Spiritualités

L'outil internet ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'outil internet ?

Message  pat le Mar 25 Nov 2008 - 23:08

Personne ne sait vraiment combien de gens se sont levés à la suite d'un échange d'idées.
Je vais reprendre les belles phrases de njama et dire avec lui qu'on ne sait jamais où la vie spirituelle nous attend, une rencontre, une simple information, un article sur internet, un livre dans une librairie :

Il y a des trésors partout, petites paillettes glanées au fil de l'existence, au fil de rencontres qui s'enchainent comme les perles d'un collier.
Cela m'aurait bien fait plaisir de serrer la paluche à Diogène et discuter un coup avec lui, de marcher un bout de chemin avec Jésus sur les routes de Galilée, mais ... je ne peux pas contourner le temps, l'espace. Mon imagination a mêlé ces pollens butinés de-ci de-là avec ma salive, et j'en ai fait mon miel. C'est un miel toutes fleurs.
Chacun fait le sien je pense
.

Mais un forum n'accomplira jamais rien.
Il peut susciter, donner envie, sans doute
Mais l'accomplissement d'une Parole, c'est à chacun d'en être l'acteur.
Comme le disait homme_michel , une Parole non accomplie, c'est du blabla.

Il n'appartient à personne de se mettre à la place d'une autre et de la diriger.
Chacun prend la mesure de sa responsabilité face à ce monde

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'outil internet ?

Message  Invité le Mer 26 Nov 2008 - 20:20

pat a écrit:un forum n'accomplira jamais rien.
Il peut susciter, donner envie, sans doute
Mais l'accomplissement d'une Parole, c'est à chacun d'en être l'acteur.
bonjour Pat,
merci d'initier ce thème d'échange très utile au quotidien d'aujourd'hui et qui nous en apprendra pour l'avenir.
A cette question de l’outil Internet, je me permets de citer un passage de l’article du frère aîné des pèlerins d'Arès sur son blog le 31 octobre dernier, qui faute d’échanges plus directs et concrets avec son auditoire se nourrit de leurs pensées et de leurs expériences par ce biais.
Extrait de freesoulblog.net 87 « la seule crise : la crise de l’homme » :
« Le défaut ou la faiblesse d'un blog est le défaut même de tout l'Internet (ou de tout livre), c'est de n'être fait que de mots et d'images.
De ce fait, l'Internet ne revêt ni l'importance ni l'efficacité qu'on lui prête à tort, parce que l'Histoire — l'évolution — n'est pas faite de mots et d'images, mais de faits et d'actions.
Il y a en ceci une assurance et une leçon.
L'assurance est que nous, Pèlerins d'Arès — y compris l'aîné (Rév d'Arès 16/1), le plus calomnié —, n'avons pas lieu de demeurer exagérément inquiets des dénigrements et bobards qui les noircissent sur l'Internet ou dans des publications. C'est là l'écrivasserie, généralement anonyme, du racisme, du contre-propagandisme, de l'esprit petit-bourgeois, parfois de la haine, bref, des piteux qui vengent leur langue cousue (Rév d'Arès xii/3) en imitant la casserole médiatique (xviii/6). Ces gens se paient de mots — le bruit — qu'aucun fait n'étaye. L'Histoire nous rendra justice. Nous sommes d'honnêtes gens, dont la seule faute est, comme chantait le ménestrel, de déplaire aux "braves gens" qui "n'aiment pas qu'on prenne un autre chemin qu'eux" ("La Mauvaise Réputation", Georges Brassens).
La leçon pour nous, Pèlerins d'Arès, c'est qu'il faut absolument sortir des mots, dont nos détracteurs, eux, ne peuvent pas sortir, pour développer l'action, qui est notre meilleur démenti à leurs dénigrements et calomnies.
C'est pourquoi je regrette de me trouver seul, loin de mes frères, parce que cette distance m'empêche de chercher et pratiquer coude à coude avec eux l'action. Du moins, par ce blog, je peux encourager mes frères à passer des mots à l'action, parce que les mots, tracts, affiches, vitrines présentent des idées, mais n'ont jamais sauvé personne. L'action de la pénitence et de la moisson des pénitents a commencé il y a vingt-cinq ans, c'est très bien, mais il faut aussi développer les actions publiques incitatrices concrètes. »


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'outil internet ?

Message  pat le Mer 26 Nov 2008 - 22:45

Bonjour Bernloub,

Tu me cites un texte du Frère Michel. C'est toujours un grand enrichissement de les lire et de les relire.
Mais ce serait bien que l'on ne s'exprime pas ici qu'en référence à ce qu'écrit le Frère Michel. Ton point de vu là dessus est également intéressant.
D'autant que tu m'amènes (et peut-être d'autres) non pas à te répondre mais à répondre au frère Michel.

Il se trouve que je suis grandement d'accord avec Michel pour dire qu'un forum n'est fait que de mots, je l'ai déjà dit je crois. D'ailleurs c'est le propre du langage parlé. Les Evangiles, le Coran, la Révélation d'Arès ne sont fait que de mots.
Pour moi, les mots ne méritent pas d'être sacralisés. Il faut soigneusement en définir l'importance comme le fait Michel :

Du moins, par ce blog, je peux encourager mes frères à passer des mots à l'action, parce que les mots, tracts, affiches, vitrines présentent des idées, mais n'ont jamais sauvé personne.

Et je crois qu'on pourrait dire ici aussi, en le plagiant
-par ce forum, on peut encourager des Hommes à passer à l'action, parce que....

Un forum ne prétend pas à plus qu'un tract, qu'une affiche, qu'une vitrine, qu'un blog.
Il n'est pas le remède miracle, pour que tout à coup, des gens s'inquiètent de leur vie spirituelle.
Il y participe seulement.

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'outil internet ?

Message  Invité le Jeu 27 Nov 2008 - 23:26

Pourquoi internet paraît aussi rébarbatif à certains ? Je pense que, comme toute nouveauté elle fait peur. Et les plus peureux ont souvent été les religieux et les ignorants qui voyaient la mal du diable derrière toute chose nouvelle les poussant à aller de l'avant.

Je prends plus haut un exemple extrême et vieillot même si les PA ne sont pas aussi extrêmes (malgré qu'ils soient religieux) mais, malheureusement c'est l'image qu'ils donnent. Pourquoi cette peur de l'ouverture vers les autres à travers internet ?? Et se cacher derrière les dires de FM pour ne pas dire sa crainte à soi ou bien pour ne pas oser donner une opinion favorable contraire à l'opinion arésienne ?

Ne voir en internet qu'un outil n'apportant rien est simpliste.

Un forum ne prétend pas à plus qu'un tract, qu'une affiche, qu'une vitrine, qu'un blog.
Il n'est pas le remède miracle, pour que tout à coup, des gens s'inquiètent de leur vie spirituelle.
Il y participe seulement.
Certes. Rien n'empêchera les gens de se voir, se rencontrer, s'inviter, dialoguer, se prendre dans les bras... Qu'il y ait internet ou pas, rien n'empêche cela. Tout Humain a besoin de ce contact physique.
Internet n'empêche rien. Justement il ne doit rien empêcher - je parle ici de rencontres avec les gens. Et si c'était le cas ce ne serait pas la faute à un outil, mais à soi-même. Tout dépend aussi de l'utilisation que l'on en a.
Je suis inscrite sur 2 autres forums et il y a déjà eu des invitations même si, malheureusement, les dates ne correspondaient pas à mon emploi du temps. Mais ce n'est que partie remise.

Internet est un outil merveilleux et ne restreint absolument pas notre cheminement interne et externe. Grâce à cet outil on peut toucher davantage de personnes qu'on ne le ferait seul ou en groupes et il permet de clarifier nos idées, de mieux les mettre en avant, de mieux les faire connaître.
Et lorsqu'on lance une action cet outil devient précieux pour la faire connaître. Il est un moyen incroyable et fabuleux pour amener les gens à nous aussi.

"Il faut savoir évoluer avec son temps" : c'est une phrase que me disait souvent ma grand-mère et elle a bien raison !
Dans le Mouvement Humaniste nous mettons en place des projets et parfois il nous arrive de nous connecter avec des humanistes du monde (Togo, Mali, Maghreb, Europe, etc) et discuter par msn, voir comment nos actions évoluent et nous aider, nous apporter, nous enrichir sur le plan du développement personnel. Pour nous le développement personnel et l'action sont indissociables l'un de l'autre. Pouvoir faire cela à notre époque est quelque chose de merveilleux, de fabuleux !!!!
Je précise : tout ne se passe pas par internet entre nous (nous rencontrons bcp les gens) mais il n'empêche qu'internet est un outil fabuleux mis à la disposition de l'Humain lorsque c'est nécessaire !!

Internet aide aussi des gens à s'exprimer et à oser faire des choses, j'en suis sûre. Il faut savoir voir le positif dans tout. Etre réaliste bien sûr : j'entends être conscient de la façon dont on désire utiliser cet outil. Mais malgré tout, lorsque un outil est tourné vers l'humain, rien n'est négatif ni dépréciable !!! Internet permet aussi d'apprendre, de s'enrichir des autres. Et chose incroyable de SAUVER DES VIES. Je pense à des pétitions que j'avais signées pour empêcher la lapidation de gens qui n'ont pas été tués grâce à tous ceux du monde entier ayant signé contre de tels actes barbares !

Partout on peut amener la Parole (les yeux dans les yeux et par informatique) tout en tenant compte du contexte, des gens, de ce qu'ils sont. Et par rapport à internet il est important d'être positif car après tout nous ne savons pas qui nous touchons et tout ce que l'on peut produire SANS LE SAVOIR. J'entends ici des gens comme nous qui désirons changer ce monde et qui essaient d'évoluer intérieurement.
Les gens et récemment des jeunes après que j'avais posté, désirent: que le monde change, qu'il y ai l'amour, la justice, l'équité. Mais ils se justifient ou l'extérieur se moquent d'eux en disant "tu es utopiste". Il est important d'amener des réflexions et donner des réponses. Mais rien ne nos appartient, ce sont à eux ensuite de s'approprier les choses, à agir et aussi à garder un bel état d'esprit. Mais les encourager est beau aussi, et c'est notre devoir ici par internet. Il faut encourager les gens, les jeunes et ne pas tuer leur espoir.
Leur démontrer que le monde peut changer et ce qu'on amène nous-mêmes dans le monde.

Internet est merveilleux (en plus de se voir les yeux dans les yeux) car les infos que j'ai le plus souvent je les tiens par le biais de ce merveilleux outil. Tout est complémentarité.

La qualité d'une chose (rencontre les yeux dans les yeux) n'exclue pas la qualité de l'autre (outil informatique) au contraire ces qualités-là doivent s'harmoniser et notre devoir d'humain c'est d'utiliser les outils sortis de l'imagination de l'homme. L'homme crée des outils pour qu'il s'en servent. Autant le faire de belle façon !!!

Internet est un bel outil pour aller vers les autres et peut contribuer à de belles rencontres !!!

Assunta

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'outil internet ?

Message  Invité le Ven 28 Nov 2008 - 1:45

Je reprends la phrase de Pat que je trouve si pleine de vérité.
Personne ne sait vraiment combien de gens se sont levés à la suite d'un échange d'idées.
... on ne sait jamais où la vie spirituelle nous attend, une rencontre, une simple information, un article sur internet, un livre dans une librairie :

Je disais que l'on ramasse des paillettes (quand on cherche la lumière) tel l'orpailleur, et parfois on tombe sur de belles grosses pépites comme le révélation d'Arès. Il en existe d'autres parce que le monde n'a pas attendu ce Message pour être inventé, et ces quelques autres pierres de feu qui m'ont chauffé l'âme ne sont peut-être pas les vôtres. Chacun a les siennes je pense.

Cette Météorite d'Arès, je l'ai trouvée dans un grande librairie, et je suis d'accord qu'il a fallu en amont de très nombreuses actions courageuses et généreuses de tous ces pénitents_moissonneurs_pionniers pour qu'elle arrive là dans un rayon où je n'avais qu'à me servir. Je leur en suis infiniment gré de tous leurs efforts.
Ce Livre n'est fait que de mots, mais il m'a chauffé l'âme ... sans le concours de qui que ce soit. Ne me considérant pas comme étant sorti de la cuisse de Jupiter mais d'intelligence moyenne (je n'ai aucun diplôme universitaire, juste un bac), ni homme d'exception, ni complètement pauvre type non plus, je suis convaincu que ce qui est dit dans ce Livre est très compréhensible aux communs des mortels. Dieu se serait-il exprimé dans un langage fumeux, incompréhensible ... qui ne serait accessible qu'à une élite de savants, de docteurs, de théologiens, ... ? Comme environ 300.000 exemplaires courent dans l'atmosphère, cela aura son effet un peu à la fois, une fois que cela aura cheminé dans l'esprit de ces 300.000 lecteurs (ou plus si les ouvrages passent de mains en mains).

On ne peut pas comparer un blog avec un forum, la dynamique n'est pas à sens unique. Un forum est un petit théâtre comme dans l'existence, des pensées s'y confrontent, surprennent, se mêlent, s'harmonisent ou non, apportent connaissances, nuances, interrogations ou réconfort ... Les échanges peuvent être quelquefois rudes et mettent notre tolérance, patience à l'épreuve ...

Comme le rappelle cette Entrée 00087 juste avant ces phrases de Michel que tu cites Bernloub, la pratique de la pénitence (pardon, la paix, la liberté et
l'intelligence
spirituelles) est à faire "en toute circonstance".
Pourquoi cet axiome ne serait pas valable sur un forum ? ... qui n'est pour nous "ni tristesse ni austérité, mais joie et fête" de communiquer ce qu'elle nous inspire. Nous évoluons au fil des jours en essayant d'apporter librement quelque chose qui pourrait enrichir l'esprit du lecteur, de le faire avec intelligence spirituelle (franchise, sincérité, application, ouverture d'esprit et passion, ...) dans un esprit constructif de paix, de fraternité à "réaliser" entre les différents communautés spirituelles (parce que je pense que nous ne pourrons jamais faire l'économie des mots, à plus forte raison dans ce monde de bruits) sans jamais maudire personne ni les quelques embardées fort rares heureusement qui peuvent se produire parfois. La "politique" du forum n'est ni à la polémique, ni à la foire d'empoigne.
Je pense comme Assunta et Pat que comme avec n'importe quel outil, il est possible de faire de belles choses. Ce qu'il en adviendra, nous n'en savons fichtre rien !
Internet est une nouvelle agora.


Dernière édition par njama le Ven 28 Nov 2008 - 2:35, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'outil internet ?

Message  Invité le Ven 28 Nov 2008 - 2:32

Pat a écrit: > "Personne ne sait vraiment combien de gens se sont levés à la suite d'un échange d'idées."

(petite lettre magnifique que j'avais trouvée sur le site contrejournal.blogs.liberation.fr en me baladant dans cette immense toile)

«Moi, sans Beauvoir, je ne sais pas si j’aurais eu tant de teigne et de courage pour m’échapper de la vie qui m’attendait»
expliquait une lectrice anonyme Wink de Libé après la mort de Simone de Beauvoir en avril 1986. Serge Safran, écrivain et journaliste, a republié et introduit ce courrier dans Libération le 19 janvier 2008.

C’est pour cette raison que rien ne vaudra dans tout ce brouhaha organisé et consensuel un cri de vérité, libre et authentique. Ainsi cette lettre d’une inconnue ...

« Je ne saurais dire à quel point cette lettre m’a à l’époque impressionné, et exalté. Au point en tout cas de l’inclure dans mon « journal intime », puis de la faire revivre en publiant vingt ans après — un pur hasard ? – mon Journal de cette année-là (1). Je vois dans cette lettre l’expression spontanée et irréfragable du caractère fondamentalement utile de la littérature. Des mots qui transforment une vie, la justifie, lui donnent tout l’allant qu’il faut, justement, pour ne pas mourir. »
Serge Safran


[...]
Lettre à Beauvoir. « À Choisy-le-Roi, ce 15 avril 1986.

C’est dommage, et en même temps, ça a si peu d’importance, d’attendre leur mort pour avoir envie et besoin de dire, trop tard, à certaines personnes, à quel point on les a aimées, et aussi combien, par leurs œuvres interposées, elles ont pu être déterminantes dans votre propre vie. Mais peut-être sommes-nous tellement occupés à lutter contre la bêtise et la médiocrité dans le quotidien et l’ordinaire, qu’on n’a plus le temps de remercier ceux qui vous ont aidés à en prendre conscience et à vous rebeller contre…

Moi, sans Genet et Sartre (merci aussi pour les Mots), je serais aujourd’hui putain ou fille-mère ; je n’ai rien contre, mais ça ne me serait jamais venu spontanément à l’esprit. Ma mère me le répétait sans cesse, parce que j’avais des copains, et « on sait ce que ça veut dire » (sic). J’ai eu la tentation extrême de « reprendre à mon compte », moi aussi, ce jugement terrible et harcelant. Et puis, un très BEAU jour où, réfugiée comme toujours dans les livres en quête d’un peu d’air (Il faudrait dire aussi le regard sale de ma bibliothécaire de banlieue de merde quand elle me communiquait Sartre, Beauvoir et les autres) ; mais j’étais en classe de philo, j’avais dû lui en fournir la preuve pour qu’elle me refile l’Être et le néant, qui était pour elle un truc porno, sans doute. Oui, en classe de philo grâce à une bourse, sinon c’était l’usine, « parce qu’à 16 ans, moi, je gagnais mon pain » (sic), un BEAU jour donc, donc, j’ai lu Saint-Genet, et Bon Dieu, mais c’est bien sûr qu’on était en train de me faire ce coup-là ! Non, ma mère, je ne serai ni putain, ni fille-mère, parce que j’ai compris que c’était justement ça que tu projetais pour et sur moi, une vie pourrie comme la tienne, comme celle des femmes…

Je t’ai privée et de mon échec, et du plaisir ambigu et pervers que tu n’aurais pas manqué d’éprouver à raconter à tes voisins de palier : « Je t’avais bien dit qu’elle tournerait mal. » Et de te faire plaindre, mater dolorosa d’une fille indigne, par le cœur des commères en charentaises et bigoudis, peignoirs avachis et douteux, balais prétextes à ragots en main.

Moi, sans Beauvoir, je ne sais pas si j’aurais eu tant de teigne et de courage pour m’échapper de la vie qui m’attendait. Ma façon à moi de vouloir être et être femme, c’était tellement ressenti par ma «famille» comme le manifeste d’un profond dérangement mental, qu’elle aurait peut-être réussi, à l’usure, à me convaincre que j’étais folle. La pression fut si acharnée que j’ai dû fuir, à 17 ans, pour, au moins, essayer. « Elle veut faire des études, maintenant, ça va pas mieux, elle est vraiment dingue, une femme ! des études ! Comment on va te marier vite fait, bien fait, comme sa sœur, dans un an, un lardon, ouf, on n’en parle plus de ces idées, non mais pour qui elle se prend parce qu’elle a son bac ! Des études ! » J’ai fui, donc, et vécu quasi en cavale jusqu’à ma majorité, 21 ans à l’époque, et si ma « famille » ne m’a pas mis alors les flics au cul, c’est uniquement par peur que je leur explique pourquoi j’étais partie, bonjour Zola ! Mais à côté de ça, il y avait Beauvoir, et Woolf, et Colette, et Staël, et Sand, et Camille Claudel, Marie Curie, et tant d’autres figures de femme debout et entières, qui m’étaient autrement proches et familières que celles de ma « famille ». C’est par elles et pour elles, que j’ai tenté, malgré tout, d’être femme autrement, et même si ça a été sacrément dur, aride, et peut-être même, au bout du compte, flouant, je ne regrette pas d’avoir refusé avec violence de « devenir » cette femme que je n’étais pas « née » pour être : une femme battue et défaite sans combat ni bataille, baisée d’avance.

Merci, Beauvoir, 1949, c’est mon année de naissance et celle de la parution du Deuxième sexe, quel somptueux cadeau, ma fée-marraine. Grâce à ce texte, grâce à vous, je n’ai jamais douté de ma raison, et je sais aujourd’hui que j’ai bien fait de m’écarter du modèle de femme qu’on me présentait comme seul possible. Que vous dire encore sinon que vous nous laissez un peu plus seules, nous dont la différence est comme une fêlure… Vous étiez de ceux et de celles dont j’ai fait ma vraie famille, et bien sûr que je suis triste ; mais je suis surtout si heureuse, si fière et si honorée que vous ayez été…Une femme. »


Nous, sans Simone de Beauvoir

(Je n'ai pas pu faire autrement après l'avoir lue, tellement elle m'a émue, que de la ranger comme Serge Safran dans mes petits papiers intimes.
J'espère que vous aurez plaisir à la lire)


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'outil internet ?

Message  Invité le Ven 28 Nov 2008 - 3:15

« Je vois dans cette lettre l’expression spontanée et irréfragable du caractère fondamentalement utile de la littérature. Des mots qui transforment une vie, la justifie, lui donnent tout l’allant qu’il faut, justement, pour ne pas mourir. »
Serge Safran

Irréfragable est un mot au sens très très fort ! qui frise l'absolu, comme une limite mathématique confine à l'infini
Du lat. irrefragabilis « irréfutable », il a pour synonymes > certain, vrai, évident, inattaquable, indubitable, indéniable, irrécusable, irrésistible, inébranlable, avéré, exact ...

Je ne sais si humainement nous pouvons toucher cet absolu, sa totalité, mais au moins nous savons avec nos mots exprimer "l'intime" proximité que nous pouvons ressentir, peut-être atteindre. Il est des mots, des phrases, des textes, comme ce Message d'Arès dont les mots portent cette "expression spontanée et irréfragable. Des mots qui transforment une vie, la justifie, lui donnant tout l'allant qu'il faut, justement pour ne pas mourir".
Je considère la Parole que le Père m'a confiée comme Parole du Créateur. Parole absolue, donc.
Quand La Révélation d'Arès nuance, elle précise et développe la nuance. On sait alors que c'est ceci sauf cela, ou ceci à l'exception de cela, etc. Quand elle ne nuance pas, elle a sens absolu.
Michel Potay Freesoulblog Réponse17Nov08 88C30

Bien sûr La Parole que Dieu a donnée aux hommes est importante, celle d'Arès, du Coran ou de ce vieux grimoire qu'est la Bible qu'il faut scruter avec circonspection à la lumière des autres, mais ce n'est pas une raison je pense pour se débarrasser du reste comme de choses sans valeur, ou de faire un index de ce qui serait convenable et de ce qui ne le serait pas. Ce serait renier les chemins par lesquels je suis passé, et dans lesquels au milieu des bruits, comme tant d'autres j'ai su trouver quelques éclats de vie, force, Eau pour étancher ma soif, ... je ne jette rien.
Ce n'est pas de Littérature dont il faut se débarrasser ... avec des "Tout ça n'est que mots, bruits, ... !"
De tous ces témoignages de mes semblables je n'en renie aucun, c'est de leur attribuer une "sainte" importance qui n'est non seulement pas pas très sain, mais une attitude exagérée car l'on n'en garde très souvent que le meilleur comme des aliments que l'on ingurgite !
"Faute de grives, on mange des merles", et vaut mieux des merles que de mourir de faim.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'outil internet ?

Message  pat le Ven 28 Nov 2008 - 13:52

Comme la plupart des grands virages qui ont marqué mon existence, les gens, les choses,les opportunités, les connaissances m'ont semblé arriver dans ma vie lorsque j'en avais besoin et lorsque j'étais prêt.
Cette conviction n'a probablement aucun fondement et c'est une analyse a-postériori. C'est facile après coup de jeter un oeil sur son histoire et d'y trouver une certaine cohérence, comme si les choses n'avaient pas pu se passer autrement.
Les choses auraient pu se passer autrement et sans doute avec la même cohérence. Ce qui donne cette impression d' avoir rencontré au bon moment ce que nous attentions, c'est que nous étions prêts à les recevoir et que toute notre recherche y tendait.

J'ai découvert le Message d'Arès comme njama, dans une librairie. Ce n'est pas le libraire qui m'en a vanté la valeur spirituelle. Je n'avais jamais entendu parlé de ce livre auparavant et personne ne m'a accompagné pendant les trois ans qui ont suivi. Dans la plus parfaite solitude spirituelle je m' en suis imprégné.

J'ai feuilleté des centaines de livres dans les librairies et je suis tombé souvent sur des livres qui m'ont fait avancer.
Celui-là a été déterminant.
Mais d'une certaine façon je le cherchais, il n'ai donc pas étonnant que je l'ai trouvé. Ceux, d'entre les livres que j'ai eu entre les mains, mais que je ne cherchais pas, sont restés hors de mon champ intellectuel ou spirituel.

Pour avoir demandé à beaucoup de gens connaissant la Message arésien, comment ils en avaient eu connaissance, j'ai acquis la conviction que pour un très grand nombre c'est le « hasard » d'une librairie.

Pour une rencontre, même avec un livre, il faut être deux : le livre et soi-même. Je veux dire que le livre peut être là, à notre portée, si nous ne tendons pas notre main vers lui, la rencontre ne se fait pas.
Chaque rencontre commence ainsi. Après, c'est le lent travail d'alchimie qui fait son oeuvre quand nous le décidons. Mais c'est une autre histoire.
Ce à quoi nous pouvons prétendre ici , c'est à la rencontre.

Internet est une nouvelle agora.
dit njama

Nous pouvons choisir de ne pas y être.

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'outil internet ?

Message  Invité le Mer 3 Déc 2008 - 0:22



La Vérité c'est que le monde doit changer



La seule chose qui m'interresse c'est d'apporter ma contribution si modeste soit-elle, au changement du monde, c'est l'objectif un peu fou, un peu grandiloquent, de la révélation d'Arès. Or ni la politique, ni la religion complice des pouvoirs en place n'ont cet objectif.

Je considére un forum comme un lieu de ralliement.



navy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'outil internet ?

Message  Invité le Lun 15 Déc 2008 - 2:09

Pat a écrit:
Pour une rencontre, même avec un livre, il faut être deux : le livre et soi-même. Je veux dire que le livre peut être là, à notre portée, si nous ne tendons pas notre main vers lui, la rencontre ne se fait pas.
Chaque rencontre commence ainsi. Après, c'est le lent travail d'alchimie qui fait son œuvre quand nous le décidons. Mais c'est une autre histoire.
Ma petite trouvaille du jour > Ces très belles phrases d'un écrivain uruguayen Edouado Galenao qui se marient tout à fait aux sens des tiennes.

EG : Je crois qu’écrire n’est pas une passion inutile. Mais cette généralisation, « les intellectuels » organiques ou non, ne ressemble pas beaucoup au monde réel. Il y a de tout dans la vigne du Seigneur. Dans mon cas, je peux te dire que je travaille avec les mots, que je suis un inutile total, et il n’y a que cela qui me va plus ou moins bien, et je suis conscient par expérience propre et celle d’autrui, que l’acte de la lecture est un secret, et parfois une féconde une cérémonie de communion. Qui lit quelque chose qui vraiment vaut la peine, ne lit pas impunément. Lire un livre de ceux qui respirent quand tu les mets au creux de l’oreille ne te laisse pas de marbre : cela te change, même si c’est un petit peu, cela t’apporte quelque chose, quelque chose que tu ne savais pas ou n’imaginais et cela t’invite à chercher à demander. Et plus encore, parfois cela peut aller jusqu’à t’aider à découvrir la véritable signification des mots trahis par le dictionnaire de notre époque. Que peut vouloir de plus une conscience critique ?"

Comme cet écrivain, je me sens (presque) comme un inutile total. J'aligne quelques poignées de mots ici ou là, "recueillis que je rends ... au monde d 'où ils viennent", dans un langage "senti-pensé" comme il dit un peu plus loin, après les avoir mêlés à ma salive (mes expériences, mon vécu, ma sensibilité, mon prisme existentiel... que j'essaie de partager).

GM :Mais les écrivains contemporains ils tendent à éviter ce mot "intellectuels". Pourquoi ?

EG : Je te réponds pour moi, pas au nom des « écrivains », qui d’ailleurs est une généralisation douteuse. J’écris en voulant dire et me dire dans un langage « sentipensé », une parole precise que m’ont enseignés les pêcheurs de la cote colombienne de la mer des Caraïbes. Et pour cela, juste pour cela, cela ne me plait pas du tout qu’on m’appelle intellectuel. Je sens qu’ainsi on me convertit en une tête sans corps, situation pour le moins incommode, et qu’on me fait divorcer la raison de l’émotion. On suppose qu’intellectuel c’est la capacité d’entendre, mais je préfère la capacité de comprendre. Cultivé, c’est qui sait écouter, écouter les autres et écouter les mille et une voix de la nature dont nous faisons partie. Pour dire, j’écoute. J’écris dans un voyage d’aller-retour, je recueille les mots que je rends, disons à mon mode et ma façon au monde d’où ils viennent.

(source www.oulala.net )
Deux écrivains, vieux amis et uruguayens, parlant de littérature, de politique et d’histoire, et de cette éternelle question comment et jusqu’où peut-on changer le monde.
Par Jorge Majfud ICI


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'outil internet ?

Message  Invité le Lun 15 Déc 2008 - 19:27

abeille a écrit:
La seule chose qui m'interresse c'est d'apporter ma contribution si modeste soit-elle, au changement du monde, c'est l'objectif un peu fou, un peu grandiloquent, de la révélation d'Arès. Or ni la politique, ni la religion complice des pouvoirs en place n'ont cet objectif.
Nos contributions sont toujours modestes, je pense, mais on peut "avoir les mollets qui gonflent" et s'imaginer qu'elles sont grandes et assurément fertiles! Quelquefois leurs impacts ne sont même pas visibles, ou seront lointains, ou stériles ... on n'en sait pas la moindre chose. Tout ce que l'on peut espérer, c'est que ce soit fécond, mais il ne faut pas avoir l'idée d'attendre un salaire, une récompense, une congratulation par anticipation ...pour faire quelque chose. C'est dans ce sens qu'Eduardo Galeano cité plus haut dit avec lucidité : "Dans mon cas, je peux te dire que je travaille avec les mots, que je suis un inutile total, et il n’y a que cela qui me va plus ou moins bien, et je suis conscient par expérience propre et celle d’autrui,"



J'aurais volontiers remercié quelques vieux auteurs de vive voix, mais ils ne sont plus de ce monde.

Peut-on dire que la politique et la religion ne cherchent pas à changer le monde ?
N'utilisent-elles pas l'une et l'autre de mauvaises (inappropriées) méthodes plutôt ?

On récolte ce que l'on sème ! ... ou ce que l'on s'aime !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'outil internet ?

Message  pat le Lun 15 Déc 2008 - 21:56

Mais si on s'aime trop....on finit par ne plus rien récolter du tout flower

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'outil internet ?

Message  pat le Jeu 18 Déc 2008 - 15:40

Un forum : pourquoi faire ?
Certes le mot est un traite.
Il se défile sitôt que vous lui demandez de l'aide.
L'écriture est une vanité de nantis.
Mais que faire face à l'impératif d'écriture?
Se taire ?
Se complaire au silence et à la solitude ?
Et se réjouir des jours ordinaires et moroses de la longue compagnie stérile de soi à soi-même?
Y aurait-il quelques "spiritualités" contagieuses à agir ainsi ?

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'outil internet ?

Message  Invité le Ven 19 Déc 2008 - 1:00

pat a écrit:Un forum : pourquoi faire ?
Certes le mot est un traite.
Il se défile sitôt que vous lui demandez de l'aide.
L'écriture est une vanité de nantis.
Mais que faire face à l'impératif d'écriture?
Se taire ?
Se complaire au silence et à la solitude ?
Et se réjouir des jours ordinaires et moroses de la longue compagnie stérile de soi à soi-même?
Y aurait-il quelques "spiritualités" contagieuses à agir ainsi ?

Bonsoir,
Notre construction est individuelle et interindividuelle : les interactions réfléchies que permet l'outil internet peuvent y participer... dès lors que les dialogues sont constructeurs voire créateurs, ce que la fraternité rend possible.

Et n'oublions pas que les internautes sont quand même avant tout des êtres humains, autrement dit, d'internet à la vie réelle, il y a.... communication !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'outil internet ?

Message  Invité le Ven 19 Déc 2008 - 2:06

Laurent a le "bon" mot !
Et n'oublions pas que les internautes sont quand même avant tout des êtres humains, autrement dit, d'internet à la vie réelle, il y a.... communication !
Oui, communiquer !
Communiquer, c'est faire part de, donner connaissance de quelque chose à quelqu'un, par relation plus ou moins directe avec le destinataire.C'est faire partager quelque chose à quelqu'un, « être en rapport mutuel, en communion avec ».
La communication est une contagion par nature puisqu'elle est transmission d'un chose (qui peut-être bonne ou mauvaise).

Internet est "un lien" de communication au même titre qu'une route, un pont, un bateau. L'écriture est communication qui relie une personne à une autre, les messagers et relais postaux existent de longues dates. Avec les technologies modernes, ce lien s'est affiné, il a été d'abord filaire, puis magnétique (ondes), pour devenir quasiment abstrait "sans fil" avec quelques intermédiaires invisibles.

Nous sommes "vases communicants", image que l'on peut prendre un peu au sens propre puisque nous sommes faits d'argile. C'est par la communication que les savoirs se transmettent. L'écriture est un moyen parmi d'autres, comme Internet.
Même les autistes sont communicants ! le problème est qu'on ne les comprend qu'à peine.
En communication il y a un émetteur et un récepteur, un qui est donneur et l'autre receveur et réciproquement dans des rapports de va-et-vient.
Celui qui veut recevoir, écoute, car comme dit le proverbe "il n'y a pas pire sourd que celui qui ne veut pas entendre"

Est-ce que l'écriture est un progrès ? Les premières tablettes ne faisaient état que de comptes, d'inventaires de biens ou de marchandises, et ne transmettaient pas d'idées.
Est-ce à dire que l'écriture est née de ces nécessités très bassement matérielles ? et que l'histoire a passé sa brosse à reluire dessus Rolling Eyes pour en faire une grande invention de l'esprit humain, un coup de génie !
La valeur de la parole a chuté en bourse clown comme l'emprunt russe, ou celui du canal de Panama pour que nous nous mettions à tout écrire. Il faut faire avec son temps, s'adapter aux cours des choses, et aux vents de la mondialisation.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'outil internet ?

Message  pat le Ven 19 Déc 2008 - 22:13

Mon propos, pour relancer le débat était un peu provocateur et je suis bien d'accord avec ce que vous dites. J'ajouterai même ceci :

C'est un profond sentiment de tendresse pour l'humanité qui nous pousse dans l'échange de mots et d'idées. N'en est pas exclus un certain lyrisme. C'est au moment où la pensée se livre que l'amour des hommes se manifeste vraiment.

On trouvera bien quelques psychiatres pour expliquer que tout cela est pur égoïsme.

Mais que saura t-il de l'intensité de l'émotion qui m'atteint lorsque je livre une pensée qui vient des profondeurs de ma conscience et qui quelquefois m'échappe en partie, qui vient d'un endroit où nous avons tous quelque chose en commun.
Et qui se nomme peut-être la fraternité.

On peut tout réduire à des graphiques, à des courbes, ou à des sondages rationnels. Mais qui peut comprendre qu'on écrit avant tout pour comprendre les autres, pour susciter leur réponses, leurs points de vue et pour nous enrichir de leur pensée.

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'outil internet ?

Message  Invité le Dim 4 Jan 2009 - 6:28





Bonne Année à tous sur ce forum
et à tous les gens de la Toile qui nous lisent !!
Que tout ce que vous désirez se réalise !!


Pour la planète que nous habitons je souhaite que de plus en plus de gens
amènent une conscience de paix, de bonheur, de joie et d'amour
pour vivre dans un monde où chacun puisse s'exprimer et vivre libre !!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'outil internet ?

Message  navy le Dim 4 Jan 2009 - 11:59

Bonne année 2009 à tous sur ce forum


PAIX AUX HOMMES DE BONNE VOLONTE !

Face à un conflit il n'y a que deux solutions: la guerre ou le dialogue


Cohabitation



Navy


Dernière édition par navy le Lun 5 Jan 2009 - 20:48, édité 1 fois

navy

Messages : 912
Date d'inscription : 20/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'outil internet ?

Message  Invité le Dim 4 Jan 2009 - 13:37

navy a écrit:Bonne année 2009 à tous sur ce forum


PAIX AUX HOMMES DE BONNE VOLONTE !

Face à un conflit il n'y a que deux solutions: la guerre ou le dialogue


Cohabitation



Navy

Bonne année aussi à chacun sur ce forum, que nos échanges contribuent à ce que la paix revienne dans les cœurs de nos frères en Palestine et Israël. J'imagine que la photo qu'a déposée Navy est de Jérusalem? Je suis sans voix en écoutant et regardant ce qui s'y passe et s'y prépare. Je n'ai peut être jamais autant senti ce que veut dire être frère père ou mère de l'humanité. l'impression de n'avoir qu'un cri à lancer et l'espoir que nos invisibles bras à tous arrêteront ceux qui se sont armés là bas et leur faire sentir l'absurdité de la guerre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'outil internet ?

Message  Invité le Dim 4 Jan 2009 - 19:02

La paix, le dialogue, l'entente, sont possibles si l'Homme le veut !!!
Beaucoup de peuples - même s'ils se sont déchirées et se déchirent encore - l'appellent de toutes leur forces. Au début ils auront peut-être du mal à s'aimer mais ils apprendront à se connaître et s'apprécier mutuellement.







Que les gouvernements ouvrent leur coeur pour entendre le cri d'espoir des peuples !
http://www.marchemondiale.fr/

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'outil internet ?

Message  Invité le Mer 7 Jan 2009 - 3:01

Meilleurs voeux à tous.

Pat a écrit:
Mais que saura t-il de l'intensité de l'émotion qui m'atteint lorsque je livre une pensée qui vient des profondeurs de ma conscience et qui quelquefois m'échappe en partie, qui vient d'un endroit où nous avons tous quelque chose en commun.
Et qui se nomme peut-être la fraternité.
Alchimie de l'écriture !

"Ce n'est pas pour devenir écrivain qu'on écrit. C'est pour rejoindre en silence cet amour qui manque à tout amour"
Christian Bobin La part manquante.

Secret du bonheur Conte africain.

Un enfant demande à son père :
- Dis papa, quel est le secret pour être heureux ?

Alors le père demande à son fils de le suivre ; ils sortent de la maison, le père sur leur vieil âne et le fils suivant à pied.

Et les gens du village de dire:
- Mais quel mauvais père qui oblige ainsi son fils d'aller à pied !

- Tu as entendu mon fils ? Rentrons à la maison, dit le père.


Le lendemain ils sortent de nouveau, le père ayant installé son fils sur l’âne et lui marchant à côté.
Les gens du village dirent alors :
- Quel fils indigne, qui ne respecte pas son vieux père et le laisse aller à pied !


- Tu as entendu mon fils ? Rentrons à la maison.

Le surlendemain ils s'installent tous les deux sur l'âne avant de quitter la maison.
Les villageois commentèrent en disant :
- Ils ne respectent pas leur bête à la surcharger ainsi !

- Tu as entendu mon fils ? Rentrons à la maison.

Le jour suivant, ils partirent en portant eux-mêmes leurs affaires, l'âne trottinant derrière eux.

Cette fois les gens du village y trouvèrent encore à redire :
- Voilà qu'ils portent eux-mêmes leurs bagages maintenant ! C' est le monde à l'envers !

- Tu as entendu mon fils ? Rentrons à la maison.

Arrivés à la maison, le père dit à son fils :
- Tu me demandais l'autre jour le secret du bonheur. Peu importe ce que tu fais, il y aura toujours quelqu'un pour y trouver à redire.

Fais ce qui te plaît et tu seras heureux !!!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'outil internet ?

Message  navy le Jeu 8 Jan 2009 - 0:48



C'est toi sur la photo ?
Je ne savais pas que tu étais israëlo-palestinienne Very Happy


Navy

navy

Messages : 912
Date d'inscription : 20/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'outil internet ?

Message  Invité le Jeu 8 Jan 2009 - 1:29

Bonsoir Navy
Non ce n'est pas moi mais une amie humaniste.
La question veut soulever seulement l'aberrance dans cette guerre qui amène - comme toute guerre - à choisir un camp et c'est terrible.
L'exemple de la double nationalité qui a été choisi, démontre qu'il est impossible de prendre parti pour celui-ci plutôt que pour celui-là, car la violence n'amène que la violence et pas autre chose.

On espère qu'un dialogue sera possible.
Mon coeur va vers les 2 peuples, israéliens et palestiniens, dont beaucoup parmi eux désirent autre chose que cette haine qui dure depuis très longtemps.

Cette lutte est entre les 2 gouvernements, pas entre le peuple israelien et le peuple palestinien dont la plupart (et je suis sure ils sont hyper nombreux) veulent la paix.
Le gouvernement Israelien (ou une partie de celui-ci) et le Hamas pratiquent toujours la vengeance sans fin et c'est toujours l'escalade de la haine et de la violence; en se fichant pas mal de la souffrance de leur peuple respectif.
Et cette fois-ci c'est le Hamas qui a commencé : 280 missiles envoyés vers Israël cela s'appelle de la provocation !!

Je suis contre les 2 (gouvernement israelien et le Hamas) à cause de leur violence.
Je suis pour les 2 (gouvernement israelien et le Hamas) afin qu'ils essaient de s'entendre et avoir un dialogue pour qu'ils vivent ensemble sans conflit. Mais c'est mal parti à mon avis et j'ai peur que cela n'aille très loin.

J'espère que la voix de ces 2 peuples sera plus forte que celle de leur gouvernement respectif.
On ne les écoute pas. On ne leur propose rien sinon par l'intermédiaire de ceux-là qui se vengent à tour de bras.
J'espère que ces 2 peuples pourront enfin communiquer et apprendre à s'entendre.
Quelle grandeur ce jour-là. Et quel exemple pour l'humanité !


Assunta

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'outil internet ?

Message  Invité le Jeu 8 Jan 2009 - 13:21

israëlo-palestinienne
Où est le problème ?

L'appel des Amoureux au ban public


Aujourd’hui la liberté d’aimer la personne de son choix est en péril.

Des milliers de couples franco‑étrangers sont aujourd’hui privés du droit de mener une vie familiale normale en raison du durcissement constant des lois sur l’immigration et des pratiques administratives. Difficultés pour se marier, mariages célébrés à l’étranger non reconnus et refus de visas d’entrée en France provoquant des séparations forcées, multiplication des obstacles pour l’obtention d’un titre de séjour entraînant des situations de précarité et de clandestinité, familles déchirées par des mesures d’expulsion, intrusion dans l’intimité des couples par des enquêtes de police abusives sont quelques unes des injustices vécues.

Parce qu’ils refusent d’être systématiquement suspectés et contrôlés, parce qu’ils n’acceptent plus de vivre cachés ou séparés, plusieurs centaines de couples mixtes mobilisés au sein des “Amoureux au ban public” entrent en campagne pour faire entendre leur voix et exiger une amélioration de leur condition.

Je m’associe aux “Amoureux au ban public” pour que chacun puisse vivre librement et dignement sa relation amoureuse et sa vie familiale.

Pétition en ligne ICI >> http://amoureuxauban.net/

Premières organisations signataires : La Cimade, Emmaus, FASTI, GISTI, Ligue des Droits de l’Homme, MRAP, RESF, SOS Racisme, Syndicat des Avocats de
France, Syndicat de la Magistrature,..


Guide juridique à destination des maires et des agents d’état civil
Couples franco-étrangers, des mariages comme les autres

Publié en PDF par le "Syndicat de la magistrature"
http://www.syndicat-magistrature.org/spip.php?article815

Les amoureux qui s'bécotent sur les bancs publics
Bancs publics, bancs publics
En s'disant des "je t'aime" pathétiques
Ont des p'tites gueules bien sympathiques.
queen king

(2' 37) http://www.dailymotion.com/video/xq7r_les-amoureux-des-banc-publics

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Gaza

Message  Invité le Ven 9 Jan 2009 - 16:01

navy a écrit:
Face à un conflit il n'y a que deux solutions: la guerre ou le dialogue

Peut-on parler de guerre ? Est-ce une guerre ?
Une guerre oppose 2 nations, 2 armées.
L'Etat palestinien n'existe pas puisqu'on parle de le faire. Le cas de figure n'est pas un pays contre un autre, une armée nationale contre une autre.
Guerre civile ? guerre nationale entre deux régions ?

Pas "guerre de religions". L'excuse serait tout à fait opportune pour le monde politique, mais elle n'est pas crédible. Les religions n'ont pas d'armées par ailleurs.

Guerre des mots et guerre des maux.

L'opinion de Tariq Ramadan ... et celle à géométrie variable d'Alexandre Adler (journaliste) :
Hier soir débat animé autour de la bande de Gaza sur France 3
Extraits 3' 38 >> http://www.lepost.fr/article/2009/01/09/1380192_gaza-l-opinion-de-tarik-ramadan.html

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'outil internet ?

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 21:22


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum