Spiritualités

La mauvaise réputation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La mauvaise réputation

Message  Invité le Sam 25 Oct 2008 - 14:19

La mauvaise réputation

Au village, sans prétention,
J'ai mauvaise réputation.
Qu'je m'démène ou qu'je reste coi
Je pass' pour un je-ne-sais-quoi!
Je ne fait pourtant de tort à personne
En suivant mon chemin de petit bonhomme.
Mais les brav's gens n'aiment pas que
L'on suive une autre route qu'eux,
Non les brav's gens n'aiment pas que
L'on suive une autre route qu'eux,
Tout le monde médit de moi,
Sauf les muets, ça va de soi.
..... Georges Brassens Ecouter > http://www.dailymotion.com/video/x1uvkx_georges-brassens-mauvaise-reputatio_music


L’infamie des bons
par Santiago Alba Rico Écrivain et enseignant de philosophie.

« Contrairement aux rapports concernant les pays de l’Union européenne, Amnesty International n’a rapporté, pour ce qui concerne Cuba,
- Aucun cas d’assassinat politique contrairement au Royaume-Uni.
- Aucun cas de torture ou traitement inhumain contrairement à la Belgique, à Chypre, à l’Estonie, à la France, à la Grèce, à l’Italie, à la Lettonie, à Malte, à la République tchèque et au Royaume-Uni.
- Aucun cas d’utilisation de preuves obtenues sous la torture contrairement à l’Allemagne et à Chypre.
- Aucun cas de disparition contrairement à l’Estonie.
- Aucun cas d’enlèvement de personnes par les autorités contrairement à l’Italie.
- Aucun cas de violation du droit à la vie contrairement à la Suède.
- Aucun cas d’impunité suite à un crime commis par des agents de l’Etat contrairement à l’Autriche, l’Espagne, la France, la Grèce, l’Irlande, l’Italie, le Portugal, la République tchèque et au Royaume-Uni.
- Aucun cas de trafic d’êtres humains contrairement à la Grèce et à la Lituanie.
- Aucun cas de violence contre les mineurs commises par des agents de l’État, contrairement à l’Estonie, la République tchèque et la Slovaquie.
- Aucun cas de violence systématique contre les femmes contrairement à la plupart des pays européens.
- Aucun cas de violence contre les minorités contrairement à l’Allemagne, à l’Estonie, à la France, la Grèce, la République tchèque, le Royaume-Uni et à la Slovaquie.
- Aucun cas d’enfants privés d’accès à l’éducation en raison de leur origine ethnique contrairement à la Grèce, la Hongrie, la République tchèque, la Slovaquie, la Lettonie, et la Slovénie.
- Aucun cas d’enfants internés en raison de leur origine ethnique contrairement à la République tchèque et à la Slovaquie.
- Aucun cas de stérilisation forcée de femmes issues de minorités contrairement à la République tchèque et à la Slovaquie.
- Aucun cas de citoyens déchus de leur nationalité contrairement à la Grèce et à la Slovénie.
- Aucun cas d’utilisation de lits-cages pour enfermer les handicapés mentaux contrairement à la République tchèque.
- Aucun cas de répression de manifestants contrairement à Chypre et à Malte.
- Aucun cas de familles expulsées de leur logement contrairement à la Hongrie.
- Aucun cas de violences sur les handicapés contrairement à l’Irlande.
- Aucun cas de mineurs incarcérés contrairement à l’Espagne, l’Estonie et l’Irlande.
- Aucun cas de malades mentaux mis en prison contrairement à l’Autriche, à l’Irlande et à l’Italie.
- Aucun cas de suicide en prison contrairement à l’Italie.
- Aucun cas d’automutilation en prison contrairement à l’Italie.
- Aucun cas de manque d’attention médicale contrairement à l’Estonie, l’Italie, et au Royaume-Uni.
- Aucun cas de violences policières contrairement à la plupart des pays européens.
- Aucun cas de suspension des garanties constitutionnelles contrairement à la France.
- Aucun cas de traite d’êtres humains contrairement à la Grèce.
- Aucun cas d’incitation à la haine raciale et à la discrimination par les autorités contrairement à la Hongrie et à la Lettonie.
- Aucun cas d’expulsion de demandeurs d’asile contrairement à l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, Chypre, la France et à la Grèce ».

Avec un véritable bon sens, Salim Lamrani brandit contre l’UE une source qu’elle-même reconnaît et utilise, mais le nombre de violations des droits de l’homme commises dans les pays européens et non commises à Cuba augmenterait sans aucun doute si l’on acceptait les dénonciations d’organismes moins officiellement « indépendants ». Pour les défenseurs des droits de l’homme, il est clair, en tout cas, non seulement que la propagande occidentale contre Cuba est dénuée de fondement mais qu’elle inverse littéralement (conformément à une projection freudienne consciente et intéressée) le partage des rôles : la vérité est que pendant que le gouvernement de l’île caribéenne oriente toute sa politique vers la protection des droits de l’homme, les gouvernements européens (suivant celui des États-Unis) montrent clairement que les temps – si l’on veut protéger le capitalisme – ne sont pas aux scrupules juridiques ni aux simagrées humanistes.

Article Réseau Voltaire http://www.voltairenet.org/article158291.html

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La mauvaise réputation

Message  pat le Dim 26 Oct 2008 - 0:19

Je propose seulement une expérience :
Sortir demain matin et crier dans la rue, en France "à bas Sarkosy"
et à Cuba :" à bas Fidel Castro", qui est comme tout le monde le sait le champion de liberté d'expression
Je suis prêt à faire l'expérience....
On peut se donner rendez-vous après demain et en parler....

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mauvaise réputation

Message  Invité le Lun 27 Oct 2008 - 2:58

Je n'ai pas eu le temps d'aller à Cuba hélas Wink pour expérimenter !

Ce n'est pas de Cuba que je voulais parler, ni de la liberté d'expression, c'est un exemple qui m'était tombé sous la main et je trouvais le titre L’infamie des bons très parlant. Ceci dit je pense que le faible niveau économique et la pauvreté que Cuba sont dus essentiellement aux décennies d'embargo décrété par les USA depuis 1962 qui empêchent les cubains de commercer et vivre normalement avec leurs voisins.

Un embargo est une mise au ban des nations, comme on rejetait la Persona non grata ou les hérétiques hors de la citadelle dans d'autres temps.

J'aurais pu prendre la Bolivie comme exemple qui subit elle aussi critiques, diffamations et mensonges à répétition dans la presse occidentale. Cette propagande "calomnieuse" s'exerce autant contre Cuba que contre la république d'Evo Moralès. Si la Bolivie est grande en superficie (un peu moins de 2 x la France), avec ses 9 millions d'habitants et une puissance militaire dérisoire, elle ne constitue pas une menace pour quiconque, pas plus que Cuba.

Dans un cas comme dans l'autre, il s'agit d'attaques hypocrites à leurs égards et les méthodes sont "de salir" finalement ces peuples par média interposés ... pour des raisons plus idéologiques que réellement politiques.

Par analogie, ceux qui pensent différemment, font des choix de vie différents ne faisant pourtant de tort à personne, en suivant les ch'mins qui n'mènent pas à Rome, subissent également ce genre d'attaques sournoises qui leur taillent de vilaines croupières injustifiées et malhonnêtes ... rumeurs colportées, peu souvent vérifiées qui leur collent à la peau, créent des opinions défavorables attachées à leurs personnes, et entachent leurs réputations.

La rumeur approche, l'écho la redit.

La rumeur est la fumée du bruit.

(citations de Victor Hugo)

C'est plus le phénomène de la médisance, comportement spirituel en fait, qu'il m'apparaît important de cerner.
Médire, dire sur quelqu'un du mal que l'on suppose vrai. Médire des absents, de ses voisins, du prochain ...

Synonymes: dénigrer, discréditer, calomnier, diffamer, salir, noircir, souiller, jaser, commérer, ragoter, casser du sucre ... mentir, nuire !!!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La mauvaise réputation

Message  Invité le Lun 27 Oct 2008 - 20:00

Je tente un lien avec le thème du Portail, en reprenant cette citation:

"Changer de regard ,c'est aussi accepter celui de l'autre"

La tolérance évangélique devrait-elle s'appliquer que dans des contextes religieux ?
A mon idée, non ! c'est la tolérance dans la relation à l'autre, l'étranger, le voisin, celui qui a décidé de vivre un peu autrement ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La mauvaise réputation

Message  pat le Mar 28 Oct 2008 - 0:43

Bonsoir njama,
Je ne peux que m'associer à toi pour dire que la tolérance n'est pas qu'une affaire religieuse.
Et que nous devons dénoncer, en effet, toutes les magouilles et les désinformations des occidentaux concernant Cuba.

Nous avons d'immenses progrès à faire concernant les droits de l'Homme (tortures, état des prisons, mensonges, désinformations et j'en passe....)

Mais je suis fatigué par le discours de quelques uns, qui pour se disculper de l'absence de droits fondamentaux dans leur communauté politique, religieuse ou domestique s'en prennent aux manquements de l'Europe.
La litanie, intitulée « l'infamie des bons » de Santiago Alba Rico est un modèle du genre.-
Surtout la toute dernière phrase.
« Aucun cas d’expulsion de demandeurs d’asile (à la Havane) contrairement à l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, Chypre, la France et à la Grèce ».
Superbe!
J'ai donc cherché sur internet dans des statistiques sur l'immigration, combien d'étrangers pouvaient demander l'asile politique à Cuba.
Je pense que là aussi, il doit y avoir une volonté de l'occident de cacher la vérité, car je n'ai rien trouvé là dessus. Par contre, depuis 20 ans, je pense que 200 000 à avoir voulu quitter le sol de la Havane, n'est pas un chiffre exagéré. Mais n'en parlons plus, tout cela fait partie du complot occidental qui n' a écouté que les opposants à Fidel.

Parlons d'autre chose, par exemple de l'organisation de la conférence islamique qui ne cesse de critiquer la déclaration des droits de l'homme. Eux aussi sont des victimes des occidentaux. Le malheur, c'est que de plus en plus de musulmans progressistes (sans doute vendus à l'occident) remettent en question ce qu'ils ont connu dans leur pays d'origine. Voilà ce qu'en pense Tarek Fatah
« je m’adresse à vous en tant que musulman qui est né au Pakistan  » 
....
« C’est notre vie en tant que musulmans en Occident qui nous pousse à être proactifs et à dénoncer la duplicité de l’OCI qui cherche à diluer la Déclaration universelle des droits de l’Homme de 1948 et à lui substituer des soi-disant droits de l’Homme islamiques. Nous sommes alarmés par le fait que non seulement la Déclaration des Nations Unies soit attaquée, mais que le Rapporteur sur la liberté d’expression soit mandaté pour faire rapport sur ceux qui sont assez courageux pour remettre en cause des superstitions médiévales qui défient les normes élémentaires de la raison et du rationalisme. Permettre aux États de l’OCI d’être gardiens des droits humains individuels, c’est comme mettre un renard pour garder les poulets. »
« J’aborde la question de la liberté d’expression, inscrite dans la Déclaration universelle des droits de l’Homme de 1948, comme défenseur d’un droit précieux auquel peu de mes coreligionnaires peuvent aspirer, et encore moins chérir ou posséder. Nous sommes plus d’un milliard, mais la quasi-totalité d’entre nous vivent sous différentes formes et degrés de dictature et d’oppression. Sauf quelques rares exceptions, comme la Turquie, la Malaisie et l’Indonésie, et, plus récemment, le Pakistan, les musulmans vivent sous la tyrannie de dirigeants comme ceux de l’Iran et de l’Arabie saoudite qui ont utilisé la religion de l’islam comme outil pour garantir leur pouvoir absolu, et fouler aux pieds tous les droits humains de leurs citoyens.
Il ne se passe pas une journée sans qu’on entende parler de violations flagrantes des droits humains des musulmans qui vivent dans ce qu’on appelle les pays islamiques. Qu’il s’agisse du meurtre d’honneur de sœurs ou de mères, du harcèlement des gais et d’appel à leur exécution, de l’emprisonnement d’opposants politiques ou d’attaques sur les minorités, nous les musulmans qui vivent en Occident prenons constamment conscience des droits dont nous jouissons comme êtres humains dans les démocraties parlementaires laïques. »
La France a été averti plusieurs fois au sujet de sa politique vis à vis des minorités religieuses. Entorse à la loi de 1905 et à la déclaration des droits de l'homme ? Sans doute. Nous en avons parlé dans un autre débat....(Je fais remarquer, en passant, que les Etats européens sont les seuls à accepter que chaque Etat souverain soit justiciable par une cour de justice indépendante :la cour européenne des droits de l'Homme.)
Ceci dit je suis tout à fait d'accord pour que d'autres Etats ou des hommes de ces Etats viennent critiquer notre façon d'exercer la démocratie, ou la liberté d'expression ou les droits de l'Homme, mais je trouve insupportable qu'ils le fassent pour justifier d'une plus grande liberté chez eux. Pour tous les lapidés, pour tous les homosexuels, pour tous les instituteurs persécutés, pour tous les opposants non violents, je leur crie d'avoir un peu de décence et de comparer du comparable.

http://pointdebasculecanada.ca/spip.php?article611

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mauvaise réputation

Message  Invité le Mar 28 Oct 2008 - 1:41

Excusez-moi, j'aurais dû écrire "et entachent la sincérité de leurs expériences" (qu'il faudrait supposer de bonne foi au moins au départ), au lieu de:
et entachent leurs réputations.
qu'ils n'ont pas eu le temps d'avoir.

C'est un peu l'histoire de l'embryon tué dans l'œuf ! Rolling Eyes (celle de Jésus aussi peut-être ? scratch ) ou celle de l'ogre dévorant ses enfants ?
L'initiative avortée ?

C'est plus le phénomène de la médisance, comportement spirituel en fait, qu'il m'apparaît important de cerner.
Médire, dire sur quelqu'un du mal que l'on suppose vrai. Médire des absents, de ses voisins, du prochain ...

Peut-être que "médire", c'est quand on ne peut pas faire taire, ou éradiquer de suite ..., alors commence un long travail de sape ...

Nous sommes plus d’un milliard, mais la quasi-totalité d’entre nous vivent sous différentes formes et degrés de dictature et d’oppression.
http://pointdebasculecanada.ca/spip.php?article611
Très bel article !!!!!!!
ONU et liberté d’expression
L’OCI ne parle pas pour les musulmans, par Tarek Fatah
samedi 20 septembre 2008, par Annie Lessard, Marc Lebuis

"L’égalité de tous les êtres humains, non seulement en dignité et en respect, mais l’égalité de leurs droits en vertu de la loi doit demeurer un principe sacro-saint. Sinon, vous aurez laissé tomber un milliard de musulmans de ce monde qui vivent sous des régimes qui justifient le contrôle de la pensée comme une doctrine sacrée."


Le contrôle de la pensée ! s'exerce à différents degrés, pas nécessairement que au niveau politique (quoique dernièrement le fichier Edvige en France soulève l'indignation), il n'est pas propre à l'islamisme, il s'est exercé au niveau religieux en Occident il fût un temps, il peut s'exerçait au niveau de communautés, ou même de familles.
Le contrôle de la pensée ... contrôler l'autre ? exercer son influence sur autrui ? renforcer le sentiment d’une supériorité morale dont le corollaire serait implicitement l’infériorité morale de l'autre ?



"Norandino et Lucina découverte par l'Ogre". Huile sur toile, Galerie Borghèse Rome.
La scène décrit un épisode de l'Orlando Furioso (1516) d'Ariosto. Durant leur lune de miel, le roi de Damas, Norandino, et son épouse Lucina, sont naufragés dans l'île d'un Ogre et mis dans sa caverne. Quand ils essayèrent de s'échapper, l'Ogre découvrit Lucina.

* ogre: communément admis de nos jours que le terme est inspiré de l'œuvre de Giambattista Basile (1575-1632), qui utilise le terme napolitain de uerco (ou orco en italien), lui même dérivé du latin Orcus (enfer, dieu de l'enfer).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La mauvaise réputation

Message  Invité le Mar 28 Oct 2008 - 11:09

http://rencontrejfm.blogspot.com/2008/01/islam-les-vrits-qui-drangent-un-dossier.html
Les musulmans bougent et désirent vraiment une autre façon de vivre leur foi et dépasser les traditions archaïques.
C'est bien de mettre en avant ceux qui désirent dépoussiérer le Coran.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La mauvaise réputation

Message  pat le Mer 29 Oct 2008 - 16:51

Nous pouvons nous réjouir de nos bonnes intentions
et penser tout le bien possible de la nature humaine.

On peut faire beaucoup d'analyses sur la responsabilité des pouvoirs, des institutions, des lois dans la marche du monde et toujours, toujours pointer du doigt les dysfonctionnements de nos sociétés.
Ces constats sont loin d'être inutiles, ils sont une prise de conscience.

Mais il faut se dire que le monde commencera à changer quand moi j'aurai pris la décision de changer et que j'aurai réellement commencer ce changement, car nous sommes tous participants à ce que ce l'on dénonce.

On sait aujourd'hui qu'on ne changera pas la nature humaine à coup de constat ni même à coup de lois et d'ordonnances. Rien se bougera à long terme si c'est l'autorité ou la force qui nous y obligent.

Seul notre désir profond peut nous amener à changer nos comportements et révéler le meilleur de notre nature.
Car dans la noirceur la plus évidente, il y a de la lumière possible. Dans la pire des Sociétés, dans la pire des lois régissant cette Société, il y a des Hommes, des législateurs et des juges qui sont des Hommes de bien et qui participent à l'émergence spirituelle.
C'est ceux là qu'ils faut encourager de toute notre force et sans préjugé.

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mauvaise réputation

Message  Invité le Mer 29 Oct 2008 - 19:22

Mais il faut se dire que le monde commencera à changer quand moi j'aurai pris la décision de changer et que j'aurai réellement commencer ce changement, car nous sommes tous participants à ce que ce l'on dénonce.
Oui je suis d'accord en agissant ainsi on donne un exemple. Par notre changement propre, l'autre peut apercevoir ainsi l'aberrance de certains comportements et attitudes. Une société, une communauté, ne peuvent évoluer si elles ne remettent pas en question des comportements néfastes qui les enferment et entretient toute souffrance, c'est important de le dire, Réciproquement, notre attitude de changement propre aide aussi à changer les autres, leur regard qu'ils ont sur eux-mêmes.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La mauvaise réputation

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 0:52


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum