Spiritualités

TEMOIGNAGE SUR LE PARDON DE KIM PHUC

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

TEMOIGNAGE SUR LE PARDON DE KIM PHUC

Message  Invité le Jeu 11 Oct 2007 - 22:39

Témoignage sur le pardon de Kim Phuc,
la petite fille brûlée par le napalm
dont la photo a fait le tour du monde


http://www.blogdei.com/index.php/2007/05/20/1877--audio-temoignage-sur-le-pardon-de-kim-phuc-la-petite-fille-brulee-par-le-napalm-dont-la-photo-a-fait-le-tour-du-monde


1972 : A Trang Bang (Nord Viêtnam) quand les bombardiers de l’US Air Force surgissent, les sept enfants de la famille Phuc s'enfuient sur la route ! Nick Ut, jeune photographe vietnamien d'Associated Press, actionne le déclencheur, puis recueille la petite Kim, évanouie. Sa photo fera le tour du monde. Trois ans plus tard, la débâcle américaine sera totale, et les chars du général Giap entrent dans la capitale, Saïgon.

«Nong Qua ! Trop Chaud !» hurle la petite dont les vêtements ont été dévorés par le feu. Sur la moitié du corps, sa peau tombe en lambeaux. «C'était une vision d'horreur, se souvient Nick Ut. Je l'ai vu foncer sur moi, j'ai appuyé sur le déclencheur, puis elle s'est évanouie dans mes bras».

Le jeune photographe emmène la petite martyre à Saïgon où elle subira 17 interventions. Tous les jours, elle doit s'enduire le corps d'un onguent permettant de couper la peau brûlée. Les douleurs sont terribles mais Kim garde le moral, «Finalement, murmure-t-elle, cette photo m'a sauvé la vie». Diffusée partout, l'image provoque un électrochoc au sein de l'opinion publique qui bascule massivement dans le camp des opposants à la guerre. «On m'a souvent dit qu'elle avait précipité la fin du conflit, raconte Nick Ut. Mais pour moi, seule Kim comptait».

Le photographe s'occupe de sa protégée jusqu'à son départ pour Los Angeles, après la chute de Saïgon. «Il fait partie de notre famille, dit Kim, c'est pourquoi, je l'appelle oncle Ut».

Le message de Kim Phuc est celui du pardon, de la réconciliation et de la tolérance.
Kim Phuc Phan Thi a pardonné, mais elle n'a pas oublié.

Lors d'une cérémonie commémoratrice de la guerre du Vietnam, elle a publiquement pardonné à l'instigateur des bombardements au napalm, qui ont causé toutes ses souffrances. Depuis, elle dédie sa vie à promouvoir la paix et a fondé, dans ce but, la «Fondation Kim Phuc».

Cette fondation a pour objectif d'aider les enfants victimes innocentes des guerres dans le monde en leur apportant un appui médical et psychologique afin qu'ils puissent dépasser leurs expériences traumatisantes.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum