Spiritualités

Isabelle, parole d'un ange....

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Isabelle, parole d'un ange....

Message  pat le Ven 30 Jan 2009 - 10:58

ne dites pas : "à quoi bon !!! je ne peux rien faire !" mais si !!!! un tout petit grain de sable .... s’accumule avec d’autres et .... peu à peu se forme une dune  Isabelle
Cette phrase est tirée d'un long message qu'une maman dit recevoir de sa petite fille Isabelle, décédée depuis plusieurs années.
Un message de l'au delà, me direz-vous?
Oui, c'est toujours un peu difficile de croire ces choses dans nos sociétés devenues tellement rationalistes.

Mais ce n'est pas plus difficile que de croire que Jésus soit ressuscité, que Mahomet a entendu un archange lui parler ou que le Créateur nous a livré un Message à Arès.

La question que je me pose en tels cas est la suivante : est ce que ceux qui disent rapporter ce qu'ils ont entendu et identifié comme étant une parole venue d'outre-terre est bénéfique pour notre humanité.

Car à quoi cela peut-il servir que Dieu, Marie, un ange ou un humain céleste viennent nous parler si ce n'est pas pour nous encourager à réaliser notre humanité ?
Lisez ce que dit cette petite fille à sa maman et voyez si elle s'adresse aussi à vous.....


http://www.isabellelionnet.org/

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Isabelle, parole d'un ange....

Message  Invité le Sam 31 Jan 2009 - 2:28

Je ne sais quoi en penser Pat !

Celui-ci du 11 décembre 2005 citant Jésus rejoint ce qu'en dit le Coran et la révélation d'Arès, qu'il était homme comme nous !


bonjour, ma petite mère .. si je vous parle de jésus en ce moment .. c’est parce que cette période de noël est propice ! c’était, avant tout, un humain .. comme vous ! et .. tout ce qu’il savait .. toute sa " connaissance " ne venait pas d’enseignements .. ni de dogmes .. ni des écritures .. mais du Dieu-force qui était en lui .. ce Dieu qui est en chacun de vous .. si vous savez écouter la voix intérieure qui réside au fond de votre âme !
c’est " l’idéal " qu’il représente que vous devez aimer ! n’exaltez pas sa mort .. embrassez sa vie !
" vous vivez un temps de grands changements, un temps de grands défis .. mais (encore une fois !) débarrassez-vous de la peur qui ne peut être qu’un frein .. un esclavage ! l’amour de Dieu et la joie de vivre sont sans peur .. essayez de vivre votre connaissance (nouvelle ?) car ce vécu dégage une force qui donne le courage de recevoir et de donner la Vie ! (ce n’est pas, vous le savez, une autre leçon de morale .. mais de tendresse pour vous .. nos tant aimés !) essayez d’ouvrir vos âmes à cette tendresse ineffable .. à l’acceptation de ces conseils donnés avec tant d’amour .. " ne pleure pas .. car tu n’es pas seul !
"
haut les coeurs !
-et n’oubliez pas que la prière que forment les mots qui s’échappent du trop-plein d’un cœur lourd .. est peut-être .. une des plus belles !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Isabelle, parole d'un ange....

Message  pat le Sam 31 Jan 2009 - 12:40

Finalement, je n'en pense rien.
Croire n'a plus d' importance pour moi, sauf croire au potentiel divin de l'Homme et la possibilité qu'il a de le révéler.
Si une parole quelle qu'elle soit peut aider l'Homme dans cette quête, il ne faut pas s'en priver.

Ce que dit cette petite fille à sa mère fait partie de ces paroles revivifiantes. Elles sonnent comme un écho de ce ciel qui est si loin de notre monde.

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Isabelle, parole d'un ange....

Message  Invité le Mar 3 Fév 2009 - 14:58

Il y a une étrange analogie entre ce que transmet Isabelle:

c’était, avant tout, un humain (jésus).. comme vous ! et .. tout ce qu’il savait .. toute sa " connaissance " ne venait pas d’enseignements .. ni de dogmes .. ni des écritures .. mais du Dieu-force qui était en lui .. ce Dieu qui est en chacun de vous .. si vous savez écouter la voix intérieure qui réside au fond de votre âme !

Et cette phrase que tu as écrite dans ta chronique spirituelle du 28 janvier:

La connaissance de soi, la connaissance de ses possibilités, l'appréciation de son potentiel prend aussi sa source dans nos racines profondes. Celles dont nous sommes conscients et celles dont nous sommes inconscients.

Effectivement nous savons "répondre" de diverses façons très spontanément (comme l'enfant) à des tas de situations sans même avoir besoin de réfléchir. Nous détectons dans notre conscience qu'il y a nécessairement une relation (bien qu'elle soit confuse souvent) entre notre propre existence et celle du monde.
La phrase d'Isabelle soulève avant tout la question de l'inné et non celle de l'acquis puisque cette connaissance ("en soi") ne vient pas d'enseignements. Cette potentialité est occultée en partie, du fait de l'homme par Volonté Céleste (chute par rapport à sa situation qu'avait connue Adam ainsi que le rapportent les Écritures), aussi doit-il se débrouiller pour retrouver et rétablir ce lien ...

L'imaginaire de l'homme moderne qui s'appuie sur les connaissances (sciences diverses) voit l'homme essentiellement comme un être (produit) de Culture, l'inné est en grande partie vu comme une somme de réflexes instinctifs, ou de mécanismes biologiques actuellement depuis l'essor de la génétique. Du darwinisme qui spécule sur la biologie on est passé au darwinisme social.
L'imaginaire de l'homme plus archaïque s'appuyaient sur des rites magico-religieux , autres connaissances par lesquelles l'officiant (prêtre, marabout, sorcier, ...) était l'intercesseur entre le divin et l'humain.

Or l'affirmation d'Isabelle (Christ en nous) est à contre-courant de ce paradigme moderne, comme de celui plus antique, puisqu'il affirme que chaque Être humain a en lui la possibilité de réveiller cette potentialité.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Isabelle, parole d'un ange....

Message  Invité le Jeu 5 Fév 2009 - 2:25

Isabelle : message du 23 janvier...
ne vous attardez pas sur le passé .. le plus beau des futurs sera en fonction du présent !
Voilà une grande vérité. Les anciens nous l'apprirent : vivre l'instant présent.

Isabelle : message du 23 janvier...
car il est des choses que vous ne comprendrez que lorsque vous accepterez d’êre pleinement à la place où vous vous trouvez actuellement et dans la situation qui est la vôtre .... ICI et MAINTENANT !!!
Et c'est tellement vrai puisque cela permet à partir de cette acceptation de se dépasser et/ou continuer à s'élever davantage et tout se met en place pour que vous puissiez évoluer, à tous les points de vue et, pour celui qui est tombé, à se relever complètement.

Njama dit :
Or l'affirmation d'Isabelle (Christ en nous) est à contre-courant de ce paradigme moderne, comme de celui plus antique, puisqu'il affirme que chaque Être humain a en lui la possibilité de réveiller cette potentialité.
Les gens n'osent pas parfois affirmer que l'on peut réveiller cette potentialité. Ils préfèrent donner raison à l'opinion dominante contraire. C'est ce qui m'est arrivé au travail et ceux d'accord avec ma façon de voir me prenaient à part pour dire "oui je suis d'accord avec toi" mais devant les autres préféraient se taire ou prenaient un air absent...
Je peux sans les juger bien sûr comprendre leur peur, mais où les mènera-t-elle ?
L'important c'est vraiment comme le rappelle Isabelle, de garder notre liberté intérieure. En cherchant à être bien vu (évidemmment je ne nie pas la prudence qui parfois s'impose) je ne sais pas si on peut la préserver cette liberté-là ??
Pat pose, il me semble, différemment la question (pour ceux qui sont conscients de l'existance du Christ en nous) :
Pouvons nous vivre en niant notre Ressemblance au divin quel qu'il soit, sans prendre le risque du néant à plus ou moins long terme ?
Isabelle - message du 13 décembre...
courage et confiance ... (maîtres-mots !) gardez votre liberté intérieure ... et remplissez la de tout ce qui est beau ... vrai ... pur ... !

Assunta

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Isabelle, parole d'un ange....

Message  pat le Ven 13 Fév 2009 - 16:32

En lisant le message d'Isabelle de février, j'ai éprouvé une nouvelle fois le désir de vous en parler :

....même si la souffrance (quelle qu’elle soit !) ne cesse de surgir ... la seule manière d’y remédier ... est la transformation des individus !!! et cela fera "boule de neige" !! .....
....
car vouloir agir sur le monde sans s’être transformé soi-même ... ne peut mener ni à un bonheur durable ... ni à un bonheur profond ! "si un prisonnier veut libérer ses compagnons d’infortune ..... il faut d’abord qu’il brise ses propres chaînes !!"....

Je ne sais toujours pas si cette jeune fille dicte vraiment à sa maman ces paroles d'outre tombe.
Mais ce sont des paroles de vérité.
Ces nouvelles révélations dont je retransmets ici ce qui m'a particulièrement marqué (elle me pardonnera d'isoler ainsi quelques paroles de son conteste) me paraissent criantes d'actualité. Aussi je me moque pas mal de ceux qui nieront leur origine.
Je les fais mienne c'est tout.
J'encourage ceux qui fréquentent ce forum à prendre ici ce qui les intéresse, à s'en nourrir et à laisser de coté ce qui ne correspond pas à leur sensibilité ou à leur cheminement actuel.
Nous sommes tous quel que soit notre histoire personnelle à un moment difficile de notre histoire collective, ne nous encombrons pas avec des détails. Encourageons nous à sortir du tunnel pour aspirer l'air frais et ne perdons pas notre temps à essayer de nous habituer à un air qui stagne.

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Isabelle, parole d'un ange....

Message  Invité le Ven 13 Fév 2009 - 23:58

J'ai aimé aussi dans ce même message:
http://www.isabellelionnet.org/
vous savez aussi qu’il n’y a pas de "bien" et de "mal" en soi ! ... il y a des actes et des pensées qui conduisent à la souffrance ... et d’autres au bonheur !

Bien et mal n'ont aucune substance, ne sont incarnés nulle part, ni dans quiconque. Comme on dit le plus grand criminel peut se repentir. Même le diable, ce qu'en a fait l'Église chrétienne n'est pas une incarnation du mal, pas plus qu'il n'est un "rival" de Dieu.
"L'axe du mal" dont les médias nous rabâchent les oreilles est une vaste connerie d'anthropopithèques *, de bachi-bouzouks ** !

* animal hypothétique entre le singe et l'homme geek
** Un bachi-bouzouk était un soldat mercenaire dans l'ancienne armée ottomane. Recrutés par les sultans le temps d'une campagne, les bachi-bouzouks formaient une cavalerie redoutable, indisciplinée, et se livraient aux pires exactions. Ils s'illustrèrent sauvagement au XIX ème siècle où leurs effectifs atteignirent 40000 hommes pendant la guerre de Crimée.
Durant les guerres balkaniques de 1876 -1878, ils se livrèrent à une sanglante répression sur les populations bulgares et bordures. D'où le haddockisme : bachi-bouzouks des Carpates.
Ces mercenaires étaient originaires du Kurdistan, d'Albanie et de la Haute Égypte.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Isabelle, parole d'un ange....

Message  Invité le Jeu 19 Fév 2009 - 2:58

Je me prends au jeu de lire Isabelle, une lumière dans la nuit.
Dans son dernier message du 25 février, elle écrit:
même si votre pierre de construction vous semble un grain de sable !!! tous les grains de sable forment une dune....et n’oubliez pas les lois de "cause à effet !"vous vous êtes construits avec le passé....mais vous n’êtes plus les mêmes "qu’avant"l’instant passé est mort....l’instant futur n’est pas né...alors...vivez du mieux possible l’instant présent !!!et cela vous donnera une plus grande qualité "d’action" !! et une plus grande liberté ! et..à chacun de vous de faire que ces "conseils " ne soient pas "lettre morte !" mais qu’ils deviennent source de paix...de tolérance...d’échange constructif...de cœur à cœur...d’âme à âme !! et l’amour et la "compassion" ne relèvent pas d’une quelconque religion ! restez dans le monde...mais essayez de faire du mieux possible pour que ce monde turbulent redevienne serein...(en commençant par votre monde "intérieur" !) et la paix se fera peu à peu...en vous et autour de vous !

et l’amour et la "compassion" ne relèvent pas d’une quelconque religion ! Rolling Eyes

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Isabelle, parole d'un ange....

Message  Invité le Jeu 4 Juin 2009 - 12:09

Je me surprends à visiter ce site de temps à autre ... et les messages d'Isabelle me surprennent par leurs cohérences entre eux!

"La sécurité", un thème récupéré par la politique politique (ou l'insécurité ?), mais un grand thème spirituel aussi. La sérénité intérieure, la paix de l'âme ... !!!
Visiblement si politique et spiritualité sont d'accord sur les fins, elles ne sont pas en phase sur les moyens. La politique regarde le passé, se préoccupe d'un futur (toujours hypothétique, conjecturé), la spiritualité s'inscrit dans le présent.


Message du 30 mai
[...] la joie et toutes les émotions douces ... ont plus de pouvoir de création que tout le reste ! ce ne sont pas les émotions intenses qui vous font sentir en vie .... car votre équilibre est fait de modération ..... et non d’extrêmes !! votre "sécurité" vient du fait que quelque chose est plus grand que vous-même ... quelque chose que vous ne savez souvent pas définir .... mais ce ne sont pas la gloire ... les reconnaissances .... la fortune ... la renommée qui pourront vous procurer la véritable sécurité!!! c’est "l’urgence de l’âme" !! soyez libres de la véritable liberté intérieure ! car vous avez tous une ultime destinée ..... et ces messages ont pour but d’essayer "d’accélérer" votre évolution et de faire fleurir le meilleur de vous-même .... dans la paix et l’amour !! les qualités de l’âme : la paix ...... le respect ...... l’intégrité .... la clarté ...... la simplicité .... la sagesse ... le pardon ... sont tellement primordiales !!!! en méditant sur elles ...... vous les attirerez ... et les renforcerez ... car vous êtes ce que vous pensez !!! ne vous laissez pas décourager .... ne vous inquiétez pas de l’impression que vous donnez !!! SOYEZ tout simplement !

Message du 4 mai
toutes vos pensées secrètes .. vos pensées fortes ... vos cris de haine ... vos élans du cœur ... s’ajoutent à ceux des autres .. et chacun de vous ... dans le secret de son cœur ... de ses pensées ... peut travailler à détruire ou à construire le monde !!!

Message du 11 avril
"hier est de l’histoire .... demain est un mystère ! .... aujourd’hui est un cadeau !" comment changer le monde ? dites-vous .... souvent .. en baissant les bras ! changez vos pensées .... et vous changerez le monde ..... chacun à votre façon ! [...]
vous savez aussi que "le doux ronronnement" d’un bonheur factice, fragile, superficiel ... ne résoud rien ... et que tous ces attachements font souvent de la "mort" une torture mentale .... au lieu de donner un sens à chaque instant de la vie !!! de "cultiver" le non-attachement ... l’altruisme et la joie !!! chaque instant ... chaque évènement .... peut être mis à profit pour un "éveil" plus rapide et plus vrai !


On croirait lire la définition de la pénitence au sens de la révélation d'Arès Amour, paix, bonté, pardon, justice ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Isabelle, parole d'un ange....

Message  Invité le Jeu 4 Juin 2009 - 13:46

Et cela rejoint l'ontologie !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Isabelle, parole d'un ange....

Message  pat le Jeu 4 Juin 2009 - 22:16

Il me semble, à mesure que je lis ces messages de cette toute jeune fille qui n'a d'autres prétentions que d'aider sa mère et ceux qui gravitent autour, à réfléchir au destin de l'Homme, y trouver une certaine harmonie avec le Message arésien.
Comme le dit njama, elle est au-delà des religions.
Elle est "au-delà "
Au delà de tout.
peut-être devons-nous commencer maintenant !

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Isabelle, parole d'un ange....

Message  Invité le Ven 5 Juin 2009 - 1:08

peut-être devons-nous commencer maintenant !
Tout le monde a commencé, et le fait plus ou moins épisodiquement au gré de circonstances "trop choisies" parfois peut-être (?).

Je pense qu'il n'y a pas un seul être sur terre qui à un moment ou un autre n'aurait jamais manifesté une seule fois du "respect", n'aurait jamais une seule fois été "intègre" (avoir agi en accord et en harmonie avec "sa conscience", envers un parent, un ami ...), n'aurait jamais goûté un peu de "paix" sans la communiquer (inconsciemment peut-être), n'aurait jamais eu une parole de "sagesse" (même innocente), n'aurait jamais su "pardonner" , ou excuser ne fût-ce qu'une fois, n'aurait jamais révélé un peu de "simplicité" et d'humilité au moins de façon confidente.

Je reste convaincu que ces qualités de l'âme sont universelles et présentes en tout humain, bien indépendamment des religions comme tu dis Pat.
Le problème est de le faire "en continu", tout le temps ! encore faut-il avoir bien conscience que l'on "peut travailler à détruire ou à construire le monde !!! " (<< c'est bien ce que dit la révélation d'Arès, à partir des qualités de l'âme ...)
peut-être devons-nous commencer maintenant !
Mais peut-être voulais-tu dire Pat , commencer à être "au-delà" de!
ce ne sont pas les émotions intenses qui vous font sentir en vie, ... des reconnaissances .... vos cris de haine, ...de la fortune ... la renommée, ... d'un bonheur factice, fragile, superficiel ... ... et de tous ces attachements ...

Merci Isabelle pour tes "bons" messages. (je lui poste un p'tit truc geek )

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Isabelle, parole d'un ange....

Message  pat le Ven 5 Juin 2009 - 21:41

Oui je voulais dire : peut-être que notre passage sur terre n'est que la période d'apprentissage en vue d'un au-delà, période de plénitude. Nous préparons maintenant ce que sera notre au delà, la qualité qu'il aura. Car il n'y a pas de jugement dernier. L'Homme est sans doute ce qu'il était sur terre ou plutôt ce qu'il est devenu sur terre, et il continue (si l'on en croit la Révélation d'Arès ) son cheminement spirituel.

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Isabelle, parole d'un ange....

Message  Invité le Dim 14 Juin 2009 - 2:36

Isabelle a dit;
votre "sécurité" vient du fait que quelque chose est plus grand que vous-même ... quelque chose que vous ne savez souvent pas définir ....
ça fait réfléchir ... quelque chose de plus grand que "nous-mêmes" scratch
Ordre de grandeur ! comme on le devine entre les termes "humilité", et "orgueil" par exemple qui apparaissent en contraste comme "lumière" et "obscurité".
Même si nous ne pensons pas à un Mystère, une intention transcendante qui "présiderait" à la création du monde, à l'Existence, toute brute, pleine de beauté, que nous évacuerions de nos hypothèses intellectuelles, mentales, au moins la mort (ou le temps) pourrait nous faire réfléchir pour relativiser nos actes, notre propre existence !

quelque chose que vous ne savez souvent pas définir ....
Quelque chose que nous ne serions pas capables de définir ?
Ou quelque chose que nous ne pouvons pas encore définir ? et qu'il faudrait accepter comme on accepte une inconnue dans une équation, quelque chose qui supposerait que l'on se mette en quête de la solution pour qu'elle apparaisse ...

car vous êtes ce que vous pensez !!!
Nos propres idées sur le monde conditionnent (raient) ce que nous sommes (ou croyons être).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Isabelle, parole d'un ange....

Message  Invité le Dim 14 Juin 2009 - 10:30

Citation:
car vous êtes ce que vous pensez !!!

Nos propres idées sur le monde conditionnent (raient) ce que nous sommes (ou croyons être).
"vous êtes ce que vous pensez" cela rejoint totalement l'ontologie. L'extérieur n'est que le reflet de ce que nous sommes à l'intérieur (ce que nous croyons, pensons, etc). La maîtrise de nos pensées, des sentiments que l'on y met dessus et la maîtrise de nos émotions sont une des choses importantes en ontologie puisque cela se répercute sur l'écran de la vie. Et si on réfléchit les prophètes et les philosophes avant eux ont toujours rappelé cela.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Isabelle, parole d'un ange....

Message  pat le Mar 16 Juin 2009 - 7:57

Bonjour à tous,

Nous avons maintes fois abordé cette question de la nature de l'être par rapport à sa pensée. Nous y revenons ici.

Dire : vous êtes ce que vous pensez me semble un raccourci percutant pour dire que la pensée est la source essentielle de ce qui fait notre existence. La pensée détermine cette existence.
Mais il ne suffit pas "pour être" d'avoir de bonnes pensées, de bonnes idées, de bonnes intentions. Dire cela a justifié pas mal de paresse et c'est sans doute dans cette conviction que s'ancre la croyance qu'il suffit d'avoir la foi pour être sauvé ou que l'intention suffit . Un proverbe que j'ai entendu dans mon enfance disait que l'enfer est pavé de bonnes intentions.
Au sens strict on n'est pas ce que l'on pense, on est ce que l'on devient. Certes en général la bonne pensée, la bonne motivation précède l'action.
On sait tous par expérience que l'on est toujours en deçà de nos pensées et qu'il ne suffit pas de se penser généreux, fraternel pour l'être vraiment. Le danger de cette position c'est de se croire bien meilleur que l'on est en réalité. Cette façon de voir est source d'illusion sur la réalité de l'être.
C'est dans l'existence que l'être se révèle vraiment, qu'il prend conscience de ce qu'il est, de sa capacité réelle. C'est quand il agit qu'il se jauge, qu'il s'apprécie, qu'il se juge. Avant d'agir, il ne sait presque rien de lui-même, sauf ce que le mental lui en a dit . Or il n'y a pas plus incertain que ce que le mental nous dit, même si encore une fois il est le passage obligé ( c'est mieux quand il l'est)de notre action.

Ainsi je pense que l'être ne se construit pas sur l'idée qu'il se fait de lui-même mais sur ce qu'il fait réellement de son existence. Je ne sais pas si l'essence précède l'existence, mais je crois que l'existence donne à l'essence son ossature. Sans l'existence, l'essence serait sans doute de nature angélique, elle ne pourrait pas être libre. C'est par l' action et pas par la pensée que nous nous expérimentons libres. Certes la pensée nous donne le sentiment de liberté, mais elle ne nous donne pas les moyens de l'expérimenter.

Pour conclure je serai d'accord pour dire que nous sommes ce que nous pensons, si nous entendons par le mot pensée ce qui nous fait devenir, ce qui crée en nous une dynamique, une motivation.

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Isabelle, parole d'un ange....

Message  Invité le Lun 13 Juil 2009 - 11:29

Bonjour,
je suis heureux de voir évoquée cette relation (sur)naturelle.
Je travaille sur ma vie à l'aide de la révélation d'Arès depuis plus de 25 ans, mais cela ne m'a jamais fermé à d'autres sources, où brille et brûle le même Feu, aisément perceptible pourvu que la lecture soit transcendante (du latin transcendens ; de transcendere, franchir, surpasser, dépasser) et non comparative, classificatrice, etc.
Je ne cite ici aucun texte, je témoigne simplement de cette réalité : parmi un nombre décourageant d'aberrations, manipulations, etc., surnagent, reconnaissables par le Fond, quelques textes éveilleurs qui, chacun à sa façon, peut éclairer et nourrir notre cheminement, individuel et collectif.
Il ne s'agit pas d'un tri à faire et à exposer, mais d'une décantation existentielle qui s'opère d'elle-même à partir du Souffle.
Chaque femme, chaque homme qui se lève aujourd'hui spirituellement en absolue liberté amplifie l'Appel et attire le Ciel pour tous ;
qui a dit que le Ciel est muet ?

Bien fraternellement

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Isabelle, parole d'un ange....

Message  Invité le Ven 17 Juil 2009 - 11:31

Il y a Isabelle : http://www.isabellelionnet.org/
également un site : http://ducielalaterre.org/

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La pensée et l"Être

Message  Invité le Ven 11 Sep 2009 - 23:21

Pat a écrit:
Nous avons maintes fois abordé cette question de la nature de l'être par rapport à sa pensée. Nous y revenons ici.
Pour moi personne n'est jamais allé aussi loin à décrire cette relation de la pensée à l'être (ou à "soi-même") que René Descartes.

Voici un commentaire que je notais en annexe de l'ouvrage d'une amie, pour rétablir honnêtement la démarche intrépide de cet homme jusqu'aux confins ou jusqu'à la vacuité (rien pour soi-même) de ses pensées, car de ce qu'il a dit, injustement le "je pense, donc je suis" bien connu de tous, a été extrait de son contexte. De là est née peut-être "l'idéologie" d'amalgamer l'être et la pensée ? Il m'avait paru nécessaire de rétablir, la réalité de sa démarche philosophique (et métaphysique), quelque chose de "vécu" !!!!!!! qui l'a conduit sans qu'il en prévoit l'effet à une prise de conscience de son "Être" qui n'est autre que son "soi-même", cette fusiondu "je" et du "est". Et de cette relation il en établit le premier principe de philosophie, ce qui n'est pas rien, bien qu'il se trouve être dans cette expérience , tangent à rien.

René Descartes (1596-1650), mathématicien, physicien, philosophe. Il est important de préciser que cette citation « je pense, donc je suis » est à replacer dans son contexte pour en apprécier justement la portée, mais aussi dans la phrase intégrale d’où elle a été extraite, pour connaître le principe qui en est déduit.
Son Discours livre une expérience, la sienne, son cheminement spirituel, ses méditations qu’il s’efforce de rendre simples et lisibles par tous en un petit livret « Ainsi mon dessein n’est pas d’enseigner ici la méthode que chacun doit suivre pour bien conduire sa raison ; mais de faire voir en quelle sorte j’ai tâché de conduire la mienne ».

Il exprime clairement ses pérégrinations, sa démarche, son but, « je désirais vaquer seulement à la recherche de la vérité » et après avoir reconsidéré toutes choses et rejeté ce qui ne lui paraissait pas entièrement indubitable, il arrive donc à cette conclusion qui le place au bord de son être, sans autres richesses (puisqu’il en est venu à penser que tout pouvait être faux) que celle de cette solide certitude qu’il ne peut le nier sauf à renier ce « je » qui « est », sentiment qui vaut son pesant d’or philosophal. Principe opposable à tous, inébranlable, et charpente sur laquelle s’édifie « son être ». "sum" *

La citation exacte:

« Mais aussitôt après que je pris garde que, pendant que je voulais ainsi penser que tout était faux, il fallait nécessairement que moi, qui le pensais, fusse aussi quelque chose : et remarquant que cette vérité, je pense donc je suis, était si ferme et si assurée que toutes les extravagantes suppositions des sceptiques n’étaient pas capables d’ébranler, je jugeai que je pouvais la recevoir sans scrupule pour le premier principe de la philosophie que je cherchais.» (Discours de la méthode).

* On peut noter par ailleurs que dans l’expression latine exprimée « cogito, ergo sum », le latin « sum » ne distingue pas le sujet du verbe, le « je » du « suis ».

René Descartes a-t-il été incompris, ou ses conclusions ont-elle été détournées ? Il m'ait apparu nécessaire de rétablir son vécu philosophique, sans lequel il me semble que ce "je pense donc je suis" n'a aucun sens. L'être pourrait-il être conséquence (Je suis donc => => ... ) de la pensée

Message d'Isabelle 3 septembre:
...

il faut toujours "tendre vers le haut" malgré les soucis ... les épreuves ! ces mauvais passages sont des éléments d’avancement .. les souffrances lancinantes éprouvent ... sapent .. mais ne vous laissez pas abattre et continuez ... avec notre aide
sur le dur chemin qui vous conduira vers la "sortie de secours" et vous échapperez à votre prison inquiète ... à vos ténèbres .. car (bis repetita !) "vous puisez toujours la force positive de l’action dans l’élan de l’espoir .. dans la volonté farouche de l’issue et du mieux" ... et cette issue de secours .. vous l’avez en vous ... et la confiance expulsera tout ce négatif ... et la paix lumineuse fera briller les ombres .... le temps venu ! et .. soyez vrais .... car la vérité est le cadeau d’un coeur pur et beau à l’attente torturante de ceux qui espèrent une réponse !! nettoyez votre coeur de ces brouillards malsains et ouvrez-le aux élans de franchise pure et nette ! en sacrifiant la fierté orgueuilleuse qui pousse à dissimuler ... à tromper ... vous ouvrez votre âme à la pure et éternelle lumière ! que cela soit !
haut les cœurs !

le 3 septembre 2009
car "l’épreuve est maître de souffrance .... sans doute ... mais elle est maître d’espoir ... maître de vie .. elle est le creuset où se forge votre élévation !"
http://www.isabellelionnet.org/

Le rapport entre René Descartes et Isabelle, je ne le situe pas dans ce qu'on appelle conventionnellement "la pensée", mais dans "l'intention" "dans l’élan de l’espoir .. dans la volonté farouche de l’issue et du mieux". Autant les pensées peuvent trouver leurs sources à l'extérieur de nous-mêmes (influences culturelles par exemple, éducation ...), que la source de l'intention n'existe qu'en "soi-même", sinon elle n'est qu'en servitude ou abandon de volonté à celle d'un autre, ou d'autres qu' "elle-même". Gardons en nous l'intention de la pénitence au sens arésien, l'existence se charge de nous offrir les situations pour l'appliquer.
On croirait lire la définition de la pénitence au sens de la révélation d'Arès Amour, paix, bonté, pardon, justice ...
Re: Isabelle, parole d'un ange... page 1 Jeu 4 Juin - 11:09


.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Isabelle, parole d'un ange....

Message  Invité le Sam 12 Sep 2009 - 1:03

Je rajoute cette question qui me vient à l'esprit:

Faut-il suivre nos idées (ou pensées) pré-conçues (au risque qu'elles se conforment à des idées culturelles, religieuses, morales, ... à des préjugés en somme) ou à celles qui "surgissent" dans notre esprit dans une situation par essence imprévue dont nous ignorons tout, ni la cause, ni la finalité ?

Dans la première hypothèse, les pensées semblent être des réponses toutes faites, du prêt-à-porter façonné par notre mental, dans la seconde, elles relèvent du naturel, de la spontanéité, du cœur ...

Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais il me semble qu'il n'y a que l'intention "portée", "couvée", "en gestation" , "en attente de " ... qui me permette de ne pas m'égarer et de m'ouvrir à n'importe quel cas de figure dont je ne connais ni les tenants ni les aboutissants.


Dernière édition par njama le Sam 12 Sep 2009 - 16:29, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Isabelle, parole d'un ange....

Message  Invité le Sam 12 Sep 2009 - 14:54

ou à celles qui "surgissent" dans notre esprit dans une situation par essence imprévue dont nous ignorons tout, ni la cause, ni la finalité ?
C'est je pense l'intuition (un des dons de Dieu) qui nous permet de penser à ce qu'on n'aurait pas penser.
Je me souviens d'un jour où devant cet imprévu où ma peur me faisait me demander comment m'en sortir, je me suis instinctivement tournée vers Dieu (à qui je parlais et m'entretenais durant toute mon enfance), et qui m'a sauvé la vie ce jour-là - dans le sens littéral du terme !! (voici mon témoignage).
http://regard-positif.xooit.com/t140-DIEU-M%27A-SAUVE-LA-VIE.htm

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Isabelle, parole d'un ange....

Message  pat le Dim 13 Sep 2009 - 0:18

Bonsoir à tous les deux,

Je pense que la pensée intuitive et la pensée dite rationnelle sont deux formes de pensée qui se complètent. Si l'Homme en est pourvu c'est qu'elles sont l'une et l'autre indispensables à notre évolution.

Il n'y a rien en nous qui soit superflu ou inutile.

Il faut utiliser l'une et l'autre également. Leur complémentarité évite bien des erreurs. Mais il faut se méfier de l'une et l'autre également aussi.
Autrement dit, ce sont des outils remarquables, mais ce ne sont que des outils. On pourrait faire la comparaison avec nos sens :il faut se méfier de ce que l'on voit, de ce qu'on entend ou de ce que l'on touche, mais on apprend vite à moins se méfier si ce que l'on touche émet un son que l'on entend et si en même temps on peut voir ce qui se passe.
On a parfois des intuitions fulgurantes mais qui ne deviennent rien si on ne les confronte pas à une analyse rationnelle.
Et certaines analyses rationnelles se révèlent complètement stériles sans l'intuition qui les oriente sur des terrains fertiles.

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Isabelle, parole d'un ange....

Message  Invité le Dim 13 Sep 2009 - 3:48

pat a écrit:Bonsoir à tous les deux,
Je pense que la pensée intuitive et la pensée dite rationnelle sont deux formes de pensée qui se complètent. Si l'Homme en est pourvu c'est qu'elles sont l'une et l'autre indispensables à notre évolution.
Il n'y a rien en nous qui soit superflu ou inutile.
Il faut utiliser l'une et l'autre également. Leur complémentarité évite bien des erreurs. Mais il faut se méfier de l'une et l'autre également aussi.
Autrement dit, ce sont des outils remarquables, mais ce ne sont que des outils. On pourrait faire la comparaison avec nos sens :il faut se méfier de ce que l'on voit, de ce qu'on entend ou de ce que l'on touche, mais on apprend vite à moins se méfier si ce que l'on touche émet un son que l'on entend et si en même temps on peut voir ce qui se passe.
On a parfois des intuitions fulgurantes mais qui ne deviennent rien si on ne les confronte pas à une analyse rationnelle.
Et certaines analyses rationnelles se révèlent complètement stériles sans l'intuition qui les oriente sur des terrains fertiles.
Oui c'est vrai et en même temps il y a des choses inexplicables : elles sont tout simplement. Parce que les gens qui n'ont pas du tout vécu les choses ne peuvent qu'analyser mais cela reste au niveau de l'intellectualisme bien souvent. Il y a des choses du coeur qu'aucune raison ne peut expliquer : elles SONT tout simplement.
Je prends un exemple : lorsque ma fille était malade enfant, il suffisait que je la regarde dans les yeux pour savoir exactement ce qu'elle avait. Et je ne me trompais jamais à tel point que le docteur me disait "mais c'est qui le docteur vous ou moi" parce que je ne lui disais pas affolée "ma fille est malade' mais "ma fille a telle maladie".
Pareil en ce qui concerne la télépathie ou entendre ce que dit l'autre sans qu'aucun son ne sorte de nos bouches, ce qui était toujours le cas avec mon frère jumeau. C'est un fait : on croit ou on croit pas c'est tout. Tout ne s'explique pas et CELA EST tout simplement comme lorsque Dieu dit "Que la Lumière soit". C'est un peu le même truc. Rien ne peut analyser cela, il suffit de voir avec le coeur. Et donc on croit ou on ne croit pas.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Isabelle, parole d'un ange....

Message  pat le Dim 13 Sep 2009 - 9:54

Je n'ai pas dit le contraire.
mais je crains qu'en opposant les deux, on s'engage dans un faux débat. A force d'opposer les choses on les rend incompatibles entre elles. c'est dommage : esprit ne concurrence pas corps, intuition ne contredit pas rationnel, jour n' obscurcit pas nuit.
Ce n'est pas parce que l'on ne comprend pas certaines choses que l'on attribue à l'intuition qu'elles ne sont pas rationnelles.
Ce n'est pas parce que l'on utilise son raisonnement ou sa raison que les choses deviennent de l'intellectualisme.
L'intuition et le raisonnement s'adressent autant l'un que l'autre à notre intelligence. C'est nécessaire d'ailleurs pour ne pas partir dans des délires où intuition et raisonnement pris isolément sont parfaitement capables de nous entraîner.

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Isabelle, parole d'un ange....

Message  Invité le Lun 14 Sep 2009 - 8:44

Le mental intuitif est un don sacré et le mental rationnel est un serviteur fidèle.
Nous avons créé une société qui honore le serviteur et a oublié le don.

Albert (Einstein)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Isabelle, parole d'un ange....

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 3:20


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum