Spiritualités

UN FILM A VOIR

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

14102016

Message 

UN FILM A VOIR




Voilà ce qui nous attend en France....

FILM = "Moi, Daniel Blake", chronique sociale qui dissèque la violence du libéralisme anglais à travers le portrait d’un sexagénaire, contraint de faire appel aux services sociaux pour la première fois de sa vie.

Ce que Ken Loach démontre avec rigueur et énergie, c’est que le retour aux idées victoriennes (la pauvreté est un péché, elle se corrige par la discipline, entre autres) amène le retour des drames du temps d’Oliver Twist.

http://www.lci.fr/festival-de-cannes/moi-daniel-blake-ken-loach-bouleverse-avec-le-portrait-dun-homme-brise-par-les-services-sociaux-britanniques-1510424.html

Ken Loach explique ce qui l'a motivé pour tourner ce film d'après un scénario de Paul Laverty : « Le point de départ a été l'attitude délibérément cruelle consistant à maintenir les gens dans la pauvreté et l'instrumentalisation de l'administration - l'inefficacité volontaire de l'administration - comme arme politique. On sent bien que le gouvernement cherche à faire passer un message : "voilà ce qui arrive si vous ne travaillez pas. Si vous ne trouvez pas de travail, vous allez souffrir". Il n'y a pas d'autre explication à cette attitude. Et la colère que cette politique a provoqué chez moi m'a donné envie de faire ce film. »

Paul Laverty, scénariste de nombreux films de Ken Loach, précise : « La campagne de dénigrement systématique menée par la presse de droite contre tous les bénéficiaires de l'aide sociale, relayée par plusieurs émissions de télévision haineuses qui se sont engouffrées dans la brèche a attiré notre attention. Les médias se délectaient de la détresse des gens de manière obscène. »


« Moi, Daniel Blake » dresse un constat terrible de la précarité et du cynisme de l'administration. Le cynisme aussi des marchands de misère qui profitent de la détresse des gens. A l'inverse, il décrit les gestes de solidarité et de compassion qui se développent au sein des classes défavorisées. Et pointe la grande dignité avec laquelle Daniel Blake, un coeur pur et courageux, affronte sa situation. On en ressort bouleversé, mais aussi, malheureusement, désespéré.


assunta

Messages : 385
Date d'inscription : 01/08/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

UN FILM A VOIR :: Commentaires

Aucun commentaire.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum