Spiritualités

Qu'est ce que le visage de l'autre ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Qu'est ce que le visage de l'autre ...

Message  Invité le Mer 25 Fév 2009 - 0:23

Qu'est ce que le visage de l'autre peut-il avoir à nous dire?

En inversant la question, pourquoi ne trouvons-nous pas la réponse dans le notre ? Qu'est-ce que le visage de l'autre apporte de plus, ou permet ?



La toilette - Femme au miroir,
tableau de Ernst Ludwig Kirchner, 1912-1913
(Huile sur toile, 100,5 x 75 cm)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Narcisse

Message  Invité le Mer 25 Fév 2009 - 1:09

Narcisse était de Thespies (en Boétie, Grèce centrale) : il était fils de Liriopé, la Nymphe bleue que le dieu-Fleuve Céphise avait un jour emportée dans ses tourbillons et violée. Le devin Tirésias dit à Liriopé, qui fut la première personne à le consulter : " Narcisse vivra très vieux, à condition qu'il ne se regarde jamais ". On était bien excusable alors de tomber amoureux de Narcisse ; enfant et adolescent déjà, sa route était semée des cœurs de ses soupirants des deux sexes qu'il avait repoussés avec indifférence ; il était en effet farouchement orgueilleux de sa propre beauté.

Parmi ses amoureux se trouvait la Nymphe Écho qui ne pouvait plus se servir de sa voix si ce n'est pour répéter comme une insensée les paroles de quelqu'un d'autre ; c'était une punition pour avoir longtemps retenu l'attention d'Héra, racontant de longues histoires pendant que les concubines de Zeus, les nymphes de la montagne échappaient à son œil jaloux et parvenaient à s'enfuir.
Un jour que Narcisse était sorti pour prendre des cerfs au filet, Écho le suivit furtivement dans la forêt épaisse, dévorée du désir de lui adresser la parole mais incapable de parler la première. A la fin, Narcisse s'étant aperçu qu'il s'était égaré et avait perdu ses compagnons, cria :
- "Holà, y a-t-il quelqu'un par ici ?
- Par ici ! répondit Écho, ce qui surprit Narcisse car il ne voyait personne.
- Viens !
- Viens !
- Pourquoi me fuis-tu ?
- Pourquoi me fuis-tu ?
- Rejoignons-nous !
- Rejoignons-nous !" répéta Écho et, sortant de sa cachette, tout heureuse, elle se précipita pour embrasser Narcisse. Mais il la repoussa brutalement et s'enfuit.
- "Je mourrai plutôt que d'être à toi."
- "Être à toi", implora Écho.
Mais Narcisse était parti, et elle passa le restant de sa vie dans des vallons abandonnés, se languissant d'amour et se laissant dépérir par mortification, au point que seule sa voix subsista. on raconte qu'Echo aurait été changé en rocher.

Un jour, Narcisse envoya, en présent, une épée à Ameinias, le plus tenace de ses soupirants, et dont le fleuve Ameinias porte le nom ; c'est un affluent du fleuve Hélicon qui se jette dans l'Alphée. Ameinias se tua devant la porte de Narcisse, faisant appel aux dieux pour venger sa mort.

Artémis * l'entendit et fit que Narcisse tomba amoureux. Mais elle l'empêcha de consommer son amour. A Donacon, à Thespies, il vit une source ; elle était claire et argentée et n'avait encore jamais été touchée par un troupeau, ou des oiseaux, ou des bêtes sauvages, ni même par des branches tombées des arbres, qui l'ombrageaient ; et, comme épuisé de fatigue, il s'était laissé tomber sur l'herbe, pour étancher sa soif, il tomba amoureux de sa propre image, reflétée dans l'eau. Il commença par essayer de saisir et d'embrasser le beau jeune homme qui se trouvait devant lui, mais il se reconnut lui-même et, transporté d'amour, resta couché à regarder dans l'eau pendant des heures.

Comment supporter à la fois de posséder et de ne pas posséder ? Il était miné par le chagrin et, cependant, il se réjouissait de son tourment ; il sut au moins que son autre moi lui restait fidèle, quoi qu'il arrive.
Écho, bien qu'elle n'eût pas pardonné à Narcisse, souffrait avec lui ; elle répéta en écho à sa voix : " Hélas ! Hélas ! ", comme il se plongeait un poignard dans sa poitrine ; et elle redit aussi sa dernière phrase au moment où il expirait : " Ô toi, jeune homme que j'ai vainement aimé, adieu ! "



"Echo and Narcissus" 1903, John William Waterhouse (1849-1917)

Son sang s'écoula dans la terre et il naquit un narcisse blanc à corolle rouge dont on extrait un baume, à Chéronée, de nos jours encore. Il est recommandé dans les affections des oreilles bien qu'il puisse occasionner des maux de tête) et comme vulnéraire contre les engelures.

*Artémis, déesse de la chasse est une déesse « vierge ». Artémis est parthenos, la vierge qui s'occupe du feu, elle s’abstient de tout commerce sexuel avec des hommes. Elle punit sévèrement les hommes qui tentent de la séduire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est ce que le visage de l'autre ...

Message  Invité le Mer 25 Fév 2009 - 1:36

Miroir d'eau Taj Mahal


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est ce que le visage de l'autre ...

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 10:52


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum