Spiritualités

Moïse, un homme rustre, zozotant, ayant raté ses examens....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Moïse, un homme rustre, zozotant, ayant raté ses examens....

Message  navy le Mer 10 Aoû 2016 - 16:02

dans l'entrée 176 "mosaïsme des pénitents"

Moïse, un homme rustre, zozotant, ayant raté ses examens.... Shocked

voir >http://vie-spirituelle.forums-actifs.net/t902-moise-un-homme-rustre-zozotant-ayant-rate-ses-examens

navy

Messages : 912
Date d'inscription : 20/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moïse, un homme rustre, zozotant, ayant raté ses examens....

Message  assunta le Jeu 11 Aoû 2016 - 5:26

Lorsque j'avais été à l'explication de la Parole dans une synagogue libérale, j'ai appris que non seulement Moïse était assez âgé lorsqu'il a accepté de libérer le peuple Hébreu mais c'était un homme instruit ayant une position sociale élevée puisque élevé dans la maison de Pharaon. Il a quitté cette sécurité qu'il avait durant des années, pour, non seulement tout perdre, mais pour libérer le peuple en esclavage.
Qui risquerait de tout perdre ?? Car accepter cette mission était repartir de zéro.
Peu de monde je pense. Ce qu'il a fait est admirable !!!

assunta

Messages : 383
Date d'inscription : 01/08/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moïse, un homme rustre, zozotant, ayant raté ses examens....

Message  navy le Jeu 11 Aoû 2016 - 9:18

Non Moché n'était pas un homme rustre, au contraire c'était un homme délicat, cultivé, (puisque selon le récit biblique il avait été élevé au palais du Pharaon ) et surtout connu comme d'une très très grande humilité... (et c'est pour ça qu'il avait été choisi par D' ) et donc on voit que les PA surinterprétent tout en fonction de leur Révelation d'Arès ... au passage sans aucune considération ni respect pour leurs fréres juifs.    
Dans cette entrée 176 Moché inspire les frères et sœurs mais à quoi bon si au lieu de voir le Moïse réel, celui de la Bible, ils voient celui qu'ils ont envie de voir, ils interprétent, surinterprétent tout en fonction de leur Révelation d'Arès ...

.

navy

Messages : 912
Date d'inscription : 20/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moïse, un homme rustre, zozotant, ayant raté ses examens....

Message  pat le Sam 13 Aoû 2016 - 9:28

Il n'y a aucune trace historique, à part dans la Bible que Moïse ait existé ou même que l'Exode ait existé.
Or la Bible n'est pas au sens moderne un livre d'histoire. Elle est le récit de l'histoire d'un peuple écrite par lui-même. Son contenu est donc un mélange de récits vrais et de récits mythiques destinés à exalter cette petite nation.
L'existence de Moïse est donc liée à la foi. On peut seulement "croire" que Moïse a existé, sur la base de livres liés eux-mêmes à la foi, comme la Bible ou la Révélation d'Arès.
Personnellement, comme pour des personnages comme Alexandre, Jeanne d'Arc, je crois que Moïse est devenu un symbole et de ce fait son histoire est autant mythique que réelle. Pour ces raisons, il est normal que ces personnages soient accaparés par de nombreuses communautés qui ajoutent leur grain de sel aux mythes déjà existants.

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moïse, un homme rustre, zozotant, ayant raté ses examens....

Message  assunta le Lun 15 Aoû 2016 - 10:57

Toute la Bible nous révèle l'origine divine de l'Homme !!!

La Bible est un traité des lois psychologiques et spirituelles qui régissent l'esprit de l'homme et par lesquelles agit la Puissance originelle que nous appelons Dieu (ou Allah, l'Eternel, Source Divine...). Ce n'est point un ouvrage historique, pas plus qu'elle ne prédit les événements à venir. S'il en était autrement, le monde serait prédéterminé. Or l'homme a son libre arbitre, son libre choix ; ce n'est point un acteur qui récite un rôle qui lui est imposé, c'est un créateur à l'image et à la ressemblance de la Puissance qui l'a créé, et c'est pourquoi la Bible dit : "Tel un homme pense en son cœur, tel il est" Proverbes 23,7.

La Bible est le récit du grand drame psychologique qui se déroule dans la conscience de l'homme. Passant par des états de conscience de plus en plus éclairés, d'Adam il doit devenir le Christ, celui qui a reçu le Souffle de Dieu dans ses narines (Genèse 2,7) ; Jésus dit :[i] "Vous connaîtrez la Vérité et la Vérité vous affranchira".


La Bible est un livre à lire ontologiquement. Il y a des faits réels et leurs conséquences découlant des décisions humaines, pour montrer que tant que l'Homme ne se relie pas à sa Force Divine en lui, il vivra extérieurement des difficultés qui peuvent aller jusqu'à la mort (assassiner, tuer, etc...).
Les Hébreux, le peuple Hébreux et tous les autres, représentent, nous donnent une idée de là où nous en sommes aujourd'hui.
Et en lisant ontologiquement il est clair qu'il faut se connaître, connaître le fonctionnement de son esprit.

La Bible appelle chaque Homme à se changer. Une dame que j'ai rencontré dans le parc me dit "il n'y a que des meurtres". Je lui ai répondu c'est la conséquence de nos erreurs, de notre méconnaissance et de l'importance de se reconnecter en soi". Comme elle ne comprenait pas je lui expliqué ce que j'avais compris.

Tout dans la Bible parle à l'Homme qui est en train de la lire ; cat tout mène à l'Homme, son histoire, ses choix de vie, à ce qu'il ose regarder en lui-même pour se dépasser et se réaliser harmonieusement sur le plan spirituel.
Vue ainsi la bible est incroyable !! Mais c'est à l'Homme seul à faire cette expérience. Pour cela il doit se connaître et connaître le fonctionnement de son esprit sur j'ai décrit sur mon blog.

Par ex :
La Bible dit : "Si deux d'entre vous s'accordent sur terre pour demander quelque chose à mon Père qui est au Ciel, il le leur donnera". Quels sont ces deux ? Vous et votre désir ; c'est-à-dire que si vous acceptez mentalement votre désir, l'esprit subconscient le manifestera parce qu'il se sera accordé à votre esprit conscient ; les deux se seront synchronisés. Autrement dit, les deux qui doivent s'accorder sont votre PENSÉE et votre SENTIMENT, votre idée et votre émotion.

La bible donne la formule parfaite, pour rendre effective la prière : "Que les paroles de ma bouche et que les méditations de mon cœur soient acceptables à ta vue, O Éternel, ma force et mon rédempteur !" (Psaume XIX, 14).

Importance de connaître aussi la valeur des mots, leur significations à partir de l'Hébreu car cela aide aussi grandement.

Voici et un livre "L'Egypte Intérieure ou les 10 plaies d'Egypte" http://www.babelio.com/livres/de-Souzenelle-LEgypte-interieure-ou-Les-dix-plaies-de-lame/43150

Voici une courte vidéo qui donne en partie un sens aux 10 plaies d'Egypte (metsar est "affliction", "détresse")... Le verbe "Tsarar" une de ses significations est "garder, lier, opprimer"...


https://www.youtube.com/watch?v=cuFqiZNg4Lw


assunta

Messages : 383
Date d'inscription : 01/08/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moïse, un homme rustre, zozotant, ayant raté ses examens....

Message  navy le Mar 16 Aoû 2016 - 12:16

Pour ces raisons, il est normal que ces personnages soient accaparés par de nombreuses communautés qui ajoutent leur grain de sel aux mythes déjà existants.
Là tu parles de la "communauté" Arèsienne bien sur.


Il n'y a aucune trace historique, à part dans la Bible que Moïse ait existé ou même que l'Exode ait existé.
L'existence de Moïse est donc liée à la foi. On peut seulement "croire" que Moïse a existé, sur la base de livres liés eux-mêmes à la foi, comme la Bible ou la Révélation d'Arès.
.../..
Non, non et non. Tu racontes n'importe quoi ! Premiérement le fait qu'il n'y a aucune trace historique ne veut pas dire que ça n'a pas existé. Le problème n'est pas que ça soit vrai ou pas mais pourquoi tu éprouves le besoin (et Michel Potay aussi et d'autres) de mettre doute des évènements aussi fondamentaux.  
Pourquoi ce besoin de nier ce texte fondateur de la culture occidentale qu'est l'Exode ?
Tu vois moi, je n'ai pas non plus de traces historiques de jésus et de Mohamed et pourtant je ne dis pas que Jésus n'a pas existé ou quelque chose de ce genre. Qu'est ce qui te choque dans ces événements ? ils seraient trop extraordinaires, trop incroyables ? On croit au surnaturel ou on y croit pas.
Entre l'extraordinaire de la Révélation d'Arès et l'extraordinaire de l'Exode dans la Bible, excusez moi, c'est la Révélation d'Arès qui est la plus difficile à croire ! Car malheureusement ces rencontres nocturnes en 74 et 77, eurent lieu sans aucun témoin, sans le moindre indice qui puisse les prouver, tous les membres de sa famille étant en état "léthargique" durant ces scènes ...

--------------------------------------------------------------------------

Je ne suis pas d'accord que ce qui compte c'est " la foi". La Bible est à la fois un livre qui raconte l'histoire du peuple Juif ET un livre sacré qui délivre je te cite " un message libérateur pour l'humanité". A tout ramener à la spiritualité, à l'élévation spirituelle, à la grandeur d'âme comme tu le fait c'est frustrant, puisque tu parles de parole de Dieu tu peux bien concevoir, imaginer que Dieu a pu faire de tels miracles !!
En ce qui concerne l'historicité de ces événements, les choses ne se sont peut-être pas passé exactement comme les décrit la Bible, il y des contradictions et des problèmes de datation et surement des exagérations concernant les miracles mais dans l'ensemble ça tient la route, ça me parait un ensemble cohérent. Religion mise à part ça me parait très cohérent comme histoire.

sunny


Dernière édition par navy le Mar 16 Aoû 2016 - 16:02, édité 5 fois

navy

Messages : 912
Date d'inscription : 20/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moïse, un homme rustre, zozotant, ayant raté ses examens....

Message  navy le Mar 16 Aoû 2016 - 13:55

Il n'y a aucune trace historique, à part dans la Bible que Moïse ait existé ou même que l'Exode ait existé.
L’absence de preuve … n’est pas preuve de l’absence.



Smile

navy

Messages : 912
Date d'inscription : 20/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moïse, un homme rustre, zozotant, ayant raté ses examens....

Message  pat le Jeu 18 Aoû 2016 - 11:07

Je n'ai pas dit que l'histoire de Moïse n'était pas vraie, ni que l'Exode n'a pas existé. J'ai simplement dit que nous n'avions aucune preuve historique de ces faits : ni dans sur les tablettes égyptiennes qui relatent tous les faits importants de leur histoire, ni par des traces archéologiques. En l'absence de preuves, il est "nécessaire" de douter. Pour autant, je n'ai pas retourné le propos en affirmant que puisq'on n'avait pas de preuve, cela n'avait pas existé. Je dis peut-être n'importe quoi, mais avant de l'affirmer, il aurait mieux valu réfléchir au fait que douter n'est pas nier. Douter c'est ne rien affirmer tant qu'on ne sait pas.
Si on affirme quelque chose dont on n'a aucune trace, on entre dans le domaine de la foi, de la croyance. C'est ce que j'ai dit.

Je conçois très bien qu'on puisse croire sans preuve si des textes, des existences nous paraissent fondateurs pour l'évolution de l'humanité.
Nous n'avons pas de trace historique de Jésus ou de Socrate, que par des textes écrits par leurs disciples et pourtant je crois fermement qu'ils ont dit des choses essentielles à notre humanisme.
Personnellement, je crois qu'ils ont existés, mais je n'en suis pas certain. A ce niveau, c'est la croyance qui prend le dessus.

Et même si, un jour on me prouvait qu'ils n'ont pas existés, je continuerais de croire que les paroles qu'on leur prête sont fondamentales. Et je continuerais d'essayer de les mettre en pratique.

A l'extrême, peu importe que Jésus, Moïse ou Socrate aient existé. L'important pour moi, c'est qu'à une époque donnée, un Homme ou un groupe d'Homme aient prêché l'amour de l'autre, la délivrance d'un peuple opprimé ou la connaissance de soi.
Ils sont les promoteurs d'un humanisme dont nous sommes les héritiers et dont nous devons être fiers.
   

Pour ces raisons, il est normal que ces personnages soient accaparés par de nombreuses communautés qui ajoutent leur grain de sel aux mythes déjà existants.
Navy a écrit:Là tu parles de la "communauté" Arèsienne bien sur.

Ils sont devenus mythes fondateurs d'une civilisation plus large heureusement que la communauté arésienne qui cependant se situe dans cette mouvance.

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

idéaliser Moïse ? idéaliser un assassin ... ?

Message  visiteur le Dim 21 Aoû 2016 - 1:42

@ Navy

sur quels critères ... idéaliser Moïse ?


Ne serait-il pas plus pertinent d'envisager la question (prophétique) sous cet angle ? puisqu'elle puise dans les "racines" historiques de cet homme ?

Plutôt que de l'auréoler (trop hâtivement et à postériori ) de "gloire" comme de palmes académiques ... au simple fait qu'il fût (historiquement) prophète ...
(ce qui n'est pas sans me rappeler quelques circonstances actuelles Wink  )

un peu comme la Révélation d'Arès - dans sa première partie dite "Évangile d'Arès" -, parle des "EXPLOITS DE JÉSUS POUR SES FRÈRES" ...

Idéaliserions-nous un (prophète) ASSASSIN aujourd'hui ?

car selon nos critères actuels, Moïse l'était sans équivoque possible à l'endroit du récit ! ...

Au mieux nous lui pardonnerions s'il était avéré qu'il fût ce que l'on appelle aujourd'hui un "révolutionnaire" * ...

* un peu comme le "Ché" - Ernesto Che Guevarra - pour citer un exemple contemporain ... dont l'aura RAYONNE  encore sur les injustices de ce monde et de son capitalisme mortifère ...


(comme quoi Dieu peut s'adresser à ce que nous considérerions comme la lie de la société, un meurtrier !...  mais ne s'adressa-t-il pas autrefois -toujours selon la Bible - à Caïn coupable du meurtre de son frère Abel?)

non pas que (je crois personnellement) Moïse préméditait de tuer cet égyptien ..., et qu'à ce titre il mériterait quelques circonstances atténuantes des jurés, mais, selon la Bible, socle des croyances judéo_chrétiennes (terme "bâtard" contemporain) , il commit bel et bien un MEURTRE ! et la Bible ne se discute pas ! que l'on soit chrétien, ou juif ...

(sinon quel autre mot pour cette vie à laquelle il mit un terme prématurément sans en appeler à la Justice de son époque ? la vie de cet égyptien valait-elle moins ou plus que la sienne ? ses actes fussent-ils injustes ... ?

Moïse est un assassin ... CQFD ! le récit biblique ne dit rien d'autre, aucune plaidoyer pour le disculper ...

Actons !... en nous gardant bien de juger ...

Il est assez dommageable que l'histoire l'oublie ... tant il y aurait d'enseignements spirituels (concernant l'humilité, le pardon, la Miséricorde, ...) à tirer de cet épisode ...

Exode 2/11-13
"En ce temps-là, Moïse, devenu grand, se rendit vers ses frères, et fut témoin de leurs pénibles travaux. Il vit un Égyptien qui frappait un Hébreu d'entre ses frères.


Il regarda de côté et d'autre, et, voyant qu'il n'y avait personne, il tua l'Égyptien, et le cacha dans le sable."


Son "meurtre" pouvait-il échappé à Dieu "Omniscient" ?
pourquoi cacha-t-il son forfait dans le sable ?

Ici aussi le récit biblique nous renvoie au meurtre d'Abel ...
 
l'Histoire se répète ...

en tirons-nous leçon ...? *

visiteur

Messages : 210
Date d'inscription : 14/09/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moïse, un homme rustre, zozotant, ayant raté ses examens....

Message  visiteur le Lun 22 Aoû 2016 - 14:11


Je suis assez sidéré que des personnes juives ou chrétiennes puissent encore croire à ce genre de fadaises , même pas digne de contes pour enfant, tant l'image flirte avec l'improbable, et défie la "raison" comme le bon sens, pourtant attribut humain de don divin!
Dieu se moquerait-il de l'Homme ?
ou l'imagination de l'homme lui joue des tours ?
Le peintre Chagall y croyait-il (image reprise sur le Blog de Michel Potay) ? ou peignit-t-il les superstitions juives ?
13jul16 176C27 
Il y a des vérités qui sont plus que des vérités, ce sont des monuments, des monuments en bronze indestructible.
Moïse est de ceux-là. Vous le démolissez ! Vous méritez d'être fusillé. Je regrette qu'on ne fusille plus les gens qui nient qu'un chêne est un chêne quand c'est tellement évident quand on est debout face à un chêne. Moïse est un chêne, de la catégorie éternelle, inoxydable, un roc indestructible, un qui n'a jamais, jamais, jamais (fait-il que je l'écrive une fois ou plusieurs fois encore ?) douté, pas une seconde il a douté que l'Éternel fût l'Éternel et qu'il fallût le suivre aveuglément. Ce qu'il a toujours fait. L'homme le plus droit qu'on puisse imaginer.
Droit comme un chêne. Et, de ce fait, il reçut le pouvoir extreordinaire de miracle divin.
Vous niez le passage de la Mer Rouge. Vous méritez d'être fusillé à la mitrailleuse.
Jacques-Élie G. d'Ile de France
ce commentaire m'a bien fait rire! Very Happy
Merci à Jacques-Élie d'avoir égayé ce Blog à la tonalité souvent fort sérieuse et déprimante ...

visiteur

Messages : 210
Date d'inscription : 14/09/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moïse, un homme rustre, zozotant, ayant raté ses examens....

Message  visiteur le Lun 22 Aoû 2016 - 15:36

Concernant le Passage de la Mer Rouge, la thèse de ces deux auteurs ne manque pas de sel, puisque elle relie la réalité archéologique à la métaphore biblique qui trouve ainsi un fond historique




Résumé

Peu après la disparition d'Akhenaton, le pharaon adorateur d'Aton, vers 1344 av. J.C., sa capitale Akhet-Aton, l'actuelle Tell el-Amarna, est désertée. C'est la fin du monothéisme en Egypte. Ce n'est pas pour autant la fin du Dieu unique. Messod et Roger Sabbah, deux chercheurs hébraïsants, ont découvert après vingt ans d'études le message caché de la Bible : le peuple Hébreu, celui de l'Exode, celui dont on ne trouve aucune trace dans l'Egypte historique, n'est autre que la population d'Akhet-Aton chassée par le Grand Vizir, qui régna peu après Toutankhamon sous le nom de pharaon Aï. Déportés en Canaan, province égyptienne située à quinze jours de marche de la vallée du Nil, les prêtres et les notables monothéistes fondent, quarante années après la campagne militaire de Toutankhamon, le royaume de Yahouda (la Judée). Messod et Roger Sabbah découvrent de troublantes analogies entre l'alphabet hébreu et l'écriture hiéroglyphique, entre la Genèse et la cosmologie égyptienne. Ils montrent que les noms des personnages de la Bible, Abraham, Moïse, Aaron, Josué, Sarah, Laban, dissimulent les noms et les titres royaux des pharaons de la XVIIe dynastie. Ils retrouvent transcrit le nom d'Akhenaton dans la Bible, notamment grâce à l'histoire de l'ânesse de Balaam qui proclame : "Anokhi Atone-Kha", ce qui veut dire : "Je suis ton Dieu Aton", qui deviendra "Anokhi Adonaï", Je suis l'Eternel ton Dieu". Grâce à la Bible, la quintessence de la sagesse égyptienne est parvenue jusqu'à nous, portée par la tradition orale de ceux qui se firent appeler les Hébreux.
Faudrait-il être surpris que les descendants d'Abraham appelés ensuite Hébreux fussent en fait devenus des égyptiens par assimilation  ... ?

Le passage de la Mer Rouge


notes:
Tell el-Amarna

https://fr.wikipedia.org/wiki/Amarna

La mer des Joncs, appelée aussi mer des Roseaux (hébreu : יַם-סוּף yam souf) est, selon la Bible, une étendue d’eau traversée par les Hébreux lors de leur sortie d’Égypte.

Elle a été traditionnellement associée dans le christianisme à la mer Rouge, du fait d’une erreur de traduction dans les diverses éditions des bibles chrétiennes. Diverses localisations ont été proposées depuis, dont le ka du delta du Nil, le Grand Lac Amer, un bras de mer dans le golfe d’Eilat ou le lac de Tanis
https://fr.wikipedia.org/wiki/Mer_des_Joncs

visiteur

Messages : 210
Date d'inscription : 14/09/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moïse, un homme rustre, zozotant, ayant raté ses examens....

Message  assunta le Lun 22 Aoû 2016 - 17:33

La bible est vraiment un livre ontologique, l'étude de l'Homme (hommes et femmes). La séparation des Eaux (eaux d'en haut et eau d'en bas en l'Homme) est la séparation de l'Homme avec sa Présence divine en lui (ou son Moi divin). L'Homme doit se connaître pour amener l'unité en lui. Unité en lui que Dieu lui rappelle tout au long de la Bible (dans l'ancien et nouveau testament).
Historiquement, je dis pourquoi pas? Car avec Dieu il y a le côté pratique, visuel style témoignage ET simultanément le côté ontologique et c'est ce côté là que les "experts" ont caché durant des siècles aux Hommes !!!


Moïse est un assassin ... CQFD ! le récit biblique ne dit rien d'autre, aucune plaidoyer pour le disculper ...
Actons !... en nous gardant bien de juger ...
Il est assez dommageable que l'histoire l'oublie ... tant il y aurait d'enseignements spirituels (concernant l'humilité, le pardon, la Miséricorde, ...) à tirer de cet épisode ...
Exode 2/11-13
"En ce temps-là, Moïse, devenu grand, se rendit vers ses frères, et fut témoin de leurs pénibles travaux. Il vit un Égyptien qui frappait un Hébreu d'entre ses frères.
Il regarda de côté et d'autre, et, voyant qu'il n'y avait personne, il tua l'Égyptien, et le cacha dans le sable."
Son "meurtre" pouvait-il échappé à Dieu "Omniscient" ?
pourquoi cacha-t-il son forfait dans le sable ?
Ici aussi le récit biblique nous renvoie au meurtre d'Abel ...
l'Histoire se répète ...
en tirons-nous leçon ...? *

Moïse assassin, oui. Mais alors pourquoi Dieu l'a choisi, pourquoi Moïse a-t-il pris le risque de tout perdre (il a été dans élevé dans la maison de Pharaon et celui-ci ne l'aurait pas fait tuer pour son meurtre) et agir comme il a agit (il a fui et est devenu berger - position sociale inférieure à celle qu'il avait ??
Ce qu'il ne faut pas oublier, c'est que Moïse avait du coeur, a compris la souffrances des Hébreux et ne supportait pas la violence gratuite et l'injustice.
C'était un tel homme dont Dieu avait besoin. Certes il a tué mais pour défendre "le spolié contre le spoliateur". Et Dieu avait besoin de gens de sa trempe.
S'arrêter à son méfait est ratiociner l'homme.
Moïse est le prophète le plus cité dans le Coran : 136 fois !!!


Ici aussi le récit biblique nous renvoie au meurtre d'Abel ...
l'Histoire se répète ...
en tirons-nous leçon ...?


Entre Abel et Moïse et entre Moïse et l'an 2016 = des gens merveilleux ont accompli, même sans savoir ce que dit Dieu dans toutes Ses Paroles. Il y a et il y a eu des gens merveilleux. Et ces gens, par leur éveil même ont tiré leçon de tout cela, même inconsciemment. D'autres consciemment.

La leçon qu'ils en ont tiré : c'est que tout Homme (hommes et femmes) sur terre ayant la Puissance divine en lui, étant créateur par ses pensées, paroles, actes, alors tout Homme est lié par ses pensées, paroles et actes à l'humanité (tous ses frères humains) parce que l'humanité qui est un autre lui-même ayant les mêmes dons créateurs. Ce qui explique que l'action de l'un se répercute sur les autres humains et dans tout l'Univers.

Il est urgent de dire aux Hommes ce qu'ils sont vraiment, beaucoup l'ignorent. Et pour s'adresser à l'Homme, la grandeur n'est pas de le diminuer ou le déconsidérer (cafard ou autre nom d'oiseau) mais au contraire lui faire comprendre que tout part de lui et lui démontrer cette grandeur en lui. Lui expliquer ce qu'il ignore. Et ainsi il comprendra tous les méfaits existants et tous les méfaits qu'on lit dans la Bible qui l'Histoire de chaque Homme !!!

Psaume 82,5-6 = Ils n'ont ni savoir ni intelligence, Ils marchent dans les ténèbres; Tous les fondements de la terre sont ébranlés. J'avais dit: Vous êtes des dieux, Vous êtes tous des fils du Très-Haut.

Psaume 8,5 = Tu l'as fait de peu inférieur à Dieu, Et tu l'as couronné de gloire et de magnificence.

Jean 10:34 = Jésus leur répondit: N'est-il pas écrit dans votre loi: J'ai dit: Vous êtes des dieux?


Dernière édition par assunta le Lun 22 Aoû 2016 - 17:42, édité 1 fois

assunta

Messages : 383
Date d'inscription : 01/08/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moïse, un homme rustre, zozotant, ayant raté ses examens....

Message  visiteur le Lun 22 Aoû 2016 - 17:39

Il y a aussi le mythe selon lequel les Hébreux étaient réduits en esclavage depuis des siècles par l’Égypte ...

s'il est juste de parler de servitude, au sens de l'état de celui, de celle qui est serf (état assez commun de dépendance et de subordination à un maître, à un seigneur, sous différentes latitudes à l'époque), y a-t-il des preuves attestant de ce supposé "état d'esclavage" des Hébreux par les Égyptiens ?

autre fable juive ? que l'on devine déjà cousue de fils blancs Rolling Eyes


Exode 2/11
"En ce temps-là, Moïse, devenu grand, se rendit vers ses frères, et fut témoin de leurs pénibles travaux. Il vit un Égyptien qui frappait un Hébreu d'entre ses frères."

Les contremaitres au XIX° s. faisaient la même chose. Si "la pénibilité des travaux" est une forme de tribut, elle n'en est pas de l'esclavage pour autant.
 

car si j'en crois l'Exode chapitre 21: 1-12,  L'Éternel, le Dieu d'Abraham, aurait permis aux Hébreux eux-mêmes d'avoir des esclaves hébreux ! de mettre en servitude leurs propres congénères !


Quel Dieu étrange que celui de la Bible des Hébreux !

et Moïse, ce "grand chêne, de la catégorie éternelle, inoxydable", ce "roc indestructible" (d'après Jacques-Élie G. d'Ile de France) avale tout sans broncher comme une lettre à la Poste !

(ce chapitre suit le Décalogue Ex. 20:2–17, donc après la sortie d'Égypte)
L'Éternel dit à Moïse: Tu parleras ainsi aux enfants d'Israël: ...

Voici les lois que tu leur présenteras.

     Si tu achètes un esclave hébreu, il servira six années; mais la septième, il sortira libre, sans rien payer.
     S'il est entré seul, il sortira seul; s'il avait une femme, sa femme sortira avec lui.
     Si c'est son maître qui lui a donné une femme, et qu'il en ait eu des fils ou des filles, la femme et ses enfants seront à son maître, et il sortira seul.
     Si l'esclave dit: J'aime mon maître, ma femme et mes enfants, je ne veux pas sortir libre, -
     alors son maître le conduira devant Dieu, et le fera approcher de la porte ou du poteau, et son maître lui percera l'oreille avec un poinçon, et l'esclave sera pour toujours à son service.
     Si un homme vend sa fille pour être esclave, elle ne sortira point comme sortent les esclaves.
     Si elle déplaît à son maître, qui s'était proposé de la prendre pour femme, il facilitera son rachat; mais il n'aura pas le pouvoir de la vendre à des étrangers, après lui avoir été infidèle.
     S'il la destine à son fils, il agira envers elle selon le droit des filles.
    S'il prend une autre femme, il ne retranchera rien pour la première à la nourriture, au vêtement, et au droit conjugal.
     Et s'il ne fait pas pour elle ces trois choses, elle pourra sortir sans rien payer, sans donner de l'argent.

vraiment je me demande comment on peut encore prendre  un tant soit peu au sérieux cette religion qui de DIX Commandements en a fait SIX-CENT TREIZE (mitzvot) ...  en passant du mosaïsme au talmudisme
religion dans laquelle aujourd'hui les paroles de rabbins comptent bien davantage en autorité que celles de leurs prophètes !

Autre déduction possible, la Bible est un grand ramassis de n'importe quoi ... dont il ne faudrait garder au mieux que quelques pages...

visiteur

Messages : 210
Date d'inscription : 14/09/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moïse, un homme rustre, zozotant, ayant raté ses examens....

Message  assunta le Lun 22 Aoû 2016 - 17:45

Il faut la réécrire alors !! Puisque des paroles d'hommes s'y sont insérées.
Le rôle que Dieu a donné à MP était d'ôter les livres d'hommes dans la bible mais aussi le Coran. Il ne l'a jamais fait car il a mis bcp de temps à comprendre les choses. Mais c'est ce qui lui est demandé !!
J'ai longtemps pensé qu'il avait peur des répercussions des biblistes et coranistes mais je pense qu'il n'est pas prêt encore car il méprise trop "l'individu" : un manque d'amour et se vouloir des ennemis peut faire retarder la compréhension et l'accomplissement des choses et est encore rester dans "la lutte, la division" donner allégeance à deux puissances (alors il n'y en a qu'une : la Puissance Divine) !!

Quand on lit avec l'Esprit comme le demande toujours Jésus, il n'y a pas de problème avec la Bible.

assunta

Messages : 383
Date d'inscription : 01/08/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moïse, un homme rustre, zozotant, ayant raté ses examens....

Message  visiteur le Lun 22 Aoû 2016 - 18:38

assunta a écrit: Il ne l'a jamais fait... "
d'après moi, cela ne pourrait être sous sa seule et unique responsabilité (fût-il prophète) ... c'est un travail complexe qui demanderait beaucoup de temps, d'énergie, comme de différentes capacités intellectuelles et linguistiques qu'il ne possède à lui seul
(en plus qu'il n'a jamais le temps de rien, qu'il est toujours débordé ... )


Bref un travail d'équipe de longue haleine, très rigoureux, de qualité et d'exigence universitaire d'un point de vue méthodologique,  ... avec une base toujours "relative", le travail devant resté  "ouvert", car susceptible d'être perfectionné au fil du temps ...

Comme pour tout travail scientifique sérieux, il faut pouvoir "justifier" ce que l'on fait, énonce, et donc pourquoi tel livre, ou phrase serait écartée ... et que chacun puisse en connaître les raisons, et emettre éventuellement une controverse ...sur le sujet

S'il réalisait ce travail seul, je pense qu'il s'exposerait bien davantage à la critique que s'il s'agissait d'un travail consensuel collectif, "ouvert", révisable, perfectible.
De plus les indications sont vagues :
E/16/11
Non seulement tu suivras Mon Enseignement donné de Voix Humaine à Mes Témoins, mais aussi Celui donné de Voix Céleste à Moïse, à tous les prophètes, car Ce Que Je te livre maintenant n’obscurcit pas, mais éclaircit tout Mon Enseignement d’Adam à ce jour.

E/16/12
Tu ne prendras pas pour Ma Parole la parole d’homme, celle de Paul ou de Jean, de Pierre et d’autres, ...

E/35/12
Sur le chancel de l’assemblée tu disposeras Ma Parole comme ils La proclament, tu n’écarteras aucun de Mes Livres, mais tu écarteras les livres d’hommes, ceux de Pierre, de Paul, d’at-Tabarî et des rabbins, car dans Ma Parole réside la seule piété.
A ce propos, puisque le fil de discussion parle de Moïse, l'évidence nous ferait écarter d'office des versets obsolètes comme ceux que je citais plus haut >> Exode chapitre 21: 1-12, eussent-ils été donnés à l'époque de Voix Céleste à Moïse (ce qui n'est pas garanti ?).
Comme quoi, si la Parole de Dieu est inscrite "Éternellement" elle n'en est pas pour autant Éternelle puisque "circonstanciée" !


Sauf quelques vieux rabbins fous (genre Ovadia Yossef , très célèbre et éminent spécimen carrément déjanté,  limite psychopathe profond, un cas de figure grave... très grave, grave de chez grave mais qui avait pourtant son audience auprès de Netanyahu  ......   - paix à son âme -) qui prennent tout au pied de la lettre et les goys pour des sous-humains à leur service si pas esclaves, - eux étant of course "le peuple élu" dans leur conception nombriliste et délirante du monde ... -  aucun juif un peu honnête ne pourrait prendre aujourd'hui (il me semble, sauf au risque de se prendre une bonne baffe dans la gueule), au sens propre comme au figuré, ces versets au sérieux.

visiteur

Messages : 210
Date d'inscription : 14/09/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moïse, un homme rustre, zozotant, ayant raté ses examens....

Message  navy le Mer 26 Oct 2016 - 16:04

Si tu achètes un esclave hébreu, il servira six années; mais la septième, il sortira libre, sans rien payer.
S'il est entré seul, il sortira seul; s'il avait une femme, sa femme sortira avec lui.
Ca représente un immense progrès social et moral pour l'époque, ou les esclaves étaient esclaves à vie et maltraités.




Assunta a écrit:Il faut la réécrire alors !! Puisque des paroles d'hommes s'y sont insérées.
Le rôle que Dieu a donné à MP était d'ôter les livres d'hommes dans la bible mais aussi le Coran.
Tu crois encore à cette idée absurde que quelqu'un devrait réecrire des textes sacrés !!  MP est probablement le seul à avoir eu cette idée.
On ne peux pas les modifier mais juste les comprendre avec une certaine distance.
un travail d'équipe de longue haleine, non même pas. Smile
Par contre ça écarter les paroles d'hommes, les rabbins ou les docteurs musulmans, les hadiths ça c'est different.

navy

Messages : 912
Date d'inscription : 20/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moïse, un homme rustre, zozotant, ayant raté ses examens....

Message  assunta le Jeu 27 Oct 2016 - 23:29

Effectivement je répondais à Visiteur lorsqu'il écrivait : "Autre déduction possible, la Bible est un grand ramassis de n'importe quoi ... dont il ne faudrait garder au mieux que quelques pages..." je répondais qu'il fallait ôter les livres d'hommes ce qui demanderait de réécrire sans ces ajouts.
Tu crois encore à cette idée absurde que quelqu'un devrait réecrire des textes sacrés !! 
Je ne pense pas qu'il faille réécrire quoi que ce soit. Oter quelque chose n'est pas forcément réécrire. Quoique, c'est à voir !! De toute façon ce qui est important c'est de comprendre ce qui est écrit...
Même des choses simples, parfois les Hommes ont du mal à le comprendre.
 
Mais je pense vraiment que des différentes Paroles existantes (par les 3 monothéismes par ex.) il est important de les comprendre, de les analyser. Elles ne sont pas faites pour y croire et y adhérer sans condition mais au contraire il faut les relire et essayer de les comprendre en profondeur. Puis, pour ceux qui veulent être en groupe, partager ce que chacun a compris ou pas. Il faut échanger. Sans quoi tout restera religion et à l'état de religion. Sinon il faudra croire et suivre bêtement. Et c'est cela que les gens rejettent, ainsi que les mots religieux. L'Homme est appelé à regarder les choses en profondeur et ainsi il s'élèvera.
Et heureusement ça ne passera pas QUE par la RA. Même les gens "sans Dieu" (sans les croyances religieuses avec ou sans dogmes, ces Hommes-là il faut en tenir compte) se dépassent et désirent des choses plus grandes et plus hautes. Des gens se révèlent partout et se transforment. Cela est magnifique car pour vivre la Liberté il est important de refuser tout compromis et obéissance absolue envers un (ou plusieurs) être humain.

La vision ontologique m'a aidé à comprendre avec l'esprit (idest en profondeur) et ça c'est fantastique...

assunta

Messages : 383
Date d'inscription : 01/08/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moïse, un homme rustre, zozotant, ayant raté ses examens....

Message  pat le Ven 28 Oct 2016 - 11:41

Certes il faut comprendre la Parole divine pour l'accomplir.
Mais peut-être qu'au delà de cette compréhension, les mots eux-mêmes, les phrases, leur tonalité nous mettent-ils en résonance avec Dieu ?
Alors le mot divin dans notre bouche serait, par sa longueur d'onde, son harmonie, un moyen d'entrer ou de rentrer même, dans l'harmonie divine.
C'est à chacun de sentir ce que la Parole divine procure en lui.

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moïse, un homme rustre, zozotant, ayant raté ses examens....

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 3:20


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum