Spiritualités

Lettre ouverte à un ami

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lettre ouverte à un ami

Message  pat le Lun 20 Aoû 2007 - 18:55

Il y a peut-être une timidité de la part des PA de se mêler de (s'impliquer dans des) sujets très actuels ????
Personnellement, je n'arrive pas à me déconnecter d'autres luttes altermondialistes, pacifistes, écologistes,
..

Je pense qu'il est grandement utile de s'occuper du monde tel qu'il est et de lutter les uns et les autres suivant notre sensibilité particulière, à ce qui relève de l'urgence.

Les luttes altermondialistes, pacifiques et écologistes, ainsi que les luttes de Gandhi et Luther King et d'autres font parties de ces urgences. Mais à se focaliser uniquement sur elles, on adoucit juste suffisamment l'injustice pour qu'elle soit supportable mais on empêche en même temps une remise en question fondamentale qui seule pourrait apporter un véritable changement de cette situation .
Ainsi paradoxalement celui qui vient en aide est aussi celui qui permet que l'injustice demeure.

C'est pour cette raison que je crois que la lutte fondamentale, c'est d'abord de se changer soi-même. Et ceci pour deux raisons, la première, de cesser personnellement de pratiquer tout ce qui va à l'encontre de l'homme ; la deuxième, c'est de créer une sorte d'émulation, d'exemple dont ceux qui en sont témoins risquent d'en reproduire les effets en pratiquant aussi cet effort de changement.

Se changer et inciter d'autres à en faire autant, voilà notre mission. Car c'est vraiment ainsi que les injustices disparaîtront dans leur fondement même, car elles ne disparaîtront pas si nous restons trop vulnérables, si nous restons sur des protestations de principes.
Il nous faudra faire naître en nous une autre nature qui n'existe qu'à l'état potentiel aujourd'hui. Elle est donc extrêmement fragile et sujette à s'écrouler si elle n'est pas le résultat d'un profond changement personnel

C'est pourquoi, la Révélation d'Arès insiste tant sur le changement, car il vient corriger une nature qui, par des millénaires de pratique culturel de l'égoïsme est devenue naturellement égoïste. Mais encore une fois nous sommes les seuls animaux à pouvoir corriger cette pseudo nature. En réalité, nous sommes les seuls animaux à pouvoir être les créateurs de notre propre nature: celle que nous aurons choisie.

Voir les choses de cette façon paraît faire « abstraction de tous les usurpateurs, spoliateurs, tyrans et tyranneaux qui se trouvent sur cette planète » comme tu dis. En réalité, à trop s'occuper de ce que font ou ne font pas les autres, on finit par se décourager devant l'état du monde et à renoncer à commencer son effort personnel. Ainsi, jamais ne commence la véritable révolution intérieure à laquelle nous sommes appelés et qui s'appelle la vie spirituelle.

De se dire que notre effort est inutile parce qu'il sera isolé et que finalement il sera une goutte d'eau dans l'océan du mal est le principal écueil au progrès spirituel des humains. C'est de ce découragement que la Révélation parle pour le dénoncer, car il tue dans l'oeuf toute initiative et toute décision.
Pour résumer, je ne pense pas que les Pélerins d'Arès soient plus que les autres timides « par rapport aux sujets très actuels » J'en connais qui parallèlement à leur combat personnel s'impliquent dans des associations caritatives variées.
Mais ils ont peut-être plus conscience que d'autres que si la charité d'urgence, de proximité est nécessaire, on ne viendra pas à bout de l'injustice par ce moyen. Et qu'il est urgent de s'attaquer enfin aux causes et non plus aux effets. Les causes étant d'abord liées à la mentalité, au comportement de chacun, vraiment de chacun d'entre nous.


[i]

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte à un ami

Message  Invité le Jeu 23 Aoû 2007 - 2:57

Se changer et inciter d'autres à en faire autant, voilà notre mission... Il nous faudra faire naître en nous une autre nature qui n'existe qu'à l'état potentiel aujourd'hui. Elle est donc extrêmement fragile et sujette à s'écrouler si elle n'est pas le résultat d'un profond changement personnel
C'est vrai que l'essentiel est de vivre en soi ce que Dieu demande car notre changement intérieur rejaillit sur le monde visible et invisible. D'où l'importance de nos pensées, etc...
Nos pensées doivent aussi rejaillir sur ce que l'on sent et sur nos actions. Sinon ce changement peut rester ou devenir une attitude intellectuelle. Agir permet de mettre en pratique de façon cohérence ce que nous croyons (penser, sentir, agir dans la même direction). Agir avec cette nouvelle mentalité apporte quelque chose de plus.

Certes agir intérieurement est important et c'est ce changement intérieur qui permet d'amener une hauteur de vue à ce monde en agissant dans ce monde sans en être complice. Nous les humanistes, nous parlons de transcendance et spiritualité. Elle se vit en soi et doit éclabousser le monde - que ce soit dans n'importe quel domaine. L'essentiel est de se spiritualiser pour spiritualiser (ou humaniser) nos actes. C'est cela l'important et cela demande de regarder en soi. Sans changement intérieur on ne peut rien amener.

La spiritualité a cela de beau (contrairement à la religion) c'est qu'elle touche tout le monde : j'entends ici pas besoin forcément de croire en Dieu, d'avoir une appartenance quelconque en une religion. Ces incroyants qui croient de cette façon savent qu'ils ont une puissance en eux et la mettent en pratique et en témoigne. Pour eux peu importe de savoir d'où vient cette puissance l'essentiel est qu'ils agissent en amenant des choses meilleures grâce à cette puissance (comme Dieu le demande mais sans le savoir). C'est intéressant de connaître ces gens car ils ne sont pas pris par les dogmes et comportements imposées par les religions. Ils refusent de toute façon le Dieu façonné par les religions.
C'est pour cela que Dieu a beaucoup d'amour pour ces gens. Et qu'Il compte sur eux aussi. Car ils agissent dans le monde (sur soi aussi bien évidemment) sans être compliced de toute scélératerie.
Le Bien, la Liberté, l'Intelligence spirituelle, s'affinent ainsi en eux (ou se redéploie en eux) jusqu'à (re)devenir vivante dans leur vie. C'est ainsi que tout être humain transcendera sa vie.

Il faut aussi connaître ce qui se passe dans le monde et être là pour amener un autre regard. Et cela ne se fait pas seulement en changeant profondément en soi. Ce changement en soi doit aider à pouvoir intervenir et amener une hauteur de vue. Etre spirituel c'est aussi s'opposer à ce monde de rentabilité (donc connaître ce monde dans lequel on vit) et proposer des choses, agir pour apporter une manière différente d'aborder les choses sans plus spolier l'humain mais en le remettant à sa vraie place et valoriser la diversité.
Ce monde fonctionne non seulement sur la rentabilité mais également impose des valeurs uniques qui sont contraires le plus souvent aux valeurs humaines.
C'est pour cela vraiment que notre changement amènera des choses très grandes ET également nos actions où nous pouvons amener une autre façon de voir, une autre hauteur de vue et à fortiori une autre façon de vivre. Il nous faut apporter la vie, en valoriser sa beauté et défendre la diversité.

Assunta

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum