ... la solution à deux États a toujours été du pipeau ... pour gagner du temps, et coloniser davantage
Pour l'instant la situation est au point mort, ni un État binational, ni la solution à deux États ne semble possible. Mais malgré tout je crois qu'il faut écarter toute idée d'État binational, ce n'est pas réaliste. Ni les juifs ni les arabes le veulent. Shocked

Revenir en haut Aller en bas

Message le Ven 11 Déc 2015 - 2:01  visiteur

navy a écrit:Pour l'instant la situation est au point mort, ...
c''est votre idée de neutralité, de "ne pas prendre parti" qui vous perdra car elle vous tient dans l'indécision permanente et fait que vous êtes incapable de vous exprimer sur des choses que vous ne connaissez peut-être bien en fin de compte, ou du moins en laisse l'impression.

Il me suffit de voir de quel bord est l'injustice, y a pas à chercher plus loin, défendre le spolié contre le spoliateur  etc comme dit la RA (sachant que les bords peuvent s'inverser et qu'il faudrait peut-être un jour défendre l'autre camp), et, sans même être israélien ou palestinien, ni sans grande culture politique c'est assez flagrant de voir que le gouvernement israélien est sous la coupe des religieux "néosionistes" ou qu'il en joue pour ses intentions colonialistes sur le Moyen-Orient, et tant qu'il en sera ainsi aucune solution pacifique n'émergera, c'est clair comme de l'eau de roche !
La méthode "Mikal Potay" Rolling Eyes  "pardonner à tout va et tous azimuts ..." n'a pas encore fait ses preuves ... elle n'a rien d'universel Enfin sa méthode de bisounours  je n'y crois pas.

"Résistance" et pardon ne sont pas pour moi incompatibles, mais il faut parfois du temps pour que les lignes bougent ... l'important étant à mon sens que l'ouverture du possible pardon ne se ferme pas, et jamais si possible. La vie n'est pas en mode binaire, alternant entre le Bien et le Mal, elle est quantique, multidimensionnelle  !

Croyez-vous sincèrement que les Palestiniens oublieraient facilement qu'ils ont été spoliés, massacrés, expulsés de chez eux, déportés même faudrait-il dire  ? et qu'ils pardonneraient à leurs spoliateurs, tortionnaires, exploiteurs ... ? Ne doivent-ils pas résister ? ce n'est pas une question de fierté mal placée. Par contre si Israël leur accordait les mêmes droits de citoyens sans les discriminer, s'engageait à réparer un peu à la fois les préjudices, ceux qui pourraient l'être (car on ne fait pas revenir les morts, ni revivre des villages rasés), ou des compensations, s'engageait vraiment résolument dans la voie de la justice, de la paix, de l'équité, à offrir un horizon de ciel bleu à sa jeunesse israélienne ET palestinienne ... alors là, oui, l'oubli viendrait un peu à la fois effacer les douleurs, les ressentiments, le passé sombre, et le pardon arriverait comme un printemps ...
Si j'en crois des témoignages d'Algérie, après l'indépendance de 1962 il n'était pas évident de voir que ce pays avait été en guerre 5 ans auparavant.Comme quoi les souvenirs douloureux peuvent s'évanouir assez vite si rien ne vient leur donner l'occasion de refaire surface.

mais si rien ne change, à quoi bon pardonner ? Ce serait à mon idée rendre un très mauvais service que de laisser bonne conscience à Israël qui n'attend que ça pour se laver les mains. Ce qui n'arrêterait pas d'ailleurs les mauvais penchants colonisateurs des néosionistes du reste qui avec leur esprit vieux de plus de deux mille ans veulent reconquérir toute la terre de Canaan bien que Dieu les avait expulsés du royaume de Juda.
Il semblerait qu'Israël a bien plus d'argent pour préparer la guerre qu'il n'en faudrait pour faire la paix.

Le pardon est un mécanisme complexe et subtil, au cas par cas, je pense qu'il appartient en premier lieu à celui (ceux) qui a (ont) subi le préjudice, le "Mal", et que personne ne peut se mettre à leur place. Il n'y a pas je crois de prêt-à-porter en matière de pardon, mais que du cousu main, du sur mesure.

On peut pardonner seul, que de son côté, c'est possible, comme on a tout à fait la possibilité de ne pas pardonner, mais la plupart du temps le pardon naît du ou d'un changement, ... être pardonné, ça se mérite aussi. La généralisation comme l'absoluité du pardon que prône Michel Potay ne me paraissent pas du tout pertinentes d'un point de vue éducatif.

Je partage complétement cette  Déclaration de Jérusalem sur le sionisme chrétien **  très à rebours du voyage du pape François en terre sainte qui a eu pour moi et d'autres la bassesse de se recueillir, non pas à Yad Shavem, mais  sur le tombe de celui qui est considéré comme fondateur du sioniste, Théodore Herzl, un athée qui plus est ! Tant qu'Israël ne changera pas de politique aucune chance de paix.

** par Mgr Riah Abu El-Assal, Mgr Swerios Malki Mourad, Sa Béatitude Mgr Michel Sabbah, Sa Grâce Mgr Munib Younan
« Bénis soient les bâtisseurs de paix ils seront appelés les enfants de Dieu » Mathieu (5:9)
http://www.voltairenet.org/article143427.html

donc, bien que n'étant pas israélien ni palestinien j'assume de soutenir la cause palestinienne (palestinisme), et celle du postsionisme (reconnaissance de l'État d'Israël etc. ) ce qui est déjà à mon sens une attitude politique spirituelle quoiqu'en pense Mikal Potay qui nous raconte que politique et spiritualité n'auraient rien à voir ensemble. Eh, bien justement je pense le contraire que l'univers politique (comme d'autres univers, professionnel, associatif, ludique ...)  est l'occasion de mettre en pratique la théorie (de la pénitence), autant dire des valeurs morales.

Tout ceci dit en aparté car la dite "Terre Sainte" n'est pas incluse dans l'aire de la mission (cf . Ev. d'Arès 5/ 06)  bien que celle-ci s'adresse expressément au Champ d'Israël qui désigne en fait très majoritairement la chrétienté, le christianisme étant la religion dans la suite du prophète Jésus Juif, de ses apôtres et de Paul de Tarse.

Revenir en haut Aller en bas

Message le Ven 11 Déc 2015 - 11:35  visiteur

Le très fort taux d'abstentions dans ce contexte électoral des élections régionales, m'a fait penser d'une manière générale qu'il flottait peut-être dans la société comme un esprit d'indécision paralysante dans beaucoup de domaines, qui n'est ni indifférence, ni neutralité, mais qui s'apparenterait à un sentiment d'impuissance de changer les choses.

Un peu comme si la vie spirituelle était imprégnée de cette torpeur abstentionniste.

Aussi dans ce contexte post-attentats où le gouvernement , l'autorité politique du moment, pour rentrer en guerre - ce qu'elle n'a pas pu faire en septembre 2013 - en appelle à 'l'union nationale",  abusivement d'ailleurs en outrepassant les dispositions constitutionnelles puisque par vengeance le président de la république a ordonné des bombardements sur Raqqa en Syrie en complète violation du droit international - s'afficher anti-guerre, faire front contre ces "va-t-en guerre" du gouvernement qui usurpent le droit, contre cette politique qui exploite l'émotion comme un incident de frontière pour se justifier, est encore moins évident qu'en période de paix.
 
Mais si personne ne s'oppose, la nation serait donc enrôlée ! puis d'autres peut-être  aussi, dans une dangereuse escalade. S'opposer à cette cohésion nationale qui ne va pas de soi, manifester sa désapprobation à ces bombardements, à cette logique où la guerre remplace la politique, c'est résister contre cette dérive belliciste vers laquelle le gouvernement voudrait nous entraîner, fuite en avant de sa désastreuse politique étrangère criminelle qui armait une insurrection dans une nation étrangère.

Pour recentrer sur le sujet proposé par assunta, cultiver la paix, comme on cultive son jardin, c'est très bien mais s'afficher ouvertement anti-guerre, ça l'est aussi. Faudrait-il être complexé de se déclarer pacifiste, de dire que la violence n'a enfanté que des désastres, et n'aboutit à rien d'autre qu'à générer des tonnes de malheurs. Faut-il laisser prospérer l'idée que les guerres seraient inévitables, qu'elles font partie de l'humanité car elles auraient existé de tous temps ? ...

Il y a bien un moment où il faudra rompre avec cette pensée archaïque si l'on veut aboutir à la paix.

L'histoire ne nous a-t-elle pas appris que ce ne sont pas les peuples qui créent les guerres, mais leurs dirigeants qui les entraînent vers elles. La désobéissance civile est une option, dès lors que l'obéissance civile devient le problème, et la guerre en est un sacré !

Contre le périlleux engrenage peut-être faut-il manifester davantage l'amour entre les peuples et dire que nous ne voulons pas de la guerre ...

Revenir en haut Aller en bas

Message le Ven 11 Déc 2015 - 17:33  assunta

On peut pardonner seul, que de son côté, c'est possible, comme on a tout à fait la possibilité de ne pas pardonner, mais la plupart du temps le pardon naît du ou d'un changement, ... être pardonné, ça se mérite aussi. La généralisation comme l'absoluité du pardon que prône Michel Potay ne me paraissent pas du tout pertinentes d'un point de vue éducatif.
Oui je confirme le pardon naît du ou d'un changement et tant pis si les personnes en face ne pardonnent pas ou ne veulent pas oublier, cela ne peut rien empêcher et c'est leur problème.

Par contre lorsque des nations sont impliquées, oui le pardon personnel est important, mais cela n'est pas suffisant = la parole, le dialogue sont importants pour affirmer, clarifier, s'opposer, voire notifier que les horreurs ne se reproduiront plus... Et cette parole (dite et/ou écrite) permettra à certains de pardonner car le pardon peut être difficile et très long. C'est pas quelque chose qui va de soi surtout dans des faits douloureux, meurtrissants, violents comme le vivent les peuples concernés ici.

Le pardon ne sera pas ce pardon religieux qui dit "allez pardonne et on n'en parle plus"... Ce pardon-là est abject... Non ce n'est pas aussi simple ni simpliste.

D'ailleurs Dieu le confirme "Je ne pardonne pas le péché, ma volonté est que les Hommes cessent de pécher" C'est clair...

Le pardon est quelque chose fait avec le coeur et part d'une volonté d'une conscience de pardonner...

Mais ce que demande Dieu, ici dans ce sujet-ci, c'est que les gouvernements et leurs peuples cessent d'alimenter les guerres, les violences, les uns par les armes, la terreur, et les autres en entretenant la peur dans leurs coeurs, en ne cessant de voir le "mal" chez leurs ennemis, en cessant de rassasser toutes les violences, à vouloir voir l'autre comme un démon..

Cela demande de grandes forces intérieures, difficiles mais faisables...

Comparer avec l'attitude électorale me semble judicieux, mais ne pas oublier que les peuples se sentant impuissants votent l'extrême. Pas seulement envers les gouvernements guerriers mais aussi à cause de tout ce qu'ils détricottent (entreprises fermées, acquis sociaux qui s'amenuisent, etc...) pour que les peuples tirent la langue et en appelle à leur protection.

Mais quelle protection ???

Nous serons encore plus enchaînés et deviendront comme en Orient où nous prendront "'les autres" ces pauvres gens chassés de chez eux qui viennnent pour avoir un mieux-vivre, pour bouc émissaires....

Les élections démontrent le ras le bol du peuple et leur impuissance, mais paradoxalement il espère, attend qu'une attitude autre se lève, et c'est là où on peut amener de belles choses...

Contre le périlleux engrenage peut-être faut-il manifester davantage l'amour entre les peuples et dire que nous ne voulons pas de la guerre ...

Oui il nous faut prôner la paix et l'amour (l'entente à défaut d'amour qui viendra pour certains après). Des Hommes (hommes et femmes) déjà engagés le font, osent le dire haut et fort (cf le mouvement humaniste et d'autres personnes aussi que l'on peut rencontrer voir sur facebook) et agissent en ce sens...


Oui les Hommes croyants ne doivent pas s'arrêter à seulement prêcher leur religion mais aussi à appeler les Hommes à se changer et simultanément à changer le monde en l'aidant, en mettant la main à la pate, en participant, grossisant le flot de personnes agissantes... c'est ainsi qu'elles démontreront l'application de ce qu'elles croient (sans chercher à convaincre... Il faut vivre ce que l'on croit et non plus l'imposer ou se croire plus haut que l'autre, c'est primordial)...
Et ainsi ces croyants deviendront spirituels : ils démontreront en agissant. Si les gens sont intéressés ils viendront à eux.... voire poseront des questions.

La puissance et grandeur du MH c'est qu'ils agissent (en se changeant eux-mêmes Et simultanément en agissant à l'extérieur) et leur action interne et externe leur permet de réunir, croyants, incroyants, agnostiques, sans heurts, mais en donnant une vision belle de l'humain tout en respectant la croyance ou non-croyance de l'autre... cela est possible lorsque le but est le même : "humaniser le monde" et comme ils le disent "vivre sans frontières" en créant la nation humaine universelle. Cela rejoint absolument ce que Dieu demande à Arès...





Ce sport créé en 2005-2006 est passé à Madrid et dans certaines villes d'Amérique du Sud.

En France les TV ont proposé de le passer vers 4h du matin et non aux heures de grandes écoutes... mais par la suite ont refusé de le passer sans donner d'explication..

Seul MTV a refusé en donnant son explication = "on n'est pas là pour faire réfléchir les jeunes" (ce qui veut tout dire)....

Il est important de travailler en ensemble (les gens désirant cette paix entre les peuples mais à condition que chacun respecte ce que l'autre est, sans convaincre ni récupérer dans une religion) et aussi,

pour faire bouger les choses il est important, primordial, que le changement personnel soit simultané avec les actions, ce qui est très important.. Les humanistes depuis 1969 (que le MH existe) l'ont compris et continuent de l'appliquer.

Revenir en haut Aller en bas

Message le Sam 12 Déc 2015 - 18:38  assunta

https://www.youtube.com/watch?v=kT4T39aZc1w&feature=youtu.be

Un message toujours d'actualité

Extrait des paroles du message de Silo en mai 2004
à l'occasion de la 1er célébration annuelle du "message de Silo"
à Punta de Vacas (Argentine) 4 Mai 2004

… »Dans ce monde malheureux où la force et l’injustice s’emparent des villes et des campagnes, comment pense-t-on en finir avec la violence ?
Peut être croient-ils être un exemple inspirateur pour les nouvelles générations quand, déguisés en jeux vidéo ils déblatèrent sur le monde, quand ils menacent dans la pire démonstration de tyrannie, quand, finalement, ils envoient leurs gamins envahir, tuer et mourir sur des terres lointaines. Cela n’est pas un bon chemin, ni un bon exemple.
Peut-être pensent-ils que revenir aux pratiques primitives de la peine de mort sera un grand exemple social.
Peut être pensent-ils qu’en pénalisant progressivement le délit commis par des enfants, le délit disparaîtra … ou ce sont les enfants qui disparaîtront !
Peut être croient-ils qu’en appliquant la « main de fer » dans les rues, les rues seront plus sûres.
Bien sûr que ces problèmes existent et se multiplient dans le moment actuel, mais avec une approche violente de la violence il n’y aura pas la paix.
Il n’y aura pas la paix à partir de cette vision zoologique de la vie qui favorise la lutte pour la survie, la lutte pour la prédominance du plus apte. Ce mythe n’aboutira pas. Il n’y aura pas la paix en manipulant les mots ou en censurant les dénonciations justifiées faites contre toute violation et toute atrocité commises contre les êtres humains. A ce niveau je me garderai de ne pas mentionner les « droits de l’homme » car ils ont été, eux aussi, vidés de leur contenu et faussés dans leur sens. Aujourd’hui, il arrive qu’on bombarde les populations sans défense pour protéger leurs droits humains…
Il n’y aura pas la paix à partir de cette vision zoologique de la vie qui favorise un ordre social sur la base de récompenses et châtiments, en transférant la domestication animale à l’honorable citoyen qui commence à s’entraîner à la méfiance, à la délation et au commerce de ses sentiments.
« Il faut faire quelque chose » entend-on de toutes parts. Et bien, je dirai ce qu’il faut faire, mais cela ne servira à rien de le dire car personne n’écoutera.
Moi je dis que dans l’ordre international, tous ceux qui envahissent des territoires devraient se retirer immédiatement et respecter les résolutions et les recommandations des Nations Unies.
Je dis que dans l’ordre intérieur des nations, on devrait travailler pour faire fonctionner la loi et la justice, aussi imparfaites qu’elles soient, au lieu de durcir les lois et les dispositions répressives qui tomberont aux mains de ceux-là mêmes qui font obstacle à la loi et à la justice.
Je dis que dans l’ordre domestique, les gens devraient accomplir ce qu’ils prêchent et sortir de leur rhétorique hypocrite qui empoisonne les nouvelles générations.
Je dis que dans l’ordre personnel, chacun devrait s’efforcer de parvenir à ce que coïncide ce qu’il pense avec ce qu’il sent et ce qu’il fait, modelant ainsi une vie cohérente et échappant à la contradiction qui génère la violence.
Mais rien de ce qui est dit ne sera écouté. Cependant, les évènements eux-mêmes feront que les envahisseurs se retireront ; que les durs seront répudiés par les populations qui exigeront la simple application de la loi ; que les enfants reprocheront à leurs parents leur hypocrisie ; que chacun se reprochera à lui-même la contradiction qu’il génère en lui et en ceux qui l’entourent.
Nous sommes à la fin d’une obscure période historique et plus rien ne sera comme avant. Peu à peu, commencera à s’éclaircir l’aube d’un jour nouveau, les cultures commenceront à se comprendre, les peuples expérimenteront une soif croissante de progrès pour tous, comprenant que le progrès limité à quelques-uns s’achève sans progrès pour personne. Oui, il y aura la paix et on comprendra par nécessité qu’une nation humaine universelle commence à se dessiner. »…
https://www.youtube.com/watch?v=kT4T39aZc1w&feature=youtu.be

Revenir en haut Aller en bas

Message Aujourd'hui à 20:57  Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum