Spiritualités

Interprétations bibliques sous Haute Surveillance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Interprétations bibliques sous Haute Surveillance

Message  Invité le Mer 22 Oct 2008 - 22:56

Saint-Siège : Benoît XVI veut corriger les méthodes d’interprétation de la Bible.


Dans son intervention devant les pères synodaux le samedi 18 octobre 2008, le Saint Père a mis les choses au point, en critiquant durement les excès de l’exégèse moderne, notamment en Allemagne. Par ces dures critiques à l’exégèse, Benoît XVI veut corriger les méthodes ’interprétation de la bible, rapporte le site du journal catholique "La Croix", paraissant en France.

Pour le Saint Père, il ne s’agit pas de mettre en cause les méthodes critiques d’interprétations de la bible telle qu’elles se pratiquent depuis le concile Vatican II et sa constitution Dei Verbum. Depuis le concile, l’exégèse a la possibilité de s’appuyer sur les méthodes critiques pour interpréter la Bible, alors que jadis, une lecture littérale et presque fondamentaliste, était simplement faite. Benoît XVI veut mettre les choses au point car estime-t-il, il convient de ne pas laisser les exégètes partir dans une direction qui serait en contradiction avec celle de l’Église, indique La Croix.

Devant les pères synodaux, le Souverain Pontife a pris soin de rappeler « la nécessité d’employer la méthode historique et critique », car « le fait historique est une dimension constitutive de la foi ». Toujours selon la même source, le pape reproche à certains exégètes d’avoir perdu de vue la dimension théologique de leur travail. Une dimension, précise-t-il, qui doit répondre à trois exigences : tenir compte de l’unité de toute l’Écriture (exégèse canonique), de la Tradition de l’Église, et enfin de ce qu’on appelle « l’analogie de la foi », une expression empruntée à saint Paul qui signifie interpréter l’Écriture en cohérence avec la foi, le credo.

De l’absence de cette dimension théologique trop souvent absente, selon le pape, il en résulte, des « conséquences graves », comme d’utiliser des clés de compréhension sécularisées : « On propose des interprétations qui nient l’historicité des éléments divins sur les textes.» Raison pour laquelle, renchérit durement Benoît XVI, que « le courant principal de l’exégèse en Allemagne nie que le Seigneur ait institué la Sainte Eucharistie et déclare que le corps de Jésus serait resté dans son tombeau…» Le pape a donc demandé aux pères synodaux, à ce que figure, parmi les propositions, la nécessité de tenir compte de ce niveau théologique, et que la formation des futurs exégètes « soit complétée en ce sens ».

Pour le père Luc Devillers, (OP), de l’École biblique de Jérusalem, et expert au synode, Il est vrai que « certains exégètes ne se considèrent pas comme des théologiens et limitent leur travail à une étude historique. Mais la plupart d’entre eux sont des personnes qui se situent à l’intérieur de l’Église et dont le travail est accompli dans une perspective de croyant ». En effet, explique-t-il, «Il appartient aux exégètes de travailler (…) pour que, par une étude qui l’aurait pour ainsi dire préparé à l’avance, le jugement de l’Église puisse mûrir».
[...]
Article DIA » Eglise et communauté religieuses lun 20 octobre 2008
http://www.dia-afrique.org/suite.php?newsid=8368


En clair, Benoît XVI cherche à revenir sur cette avancée du concile Vatican II

Cela me fait penser à des chercheurs qui espérant un résultat (ici, hypothèses conformes au credo), façonnent leurs données pour le corroborer.
Faudrait-il être exégète ou théologien pour être dans la foi ? Le langage de Dieu serait si savant et difficilement compréhensible aux communs des mortels ?

Si jusqu'à une époque antérieure assez récente, les gens n'étaient pas ou très peu alphabétisés, et donc capables de simplement lire les Textes, ce n'est plus le cas ... et nous nous passons très bien du latin.
La première traduction (à ma connaissance) des Évangiles en langage vernaculaire pour la rendre accessible au peuple, a été faite par des amis de Pierre Valdo (ou Vaudès) créateur du mouvement vaudois en 1170, mouvement religieux appelé aussi Les Pauvres de Lyon ... précurseur à mon idée des courants réformistes qu'ils rallieront plus tard). Jusqu'à la moitié du XVI° siècle, l'étude du grec était interdite à la Sorbonne, seule université de Paris.

Dormez, dormez braves gens, ne vous fatiguez pas à comprendre ce langage divin, nous sommes là pour ça ! Basketball

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Interprétations bibliques sous Haute Surveillance

Message  pat le Jeu 23 Oct 2008 - 10:47

Ceci dit, je ne connais pas de religion, pas de courant spirituel qui n'aient d'une façon ou d'une autre commenté, "éclairé", annoté la Parole de Dieu.

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interprétations bibliques sous Haute Surveillance

Message  Invité le Jeu 23 Oct 2008 - 14:39

Ceci dit, je ne connais pas de religion, pas de courant spirituel qui n'aient d'une façon ou d'une autre commenté, "éclairé", annoté la Parole de Dieu.
C'est exact, mais de là à imposer une vision unique, formatée, il y a un fossé que je ne suis pas très disposer à accepter.

Chaque point de vue est intéressant, c'est ce que j'appelle "la pensée quantique". Plus on dispose de données, (même si elles n'ont que peu de rapport entre elles), mieux on appréhende la réalité que l'on cherche à connaître. L'anthropologie* est une forme de pensée quantique ( * science dite "cosmologique" P. ext. Étude générale de l'homme sous le rapport de sa nature individuelle ou de son existence collective, sa relation physique ou spirituelle au monde, ses variations dans l'espace et dans le temps, etc.) . Si l'on y ajoute ses propres expériences, c'est encore plus précis. C'est ce que l'on appelle se faire une idée, ou un jugement sur cette réalité, celle-ci gardant des possibilités d'évolution, car rien n'est jamais définitif, comme gravé dans la pierre. L'esprit reste ouvert, car il "sait" qu'il n'a jamais parfaitement fait le tour complet de cette réalité. Pour qu'il la connaisse parfaitement, il faudrait arriver à un point où il y aurait "confondement", au point que la part de "soi-même" qui lui corresponde s'identifie à cette réalité ... mais à ce stade (perspective spirituelle), je pense qu'il n'y a plus aucun mot pour exprimer ce qu'elle est.

Je ne peux pas m'empêcher de faire un rapprochement entre l'attitude du pape et cet appel récent des historiens contre les tentatives des Etats de faire main basse sur les interprétations historiques aux fins de façonner une Histoire officielle.

Voir > L'Appel de Blois Jeu 16 Oct - 23:30
http://vie-spirituelle.all-up.com/rapport-de-la-religion-du-mysticisme-de-l-humanisme-de-l-atheisme-avec-la-spiritualite-f31/nos-relations-avec-d-autres-formes-de-spiritualite-t270.htm#1562

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Interprétations bibliques sous Haute Surveillance

Message  pat le Jeu 23 Oct 2008 - 17:03

Qui est prêt à abandonner l'interprétation de son Eglise, de sa communauté?
Qui est prêt à admettre que l'interprétation de son prophète est une interprétation parmi d'autres ?
Qui fait table rase pour se retrouver seul, absolument seul devant la Parole de son Créateur?

Pour ne prendre que l'exemple de la Bible que tu évoques, elle est lue d'une certaine façon par les catholiques, d'une autre par les juifs, d'une autre par les protestants et d'une autre encore par les musulmans.
Et nous mêmes, comment lisons nous les Ecritures?
Chacun tenant comme vérité indiscutable sa façon de la lire. Je ne parle pas des témoins de Jéhovah, des mormons et d'autres qui rempliraient la page.

Mais je suis d'accord avec toi pour essayer de ne pas enfermer la Parole dans une interprétation close et finalement en complète contradiction avec l'idée d'évolution et de changement qu'elle véhicule.

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interprétations bibliques sous Haute Surveillance

Message  Invité le Ven 24 Oct 2008 - 0:51

Qui est prêt à abandonner l'interprétation de son Eglise, de sa communauté?
Je pourrais dire "moi", mais aussi les autres personnes présentes sur ce forum, et les Pèlerins d'Arès en général (normalement). Mais je ne regarde qu'à mes pieds en disant cela. Historiquement, dans tous les courants spirituels, à différentes époques, en différents lieux, des personnes se sont détachées de la religion établie. On les a appelés renégats, apostats, hérétiques, vilains petits canards, nihilistes ... "rebelles" dit la révélation d'Arès. La sincérité de leurs convictions intimes étaient telles qu'ils ne pouvaient s'empêcher d'aller à contre-courant de l'esprit ambiant, envers et contre tous (ce qui n'est pas toujours chose facile).
Quelquefois, sans considérations dogmatiques ou de "foi", c'est simplement l'amour de deux êtres qui poussait à cette rupture parce que la situation relevait du drame cornélien indénouable, et que cet amour était incompatible aux yeux des communautés respectives (la tragédie de Roméo & Juliette est très symbolique et universelle).
Ce qui tend à prouver que La Parole ne s'est jamais laissée enfermée ... et qu'il est vain d'essayer de le faire, c'est une cause perdue d'avance ! ... grâce à Dieu Basketball (le Semeur) qui suscite l'un ou l'autre pour rééquilibrer les choses, interroger, mettre à l'épreuve l'orgueil humain qui croit pouvoir Le réduire à ses vues.

Qui est prêt à admettre que l'interprétation de son prophète est une interprétation parmi d'autres ?
Celui qui s'est posée la question suivante (ci-dessous) ! scratch
S'il se l'est posée, c'est qu'il a distingué à la fois l'Ecriture Révélée proprement dite (Parole de Dieu), des interprétations (commentaires) qui en découlent et qui passent par le prisme (filtre) de l'esprit d'un homme dans son époque, que ce soit le prophète soit Abraham, Moïse, Mahomet, ... qu'il faut essayer de replacer dans leurs contextes historiques respectifs.



La Parole Révélée étant dans cette illustration, la lumière brute provenant de la source lumineuse (Buisson Ardent, Bâton de Lumière, ...) restituée telle que perçue, entendue, et les interprétations (commentaires), la même Lumière décomposée en palettes de nuances au travers de l'esprit de cette personne qui l'a reçue (effort didactique (= qui vise à instruire) pour toucher une palette de sensibilités très diverses auxquelles Elle est destinée ?). Le prisme étant l'esprit interface historico_psycho_culturel du prophète concerné.
Il ne faut pas mélanger les deux.
De mémoire, il me semble que Moïse lui-même fait appel à la perspicacité spirituelle d'Aaron pour aller rencontrer pharaon, et dans d'autres circonstances.

Qui fait table rase pour se retrouver seul, absolument seul devant la Parole de son Créateur?
C'est une question et un problème qui concerne toutes les religions.
En fait La Parole est dite à la personne qui la reçoit (prophète), mais elle s'adresse à tous.
Si je prends l'exemple du Décalogue, c'est bien d'un tutoiement qu'il s'agit. Elle a été autant dite à Moïse qu'Elle était destinée à chaque hébreu individuellement et à chacun de toute sa descendance. Cette parole me concerne "personnellement" autant qu'elle concerne chacun individuellement.
La démarche spirituelle des vaudois, des protestants qui s'étaient ré-appropriés les Evangiles allait dans le sens d'une dynamique de la relation personnelle à La Parole et de sa mise en pratique.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

...L'ésotérisme

Message  Invité le Sam 27 Déc 2008 - 19:45

Je refuse que me soit dictée ma conduite morale et spirituelle car à mon sens ce sont leurs coeurs et non les religions qui mènent les hommes à dieu, et je considère qu'elles ont toutes, au fil du temps, perdu l'esprit puis entrainée l'humanité à leurs suites...
A l'origine les religions, sans exception, étaient faites pour révéler à l'homme son humanité mais à trop l'entrainer entre pulsions et raisons, à la recherche de la félicité pronée par les prôphètes, les doctrines religieuses ont confronté l'homme à sa bestialité et ses imperfections enclanchant par la même occasion un processus d'auto destruction enfoui dans la mêmoire profonde de l'espèce du fait que, par pur instinct de conservation, un prédateur roi tel l'homme ne puis créativement s'émanciper que lorsqu'il parvient soit à évolutivement surpasser son créateur, soit à éliminer toutes les autres créatures, et remarquez bien chers amis que c'est précisèment ce que les hommes font actuellement...
Ils se prennent pour des dieux et mettent cette planète à feu et à sang en entretenant sur toute sa surface des guerres !!!
En ce qui concerne le Christiannisme, puisqu'il s'agit du débat en l'espèce de Benoit XVI, la question est comment un pape, quel qu'il soit, peut t-il orgueilleusement prétendre physiquement représenter dieu sur terre alors que les prophètes, eux mêmes, n'ont jamais prétendu être humblement que ses fidèles messagers...
A mon sens l'église catholique romaine à commis l'irréparable erreur de dissocier l'ésotérisme de l'exotérisme Abrahamique laissant de ce fait place dans le coeur des hommes aux doutes et à tous les égarements entrainant irrémédiablement de ce fait l'humanité entière, à mesure des siècles écoulés, en une paroxystique et symbiotique idolatrie démentielle débouchant sur une cyclotymique hérésie centrifuge...
L'ésotérisme est la doctrine consistant à ne communiquer la connaissance du non apparent qu'à un nombre restreint d'initié et j'ai la chance d'être de ceux là raison pour laquelle, sans jamais prétendre détenir la vérité, je tente de dessiller les yeux de mes contemporaions aux travers mes romans ...
L'ésotérisme implique la transcendance des formes à travers les formes ainsi (comme le démontre la photo de njama ) même si la lumière est en soi à elle seule révélation à moins d'illuminer des formes et de se réfracter elle brille dans l'obscurité mais l'obscurité ne l'englobe pas aussi l'ésotérisme dépend de l'exotérisme, car sans lui la vérité demeure invisible, mais l'éxotérisme ne puis se passer de l' ésotérisme au risque de briller dans le néant....
Maktub

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Interprétations bibliques sous Haute Surveillance

Message  Invité le Dim 28 Déc 2008 - 4:43

A mon sens l'église catholique romaine à commis l'irréparable erreur de dissocier l'ésotérisme de l'exotérisme Abrahamique laissant de ce fait place dans le coeur des hommes aux doutes et à tous les égarements entrainant irrémédiablement de ce fait l'humanité entière, à mesure des siècles écoulés, en une paroxystique et symbiotique idolatrie démentielle débouchant sur une cyclotymique hérésie centrifuge...
Cela a été fait sciemment pour mieux dominer et manipuler le peuple, mais il faut tenir compte que ce peuple analphabète était facilement influençable et manipulable en jouant sur ses peurs et aberrations de toutes sortes, donc en lui faisant croire n'importe quoi parfois. L'église catholique a longtemps entretenu une ignorance et a abêtit la masse.
Au fil des siècles des gens ont cherché à comprendre avec l'esprit. La quête du Graal par ex. est toute une quête intérieure (le Royaume en soi) et tous ces gens ont dû user de subterfuges de mots (quête du graal, pierre philosophale, etc) pour ne pas finir sur un bûcher et surtout pour transmettre une connaissance esotérique.
Plus tard l'ontologie a servi à comprendre les symboles, allégories, a voir au-delà des mots, avec l'esprit, l'Ecriture, ce qui permet de réfuter toutes les aberrations et mensonges, que l'Eglise aujourd'hui n'utilise plus ou n'ose plus utiliser.
La Révélation d'Arès par exemple rappelle absolument ce dont les ontologues parlèrent. C'est très intéressant de voir comment, malgré des méfaits religieux, des gens ont continué au prix de leur vie à transmettre une vérité et montré leur voie.
L'ésotérisme est la doctrine consistant à ne communiquer la connaissance du non apparent qu'à un nombre restreint d'initié et j'ai la chance d'être de ceux là raison pour laquelle, sans jamais prétendre détenir la vérité, je tente de dessiller les yeux de mes contemporaions aux travers mes romans ...
J'aimerai beaucoup connaître vos romans. Si vous pouviez en parler ou du moins donner des titres.
Assunta

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

"

Message  Invité le Dim 28 Déc 2008 - 16:12

Bonjour
Il vous suffit pour cela de cliquer sur mon site web, se trouvant à la page membre de ce forum, dans lequel je traite succinctement divers sujets, se trouvant sous forme romancé dans mon ouvrage, quand à la présentation du roman elle se trouve en deuxième page

J'ai préalablement effectué par le passé divers essais ( théologique, mystique, sociologique ) avant de me lancer dans ce premier roman fantastique dans lequel, tout en renouant avec la grande tradition littéraire des romans d'amour et d'aventures, j'effectue la corrélation philologique entre les mythiques Djïnns et la tradition sémitique ce qui me permet de dévoiler au fil des pages une intiation ésotérique jusqu'alors essentiellement réservées à quelques privilégiés Kabbakistes et maçons...
Ainsi me suis-je permis de publiquement livré de nombreux secrets Bibliques liés à la création, et ce que cache en réalité le mot Apokalypsis, réalisant en cela ( et à ma façon ) le voeu papal et pieu effectué par Pie XII dans son encyclique humani généris

Du combat de Jacob devenu " Israël " au gué de yabboq à Napoléon Bonaparte, de Moïse à Salomon, des mystères de l'ancienne égypte à la face mystique du national socialisme , ce roman fantastique est destiné à initier le lecteur à la connaissance du non apparent en dévoilant une tradition multiséculaire hermétique inconnue du grand public

Synopsis "" imaginez un instant que Lucius Poncius Pilatus se réincarne au XX ème siècle pour tenter de racheter son âme, et dévier de sa course le destin chaotique de l'humanité, aux travers la vie aventureuse et amoureuse d'un jeune légionnaire, ancien beatnik délicieusement disjoncté en proie à une malédiction, qui des années soixante dix à nos jours et des Comores en Guyane, entrainera le lecteur à la rencontre d'une troisième lignée humaine, ni roses ni églantiers, qui lui livrera les clés de l'énigme créative ... ""

Maktub

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Interprétations bibliques sous Haute Surveillance

Message  Invité le Dim 28 Déc 2008 - 17:16

Synopsis "" imaginez un instant que Lucius Poncius Pilatus se réincarne au XX ème siècle pour tenter de racheter son âme, et dévier de sa course le destin chaotique de l'humanité, aux travers la vie aventureuse et amoureuse d'un jeune légionnaire, ancien beatnik délicieusement disjoncté en proie à une malédiction, qui des années soixante dix à nos jours et des Comores en Guyane, entrainera le lecteur à la rencontre d'une troisième lignée humaine, ni roses ni églantiers, qui lui livrera les clés de l'énigme créative ... ""
Il n'y a pas besoin d'initiation, ni que quelqu'un se réincarne pour "dévier de sa course le destin chaotique de l'humanité".
Les ontologues depuis le 18e siècle jusqu'à nos jours ont toujours dit que l'Humain est capable de (r)éveiller son potentiel divin et est capable de vivre selon les prophètes notamment Jésus et mettre en application l'Evangile.
Dieu est venu rappeler à Arès que c'est le choix volontaire de tout Homme de (re)éveiller son potentiel divin, qui fera que le monde sera changé. Pas la peine d'initiation ou autre.
De plus Dieu fait simple, Il ne complique pas les choses.
Les choses les plus simples ne sont-elles pas les plus difficiles à accomplir ??
Assunta

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Interprétations bibliques sous Haute Surveillance

Message  Invité le Mer 31 Déc 2008 - 22:57

Me serai-je mal fait comprendre ?

Tu cites un synopsis, c'est à dire la quatrième de couverture d'un roman, comme si j'affirmais être moi même un prophète hors seul le personnage du roman se prétend l'être et pour ma part, même si je prétend être initié, je ne suis que l'auteur d'un ouvrage fantastique alors sache que je laisse à d'autre, auquel tu ne cesses aveuglément de te référer, le soin de proclamer qu'ils ont en personne reçu une révélation ( et prétendre être l'élu détenant une vérité que d'autre avant lui ont déjà prophétiser, et de ce fait n'a plus à mes yeux valeur prophétique devant se réaliser mais simple information ) cependant l'essentiel dans tout cela est de faire preuve de bonne volonté pour que demain les hommes retrouvent ce que l'on puis douter qu'ils aient jamais possédé... La raison

Maktub

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Interprétations bibliques sous Haute Surveillance

Message  Invité le Jeu 1 Jan 2009 - 3:30

Je faisais surtout allusion à cette phrase (dans l'autre j'avais relevé l'idée d'initiation) :
L'ésotérisme est la doctrine consistant à ne communiquer la connaissance du non apparent qu'à un nombre restreint d'initié et j'ai la chance d'être de ceux là raison pour laquelle, sans jamais prétendre détenir la vérité, je tente de dessiller les yeux de mes contemporaions aux travers mes romans ...
En fait je voulais dire que toute connaissance sert pour évoluer. L'initiation sert certainement à cela aussi je pense mais elle n'est pas indispensable à mes yeux.
L'essentiel c'est que ces connaissances et initiations pour certains, soient des supports et non des buts en soi puisque le but est que l'humain redécouvre tout en lui (par l'intermédiaire de ce à quoi il adhère et croit) le vive et redevienne libéré de ce monde à l'envers. Qu'il puisse ensuite le remettre à l'endroit. Que l'humain retrouve la raison comme tu dis.
On est tous dans ce cheminement... sur ce forum certainement.
merci de tes explications.
Assunta

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Interprétations bibliques sous Haute Surveillance

Message  pat le Sam 3 Jan 2009 - 20:26

Je sais que l'initiation est primordiale dans certaines cultures. Elle a donc une certaine utilité pour ceux qui la juge importante.
Dans nos sociétés, elle prend souvent le sens de « réservée à une élite »

La question que je me pose et qui n'est pas vicieuse, c'est : parle t-on encore de spiritualité quand on parle d'initiation?

Si on considère l'initiation, l'ésotérisme comme une façon qu'aurait trouvé une conscience sincère pour communiquer son ressenti ou ce qu'elle a appris, je n'y verrais rien à redire. Si par contre l'ésotérisme est une façon de cultiver le secret et d'en tirer puissance et pouvoir, j'y vois les mêmes erreurs que celles que tu dénonces à propos de la religion système (Il y a une autre phase de la religion, celle de l'amour accompli, mais nous ne parlerons pas de celle-ci maintenant)
Tout est une question de nuance et d'intention. De quoi parle t-on vraiment?
Il me semble que s'agissant de romans dits initiatiques, on ne puisse parler d'élitisme puisque par définition ce qui y est exprimé est livré au grand public. Tout est alors dans l'attitude de l'écrivain.
Pour ma part je ne fais pas une si grande différence entre l'ésotérisme et l'exotérisme, je crois que nous sommes les uns pour les autres à la fois les deux, mais qu'au final c'est chacun qui devient son propre initiateur. C'est du moins ce que je pense qui devrait être le cas, si nous ne voulons pas tomber dans les travers de l'intolérance et de la manipulation.
Maktub dis :
« je ne suis que l'auteur d'un ouvrage fantastique alors sache que je laisse à d'autre, auquel tu ne cesses aveuglément de te référer, le soin de proclamer qu'ils ont en personne reçu une révélation ( et prétendre être l'élu détenant une vérité que d'autre avant lui ont déjà prophétiser, et de ce fait n'a plus à mes yeux valeur prophétique devant se réaliser mais simple information ) .... »

Quant au prophétisme, je ne le vois pas comme une ambition initiatique. C'est forcément une éternelle répétition. Un éternel appel à entrer dans le plan de Dieu. La seule originalité d'une révélation particulière est qu'elle parle à des gens à un moment donné. Elle est une actualisation de ce qui s'est déjà dit. Cette actualisation peut certes amener une nouveauté, car les Hommes changent et je crois que Dieu en tient compte, mais le fond de la parole ne peut pas changer. En ce sens, il n'y a plus de mystère.
Je ne crois pas qu'un prophète authentique se sente élu. Il est porteur, messager d'une Vérité dont il restera pour une grosse part ignorant. Car comme en chacun d'entre nous, cette Vérité est véhiculée par une intelligence, une subjectivité, une éducation données. Je crois La Vérité impénétrable dans ce monde parce que nous ne sommes pas de purs esprits, nous avons d'autres instruments qui rend tout plus ou moins relatif.
Cela ne veut pas dire qu'il ne faille pas chercher, car il y a malgré tout des degrés dans la relativité et l'effort de spiritualisation que l'on peut faire a des effets dans ce domaine.

Tu seras peut-être de mon avis pour dire que c'est une drôle d'élection d'avoir à porter au monde un message qu'il n'attend nullement et qui n'aura souvent pas d'autres effets que de rapporter la moquerie ou carrément la haine !

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interprétations bibliques sous Haute Surveillance

Message  Invité le Dim 4 Jan 2009 - 13:27

pat a écrit:Je sais que l'initiation est primordiale dans certaines cultures. Elle a donc une certaine utilité pour ceux qui la juge importante.
Dans nos sociétés, elle prend souvent le sens de « réservée à une élite »

La question que je me pose et qui n'est pas vicieuse, c'est : parle t-on encore de spiritualité quand on parle d'initiation?

......
Tu seras peut-être de mon avis pour dire que c'est une drôle d'élection d'avoir à porter au monde un message qu'il n'attend nullement et qui n'aura souvent pas d'autres effets que de rapporter la moquerie ou carrément la haine !

Je suis globalement assez d'accord avec l'analyse que fait Pat.
Je ne crois pas que l'ésotérisme au sens d'initiation soit moteur de quelque chose d'existentiel au sens arésien. Au plus cela constitue une mise en bouche pour déboucher sur la pénitence si tant est que celui qui est friand de "secrets" réalise que seul l'effort pour devenir bon, aimer son prochain, pardonner, se libérer des préjugés de sa culture lui permet de s'accomplir comme Image et ressemblance positive du Père de l'univers. A mon sens un roman initiatique peut servir la vérité mais en s'appuyant sur la réalité de faits et personnages ou sur leurs vraisemblances pas en prenant les détours des élucubrations théologiques et intellectuelles,fictions fantastiques qui tiennent du rêve et sont donc trompeurs. la Parole du Créateur a toujours appelé l'homme à se recréer en Bien et miséricorde dans la simplicité et la mesure en gardant les pieds sur terre. Si elle emprunte parfois des paraboles ou des styles métaphoriques par endroit c'est par ce que cette Parole a besoin pour faire passer la lumière d'un langage que celui de l'histoire terrestre est trop pauvre à représenter et faire passer. De la à déduire toutes sortes d'interprétations, il n'y a qu'un pas, qu'il faut se garder de franchir. Soyez comme les enfants revient redire Dieu par la bouche de Jésus en 1974 à Arès, car c'est de la bouche des doux et des petits que partent les flammes qui consumeront le mensonge des faux et des cupides (Révélation d'Arès 33/9), on est là loin des secrets de choses voilées et cachées et réservées à une élite. De plus le Créateur donne avec sa Parole un prophète qui aussi imparfait soit il a le devoir d'en expliquer le sens. Lourde responsabilité au fond. Je ne peux pas croire qu'à une Parole aussi importante livrée par Dieu lui même, environ tous les mille ans ne soit pas joint les moyens de son explication appelé charisme de vérité.
Il y a donc une question de confiance, le cœur de la foi. Après il y a la question de l’accomplissement de chacun mais c’est une autre histoire que celui d’extraire le sens de la Parole. Comprendre ne va et ne s’accompagne qu’avec ce verbe actif qu’est accomplir.
Puis je accomplir sans comprendre ? Non. Mais puis je accomplir sans tout comprendre ?
Oui. Dans cet espace réside la porte étroite, les sentiers chevriers par lesquelles je peux commencer de cheminer et faire pénitence en me gardant serré auprès du peu de vrai que j’ai perçu et en
aimant mon frère quel qu’il soit. Ainsi je commence à m’engendrer dans la vie infinie qu’ouvre ma pénitence vers les autres et vers le Ciel.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Interprétations bibliques sous Haute Surveillance

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 19:18


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum