Spiritualités

L'ESPRIT ET L'OPPRESSION "Silo"

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

10032016

Message 

L'ESPRIT ET L'OPPRESSION "Silo"




"L'ESPRIT ET L'OPPRESSION" par Silo (2000)

Il était une fois, un homme très puissant qui possédait un grand troupeau de moutons. Afin d’éviter qu’ils ne s’échappent, il construisit un enclos. Cependant, quelques moutons cassèrent la prison et réussirent à s’enfuir. Pour éviter cela, l’homme puissant mit des chiens pour les surveiller nuit et jour. Mais malgré tout, certains moutons parvinrent à s’enfuir, même si certains d’entre eux se firent tuer par les gardiens qui les déchiquetaient et les mordaient férocement. Un soir, très excités par cela, les chiens pénétrèrent dans l’enclos et continuèrent la tuerie.
 
L’homme puissant se rendit alors compte que l’enclos était fragile et les gardiens dangereux. Il envoya alors chercher un magicien. Celui-ci endormit tous les moutons et il leur fit rêver qu’ils étaient libres. Au réveil, ils continuèrent à croire qu’ils agissaient volontairement et n’abandonnèrent plus leur maître. Ainsi, l’homme puissant enleva enclos et gardiens. Lorsqu’il avait besoin de viande ou de laine, il lui suffisait de prendre les moutons.
 
Le mouton est l’esprit de l’être humain, l’homme puissant est celui qui veut l’utiliser; l’enclos, les chiens et le magicien sont les complices de l’oppresseur. Encercler l’esprit, c’est le séparer du monde par l’ignorance. L’entourer avec des gardiens, c’est le maintenir dans la solitude par la violence et la force en lui faisant peur. Finalement, l’endormir, c’est dégrader l’esprit avec persuasion et de beaux mensonges.
 
A travers le temps, on a utilisé ces trois formes d’assassinat de l’esprit. L’ignorance et la peur n’ont pas été suffisamment puissantes pour contenir les impulsions de liberté. D’autre part, un homme ignorant et craintif est moins utile à l’oppresseur qu’un homme instruit, car il n’est pas nécessaire d’exercer de la violence sur lui, étant donné qu’il est d’accord avec l’infamie.

Quand un homme n’a besoin ni de barrière ni de gardien, quand il est conforme avec la fausseté de sa vie, c’est que son esprit est mort. Il y a ceux qui vendent leur liberté intérieure pour obtenir sécurité et bien-être matériel. Et ceux qui leur parlent de la nécessité de se réveiller leur semblent injurieux.

Quand les hommes dorment de cette façon, ils collaborent avec l’oppression et ils travaillent au profit de l’oppresseur. On considère ces hommes « utiles » aux causes de l’état, qui est lui-même au service d’un empire. Un homme, qui s’est tant dégradé, est un triomphateur et devient un exemple de travail et de surpassement. Il reçoit son salaire en fonction de la souffrance des autres, considérés comme incapables. Il est possible d’être triomphateur simplement en collaborant avec les ordres du maître, qui s’appelle état, morale ou religion.

Le faux triomphateur dort. Mais souvent ses rêves sont pleins de sursauts parce que, tôt ou tard, quelques moutons se réveillent et commencent à réveiller les autres ... Petit à petit dans l’enclos, on avertit que l’on ne croit plus à cette fausse liberté.

Je crois seulement en ceux qui se reconnaissent hors de l’enclos et qui ne jouissent pas des bénéfices du triomphateur.
http://worldpeace.hautetfort.com/archive/2010/09/22/mario-rodriguez-cobos-silo-fondateur-du-mouvement-humaniste.html


Dernière édition par assunta le Lun 14 Mar 2016 - 13:06, édité 2 fois

assunta

Messages : 383
Date d'inscription : 01/08/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

L'ESPRIT ET L'OPPRESSION "Silo" :: Commentaires

Message le Ven 11 Mar 2016 - 11:50  navy

Silo le mouvement humaniste, tu les fréquente toujours ?

Revenir en haut Aller en bas

Message le Ven 11 Mar 2016 - 22:52  pat

Le premier oppresseur de l'Homme, c'est l'Homme. Il n'y a pas d’État, de religion, de morale, de mensonge, de meurtre sans les Hommes.
Quand nous commencerons nous-mêmes à moins mentir, à moins désirer le pouvoir, à moins..., alors chacun de nous pourra espérer. Il n'y a pas moi et les autres. Il y a l'humanité, c'est un seul bloc. Nous ne pouvons agir sur elle qu'en agissant sur nous. L'humanité, si elle est médiocre est le résultat de la médiocrité de tous. On patauge tous ensemble, sans cesse, dans une eau trouble et de temps en temps la nostalgie de l'eau limpide nous amène à dénoncer des grandes entités qui n'ont pas d'autre existence que celle qu'on leur donne.

On peut passer son temps à dénoncer ce qui ne va pas, à réprouver les systèmes si inhumains, à gémir sur la violence, à mettre en lumière tous les dysfonctionnements de notre monde, cela peut réveiller la conscience de quelques uns. Mais je crains que ce ne soit pas suffisant et finalement assez inefficace.

La seule voie qui soit à la portée de tout le monde est notre propre changement. Le seul témoignage qui vaille est celui de notre transformation effective. Quand l'humanité aura avancé d'un cran sur le plan spirituel,les pouvoirs, les fausses croyances, le mensonge, le meurtre, la violence, l'arbitraire...reculeront de la même mesure que notre progression.

Seule la bonté peut venir à bout de la méchanceté. Les meilleures analyses, les meilleurs commentaires et les meilleures intentions n'arriveront pas à inverser la somme des mauvais choix que notre histoire a accumulés.

Revenir en haut Aller en bas

Message le Lun 14 Mar 2016 - 13:27  assunta

J'ai rajouté en violet la réaction d'un humaniste, en bleu un petit conte si je peux dire écrit par Silo pour nous rappeler que l'Homme n'est pas créé pour être soumis et/ou doit être aidé s'il ne peut se libérer de sa soumission.

Je pense aussi comme Pat, que c'est de notre propre changement que tout viendra.
Beaucoup le savent (idem pour mes amis humanistes).
Et surtout je crois vraiment que c'est juste en démontrant l'autre côté, c'est à dire le côté "bonté", que les exemples seront les plus criants.

Dénoncer= si certains veulent le faire c'est bien, mais je me suis rendue compte que apporter le meilleur, se tourner que vers la Seule Puissance qui soit et ne plus ne plus adhérer à certains aspects négatifs (attention essayer car ce n'est pas toujours évident ni facile), est beaucoup plus parlant et aide davantage.
D'ailleurs c'est pour cela que, les Humanistes s'étant tourné vers leur propre spiritualité en juillet 2002 (voir ici =  http://www.silo.net/system/documents/10/original/Mensaje_fr.pdf ), j'ai décidé pour ma part de me tourner résolument que vers l'ontologie que l'Eternel m'a fait connaître en 96, idest ai décidé de l'appliquer (pas toujours facile même si ça paraît très simple) et ai créé quelques années après (en 2013) un blog...
L'essentiel à mes yeux est d'aller dans le même sens et avoir le même Fond (même si la croyance en un Dieu est inexistante pour certains).

Revenir en haut Aller en bas

Message le Lun 14 Mar 2016 - 19:04  assunta

Pour PAT


"Tout comme l'eau d'une source pérenne ne tarit jamais , peu importe combien nous en tirons, plus nous donnons de bonté, plus elle augmente." -Amma (Mata Amritanandamayi)

"Seule la bonté peut venir à bout de la méchanceté."

Revenir en haut Aller en bas

Message Aujourd'hui à 22:55  Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum