Spiritualités

Qui sont les pélerins d'Arès ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Qui sont les pélerins d'Arès ?

Message  navy le Lun 13 Juil 2009 - 13:22

Frerelibre Very Happy un de plus !
En réalité, ni Pat, ni moi, ni Njama, ni Thyerry, ni ... beaucoup d'autres ne sommes vraiment des Pélerins d'arès, nous sommes des pélerins indépendants.

Merçi pour ton site, je t'invite sur le mien : http://vie-spirituelle.forums-actifs.net/

Navy

navy

Messages : 914
Date d'inscription : 20/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui sont les pélerins d'Arès ?

Message  pat le Lun 13 Juil 2009 - 15:19

En réalité, ni Pat, ni moi, ni Njama, ni Thyerry, ni ... beaucoup d'autres ne sommes vraiment des Pélerins d'arès, nous sommes des pélerins indépendants.
Sans doute as tu raison, navy ? Surtout quand je considère mon tiède engagement dont je déplore cependant la tiédeur. Cependant « indépendant » n'est pas tout à fait la même chose que « libre ». Maintenant prudence : n'enfermons pas les autres dans des catégories qu'ils ne revendiquent pas eux-mêmes. Parlons de nous-mêmes, mais ne présumons pas de ce qu'est ou n'est pas l'autre.

Je travaille sur ma vie à l'aide de la révélation d'Arès depuis plus de 25 ans, mais cela ne m'a jamais fermé à d'autres sources, où brille et brûle le même Feu.

L'indépendance a quelque chose d'égoïste, tandis que la liberté comme le dit justement frèrelibre permet de s'alimenter à d'autres sources. Et ainsi d'être toujours attentif aux possibilités d'œcuménisme avec les uns ou les autres.


..parmi un nombre décourageant d'aberrations, manipulations, etc., surnagent, reconnaissables par le Fond, quelques textes éveilleurs qui, chacun à sa façon, peut éclairer et nourrir notre cheminement, individuel et collectif.
Il ne s'agit pas d'un tri à faire et à exposer, mais d'une décantation existentielle qui s'opère d'elle-même à partir du Souffle.
Chaque femme, chaque homme qui se lève aujourd'hui spirituellement en absolue liberté amplifie l'Appel et attire le Ciel pour tous ;

Très belle réflexion avec laquelle je vibre et qui s'harmonise parfaitement avec ce que je voudrais faire sur ce forum, modestement. Merci d'avoir alimenté le flux de ce souffle universel.

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui sont les pélerins d'Arès ?

Message  pat le Jeu 16 Juil 2009 - 0:31

Dans un courrier privé, navy m'accuse de pratiquer la censure parce que des mails ont disparu.
En effet tous les mails postés depuis lundi jusqu'à environ 18h cet après midi ont disparu, y compris les miens.

Il ne s'agit donc pas de censure mais de problème technique.

J'ai dû pratiquer une fois, peut-être deux fois en trois ans la censure, mais à chaque fois j'ai prévenu les intéressés et j'ai dit pourquoi j'agissais ainsi.

Puisque navy me joint une copie de son post, je vais le republier à suivre


Dernière édition par pat le Jeu 16 Juil 2009 - 1:01, édité 1 fois

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui sont les pélerins d'Arès ?

Message  pat le Jeu 16 Juil 2009 - 0:49

Voici le post de navy :

Bof, "indépendant "," libre", ... c à peu prés la même chose
Je ne suis pas là pour me faire engueuler, Pat.

La plus juste, à mon sens, est celle de "libertaire", dans le sens où sans liberté, rien n'a d'intérêt ; du moins à mes yeux.
Par contre "libertaire", c différend , ça a une connotation anarchiste, gauchiste Smile
On désigne par libertaire ce qui prône une liberté individuelle absolue en matière politique et sociale et le rejet de toute autorité. Le terme est pris comme synonyme d'anarchiste
wikipédia

Pour en revenir à Pat,

Sans doute as tu raison, navy ? Surtout quand je considère mon tiède engagement dont je déplore cependant la tiédeur.
Je suis sur que ton engagement n'est pas si tiéde.Quand je parle de "pélerins d'Arès", je ne veux pas parler par rapport à l'engagement, ni par rapport à la pénitence, qui est une affaire personnelle que je ne me permet pas de juger.
Ce probléme d'identité, d'appartenance à un groupe, à une entité (j'espére que ) est ce qui nous plombe tous et qui risque de plomber la mission. Il régne une certaine confusion.
Le frére Michel essaie de le définir voir : http://www.freesoulblog.net/jIG/jIGtv.html mais je suis pas d'accord avec lui.
Pour moi, je définierai les Pélerins d'Arès, comme ceux qui sont prêts à COUPER LES PONTS, avec leurs fois précedentes respectives, quelqu'elles soient ; religions, idéologies, idées politiques, et à suivre le frére Michel aveuglément. Ce ne serait pas pour moi, dans cette définition, une question de niveau spirituel.
Il faut avoir le courage de voir les choses en face, tu n'es pas pélerin d'Arès, on voit bien que tu peine à te séparer du catholisisme, tu es encore dans la religion, comme le montre trés clairement ton forum.
C'est même la raison d'être de ton forum.

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui sont les pélerins d'Arès ?

Message  Invité le Jeu 16 Juil 2009 - 1:29

Il faut avoir le courage de voir les choses en face, tu n'es pas pélerin d'Arès, on voit bien que tu peine à te séparer du catholisisme, tu es encore dans la religion, comme le montre trés clairement ton forum.
C'est même la raison d'être de ton forum.

Dieu ne demande pas à Arès que les gens quittent leur religion, Il dit de nettoyer les Assemblées de culte (je n'ai pas les références) ce qui est différent. LIBERER les assemblées catholiques, juives, musulmanes (la famille abrahamique particulièrement car c'est à elle que la Parole est adressée) des dogmes, des préjugés, des lois qui enferment qui chosifient l'Humain, etc... les libérer pour les amener vers la Spiritualité, afin que l'homme et la femme vivent (ou aillent vers) dans la liberté Absolue (liberté de choix, de responsabilité, de décision, de réfléxion de coeur, libre-arbitre et individualité respectés...). Nettoyer, libérer, car ces assemblées sont constituées d'hommes et de femmes dont certains, notamment dans la religion catholique, remettent en question pas mal de choses qui vont dans le sens d'Arès. Et c'est cela que Pat souligne, informe dans le forum, et c'est SUPER !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui sont les pélerins d'Arès ?

Message  pat le Jeu 16 Juil 2009 - 11:05

Ayant perdu la réponse que je t'avais faite navy, dans le bug d'hier matin , j'en reformule ici l'essentiel:
tu disais :
Il faut avoir le courage de voir les choses en face, tu n'es pas pélerin d'Arès, on voit bien que tu peine à te séparer du catholisisme, tu es encore dans la religion, comme le montre trés clairement ton forum.
C'est même la raison d'être de ton forum.
Puisque c'est si clair que cela, disons que je ne suis pas pèlerin d'arès et que je suis un nostalgique du catholicisme.
Et si ce forum est encore trop religieux, je compte bien sur ce ceux qui le fréquentent pour l'améliorer et lui donner une orientation plus spirituelle.
Ceci dit, je me fous pas mal des catégories dans lesquelles on ne manque jamais d'enfermer ceux qui font quelque chose. Ce que je suis ou ne suis pas n'a pas d'importance. A l'heure du bilan c'est ce que j'aurai fait qui en aura.

Cependant pour rétablir un peu de vérité sur mon parcourt, j'ajoute que je suis, en effet, issu de famille plutôt catholique, que j'ai cessé d'être pratiquant en 1969. et que ma femme et moi nous sommes mariés civilement en 1975. Ce n'était pas si fréquent à l'époque et plutôt mal vu. C'était vraiment la marque d'une rupture avec l'église.
Je ne suis jamais redevenu pratiquant d'une quelconque religion depuis.

Mais j'ai compris que la Révélation d'Arès s'adressait en tout premier lieu aux chrétiens (ils ne sont pas les seuls, c'est entendu), caractérisés par Dieu comme « sa plus belle récolte ». Il se trouve aussi que le premier message est transmis par Jésus ce qui est un symbole fort en leur direction . Certes Dieu leur demande de renoncer à un certain esprit dogmatique, à la lourdeur de leur hiérarchie, mais l'essentiel de leur vie spirituelle demeure dans la droite ligne arésienne.
C'est pourquoi je considère qu'il ne faut à aucun prix rompre avec cette communauté. Les prises de position sectaire, intransigeante ont fait assez de dégâts comme cela pour qu'on essaie de toutes nos forces de ne pas les reproduire

J'ai aussi parlé abondamment sur ce forum des athées, Hommes de bien, avec lesquels nous devons entrer en fraternité et pour autant je ne suis pas athée.

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

republication

Message  Invité le Ven 17 Juil 2009 - 8:48

Je recolle ici le Post effacé, où apparait le mot "libertaire" :

J'ai toute ma vie débordé par quelque côté des étiquettes qui lui auraient éventuellement le mieux correspondu.
La plus juste, à mon sens, est celle de "libertaire", dans le sens où sans liberté rien n'a d'intérêt, du moins à mes yeux.
Je peux aussi, tant sur le plan existentiel que sur le plan spirituel, me qualifier de "sauvage" et également de "nomade".
Mais l'Etoile est toujours restée à la même place.
Je fais plus que croire à La Révélation d'Arès, et ce depuis longtemps. Il n'y a pas un recoin de moi que je ne lui ai ouvert, à ma connaissance. Pourtant, je ne saurais me dire «pèlerin d'Arès».
Non que je ne vive pas la Parole arésienne — écrits du prophète inclus —, mais pour tout un faisceau de raisons, qui sont les miennes et celles que la vie m'a présentées, mais qui peuvent varier pour d'autres.
Parmi ces raisons, la plus basique est le fait de ne pas pratiquer la prière quotidienne, ni aucun rite d'aucune sorte. J'ai essayé, je me suis forcé longuement ; j'ai arrêté.
Dieu sait ce qu'il en est de chacun de nous: Me concernant, la seule chose que je puis dire c'est que ma vie est entièrement devant Son Regard, et mon désir le plus ardent de Le servir, ce qui, sans être «pèlerin d'Arès» avec ou sans majuscule, inclus l'écoute et le travail d'accomplissement de la Parole, dont le prophète est à mes yeux la meilleure "articulation", si l'expression peut convenir.
Qu'importe les étiquettes! Dieu a (pré)vu que le petit reste serait faible du vivant du prophète.
Mais aussi que nous finirons par déborder.
Fraternellement à chacune, et chacun, quelle que soit son appellation.


(Le frère Michel a répondu à ce post : http://freesoulblog.net/jIG/jIGtv.html)


J'ajoute en complément que je trouve très bien le témoignage de Pat, et que peu importe d'où nous venons.
Egalement qu'il y a en ce moment dans "l'église" un remue-ménage salutaire et nombre de soeurs et de frères en voie d'émancipation (voir par exemple les commentaires d'articles sur Golias, Golias qui a repris récemment un post que j'avais composé sur Arès...).

Pour "libertaire", c'est Jo Déjacques, qui forgea le néologisme “libertaire”, et s’opposa farouchement à Proudhon misogyne et machiste:

http://fr.wikisource.org/wiki/De_l’Être-Humain_mâle_et_femelle_-_Lettre_à_P._J._Proudhon

Je ne me dis pas anarchiste à cause du "ni Dieu ni maître" (abusif pour l'anarchie, qui est juste l'absence de chefs) et parce que les "ismes" me dérangent.
"Libertaire" signifie juste partisan de la liberté absolue pour chacune, chacun, à tous les niveaux.
Bien fraternellement

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui sont les pélerins d'Arès ?

Message  navy le Mer 22 Juil 2009 - 16:43

Dieu ne demande pas à Arès que les gens quittent leur religion, Il dit de nettoyer les Assemblées de culte (je n'ai pas les références) ce qui est différent. LIBERER les assemblées catholiques, juives, musulmanes (la famille abrahamique particulièrement car c'est à elle que la Parole est adressée) des dogmes, des préjugés, des lois qui enferment qui chosifient l'Humain, etc...[/size]

assunta

Justement ça n'a jamais été trés claire cette position par rapport à la religion, parce que les Pélerins sont avant tout des "scandalisés des religions " pale
Ca a toujours été sus à la religion What a Face un spiritualisme en révolte contre la religion What a Face
Et encore c'est pour les caractériser d'une maniére polie.
Je trouve qu'il y a une différence entre La R.A. et R.A version 2009 sur ce point.
Dans la premiére édition le FM attaque beaucoup la religion dans ses commentaires, il insiste beaucoup et lourdement je trouve là dessus.
Dans l'édition 2009 par contre, il dit dans son introduction page 15:
La révélation d'Arès ne fonde pas de religion.
Par là je ne dis pas qu'elle rejette les religions, ce qui reviendrait à rejeter l'homme, façonné par ses propres erreurs et les malheurs qu'il cause autant que par la vérité, quand il la discerne, et le bonheur quand il le donne.

( je continue) Par là, je dis que la voie de salut que La révélation d'Arès propose n'est pas celle que proposent habituellement les religions, leurs crédos, leurs dogmes, leurs priéres, leurs magistéres , etc.


navy


Dernière édition par navy le Mer 22 Juil 2009 - 21:04, édité 2 fois

navy

Messages : 914
Date d'inscription : 20/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui sont les pélerins d'Arès ?

Message  pat le Mer 22 Juil 2009 - 20:58

Voilà tout est dit.
Je trouve bien plus intéressant de prendre conscience des erreurs que fait l'autre pour se corriger soi-même plutôt que pour lui faire des reproches qui provoqueront toujours un sentiment de révolte chez lui.
Non seulement personne n'a la vérité, mais la vérité de l'un peut être une erreur chez l'autre et réciproquement. Le monde est relatif aux circonstances, à l'histoire, à la culture. Je ne dis pas que tout se vaut, je dis qu'il est difficile de donner des leçons en étant certain de ne pas se tromper.
Aussi, ne nous dédouanons pas en critiquant les autres comme on le constate partout. Construisons notre vie, faisons quelque chose ensemble et nous donnerons peut-être envie à d'autres d'en faire autant.
C'est pourquoi je n'ai pas répondu à ton autre post ou tu demandes si nous ne sommes pas prostrés par la chaleur.
Certes analysons ce qui ne va pas globalement dans notre façon d'agir, mais surtout proposons de nouvelles choses.

Ici on a proposé une plate forme de discussion, les abonnés absents sont plus nombreux que les actifs. Tant pis, on continue sans eux et en essayant de ne pas trop se lamenter sur le peu d'entrain de ce que j'appelle « la mission internet »qui ira forcément en se développant. Nous ne serons peut-être plus là, mais nous aurons œuvré pour la démarrer.

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui sont les pélerins d'Arès ?

Message  navy le Jeu 23 Juil 2009 - 8:38


Le monde est relatif aux circonstances, à l'histoire, à la culture. Je ne dis pas que tout se vaut, je dis qu'il est difficile de donner des leçons en étant certain de ne pas se tromper

Je suis bien d'accord avec toi !

Il ne s'agit donc pas de censure mais de problème technique.

Tant mieux, je me disais aussi Smile

En réalité, ni Pat, ni moi, ni Njama, ni Thyerry, ni ... beaucoup d'autres ne sommes vraiment des Pélerins d'arès, nous sommes des pélerins indépendants.

Excusez moi de revenir là dessus, mais le vin est tiré il faut le boire ! Surprised même si ça n'a plus aucun rapport avec le sujet initial de cette discussion ; Isabelle, parole d'un ange....
Peu importe les étiquettes, pélerin, pas pélerin .... avec un grand P...un petit p ( la derniére trouvaille du FM est malheureuse et j'espére que dans quelques semaines elle sera oubliée ), reste, petit reste ... ou siffleurs ...tout cela nous fait beaucoup de mal . Il régne une certaine confusion.
Alors que tout aurait pu être plus façile Very Happy Il est vrai que les fréres du début ont voulu un fonctionnement volontairement non-démocratique, influençé par une compréhension libertaire de la RA , dans l'état d'esprit qui régnait à cette époque au lendemain de Mai 68 ...je ne sais pas Shocked
Il y a une Assemblée dans laquelle Pélerins d'Arès classiques, et moins classiques, ou mêmes simples sympatisants auraient pu travailler ensemble dans la fraternité sans qu'on les embête et les obligent à se définir continuellement alien
Mais la création d'un "accueil " en a décidé autrement.
Nous passons notre temps à essayer de nous définir .Ce probléme d'identité, d'appartenance à un groupe, à une entité est ce qui nous plombe tous et qui risque de plomber la mission. Alors disons que tu es pélerin d'Arès Pat, mais que tu reste trés attaché au catholisisme ( ce n'est d'ailleurs pas un reproche )


Ps: j'ai remarqué le commentaire d'Aristote 22jul09 97C45 dans le blog du frére ainé. Ce qui ne veut pas dire que je l'approuve, mais il y a des formulations interressantes sur lesquelles il est interressant de rebondir.

navy

navy

Messages : 914
Date d'inscription : 20/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui sont les pélerins d'Arès ?

Message  pat le Jeu 23 Juil 2009 - 21:32

En ce qui me concerne, j'ai déjà répondu à la question de l'appartenance. Je ne me sens à l'aise dans aucune communauté, mais je suis capable de me plier, au nom d'un plus grand bien, aux exigences communautaires, sans pour autant aliéner ma liberté de penser et une forme de doute existentiel qui est pour moi une méthode pour avancer.
Donc être pèlerin, être catholique, être athée n'est pas une formulation dans laquelle je me reconnais.

Mais pour répondre précisément à ta question, pour tous y compris moi-même, il est difficile d'assumer la solitude que représente la vraie liberté. C'est pourquoi jusqu'à aujourd'hui aucune assemblée libre n'a pu réellement se mettre en place et fonctionner. Nous n'y sommes pas prêts. Tu parles de mai 68, mais on pourrait de la même façon parler d'aujourd'hui , tous nous revendiquons la liberté sans savoir ce qu'elle est vraiment, sans savoir ce qu'elle implique de responsabilités. Nous en rêvons tous mais nous en avons peur. Aussi est-il très difficile, sans même parler de liberté, de mettre en place ne serait-ce qu'un fonctionnement de type démocratique où tout le monde pourrait s'exprimer et où chacun respecterait la liberté d'expression de l'autre. Et pourtant c' est un minimum quand on évoque la liberté.
Il y a une Assemblée dans laquelle Pélerins d'Arès classiques, et moins classiques, ou mêmes simples sympathisants auraient pu travailler ensemble dans la fraternité sans qu'on les embête et les obligent à se définir continuellement
Elle est à construire cette assemblée et ce n'est pas en mettant l'accent continuellement sur nos différends que cela se fera. Ce n'est pas non plus en répétant ce que Dieu dit sur les religions ou plutôt sur l'esprit religieux que nous réussirons à former une assemblée unique avec la Chrétienté et à faire alliance fraternelle avec les Juifs et les Musulmans. Les choses sont dites une fois pour toute, consultables par les intéressés. C'est bien ainsi. Que dirait-on des relations de deux frères dont l'un serait occupé sans cesse à rappeler à l'autre, des reproches qui aurait été formulés par leur père en vu de leur rapprochement ? Ce serait nul comme on dit aujourd'hui. Pendant des années nous avons été nuls. Voilà ce que je pense et qui n'est pas si éloigné, je crois de ce que tu penses. Sauf que je ne crois pas à la vertu du ressassement.

Petit à petit, nous nous influençons les uns les autres et nous finissons par devenir plus fins, plus avisés, plus compréhensifs, plus délicats dans nos rapports. Nous finirons par nous libérer d'une paranoïa qui même si elle repose sur une certaine réalité, finit par vraiment produire ce que l'on craint : la vindicte du public à notre égard.

Tout enseignement nouveau va à l'encontre de la routine bien pensante d'une société. Mais un jour cet enseignement se révèle être la source d'un changement et d'un progrès que cette société finit par revendiquer comme si il en avait toujours été ainsi. C'est ainsi de toutes les grandes avancées.
Et les premiers qui comprennent que cet enseignent est porteur d'un changement prometteur ont beaucoup de mal à voir clairement la voie à suivre. La grande confusion qui règne sur eux provoque des débats, de grandes disputes, de grands malentendus, et de grandes déceptions. Chercher une voie nouvelle quand on vient d'une ancienne culture n'est pas si facile.

Quant au commentaire d'Aristote dont tu parles, je n'y vois que l'illustration de l'incompréhension (bien naturelle, cependant) de quelqu'un qui n'aborde pas du tout les choses sous l'angle spirituel. Quand il en est ainsi, tout ce qu'on peut dire est interprété d'une manière strictement intellectuelle. C'est pourquoi les propos concernant les différences d'engagement des pélerins d'Arès exprimé sous une forme qui laisse penser à une hiérarchisation ont été compris dans ce sens. On peut vite, ainsi, caricaturer toute pensée et faire les amalgames les plus grossiers.

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui sont les pélerins d'Arès ?

Message  Invité le Dim 26 Juil 2009 - 23:23

J'aime bien les réponses de navy et pat.
Je continue à m'éloigner du sujet...

Je continue plus que jamais à ne pas m'enfermer ni enfermer autrui dans une appellation, même si l'usage des mots est inévitable.
Mais nous sommes maîtres des mots non ?
L'entrée sur les différentes sortes de "pèlerins d'Arès" me laisse perplexe...
Je comprends l'aspect fonctionnel souligné par le prophète, mais vient s'y greffer un vent de dénigrements d'autrui que je trouve dommageable.
Je ne me sens pas concerné, même si un commentateur croit que faire partie du club soit l'obsession de tous les autres (à part lui ?), qu'un autre se permet de mieux savoir qu'autrui s'il est ou non "pèlerin", etc.

Je pense simplement qu'il suffisait pour l'aspect fonctionnel de nommer pèlerins d'Arès les dévoués au prophète, et sympathisants les autres, sans poser le préjugé que ceux-ci sont par définition en quelque sorte seulement tournés vers leurs problèmes, leurs, visions propres, etc.
Qui sait ou en est l'ascension et l'accomplissement d'autrui, à part Dieu ?

Les pèlerins et les sympathisants, cela me semble une distinction évidente, nécessaire, suffisante.
Je me rangerai alors dans la deuxième catégorie, mais comme tout peut évoluer...


Ps. je me retrouve concerné par 25jul09 97C55, Théophane, auquel j'ai bien dû répondre (en espérant que cela lui sera transmis et en regrettant qu'il ne soit pas venu fraternellement faire ses remarques directement sur Anarchie évangélique).
Dommage qu'il ne soit pas possible de répondre aux auteurs, que cela ne débouche pas en parallèle sur des interactions...


Voici en tout cas pour information ma réponse, précédée de son objet :

« Dans ce monde moderne chacun a besoin d'une étiquette. J'ai trouvé en quadrillant le web un site d'inspiration arésienne que l'auteur place sous l'égide de l'anarchie (c'est dans le titre) sans voir que, pour sortir des mouvements connus, il se classe dans une idéologie farouche et bien connue. »



Dommage que l’auteur de ce commentaire ne nous ait pas fait l’honneur de son contenu, mais j’y apporte quand même une réponse, en tant que concepteur du site.



Anarchie évangélique n’est pas « d’inspiration arésienne », mais fraternelle-libertaire.

Les auteurs qui s’y expriment sont inclassables ou loin devant leurs étiquettes, il suffit de les lire.



Anarchie évangélique ne se place pas sous l’égide de l’anarchie, mais sous celle de l’évangile sans chefs (sens étymologique d’anarchie).



Le « classement dans une idéologie farouche et bien connue » est de la responsabilité classificatrice de l’auteur de ce commentaire.

Un regard à peine moins superficiel nous classerait – ça s’est vu – dans les télévangélistes…



Enfin, un « quadrillage » des articles portant sur l’anarchie sur ce même site permet de se rendre compte qu’elle n’est pas si « bien connue » que ça, quand on va au-delà des étiquettes.

Elle est surtout bien mal préjugée. A peu près autant que l’évangile.



Et je trouve qu’ils vont bien ensemble.




*



(merci de votre attention)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui sont les pélerins d'Arès ?

Message  Invité le Lun 27 Juil 2009 - 11:28

Excusez-moi de poursuivre, pour dire que le frère Michel a transmis ma réponse à Théophane.

J'ai également repris en billet celle-ci sur Anarchie évangélique, augmentée de cette citation également du frère Michel :

” On sait que lorsqu’on me laisse trois secondes pour répondre à la question: Qu’est qu’on appelle les Pèlerins d’Arès, je réponds :

“Une anarchie de pénitents,”

parce qu’il s’agit de pénitents au sens (très différent du sens religieux) que donne à ce mot La Révélation d’Arès: des hommes et femmes qui s’efforcent d’aimer, pardonner, faire la la paix, être libre de tous les préjugés y compris légalistes, et acquérir l’intelligence du coeur ou spirituelle.

Cette liberté vis à vis du légalisme et donc vis à vis des lois humaines qu’une haute conscience remplace avantageusement, est bien anarchique :

“Tu ne seras le chef de personne” (16/1) et “Tu ne commanderas à personne” (36/19) et “[tu seras comme] le poulain libre du harnais que lui mettent les docteurs [" (10/10)de la loi], dit La Révélation d’Arès.

Un monde heureux et anarchique est donc possible à partir d’un changement volontaire de l’individu en bien.”


http://anarchieevangelique.wordpress.com/2009/07/27/la-revelation-dares-campe-a-present-sur-internet/

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui sont les pélerins d'Arès ?

Message  pat le Lun 27 Juil 2009 - 12:07

En effet, quand on parle de l'anarchie on reste souvent sur les vieux clichés véhiculés par des ennemis qui eux étaitent "farouches" à défaut d' « idéologie farouche », tout cela :
permet de se rendre compte qu’elle n’est pas si « bien connue » que ça, quand on va au-delà des étiquettes.
Elle est surtout bien mal préjugée
Oui, en effet, et ce serait intéressant de lancer un débat sur l'anarchie, ce qu'elle n'est pas, ce qu'elle est. Et parler aussi des grandes figures de l'anarchisme, de leur générosité, de leur détachement de la religion appréciée par eux comme un scandale face au message évangélique.
Des figures comme Stirner, Proudhon, bakounine, Kropotkine sont , pour moi de grandes figures du combat pour l'équité. Malheureusement aux grands congrès et à la première internationale, les marxistes « autoritaires », partisans de la manière forte pour imposer la justice sociale, n'ont eu de cesse d'affaiblir leurs alliés libertaires, partisans eux, d'une justice sociale ancrée dans les mentalités et s'incarnant petit à petit dans les mécanismes d'un pouvoir issu de collectivités représentatives.

Face au capitalisme, au communisme cette réflexion anarchiste des premiers temps a peut-être quelque chose à nous dire aujourd'hui. Toutes les grandes réformes sociales du 20ème siècle ont été élaborées au 19 ème siècle. Seule la réflexion du groupe anarchiste a été si caricaturée et combattue qu'elle s'est éteinte le temps d'un siècle.. Peut-être son avenir se révélera t-il au 21 ème s, quand on aura bien pris conscience du ferment d'échec que contenaient les deux autres dans leur conception même?
Si tu veux introduire une réflexion à ce sujet, je suis tout près à te suivre, si tu veux relayer cette réflexion sur ton propre site, je m'en réjouirai.
C'est en créant tous ces ponts (qu'on me reproche plus ou moins, parfois de créer) qu'on arrivera à bâtir une force non autoritaire, utile pour la réflexion et à terme influente sur la pensée. Je reste résolument fidèle à ce point de vu.

Je continue à m'éloigner du sujet...
Au contraire, nous sommes en plein dedans, car la question que j'ai posé pour caractériser ce sujet lancé par navy est « Qui sont les Pélerins d'Arès? ».
Il y a ceux qui sont tout près du prophète et qui l'aident de toute leur force. Ils ont fait abstraction de leur égo et leur dévouement est admirable. Le prophète justement leur rend hommage.
Et il y a les autres. J'allais dire heureusement il y a aussi les autres. Ceux qui assurent la jonction, ceux qui rassurent l'opinion publique, ceux qui sont attachés à construire avec les autres, sur le terrain peu sûr d'une société méfiante et vindicative. Cela ne va pas sans compromis, sans "adaptation" qui apparaissent aux premiers comme autant de trahisons et de compromissions. Mais ils ont torts, car leur « inconditionnalité » , paraît suspect aux yeux de certains qui ne viendront pas à la Révélation d'Arès a cause de cette impression qu'ils ont d'un mouvement sectaire de fidèles résolument sous la coupe de leur prophète. C'est dommage, erroné, mais c'est ainsi.
La diversité remet un peu d'ordre dans ce désordre de la perception. Elle est nécessaire, indispensable même. Chacun a une tache à accomplir. Mettre une hiérarchie dans ces taches ne serait surement pas judicieux !


Dernière édition par pat le Mar 28 Juil 2009 - 8:54, édité 1 fois

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui sont les pélerins d'Arès ?

Message  Invité le Lun 27 Juil 2009 - 18:39

En guise de débat sur l'anarchie, j'ai posté le sujet "foi d'anarchiste", avec la belle lettre du jeune Reclus.

Je ferai volontiers le lien sur Anarchie évangélique, si un débat s'instaure.

Toujours sur ce même site, vous pouvez trouver plusieurs documents concernant soit l'anarchie, soit les relations entre anarchie et christianisme...

Je serais heureux de tout apport ou suggestion...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui sont les pélerins d'Arès ?

Message  Invité le Lun 27 Juil 2009 - 23:59

Pat :
Seules la réflexion du groupe anarchiste a été si caricaturée et combattue qu'elle s'est éteinte le temps d'un siècle..
Cela rappelle les premiers chrétiens que l'on a fait taire et la récupération du Message durant des siècles.

FrèreLibre :
plusieurs documents concernant soit l'anarchie, soit les relations entre anarchie et christianisme...
Il est intéressant de voir le lien entre anarchie et christianisme. Et de connaître le vrai sens d'anarchie. Ce sujet (l'anarchie) a l'air passionnant, très instructif et .... spirituel !

FrèreLibre :
Je pense simplement qu'il suffisait pour l'aspect fonctionnel de nommer pèlerins d'Arès les dévoués au prophète, et sympathisants les autres, sans poser le préjugé que ceux-ci sont par définition en quelque sorte seulement tournés vers leurs problèmes, leurs, visions propres, etc.
Le terme sympathisants me semble plus approprié mais ici aussi le terme semblera mal venu par les uns et les autres. Je comprends mieux l'entrée de FM (j'avais crains moi-même une hiérarchisation ou stagnation à cause des étiquettes) mais les Hommes étant ce qu'ils sont il y a risque de dépréciation d'un côté ou d'appréciation non adéquate de l'autre. Trop s'arrêter à une nomination peut freiner considérablement !
Donc il est important de continuer notre ascension - quel que soit le chemin pris : tous les chemins mènent à Rome heu à Arès ou au Bien - pour justement dépasser toutes ces étiquettes (donc nos craintes) et Vivre enfin ce que Dieu demande !

Voici 2 extraits de 2 réponses de FM de Freesoulblog qui expriment très bien cela et qui permet de ne pas s'arrêter à des mots :

97C59 - Je ne parle pas d'égalité de foi, parce que la foi est difficilement mesurable. L'égalité dans l'effort et/ou l'étendue de l'engagement actif à mes côtés est la seule chose que je peux mesurer ou plutôt évaluer, mais je n'exclus nullement que d'autres, hors du petit reste, se donnent du mal pour moissonner les gerbes d'hommes de foi que le Père nous envoie récolter et monter dans ses Granges (Rév d'Arès 31/7-9).
C'est cette récolte, faite par petit reste et reste, ce bon grain réuni par tous les moyens, qui nourrira le monde et le sauvera de la famine et de la mort spirituelles.



97C61 - Ce à quoi La Révélation d'Arès appelle n'est pas la soumission à une tribu des Pèlerins d'Arès, qui d'ailleurs n'existe pas.
Elle n'appelle pas davantage au nivellement des qualités des membres de l'assemblée, terme d'ailleurs pris dans La Révélation d'Arès tantôt au singulier, tantôt au pluriel et dans des sens assez différents, mais jamais au sens de tribu.
Elle appelle au volontaire et totalement autodiscipliné changement de sa vie (Rév d'Arès 30/11) personnelle. C'est tout à fait différent.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui sont les pélerins d'Arès ?

Message  navy le Jeu 30 Juil 2009 - 13:07


Ps: j'ai remarqué le commentaire d'Aristote 22jul09 97C45 dans le blog du frére ainé. Ce qui ne veut pas dire que je l'approuve, mais il y a des formulations interressantes sur lesquelles il est interressant de rebondir.


Excusez moi, ce n'est pas d'Aristote dont je voulais parler mais Biophile [97C47] , avec tous ces noms on s'embrouille. autant pour moi Shocked
bien entendu Aristote G. est très clairement une personne hostile à La Révélation d'Arès.


navy

navy

Messages : 914
Date d'inscription : 20/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui sont les pélerins d'Arès ?

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 18:24


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum