Spiritualités

Pour faire de nos pays ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pour faire de nos pays ...

Message  Invité le Lun 21 Jan 2008 - 10:21

Condition de la vie spirituelle: Ne jamais désespèrer

http://youtube.com/watch?v=aGQDyi6Vnes

Vidéo (courte et très "trognon" drunken !)

Pour faire de nos pays, un n'Havre de Paix ...
En insistant, on finira par y arriver !jocolor

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour faire de nos pays ...

Message  Invité le Mer 23 Jan 2008 - 2:49

un navreu deu pèèèè
Quelques précisions supplémentaires sur la chanson qui est une invitation au changement, car la vérité c'est que le monde doir changer !

En 1996 l'émission Stip Tease s'était interessée à Burt Blanca.
Burt Blanca était a l'époque le compositeur d'une petite chanteuse de 9 ans qui se prenomait Esmeralda et que sa mere poussait a chanter.
Les paroles etaient :

"Si le monde n'était
peuplé que d'enfants,
je crois que l'on pourrait
faire mieux que les grands,
ce qu'ils nous ont appris,
nous on l'oublierait,
pour faire de nos pays
un havre de paix"


Norbert Blancke (Burt Blanca) Pionnier du rock en Belgique,sa carrière française débutée en 1962 avec "Ya-ya twist" s'achève en 1964 avec "Voilà le temps des vacances".
Chanteur-guitariste,il enregistre plus d'une vingtaine d'albums avec des compositions personnelles,des reprises de classiques du rock et de bons instrumentaux d'abord en flamand puis en anglais et en français.
Musicien de studio réputé (pour Adamo,Aznavour ….)


D'où l'importance de rester un peu enfant ...jocolor

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour faire de nos pays ...

Message  Invité le Jeu 24 Jan 2008 - 3:33

Bonsoir Pat

je profite de ce fil de discussion pour répondre partiellement à ton sujet Parole de Dieu, parole en évolution.
http://vie-spirituelle.all-up.com/le-prophetisme-f18/c-parole-de-dieu-parole-en-evolution-t140.htm#674
Il me semble s'y prêter
Le monde doit changer dit la Révélation d'Arès.
On peut interpréter le verbe devoir de deux façons complémentaires:

-Dans le sens de :il faut que le monde change, il doit changer sous l'impulsion d'une décision, d'une volonté.
-Dans le sens de : le monde, par nature est appelé à changer. Il changera inéluctablement, même si nous ne faisons aucune action, il changera.

Dans les deux acceptations, on retrouve une forte idée d'évolution. D'une part, évolution consciente, libre, volontaire par une action réfléchie de l'homme, (nous devons nous obliger à changer le monde) mais aussi évolution inscrite dans la nature même du monde.(le monde est censé changer par nature, presque malgré nous)

Cela signifie qu'avec la volonté de l'homme ou sans son consentement, le monde évolue, a toujours évolué et continuera malgré tout, d'évoluer.

Ce que Dieu propose depuis toujours et plus particulièrement aujourd'hui, c'est que le monde évolue avec, et grâce au concours de l'homme.

Tu as raison de noter que les deux mouvements sont complémentaires ce que recoupe un peu le texte de cette chanson :
je crois que l'on pourrait faire mieux que les grands,
ce qu'ils nous ont appris, nous on l'oublierait,


Compte-tenu de l'état du monde contemporain, il est évident que l'on peut faire mieux.
"Les grands", les générations d'avant qui ne doivent pas nous figeaient, les traditions, qui gélent l'évolution, le mouvement, l'échange, la vie spirituelle ... "on l'oublierait", pas pour les vexer, par pour dire de changer pour changer, mais parce que c'est anachronique, obsolète, superflu, pas juste toutes ces frontières, tous ces ostracismes, ...

Je ne sais pas si les termes décision,volonté que tu emploies sont pertinents, car il ne s'agit pas d'imposer une volonté à quiconque. L'impulsion procéde d'un choix "conscient, libre, volontaire", réfléchi, qu'on estime juste ou plus juste. Ce mécanisme évolutif est inscrit dans toutes les générations qui chacune tente de refaire le monde, de le transformer, comme si instinctivement ("évolution inscrite dans la nature même du monde") nous ne nous accomodions pas de cette situation d'être, dans cet état insatisfaisant.

Les changements sont d'importance, sauf à se complaire de cette situation. D'importance par leurs pertinences, mais une fois réalisés, il ne faut pas leur attacher d'importance, parce qu'on s'opposerait aux (nécessaires) mouvements suivants.

Les résistances sont autant spirituelles que matérielles. Les situations acquises se défendent comme des forteresses.
Tous les changements induits par des prophètes, ruptures d'avec des traditions n'ont pas été simples, même dans les domaines très matériels. Réné Dumont prophétisait l'écologie en 1974, et il a fallu 30 ans pour en faire une cause politique devenue de moins en moins incontournable.

«Laissez faire ces enfants, ne les empêchez pas de venir à moi, car le Royaume des cieux est à ceux qui sont comme eux».
Mt 19/14 Mc 10/14 Lc 18/16

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour faire de nos pays ...

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 18:25


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum