Spiritualités

Vaccinations obligatoires !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vaccinations obligatoires !

Message  Invité le Mer 17 Juin 2009 - 1:52

Vaccinations obligatoires !

Le sujet est dans l'actualité depuis quelques semaines avec une soi-disant pandémie qui surviendrait bientôt.
Avec des si ... ça fait beaucoup de conjectures. Des peurs peut-être inutiles ?
Quels liens avec la spiritualité me direz-vous ? Aucun ou plein ! c'est un choix, enfin cela devrait l'être, mais "obligatoire" !!!! Ce n'est plus un choix, et il m'engage ... sur la seule foi d'informations, de rumeurs d'une "éventuelle" catastrophe (hypothèses) dont il faudrait me protégeait, et de la supposée efficacité d'une médecine que' l'on voudrait m'inoculer.

Voici quelle est ma position après moultes recherches:

C'est l'histoire de la "vaccination obligatoire" qui plane dans l'air et les rumeurs qui me pose problème. Certes j'ai de bonnes raisons personnelles d'y être opposé pour avoir très mal réagi à un vaccin quand j'étais ado, mais je tente de considérer la question d'une façon générale, tellement elle me surprend.
Notes: sur les bonnes raisons "que j'ai", je ne suis pas très avancé, vu que je n'ai aucune trace administrative médicale de cet incident. Tout ne reposerait donc que sur ma bonne foi, ma crédibilité face à une machinerie administrative.

Chacun est libre suivant son consentement que je suppose éclairé. Le mien s'oriente déjà vers un NON radical, anticipé et sans appel. Je respecte toutes les opinions (j'aimerais que l'on respecte la mienne). Mon corps, je peux encore supposer qu'il est au moins ma propriété.

Après recherches (excusez la longueur du post), qu'en est-il ?

Après lecture de cet Avis 106 "très officiel" du CCNE du 5 fév 2009 disponible en PDF - document de 21 pages - (voir lien ci-dessous), il me paraît tout à fait possible "légalement" de refuser la vaccination, "sans désobéissance civile" !!!! au seul inconvénient de risquer de passer pour "un sujet récalcitrant" , s’il y a peu d’écoute et de compréhension de la part du médecin. La vaccination reste "un acte médical" (privé, personnel) avant tout.
Pas besoin de s'énerver ... douceur comme nous le suggère la Révélation d'Arès.

http://www.ccne-ethique.fr/docs/Avis%20106.pdf
(voir p. 9 à 11) J'en cite les extraits qui me paraissent pertinents:


Comité Consultatif National d’Ethique pour les Sciences de la Vie et de la Santé

AVIS N°106 Questions éthiques soulevées par une possible pandémie grippale

III.3. Droits et libertés à l’épreuve de la pandémie

[…]
Nul doute que dans le cas d’une pandémie grave et intervenant brutalement, le Gouvernement pourrait prendre, soit sur le fondement d’un décret proclamant l’état d’urgence, soit sur la base de la théorie des circonstances exceptionnelles, des mesures telles que la réquisition ou le confinement de certaines catégories de citoyens, ou des restrictions à la circulation.

[…] Un plan national de prévention et de lutte contre la pandémie grippale, actualisé en 2007 envisage des mesures destinées à limiter les déplacements, les rassemblements de personnes ou le fonctionnement de la vie scolaire, culturelle ou économique afin de prévenir la contagion. Si le CCNE est bien conscient que ces restrictions aux libertés fondamentales pourraient s’avérer nécessaires, il attire l’attention sur le danger qu’il y aurait à les étendre au-delà de ce qui est nécessaire à la lutte contre la pandémie grippale, ou bien à cause d’une conception maximaliste (donc inadaptée), du principe de précaution, ou bien à des fins d’affichage démagogique. De même, il faut rappeler que tous les droits et libertés qui n’auront pas été spécifiquement écartés devront continuer à être appliqués. C’est en ce sens que l’article L 3131-1 du Code de la santé publique précité dispose que l’état d’urgence sanitaire ne dispense pas du respect de la vie privée des personnes et de la confidentialité des informations relatives à leur santé.

III.4. Solidarité et autonomie

Le questionnement éthique amène souvent à confronter principe d’autonomie et exigence de solidarité. Les deux concepts ne sont pas exclusifs l’un de l’autre sauf à réduire l’idée d’autonomie à un bon vouloir égoïste. Être autonome, c’est être libre avec les autres et non pas contre eux. Inversement, la solidarité consiste à permettre au plus grand nombre de personnes d’exercer leur autonomie. Mais si en théorie c’est seulement à une vision appauvrie de l’autonomie que s’oppose la solidarité, force est de constater qu’en pratique l’exigence de solidarité est parfois perçue comme une limitation coercitive de la liberté individuelle. Par exemple, il existe des cas d’hostilité au principe même d’une vaccination, pour conviction personnelle ou raison idéologique, qui se prévalent du respect de l’autonomie. En tout état de cause, l’autonomie implique nécessairement la connaissance. Un consentement n’est libre que s’il est informé. S’agissant de la pandémie grippale, le respect de l’autonomie inclut, pour chacun, le droit à une information précise sur les risques, les mesures de protection (traitement antiviral, vaccin) qui pourraient lui être proposées et la possibilité de les refuser.

Un éventuel refus revêtirait une signification particulière. Une personne qui effectuerait un tel choix, bénéficierait directement de la protection que lui apportent toutes celles qui acceptent ce qu’elle-même refuse. Certes, beaucoup de refus de vaccination peuvent être analysés de la même façon. Mais dans une pandémie grippale, une autonomie mal comprise qui se traduirait par un refus de soin, dont l’effet serait de favoriser la propagation de la maladie, serait difficilement acceptable par l’ensemble du corps social. Elle devrait s’effacer au nom de l’exigence de solidarité. Cela ne pourrait cependant dispenser les acteurs de santé de leur devoir d’écoute et de dialogue avec les sujets récalcitrants, pour essayer de les convaincre d’accepter un traitement préventif ou curatif, conformément au code de déontologie


Donc, si une loi "nationale" de vaccinations obligatoires advenait, elle n'en serait pas moins assujettie au Code de déontologie médicale, donc à un choix personnel !

Question subsidiaire:
Ce que je trouve qui "bugge" dans le titre III.4. , c'est cette phrase:

Mais dans une pandémie grippale, une autonomie mal comprise qui se traduirait par un refus de soin, dont l’effet serait de favoriser la propagation de la maladie, serait difficilement acceptable par l’ensemble du corps social.
Je ne vois pas où est le problème, car ceux qui sont (ou seraient) vaccinés, n'ont rien à craindre de ceux qui ne le sont (ou ne le seraient) pas, ceux-ci ayant acceptés de ne pas l'être en toutes connaissances de cause. Et je ne vois pas non plus en quoi le refus de cette vaccination affecterait le sens de la solidarité envers autrui.

Quelque chose m'échappe, ... quelque chose qui tiendrait du sophisme, une entourloupe rhétorique du genre "Ce qui est rare est cher. Or un cheval bon marché est rare. Donc un cheval bon marché est cher."

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vaccinations obligatoires !

Message  Invité le Mer 24 Juin 2009 - 16:48

La vie spirituelle est selon moi toujours contextuelle (faite d'interrogations, de questionnements), un peu comme dans la démarche philosophique, c'est l'occasion (la question, la circonstance, le cas par cas ... ) qui fait le larron. Des questions se posent au fil de notre existence, ... et à nous de faire marcher notre jugeote, notre "discernement", questionner, ou faire part de notre connaissance du sujet, donner un conseil ou afficher notre ignorance sans complexe (avec humilité).

Dans la suite de ce sujet (et de ma démarche car je le suis de près), je réponds aujourd'hui sur Agoravox, le média citoyen, en commentaires (et en 1° ligne, Lol ) à un article :

"Est-il raisonnable de se faire vacciner tous les ans contre la grippe ?"
Article d'un médecin cancérologue, gastro-entérologue, et hépatologue de profession, et rédacteur.
"Le Dr Bruno Donatini nous présente les avantages et les inconvénients de cette vaccination qui reste, avant tout, un acte médical à considérer avec la plus grande prudence."

"La vaccination, même antigrippale, est un acte médical à discuter à deux."

Lire l'article:
http://www.agoravox.fr/actualites/sante ... rum2149813

A suivre ... on verra bien si j'ai une réponse.
"Choisir d’être vacciné, c’est toujours choisir entre deux risques".

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vaccinations obligatoires !

Message  Invité le Dim 28 Juin 2009 - 13:41

Un peu d'optimisme québecois NE VOUS LAISSEZ PAS MA-NI-PU-LER ...
Le journaliste canadien André Arthur dénonce le bobard de la grippe H1N1 04' 12

http://www.dailymotion.com/video/x9cv8q ... rthur_news

Et un peu d'humour.

"La médecine a fait tellement de progrès que plus personne n’est en bonne santé."
Aldous Huxley

Jules Romains était visionnaire (prophète ?) quand il brocardait dès 1923 la « médecine moderne » du Dr Knock.

Texte et film (avec Louis Jouvet) d'une rare modernité !
Vidéo très courte > 1' 30 environ
http://www.dailymotion.com/video/x2po1b ... dies-et-la

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vaccinations obligatoires !

Message  Invité le Dim 28 Juin 2009 - 16:27

J'espère que de plus en plus de gens vont se rendre compte que c'est une grosse arnaque, tout comme la "vache folle" !
Vache folle = On n'a jamais vu physiquement les méfaits de cette maladie, alors que nous vivons dans un monde où l'image domine et est plus importante que les mots, je suis étonnée qu'il n'y ai jamais eu des photos concernant la vache folle voire à l'extrême de ne pas voir une image d'un mort décédé de cette maladie (c'est morbide certes mais je rêvais d'en voir un).
Y aura-t-il des images démontrant cette vilaine grippe ? A suivre...

Cela rejoint -indirectement certes - la peur que des assemblées des Hommes se libèrent du joug des puissants. Que vont-ils encore inventer si la grippe ne marche pas ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vaccinations obligatoires !

Message  pat le Dim 28 Juin 2009 - 23:38

Vous y allez un peu fort, je crois!

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vaccinations obligatoires !

Message  Invité le Lun 29 Juin 2009 - 1:10

pat a écrit:Vous y allez un peu fort, je crois!
Ne serait-ce pas plutôt les médias qui y vont un peu fort ?

L'idée d'une vaccination généralisée - rumeur qui court dans l'air - me semble tellement hallucinante !!!!
PARIS (AFP) 5 juin 2009 ICI — La France souhaite être en mesure de proposer la vaccination contre le nouveau virus de grippe A(H1N1) à l'ensemble de la population, a indiqué le Directeur général de la Santé, Didier Houssin, dans un entretien publié vendredi par le quotidien Libération.

"Le gouvernement veut, à terme, se mettre dans la position de pouvoir assurer une vaccination pour l'ensemble de la population (...) avec éventuellement deux doses par vaccination", a-t-il déclaré.
C'est très gentil de la part du Gouvernement, mais ... c'est une décision "sans préavis" qui tombe comme un couperet, sans même savoir si nous consentirions simplement à ... consulter .
Consulter, c'est s'interroger, délibérer en soi-même, réfléchir avant de prendre une décision, c'est s'adresser à une personne compétente pour lui demander un avis, un conseil, c'est s'entretenir, échanger mutuellement ses points de vue avant de prendre une décision commune.
Donc, en suivant le raisonnement de ces entités politiques, nous n'aurions même pas voix au chapitre, à les lire. C'est un peu fort de café tout de même, non ?

Avant la grippe porcine, c'était la grippe aviaire, avant encore, le SRAS, avant encore le chikungunya ... sans parler de toutes les maladies plus classiques qui nous guettent à chaque instant, ainsi que le cancer et plein d'autres choses ...

C'en est déprimant ! A croire que nous sommes vraiment mal faits, que l'homme a pris naissance dans un chaos insalubre (suivant la volonté du Créateur ?) que nous vivons dans un dépotoir immonde rempli d'ennemis biologiques, et que nous sommes irrémédiablement amenés à lutter comme Sisyphe pour compenser nos satanées défaillances génétiques ou immunitaires.

Je ne cherche pas à discuter des vaccins par eux-mêmes, ni à prendre position pour ou contre, mais de la liberté de choisir cette médication. Sur "ma santé", j'espère tout de même pouvoir avoir mon mot à dire et voir parmi une offre de soins possible. Sur "la santé" en général aussi, j'estime qu'il y a différentes approches et que, pareillement à la spiritualité, il n'y a pas à subir un dogmatisme institutionnel sur les questions que cela soulève.

La plupart des pays européens n'ont pas d’obligation vaccinale, ou l'ont supprimé, ou réduisent le nombre de ces obligations. Dans la plupart des quelques 220 Etats du monde, il n'y a pas d'obligation vaccinale.

Aucune vaccination obligatoire en Allemagne, Autriche, Espagne, Grande Bretagne, Suède, Danemark, Irlande, Luxembourg, Pays bas, Finlande, ...
Pourquoi ? La France fait exception !
Énigme ! je n'ai pas trouvé la réponse.
La vaccination est un sujet très discutable (et discuté). L'idée d'en faire un phénomène de masse, ce sont des méthodes vétérinaires, ni plus ni moins.

En réalité, ce qu'il se passe c'est que malgré que l'on dise haut et fort que la vaccination est obligatoire (pour certains vaccins) -ce qui est vrai car il y a des dispositions légales qui existent, subsiste malgré tout la liberté vaccinale, mais elle est très peu visible, et surtout très mal perçue par les institutions, le corps médical en général mais pas dans sa totalité, dans certains milieux professionnels ...
Pour être clair, il faut traduire que "l'obligation" juridique (bien réelle dans certains cas) est seulement l'obligation de se soumettre à une "proposition de vaccination", et que l'on est libre d'accepter ou de refuser cette offre, car la déontologie veut que cet "acte médical" soit consenti. Alors c'est une obligation sans vraiment en être une .

Le fait qu'on déclarerait un état de pandémie nationale, voire mondiale, ne change rien à l'affaire (cf + haut, Avis 106 du CCNE), nous restons libres d'accepter ou non l'offre de vaccination tout en étant obligés de se soumettre à cette offre si celle-ci était déclarée "obligatoire".

On joue sur les mots, c'est vrai ! mais la tendance est à occulter que nous pouvons avoir ce choix, 'très légalement" par toutes sortes de détours et de difficultés, comme la tendance est à l'expropriation de la santé, ce que prophétisait déjà Ivan Illitch (penseur de l'écologie politique) dans les années 70, dans son livre Némésis médicale.

Dans les pays développés, l’obsession de la santé parfaite est devenue un facteur pathogène prédominant. Le système médical, dans un monde imprégné de l’idéal instrumental de la science, crée sans cesse de nouveaux besoins de soins.
http://www.monde-diplomatique.fr/1999/03/ILLICH/11802
Archives Le Monde Diplomatique mars 1999

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vaccinations obligatoires !

Message  navy le Sam 25 Juil 2009 - 14:32

Le sujet est dans l'actualité depuis quelques semaines avec une soi-disant pandémie qui surviendrait bientôt.




L'Organisation mondiale de la santé estime que dans les deux ans qui viennent 2 milliards de personnes souffriront de la nouvelle grippe affraid affraid affraid


NOUS sommes encore au tout premier stade de la pandémie liée au virus A (H1N1) et le plus difficile est sans doute à venir. Keiji Fukuda, l'adjoint du directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), estimait vendredi que 2 milliards de personnes dans le monde seront touchées par cette infection dans les deux ans à venir. Des prédictions basées sur l'extrême rapidité de circulation du virus qui, quatre mois seulement après son apparition au Mexique, aura bientôt frappé la totalité des pays de la planète : 160 des 193 États membres de l'OMS sont désormais concernés.
Selon Grégory Hartl, porte-parole de l'Organisation, il y aurait déjà près de 800 décès dus à cette grippe dans le monde, pour des centaines de milliers de personnes déjà contaminées. Si le taux de mortalité semble faible, il n'est pas encore mesuré avec précision, tant le nombre exact de personnes ayant été infectées reste imprécis.
Le virus, très contagieux, n'entraîne dans une majorité de cas que des troubles bénins, pouvant passer inaperçus, avec cependant un petit pourcentage de formes graves, là encore pas clairement chiffrées pour l'instant. C'est ce qu'a d'ailleurs confirmé vendredi le porte-parole de l'OMS en précisant que «plus il y a de cas, plus il y aura de morts», sans pouvoir avancer un taux de mortalité. «Nous n'avons ni le numérateur, ni le dénominateur pour faire le calcul» reconnaissant que «plusieurs questions n'ont toujours pas de réponse».
Pour l'instant, les menaces qui pèsent sur notre pays, relativement épargné, sont de deux ordres. La première est celle d'une épidémie active annoncée et qui semble inéluctable, dès le mois de septembre, avec comme risque principal une désorganisation socio-économique - dont l'importance est encore difficile à apprécier -, si beaucoup de salariés, employés, ouvriers, cadres, sont malades en même temps. Et avec un taux certain de décès à déplorer, mais qui restera relativement limité.



Menace d'une forme plus grave confused confused

L'autre menace, c'est la mutation du virus H1N1 vers une forme plus grave et qui provoquerait alors un nombre de morts bien plus important. Ainsi, la pandémie de 1918 terriblement mortelle avait été précédée d'une épidémie estivale relativement bénigne. Cependant, les pandémies grippales de 1957 et 1968 n'ont pas connu une telle situation et les virus en cause n'ont pas évolué vers plus de virulence. «Nous devons savoir qu'il peut y avoir des changements et être prêts à cela», a dit M. Hartl. «Pour le moment, nous n'avons observé aucun changement dans le comportement du virus. Ce que nous observons, c'est son expansion géographique.»

navy

Messages : 914
Date d'inscription : 20/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vaccinations obligatoires !

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 10:52


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum