Spiritualités
ouvert à tous

Ce forum qui porte le nom général de "Spiritualités"

permet à chacun de témoigner de la sienne.

N'hésitez pas à parler de votre foi ou de votre humanisme.
En tant qu'invité, sans vous inscrire,
vous pouvez poster un message dans "Invités, visiteurs, vos réflexions"

Chacun d'entre nous est porteur de divin et donc porteur d'étincelles de vérité.
Si nos croyances nous portent à plus de fraternité et de bonté,
alors il n'est pas inutile de les partager.
C'est ainsi que nous nous approcherons de la "Vérité" dont Dieu seul a le monopole.


______________________________________________________________________________________________________


Déc.2018

La vérité n'est partageable que partiellement car elle avant tout expérience personnelle. Avant d'en partager l'essence, elle est vécu d'abord de l'intérieur.



février 18

Il faut se rappeler que le mal n'est pas venu des religions dont l'enseignement est l'amour du prochain, mais du système religieux,celui qui produit l'esprit de clocher ou de minaret, entrainant division, compétition et finalement haine et rejet.




Partagez
Messages : 988
Date d'inscription : 20/08/2007
Voir le profil de l'utilisateurhttp://vie-spirituelle.forums-actifs.net/
29052018
28mai18 196C70 
La vie nous met souvent face à des situations qu'on n'attend pas à vivre.
Professeur de cuisine dans une section spécialisée pour élèves en difficultés scolaires, j’ai passé une très belle année avec ma classe de 3ème. Huit élèves sympas, courageux. Nous avons eu de très bons moments ensemble et je me disais que cette année avait été une bonne année.
Et puis, il y a quelques semaines, je m’aperçois que de l’argent a été volé dans mon portefeuille (environ 30 euros, pensai-je).  Après réflexion, aucun doute, cela ne peut venir que de la classe de 3ème.

J’eus alors l’idée de donner une enveloppe à chacun, exhorter le voleur à restituer (Rév d’Arès 36/15) et rapporter l’enveloppe avec l’argent pour le prochain cours dans un délai de trois jours.
Entre temps un élève, très mal à l’aise, me dit qu’un de ses camarades avec qui il est ami, lui a dit qu’il avait pris, non pas 30 €, mais 200 € sur toute l’année. J’avais bien eu quelques doutes parfois. Je pensais avoir un billet de 10 euros ou de 20 euros, et puis je pensais avoir oublié ce que j’avais acheté. Passons !
Coup de théâtre. Celui qui a pris l’argent donne une autre version. Il n’était pas seul. Réunion des huit élèves. En effet, chacun parle: trois ont volé, deux autres savaient, mais ont préféré ne rien dire.
Il faut alors, tout en étant dans le brouillard, installer en soi le voulu: être un pénitent, installer l’amour, la paix, le pardon, l’intelligence du coeur.
J’ai l’impression d’avoir autour de moi Eliphaz, Bildad, Sophar et Elihou, les amis de Job qui m’exhortent à la vengeance, à la subjectivité, à l’émotivité toujours mauvaise conseillère et à porter plainte. J’apprends  par mon directeur, qu’étant fonctionnaire de l’Etat, j’ai un statut particulier et que les peines sont plus fortes. J’avais toujours cru, naïf que je suis, que "tous les hommes étaient égaux en droit" !
J’ai eu une grande discussion avec la Principale du collège, qui est une femme intelligente, à qui j’ai confié que je ne prendrai aucune décision dans la hâte (Rév d’Arès 24/2) et que je prendrai le temps de la réflexion. Elle a abondé dans mon sens.
Je m’attache, à devenir grand et à suivre la Parole et votre enseignement :
"C'est là que nous voyons que les injustes et les cruels de la terre ne sont ni injustes ni cruels à leurs propres yeux et que la seule façon de résoudre ce hiatus est l'amour. Tout ce qui tend à faire oublier les contraires est réducteur et dangereux en masquant l'urgente nécessité d'aimer, pardonner, faire la paix, libérer sur une Terre en train de s’autodétruire. (entrée blog) "
Un conseil de discipline aura lieu, j’en suis sûr. De toute façon, le temps que celui-ci se mette en place et la fin de l’année approchant, ce tribunal sera un tribunal fantoche et il n’y aura pas de conséquences pour ces jeunes puisqu’ils quitteront le collège dans quelques semaines et que les décisions de celui-ci ne seront plus effectives, ni même mentionnés sur leur dossier pour l’an prochain.
Je vais donc bien m’y préparer et être l’Honneur (Rév d’Arès xxxvi/11) du Père à ce moment.
Ce sera un enseignement pour ces jeunes, mais aussi pour tous ceux, parents de ces jeunes, parents d’élèves élus, profs… qui siègeront à ce tribunal. Oui, bien sûr ces jeunes ont volé ou ont laissé faire, mais des vols il y en a eu dans mon collège et ce ne sont pas des élèves, chacun le sait. Je ne voudrais surtout pas qu’il y ait une stigmatisation uniquement tournées vers ces jeunes qui ne sont que le produit de notre monde où le mal domine sous toutes ces formes.
J’y réfléchis encore, mais je pense que je vais axer ce que j’ai à dire sur : "Qu’est-ce qu’un homme ? Qu’est-ce qu’être responsable ?"
Je ne pourrai pas, bien sûr parler de La Révélation d’Arès, mais je peux en être un peu le porteur sans La nommer.
Je crois que je vais peut-être offrir à ces cinq jeunes "Terre des hommes" de Saint Exupery et lire cet extrait:
"Être un homme  c’est sentir, en posant sa pierre, que l’on contribue à bâtir le monde."
Alain Le B. d'Île de France


Réponse de Michel potay:
J'ai lu ce commentaire et j'ai réfléchi à ce commentaire avec toute la gravité qu'il exige. Voilà que pour une peccadille, car le vol de 200 € dans votre portefeuille étalé sur huit mois, c'est une peccadilles, puisque vous n'avez pas personnellement souffert de ce manque d'argent et puisque les voleurs n'ont pas fait grand chose avec les petites sommes qui, de petit larcin en petit larcin, ont été les composantes du vol global... Voilà donc que pour cette peccadille vous allez réunir un véritable tribunal qui va statuer, provoquer chez ces jeunes une sorte d'angoisse face à ces adultes (dont certains sont peut-être à leur façon mille plus voleurs) et vous allez vous apercevoir que vous ne pourrez pas faire grand chose, voire même que vous ne pourrez rien faire pour faire valoir ce que vous pensez être un témoignage de votre foi.

Or, les choses ne sont pas si simples.
D'abord, puisque vous citez La Révélation d'Arès, rappelons que celle-ci dit seulement : Tu exorteras le voleur à restituer (36/15). Elle ne dit pas : Tu te plaindras, tu traduiras le voleur devant un tribunal, tu le puniras, ni même seulement : Tu feras se réunir un conseil de discipline. Or, c'est ce que vous faites et cela la Parole de Dieu ne vous a pas dit de le faire. Ce qu'il fallait faire, c'était exorter le voleur (ou les voleurs) à restituer. Ce devait donc rester une affaire qui restait strictement entre vous et lui ou eux. Et ensuite, il fallait les pardonner, car l'amour ne vas pas sans le pardon.

Ensuite, vous avez autant de responsabilité en vous laissant voler qu'ils en ont ont en volant, parce que vous avez affaire à des humains qui ne sont plus tout à fait des enfants quoiqu'ayant un pied dans l'enfance, et qui ne sont pas encore des adultes, qui sont des très jeunes humains pour qui donc l'argent, la propriété, le vol, n'ont pas la même signification que pour vous, homme mûr. Vous deviez ne jamais mettre votre portefeuille en état d'être possiblement visité par eux, parce qu'il suffit de penser aux innombrables tentations qu'offre ce monde commercial cupide (et tellement plus voleur qu'eux) pour comprendre que ces gosses ont eux aussi envie d'acheter quelque chose. Vous aviez cette responsabilité devant ces gamins.

Vous allez vous trouver devant un aréopage d'adultes faisant fonction de juges, qui n'auront dans la tête qu'une seule idée — à moins de circonstances tellement exceptionnelles qu'elles tiendront du miracle — l'idée que la culture du moment leur a mise dans la tête. Ce que vous direz risque fort de tomber à plat, d'être incompris, à 90 %. Votre état intérieur de Pèlerin d'Arès ne va pas vous servir beaucoup. La prudence va vous obliger à vous taire et vous allez souffrir.

Pierre-Joseph Proudhon écrivit : "La propriété, c'est le vol," et s'il n'y a pas que du vrai dans cette assertion, il y a aussi du vrai. Là c'est le brouillard, un brouillard qui ressemble tout à fait à celui qu'il y a entre le naturel et le voulu. En vous volant ces gosses se rendaient propriétaire d'un bien qui n'était pas le leur, en effet, mais comme c'est flou tout ça ! Si vous y réfléchissez bien, si vous vous mettez, par amour évangélique, dans la peau de ces gamins, vous ne serez pas convaincu que c'est si clair que ça, en effet. Qu'est-ce qui est à moi ? Qu'est-ce qui est à lui ? Qu'est-ce qui est à eux ? La réponse est : Tout. Là on va loin, je sais, mais en même temps on comprend mieux pourquoi la mesure, pourquoi l'amour, pourquoi le pardon, etc.

Passons !
Je suis dur avec vous, mon frère Alain, parce que vous êtes un Pèlerin d'Arès avancé et que je voudrais que cette affaire vous apprenne quelque chose, vous fasse avancer. Nous n'avançons qu'en nous trompant, en recevant des coups de pied dans le derrière et, par-dessus tout, en concevant que notre façon de considérer ce monde, ses cultures, ses habitudes, ses lois, nous sommes vraiment, oui, vraiment, ailleurs et nous devons conduire ce monde ailleurs, très loin de ce qu'il est aujourd'hui.
Partager cet article sur :diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Commentaires

le Mar 29 Mai 2018 - 10:35navy
J'ai pris la responsabilité de publier ce commentaire du frére Alain le B. que je connais un peu, (ou plutôt que je connaissais car ça fait tellement longtemps ...) car voilà enfin quelque chose de concret, une occasion ou des freres Pèlerins d'Arès peuvent enfin .... disons se comporter comme tels.
Je suis d'accord avec michel potay sur l'essentiel de cette affaire mais pas sur tout.... Very Happy
Je dirais que l'attitude de Alain le B. dans cette affaire est une attitude très "catho" (je veux dire de mentalité )
J'y reviendrais cet aprés-midi là j'ai pas le temps

Dernière édition par navy le Mer 30 Mai 2018 - 3:27, édité 1 fois
avatar
le Mar 29 Mai 2018 - 21:30pat
Bonsoir Navy,
Ce serait bon que tu aies le temps, quand le sujet semble important, de finir tes interventions.... ou plutôt de les commencer quand tu as vraiment le temps !
le Jeu 31 Mai 2018 - 11:16navy
Je n'ai jamais le temps Very Happy Si je devais attendre d'avoir le temps je ne ferais jamais rien....de plus excuses moi mon frère Pat, j'ai beaucoup de mal à développer un sujet, j'ai du mal à trouver les mots justes...
Je veux pas me disputer, c'est pas mon but, je suis pas là pour ça. Mais toi pourquoi ne fais tu pas ton commentaire, j'ai lancé un sujet tu as suffisament d'éléments pour commenter. 
Je dirais que l'attitude de Alain le B. dans cette affaire est une attitude très "catho" (je veux dire de mentalité )
j'espere que tu n'es pas trop choqué par ma remarque, je ne "m'attaque" pas aux cathos ni à aucune autre religion, par catho je veux dire simplement mentalité, esprit catholique français. En Italie, en Espagne, les catholiques sont différends.
le Jeu 31 Mai 2018 - 12:55navy
Si j'ai bien compris ce frère veut convoquer un
conseil de discipline avec les profs, les parents d'élèves...ce qui se fait régulièrement dans les lycées mais pour d'autres objets, renvoi d'un élève etc...
  
J'avais mal compris au début, lisant en diagonale, j'ai cru qu'il voulait instituer une sorte de tribunal entre élèves... mais un conseil de discipline OK pourquoi pas, c'est la moindre des choses.
Un ado de 15 ans est assez grand quand même pour comprendre qu'il ne faut pas voler. Il y avait des vols entre élèves dans mon lycée je me souviens, mais voler un prof et carrément dans le portefeuille d'un prof là c'est plus grave. alien
donc finalement ce frère a raison.
Il y a des élèves qui ont été renvoyé pour beaucoup moins que ça.

Mais je voulais réagir sur les propos de Alain et de Michel Potay, de l'un et de l'autre,

FM a écrit:Ensuite, vous avez autant de responsabilité en vous laissant voler qu'ils en ont ont en volant, parce que vous avez affaire à des humains qui ne sont plus tout à fait des enfants quoiqu'ayant un pied dans l'enfance, et qui ne sont pas encore des adultes, qui sont des très jeunes humains pour qui donc l'argent, la propriété, le vol, n'ont pas la même signification que pour vous, homme mûr. Vous deviez ne jamais mettre votre portefeuille en état d'être possiblement visité par eux, parce qu'il suffit de penser aux innombrables tentations qu'offre ce monde commercial cupide (et tellement plus voleur qu'eux) pour comprendre que ces gosses ont eux aussi envie d'acheter quelque chose. Vous aviez cette responsabilité devant ces gamins.

Michel Potay se trompe à 15 ans même si on est pas complètement un adulte, on est assez grand quand même pour comprendre qu'il ne faut pas voler.
Pour un peu MP  va inverser les rôles et c'est ce frère qui va se trouver accusé.
Alain a t-il mis son portefeuille ouvert en évidence sur sa table ? je ne crois pas !
MP dans son obsession de ses idées arèsiennes anti-systéme, anti-juge etc ... perd un peu la tête.
avatar
le Lun 4 Juin 2018 - 15:29pat
Bonjour Navy,
Peut-être que Alain B a une mentalité un peu catho comme tu dis. Je ne le connais pas. Mais même s'il l'a, cela ne me choque pas, au contraire. Je pense que les catholiques sincères sont des gens qui sont responsables et qui aiment leurs prochains.

Ne nous attardons pas sur les étiquetages des personnes. Sans doute sont-ils plus complexes que ce qu'on peut en dire.

C'est vrai que moi aussi dans un premier temps je me suis dit : c'est la victime qui finalement va être le coupable. Mais à la réflexion, je crois que si nous prétendons à mener notre vie sur des valeurs spirituelles, nous devons avoir des exigences à la hauteur de notre engagement. Ici, comme le suggère Michel, on aurait pu se passer du conseil de classe et exhorter les élèves  indélicats à restituer la somme volée. Les mettre en face de leur responsabilité est surement plus pédagogique que de les amener devant une assemblée qui va leur faire la morale.

Mais bon, à chaud, on ne sait jamais comment on aurait pu réagir. C'est juste intéressant de réfléchir à une autre façon de faire, plus difficile et moins vengeresse. C'est toute la difficulté d'essayer de faire naître en nous cette dimension spirituelle que nos habitudes, notre culture ne facilitent pas.
Bien à toi
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum