Spiritualités

ALLIANCE FRATERNELLE ENTRE JUIFS ET CHRETIENS

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

24122015

Message 

ALLIANCE FRATERNELLE ENTRE JUIFS ET CHRETIENS




http://www.zenit.org/fr/articles/declaration-rabbinique-orthodoxe-sur-le-christianisme

« Faire la volonté de notre Père céleste : Vers un partenariat entre Juifs et Chrétiens ».

Lors de la présentation, au Vatican, du nouveau document du Saint-Siège sur le judaïsme, Les dons et l’appel de Dieu sont irrévocables (Romains 11, 29), le 10 décembre dernier, le rabbin David Rosen, a fait allusion à une « Déclaration rabbinique orthodoxe sur le christianisme », du 3 décembre, soulignant son importance.  Elle s’intitule : « Faire la volonté de notre Père céleste : Vers un partenariat entre Juifs et Chrétiens ».
Ce partenariat implique un appel à la sainteté, souligne le texte, et pour améliorer le monde.
Le rabbin Rosen est lui-même l’un des rabbins signataires.
Voici une traduction en français de cette Déclaration, par Menahem Macina. Elle entérine une importante évolution dans les relations du judaïsme avec le christianisme.
Source : Center for Jewish-Christian Understanding and Cooperation (Centre pour la compréhension et la coopération judéo-chrétienne, CJCUC)
 
Faire la volonté de notre Père céleste :
Vers un partenariat entre Juifs et Chrétiens

Après presque deux millénaires d’hostilité et d’aliénation mutuelles, nous, rabbins orthodoxes responsables de communautés, d’institutions et de séminaires en Israël, aux Etats-Unis ainsi qu’en Europe, reconnaissons l’opportunité historique qui se présente à nous. Nous cherchons à faire la volonté de notre Père céleste en acceptant la main qui nous est tendue par nos frères et sœurs chrétiens. Juifs et Chrétiens doivent travailler ensemble, comme des partenaires, afin de relever les défis moraux de notre époque.

1. La Shoah a pris fin il y a 70 ans. Ce fut le point culminant de siècles de mépris, d’oppression et de rejet des Juifs et de l’hostilité subséquente qui s’est développée entre Juifs et Chrétiens. Rétrospectivement, il est évident que l’échec de la tentative de briser ce mépris et d’engager un dialogue constructif pour le bien de l’humanité a affaibli la résistance aux forces maléfiques de l’antisémitisme qui ont plongé le monde entier dans l’assassinat et le génocide.

2. Nous reconnaissons que depuis le Concile Vatican II, les enseignements officiels de l’Eglise Catholique sur le Judaïsme ont changé fondamentalement et irrévocablement. La promulgation de Nostra Aetate, il y a cinquante ans, a déclenché le processus de réconciliation entre nos deux communautés. Nostra Aetate ainsi que les documents officiels de l’Eglise postérieurs qu’il a inspirés, rejettent sans aucune ambiuïté l’antisémitisme, confirment l’Alliance éternelle entre Dieu et le peuple juif, rejettent le déicide et soulignent la relation unique entre Chrétiens et Juifs, appelés « nos frères aînés » par le pape Jean-Paul II, et « nos pères dans la foi » par le pape Benoît XVI. Sur cette base, les Catholiques ainsi que d’autres responsables chrétiens ont entrepris avec les Juifs un dialogue honnête qui n’a cessé de se développer au cours de ces cinq dernières décennies. Nous apprécions l’affirmation par l’Eglise de la place unique d’Israël dans l’histoire sacrée et dans la rédemption ultime du monde. Aujourd’hui, les Juifs ont connu un amour sincère et un respect de nombreux Chrétiens, exprimés dans plusieurs initiatives de dialogue, réunions et conférences à travers le monde.

3. Comme l’ont fait Maïmonide et Yehuda Halevi, nous reconnaissons que le Christianisme n’est ni un accident, ni une erreur, mais le résultat de la volonté divine et un don pour les nations. En séparant le Judaïsme et le Christianisme, Dieu a souhaité une scission entre les partenaires dotés de différences théologiques signifiantes, et non pas une séparation entre ennemis. Le rabbin Jacob Emden a écrit que « Jésus a apporté un double bienfait au monde. D’une part, il a majestueusement renforcé la Torah de Moïse… et aucun de nos Sages n’a exprimé tant d’empathie en parlant de l’immuabilité de la Torah. D’autre part, il a extirpé l’idolâtrie des nations et leur a imposé les Sept Lois de Noé afin qu’ils ne se comportent pas comme des animaux et leur a fermement inculqué des traits moraux… Les Chrétiens constituent des congrégations qui œuvrent pour l’amour du ciel, qui sont destinées à durer, qui tendent vers les cieux, et dont les récompenses leur seront accordées ».

Le rabbin Samson Raphael Hirsch nous a enseigné que les Chrétiens « ont accepté la Bible juive de l’Ancien Testament comme une révélation divine. Ils proclament leur foi dans le Dieu du Ciel et de la Terre, comme proclamé dans la Bible, et ils reconnaissent la souveraineté de la Divine Providence ».

Maintenant que l’Eglise catholique a reconnu l’Alliance éternelle entre Dieu et Israël, nous, les Juifs, pouvons reconnaître la validité constructive continue du Christianisme comme notre partenaire dans la rédemption du monde, sans aucune crainte que cela puisse être exploité à des fins missionnaires. Comme l’affirmait le Grand Rabbinat de la Commission bilatérale entre Israël et le Saint-Siège, sous la houlette du rabbin Shear Yashuv Cohen, « nous ne sommes plus des ennemis mais des partenaires sans équivoque dans l’expression des valeurs morales essentielles à la survie et au bien-être de l’humanité ». Aucun de nous ne peut accomplir la mission divine seul.

4. Les Juifs et les Chrétiens ont une mission commune d’alliance pour parfaire le monde sous la souveraineté du Tout-Puissant, de sorte que l’humanité entière fasse appel à son nom et que les abominations soient retirées de la terre. Nous comprenons l’hésitation des deux parties à affirmer cette vérité et nous appelons nos communautés à surmonter ces peurs afin d’établir une relation de confiance et de respect. Le rabbin Hirsch nous a également appris que le Talmud met les Chrétiens, « à l’égard des droits entre l’homme et son prochain, exactement au même niveau que les Juifs. Ils peuvent prétendre aux bénéfices de tous les droits, non seulement en matière de justice mais aussi en matière d’amour fraternel humain actif ». Dans le passé, les rapports entre les Chrétiens et les Juifs étaient vus à travers la relation conflictuelle entre Ésaü et Jacob. Cependant, le rabbin Naftali Zvi Berliner (Netsiv) avait déjà compris, à la fin du XIXe siècle, que les Juifs et les Chrétiens étaient voués par Dieu à être des partenaires aimants : « A l’avenir, lorsque les enfants d’Ésaü seront amenés par un esprit pur à reconnaître le peuple d’Israël et ses vertus, alors nous serons également amenés à reconnaitre qu’Ésaü est notre frère. »

5. Nous, Juifs et Chrétiens, avons plus en commun que ce qui nous divise : le monothéisme éthique d’Abraham ; la relation avec l’Unique Créateur du Ciel et de la Terre, Qui nous aime et prend soin de nous tous ; les Saintes Ecritures juives ; la foi en une tradition qui nous lie ; et dans les valeurs de la vie, de la famille, de la justice compatissante, de la justice, de la liberté inaliénable, de l’amour universel et de l’ultime paix mondiale. Le rabbin Moses Rivkis (Be’er Hagoleh) confirme cela en écrivant que « les Sages ont uniquement fait référence à l’idolâtre de leur temps qui ne croyait pas à la création du monde, à l’Exode, aux actes miraculeux de Dieu et au don divin de la loi. En revanche, les gens parmi lesquels nous sommes dispersés croient en tous ces éléments fondamentaux de la religion ».

6. Notre partenariat ne sous-estime en aucun cas les différences persistantes entre les deux communautés et religions. Nous croyons que Dieu emploie de nombreux messagers pour révéler Sa vérité, tout en réaffirmant les obligations éthiques fondamentales que toutes les personnes ont devant Dieu et que le Judaïsme a toujours enseignées à travers l’alliance noahide universelle.

7. En imitant Dieu, Juifs et Chrétiens doivent offrir des modèles de service, d’amour inconditionnel et de sainteté. Nous sommes tous créés à la Sainte Image de Dieu, et tant les Juifs que les Chrétiens resteront dévoués à l’Alliance en jouant, ensemble, un rôle actif dans la rédemption du monde.
 
Les signataires initiaux (par ordre alphabétique) :
Rabbin Jehoshua Ahrens (Allemagne)
Rabbin Marc Angel (Etats-Unis)
Rabbin Isak Asiel (Grand Rabbin de Serbie)
Rabbin David Bigman (Israël)
Rabbin David Bollag (Suisse)
Rabbin David Brodman (Israël)
Rabbin Natan Lopez Cardozo (Israël)
Rav Yehudah Gilad (Israël)
Rabbin Alon Goshen-Gottstein (Israël)
Rabbin Irving Greenberg (Etats-Unis)
Rabbin Marc Raphael Guedj (Suisse)
Rabbin Eugene Korn (Israël)
Rabbin Daniel Landes (Israël)
Rabbin Steven Langnas (Allemagne)
Rabbin Benjamin Lau (Israël)
Rabbin Simon Livson (Grand Rabbin de Finlande)
Rabbin Asher Lopatin (Etats-Unis)
Rabbin Shlomo Riskin (Israël)
Rabbin David Rosen (Israël)
Rabbin Naftali Rothenberg (Israel)
Rabbin Hanan Schlesinger (Israël)
Rabbin Shmuel Sirat (France)
Rabbin Daniel Sperber (Israël)
Rabbin Jeremiah Wohlberg (Etats-Unis)
Rabbin Alan Yuter (Israël)
 
Nouveaux signataires (on peut signer sur le site du CJCUC):
 
Rabbin Herzl Hefter (Israël)
Rabbin David Jaffe (Etats-Unis)
Rabbin David Kalb (Etats-Unis)
Rabbin Shaya Kilimnick (Etats-Unis)
Rabbin Yehoshua Looks (Israël)
Rabbin Ariel Mayse (Etats-Unis)
Rabbin David Rose (Royaume-Uni)
Rabbin Zvi Solomons (Royaume-Uni)
Rabbin Yair Silverman (Israël)
Rabbin Daniel Raphael Silverstein (Etats-Unis)
Rabbin Lawrence Zierler (Etats-Unis)


--------------------
E/35/11
Tu feras alliance fraternelle avec les assemblées des synagogues, celles des soumis de Dieu, nuls de Mes Fils ne seront pour toi des étrangers.


Par cette phrase Jésus demande que les PA - MP en tête - fassent le premier pas mais dommage ils attendent que les assemblés des synagogues et celle des soumis de Dieu, aillent vers eux. Mais s'il est dit "Tu feras..." cela veut bien dire que c'est à Toi de faire le 1er pas...

Espérons que par rapport aux soumis de Dieu ce ne soit pas des intégristes, rigoristes, qui s'intéressent à la RA !!!.
Quand on voit la réaction incroyable de MP, réaction quasi idôlatre envers un homme et réaction méprisante envers la France qu'il accuse toujours de mécréance (oubliant qu'il en a été l'instigateur de cette perte de foi par son passé d'Evêque, alors que Dieu comprend ceux qui se sont éloignés de Lui et ne les salit ni ne les juge)......




De plus, sachant que c'est un homme ("frère") d'Arabie Saoudite qui traduit la RA, et sachant comment y sont traités les hommes et les femmes, sommes-nous sûrs que l'esprit de la RA y sera bien respecté ????? C'est une autre histoire !!

--------------------

assunta

Messages : 385
Date d'inscription : 01/08/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

ALLIANCE FRATERNELLE ENTRE JUIFS ET CHRETIENS :: Commentaires

Message le Dim 27 Déc 2015 - 18:21  navy

De quand date cette déclaration ?


des vœux pieux ?

Le judaisme orthodoxe est representé sur cette liste par le Grand-Rabbin ashkenaze d'Israel. C'est bien joli de faire une telle déclaration mais à quoi bon si celle ci n'est pas beaucoup diffusée. On en a pas parlé beaucoup dans les médias juifs. Like a Star @ heaven

Revenir en haut Aller en bas

Message le Lun 28 Déc 2015 - 13:27  assunta

http://www.ajcf.fr/Le-23-novembre-2015-au-College-des.html

...l’Église a accompli un tournant décisif, à portée théologique. Désormais, pour elle, le peuple juif n’est plus tenu pour le responsable de la mort de Jésus 


Si c'est juste pour cela, on s'en fiche...
C'est entre orthodoxes, les bons traditionnels.... Rien n'évoluera !!!

Je pense que l'église calcule un coup pas très joli joli.... elle ne fait rien sans rien !!!

Je pense que les Juifs (le peuple) se méfient, sont prudents... Et ils ont bien raison à mon avis. Beaucoup de choses séparent la religion chrétienne des Juifs.

D'abord Dieu est Un et les chrétiens avec leur trinité ont du mal à passer, même chez leurs ouailles qui n'arrivent pas à saisir le "truc"... De plus, depuis françois, ils essaient de faire passer Dieu pour Dieu, essayer d'enlever l'erreur chrétienne que Dieu est incarné dans Jésus. Mais c'est difficile; ils ont du mal. Et François se sert de tout cela pour essayer de redorer le blason papal...

De plus les juifs ne croient pas en la rédemption des péchés... Dieu ferait souffrir pour aller jusqu'à lui... et aurait grâce à la souffrance de Jésus pardonné les péchés de l'humanité... (entendu sur judaique FM). Un truc que les juifs ne gobent pas du tout!!!


Et dernier point crucial = je pense que c'est une stratégie de l'église romaine qui veut vraiment revenir au pouvoir... j'ai tout de suite pensé ainsi et vu ce matin sur facebook la vidéo qui confirme mes soupçons = http://vie-spirituelle.all-up.com/t1210-la-religion-catholique-veut-vraiment-revenir-au-pouvoir#9852

Certes François veut la concorde entre les 2 religions mais cela ne vient pas de lui. Il s'est rendu compte que beaucoup de ses ouailles étaient partis chez les évangélistes et ceux qui restent ont voulu connaître le texte à l'origine. Même certains prêtres poussent les gens à apprendre l'hébreu... Mais ils sont prudents certaines traductions sont mal interprétées (sciemment ???)...


A savoir aussi !

Il y a aussi l'histoire de la sexualité que jean paul 2 a essayé de réhabiliter...

Cette sexualité méprisée durant des siècles ne correspondant pas à la religion juive !!!

Peut-être veulent-ils imiter les juifs pour redorer leur blason... Ils sont capables de tout :::

Pour l'histoire : jean paul 2 a écrit un pavé http://www.laprocure.com/theologie-corps-jean-paul/9782204102131.html "La théologie du corps" pour réhabiliter le corps et la sexualité mais seulement dans le mariage... Un jour que je zappais sur la radio, voilà une conférence sur Marie et le mariage avec Joseph... Comme tu sais ils ont fait croire que Marie a enfanté Jésus puis plus rien, pas de relation sexuelles avec Joseph... J'écoutais attentivement : certes ils réhabilitent dans le couple "normal" la sexualité, la sensualité, et surtout évidemment la reproduction, mais pour Marie niet... Etant trop pure elle n'a jamais fait l'amour avec Joseph après avoir eu Jésus... Cette croyance ils ne peuvent aussi la défaire car ce serait avouer leurs mensonges et images stupides qu'ils ont donné de la femme : ressembler à Marie sinon tu es une femme de mauvaise vie.

Un autre jour j'écoutais un curé (toujours après avoir zappé) qui parlait des 7 péchés capitaux et quand j'ai vu que cela concernait la sexualité j'ai tendu l'oreille pour voir s'il était au fait du jour... Et bien tout était à mes yeux très bien, rien de malsain sur ce sujet comme dans les siècles passés, mais, hypocrisie suprême, à la fin ce brave curé et cette présentatrice ignorante (le sont-ils vraiment ou donnent-ils le change?) se demandaient pourquoi les gens se méfiaient de l'église par rapport à la sexualité ??? Ils ont oublié, (et Dieu demande de ne pas oublier "écris pour les générations à venir... qui auront oublié") ils ont oublié le mauvais qu'ils ont instillé dans l'image du corps, l'image de la femme, l'image de la sexualité.... Et les siècles de répression, de violence et méchanceté envers le sexe, particulièrement féminin... Car tous les préjugés sur les femmes viennent de ces gens...

Bref cela n'augure rien de bon à mon avis... Tout restera en l'état très religieux, condamnant tout et bonjour pour les femmes...
Je ne suis pas optimiste pour le coup, moi qui le suis.... J'ai du mal à avaler cette couleuvre....

J'espère que les Juifs vont rester très prudents (à part quelques rabbins !)

Revenir en haut Aller en bas

Message le Lun 28 Déc 2015 - 21:49  pat

Assunta a écrit:Je pense que l'église calcule un coup pas très joli joli.... elle ne fait rien sans rien !!!
Je pense que les Juifs (le peuple) se méfient, sont prudents... Et ils ont bien raison à mon avis. Beaucoup de choses séparent la religion chrétienne des Juifs.

Navy a écrit:des vœux pieux ?

Vous pensez trop.
Quand les gens se haïssent et se repoussent vous vous scandalisez de leur peu d'aptitude à la fraternité.
Quand ils essaient de s'entrainer vers plus de complicité et de compréhension en mettant l'amour fraternel comme point de mire, vous les soupçonnez d'avoir de mauvaises intentions.
Vous êtes semblables à ces personnes dont le bonheur est toujours troublé par un hypothétique malheur susceptible d'arriver.
Je ne comprends pas cette manie de mettre des bémols partout, voire de rectifier, en mineurs des partitions écrites en majeurs.

Il y a plein de gens qui veulent ces rapprochements. Et ce sont eux qui les feront. Leurs responsables ne font que les y inviter.

Revenir en haut Aller en bas

Message le Mar 29 Déc 2015 - 13:21  assunta

Oui je comprends votre réponse Pat... Mais lorsque j'ai vu cette vidéo où le pape demande aux chrétiens même laïques de faire de la politique, je pense que ce "partenariat" risque d'être à sens unique : le peuple est à peine au courant donc son avis n'est pas demandé...
Je suis au courant de cette info car je reçois une newsletter d'un mouvement juif libéral... Pour les juifs (les rabbins dans les signatures) tout est imprégné en orient en Israel de religion... Ici en France notamment on a mis la religion dehors... Il y a risque de remous.
A cause de cette vidéo et des dires de françois le jésuite, je reste très prudente...
(les jésuites sont forts en communication et ont été à l'initiative de l'inquisition, ne pas l'oublier)

http://vie-spirituelle.all-up.com/t1210-la-religion-catholique-veut-vraiment-revenir-au-pouvoir#9852
Il y a plein de gens qui veulent ces rapprochements. Et ce sont eux qui les feront. Leurs responsables ne font que les y inviter.
Oui mais pas tous les gens... Cette année j'ai désiré faire la Pâques avec les Juifs. Lorsqu'une amie chrétienne a su cela, elle m'a dit "Quoi, ils ont tué Jésus"... J'ai été hyper surprise sur l'instant car je ne m'attendais absolument pas à cette réaction ni à ce préjugé tenace, surtout en refusant de voir l'aspect politique de l'époque où les romains politiques ont aussi joué une part de ce meurtre horrible (les puissants religieux et politiques s'accoquinent toujours et c'est toujours d'actualité)... Les gens aveuglés par les préjugés n'écoutent rien...
Non les préjugés sont tenaces voire stupides mais hélas réels. Et pourtant c'est une femme très instruite...

Revenir en haut Aller en bas

Message le Jeu 31 Déc 2015 - 12:57  pat

Assunta a écrit:les jésuites sont forts en communication et ont été à l'initiative de l'inquisition, ne pas l'oublier

Les jésuites sont sans doute fort en communication. C'est ce que tous les communiquants aimeraient bien réaliser.
Mais il faut oublier, qu'ils soient à l'origine de l'inquisition. La compagnie de Jésus (Jésuite) est fondée en 1534. A cette époque, l'inquisition qui a commencé (en France) dans les années 1200, plutôt à l'initiative des Dominicains, (Saint-Dominique étant l'un de ses champions) a réalisé la plus grosse partie de sa persécution au moment ou Ignace de Loyola crée son ordre



Assunta
Cette année j'ai désiré faire la Pâques avec les Juifs. Lorsqu'une amie chrétienne a su cela, elle m'a dit "Quoi, ils ont tué Jésus"
Désolé, mais sur le ton de la plaisanterie, je vous dirai de mieux choisir vos amis chrétiens.
Il aurait fallu l'emmener avec vous et qu'elle demande elle-même, dans la synagogue où vous êtes allés, si ces gens avaient,en effet, bien tué Jésus? 
Peut-être que l'Assemblée aurait pris ça pour de l'humour juif. Very Happy

Dernière édition par pat le Ven 1 Jan 2016 - 11:22, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Message le Jeu 31 Déc 2015 - 13:59  assunta

Désolé, mais sur le ton de la plaisanterie, je vous dirai de mieux choisir vos amis chrétiens.

Je ne choisis pas mes amis en fonction de leur religion, je ne leur demande jamais leur religion. Et s'ils sont chrétien (protestant pour cette amie) je ne vais pas leur demander "tu crois que les Juifs ont fait tuer Jésus?". N''étant pas dans la religion chrétienne, m'en étant détournée très tôt, ce sujet ne me venait même pas à l'esprit.... De plus je pensais cette amie ouverte comme quoi on ne connaît pas tout des gens....
Je n'entrave pas la liberté de croire. Par contre on sait que telle personne est dans telle religion mais on ne sait pas automatiquement qu'elle a des a-priori aussi arrêtés notamment sur ce sujet... Quand on se voit, même si cela est rarement on parle seulement d'ontologie car elle sait que je suis hors religion et elle sait très bien elle-même que les religions sont les inventions des hommes.

Cela fait depuis mes 17/18ans que je ne crois pas aux religions particulièrement la chrétienne, idest leur hypocrisie, tout le décorum, passer par une seule personne, etc, cela ne me convient absolument pas personnellement. Tout est entre moi et la Puissance Divine... Donc n'étant pas chrétienne moi-même, malgré tout on peut croire en Jésus le prophète mais ne pas adhérer à une religion quelle quel soit.

Je pense qu'il y a plus de chrétiens que vous ne croyez qui pensent cela par rapport à ce sujet. Faites le test auprès de ceux que vous connaissez et auprès d'anonymes.. c'est un sujet tabou certainement encore et mouvementé.
Moi j'ai eu la surprise en entendant la réaction de cette amie que je pensais plus compréhensive (côté historique et politique de l'époque) et ouverte... Mais apparemment, grâce à elle, je me rends compte que c'est un sujet encore d'actualité... Car il a été entretenu durant des siècles pour justifier la persécution des juifs...
Et vous savez bien que c'est justement la religion qui a entretenu cet esprit (cf Pierre) et qu'elle essaie, en redorant son blason, de corriger et diriger autrement l'esprit des gens...
Ce sujet perturbe mais est important pour faire la paix du moins pour lancer un partenariat avec les Juifs qui ont été maltraités à cause de cela même !!!!

Il aurait fallu l'emmener avec vous et qu'elle demande elle-même, dans la synagogue où vous êtes allés, si ces gens avaient,en effet, bien tué Jésus? 
Peut-être que l'Assemblée aurait pris ça pour de l'humour juif.

Je ne peux parler pour les juifs, mais je ne pense pas qu'ils auraient trouvé cela humoristique sachant que cela les fit durant des siècles condamner, maltraiter et aussi tuer... L'antijudaisme a fait naître l'antisémitisme, il ne faut pas l'oublier!!!

Aujourd'hui il est important pour tous les chrétiens de dépasser cela, car les juifs sont heureux que les torts soient reconnus... Dire les choses est important !!

Je me rends compte en vous répondant que c'est encore un sujet d'actualité, un grand sujet, peut-être Tabou, qui divise encore les gens...

----------------
http://www.ajcf-lyon.org/IMG/pdf/2015_12_le_10_Commission_pour_les_relations_religieuses_avec_le_judaisme_ROSEN.pdf

http://www.ajcf-lyon.org/IMG/pdf/2015_12_le_03_Orthodox_Rabbinic_Statement_on_Christianity_Texte_francais.pdf

http://www.paxchristi.cef.fr/v2/en-france-une-nouvelle-vision-des-relations-judeo-chretiennes/

Revenir en haut Aller en bas

Message le Ven 1 Jan 2016 - 11:18  pat

Vous me répondez bien sérieusement sur une réponse/pirouette destinée seulement à vous faire sourire. Je ne crois pas y être parvenu.
Pour moi, de savoir quelle nation a tué jésus est un débat auquel je ne veux pas m'attarder. Je l'ai donc traité par la dérision.

Je vous adresse de sincères vœux de bonne année.
Que l'humour soit avec vous!

Revenir en haut Aller en bas

Message le Mer 6 Jan 2016 - 4:20  visiteur

ALLIANCE FRATERNELLE ENTRE JUIFS ET CHRÉTIENS

Je crois qu'il faudrait faire la part des choses entre "ALLIANCE FRATERNELLE" et "partenariat entre Juifs et Chrétiens " et démêler leurs différences de sens et de portée ?

Oui, il est vrai que l'actuel pape François semble avoir noué des relations proches avec le Juifs, ce qu'il entretenait déjà en Argentine avant ses fonctions pontificales, allant même jusque à se recueillir récemment en Israël sur la tombe de l'idéologue athée sioniste Théodore Herzl ... geste symbolique s'il en est qui a choqué beaucoup de monde ! dont moi-même.

Peut-être que cela partait d'un bon sentiment, que je mets personnellement sur le compte de "l'homme Jorge Mario Bergoglio" ... essayant de me convaincre que ce ne serait pas une reconnaissance officielle du sionisme, puisque aucun document pontifical à ma connaissance ne le reconnaît. Le sionisme n'étant pas une question théologique, on voit mal d'ailleurs comment le Vatican pourrait le cautionner.

Ainsi que me basant également sur les déclarations de son direct prédécesseur :

Dans un article publié le 23 octobre 2010 par l’Ossevatore Romano, Reuters et RFI *, sous le titre : « Le Vatican tance Israël pour avoir détourné des écrits de la Bible » ! Benoît XVI s’adressant aux évêques, lors du dernier jour du synode pour le Moyen-Orient, dit qu’Israël ne peut s’appuyer sur le terme de « Terre promise » figurant dans la Bible  pour justifier le retour des juifs et l’expatriation des Palestiniens. C’est ce que déclare le Vatican qui explique clairement qu’il « n’est pas permis de recourir à des positions bibliques et théologiques pour en faire un instrument pour justifier les injustices »
* http://www.rfi.fr/europe/20101023-le-vatican-tance-israel-avoir-detourne-ecrits-bible

Deux papes qui se succèdent, deux sensibilités, et visions  différentes !
L’infaillibilité pontificale prend du plomb dans l'aile !

L'empathie de Jorge Mario Bergoglio, alias pape François, n'est pas une Bulle Papale. Pas plus que ALLIANCE FRATERNELLE n'est partenariat, même si ça y ressemble à priori.

Revenir en haut Aller en bas

Message le Mer 6 Jan 2016 - 4:43  visiteur

assunta a écrit:Lors de la présentation, au Vatican, du nouveau document du Saint-Siège sur le judaïsme, Les dons et l’appel de Dieu sont irrévocables (Romains 11, 29)...
Je voudrais signaler que la traduction de ce verset a été modifiée ! la citation de saint Paul a été rectifiée : de "repentance" le mot est devenu  "irrévocable" !

J'ai consulté quelques traductions. Il est à noter qu'également les traductions protestantes pour la plupart adoptent elles aussi cette "modification" de ce verset, ce qui suppose une entente (œcuménique ?) ...

La Bible A. Crampon est tout particulièrement significative, puisqu'elle était la Bible Catholique officielle pour les Offices sous Jean XXIII (pape de 1958 à 1963), et Paul VI (pape de 1963 à 1978), ce qui permet de voir, puisqu'elle a été "révisée" et republiée en 1960, que cette modification anticipait de quelques années  ou préparait Vatican II qui s'ouvre le 11 octobre 1962. ...

Il y a donc - je crois - plus qu'une malice de traduction, il y avait déjà aussi un dessein derrière (je pense) pour que cela concorde dans le tableau du "partenariat des chrétiens et des juifs". Toujours est-il que la Vatican est pris la main dans le sac à falsifier les Écritures.


Car les dons et la vocation de Dieu sont sans repentance. (Bible Augustin Crampon 1923)

Irrévocables, en effet, (sont) les Dons et appels de Dieu. (Bible Augustin Crampon révisée 1960)

Car Dieu ne se repent pas de ses dons et de son appel. (Bible Louis Segond 1910)

Car les dons de la grâce et l'appel de Dieu sont irrévocables. (La Nouvelle Bible Segond, Alliance biblique française, 2002)

Car les dons et l'appel de Dieu sont sans repentance. (Bible de Jérusalem, catholique, 1973)

Car les dons et l’appel de Dieu sont irrévocables. (TOB 1972; 2010)

Car Dieu ne reprend pas ce qu'il a donné et ne change pas d'idée à l'égard de ceux qu'il a appelés. (La Bible en français courant, Société biblique française, 1997)

Revenir en haut Aller en bas

Message le Jeu 7 Jan 2016 - 15:03  visiteur

assunta a écrit:De plus, sachant que c'est un homme ("frère") d'Arabie Saoudite qui traduit la RA, ...
Je peux me tromper, mais je crois avoir lu nulle part sur le freesoulblog que ce frère saoudien Daoud faisait une traduction de la RA en arabe. J'ai compris qu'il écrivait un texte, ou un livre qui devrait mettre en évidence les concordances entre le Coran et la RA.
Une traduction en arabe n'est certainement pas une priorité, puisque cette "aire musulmane" ne fait pas partie explicitement de "l'aire de la "mission" qui recouvre grosso modo ce que l'on désigne sous le nom d'Occident suivant le verset 5/6 de l'Év. d'Arès

Revenir en haut Aller en bas

Message le Jeu 7 Jan 2016 - 16:03  visiteur

Le texte du Vatican se trouve ici
« LES DONS ET L’APPEL DE DIEU SONT IRRÉVOCABLES »
(Rm 11, 29)
http://www.vatican.va/roman_curia/pontifical_councils/chrstuni/relations-jews-docs/rc_pc_chrstuni_doc_20151210_ebraismo-nostra-aetate_fr.html


Que l'on prenne l'une ou l'autre des traductions de Romains 11,29 Car Dieu ne se repent pas de ses dons et de son appel. // Car les dons de la grâce et l'appel de Dieu sont irrévocables.
le sens est assez similaire, car on voit mal comme Dieu, supposé Omniscient, se repentirait d'une de Ses Paroles.

Toutefois cette citation de l'Église tirée de Paul de Tarse « LES DONS ET L’APPEL DE DIEU SONT IRRÉVOCABLES » N'EST PAS UNIVERSELLE, elle est impérativement à replacer dans le contexte de la prédication de Paul et du sujet précis qui l'occupe et dont il traite :

Chapitre 11
Je dis donc: Dieu a-t-il rejeté son peuple? Loin de là! Car moi aussi je suis Israélite, de la postérité d'Abraham, de la tribu de Benjamin.
Dieu n'a point rejeté son peuple,...

http://www.info-bible.org/lsg/45.Romains.html#11

Ceci étant dit, si Dieu par Nature Divine ne pourrait "se repentir"... , cela ne veut pas dire que chacune de Ses Paroles est  IRRÉVOCABLE car certaines  étaient assorties de conditions comme dans ce passage de la Bible qui nous montre qu'à l'instar du Coran, on y trouve des versets abrogeants et d'autres abrogés.


1 Rois 9/3-9
Et l'Éternel lui dit [à Salomon]: J'exauce ta prière et ta supplication que tu m'as adressées, je sanctifie cette maison que tu as bâtie pour y mettre à jamais mon nom, et j'aurai toujours là mes yeux et mon cœur.
Et toi, si tu marches en ma présence comme a marché David, ton père, avec sincérité de cœur et avec droiture, faisant tout ce que je t'ai commandé, si tu observes mes lois et mes ordonnances,
j'établirai pour toujours le trône de ton royaume en Israël, comme je l'ai déclaré à David, ton père, en disant: Tu ne manqueras jamais d'un successeur sur le trône d'Israël.
Mais si vous vous détournez de moi, vous et vos fils, si vous n'observez pas mes commandements, mes lois que je vous ai prescrites, et si vous allez servir d'autres dieux et vous prosterner devant eux,
j'exterminerai Israël du pays que je lui ai donné, je rejetterai loin de moi la maison que j'ai consacrée à mon nom, et Israël sera un sujet de sarcasme et de raillerie parmi tous les peuples.
Et si haut placée qu'ait été cette maison, quiconque passera près d'elle sera dans l'étonnement et sifflera. On dira: Pourquoi l'Éternel a-t-il ainsi traité ce pays et cette maison?

Et l'on répondra: Parce qu'ils ont abandonné l'Éternel, leur Dieu, qui a fait sortir leurs pères du pays d'Égypte, parce qu'ils se sont attachés à d'autres dieux, se sont prosternés devant eux et les ont servis; voilà pourquoi l'Éternel a fait venir sur eux tous ces maux.


1 Rois 11/4-14
A l'époque de la vieillesse de Salomon, ses femmes inclinèrent son cœur vers d'autres dieux; et son cœur ne fut point tout entier à l'Éternel, son Dieu, comme l'avait été le cœur de David, son père.
Salomon alla après Astarté, divinité des Sidoniens, et après Milcom, l'abomination des Ammonites.
Et Salomon fit ce qui est mal aux yeux de l'Éternel, et il ne suivit point pleinement l'Éternel, comme David, son père.
Alors Salomon bâtit sur la montagne qui est en face de Jérusalem un haut lieu pour Kemosch, l'abomination de Moab, et pour Moloc, l'abomination des fils d'Ammon.
Et il fit ainsi pour toutes ses femmes étrangères, qui offraient des parfums et des sacrifices à leurs dieux.
L'Éternel fut irrité contre Salomon, parce qu'il avait détourné son cœur de l'Éternel, le Dieu d'Israël, qui lui était apparu deux fois.
Il lui avait à cet égard défendu d'aller après d'autres dieux; mais Salomon n'observa point les ordres de l'Éternel.
Et l'Éternel dit à Salomon: Puisque tu as agi de la sorte, et que tu n'as point observé mon alliance et mes lois que je t'avais prescrites, je déchirerai le royaume de dessus toi et je le donnerai à ton serviteur.
Seulement, je ne le ferai point pendant ta vie, à cause de David, ton père. C'est de la main de ton fils que je l'arracherai.

Je n'arracherai cependant pas tout le royaume; je laisserai une tribu à ton fils, à cause de David, mon serviteur, et à cause de Jérusalem, que j'ai choisie.
L'Éternel suscita un ennemi à Salomon: Hadad, l'Édomite, de la race royale d'Édom.

Revenir en haut Aller en bas

Message Aujourd'hui à 20:55  Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum