Spiritualités

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Messages : 12
Date d'inscription : 20/03/2015
Voir le profil de l'utilisateur

La métamatière et le Roi de la Terre

le Sam 1 Avr 2017 - 9:51
Pour l'univers de matière, la biodiversité issue de la domination de l'espèce humaine est la norme pour ses planètes habitables. Ces planètes constituent sa personnalité. L'univers de matière est formé d'une structure de matière : planètes, étoiles, etc., d'une énergie : l'instinct et d'une personnalité : les biodiversité dominées par l'espèce humaine. Les biodiversités issues de la domination d'une espèce animale ou végétale arrivée au stade de suradaptation sont un cancer pour lui qu'il faut anéantir au plus vite.
La biodiversité terrestre actuelle dépend du Terrien. S'il disparaît, les telluriens (les espèces animales et végétales terrestres) finissent par disparaître aussi, remplacées par une biodiversité issue de la domination d'une espèce animale ou végétale arrivée au stade de suradaptation. Genre dinosaure. Dans ce genre de biodiversité les animaux et les végétaux sont différents d'une biodiversité issue de la domination d'une fratrie humaine.
Le respect du Terrien est dans l'ADN des animaux et des végétaux terrestres actuelles. Elles ont besoin de lui pour exister. Il a besoin d'une biodiversité issue de sa domination pour exister. Il ne peut pas vivre dans une biodiversité autre que celle issue de sa domination. Dinosaure par exemple.
Le Terrien est Roi de la Terre. Le phare de la biodiversité terrestre. La représentation de la planète dans l'univers de matière. Dans un élan conquérant, sa face étincelante tournée vers le ciel, il montre avec fierté la biodiversité issue de sa domination. Il est en mesure de faire valoir les droits de la Terre dans le concert des planètes habitables de l'univers de matière.
avatar
Messages : 428
Date d'inscription : 01/08/2015
Voir le profil de l'utilisateur

Re: La métamatière et le Roi de la Terre

le Sam 8 Avr 2017 - 12:27
Bonjour Claude de Bartoli
Si j'ai bien compris ce que vous dites :

L'univers de matière est formé =
d'une structure de matière : planètes, étoiles, etc.
d'une énergie : l'instinct 
d'une personnalité : les biodiversité dominées par l'espèce humaine. 

""La biodiversité terrestre actuelle dépend du Terrien.
S'il disparaît, les telluriens (les espèces animales et végétales terrestres) finissent par disparaître aussi, remplacées par une biodiversité issue de la domination d'une espèce animale ou végétale arrivée au stade de suradaptation. Genre dinosaure. ""

Apparemment cette suradaptation est un danger pour le Terrien puisque vous dites : 
""Les biodiversités issues de la domination d'une espèce animale ou végétale arrivée au stade de suradaptation sont un cancer pour lui qu'il faut anéantir au plus vite.""
Pourquoi ? Cela créerait-il des monstres style dinosaures ou bien par risque de mourir lui-même ? puisque vous rajoutez plus loin : "Dans ce genre de biodiversité (issue de la suradpatation) les animaux et les végétaux sont différents d'une biodiversité issue de la domination d'une fratrie humaine."
Il y a actuellement des espèces qui s'adaptent malgré que les Hommes essaient de les faire mourir : certains insectes par exemple.

""Le respect du Terrien est dans l'ADN des animaux et des végétaux terrestres actuelles. Elles ont besoin de lui pour exister.
Le Terrien est Roi de la Terre. Le phare de la biodiversité terrestre. La représentation de la planète dans l'univers de matière. Dans un élan conquérant, sa face étincelante tournée vers le ciel, il montre avec fierté la biodiversité issue de sa domination. Il est en mesure de faire valoir les droits de la Terre dans le concert des planètes habitables de l'univers de matière.""

Dans votre univers tel que vous le voyez et y croyez, tout est ramené pour le Terrien à la "domination", "élan conquérant", "faire valoir ses droits", seulement de façon extérieure à lui-même. Et c'est cela je pense le drame de l'humain : d'avoir mis et de continuer de mettre tout à l'extérieur de lui-même. Cela crée peur, difformation de toutes sortes jusqu'aux créations de monstres. En ayant peur, l'Homme ne fait-il pas surgir ses propres phantasmes ?? Ses pensées sont créatrices.

Il y a une phrase qui m'a fait tilt car elle justifie pour vous cette domination extérieure : "Le respect du Terrien est dans l'ADN des animaux et des végétaux terrestres actuelles. Elles ont besoin de lui pour exister." 
Pour moi votre phrase m'a de suite fait penser à la Genèse qui donne une autre explication, lorsque Dieu souffla dans les narines de l'Humain (hommes et femmes) pour les faire image et ressemblance de Lui. Alors, oui, les animaux et végétaux ont reconnu les dons divins mis dans l'Homme. Cette reconnaissance leur fait certes respecter (sans l'inscrire dans leur ADN) l'humain qui doit, dès qu'il a reçu La Puissance Divine, devenir "en tant que Dieu" l'équivalent du Maître de l'Univers, mais cela ne veut pas dire automatiquement que les animaux et végétaux ont besoin de lui pour exister. 
Est-ce si sûr que cela ???

Vous croyez cela, parce que vous ne posez qu'un regard extérieur : l'Homme décide quel arbre garder, quel arbre couper, quel animal ira à la saillie, quelle femelle servira à la reproduction, quelle plante sera bénéfique, l'autre inutilisable, etc... 

Si toute la nature a besoin de l'Homme (est-ce sûr ??) alors il est évident que l'Homme a besoin aussi de la nature pour se reconnecter à lui-même. Elle est là pour lui apporter de l'aide aussi.

N'oubliez pas que animaux et végétaux ainsi que les humains existaient avant que Dieu ne souffla dans les narines de l'Homme. Cela démontre bien que l'Homme décida ensuite d'agir et de "dominer".

""Le Terrien est Roi de la Terre. Le phare de la biodiversité terrestre.""
Si le Terrien est roi de la terre, ce n'est pas avec une image de domination qu'il pourra démontrer et faire accepter sa royauté. Personne n'y croira alors. Regardez juste ce qui se passe actuellement et vous comprendrez alors : chaque belligérant veut être maître, roi de la terre. Pour régner extérieurement il est impossible que chacun soit roi, car il ne peut y avoir plusieurs rois sur 1 seul sol sinon c'est la bagarre. C'est toujours l'envie et le désir de posséder plus, quitte à voler le bien de l'autre jusqu'à l'éliminer s'il le faut, qu'insinue une telle royauté extérieure !!

Par contre pour que le Terrien soit Roi de la terre, qu'il soit Roi de lui-même !!! Qu'il conquiert sa Terre intérieure en tout premier lieu : sa Adamah; alors oui il doit se conquérir/se cultiver lui-même, non pas en lutte et bagarre intérieures mais en compréhension et acceptation de ses énergies intérieures, en faisant ce qu'il faut pour devenir un tel Roi. Il tranchera intérieurement avec Force et Détermination tout ce qui pourra lui faire perdre équilibre, harmonie, joie... intérieurs. Il usera de son Épée intérieure qui est Épée d'Harmonie, joie et bien-être. 
(Utilisée à l'extérieur l’épée devient alors une autre épée violente et agressive, source de lutte, chaos et malédiction).

Ce Roi de la Terre sera un Homme qui se connaît et qui a cultivé sa terre intérieure (son Adamah). Etant harmonie et paix en lui-même, il pourra alors être Roi à l'extérieur ; chaque homme et chaque femme est un Futur Roi-Reine, mais un Roi-Reine Spirituel dans la Matière. Plus besoin de guerroyer, lutter, éliminer, ni de régner sur les esprits des autres ni aucune autre espèce. Chacun-chacune acceptera la royauté de l'autre, qui est différente de celle extérieure, car cette Royauté nouvelle Retrouvée illumine et respecte tout et le Tout (plus besoin de faire valoir quoi que ce soit) !!!

Le mot "domination" est mal compris et mal utilisé par les Hommes (Hommes et Femmes). http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/domination/26382
Avec ce mot mal compris, il est évident qu'il faut un inférieur et un supérieur, un maître à esclave.
Est-ce ainsi que tout doit être vu ???
L'Homme n'a pas à dominer quoi que ce soit, qui que ce soit :  il a seulement à FAIRE

Genèse 1,26
"Puis Dieu dit: Faisons l'homme à notre image, selon notre ressemblance, et qu'il domine sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, sur le bétail, sur toute la terre, et sur tous les reptiles qui rampent sur la terre."
עֲשֶׂה
Ici, est employé le verbe faire qui est employé (assah). Il est différent du verbe créer (bar'a). Ces deux verbes ont été amalgamés dans la septante.
S'ensuivront des malentendus, y compris ceux des pères de l'église qui enseigneront "créé à la ressemblance de Dieu". 

Littéralement, "créer" (bar'a) c'est poser dans le voir, poser dans l'altérité. 

Le verbe faire (assah) implique une dynamique qui conduira l'Humain depuis l'image jusqu'à la ressemblance qui, faisant de lui-même (se connaître, agir pour devenir), le fera devenir "ressemblance" de l'Eternel.
FAIRE = se connaître ----> agir ------> devenir

Mais pour cela l'Humain doit comprendre qui il est et ce qu'il est, et pour cela il doit impérativement se connaître.

Le faire est l'oeuvre divino-humain.

Tout part de l'Humain, de l'intérieur de lui, vers l'extérieur. Jamais le contraire. 
Ainsi toute domination, doit devenir domination de lui-même de ses énergies intérieures, qui, non comprises, intégrées (épousées dit Annick de Souzenelle) peuvent soit le détruire intérieurement, ou bien mises à l'extérieur détruiront l'extérieur de lui-même.
Pour l'instant, Beaucoup d'Hommes (hommes est femmes) en sont là : mettre ses énergies à l'extérieur de lui-même (ses relations humaines et l'état du monde le démontrent).

Oui l'Homme doit retrouver, redécouvrir, sa royauté intérieure pour pouvoir être un Roi de bonté, de justesse et de droiture. Un Roi de lui-même qui doit se dominer lui et lui seul et non pas pour dominer les autres Êtres et espèces.
Il n'aura plus alors à dominer, ni à faire valoir. 
Il SERA tout simplement -  et tout, tout autour de lui (animaux, végétaux, etc) vivront aussi en harmonie, non plus en rapport de force.


Toutes les croyances, quelles qu'elles soient, se référant à Dieu ou sans Lui, en font arriver à cela : se connaître soi-même !!! (entrer dans la dynamique du Faire pour Créer poser dans le voir, rendre apparent, concrétiser).

http://etredivin.hautetfort.com/archive/2015/04/30/masculin-feminin-5613458.html
Messages : 12
Date d'inscription : 20/03/2015
Voir le profil de l'utilisateur

Re: La métamatière et le Roi de la Terre

le Dim 9 Avr 2017 - 10:48
assunta a écrit:Bonjour




Sur une planète habitable une biodiversité issue de la domination d'une espèce animale ou végétale (genre dinosaure) est une cellule cancéreuse pour l'univers de matière qu'il faut éradiquer au plus vite (en temps géologique). Pas pour le Terrien qui aura disparu si une telle biodiversité réapparait sur Terre.

Biodiversité issue des humains et biodiversité issue des animaux ou des végétaux sont incompatibles. C'est soit l'une soit l'autre.

Les cellules saines sont les biodiversités issues de la domination de l'espèce humaine.

 




Aucun risque que les insectes ne parviennent au stade de suradaptation. Le Terrien est là et veille au grain.





Les faits sont là. Sans ambiguïté. Le Terrien domine la Terre par son intelligence. Il peut tout faire sciemment au contraire des animaux et des végétaux qui vivent seulement d'instinct. C'est une position de hautes responsabilité.




Le Terrien a besoin de la biodiversité issue de sa domination pour exister.
La biodiversité terrestre actuelle a besoin de la domination du Terrien pour exister. 

C'est une symbiose. Si l'un des partenaire disparait il entraine l'autre dans sa disparition.




La venue du Terrien est le fruit d'une création suivie d'une évolution.
La venue de la biodiversité terrestre actuelle est issue seulement d'une évolution. 


Le Terrien est Roi sur Terre. La biodiversité terrestre actuelle est issue de sa domination.
La biodiversité terrestre est la subordonnée. Elle a un rapport de respect envers lui. C'est inscrit dans son ADN.
Le Terrien est le Roi. Il doit avoir un rapport de responsabilité avec la biodiversité terrestre. S'il l'a oublié il doit le réapprendre par de douloureuses épreuves.





avatar
Messages : 428
Date d'inscription : 01/08/2015
Voir le profil de l'utilisateur

Re: La métamatière et le Roi de la Terre

le Dim 9 Avr 2017 - 12:56
la domination d'une espèce animale ou végétale (genre dinosaure) est une cellule cancéreuse pour l'univers de matière 
comme vous y allez : cellule cancéreuse.

Vous opposez biodiversité humaine et biodiversité animo-végétale...
Etymologiquement la biodiversité est la diversité de la vie sur la terre. Me fiant à cela je ne vois aucun problème et ne voit aucun rapport de force ou danger là dedans. Sauf dans l'imagination de l'Homme !!

Je ne sais pas, donc pas sûre, que la disparition de l'un entraînerait la perte de l'autre. Je pense que le règne animal et végétal est libre et a son propre rôle.

Lorsque vous dites 
La venue du Terrien est le fruit d'une création suivie d'une évolution.
La venue de la biodiversité terrestre actuelle est issue seulement d'une évolution.  
Le Terrien est Roi sur Terre. La biodiversité terrestre actuelle est issue de sa domination. 
Vous confondez le mot biodiversité = ici vous l'employez pour parler des systèmes que l'humain a créé pour vivre. Cela n'a rien à voir avec le mot "biodiversité" tel que décrit plus haut. Les mots sont importants sinon il est difficile de vous comprendre.

La création de la biodiversité dont vous parlez (animale et végétale) est issue d'une création tout comme l'Homme (hommes et femmes); relisez la Genèse. Donc vous ne tenez pas compte de cela, ce qui explique que tout le reste est quasi caduque. Notamment sur le mot domination (j'y reviens c'est important)

Le Terrien est Roi sur Terre. La biodiversité terrestre actuelle est issue de sa domination. La biodiversité terrestre est la subordonnée. 
Le mot "domination" que vous employez est tel que nous l'entendons = la domination par la force, en projetant sur l'autre notre mental primaire non purifié idest non accompli, changé en bienfaits.
Et c'est ici où votre phrase et donc votre conception, pour moi, est fausse.

Le verbe Dominer (cf la Genèse) doit être entendu de manière ontologique : c'est le rapport ontologique de l'Homme avec son cosmos intérieur. L'Homme doit intégrer ses énergies internes et les nommer car le nom donne la puissance. Ceci implique un rapport d'amour et non de force.

Basile de Césarée, Père de l’Eglise du IVe siècle, l'avait bien dit : «C'est une foule immense de bêtes sauvages que tu portes en toi. La colère est un petit fauve quand elle aboie dans ton cœur. La ruse qui se tapit dans une âme perfide n'est-elle pas plus sauvage que l'ours des cavernes ? L'hypocrisie n'est-elle pas une bête féroce ? L'individu aux invectives mordantes n'est-il pas un scorpion ? Celui qui sombre dans la vengeance n'est-il pas plus dangereux qu'une vipère ? Quelle sorte de bête sauvage n'est pas en nous ?»


Dans un premier temps, l'Homme est inconscient de son cosmos intérieur. Animal parmi les animaux ses rapports avec le monde sont inspirés par la peur : il dompte puis parfois il tue. 
Dans un deuxième temps, s'il devient conscient de son cosmos intérieur, l'Homme fait sur lui-même un travail intérieur, il descend en lui et comprend que son rapport à son monde intérieur est le reflet de celui extérieur.

וְיִרְדּוּ בִדְגַת הַיָּם
"qu'il dompte les poissons de la mer"... extrait genèse 1,26

יִרְדּוּ

Le Verbe hébreu "yrdou" a comme racine "yarad" ירד qui veut dire descendre.

Nul ne peut dominer sur (à l'extérieur à soi), qui ne sera descendu dans (à l'intérieur à soi). Ce qui implique la connaissance de soi-même. Si l'Humain ne se connaît pas lui-même ontologiquement, qu'est-ce qu'il va dominer, imposer ses idées à l'extérieur ???  Donc si l'Homme se connaît intimement, il pourra dominer (ses passions, ses émotions...) mais dominer lui-même seulement
Un tel Homme n'a pas ou plus à dominer à l'extérieur et n'aura plus un regard hautain supérieur. Au contraire il rendra, voudra libres, tous les êtres (humains et nature) 

Le Terrien est le Roi. Il doit avoir un rapport de responsabilité avec la biodiversité terrestre. S'il l'a oublié il doit le réapprendre par de douloureuses épreuves.
Il est urgent que le Terrien  "se retourne" en lui-même, personnellement et collectivement. Ainsi il redeviendra responsable, oui, mais de ses façons de penser et d'agir en premier lieu. S'il ne devient pas maître de lui-même, maître de ses pensées, le Terrien continuera encore sur le chemin que l'on constate encore.


Avant d'être "responsable de la biodiversité terrestre" que le Terrien devienne responsable de lui-même. Et là tout se transformera bénéfiquement, pour le Bien de tous !!
Messages : 12
Date d'inscription : 20/03/2015
Voir le profil de l'utilisateur

Re: La métamatière et le Roi de la Terre

le Lun 10 Avr 2017 - 10:31
comme vous y allez : cellule cancéreuse.
Une planète habitable est une cellule de l'univers de matière. Si cette cellule se développe anarchiquement elle devient cancéreuse. Un développement anarchique arrive lorsque la planète est laissée en mode évolution sans contrôle. Les espèces animales et végétales entrent alors en compétition pour la domination de la planète et une espèce arrive au stade de suradaptation caractérisé par le gigantisme et la férocité de ses éléments. Elle installe une biodiversité issue de sa domination et la planète devient une cellule cancéreuse pour l'univers de matière. 



Je ne sais pas, donc pas sûre, que la disparition de l'un entraînerait la perte de l'autre. Je pense que le règne animal et végétal est libre et a son propre rôle.

Les espèces animales et végétales terrestres constituent la biodiversité terrestre. Cette biodiversité suit le cycle de l'évolution. Tant que le Terrien est sur Terre il maintient cette biodiversité dans les normes universelles au niveau de la taille et de la férocité de ses éléments. Il empêche les espèces de se développer anarchiquement jusqu'à devenir ce que sont devenu les reptiles au temps des dinosaures.



Vous confondez le mot biodiversité = ici vous l'employez pour parler des systèmes que l'humain a créé pour vivre. Cela n'a rien à voir avec le mot "biodiversité" tel que décrit plus haut. Les mots sont importants sinon il est difficile de vous comprendre.

La biodiversité terrestre actuelle est l'ensemble de toutes les espèces animales et végétales présentes actuellement sur Terre. Cette biodiversité est en place parce que les humains sont présents sur Terre. 

Avant, au temps des dinosaures, une autre biodiversité était en place sur Terre. Elle était issue de la domination des reptiles.

Alors laquelle est la bonne pour l'univers de matière ?

La biodiversité issue de la domination de l'intelligence humaine.

Pourquoi ?

Parce que la taille de ses éléments est la norme pour l'univers de matière.



La création de la biodiversité dont vous parlez (animale et végétale) est issue d'une création tout comme l'Homme (hommes et femmes); relisez la Genèse. Donc vous ne tenez pas compte de cela, ce qui explique que tout le reste est quasi caduque. Notamment sur le mot domination (j'y reviens c'est important)

La biodiversité terrestre est issue d'une évolution. Cela ne fait aucun doute. Il n'y a pas eu de création pour les animaux et les végétaux. La création suivie d'une évolution sont liés à la venue du Terrien sur Terre. Le Terrien a été créé de toutes pièces. Sans cette création il ne sera jamais né sur Terre. La nature terrestre ne génère jamais seule une espèce nuisible pour son environnement. Seulement des espèces qui s'intègrent dans son harmonie. Le Terrien est pour l'heure hautement nuisible. Sa venue ne s'est donc pas faite de façon naturelle. Elle a été provoquée.

La Croyance comme la Science sont évolutives. La Genèse a fait son temps. Elle a comblé le besoin de croire de centaines de générations et le fait encore dans une moindre mesure. Elle est devenue obsolète au fil du temps et plus capable de guider l'évolution humaine laquelle n'a plus que le moteur Science pour avancer.


 
"qu'il dompte les poissons de la mer"... extrait genèse 1,26
Sur terre le Terrien est Roi.
Dans la mer il est une proie.
 


l est urgent que le Terrien  "se retourne" en lui-même, personnellement et collectivement. Ainsi il redeviendra responsable, oui, mais de ses façons de penser et d'agir en premier lieu. S'il ne devient pas maître de lui-même, maître de ses pensées, le Terrien continuera encore sur le chemin que l'on constate encore.
 
Le Terrien est dans l’adolescence de son existence. Il n’a pas de contact avec des fratries humaines plus âgées de l’univers de matière pour prendre exemple. Il doit apprendre seul. C’est difficile pour lui.



Sa seule aide est la nature de métamatière qui contrôle son intelligence, à condition qu’il ne coupe pas unilatéralement la communication avec elle. S’il coupe la communication, son intelligence se met au service de ses instincts. Il s’en suit des comportements anarchiques qui nuisent et détruisent la nature de matière.


Le Terrien doit réactiver sa fonction croire pour que la nature de métamatière le guide dans un chemin durable et serein.
Contenu sponsorisé

Re: La métamatière et le Roi de la Terre

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum