Spiritualités

COMPAGNON ET COMPAGNE pas COMPLEMENTAIRE

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

04092016

Message 

COMPAGNON ET COMPAGNE pas COMPLEMENTAIRE





01sep16 177C37

Cette haine des particularités va loin, jusqu'à l'imbécilité, comme on le voit dans l'interdit du burkini pour enlever à la femme sa particularité de femme, faire croire qu'il n'existe pas de complémentarité, mais qu'il y a "égalité" totale entre homme et femme, même sexuelle, "égalité" au point que maternel et paternel, c'est pareil. Jamais sous des apparences d'idées très larges la pensée humaine n'a été aussi sotte et étroite. La gloire de la femme, c'est d'être femme.
Il n'y a pas de haines de particularités. S'il y en a c'est le fait d'une minorité. Potay généralise et c'est un grand tort. Nommez ces haineux svp !!

""faire croire qu'il n'existe pas de complémentarité, mais qu'il y a "égalité" totale entre homme et femme, même sexuelle, "égalité" au point que maternel et paternel, c'est pareil.""
C'est Potay qui imagine cela.

S'il n'y a pas "d'égalité totale" = Mais alors cela voudrait dire que l'un est supérieur à l'autre ou bien dit autrement l'un est inférieur à l'autre.

Il faut bien expliquer les choses et pas balancer une vision toute religieuse empreinte de Aquinisme (cf thomas d'aquin).

Regardons le mot EGALITE

Il s'y trouve le mot EQUITE dedans.

Dieu parle que de EQUITE et donc d'égalité des Hommes (hommes et femmes) cette égalité qui n'annule pas les particularité entre les Hommes eux-mêmes, mais ne doit pas les rabaisser ou les chosifier à cause de ces particularités mêmes !!!!

Il faut comprendre ontologiquement les choses, cette vision qui hausse et dépasse l'eprit religieux !!

Dieu a créé l'Etre humain avec des particularités propres - outre la couleur de peau, cheveux, yeux, etc - il a aussi cet être humain une particularité propre : un sexe différent, masculin ou féminin, ce qui fait qu'on peut le différencier. Si je suis un homme et que je veux un enfant il est clair que je choisirai une femme. Idem pour la femme.

Si un homme et une femme crée un couple, alors l'Equité doit régner et même dans la SOCIETE.

Qu'Est-ce que l'Equité ??? arrêtons-nous sur la définition du mot ;

Synonyme de EQUITE = EGALITE - DROITURE - IMPARTIALITE - INTEGRITE - JUSTICE

On voit que ce mot EQUITE contient plus que le mot égalité (horreur pour les religieux qui ne supportent pas ce mot), EQUITE va beaucoup plus loin et beaucoup plus haut : il inclut la droiture, l'impartialité, l'intégrité, la justice...

Whaouh !! C'est merveilleux.
Merci à l'Eternel du fond du cœur, d'avoir rajouté tout cela et surtout de démontrer que le mot EGALITE (contenu dans Equité) ne te donne pas des urticaires mais que ce mot, les hommes doivent l'accepter particulièrement les hommes religieux !!!!

Donc pour en revenir au côté sexuel, tout Homme (hommes et femmes) sait à quoi servent les sexes et sait que sans le sexe masculin l'enfant ne peut naître, idem sans le sexe féminin.

Qui dit que paternel et maternel c'est pareil ??
Personne ne le dit, c'est le religieux qui parle !! Il est sûr que les sociétés n'ont pas défini ce rôle avec EQUITE (donc avec égalité aussi) puisque ces sociétés étant patriarcales (plus ou moins car il est sûr que personnellement je préfère vivre en France qu'en pays où les droits des femmes sont hyper réduits),

donc ces sociétés étant patriarcales il est sûr que l'on CONNAIT très bien où se situe le côté paternel où se situe le côté materne let à quoi TOUS 2 sont réduits.

Car dès la coupure avec sa puissance Divine en lui, l'Homme a complètement mis de travers les choses, a faussé les rapports entre l'homme et la femme (c'est logique puisqu'il a refusé ou méconnu son aspect féminin en lui). Cela fait donc des siècles que le rôle paternel est réduit à s'occuper de l'extérieur seulement et le rôle maternel de l'intérieur seulement. Ce qui explique que les femmes longtemps ne travaillaient pas jusqu'à il y a peu sauf s'il y avait l'autorisation du mari.

Les gens aujourd'hui, les couples notamment, sont-ils des abrutis (sauf pour ceux qui les considèrent comme des cancrelats à 2 pattes) sont-ils abrutis pour ne pas savoir ou définir leur postion en tant que père et en tant que mère  ???

Je pense que c'est à chaque couple, à définir ce rôle. Les religieux n'ont pas, n'ont plus, à y mettre leur nez, fussent-ils arésiens !!! Chaque couple (je ne parle pas de couple qui se marient pour se marier ou pour faire comme tout le monde), s'il est harmonieux (chacun homme et femme en lui-même en priorité),
si chaque le couple est harmonieux, chacun (l'homme et la femme) vivra harmonieusement et sait même ce qu'il AIMERA APPORTER à l'autre.

Personne n'a à le définir, à définir : "toi tu dois faire ceci, toi cela. Ton sexe sert qu'à ça, le tien qu'à cela". Non il ne faut plus compartimenter, ni chosifier les êtres humains.

Non !!! Si ce couple est harmonieux alors c'est dans l'harmonie qu'il s'aimera, fera l'amour, fera des enfants et surtout l'éduqueront et lui donneront l'exemple à suivre, un bel exemple. Si l'harmonie règne (se connaître eux-mêmes et surtout s'aimer aussi eux-mêmes : pour aimer l'autre il faut surtout s'aimer soi) Si l'harmonie règne, personne ne prend la place de l'autre, il y a équilibre total, sur tous les plans et donc sur le plan sexuel qui est primordial, et tout se fait dans l'amour et la joie.

Les couples (les français notamment) ne veulent plus qu'on parlent à leur place et qu'on pense à leur place. Et surtout ne veulent plus de cette généralisation ni de cette religiosité, c'est stupide.

Si l'homme est équilibré intérieurement, et si la femme est équilibrée intérieurement, en créant un couple, il n'y a PLUS DE PLACE à aucune attitude de soumission, de domination, et surtout pas de rapport de force fussent-ils sexuels. Chacun et chacune se définira librement, dans l'amour l'un de l'autre.
Chacun sait qui il est. Et l'amour qui règne dans le couple apportera et dépassera beaucoup de choses.

""Faire croire qu'il n'existe pas de complémentarité""
synonyme

DUALISME - DUALITE - DYADE - INTERDEPENDANCE

C'est rigolo car Potay a vite parlé de non-dualité (en lisant ce blog d'ailleurs) et ici il valorise la dualité. Très contradictoire !!!

Mais bon c'est sa vision et je la respecte même si je ne suis pas d'accord.


Complémentarité veut dire donc dire que l'homme et la femme sont en conflits (antagonisme = interdépendance) et qu'il manque à l'homme ou bien à la femme, ou alors aux deux, des trucs qui fait que, s'ils vivent à deux, cela les rendrait complets. Car qui dit complémentarité dit forcément compléter ce qui est incomplet.
L'un et l'autre serait l'un pour l'autre un accessoire rajouté, une pièce rapportée pour complété le tout ??? Etrange !!!!
L'homme AINSI QUE la femme sont créés total (corps esprit âme) que leur manquerait-il ???


Bizarre je croyais que tout ce que crée Dieu est PARFAIT ??? C'est même écrit dans le Coran, je n'invente rien.

Mais de voir à l'extérieur seulement, cela ne porte-t-il pas la Vérité en porte à faux, en erreur, en mauvaise compréhension ??

N'y a-t-il pas retranscription d'une vision ancestrale toute religieuse (car tout vient de l'esprit religieux n'en déplaise aux croyants !!) ?

Vision religieuse du rôle de la femme dans le couple
Les religions, particulièrement la religion chrétienne, nous a fait croire en donnant l'image d'une femme tirée de la côte d'un homme que celle-ci serait un complément pour l'homme afin qu'il ne se sente pas seul. A cause de cela, la femme a été jugée inférieure (venant la deuxième) et surtout imparfaite.

Longtemps il se fut même posé la question de savoir si la femme avait une âme et fut plus tard déclarée "œuvre incomplète". Sans l'homme, la femme ne serait pas complète.

Cette notion de "complémentarité" est fausse . Puisqu'elle sous-entend une incomplétude, un ajout, un accessoire, la pièce manquante rapportée. Et mal interprétée puisqu'elle a été projetée à l'extérieur idest sur le féminin extérieur que sont les Femmes.

Il est évident qu'en parlant de "complémentaire" que c'est le Féminin de l'Homme (qui se trouve en chaque être humain) qui est complément au masculin qui se trouve à l'intérieur de cet Homme.

Beaucoup d'hommes ignorant cette vérité ont mis à l'extérieur ce qu'ils auraient dû construire à l'intérieur d'eux-mêmes. Ils ont fait œuvre extérieure, créant alors la dualité extérieure, la dysharmonie et une erreur ontologique qui s'est répercuté sur les femmes, puisque considérant la femme physique complémentaire de l'homme. (Notez bien que c'est jamais l'homme qui est complément à la femme, et notez que Potay n'ose pas l'écrire ayant quitté ses habits religieux mais pas tout à fait sa mentalité, il se mouille pas).

COMPLEMENTARITE OUI : MAIS SEULEMENT INTERIEURE

La complémentaritéa à voir avec l'intériorité de l'Homme (hommes et femmes) et non pas avec son extériorité. Le masculin intérieur est complémentaire au féminin intérieur et doivent s'unir pour amener l'harmonie intérieure. Et cette harmonie seule rejaillit à l'extérieur.

PAS AUTREMENT

La femme est plus sensible à ce côté Féminin. L'homme souvent le réfute ou le repousse, souvent par peur d'eux-mêmes, peur de leur sensibilité, par peur de se connaître profondément.

COMPAGNE ET COMPAGNON
La Femme, toute Femme, une fois mariée, est une compagne, idest une amie, une aide, à son époux.
De même l'homme marié est le compagnon de son épouse, un ami, une aide.

C'est cela que l'Homme (hommes et femmes) doit redevenir : des compagnons l'un pour l'autre. Qui dépasse, surpasse, l'idée de complémentarité. Qui l'annule même !! Et ne pas justifier par "4 générations ne suffiront pas" pour ne pas commencer, ici et maintenant, d'agir, d'accomplir, de changer de mentalité !!! Car Accomplir, changer, est dépasser les regards, attitudes, ancestraux. (Ferme le livre de siècle, ouvre le Bon Livre).

Il y a donc un immense fossé, une grave rupture ontologique, entre le fait d'être "complémentaire" et le fait d'être "compagne" ou "compagnon".

Le Coran parle de compagne en ce qui concerne les femmes. Allah n'a pas dit à l'homme "elle te complète" ou à la femme "il te complète". Non il dit "soyez amis, des compagnons l'un pour l'autre, des aides l'un pour l'autre".

Dans la révélation d'arès de même, Dieu ne dit nullement aux femmes "vous êtes complémentaire de l'homme". Non !! Il nomme COMPAGNON Adam. Il est évident que Eve est sa COMPAGNE.

E/02/03
(Je suis Celui Qui a parlé par Adam, Mon Premier Fils) qui, de compagnon d’Ève, a choisi de devenir son maître, lui imposant ses ruts, sans plus partager les joies que J’ai réservées aux époux, faisant d’Ève une chamelle toujours grosse pour grossir les rangs de ses armées et de ses serviteurs, pour pourvoir à ses cuisines et à ses adultères,

URGENT DE PARLER DE SE CONNAÏTRE SOI-MEME
Tout en revient au même : l'importance pour l'Homme de se connaître en profondeur. Sinon il y aura toujours des dissenssions que l'on voit extérieurement (problèmes de couples) notamment ces meurtres : ces hommes qui tuent femmes et enfants dénotent leur non-connaissance d'eux-mêmes et surtout la vision toute patriarcale qu'il avait du couple. Beaucoup d'hommes ne supportent pas que la femme soit aussi libre qu'eux; les religieux entretiennent cela.


En ce connaissant soi-même, il n'y a plus ces rapports de force, ce dualisme.
Il y a au contraire DIALOGUE, CONSENSUS, ENTENTE, HARMONIE, BIEN-ETRE, etc...
L'Homme agissant ainsi "vole haut la fosse" (Livre 22,16), et ne va pas "devant l'araire comme le taureau" (Livre 04/05).

Il est urgent de parler de se connaître soi-même afin de tirer des leçons des erreurs pour ne plus les reproduire. Et en tirer des leçons pour améliorer, hausser le coeur des Hommes (hommes et femmes). Car beaucoup d'hommes et aussi des femmes, ne se connaissent pas, ne comprennent pas, et continuent de souffrir, n'ayant qu'un repère : le repère ancestral où on a définit les hommes et les femmes seulement QUE par leur particularité sexuelle. C'est cela le drame qui a été entretenu trop longtemps.

L'image de la côte d'Adam - la croyance en une femme physique créée à partir de la côte d'un homme - a fait des torts qui se vivent toujours aujourd'hui. Il est temps de dire la Vérité !!!!






Lien = http://etredivin.hautetfort.com/couple/


Dernière édition par assunta le Dim 4 Sep 2016 - 18:44, édité 4 fois

assunta

Messages : 385
Date d'inscription : 01/08/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

COMPAGNON ET COMPAGNE pas COMPLEMENTAIRE :: Commentaires

Message le Dim 4 Sep 2016 - 15:49  visiteur

bonjour Assunta

Cette réponse sur le Blog pourrait être assez symbolique d'une interprétation émanant d'un prisme culturel qui est particulier à son auteur.

Je relève néanmoins dans ces propos quelques traits qui semblent échapper à l'analyse, ou du moins qui n'ont pas été partagés par d'autres observateurs.
Le premier, la haine des particularités !?
A l'inverse, le récent dévoiement patent de la laïcité depuis une douzaine d'années semble nettement promouvoir les communautarismes, que l'UE promeut par ses directives, pour mieux diviser les nations (?). Et pour ce qui est des particularités, notre époque taxée d'individualiste, n'en produit-elle pas tous les jours ?

Je ne vois pas bien le rapport entre le burkini, et la particularité de la femme ????
Le bi-kini, ou le mono-kini, pourraient tout aussi bien promouvoir cette "particularité de la femme"

La question de la complémentarité, si effectivement elle concerne naturellement la reproduction (quoique les technologies modernes la remettent en cause), cette question ne saurait se limiter aux relations sexuelles homme_femme, d'ailleurs pas toutes destinées à procréer.

Ainsi, comme l'énonce l'Évangile d'Arès study , il faut aider le spolié contre le spoliateur, l'opprimé contre son oppresseur, le faible contre le fort ... sachant que les rapports de force peuvent s'inverser, et qu'il n'est pas question particulièrement d'hommes ou de femmes.

En cela, ne réside-t-il pas la VRAIE complémentarité spirituelle, dont la sexualité n'est qu'un aspect extrêmement marginal, coïts insignifiants quand bien même ils garantissent la survie physique de l'humanité, au même titre que les accouplements sexuels des plantes, des animaux, et de toutes formes de vie.

Effectivement, nous pouvons être complémentaire, sans pour autant être compagne, ou compagnon, sauf le temps de la complémentarité, qui n'a pas forcément quelque chose de commun avec les histoires de "couples", d'épousailles et de fonder une famille ...

Être pro-créatif, c'est être créatif ensemble, dans la complémentarité - indépendamment des sexes -, et pas forcément mettre un polichinelle dans le tiroir Rolling Eyes

Ceci dit, à la lecture de l'histoire, nous constatons un inexorable mouvement de libération de la femme (dont l'EA ne saurait démentir la servitude à travers les temps) 

L'égalité, est conceptuelle, elle relève soit de l'ontologie, puisque l'homme ou la femme sont des monades ("êtres") à part entière quand bien même elles furent créer pour s'attirer l'une l'autre, des "êtres" (consciences) complétement distincts et autonomes ... qui peuvent se révéler complémentaires dans un certain nombre de domaines, mais pas tous ...
ou relève du droit, conférant ainsi juridiquement à chaque "citoyen" strictement les mêmes droits devant la loi, indépendamment de son sexe. Le Coran allait déjà dans ce sens, car il inaugurait des droits juridiques pour la femme qui n'avaient jamais existé auparavant.

Qui s'en plaindrait, hormis quelques intégristes du patriarcat, de la domination de l'homme sur la femme, sa chamelle depuis Adam comme nous dit l'EA.
Il me semblait avoir compris que la spiritualité arésienne était d'ac-compagne-r cet exode, de libérer la femme de la servitude dans laquelle les traditions l'entravaient.
L'EA, va même jusqu'à dire, "donne tes filles à leurs fils (25/8 ).. " brisant ainsi les barrières endogamiques* matrilinéaires installées par des générations de prêtres qui "codifiaient" les comportements religieux  des uns et des autres  ... incompatibles avec l'anakhia dont parle cette #Entrée 177

* https://fr.wikipedia.org/wiki/Endogamie

Revenir en haut Aller en bas

Message le Dim 4 Sep 2016 - 17:10  visiteur

@ Assunta

Globalement, je trouve que Michel Potay à une vision beaucoup trop sexuelle de l'humanité, nous renvoyant chacun dans nos "genres" respectifs, et les rôles qu'il faudrait leur assigner, au lieu de dépasser spirituellement cette spécificité de la nature dont l'humanisme, le marxisme (qu'il poignarde* traitreusement une fois de plus sur son blog comme un renégat qui voudrait lui régler son compte ceci dit en passant), la philosophie s'étaient affranchis, libérés ... contrairement aux religions, quelles qu'elles soient.

bref Michel Potay est l'homme d'une époque dont il subit encore les influences culturelles, une époque où le clivage homme / femme était très prégnant, comme on sépare le bétail, au point que dans cette France de sa jeunesse profondément sexiste héritée de sa religion catholique comme d'un patriarcat séculaire il fallut attendre 1946 pour que les mêmes droits de citoyen/citoyenne émergent grâce à la combativité obstinée, indéboulonnable d'un militant député communiste (par ailleurs grand ami de De Gaulle) qui s'appelle Fernand Grenier [...]**
re-bref, si Michel Potay dit bien sûr des tas de choses pertinentes et intelligentes dans tout ce qu'il publie, il se traîne encore son côté vieille France qui a très logiquement l'âge de ses artères, momifié je pense par sa courte prêtrise orthodoxe et son mariage tardif. En prendre conscience, aide à relativiser ce qu'il échange à brule-pourpoint dans un Blog qui ne permet pas de discussion véritable comme sur un forum.

* "Cela est d'autant plus évident que nous vivons des temps où le marxisme, même s'il semble avoir disparu comme idéologie brute, a laissé un long mousseux sillage d'idées qui poursuivent leurs ravages."

** une partie de mon travail sur le sujet :
21 avril 1944
droit de vote total obtenu grâce à la farouche persévérance de Fernand Grenier député communiste. Si le sujet faisait débat à l’époque, il n’était question de leur accorder que pour les élections municipales sans possibilité d’éligibilité. L’idée d’accorder l’égalité homme/femme n’enthousiasmait ni la droite ni la gauche du front populaire
pour la relation homme/femme, les racines chrétiennes de la référence occidentale, étaient plutôt restées scotchées à saint Thomas d’Aquin (1225 – 1274)
L’homme est différent de la femme parce qu’il est plus prédestiné aux opérations intellectuelles.
La femme est soumise à l’homme parce que la raison prédomine chez celui-ci.
La supériorité de l’homme sur la femme découle du fait qu’il a été créé le premier.
La façon dont l’homme est l’image de Dieu n’est pas la même que pour la femme.
La chevelure d’une femme est un signe de sa sujétion.
http://www.womenpriests.org/fr/theology/aqui_inf.asp

Concernant le droit des femmes, et particulièrement le droit de vote des femmes les « socialistes » ne peuvent en revendiquer la paternité, car sous la III° république ils étaient dans leur grande majorité aussi réactionnaires (machistes ?) sur cette question que le centre et la droite de l’époque. Au mieux ils étaient d’accord pour ne l’accorder que pour les élections municipales, sans qu’elles puissent prétendre à être éligible  !
Ça c’est l’histoire ...
Sans tous les combats des « suffragettes » ... etc. , et en France, sans l’insistance déterminée du député communiste Fernand Grenier ... 
http://8mars.info/en-france-les-femmes-obtiennent-le-droit-de
Je suis donc profondément surpris que Michel Potay zappe du revers de la main tous ces combats légitimes de libération de la femme ... ne les aurait-il pas vus, aurait-il loupé des épisodes de cette émancipation, tout occupé qu'il était à autre chose ... ce qui serait possible (?), et dont il serait bien excusable ...

Revenir en haut Aller en bas

Message le Dim 4 Sep 2016 - 18:53  assunta

ne les aurait-il pas vus, aurait-il loupé des épisodes de cette émancipation, tout occupé qu'il était à autre chose ... ce qui serait possible (?)
Il n'a rien "loupé"; il y a une fuite en avant chez lui dû à sa mentalité ancestrale et au fait qu'il ne supporte pas que les rôles soient chamboulés. Il doit dépasser quelque chose !

, et dont il serait bien excusable ...
Même pas car quand Dieu demande à un homme d'évoluer, il doit le faire. Pourquoi Dieu serait revenu alors ?? Laisser de côté ou continuer à entretenir ses même idées, c'est qu'il y a un vrai problème.
La femme n'est pas un objet mais la moitié de l'humanité !! c'est pas rien.
Le monde changera si et seulement si la femme aussi est prise en compte et non traitée de pièce rapportée ou comme chose négligeable.
C'est pour cela que rien n'évolue et que dehors les gens ne veulent plus de cet esprit religieux !!! Et c'est pour cela qu'il arésianise les idées du monde en faisant croire que tout vient de lui, de la RA. C'est humilier toujours l'extérieur !! Et entretenir les culpabilités. (non l'individu n'est pas un insecte à 2 pattes).

Revenir en haut Aller en bas

Message le Dim 4 Sep 2016 - 22:08  pat

Une fois de plus, je viens rappeler , sans censurer, que ce forum s'il veut continuer dans la ligne spirituelle qui doit être la sienne, peut juger des idées, des idées des personnes, mais en aucun cas des personnes elles-mêmes par rapport aux idées que celles-ci développent.

Concernant la complémentarité. Cela ne me gène pas d'être complémentaire d'autres humains ou de ma femme en particulier. D'ailleurs l'humanité n'est-elle pas constituée d'individus qui, tous, étant différents, sont de fait complémentaires.
Pour faire nos enfants, les élever, ma femme et moi à l'évidence avons été complémentaires.Ne serait-ce que dans la fonction précise de nos sexes.
Nous sommes égaux en droit. Cette affirmation est à la gloire de l'Homme. La gloire est complète quand il l’applique....mais notre nature, nos gouts, nos caractères....nous rendent complémentaires.
On peut employer des mots plus justes et plus judicieux, mais au fond, c'est assez simple de le dire ainsi, car cela ne trahit pas, notre réalité quotidienne.

Revenir en haut Aller en bas

Message le Lun 5 Sep 2016 - 0:32  visiteur

Sans vouloir troubler le forum, par des attaques ad hominen, il me semble qu'il y a chez Michel Potay - nous sommes bien d'accord que ce frère Michel fait ce qu'il peut, avec ses moyens, ses qualités, son histoire  ... - une vision très négative du monde ...
Peut-être a-t-il raison ? le poids du péché ... toute l'humanité dans le bourbier, à patauger dans la merde ...

Je ne partage pas son sentiment pessimiste (d'autant plus que ce genre de discours ne me paraît pas audible et compréhensible au commun des mortels) car quand bien même ce monde est loin d'être parfait, et qu'il comporte son lot d'atrocités, d'injustices, d'iniquités, il évolue, malgré tout, et n'est peut-être plus aussi "nuque raide" qu'au temps de Moïse d'un point de vue spirituel. Évidemment, il n'y a pas d'uniformité sur tous les continents, ce pourquoi nous avons une très grande responsabilité.

Le sujet de l'émancipation de la femme de ce point de vue est extrêmement symbolique, de l'équité, et si des forces spirituelles ont fait évoluer cette question depuis les remarquables avancées juridiques du Coran, elles sont essentiellement contemporaines, profanes, athées, laïques, marxistes, révolutionnaires  ... et ne doivent pas un denier au catholicisme, à la religion.
Je n'entends pas cela dans les écrits du Blog, qui nous assènent, la foi, la pénitence, Dieu, ... et ce manque de reconnaissance historique qui tient de l'évidence intellectuelle me perturbe autant qu'il me dérange à titre personnel.

Revenir en haut Aller en bas

Message le Lun 5 Sep 2016 - 7:39  pat

Oui....

Revenir en haut Aller en bas

Message le Lun 5 Sep 2016 - 11:16  visiteur

l'interdit du burkini, la haine des particularités ?
pour enlever à la femme sa particularité de femme ??????
Je ne vois pas très bien le rapport à vrai dire scratch
Ramener à la femme la polémique que cette tenue de bain a suscité, n'est-ce pas faire le jeu des burkinistes et des anti-burkinistes ?
et tous nos médias en foufelle* avec cette burkinite aigue, au lieu de simplement considérer les burkinistes pour ce qu’ils sont, des puritains ! et rien d'autre.
* affairé, en émoi - expression cht’i

Il me semble que la France sombre depuis une douzaine d'années dans une islamophobie nauséabonde qui s'affiche de plus en plus décomplexée chez certaines personnalités dont des élus politiques.
 
Sans surprise le Conseil d'État a cassé très vite cette petite poignée d'arrêtés municipaux concernant l'interdiction du burkini sur les plages, tant ils relevaient de façon grotesque de l'abus de pouvoirs.

Un maire ne pourrait définir quel MAILLOT serait « agrée républicain » ou non, d’autant plus que des plages sont des espaces publics et non des établissements publics. C’est une nuance juridique, mais d’importance car elle est fondamentale. L'espace public n'étant pas astreint à la laïcité, qui ne concerne que l'État.
On peut interdire / définir des normes pour les maillots dans les piscines publiques (on pourrait y interdire le burkini pour des raisons d’hygiène ou de risques pour la sécurité de la natation par exemple, de même que les shorts de bain y sont parfois interdits assez arbitrairement) mais pas sur des plages de mer, ou de rivières ...

Si un arrêté municipal stipule que le port d’un maillot est obligatoire ce qui veut seulement dire "plage non autorisée aux nudistes", il ne peut rien dire de la nature du maillot, slip, short, bikini ou maillot une pièce, monokini (le topless est passé dans les mœurs et ne froisse plus personne), voire burkini, combinaison de plongée ... parce qu’il s’agit d’un espace public. Rien n’interdirait d’ailleurs de se baigner tout habillé dans la mer ou la rivière  ...

Interdire le burkini portait donc « une atteinte grave et manifestement illégale aux libertés fondamentales », d'où l'invalidation très logique par le Conseil d’État.

Revenir en haut Aller en bas

Message le Lun 5 Sep 2016 - 11:35  visiteur

Expérience vraiment très intéressante !
il n'est pas nécessaire de comprendre l'anglais, la situation parle d'elle-même


L’Angleterre teste l’interdiction du burkini sur une de ses plages
...
résumé:
Des Anglais se sont quand même demandés comment les choses se passeraient si la Grande Bretagne adoptait une réglementation interdisant le burkini sur ses plages. A cette fin, relate le Daily Mirror, ils ont monté une petite expérience de simulation.

Trois comédiens participent à cette expérience sur la plage de Southend-on-Sea sur la mer du Nord.
L’un d’entre eux joue le rôle d’un agent de police en uniforme, l’autre joue le rôle d’une estivante en burkini tandis que le troisième filme en caméra cachée.

Le but est de voir comment vont réagir les autres personnes présentes sur la plage.
[..........]
lire l'article (indispensable) et voir la vidéo:

https://mounadil.wordpress.com/2016/08/29/langleterre-teste-linterdiction-du-burkini-sur-une-de-ses-plages/


Comédienne en burkini

Revenir en haut Aller en bas

Message le Mar 6 Sep 2016 - 8:31  pat

Sur le burkini je me contenterai de redire ce que j'ai déjà dit à propos de ce sujet et j'ajouterai  : circulez, y a rien à voir.
"Je ne vois pas au nom de quoi on empêcherait les femmes de se baigner comme se baignaient nos grands mères, sauf qu'on a le droit d'en rire comme on rit de voir ces grands mères sur nos vieilles photos jaunies par le temps.
Si on autorise les femmes à déambuler à moitié à poil sur les plages, il n'y a aucune raison pour ne pas les tolérer habiller.
De toute façon, la pudeur est d'abord dans l’œil qui regarde. C'est de l’œil malade que vient toute controverse."


Concernant l'expérience anglaise. Je sais que nos voisins anglais sont bien plus tolérants que nous en ce qui concerne le comportement en public. Cependant l'expérience de la plage ne m'a pas convaincu quand j'observe la dernière photo de l’attroupement des femmes. Elles sont toutes habillées, deux portent le voile et paraissent toutes d'origine étrangère. Il n'y a aucune femme blanche en maillot de bain sur cette photo.
Dans ces conditions on peut préjuger qu'en France, on aurait très bien pu avoir les mêmes réactions de la part de femmes s'estimant de la même communauté et donc tirer la même photo.

Revenir en haut Aller en bas

Message Aujourd'hui à 20:57  Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum