Spiritualités

Vous avez dit "déséquilibré" ?

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

12012016

Message 

Vous avez dit "déséquilibré" ?






Après l'agression d'un enseignant d'une école juive à Marseille



navy

Messages : 914
Date d'inscription : 20/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net/

Revenir en haut Aller en bas

Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Vous avez dit "déséquilibré" ? :: Commentaires

Message le Ven 15 Jan 2016 - 13:54  visiteur

@ navy

Je n'ai pas compris le message ! dsl
J'imagine qu'il serait satirique envers la Presse (?) puisqu'il est écrit "Si les journalistes de l'AFP bossaient à Police Secours" ...

ils diraient : "ne vous en faites pas c'est juste un déséquilibré", "n'encouragez pas la psychose", "ne vous inquiétez pas", "le mobile antisémite n'est pas certain" 

Ce qu'il y a d'étonnant c'est que ce jeune d'origine turque_kurde qui se serait radicalisé comptait rejoindre l'État Islamique (EI) en Syrie, d'après ce qu'en dit le Le Monde.fr du 13.01.2016 * alors que les kurdes combattent l'EI, sont culturellement allergiques à toutes les factions islamistes, et ne combattent pas contre l'Armée Arabe Syrienne.
 
Donc que vient faire cette agression singulière à caractère antisémite puisqu'elle était dirigée contre une personne qui extériorisait son appartenance religieuse  ...

Il est d'ailleurs mis en examen pour   « tentative d’assassinat aggravée en raison de l’appartenance de la victime à une religion déterminée et en relation avec une entreprise terroriste ».
« Il a revendiqué son acte, dont il s’est dit très fier,
explique une source proche de l'enquête. Il tient des propos cohérents, particulièrement haineux à l’égard des juifs et des mécréants. Son seul regret est que sa victime ne soit pas morte. Il se présente comme un partisan de l'État islamique, qu’il a découvert sur Internet. » Le jeune homme, qui prétend avoir agi seul, aurait, en outre, évoqué son désir de partir en Syrie.


"ne vous en faites pas c'est juste un déséquilibré" > effectivement, les idées ne semblent pas bien rangées dans sa tête, c'est le moins que l'on puisse dire
"n'encouragez pas la psychose" > cette agression a un mobile très singulier, faut-il généraliser ?
"ne vous inquiétez pas" > la peur n'écarte pas le danger
"le mobile antisémite n'est pas certain"  >  il le serait complétement si effectivement il était dirigé purement contre le fait d'être juif et pour cette seule raison. Je trouve le mobile assez confus, puisqu'il est associé "aux mécréants", à la guerre en Syrie.

Pendant son interpellation, le jeune homme avait déclaré aux policiers « avoir agi au nom d’Allah et de l’organisation État islamique », avait rapporté lundi le procureur de Marseille, Brice Robin. Il aurait également lancé : « Les musulmans de France déshonorent l'islam et l'armée française garde les juifs. »
 
* http://www.lemonde.fr/police-justice/article/2016/01/13/agression-antisemite-a-marseille-l-adolescent-defere-en-vue-d-une-mise-en-examen_4846306_1653578.html

Sans connaître tout du personnage, on perçoit une grande confusion mentale, un manque de maturité et de culture chez cet adolescent  ...

Revenir en haut Aller en bas

Message le Sam 16 Jan 2016 - 21:04  assunta

Sans connaître tout du personnage, on perçoit une grande confusion mentale, un manque de maturité et de culture chez cet adolescent 

Je ne suis pas d'accord. Il sait très bien ce qu'il a fait...

Beaucoup de musulmans, y compris les modérés (pe pas tous mais bcp) veulent que l'islam soit universel... Une vision coranique islamiste de la vie.... Ces jeunes et moins jeunes ne connaissent rien de l'islam ils rabâchent ce qu'on leur a appris sans réfléchir, bêtement... Il est temps qu'ils réfléchissent avec le cœur et s'ils ne savent pas le faire alors qu'ils écoutent les femmes musulmanes qui elles comprennent mieux qu'eux !!! (certaines car hélas des ignorantes il y en a aussi).

Toute religion qui se veut universaliste devient tôt ou tard fondamentaliste.
Les "mécréants" seront toujours pointés du doigt...
Il faut être prudent et ne pas se défiler en disant "confusion mentale"...

Que les musulmans fassent évoluer leurs sociétés, combattre l'analphabétisme (plus de la moitié de femmes analphabètes), soient cohérent (de jeunes homosexuels ont été emprisonnés pour 5 ans en tunisie et répudiés de leur ville durant 5 ans, alors que des homosexuels notoires comme l'ancien maire de Paris y vit et est accepté comme tel).

Tant que l'hypocrisie, le mépris (de tout ce qui est hors islam, culture) et du féminin règnent, et la politique où ils se croient sans cesse ratatinés,  il y aura toujours des problèmes comme on le vit.

Kamel Daoud dit (algérien journaliste ayant une fatwa sur la tête) (remplacez le mot femme dans l'article, par homosexuel ou autre mot ou nom d'une personne qui rejette l'islam par ex., cela donnera la même chose que ce qu'il veut dire)
http://www.lacauselitteraire.fr/le-sort-fait-aux-femmes-revele-la-liste-des-peuples-maudits



QUE LA RELIGION NE REGNE PLUS AVEC LA POLITIQUE !!!
Ce n'est pas en tuant mais en proposant de belles choses... Mais ils prennent les mauvais versets du coran (verset abrogés) pour justifier leur haine et imposer leur croyance !!!
Ils obéissent à ce qui les arrangent mais oublient certains versets =


"Pas de contrainte en religion ! Car le bon chemin se distingue de l'errance..." Sourate 2, 256
"Eh bien, rappelle ! Tu n'es là que pour rappeler. Tu n'as sur eux aucun pouvoir despotique." Sourate 88,21-22
"Si ton Seigneur l'avait voulu, tous ceux qui sont sur terre auraient cru. Est-ce à toi de contraindre les gens à être croyants ?" Sourate 10,99
"S'ils vous laissent et vous proposent de faire la paix, Dieu ne vous permet pas de leur nuire." Sourate 4,90

"Ceux qui assassinent sans légitime défense et ceux qui commettent l'adultère seront comptables devant Dieu au jour de la Résurrection." Sourate 25, 67-68.

"Quiconque tue un être humain non convaincu de meurtre ou de sédition sur la Terre est considéré comme le meurtrier de l’humanité tout entière." Sourate 5,32.

Revenir en haut Aller en bas

Message le Sam 16 Jan 2016 - 22:16  navy

Ce qu'il y a d'étonnant c'est que ce jeune d'origine turque_kurde qui se serait radicalisé comptait rejoindre l'État Islamique (EI) en Syrie, d'après ce qu'en dit le Le Monde.fr du 13.01.2016 * alors que les kurdes combattent l'EI, sont culturellement allergiques à toutes les factions islamistes, et ne combattent pas contre l'Armée Arabe Syrienne.
Être kurde et agresser au nom de daesh, c'est être un peu dérangé, ses idées ne semblent pas bien rangées dans sa tête peut-être ?
mais on ne sait pas p-e qu'il est né kurde mais qu'il a été élevé dans une famille turque ?
Ceci dit, cela n'excuse en rien l'acte ni ne minimise le caractère antisémite de l'agression.

Revenir en haut Aller en bas

Message le Dim 17 Jan 2016 - 23:38  visiteur

navy a écrit:mais on ne sait pas p-e qu'il est né kurde mais qu'il a été élevé dans une famille turque ?
Ceci dit, cela n'excuse en rien l'acte ni ne minimise le caractère antisémite de l'agression.
On est bien d'accord, cela n'excuse en rien un acte d'agression avec intention criminelle contre une personne, le caractère antisémite aggravant son motif d'inculpation étant avéré , puisque la victime portant une kippa s’identifiait juive. Des idées pas bien rangées, oui, car le lien entre l'EI et le "caractère antisémite" n'a rien d'évident à priori ?
A 15 ou 16 ans, je pense que l'on est pas capable d'avoir des idées très lucides sur les tenants et aboutissants d'enjeux stratégiques internationaux.
A la limite, il s'en serait pris à une personne représentant la république française, la motivation aurait été "politiquement" plus cohérente, en raison de la politique étrangère de la France très trouble (et très contestable) qui affirme combattre l'EI, tout en soutenant et armant des mercenaires islamistes qui souhaitent renverser la république laïque syrienne.  "Ils font du bon boulot" Suspect  avait déclaré le ministre Laurent Fabius au sujet des forces d'al Nosra, la branche syrienne d'al Qaeda 
Les juges apprécieront ... quoi dire d'autre ? heureusement pour lui, pour ce jeune, nous sommes dans un république qui s'honore d'essayer d'avoir une justice équitable, il ne sera pas jugé devant une justice d'exception, et il aura un avocat pour le défendre... même le diable mérite un avocat.

Revenir en haut Aller en bas

Message le Lun 18 Jan 2016 - 11:00  navy

Des idées pas bien rangées, oui, car le lien entre l'EI et le "caractère antisémite" n'a rien d'évident à priori ?
J'y comprends rien.
Si quand même l'EI et le "caractère antisémite" ça va ensemble.
surtout pour un jeune de 15 ans.
ce n'est pas pour ça que ce jeune est dérangé Visiteur.


A avenir on risque d'avoir de plus en plus de jeunes comme ça qui agissent de leur propre chef mais au nom de Daech.
Dans le contexte actuel ces jeunes sont considérés comme responsable de leurs actes et jugés comme tels on ne va pas chipoter.
On pourrait aussi l'enfermer .... et ça le rendrait encore plus malade...
....et encore plus antisémite...

Revenir en haut Aller en bas

Message le Lun 18 Jan 2016 - 12:20  navy

On pourrait considérer qu'il est dérangé, pas responsable de ses actes, ça ne me dérange pas personnellement.
Mais vu le contexte politiquement ça serait difficile.

Il n'a aucun antécedent psychiatrique à son age. Si on l'enfermait il ne serait que pour 3 mois (c'est la loi) il pourrait recevoir toutes les visites qu'il veut, il recevrait en douce des Djihadistes venu l'encourager .... et ça le rendrait encore plus malade...et encore plus antisémite... et dans 3 mois il serait libre.

Revenir en haut Aller en bas

Message le Lun 18 Jan 2016 - 13:42  visiteur

On peut toujours discuter de cet acte, de ce que fera la justice suivant les lois existantes , du fait que l'agresseur est mineur, de son supposé état mental  ... mais j'en reviens à ma première question, et au premier dessin.
@ navy
Je n'ai pas compris le message ! dsl

J'imagine qu'il serait satirique envers la Presse (?) puisqu'il est écrit "Si les journalistes de l'AFP bossaient à Police Secours" ...
ils diraient : "ne vous en faites pas c'est juste un déséquilibré", "n'encouragez pas la psychose", "ne vous inquiétez pas", "le mobile antisémite n'est pas certain"
Je pense que si la source de ces dessins avait été indiquée, le sujet (spirituel ?) aurait été peut-être plus compréhensible(?). Pourquoi cette polémique entre journalisme "de l'AFP" et police ? Quel rapport avec l'agression proprement dite, qui a dû être rapide, au point qu'il serait peu probable qu'un journaliste, ou qu'un policier eussent été témoins de la scène ...
Si quand même l'EI et le "caractère antisémite" ça va ensemble.
le lien entre les deux ne serait-il pas le communautarisme ?
C'est plus ou moins ce que me suggérait ce matin cette chronique RTL
 "La rencontre entre la machette et la kippa", par Éric Zemmour (source AgoravoxTV)
Voici une excellente chronique d’Éric Zemmour (qui de temps en temps redevient bon) consacrée au communautarisme et dans laquelle il pourfend très justement l’hypocrisie ambiante consistant à critiquer le communautarisme musulman (certes indiscutable) sans voir l’autre communautarisme qui lui fait face.
"Je suis Charlie", je suis juif", "je suis musulman"... Et "je suis français", c’est pour quand ?
Durée : 03:26

"La Kippa est une sorte de selfie religieux ..."


Revenir en haut Aller en bas

Message le Lun 18 Jan 2016 - 16:24  pat

La reconnaissance d'une identité et même la joie, la fierté, que sais-je ? d'en avoir une, ne conduit pas obligatoirement au communautarisme, de la même façon que la pratique d'une religion ne mène pas au fondamentalisme, même si effectivement l'une est la condition de l'autre.


L'exaltation juvénile canalisée par des forces et des influences maléfiques peut conduire aux pires extrémités.

Revenir en haut Aller en bas

Message le Lun 18 Jan 2016 - 19:07  navy

Je pense que si la source de ces dessins avait été indiquée, le sujet (spirituel ?) aurait été peut-être plus compréhensible(?).
Il s'agit des dessins de Johann Sfar, le dessinateur satirique bien connu.
ces dessins sont très clairs sauf p-e effectivement la premiere phrase ""Si les journalistes de l'AFP bossaient à Police Secours" ...
mais bon sinon l'ensemble des dessins est tres comprehensible .
comme on a l'habitude de dire au sujet d'agresseurs terroristes ou non "c'est un déséquilibré" etc ...


En general quand on dit qu'un agresseur, un assassin, un violeur est déséquilibré, on a l'air de l'excuser et les personnes qui sont les victimes ne sont pas contentes, "non pourquoi il est conscient de ses actes, il faut qu'il paye, qu'il aille en prison etc .." Laughing
Mais moi je dis qu'est ce que ça change ? cela n'excuse en rien l'acte ni ne minimise le caractère antisémite ou anti-papou ou anti-français de l'agression.

Il est bien le symptome de notre société, nous sommes tous les jours un peu plus envahi, agressé par l'Islam.

Revenir en haut Aller en bas

Message le Mar 19 Jan 2016 - 12:31  visiteur

pat
La reconnaissance d'une identité et même la joie, la fierté, que sais-je ? d'en avoir une, ne conduit pas obligatoirement au communautarisme, de la même façon que la pratique d'une religion ne mène pas au fondamentalisme, même si effectivement l'une est la condition de l'autre.

L'exaltation juvénile canalisée par des forces et des influences maléfiques peut conduire aux pires extrémités.
Force est tout de même de constater des dérives communautaristes dans la société française depuis une dizaine ou douzaine d'années, qui nous étaient inconnues (même du temps où les églises étaient encore assez fréquentées) qui semblent résulter de dérives politiques ou politiciennes (visant un électorat), nationales et européennes, anglo-saxonnes peut-être (?) d'où les multiples attaques subversives contre un pilier de notre société, la laïcité.
Je ne suis pas fan de Eric Zemmour, pour ses côtés provocateurs parfois (mais il est dans son rôle), ni pour ses idées politiques, mais cette chronique me paraît sonner juste

"... parce que l'appartenance religieuse ne concernait que sa conscience, et la conscience est d'autant plus libre qu'elle est anonyme. La kippa * est une sorte de selfie religieux. La vulgarité contemporaine du narcissisme, du consumérisme, du communautarisme, a saccagé notre jardin à la française ..."

* kippa peut être remplacé par voile, ou croix, ..., cela ne change rien au sens. On ne peut à la fois interdire le voile, et même vouloir l'interdire dans les universités, et ne pas vouloir les mêmes contraintes pour d'autres signes identifiant des appartenances religieuses. Voile ou kippa sont assez symptomatiques de dérives intégristes et identitaires, voire militantes, qui vont à l'encontre de l'esprit de la république.

Est-on plus "juif" en portant une kippa, plus musulmane en portant un voile, plus chrétien en portant une croix ?
La kippa, les femmes ne la portent pas pour la simple raison que la loi juive rabbinique interdit aux femmes de porter des habits d’hommes. Le port de la kippa est un phénomène récent qui remonte seulement à un décret rabbinique au XVI° siècle vers 1565 qui ne faisait pas l’unanimité, et, aujourd’hui on peut dire que c’est devenu en grande partie un phénomène identitaire sioniste **, à l’instar du port du voile tacitement décrété dans certaines sous-catégories confessionnelles musulmanes.

A quand remonte le port de la kippa ?
Eh bien contrairement à ce que l’on pourrait penser, la kippa n’est pas d’origine biblique, ni même talmudique
C’est au début du Moyen-âge, avec la clôture du Talmud que la kippa devient petit à petit un signe de piété ; si bien que dans son Choul’han Arou’h, un code de Loi juive compilé par Rabbi Yossef Caro  (grand codificateur du XVIème siècle) va légiférer qu’il est interdit de marcher 4 coudées, soit deux mètres, la tête nue. Bien que certains maîtres à cette époque s’opposent à ce décret considérant que le port de la kippa n’est qu’un minhag hassidout « une démarche pieuse », la kippa finira par devenir un signe de ralliement autour de la Tora.

** Aujourd'hui,  la  kippa  fait  partie  intégrante  de  l'habit  juif,  et  elle  distingue  l'homme religieux  de  celui  qui  ne  pratique  pas (même  s'il  existe  des  exceptions).  C'est pourquoi  en  Israël,  quand  un  homme  abandonne  la  religion,  on  dit  de  lui  horid  et hakipa , "il a retiré sa kippa" !

http://www.akadem.org/medias/documents/VERBATIM-KIPA.pdf

porter la kippa en permanence, une dérive intégriste ? un excès de zèle religieux ?

Revenir en haut Aller en bas

Message le Mar 19 Jan 2016 - 22:27  pat

D'accord avec toute cette analyse, sauf qu'en ce qui me concerne cela m'importe peu que chacun porte ce qu'il veut. Parfois, j'en ris, parfois j'en souris, parfois, si cela est symbole d'une soumission à d'autres humains, j'en souffre.
Mais après tout il y a des Hommes heureux dans la soumission.

Il n'y a pour moi qu'un seul principe qui vaille. Nous vivons dans une société donnée, qui a ses codes, ses lois, son vivre ensemble. Ceux-ci nous commandent d'avoir le visage reconnaissable dans l'espace publique. D'après ce principe, n'est donc répréhensible que ce qui cache le visage, que ce soit par principe religieux, par fantaisie ou pour toutes autres raisons. (Nous en sommes là aujourd'hui dans notre législation)

Pour le reste on peut bien se balader avec une kippa, un chapeau mou, une croix, un foulard, une djellaba, un béret basque ou un béret avec un pompon dessus. Qu'est ce que cela peut me faire ?

Il n'y a aucune raison pour que la sphère publique ne soit pas le témoin de la croyance personnelle d'un individu pourvu que cela reste dans la limite des bonnes mœurs et plus généralement dans la limite de lois établies démocratiquement.

Si une loi concernant le port de signes extérieures religieux venait à être envisagée je m'y opposerais de toutes mes forces. Et pourtant je ne porte rien de semblable personnellement.

Il en va dans ce domaine comme dans d'autres : une fille sensuelle qui déambule dans la rue presque déshabillée est en soi une provocation pour certains hommes "sensibles", pourtant ce n'est pas à la fille de se rhabiller mais aux hommes de se contrôler. Ce n'est pas aux juifs de cesser de se promener en s'affichant juifs (même si cela peut être prudent) mais à ceux que ça dérangent d'acquérir du self-control et de la tolérance.

Je suis extrêmement attentif à ne pas faire de la victime, la complice de son bourreau sous le simple motif d'une provocation ressentie par un individu/bourreau sous évolué.

Revenir en haut Aller en bas

Message Aujourd'hui à 16:45  Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum