Spiritualités

" être ou ne pas être, croire ou ne pas croire "

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'esprit est-il, ou non, créativement le poison de l'esprit ?

100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

" être ou ne pas être, croire ou ne pas croire "

Message  Invité le Jeu 1 Jan 2009 - 14:42

La vie , la mort...
La mort serait-elle une autre forme de vie...
Nous sommes vous et moi identiques de par notre programme cellulaire cependant nous sommes également uniques puisque nos empreintes digitales et génétiques différent les unes des autres ainsi ce monde de choses dans lequel nous vivons, plus mal que bien, n'est qu'apparence et ce siège sur lequel assis, à l'instant précis, pour me lire qu'il soit en plastique, en tissus, eN métal, en bois, ou même en or est fait de beaucoup de vide et de plusieurs milliards d'électrons solides qui tournoient dans ce
" vide "...
Des systèmes d'énergies en rotation, en contraction, en suspension...
Des phénomènes d'interférences qui à l'instant même soutienne votre postérieur !
Et même ces mots que vous lisez, avec je l'espère un intérêt croissant ne sont finalement qu'illusions...
Ce tableau de maître magnifiquement peint...
Cette statue superbement sculptée...
Ce corps merveilleusement proportionné...
L'ensemble de vos perceptions physiques, et tout ce que voient vos yeux et ce que touchent vos mains, ne sont au final qu'illusions d'optiques mentales puisqu'il ne s'agit en réalité que d'assemblages de centaines de milliards d'électrons, de cellules, ou de molécules, et même les minéraux ne doivent leur apparente stabilité qu'aux tourbillonnements vertigineux de leurs atomes, mais contrairement à un livre, un tableau ou une statue de marbre, un homme ce n'est pas simplement un amas de mollécules...
Une créature issue de plusieurs milliards de cellules produites par un couple qui faisait l'amour avec un partenaire, en pensant le plus souvent à un autre...
Un homme c'est également une création qui possède en lui une étincelle divine !!!
Alors...
" être ou ne pas être, croire ou ne pas croire... "
C'est là le coeur d'un débat capital, un pari décisif ayant pour enjeu la félicité éternelle, le salut !
Ou la déchéance, la chute irrémédiable...
" être ou ne pas être, croire ou ne pas croire... "
En l'immortalité de l'âme, en l'au delà, au jugement dernier...
La structure psychique de l'homme n'est-elle pas le miroir de réalité supérieure !!!
" être ou ne pas être, croire ou ne pas croire... "
Le dilemme est le suivant...
Avoir une âme et être malheureux...
Ou bien s'en départir, la laisser s'évaporer, et ne plus vivre qu'aux rythmes de ses besoins, ses habitudes, ses déraisons, ses instinct les plus bestiaux, sans honneur, sans morale, sans ambition...
Et ne pas se savoir heureux !!!
Vos insuccés, vos revers, vos malheurs...
Ne sont-ils pas la conséquence directe de vos péchés, vos défaillances, vos erreurs...
Votre manque de foi en vous... Et en Dieu !!!
En cette éclipse de foi qui sévit les peuples du monde entier, dévastant les âmes, atrophiant les consciences humaines, les affligeant d'une cécité et d'une paralysie émotionnelle déconcertante...
Face à un matérialisme grossier, un scepticisme outrancier, face à un paganisme immoral et incurable baptisé progrès et même, comble de l'ironie, " civilisation "
Les hommes sont devenus réfractaires à toutes tentatives de redressements salutaires et l'on ne saurait, sans la foi, impunément les arracher à leurs penchants ténébreux ni se dresser en réformateur contre un état de chose détérioré mais profondément enraciné dans les esprits, les coeurs, les moeurs, et encore moins condamner les vices invétérés et généralisés ayant, par l'intermédiaire de divers supports médiatiques, gagnés en ce troisième millénaire le subconscient des êtres humains
A ce qui puis paraitre un excessif rationnalisme de la religion s'oppose désormais un irrationnel et dogmatique laïcisme multiformes, une doctrine confuse vouée esentiellement aux cultes d'extases suspectes dans le but d'apaiser d'éternels et charnels tourments imprégnant le subconscient d'hommes qui se prétendent " humains " tout en vivant au sein de leurs chimères en symbiose, et en harmonie parfaite, avec leurs défauts et leurs imperfections...
On ne peut trouver qu'éphémère le bonheur dans le plaisir de la chair, dans l'exaltation de la vie aux travers la dépendance de substances enivrantes, dans l'amour charnel, dans la beauté physique...
Ces bonheurs sont fragiles et ne reflettent en réalité que desespérances existentielles fondamentales et insatisfactions spirituelles...
Leurs limites sont inéxorables et ne reposent en définitive que sur l'oubli momentané de l'inéluctabilité de la mort...
Est-ce là toute l'horreur grandiose du tragique et fatale destin humain que cette stérile angoisse du néant qui annihile la puissance de son amour, et le sens de sa destinée, sa vie durant !!!
Ce système Laïc ultra-libéral ne sème-t-il pas délibérement les graines de la tentation sur le sol fertile des fantasmes et des pulsions pour égarer, désaxer, suborner, et même sciemment violer l'esprit de nos contemporains...
Combien de temps de temps en matière de moeurs et de morale les citoyens du monde entier supporteront-ils cette doctrine machiavélique et aliénante qui dégrade l'homme et la femme les ravallant, en tant quêtres humains, au rang d'animal !!!
Le sexe, axiome standard universel existentiel, comme unique support marketing et culturel d'une société, ne revient-il pas à ce que contemporainement, et comparativement à la subtile étincelle de créativité divinement léguée à l'humanité, l'homme ne compose une symphonie que sur une seule note de musique...
Ne peigne une fresque que d'une unique couleur...
Ou n'écrive plus qu'à l'imparfait !!!
Ne vivons nous pas dans un monde incohérant, irrationnel, et décadent, dans lequel l'espèce dominante par l'intellect a finalement moins de raison et de morale que les chimpanzés ou toutes autres espèces inférieures...
Certes il est plaisant, et rassurant, de penser que l'intellect différencie l'espèce humaine de l'espèce animale...
Il est extrémement valorisant, en particulier pour ceux qui en possède le moins, de l'affirmer, de le penser, l'écrire, de se le dire et se le répéter...
Rien ne flatte plus en vérité notre naïf égo...
Mais si cela est vrai alors en quoi, réalistement, le fait d'être placé au sommet de l'échelle de l'évolution nous rend-il supérieur à eux !!!
Il existe sur cette planète environ dix millions d'espèces terrestres et aquatiques, ces animaux sont tous doués d'un intellect moindre que le notre, et pour la plupart ils bénéficient en contrepartie d'un instinct et de sens supérieurs aux notres, en revanche ils ne possédent aucune conscience d'être labile dans le temps, tous ne pressentent leurs morts que lorsqu'elle survient, seul l'homme a conscience de l'inéluctabilité de sa fin...
" La Conscience !!! "
Voilà ce qui, entre autre, nous distingue divinement de par notre création des espèces animales et, tout comme il faut deux jambes à l'homme pour se tenir débout, c'est l'alliance de notre intellect, et de notre conscience " d'être ", qui, à travers le temps, ont porté l'évolution de l'espèce humaine et poussé l'homme à dominer son environnement naturel, le maîtriser, inventer, créer, innover, puis se civiliser...
C'est ainsi que l'espèce a conquis cette planète mais puis-t-elle sous toutes les latitudes quotidiennement considérer son prochain comme une proie et prétendre encore à la qualité d'humaine !!!
" être ou ne pas être, croire ou ne pas croire... "
Oublier Dieu n'est ce pas s'oublier soi même, se perdre à tout jamais...
Et retrouver Dieu n'est ce pas tout simplement retrouver notre propre humanité !!!
" être ou ne pas être, croire ou ne pas croire... "
L'homme puis toujours nier sa dimension spirituelle, refuser posséder une âme, ou ne pas croire en Dieu...
En réalité c'est Dieu qui croit en l'homme, et le possède intranséquement, et de ce fait nul ne puis échapper au jugement dernier !!!
Que votre raison ou votre manque de volonté vous soumette à Dieu ou au diable soyez certain qu'ils vous récompenseront de votre fidélité...
Chaque atome dont vous êtes composés sera pesé et en retour qu'il le croie, le veuille, ou non, chacun d'entre vous sera rétribué...
Musulmans, Bouddhistes, Chrétiens, Hindouistes, Juifs, Taôistes, Athées, Agnostiques, Laïcs...
A chacun son oeuvre et son ouvrage, aussi quels que soient leurs péchés...
Ne pleurez pas les aveugles, ils ont un péché de moins que vous !
Ne pleurez pas les sourds, ils ont un péché de moins que vous !
Ne pleurez pas les muets, ils ont un péché de moins que vous !
Ne pleurez pas les ignorants, car je viens avec ces quelques mots de vous initier et, désormais, ils ont un péché de moins que vous !
Ne pleurez ni les simples d'esprit, ni les innocents... Le paradis leur est d'avance acquis !
Cessez d'entendre sans écouter et de regarder sans voir car il n'y a pas pire sourd et aveugle que celui qui ne veut croire enfin servez-vous de votre raison pour votre vie durant peser vos actions d'une juste mesure puis regardez au plus profond de vous et sutout aimez et craignez...
Car tout est à l'homme... Mais l'homme est à Dieu !!!
En vérité je vous le dis chaque matin chacun de nous devrait remercier Dieu de lui accorder un nouveau jour pour semer et récolter de l'amour...
" être ou ne pas être, croire ou ne pas croire... "
L'humanité est désormais sommée de répondre au risque de s'égarer en ce tournant de l'histoire humaine...
A tout jamais !!!

Maktub
Extrait du roman " Le Manteau de Lumière " éditions bénévent ---

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: " être ou ne pas être, croire ou ne pas croire "

Message  Invité le Sam 3 Jan 2009 - 1:57

La vie, la mort...
La mort serait-elle une autre forme de vie !!!

La mort est une illusion d'optique
(Albert Einstein)


Par rapport à tout ton extrait que tu nous fais partager, l'essentiel n'est-il pas préférable d'allumer la petite lumière en soi, plutôt que de se plaindre de l'obscurité générale (je paraphrase Confucius) ????

Montrons à travers notre vécu, notre attitude, notre changement intérieur, la beauté humaine. Cela aidera plus puissamment que de toujours valoriser ou être désespéré par rapport à ce qui ne va pas (même si c'est exprimé à travers un livre, c'est la pensée de l'auteur qui s'exprime). De plus parler de ce qui ne va pas fait croire inconsciemment que soi-même on a tout compris ou du moins plus que d'autres.
Le négatif entraîne le négatif.
Valoriser amène le positif (ce qui est plus difficile à faire), valoriser amène à prendre conscience du positif et à voir tout ce qu'il peut amener d'incroyable, notamment la puissance qu'a l'humain de se transformer à travers les dons merveilleux qu'il a en lui et qu'il (re)découvre en changeant son regard sur lui et le monde.

Il est important de connaître l'aspect négatif des choses et des êtres mais il est tout aussi important d'en démontrer leur valeur contraire et les effets incroyables et bénéfiques qu'elles produisent. Face à chaque défaut il y a sa qualité.
L'humain doit apprendre à mettre en avant ses valeurs positives et les maintenir au premier plan, apprendre à garder un équilibre entre valeurs positives et négatives pour vivre en harmonie avec les autres dans l'amour et le respect de la façon de vivre et croire de chacun.

Merci de ton échange Maktub.
Assunta

citation de Confucius
"Il est préférable d'allumer la plus petite lumière, plutôt que de se plaindre de l'obscurité générale"

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: " être ou ne pas être, croire ou ne pas croire "

Message  Invité le Sam 3 Jan 2009 - 18:28

Désolé ma chère mais, à mon sens, c'est la vie qui est une illusion d'optique !
Quand à la mort il ne s'agit pas d'une illusion mais d'un mystère...

Et que celui qui sur ce forum prétend l'inverse me jette la première pierre !!!

Contrairement à certain qui prétende avoir trouvé la vérité au fond d'un garage ou d'un grenier d'Arrés, ou d'autres encore qui la voie au fond d'une bouteille ( mais qui à mes yeux ont l'avantage de s'y noyer sans tenter d'y entrainer les autres à leur profit), je ne prétend détenir aucune vérité et concernant nos perceptions physiques nul physicien, pas même einstein s'il était encore en vie, se risquerait à prétendre qu'elles ne sont ni subjectives ni illusoires...

L'extrait cité est destiné à faire prendre conscience à tout un chacun qu'il a la chance de posséder au travers ce trésor nommé " corps " le bien le plus précieux et fragile qui puisse être... La vie !
Une vie que chacun devrait mettre à profit pour s'émanciper car le salut se conquiert de haute lutte.

En réalité chacun d'entre nous perçoit le bien et le mal aussi nettement que le sucre et le sel, chacun ressent ce qui est juste ou injuste aussi surement que le chaud ou le froid, mais encerclé par la vie matériel, prisonnier, sourd, aveuglé...
La plupart d'entre nous renonce, par facilité, par faiblesse, par lâcheté !
A la fois victime de nos pulsions et bourreau de notre destiné et dans tous les cas complices d'un système qui, inlassablement, guide et gère sciemment nos superficiels et perpétuels égarements comportementaux des plus abjects aux plus banaux..
( Pour, je te cite " nous empêcher d'allumer cette petite lumière enfouies en nous et au fin de nous laisser dans l'obscurité générale... )

Je ne comprends pas la raison pour laquelle tu te complais a paraphraser Confucius et lorsque, en toute modestie, je tente de compléter la pensée d'un maitre à penser en employant mes propres mots tu tiens systématiquement un discours dévalorisant sur mes sujets cependant que tu t'emplois à dire la même chose mais à la différence les mots employés pour cela ne sont pas les tiens mais ceux de Michel " le messie d'arrés " et tout ce qui est au dessus en texte gras sort de ces ouvrages ( comme presque tout ce que tu surlignes dans chacun de tes sujets )

Ce forum n'est pas un lieu de propagande mais un lieu d'échange, libre à toi de croire au mythe de l'appariteur pour ma part je n'y crois pas et si j'étais naïf je choisirai ceux de Lourdes, au moins la petite bernadette voyant apparaitre la vierge dans une petite robe bleue bien proprette a t-il plus de gueule qu'une sordide et ubuesque révélation effectuée au fond d'un garage

Mon texte est un message d'amour et d'espoir, libre à toi d'y voire une plainte ou une complainte que m'importe, il est vrai qu'à travers des personnages j'exprime mes pensées mais au moins ces pensées sont-elles les miennes

Tu ne t'aies même pas donné la peine de répondre au sondage tant tu étais obnibulée de me contredire et tenter maladroitement de me faire passer pour un défaitiste limite demeuré

Alors l'esprit est-il, ou non, créativement le poison de l'esprit ?

A bien sur pour répondre il faut au préalable faire preuve d'un minimum d'esprit !
Mais je suis persuadé que plus que nul autre sur ce forum tu puis faire preuve d'esprit...
Au moins celui de la reflexion puisque tu ne cesses, sous forme mielleuse, de m'en faire.

Maktub

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: " être ou ne pas être, croire ou ne pas croire "

Message  Invité le Dim 4 Jan 2009 - 0:32

Je suis très surprise que mes propos te rendent furieux.
lorsque, en toute modestie, je tente de compléter la pensée d'un maitre à penser en employant mes propres mots tu tiens systématiquement un discours dévalorisant sur mes sujets cependant que tu t'emplois à dire la même chose mais à la différence les mots employés pour cela ne sont pas les tiens mais ceux de Michel " le messie d'arrés " et tout ce qui est au dessus en texte gras sort de ces ouvrages ( comme presque tout ce que tu surlignes dans chacun de tes sujets )
Rien de ce que j'ai dis en gras n'est dans ses ouvrages, du messie d'ares comme tu dis. Chaque humain a sa pensée, sa croyance propre, et elles peuvent être enrichies par des connaissances. La mienne connaissance est surtout tirée de l'ontologie (très proche de la RA) et c'est sûr que mes connaissances nourrissent ma réflexion et mon vécu, tout comme ton initiation a nourri la tienne et a aussi permis de créer puisque tu écris des livres à partir d'elle et de tes connaissances. Si tu as une colère en toi en me lisant et que tu crois voir une copie conforme de michel Potay dans ce que j'exprime, alors le problème est en toi !!!
Désolé ma chère mais, à mon sens, c'est la vie qui est une illusion d'optique !
Quand à la mort il ne s'agit pas d'une illusion mais d'un mystère...
Et que celui qui sur ce forum prétend l'inverse me jette la première pierre !!!
C'est ta vision et je la respecte comme tu dois respecter ceux qui ne sont pas d'accord avec toi !!
Pourquoi cette paranoïa : Jeter la première pierre, mais tu oses te cacher derrière Jésus, le paraphraser ?? geek

Je trouve la citation d'Einstein belle, pleine d'humour et très juste !!!
J'ai cité Einstein car il y a une vérité et de l'humour dans sa façon de dire.
Chacun exprime les choses à sa façon, cela ne peut pas plaire mais il faut respecter la façon de s'exprimer de chacun, même si tu crois que c'est plagié !

Dès que l'on choisit d'être responsable de sa vie, de poser un autre regard autre que celui que l'on veut nous imposer (TV, éducation, etc..) la vie à ce moment-là n'est plus illusion mais réellement vécue et on la vit dans l'instant présent. Voilà ce que je voulais dire. J'exprime les choses par rapport à mon vécu.
J'aime soulever le côté positif des choses parce qu'il aide beaucoup plus que le contraire. Les gens attendent autre chose et ils en ont marre qu'on les culpabilise et/ou qu'on leur rabâche que le péché a fait ceci, qu'ils agissent mal, etc. En renversant cet état de chose on apportera davantage. Voilà ce que m'inspire ton extrait de ton bouquin. De plus étant d'une nature optimiste j'aime souligner, mettre en avant tout le positif.
J'échangeais avec toi je n'imposais pas ma façon de croire ni n'imposais quoi que ce soit.
Je pense que tu ne supportes pas qu'on ai un autre avis que toi, c'est dommage.
Assunta

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: " être ou ne pas être, croire ou ne pas croire "

Message  Invité le Dim 4 Jan 2009 - 12:20

J'adore ta façon d'écrire
" tu dois respecter ceux qui ne sont pas d'accord avec toi... "
et la phrase suivante me traiter de paranoïaque

Citation...
" tu oses te cacher derrière Jésus.. "
Personne ne puis, même en le paraphrasant, se cacher derrière jésus tout juste peut-on se réfugier en lui..

" quand à la mort il ne s'agit pas d'une illusion mais d'un mystère...
et que celui qui sur ce forum prétend l'inverse me jette la première pierre "

Je trouve que cela fait une super rime, bien mieux que...

" quand à la mort il ne s'agit pas d'une illusion mais d'un mystère
et que celui qui sur ce forum prétend l'inverse allume la petite lumière "

ou encore
" et que celui qui prétend l'inverse aille boire une grande bière "
(remarque je ne suis pas certain que cette dernière phrase n'ait pas fait l'unanimité ! )

Citation
" Je pense que tu ne supportes pas qu'on ai une autre avis que toi "
tu vois j'avais deviné que tu ferais comme à l'accoutumée preuve d'un esprit... de réflexion

C'est le second échange que j'ai avec toi et la seconde fois que cela dérape aussi pour ma part je cesse de te répondre
c'est dommage car j'ai la nette impression que nos points de vue ne sont pas très différents mais bon c'est ainsi...
Non pas que je ne supporte pas être contrarié, sinon je ne serai pas sur ce forum en train d'échanger et lorsque je fais une séance de dédicace je passerai la moitié de mon temps à gifler mes lecteurs, mais parce qu'avec toi j'ai une sensation conflictuelle et tant pis pour moi si ce faisant je me prive du plus bel esprit et du plus gros cœur qui soit ( j'espère que cette rime ci te plaira )

En ce qui concerne le sondage, et sans prétendre détenir nulle vérité...

Je pense pour ma part que l'esprit est à la fois le poison et le remède de l'esprit...

C'est parce que notre esprit est prisonnier de la matière, et donc la vie sur cette terre transitoire, que nos perceptions sont subjectives et illusoires
L'esprit est donc le poison et le remède de l'esprit...
Tout dépend l'usage que l'on en fait !

Maktub

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: " être ou ne pas être, croire ou ne pas croire "

Message  pat le Dim 4 Jan 2009 - 17:09

C'est ainsi que l'espèce a conquis cette planète mais puis-t-elle sous toutes les latitudes quotidiennement considérer son prochain comme une proie et prétendre encore à la qualité d'humaine !!!

Bonjour Maktub,
Je m'aperçois qu'en répondant sur un autre forum, j'ai déjà dit ce que j'avais envie de dire ici.
Je complèterai seulement ma pensée.
J'ai bien aimé ce texte, pour moi (tout au moins dans cet extrait) il s'agit moins d'un texte initiatique qu'un véritable texte de prise de conscience sous une forme qui tranche avec les éternels sermons :

« ...mais contrairement à un livre, un tableau ou une statue de marbre, un homme ce n'est pas simplement un amas de molécules.. »
« Un homme c'est également une création qui possède en lui une étincelle divine !!!  »
Je crois que tout est dit dans ces deux phrases sans vouloir en minimiser le reste du développement.
L'Homme est une étincelle divine. Et lorsqu'il se comporte comme « un loup pour l'homme », il se maintient en état de chute (la fameuse chute immortalisée par nos premiers parents). De devenir des loups les uns pour les autres, c'est  »se dénaturer », c'est prendre une nature qui n'est pas la notre. L'Homme devrait être un Homme pour l'Homme. C'est ainsi qu'il manifesterait le mieux sa nature divine qui n'est pas celle du loup. Nous ne pourrons jamais devenir fils de dieu si nous ne sommes pas d'abord « fils de l'homme »
C'est ce que nous essayons de faire comprendre tous par différents moyens. Toi par le canal du roman initiatique.

Nous ne sommes supérieurs aux autres animaux que parce que nous pouvons être créateur de la partie qualitative de notre être. L'âme dont tu parles.
A bien des égards nous sommes parfois franchement inférieurs aux animaux sur le plan de nos capacités. Mais nous sommes le seul a pouvoir modifier notre nature apparente, car notre essence n'est pas accomplie. Elle ne le sera que lorsque nous aurons mis en place les prémices de notre nature divine. Et ceci volontairement, librement.
Oui chaque atome sera pesé, chaque atome se pèsera lui-même, je pense.

« Ne pleurez pas les ignorants, »
Pourtant, je crois qu'ils pleureront, car ils se reprocheront leur ignorance et leur paresse, non pas parce qu'un « Monsieur à grande barbe » le leur reprochera, mais parce qu'ils sentiront bien que l'effort de connaissance est essentiel pour accéder au divin.

« En vérité je vous le dis chaque matin chacun de nous devrait remercier Dieu de lui accorder un nouveau jour pour semer et récolter de l'amour...
.....L'humanité est désormais sommée de répondre au risque de s'égarer en ce tournant de l'histoire humaine... »
Oui !

C'est toute la question « être ou ne pas être »


Contrairement à certain qui prétende avoir trouvé la vérité au fond d'un garage ou d'un grenier d'Arès, ou d'autres encore qui la voie au fond d'une bouteille ( mais qui à mes yeux ont l'avantage de s'y noyer sans tenter d'y entrainer les autres à leur profit), je ne prétend détenir aucune vérité
....sordide et ubuesque révélation effectuée au fond d'un garage «
C'est une bien mauvaise caricature concernant un texte dont ce que je commence à connaître de ta pensée semble si proche.

N'y a t-il pas quelques mépris à parler de révélation sordide,ubuesque effectuée au fond d'un garage ?
On peut certes penser ce que l'on veut du Message évangélique, du Message coranique ou du Message arésien et ne pas y adhérer. Mais un jugement à l'emporte pièce est -il le meilleur moyen pour engager un véritable dialogue?

Comme tu le dis si justement, c'est le message d'amour et d'espoir qui compte. Continuons chacun avec nos moyens à nous focaliser là-dessus.


L'esprit est en effet capable de créer ses propres poisons. Mais il crée aussi les conditions de sa transformation, de son changement. Il peut être le fossoyeur de la possibilité de son âme, mais aussi le révélateur de cette possibilité. Il est celui par qui un être exprime toute son humanité.

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: " être ou ne pas être, croire ou ne pas croire "

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:31


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum