Spiritualités

Mes machines qui rient ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mes machines qui rient ...

Message  Invité le Sam 19 Jan 2008 - 2:16

Tout commence par le silence qui est au dedans …

au dessus duquel on rajoute plein de bruits,

de pensées, de distractions, de plaisirs,


d’occupations

et tant de bonnes choses en ce monde …

Tant …

qu’on en oublie l’essentiel commencement :

Silence et Source.

De là peut naître toute création,

à commencer par sa propre vie,

à condition de dérouiller les tuyaux, de lâcher prise

et de se mettre au travail.

Extrait du livre « Poète Ferrailleur »

http://www.poeteferrailleur.com/sculptures.php
puis cliquer sur Vidéo (2 mn 30')

Bon voilà, je voulais vous faire partager cette trouvaille faite en chinant sur le Web aujourd'hui .
Petite page de poèsie, qui j'espère vous sera récréative et vous fera rêver.
Si vous avez un peu plus de temps, découvrez l'auteur de ce poème et de tous ses "Machines qui rient ..." en passant par la page "Le créateur" ...
Site très sympa !
Merci au poète.
njama

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes machines qui rient ...

Message  Invité le Mer 23 Jan 2008 - 2:26

Bon, j'espère que les belles machines vous ont plu rendeer

Toutes ses merveilles d'imagination si colorées, qui nous démontrent aussi que le beau peut très bien se joindre à l'utile, m'éblouissaient tant les yeux, que d'autres très beaux textes de Robert Coudray m'avait échappé.
Un court sur la page qui permet d'accéder à la vidéo et cette belle invitation à la lecture de son livre que je reproduis ci-dessous.

Des chemins de nomade. 144 pages.
http://www.poeteferrailleur.com/livres.php

Des mots et des images pour dire un chemin intérieur.

A toi lectrice, lecteur...
En résumé, j'ai dit :

Demeure dans le mouvement, utilise tes voiles, tes élans, tes ailes, poumons et oreilles... Si t'as des pieds, c'est pour marcher, et du silence pour se taire, il y a des fêtes pour danser et des églises aussi pour danser.

On appartient à personne ... déjà, il est bon d'être à soi-même et s'en désaisir en même temps, afin de naître à plus infini que soi.
On appartient au bonheur, à la joie et aux rires. Le bonheur est dans l'attention, la compassion et dans les fruits que nous avons la chance d'offrir à la terre et aux gens.

La vie est si longue, si abondante d'instants que nous ne sommes pas à un instant prêt. Goûte au moins celui qui passe.

Apprécie ta soupe, mais relève le nez de ton assiette, qu'elle soit riche ou misérable. Garde en toi la capacité d'utopie. Ose, sois sage et rebelle. Prends soin de la planète. Ne te disperse pas, afin de donner l'essence de ta sève. Engage toi sans t'encager. Donne toi sans te perdre. Jusqu'à ton dernier souffle, respire. Vas, sans te retourner.


Spiritualité ?
Cela ne me paraît pas bien éloigné de notre démarche, non ?
Elle met tout en branle, elle offre à goûter, elle s'étale, elle va de soi à l'infini, elle joue, elle rêve, elle respire, elle se réjouit petits riens ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes machines qui rient ...

Message  Invité le Mer 23 Jan 2008 - 2:30

Elle Shocked
Elle met tout en branle, elle offre ...
La Vie spirituelle.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes machines qui rient ...

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 10:50


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum