Spiritualités

général de la bollardière : le courage de dire non

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

général de la bollardière : le courage de dire non

Message  pat le Mer 22 Aoû 2007 - 22:04

De la Bollardière était un militaire obéissant, irréprochable. Ce qui lui valut d'accéder au grade de Général, d'obtenir la légion d'honneur, et d'être compagnon de la Libération.
Un brillant militaire de carrière, qui fit sans doute la guerre avec un certain sens de l'honneur, de la guerre juste et peut-être même de la mission civilisatrice de la France puisqu'il fit la guerre en Indochine et en Algérie.

Et cet homme, pourtant habitué à de durs combats puisqu'il commanda un temps une brigade de la légion étrangère, refusa l'indignité de la torture en Algérie jusqu'à demander à être relevé de son commandement.
Son combat contre la torture le mena jusqu'à la forteresse de Courneuve où il fut mis aux arrêts 60 jours.
Il faut beaucoup de courage pour braver ainsi l' institution dans laquelle vous occupez une place éminente.

Jacques de la Bollardière s’est toujours référé à son éthique chrétienne, pour affirmer le devoir de chacun de respecter la dignité de l’autre.
Il a écrit :
"La guerre n'est qu'une dangereuse maladie d'une humanité infantile qui cherche douloureusement sa voie. La torture, ce dialogue dans l'horreur, n'est que l'envers affreux de la communication fraternelle. Elle dégrade celui qui l'inflige plus encore que celui qui la subit. Céder à la violence et à la torture, c'est, par impuissance à croire en l'homme, renoncer à construire un monde plus humain."

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum