Spiritualités

Réflexion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Réflexion

Message  pat le Mer 16 Avr 2008 - 11:37

Si nous pouvions explorer à fond l'étincelle divine que nous avons en nous,
si nous pouvions nous en nourrir
et créer ce qu'elle contient de promesse,
nous serions au plus proche de la vérité.

Plus nous nous tenons à distance de cette étincelle,
plus la vérité devient relative.

La Vérité absolue, inaccessible , est cependant toute entière en gestation dans l'Image et Ressemblance que nous avons avec notre Créateur

En ne faisant pas l'effort de rendre conscient et actif le divin dont elle est pourvu, notre conscience piétine devant la vérité.

L'erreur est liée à une conscience au repos, à une conscience que l'on fait taire.

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexion

Message  Invité le Mer 16 Avr 2008 - 13:21

pat a écrit:Si nous pouvions explorer à fond l'étincelle divine que nous avons en nous,
si nous pouvions nous en nourrir
et créer ce qu'elle contient de promesse,
nous serions au plus proche de la vérité.

Plus nous nous tenons à distance de cette étincelle,
plus la vérité devient relative.

La Vérité absolue, inaccessible , est cependant toute entière en gestation dans l'Image et Ressemblance que nous avons avec notre Créateur

En ne faisant pas l'effort de rendre conscient et actif le divin dont elle est pourvu, notre conscience piétine devant la vérité.

L'erreur est liée à une conscience au repos, à une conscience que l'on fait taire.
Je pense qu'il y a une très grande facilité à rendre conscient et actif le divin en nous, mais les choses les plus simples on les croit douteuses ou bien trop faciles pour être réalisables. On est plus ou moins happé par l'esprit de masse qui, compliquant tout, pense que si c'est un brin compliqué il y a une vérité qui éclatera forcément.
L'effort que nous devons faire doit être constant c'est important. Effort ne veut pas dire difficultés comme on aime le sous-entendre en général, mais action constante, en continu, avoir de la permanence dans le fait de désirer réveiller le divin en soi.
On a une grandeur en nous et c'est un devoir de réveiller le/les dons que Dieu a mis en nous.
Assunta

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexion

Message  pat le Mer 16 Avr 2008 - 14:54

Assunta a écrit fort justement:
Effort ne veut pas dire difficultés comme on aime le sous-entendre en général, mais action constante.
Parfois, c'est ardu, parfois, c'est seulement "présence à soi" et parfois, c'est franchement une vraie joie.

On a une grandeur en nous et c'est un devoir de réveiller le/les dons que Dieu a mis en nous.

On a une grandeur en nous, comme tu as raison !

Je disais à quelqu'un hier, que notre véritable problème c'est de ne plus croire en nous, de nous être habitués tellement à la médiocrité que nous finissons par croire qu'elle est normale.
Nous finissons par penser que la nature humaine est inéluctablement mauvaise.
J'ajoutais : pourtant, nous sommes le seul animal qui peut dire non à quelque chose, qui ne lui plaît pas en lui.

Bien sûr, il faut se donner les moyens pour y arriver. Mais à force de vigilance et de détermination, on finit par venir à bout des défauts qui nous encombrent. Je devrais dire que nous finissons par choisir d'agir autrement plutôt que de dire que nous venons à bout de nos défauts. Car ils existent toujours, mais nous avons la possibilité de les transformer, de les rendre inopérants.

Les génocides atroces que nous avons connus au siècle dernier, nous ont fait entrevoir le pire de l'homme. Avant, les conflits étaient aussi barbares mais limités.
Durant ce siècle on a senti que l'Homme pouvait éliminé l'Homme.

Le génocide de l'Homme par lui-même.

C'est la première fois, dans notre histoire que nous pouvons nous anéantir...C'est aussi la première fois, que le laisser-faire peut également conduire à cet anéantissement.
Il n'est donc pas étonnant que la génération qui suit ait une vision désespérée et désespérante de l'homme.

Notre mission, nous, qui croyons en l'Homme, est essentiellement de redonner confiance, de redonner le goût de l'humanisme.

Dans les années qui viennent :« aimer son prochain comme soi-même » ne sera pas seulement une nécessité spirituelle, mais deviendra une nécessité vitale, autrement dit une nécessité de survie .
Mais peut-être que les deux nécessités n 'en forment-elle qu'une ? Je crois qu' il est plus utopiste de penser que le monde puisse continuer comme il est que croire à la possibilité de la fraternité.
Car, si l'Homme en arrivait à ne plus croire en sa bonté possible, il signerait son extinction.

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexion

Message  Invité le Ven 18 Avr 2008 - 12:18

Dans les années qui viennent :« aimer son prochain comme soi-même » ne sera pas seulement une nécessité spirituelle, mais deviendra une nécessité vitale, autrement dit une nécessité de survie .
Mais peut-être que les deux nécessités n 'en forment-elle qu'une ? Je crois qu' il est plus utopiste de penser que le monde puisse continuer comme il est que croire à la possibilité de la fraternité.

Il y a quelques années j'avais fait un tract ou je mettais " Changer notre société ensemble, au delà des cultures, des modes etc ... Very Happy ce n'est pas une utopie c'est la seule solution ! (je me souviens pas de la phrase exacte )





Abeille

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexion

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 21:17


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum