Spiritualités

Le frére Michel vote Fillon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le frére Michel vote Fillon

Message  navy le Mer 23 Nov 2016 - 14:58

Le frére Michel vote Fillon



17 nov 16 179 C5  Ceci dit, merci pour vos conseils à propos de la "représentation démocratique". Je suis actuellement en voyage et j'abrège celui-ci pour entrer à Bordeaux samedi afin d'aller dimanche à Arès donner ma voix à François Fillon, qui, comme disait mon petit fils quand il était encore gamin, "semble est le moins pire," et qui surtout me paraît respectueux de la liberté de conscience et n'organisera pas la chasse aux "sectes" comme le fit Juppé en 1995-1996.
Le frére Michel vote Fillon Smile
(je croyais qu'il était contre "la politique")
C'est pas normal. Même si c'est le moins mauvais ( et encore je ne sais pas voyez sa proposition de supprimer pas moins de 500 000 emplois de fonctionnaires... et concernant l’immigration, certes Fillon durcit un peu ses positions et estime dorénavant que la France ne peut plus accueillir 200 000 migrants légaux hors Union européenne par an ....* )
Mais ce sera toujours LA politique.
et surtout l'argument selon lequel Fillon serait plus respectueux de la liberté de conscience est petit. Quand on est contre le SYSTEME on vote pas pour le systéme.
point.


Dernière édition par navy le Mer 23 Nov 2016 - 17:51, édité 2 fois

navy

Messages : 912
Date d'inscription : 20/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le frére Michel vote Fillon

Message  navy le Mer 23 Nov 2016 - 17:49

* mais 200 000  c'est beaucoup trop !!

navy

Messages : 912
Date d'inscription : 20/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le frére Michel vote Fillon

Message  pat le Jeu 24 Nov 2016 - 12:59

bonjour Navy
Je ne me prononcerai pas sur, qui vote qui ? car chacun vote en fonction de ses idées mais aussi de sa culture.

Je reviendrai sur deux points qui m'intéressent chez François Fillon en attendant d'avoir les vrais programmes de gauche.
D'abord la suppression de fonctionnaires , non pas que ceux-ci soient inutiles, bien au contraire. Je pense tout simplement que la plupart des taches effectuées par les fonctionnaires peuvent être effectuées par des entreprises privées qui elles financent à leur cout leur salarié et paient des impôts nationaux et locaux grâce auxquels la collectivité peut vivre.
Exemple :
-les chemins de fer, dont l'état, au titre du service public pourrait seulement financer des lignes non rentables mais utiles à la population
-les services des "jardins-expaces verts" qui peuvent être très bien être sous la responsabilité d'entreprise privée, comme aussi le service des ordures ménagères....
-Même les hôpitaux pourraient être plus privatisés avec une partie de service publiques comme les services d'urgence"...
Bref une bonne partie du fonctionnariat pourrait être redonnée à des entreprises. Cela ne couterait pas plus cher et permettrait de se "libérer" de cette idée que l’État est une vache à lait qui n'a d'autre utilité que de satisfaire des droits.

L'autre idée que j'aime c'est justement un certain désengagement de l'état et une liberté redonnée aux entreprises qui fixeront elles-mêmes avec leur salarié les conditions de travail particulières à l'entreprise. Relevée aussi dans son programme, une plus grande responsabilité aux collectivités locales. C'est le coté positif du libéralisme, donner plus de liberté aux rapports humains. Il y a aujourd’hui suffisamment de contre pouvoirs pour que les uns et les autres arrivent par la négociation à trouver une entente qui ne soit pas de dupe. Ce sont ceux qui n'ont aucun droit dont il faut s'occuper : les brisés de la vie.

J'attends juste qu'il précise ce qu'il fera au titre de la justice sociale vis à vis notamment non seulement des chômeurs mais des plus précaires parmi ceux qui travaillent.

Car il y a belle lurette que j'ai abandonné tout parti pris concernant l'appartenance à la gauche ou à la droite. J'aime être de gauche par rapport au souci de la justice sociale, mais je déteste être de gauche quand ceux-ci s'occupent de régenter tout ce qui touche aux citoyens.

En attendant que l'Homme évolue vers plus de conscience collective nous n'avons pas le choix. Il faut bien faire appel au système en place et accepter une autorité politique. L'autonomie des Hommes n'est pas pour demain et si nous voulons la foire d'empoigne, il suffit de laisser les humains sans autorité. On voit ce que cela donne dans certains pays quand il sont privés de leur dictateur.

Une raison de plus pour continuer d'inviter les gens qui nous entourent à prendre conscience que c'est de leur développement personnel que dépend notre plus ou moins grande autonomie, c'est à dire, notre pouvoir à nous déterminer sans chef.

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le frére Michel vote Fillon

Message  navy le Jeu 24 Nov 2016 - 23:54

Je suis d'accord avec la position de Mary ...et ce n'est pas la première fois Very Happy

24nov16 179C28
Par La Révélation d’Arès les Pèlerins d’Arès ont déjà un programme spirituel pour l’Occident.
Pourquoi aller voter pour des programmes politiciens en 2017 avec lesquels nous sommes en pleine contradiction ?
Dans la rue nous prônons une nouvelle civilisation sans chef et sans commandement dans la délivrance 176 et l’anarkhia 177..Quand sous ce Vent : religion, politique, loi, tribunaux, sous lesquels nous ployons, seront dispersés, quand nous vivrons en petites unités libres.10/10 dans la joie et la fête de la pénitence 30/11.Il est urgent de préparer le monde de demain selon le Message que Dieu nous a transmis en 1974 et en 1977.
Et nous allons aller voter quand même ?
Peut-être pour un nouveau roi de religion catholique, ou quelqu’un d’autre alors que La Révélation d’Arès nous apprend : Plus de religions ! Plus de frontières ! Plus d’étrangers ! Une seule humanité, une seule nation, une seule foi, dans le concert fraternel des génies et des arts les plus divers.
Je comprends qu’il est trop tôt très certainement pour nous pèlerins d’Arès de s’abstenir d’aller voter dans ce monde embrouillé de désordres, de conflits, de guerres qu’ils nous faudra plusieurs générations missionnaires avant de trouver la paix arésienne. Voter à contre sens de nos idées, c’est plus qu’exaspérant, crispant.
Dans la théophanie (Rév d'Arès xxxv/1-3) le sénat ou gouvernement terrestre tient peu compte de la Parole de Dieu, même si certains chefs d’État, ministres ou partis s’en réclament. Des morts [xxxv/1] gouvernent des morts. Lles puissants comme les autres descendent en terre. Les gouvernements se succèdent : mêmes vanités et même discours.
Les croyants, surtout les Pèlerins d’Arès, n’ont pas pour vocation d’apporter leur appui à des gouvernements sans Dieu dit la Parole, La Révélation d'Arès.
Mary de Bretagne-Sud

navy

Messages : 912
Date d'inscription : 20/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le frére Michel vote Fillon

Message  visiteur le Ven 25 Nov 2016 - 12:18

donner ma voix à François Fillon, ... qui surtout me paraît respectueux de la liberté de conscience et n'organisera pas la chasse aux "sectes" comme le fit Juppé en 1995-1996.
IL tenait sur son Blog grosso-modo le même discours en 2012 vis à vis de Sarkozy :

19avr12 128C3 Réponse:
... mais ce n'est pas du tout la raison pour laquelle je donnerai ma voix à M. Nicolas Sarkozy.
Je lui donnerai mon vote, parce que jamais notre mission publique n'a été plus respectée et laissée en paix par les pouvoirs publics que depuis qu'il est président de la république.
Ce ne fut pas le cas à l'époque où les socialistes étaient au pouvoir. Notamment, l'ex-compagne de François Hollande, Ségolène Royale, quand elle fut membre du gouvernement, adressa aux écoles des directives pour que soient fichés les enfants dont les parents appartenaient à des "sectes". Jamais pareille atteinte à la liberté de conscience ne se produisit pendant le quinquennat de Nicolas Sarkozy. C'est la seule chose qui m'intéresse.

20avr12  128C7 Réponse:
"Mais je ne crois pas que si M. Sarkozy "a laissé en paix les Pélerins d'Arès [voir 128C3], c'est qu'il avait tout simplement d'autres chats à fouetter." Je pense, sans en avoir la preuve, mais en raison d'indices favorables, qu'il nous a laissés tranquilles par "pur respect de notre spiritualité.

21avr12  128C12 Réponse:
Pour nous choisir M. Sarkozy est voter pour une paix prouvée depuis cinq ans.
Pour ma part, je m'en tiens là.
Je ne vois pas pourquoi je courrais l'aventure de revoir les anti-religieux et les anti-sectes qui nous tracassaient avant 2007. Nous n'allons pas nous exposer à nouveau à gauche à Arnaud Montebourg qui a été avocat de l'ADFI, Jean-Pierre Brard, député-maire de Montreuil fut un anti-secte acharné, Ségolène Royal et Jean-Luc Mélanchon, des anti-secte notoires et beaucoup d'autres dont nous avons pâti. Nous pardonnons, mais pardonner n'est pas s'exposer à des dangers réels.
ce qui n'explique pas pourquoi ce coup-ci il choisit le candidat François Fillon tellement plus effacé et extrêmement discret autant sur ses convictions religieuses que sur sa vie privée  ??? Rolling Eyes


(J'approuve le choix de Fillon, en ce sens qu'il mettra fin à  toutes ces tarasconnades communautaristes qui « libaniseraient » à terme la vie politique, en ce qu'il fera repartir la laïcité française dans le bon sens, après toutes les attaques orchestrées par Nicolas Sarkozy et Manuel Valls pour la dénaturer, la travestir d'adjectifs réducteurs  positive,  ouverte, apaisée, exigeante ... ou « laïcité incomplète » du curé Jorge Bergoglio.)


Ceci dit au passage il faut rappeler que le mouvement spirituel de la Révélation d'Arès n'a jamais fait partie de la liste des sectes. Il n'a été victime que de rumeurs, et seule l'association L'Œil S'Ouvre, fondée en 1987 à Bordeaux - ville de Juppé - (dissoute le 11 mai 2001), avait été citée par erreur en 1995 dans le rapport de la commission parlementaire sur les sectes en France.
Et s'il est vrai que l'UNADFI est reconnue d'utilité publique sous le gouvernement Juppé, le 9 mai 1996, par décret, le Premier Ministre (Juppé) instituait un " Observatoire Interministériel sur les sectes ",   les ADFI datent de bien avant, et la gauche comme la droite se sont défoulées pareillement avec la même ardeur dans cette chasse aux "sectes"

Où son discours est inexact c'est que cette chasse aux "sectes"  a été créée non pas par Juppé, mais une vingtaine d'années avant, en 1974 :
L'Union nationale des associations de défense des familles et de l'individu victimes de sectes (UNADFI) est une association française fondée en 1982, reconnue d'utilité publique depuis 1996 et directement subventionnée par l'État français depuis cette date. Elle regroupe et coordonne les Associations de défense des familles et de l'individu (ADFI), dont l'objet est l'information sur le phénomène sectaire, la prévention et l'aide aux victimes.
Histoire
La première association est créée sous le nom de Association pour la défense des valeurs familiales et de l'individu le 18 décembre 1974 à Rennes. Elle est fondée par le docteur Guy Champollion et son épouse Claire, dont le fils était entré dans l'Église de l'Unification (Moon). Très vite, à la suite de la publication d'un article dans Ouest-France, l'association devient le terrain privilégié de rencontre pour des familles dont un membre est sous l'emprise d'un groupe sectaire1. L'association essaime rapidement : Paris (29 mai 1975), Lyon, Lille, Bordeaux...

https://fr.wikipedia.org/wiki/Union_nationale_des_associations_de_d%C3%A9fense_des_familles_et_de_l'individu
La lutte anti-sectes, un cheval de Troie contre les minorités spirituelles pour ré-évangéliser le monde, un appel à la Croisade. L'ADFI est née à Rennes en 1974.

Enquête sur les ADFI par le CICNS
LE VRAI VISAGE DE L'A.D.F.I.
D'après "Sectes, religions et libertés publiques" de Christian Paturel
Édition La Pensée Universelle 1996


"La plupart des mouvements "antisectes" européens sont des émanations de l'A.F.F. (American Family Fondation). L'A.D.F.I. figure d'ailleurs fréquemment dans "The Advisor", une publication de l'A.F.F. Cette organisation antisectes est composée essentiellement de psychiatres marginaux : Margaret Singer, Jolly West, John Clark, ...).
Au sein de cette structure internationale, les psychiatres occupent une place de premier plan. Ces derniers sont des spécialistes des contrôles du mental humain, (hypnose, électrochocs, injection de drogues), des techniques de manipulation des foules, du "deprogramming" qui, par des pratiques diverses et violentes, vise à rétablir la "santé mentale" des individus concernés. Parmi ces psychiatres :

-Ted Patrick : ancien psychologue de l'armée américaine, qui a adopté les méthodes brutales de "deprogramming" pour réinsérer dans le droit chemin les membres des "sectes" (enlèvement, séquestration, violence...).

-Dr John Clark : Spécialiste du contrôle mental et ancien assistant du Dr Lindemann de la C.I.A. Il a été sanctionné par le Conseil de l'Ordre des Médecins du Massachusetts pour avoir interné de force une personne en raison de ses croyances religieuses. En 1983, il a proposé un plan visant à faire disparaître les "nouvelles religions". Clark dénonce les barrières juridiques des sociétés démocratiques et libérales qui se dressent pour contrarier ses conceptions personnelles. Ses travaux sont souvent cités dans les publications de l'A.D.F.I.

-Margaret Singer : Elle fut psychologue militaire et eut des problèmes avec la justice américaine, qui considéra que ses rapports de psychiatrie étaient "des jugements de valeurs déguisés sous la forme d'opinion d'expert".

-Dr Louis West : Il préconisait la stérilisation des Noirs et des Hispano-américains pour lutter contre la criminalité. Il est souvent cité dans les publications de l'A.D.F.I. (ex : Bulles).
Les thèses défendues par ces psychiatres suscitent l'indignation de la psychiatrie américaine : ce sont des marginaux.

-Dr Robert Lifton : Défenseur acharné du "deprogramming", il est l'auteur d'un ouvrage équivoque sur les pratiques des médecins nazis dans les camps de concentration.

L'A.D.F.I. est née à Rennes (France) en 1974 à l'initiative du Dr Champollion et du Psychiatre André Badiche. Elle déclare immédiatement son attachement aux théories pseudo-scientifiques des psychiatres américains : John Clark, Margaret Singer et Louis West, visant à la normalisation de la société qui serait en péril à cause des mouvements sectaires ou des nouvelles religions.

On retrouve dans l'A.D.F.I. les idées qui animaient les mouvements antisémites et antimaçonniques qui firent les beaux jours du gouvernement de Vichy : dénonciation d'une minorité occulte qui détiendrait la réalité du pouvoir de la finance et qui serait à l'origine des malheurs de la société. Cette attitude a été mise en évidence par le C.F.S.D. (4 rue Burq 75018 PARIS). Les sectes ont remplacé les Juifs et la franc-maçonnerie, devenue inattaquable à cause de son pouvoir politique.

L'A.D.F.I. est la courroie de transmission qui véhicule l'idéologie totalitaire des psychiatres américains marginaux. Elle préconise et utilise les méthodes de "deprogramming" du Dr Clark, qui sont similaires à celles employées par les soviétiques aux belles heures du communisme pour "soigner" les "dissidents".
L'A.D.F.I. tente régulièrement d'imposer ses thèses aux autorités publiques, aux médias.... Elle possède ses entrées dans les Ministères. Par ailleurs, elle est membre de nombreux organismes : la Commission Consultative Nationale des Droits de l'Homme (rattachée au Premier Ministre, France) ! ! !
L'A.D.F.I. n'hésite pas à employer les moyens qu'elle dénonce chez les sectes : désinformation, multiplication de messages répétitifs, exploitation maximale d'événements dramatiques (Guyana, Waco, le Temple Solaire... ). Elle se livre ainsi à une véritable intoxication mentale et exploite au maximum le façonnage des esprits résultant d'une domination séculaire de l'Eglise Catholique.

Le siège de l'A.D.F.I. est très fréquenté par le clergé, par l'abbé Trouslard qui y représente le Vatican, mais aussi par Mgr Vernette, l'abbé Yvon Lemoine, et l'évêque de Tours...). A l'origine, l'A.D.F.I. bénéficiait de locaux gracieusement offerts par une paroisse catholique.
Le fondement pseudo-scientifique de l'A.D.F.I. n'est pas porté à la connaissance des ses membres, pour la plupart sincères. Un discours leur est diffusé. Grâce à un astucieux habillage, le message est rendu crédible, attrayant, voire empreint d'altruisme. Derrière cette vitrine se cache en réalité une idéologie de l'exclusion et de la haine.
L'A.D.F.I. s'attaque généralement à des groupes soigneusement sélectionnés pour leur petitesse et leur pacifisme. Son objectif est de démontrer la nocivité et l'extrême dangerosité des nouveaux mouvements religieux, afin de ramener les brebis égarées vers l'enclos déserté de l'Eglise. En fait, elle entre dans le plan de réévangélisation de l'Église. Elle se livre à une véritable Croisade.

L'A.D.F.I. France est financée par des subventions du Ministère de la Jeunesse et des Sports (250 000 F - 38 000€), le Ministère de la Santé (200 000 F - 30 000 €) et par de nombreuses communes et départements. Un tel soutien est une hérésie républicaine, les autres pays, par exemple l'Allemagne, refusant qu'une association de ce type soit financée par l'état.
La démarche de l'A.D.F.I. n'est ni scientifique, ni logique, ni républicaine, ni laïque, ni altruiste, ni respectueuse des droits de l'homme. Elle est par contre historique, opportuniste et conforme à une certaine tradition de discrimination religieuse.
C. Paturel signale :
- l'existence d'une revue : BULVAAR, qui est un Bulletin de liaison pour la vérité sur les associations antireligieuses. Adresse : UNVAR, 15 rue des fermiers, 75017 Paris.
- une étude de Pierre Barrucand (du CNRS) : "Les sectes antisectes", où il critique vivement l'A.D.F.I., 
du même auteur, (P. Barrucand), Haines d'hier et d'aujourd'hui, campagnes anti-juifs, anti-francs-maçons, anti-sectes.
La revue "Mouvement religieux", B.P. 733 - 57207 SARREGUEMINES, à propos d'articles de Bernard Blanche sur l'A.D.F.I.

http://www.sectes-infos.net/ADFI.htm#ad11


Dernière édition par visiteur le Ven 25 Nov 2016 - 18:40, édité 1 fois

visiteur

Messages : 210
Date d'inscription : 14/09/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le frére Michel vote Fillon

Message  assunta le Ven 25 Nov 2016 - 14:30

21nov16 179C19
Réponse :
Tout ce que vous me dites ici me touche beaucoup, ma sœur Anne-Claire.
Merci de m'aider, par ce commentaire, à expliquer à Simon Gad que je ne suis pas le misogyne qu'il a pensé que je suis. Il n'est pas le seul dans ce cas.


Je ne sais qui est Simon Gad mais il n'a pas tort.

 (Ah le féminin dans l'homme doit être reconnu par certains hommes pour ne pas tomber ou rester dans les erreurs religieuses arriérées - http://etredivin.hautetfort.com/couple/ ):

Voici ce qui est écrit, en totale contradiction avec la Parole
---------

Heureux ceux qui, comme l'église l'a préconisé des siècles durant, ne font l'amour que pour avoir des enfants et restent chastes tout le reste du temps ! Combien sont-ils ? On ne peut pas répondre à cette question sans tomber dans un abîme d'hypocrisie. Portons nos regards sur des problèmes du mal beaucoup plus urgents.

note perso = des problèmes du mal bcp plus urgent ???



Puis-je imposer mon désir à une épouse ou (beaucoup plus rarement) un époux qui, pour des raisons diverses, ne me désire pas, à qui j'impose un moment de désagrément ? Non. C'est seulement dans le but de procréer que l'on peut forcer l'épouse ou l'époux.


Quant à Fillon, c'est un catholique qui croit que sa religion est supérieure aux autres. Voter pour lui est ici aussi contraire à la Parole, car toujours la "même queue de vache". Il est important d'être cohérent désormais sinon ce mouvement restera une religion de plus !!! Le nommer "communauté" est contraire à "Assemblée"/
http://vie-spirituelle.all-up.com/t1348-communaute-ou-assemblee#10511


assunta

Messages : 385
Date d'inscription : 01/08/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le frére Michel vote Fillon

Message  visiteur le Ven 25 Nov 2016 - 16:34

C'est très drôle, avant qu'il ne remporte le premier tour de cette primaire de la droite, personne n'avait jamais parlé ce "Fillon le catholique" sorti d'on ne sait quel chapeau ?
de mon point de vue c'est une manœuvre de ses adversaires par médias interposés, de ceux qui voulaient voir Juppé grand timonier, et/ou du PS (au bord de l'implosion) ...qui se demande par quel bout attaquer cet adversaire imprévu, déjà qu'ils auront Macron sur le dos.

Fillon, grenouille de bénitier ? une figure de proue qui rendra hommage à Jeanne d’Arc ? un futur chanoine de Latran comme son ex-chef qui l'appelait "mon collaborateur" ? un chevalier de Malte ? un cul béni ?

Hormis que n’importe qui s'aperçoit au premier coup d’œil que Fillon est d'évidence  de bonne famille, de bonne éducation, fort diplomate dans ses attitudes, fort propre sur lui et que c’est pas un prolo ... et qu'il ferait une bonne figure classique de la bourgeoisie, je n'ai jamais détecté chez lui des empathies cléricales particulières.

J'ai l'impression qu'on confond avec Phillippe De Villiers, Christine Boutin, ou la famille Le Pen, voire même avec Alain Soral (la Gauche du travail - Droite des valeurs « il faut refaire du catholicisme la religion d’état en France.» https://www.youtube.com/watch?v=t5KfqGYyhNI ), bref avec cette droite chrétienne identitaire qui a toujours été réactionnaire, comme sa maitresse l'Église.

Fillon sans aucun doute c'est une vraie droite dure au plan économique (un programme jumeau de celui de Juppé à quelques nuances près), mais question spirituel ou religieux, je ne crois pas qu’il donnera du grain à moudre aux communautarismes à l'inverse de ses deux prédécesseurs et de Manuel Valls, Manu le catholique, Manu la Kippa, "lié de manière éternelle à Israël"  Wink

Ceci dit je ne crois pas dans la validité de son programme économique, sauf comme dit l'économiste Jacques Sapir à sortir de l'€uro, ce que Fillon ne fera pas je pense, pas plus que ne le ferait Juppé

« François Fillon, de Gaulle et Jean Monnet »

Graphique 1 : Le chômage et la politique de François Fillon (nombre de demandeurs d’emploi des catégories A, B et D de la Dares)

« L’autre solution, qui serait non seulement incontestablement moins coûteuse, mais aussi dont la garantie de succès est considérablement plus élevée, consisterait à sortir de l’Euro, à laisser le « nouveau » Franc se déprécier d’environ 10% tandis que l’Euro allemand (et plus certainement encore le DM, car une sortie de la France ferait exploser la zone Euro) se réapprécierait d’environ 20%. Cette solution est en réalité la seule qui permette à la fois de résorber une partie du chômage de masse que nous connaissons (entre 1,5 et 2,0 millions à court terme), et de rééquilibrer nos comptes sociaux (moins de chômage signifiant plus de cotisations et moins de prestations) mais aussi nos comptes publics. »

http://arretsurinfo.ch/francois-fillon-de-gaulle-et-jean-monnet/

petite leçon d’économie avec Nigel Farage (juste 3’20) pour expliquer pourquoi l'Union Européenne ne peut pas fonctionner (mais c'est peut-être voulu ?)
https://www.youtube.com/watch?v=eUXk-zhIz8g

« parce que tout le monde ici à la même obsession : l’obsession que l’€uro doit fonctionner et fonctionnera. L’obsession que vous allez utiliser cette crise pour construire les États-Unis d’Europe. [...] ils sont si obsédés à construire l’€uro ... ! »
A part ça, de mon point de vue l'énorme différence Juppé / Fillon porte sur la politique étrangère de la France, et là sans la moindre hésitation mon choix est Fillon ! restauration des relations avec la Russie, et des relations diplomatiques avec Damas, calmer le jeu avec l'hystérie sioniste sur l'Iran, prendre des distances avec l'Arabie Saoudite le pays des coupeurs de têtes, ... ce qui suppose qu'il gouvernera en diplomatie à l'inverse de ses prédécesseurs sans prendre sa feuille de route, sans être l'homme lige de Washington, et de l'OTAN ...
Au-delà de la question syrienne, au delà de la politique étrangère immensément désastreuse et belliciste de Sarkozy-Juppé poursuivie avec un zèle aveugle et fanatique par Hollande-Fabius-Ayrault, c’est aussi toute une histoire de nouveaux partenariats possibles avec d'autres pays qui ne dépendraient plus de l’humeur sectaire de Washington qui nous impose leur option d’un monde unipolaire, d’une mondialisation taillée en fonction de leurs seuls intérêts, qui veut nous imposer son messianisme mondialiste ...

La différence essentielle entre Fillon et Juppé est là, sortir de cette  politique atlantiste qui chevauche l'idée d'un choc des civilisations, de cette allégeance tacite, de cette vassalisation, et les conséquences sont très importantes au plan politique, au plan mondial, au plan spirituel également

visiteur

Messages : 210
Date d'inscription : 14/09/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le frére Michel vote Fillon

Message  navy le Ven 25 Nov 2016 - 17:14

Le probléme est que Fillon est europtimiste.
et que je suis euroseptique.
Sinon si c'est pour voter Juppé autant voter pour Fillon
mais de toute façon je ne vote pas, quand on est contre le SYSTEME on vote pas pour le systéme.

navy

Messages : 912
Date d'inscription : 20/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le frére Michel vote Fillon

Message  visiteur le Ven 25 Nov 2016 - 19:03

navy a écrit:Le probléme est que Fillon est europtimiste.
Sinon si c'est pour voter Juppé autant voter pour Fillon.
Union Européenne ?
Juppé ou Fillon c'est du kif-kif  ni l'un ni l'autre ne proposeront un référendum pour un Frexit ce qui est leur point commun avec le Parti socialiste, avec Bayrou, ...
J'aurais été anglais, je votais pour le Brexit ...

Il est impossible de sortir de l’€uro sans sortir de l’ UE car il n'y a pas de clause de sortie de l'€uro, pas une virgule ne peut être modifiée dans le Traité de Lisbonne sans l'accord de tous les membres, 27 depuis la sortie de l'UK, ce qui est mission impossible

Jacques Attali [que le frère Michel aime tant] à propos du Traité de Maastricht (1992) : " c'était pas très démocratique"
(1'07) https://www.youtube.com/watch?v=DOiOlNRTpAg

donc le seul moyen de sortir de l'€uro est de sortir de l'Union Européenne par l'Article 50 du TUE comme le font les anglais
https://www.upr.fr/lupr/article-50-du-traite-sur-l-union-europeenne
Un seul parti le propose dans son programme en France, c'est l' UPR de François Asselineau qui sera candidat à la présidentielle
https://www.upr.fr/

Article de François Asselineau
vendredi 1er juillet 2016 AGORAVOX
Nigel Farage démontre devant tous les députés au parlement européen l’utilité capitale de l’article 50 du T.U.E
Vidéo historique à visionner
: la première intervention de Nigel Farage post-brexit, devant tous les députés au parlement européen, démontre l’utilité capitale de l’article 50 du T.U.E.

https://www.youtube.com/watch?v=cyYpPDeCgrk


http://www.agoravox.fr/actualites/europe/article/nigel-farage-demontre-devant-tous-182473

visiteur

Messages : 210
Date d'inscription : 14/09/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le frére Michel vote Fillon

Message  visiteur le Ven 25 Nov 2016 - 19:30

navy a écrit:Sinon si c'est pour voter Juppé autant voter pour Fillon
mais de toute façon je ne vote pas, quand on est contre le SYSTEME on vote pas pour le systéme.
le premier Parti de France ce sont les abstentionnistes  Very Happy
la première Religion de France ce sont les athées & agnostiques réunis  Very Happy
au final tu fais partie de cette très grande majorité  clown

visiteur

Messages : 210
Date d'inscription : 14/09/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le frére Michel vote Fillon

Message  pat le Ven 25 Nov 2016 - 22:07

Visiteur a écrit:le premier Parti de France ce sont les abstentionnistes
la première Religion de France ce sont les athées & agnostiques réunis  
au final tu fais partie de cette très grande majorité

Oui et au final ne pas voter c'est quand même voter. Cette discussion n'a vraiment aucun intérêt si on ne vote pas. Que dirait-on d'un végétarien qui voudrait comparer les viandes de porc, de bœuf ou d'agneau ? On rigolerait n'est-ce pas ?

Mais bon, ce n'est pas grave, pas plus que d'orienter une fois de plus le débat sur l'inégalité homme/femme ou la façon dont certains envisagent de faire ou de ne pas faire l'amour. Le militantisme j'en ai ma claque !

J'ai relevé aussi dans ce courriel adressé à Michel Potay par je ne sais plus qui et qui affirme que Dieu a dit "plus de religion, plus de frontière, plus d'étranger...."

Bien sur que nous sommes une seule humanité, mais je ne sais pas si nous devons tendre vers "une seule nation et une seule foi". De plus, je n'affirmerai pas avec autant d'aplomb que Dieu ne veut plus de religion. Il ne veut plus d'une certaine forme de religion, surement.

A relire la veillée 25 je n'ai pas le sentiment que nous devions tendre vers cette uniformisation dont le mythe de la tour de Babel nous donne l'issue.

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le frére Michel vote Fillon

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 15:25


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum