Spiritualités

Assemblée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Assemblée

Message  Invité le Mer 17 Oct 2007 - 1:01

J'ouvre un second dossier sur ce sujet, après ces premières réflexions que nous venons d'avoir.

La définition, ou l'état d'esprit semble encore en gestation.
Ne sommes-nous pas quelque peu pétris les uns et les autres de visions cultuelles que nous pouvons connaître, juive, chrétienne, (musulmane dans une moindre mesure)...? alors que c'est quelque chose d'autre à inventer ou à retrouver, de plus simple, de plus spontané.

Il m'est revenu à l'esprit que ce terme assemblée n'est pas nouveau puisque en grec ekklèsia veut dire assemblée.

Assemblée désigne un groupe de personnes, et non pas un lieu proprement dit.
Ni temples, ni églises, ni mosquées à construire.
Il me semble que la Parole quand elle évoque "l'Assemblée", ne désigne qu'un ensemble de frères et sœurs réunis ou de personnes qui se considèrent comme tels "en fraternité humaine".
La seule chose sacrée étant la sincérité et non le rassemblement, le lieu, et encore moins une rite puisque la Parole n'en prévoit que très peu (dans des circonstances particulières) et qu'il est laissé à la spontanéité de chacun.

Ne nous faut-il pas sortir totalement de cette logique Assemblée=lieu (cultuel), telle que la pratiquent les autres Assemblées de la famille abrahamique ? la RA s'inscrit (si j'ai bien compris) en rupture quasi totale de ces traditions antiques farao axées sur les rites.
L'homme a une imagination fantastique pour alambiquer sa relation au sacré, alors que le sacré n'est simplement que "La Vie".

Ils ont des beaux châpeaux ! geek
Les bouddhistes sont sympathiques par certains aspects, mais Bouddha lui-même n'a jamais rien voulu de tout cela, et n'a laissé ni écrits, ni créé de religion.
Ce qui prouve encore une fois que la religion est invention humaine et n'a jamais été voulue par Dieu.
Dieu ne demande pas de rites c'est marqué en de multiples endroits dans les Ecritures.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Assemblée

Message  pat le Mer 17 Oct 2007 - 21:58

En effet, notre civilisation est en train de changer complètement. Ne pas s'en apercevoir, c'est risquer de passer à coté d'un formidable changement.

Nous sommes en train de passer de la communication de proximité liée au lieu, liée même aux locaux de rassemblement, à une communication planétaire qui n'est non seulement plus lié au lieu mais même plus, à la présence physique (je suis plutôt un homme du passé, et je regrette un peu cette transformation). Mais je sens bien que c'est ainsi.

Je suis persuadé que nous allons passé d'une civilisation de la présence à une civilisation de l'absence. Il est bien possible qu'un jour, nous apprenions à capter et voir la beauté morale, spirituelle avant la beauté physique et que nous lierons des amitiés, des connivences plus basées sur le corps éthéré que sur le corps physique.

Je ne suis pas encore assez fou pour penser que nos relations seront uniquement sur ce mode. Je sais bien que l'enfant aura toujours besoin de tendresse de proximité, que l'amoureux voudra toujours connaître intimement le corps de l'aimé et que le vieillard sera demandeur de soins et de la tendresse du toucher.
Mais je crois profondément à une mutation de nos rapports.

Je mets fin à cet aparté, pour dire que je crois que la notion d'Assemblée n'est déjà plus une notion géographique.

Aussi depuis le début, je suis convaincu que nous faisons ici un travail d'Assemblée.

Mais attention, notre principal écueil, c'est de tomber dans l'abstraction pure, dans le maniement de l'idée pour l'idée, dans la philosophie ou la littérature.

Si nous voulons faire travail d'Assemblée, il nous faudra sans cesse nous demander, si ce que nous disons peut servir pratiquement à la vie spirituelle des gens, à leur transformation, si ce que nous disons peut aider au changement, peut aider à découvrir notre richesse intérieur, si ce que nous disons peut nous rendre plus aimant, plus attentif, plus présent.

Une Assemblée doit essayer d'être exemplaire, quand bien même, ses participants ne le seraient pas. C'est en ce sens que c'est une pate forme mentale, un organisme. Elle agit à part entière, d'une manière autonome.
Si elle veut qu'on soit attentive à ce qu'elle dit ou propose, elle doit donner une image d'ouverture, d'écoute, d'humanité qui dépasse largement ce que chacun de ses membres pourrait produire.

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assemblée

Message  navy le Mar 23 Oct 2007 - 4:28

Disons tout de suite qu'il n'y a jamais eu encore chez les PA de véritable Assemblée telle que l'aurait souhaité le frére Michel. scratch Et il faut se demander pourquoi.

Il ne faut pas avoir peur de critiquer le Frére Michel ou les P.A. cat Il ne faut pas sous prétexte de respect les ménager, et refaire comme dit Assunta les mêmes erreurs. Il faut faire comme Assunta Smile

navy

Messages : 912
Date d'inscription : 20/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assemblée

Message  navy le Mar 23 Oct 2007 - 4:29


Pat
"Je suis persuadé que nous allons passé d'une civilisation de la présence à une civilisation de l'absence. Il est bien possible qu'un jour, nous apprenions à capter et voir la beauté morale, spirituelle avant la beauté physique et que nous lierons des amitiés, des connivences plus basées sur le corps éthéré que sur le corps physique"
Je te laisse la responsabilité de ce que tu dis... Smile


Pour en revenir à l'Assemblée, je ne crois pas que le terme d'Assemblée, même avec une majuscule, a forcément une connotation religieuse. Pensons à l'assemblée nationale, aux assemblées des francs maçons etc ...
Pourquoi avez vous, Njama et Assunta, un tel ressentiment à l'égard des religions ? (c'est une question primordiale qui pourra faire l'objet d'une discussion séparée).
Nous parlons içi de l'Assemblée des PA, ou autres groupements similaires.
Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple. Il me semble que la Parole quand elle évoque "l'Assemblée", ne désigne pas autre chose qu'un ensemble de frères et sœurs engagés, réunis ou de personnes qui se considèrent comme tels "en fraternité humaine". (Njama)
Il y un mot que nous avons perdu de vue et qui était trés employé à un certain moment chez les P.A., c'est "conscience collective".
De cette réunion de fréres et soeurs doit émerger peu à peu la conscience collective.
Disons tout de suite qu'il n'y a jamais eu encore chez les PA de véritable Assemblée telle que l'aurait souhaité le frére Michel. scratch Et il faut se demander pourquoi.


Aussi depuis le début, je suis convaincu que nous faisons ici un travail d'Assemblée.
Pas vraiment, enfin si tu veux d'une certaine maniére, mais pour moi l'INSURGENCE est necessaire. Je suis convaincu que nos 2 positions et projets finiront par se confondre, je l'espére.
Mais il est 2 h du matin , j'arréte là pour l'instant. Sleep

navy

Messages : 912
Date d'inscription : 20/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assemblée

Message  Invité le Mar 23 Oct 2007 - 10:08

pat a écrit:
Nous sommes en train de passer de la communication de proximité liée au lieu, liée même aux locaux de rassemblement, à une communication planétaire qui n'est non seulement plus lié au lieu mais même plus, à la présence physique (je suis plutôt un homme du passé, et je regrette un peu cette transformation). Mais je sens bien que c'est ainsi.

Je suis persuadé que nous allons passé d'une civilisation de la présence à une civilisation de l'absence. Il est bien possible qu'un jour, nous apprenions à capter et voir la beauté morale, spirituelle avant la beauté physique et que nous lierons des amitiés, des connivences plus basées sur le corps éthéré que sur le corps physique.

Je ne suis pas encore assez fou pour penser que nos relations seront uniquement sur ce mode. Je sais bien que l'enfant aura toujours besoin de tendresse de proximité, que l'amoureux voudra toujours connaître intimement le corps de l'aimé et que le vieillard sera demandeur de soins et de la tendresse du toucher.
Mais je crois profondément à une mutation de nos rapports.

Je pense que c'est un sentiment dont nous avons tous déjà l'expérience plus ou moins.
Ne vous arrivent-ils pas de revoir des ami(e)s après une longue absence de plusieurs mois ou années, et après un très bref instant avoir l'impression que vous vous étiez quittés pas plus tard que la veille au soir ou à peu prés ? Ou de ressentir leur proximité alors que la distance et le temps vous séparent ?
La relation amoureuse queen king est un cas particulier. Difficile d'avoir des bébés par Internet.
jocolor
navy a écrit:
Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple. Il me semble que la Parole quand elle évoque "l'Assemblée", ne désigne pas autre chose qu'un ensemble de frères et sœurs engagés, réunis ou de personnes qui se considèrent comme tels "en fraternité humaine". (Njama)
Il y un mot que nous avons perdu de vue et qui était trés employé à un certain moment chez les P.A., c'est "conscience collective".
De cette réunion de fréres et soeurs doit émerger peu à peu la conscience collective.
Disons tout de suite qu'il n'y a jamais eu encore chez les PA de véritable Assemblée telle que l'aurait souhaité le frére Michel. scratch Et il faut se demander pourquoi.
La question, nous tentons de la résoudre dans ce fil de discussion.

Je suis vraiment sur mes gardes dès que l'on me parle de conscience collective ou de sentiment d'appartenance.
Ces motifs ont été prétextes à établir toutes sortes d'obligations morales ou moralisatrices . Je rejoins Assunta sur ce point, qui voit dans l'Humanisme le sentiment d'appartenance "à l'Humain" que je place au dessus de toutes sortes de familles plus restreintes, parce que c'est une Famille.
Vertu de notre époque, nous prenons conscience de cette dimension planétaire (écologie, échanges culturels, spirituels, ...). des réseaux relationnels se tissent, nous nous "altermondialisons".
Disons qu'il y a une partie de moi-même que je ne laisserai jamais enfermer dans quoi que ce soit.
Je ne souhaite pas être placé dans un cadre trop réducteur, mais aller vers un sentiment universel au delà de bien des différences contextuelles.
A conscience collective, je préfère "état d'esprit" (fraternel) - le collectif commence à partir de deux - et à sentiment d'appartenance, que "je fais partie de".
Dans le cas qui nous occupe, fraternité arésienne, si la conscience collective est de s'appliquer à suivre ce chemin de pénitence ( direction, changement ...) qui est le principal objectif, je suis d'accord. Quant au sentiment d'appartenance, comme je le situe dans l'humain, il est planétaire (aimer l'étranger, même avant de le connaître).

Ce sont peut-être des notions à développer et discuter séparément ? comme religion et religiosité.
Pourquoi avez vous, Njama et Assunta, un tel ressentiment à l'égard des religions ? (c'est une question primordiale qui pourra faire l'objet d'une discussion séparée).
Ce n'est pas pour ma part du ressentiment, mais distance (critique) que j'ai prise par rapport à ce qu'elles sont devenues, parce que c'est justement la dimension collective qui a pris le pas sur la "relation" personnelle à l'Universel. (latin religare: relier) et qui a réduit la religion principalement à des observances rituelles.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Assemblée

Message  Invité le Mar 23 Oct 2007 - 16:48

Pourquoi avez vous, Njama et Assunta, un tel ressentiment à l'égard des religions ? (c'est une question primordiale qui pourra faire l'objet d'une discussion séparée).

Ce n'est pas pour ma part du ressentiment, mais distance (critique) que j'ai prise par rapport à ce qu'elles sont devenues, parce que c'est justement la dimension collective qui a pris le pas sur la "relation" personnelle à l'Universel. (latin religare: relier) et qui a réduit la religion principalement à des observances rituelles.

Je n'ai aucun ressentiment envers aucune religion. Les connaître est important pour moi : pas pour râbacher mais pour comprendre à travers les lignes, comprendre avec l'esprit ce qui est écrit. Si on prend les choses littéralement tout est faux. D’ailleurs Jésus lui-même nous mettait en garde contre cela. Les religions ont tout expliqué littéralement pour tenir le peuple sous leur joug. Aujourd'hui comme hier, les religions sont fermées et pleines de dogmes abêtissant l'homme. Tout le montre et le démontre. Quelle que soit la religion. Mais malgré cela le peuple (pas tous il est vrai car il ne faut pas risquer non plus sa vie) peut se libérer de cette emprise. Et il est du devoir de tous de dire : attention ne reproduisons pas les mêmes erreurs. Ce n’est point du ressentiment mais une réalité et rester lucide sur nos propres risques erreurs aussi.
Il nous faut être RELIGARE (mot latin) comme dit Njama. Etre relié à Dieu, mais pas seulement le Dieu extérieur, mais surtout notre Dieu interne ou appelé Christ ou image et ressemblance.
Les religieux haut placés ont parlé que d'un Dieu extérieur et n'ont pas expliqué que Dieu avait tout mis en nous. Ils ont omis de nous dire que Dieu avait mis en nous son image et ressemblance et que l'homme sur cette terre avait un devoir d'apprendre à vivre et être transcendant grâce à ce Don de Dieu. Je n'oublie pas que cette connaissance était peu délivrée même aux autres religieux (tel que curé etc.). Longtemps les hauts dignitaires surent cette vérité et la cachèrent aux simples religieux (curés, etc...). Des hommes au début du 20e siècle en parlèrent et expliquèrent comment vivre avec notre Christ en nous (ontologues) et bcp plus tard, Dieu nous le redit (par la RA) et nous demande de chercher au fond de nous, de fouiller comme une mine (Il l'a donné 1 fois l'Oasis).
Notre point commun en tant qu'humain, est de vivre notre Image et Ressemblance - qui nous fera prendre conscience que l'autre c'est moi, puisqu'il a tout en lui comme moi - et qui nous aidera à développer une conscience plus haute (par rapport à ceux qui ne connaissent pas ou ceux qui ne croient pas à cela). Cela apportera une connaissance commune que l'on peut apprendre, amener aux autres. Vivre ainsi nous fera être un homme et une femme avec une conscience élevée. C'est cet ensemble de consciences élevées qui formera la conscience collective.
L'insurgeance est de vivre cela. Essayer/mettre en application ce que Dieu a mis en nous, c'est être déjà insurgeant !!
Appliquer ce que Dieu nous demande (à travers tous les prophètes et la RA) est déjà être insurgeant.
Même les ontologues sont insurgeants.

Par cette façon de vivre et développer le Christ en nous, nous apporterons une forme de témoignage. Et cela ne nous empêchera pas de participer à toute manifestation du monde qui se rebelle ou se révolte contre les injustices. Par cette participation et notre façon d'être nous pourrons aussi apporter une autre façon de voir les choses, sans imposer notre façon de vivre, de croire. Pas en avoir honte, mais ne pas l'imposer.
L'insurgeance interne appelle l'insurgeance externe comme ne pas se taire quitte à déplaire (pas faire et dire n'importe quoi bien sûr, mais oser dénoncer et apporter autre chose).
L'assemblée de même doit être dans notre coeur. Même à travers un forum on peut sentir une richesse, s'en nourrir pour toujours aller de l'avant et évoluer. Penser à ces personnes qui sont du forum réchauffe le coeur et pousse de l'avant. Ensuite il peut y avoir rencontre. Mais ce ne sera jamais un local ou 4 murs qui feront une assemblée ou bien un lieu particulier situé géographiquement à tel endroit. Ce seront des diversités avec un but commun qui créeront l'assemblée. Donc avant même qu'elle existe sur le plan de l'espace, elle doit être créée dans le coeur de chacun.
L'extérieur est le reflet de ce que l'on est.

Un point important. Dieu n'est pas venu pour créer une autre religion, mais pour qu'on devienne spirituel en retrouvant notre Oasis. Il espère que les gens, les religieux également, se libèrent des dogmes et fausses croyances. Le mot religion contient bcp d'erreurs et c'est pour cela que Dieu parle d'assemblée.
L'assemblée sera cet ensemble d'humains conscients de ses hautes valeurs et ses grands pouvoirs de création non abstraite mais bien réelles.

Grâce à Pat, ce forum est le prémisse de cette assemblée et donc la 1er assemblée virtuelle - qui ne nous empêchera pas de nous rencontrer de toute façon.

Je vous embrasse tous
Assunta

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Assemblée

Message  navy le Mar 23 Oct 2007 - 18:56

Assunta, juste une parenthése Smile

Qu'est ce que c'est l'oncologie ? J'ai jamais entendu parler.

Tu peux le dire si tu veux dans une rubrique séparée pour ne pas alourdir cette discussion consacrée à l'Assemblée.

navy

Messages : 912
Date d'inscription : 20/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assemblée

Message  navy le Mer 24 Oct 2007 - 22:43

Je cite Assunta,

L'assemblée sera cet ensemble d'humains conscients de ses hautes valeurs et ses grands pouvoirs de création non abstraite mais bien réelles.

Grâce à Pat, ce forum est le prémisse de cette assemblée et donc la 1er assemblée virtuelle - qui ne nous empêchera pas de nous rencontrer de toute façon
.

La premiére assemblée virtuelle je veux bien, mais que fera t-on dans cette assemblée ? Pourquoi refuser des actes d'Insurgence comme je le propose, pourquoi refuser de missionner dans la rue ?
Nous ne sommes pas assez forts ni assez nombreux pour que nos bla-bla à eux seuls constituent une forme d'insurgence Smile
Jusqu'à présent la seule insurgence dans ce contexte a été celle du blog du frére Michel ! Ca je veux bien.
Mais nous n'avons pas les capacités du frére Michel pale

A bientôt


Dernière édition par le Jeu 25 Oct 2007 - 17:57, édité 1 fois

navy

Messages : 912
Date d'inscription : 20/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assemblée

Message  pat le Jeu 25 Oct 2007 - 0:14

Navy, j'avais écrit ce matin une réponse qui va tout à fait dans le sens de tes préoccupations. Je voulais développer davantage, mais finalement, je poste le mot tel qu'il est. Chacun y amènera ses réflexions s'il le désire

Assunta a écrit:
Donc avant même qu'elle existe sur le plan de l'espace, elle doit être créée dans le coeur de chacun.

Si nous étions d'accord sur ce principe, il nous reste le plus difficile, car l'assemblée, insurgeante comme nous le rappelle, navy, est avant tout un groupe de travail.

En quoi peut bien constituer ce travail?
-Le premier qui va de soi et qui ne dépend pas de l'Assemblée, mais de chacun de nous est le travail que nous faisons pour nous changer, ce travail de spiritualisation dont les aspects peuvent être évoqués dans les différentes rubriques de ce forum.
-Le deuxième, c'est le travail pour faire connaitre ce Message qui ne dépend pas d'une appartenance (nous sommes d'accord) mais qui ne se fera pas sans action collective concertée et réfléchie et pourtant spontanée.

Je crains qu'une telle notion ne nous échappe partiellement, mais il faut essayer et nous verrons sans doute, si nous jouons le jeu, que les choses se décanteront et deviendront progressivement plus limpides.
Rien ne nous empêche (mais,le temps n'est pas venu) d'avoir des actions collectives de communication sur internet (je ne sais pas du tout quelle forme cela peut prendre) et rien ne nous empêche d'organiser une fois par an, par exemple, une rencontre entre nous dans un lieu ou nous irions vers les gens, ensemble.

Et rien ne nous empêche d'imaginer autre chose qui ne soit pas du bla-bla comme tu dis. Je sais, le risque existe.
Mais témoigner, c'est déjà quelque chose.

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assemblée

Message  Invité le Ven 26 Oct 2007 - 2:07

Le terme assemblée n'est pas nouveau puisque en grec ekklèsia veut dire assemblée.

Phrase picorée sur un site (? j'ai oublié lequel!)

"Qu'est-ce que L’Eglise ? Saint Augustin nous dit qu'elle est "l'assemblée des bons et des justes, depuis Adam jusqu'au dernier homme"... Ainsi nous pouvons considérer chaque être humain répondant à la définition ci-dessus comme une cellule fragmentée".


Je suis bien d'accord avec ce qu'écrivait saint-Augustin (sous-entend-il aussi les non-chrétiens ? ... sa formulation ne laisse pas penser) mais je bloque sur chaque être humain comme une cellule ?
scratch fragmentée !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Assemblée

Message  Invité le Ven 26 Oct 2007 - 17:05

Le mot fragmenté veut bien dire divisé, morcelé.
Durant des siècles, l'église catholique a longtemps cru et/ou fait croire que l'homme était imparfait et qu'il lui était impossible de changer. D'ailleurs l'église catholique disait que l'homme était pécheur à cause de ses sens qu'il ne savait pas ou avait énormément de mal à maîtriser (surtout le côté sexuel a longtemps été brimé et diabolisé) et que pour changer il devait renier ses sens et se tourner seulement vers Dieu - ici Dieu n'était pas le Dieu unique mais Jésus pris pour Dieu. Ayant longtemps séparé le corps (qui était vu comme quelque chose de sale, malsain) et l'esprit (dans le sens spirituel), certainement que pour Saint-Augustin, un humain n'était qu'un amas de cellules, pas maître de ses sens, même s'il est bon et juste, donc fragmenté. Cela montre bien comment l'humain était considéré, même avec la meilleure foi possible.

* Pour St Augustin, Bons et Justes n'a pas tout à fait la même valeur que Dieu donne à Arès.

* St Augustin n'inclue pas les non-catholiques dans sa vision de l'assemblée. Déjà les croyants bons et justes il les trouve fragmenté, alors les autres ne correspondant pas à sa vision... What a Face

Assunta
flower

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Assemblée

Message  Invité le Ven 26 Oct 2007 - 18:39

Je n'avais pas lu les messages (tous les deux du 24 oct.) de Pat et Navy.
Certes il est important de missionner, de témoigner comme dit Pat. Etant seule cela est difficile parfois en ce qui me concerne, et je me décourage parfois. Navy qu'entends-tu, toi, par insurgeance ?
C'est clair qu'il nous faut aller au-delà de certaines choses établies et oser le dire aussi quitte à déplaire. C'est mon idée de l'insurgeance (ou d'une partie de l'insurgeance car chacun voit l'insurgeance suivant ce qu'il/elle est) particulièrement en ce qui concerne les actes néfastes accomplis au nom des traditions et/ou cultures (quels que soient les continents, tous compris). C'est mon cheval de bataille, je l'avoue, mais je ne me suis pas vraiment lancée dans ce sujet car non seulement je dois le peaufiner mais surtout emmener quelque chose avec beaucoup d'amour et de respect, sans jugement.

rien ne nous empêche d'organiser une fois par an, par exemple, une rencontre entre nous dans un lieu ou nous irions vers les gens, ensemble.
Ce serait super !!
Assunta

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Assemblée

Message  pat le Ven 26 Oct 2007 - 21:52

Justement Assunta, j'avais l'intention ce matin de revenir sur l'insurgeance. J'ai relu l'article, "Insurgeance," de Michel Potay avant de poster.

Navy a bien fait d'évoquer ce mot, car c'est très important. Tout est contenu dans ce mot (Assemblée, pénitence, vertu).

En commentant ce mot, on va pouvoir comprendre peut-être mieux le but qu'un tel forum peut se fixer
Le but de ce forum est d'activer notre vie spirituelle. C'est dans le titre.

La première condition de la vie spirituelle, c'est de décider d'activer cette insurgeance intérieur, qui
« est un long et profond changement de nature...s'adresse au coeur de l'homme, y introduit des valeurs nouvelles. Le monde change si le coeur de l'homme change. La Révélatin d'Arès dit : S'il entre en pénitence. La pénitence est l'insurgeance intérieure » (Michel Potay)
Nous pouvons nous aider mutuellement en témoignant sur les différentes catégories de ce forums de notre compréhension de la spiritualité ( arésienne et autres), afin d'aller nous-mêmes à l'essentiel.

C'est le premier point incontournable: devenir ce que nous avons décidé d'être quand nous avons décidé de changer. (entrer en vertu, faire pénitence....il y a plein d'expressions qui sont plus ou moins chargées religieusement mais qui méritent qu'on les reconsidère dans leur vrai sens)

Le deuxième point, un peu plus délicat, parce qu'il ne nous concerne pas seulement. C'est d'inviter, en usant de la persuasion, d'autres personnes à se changer eux-mêmes.
Le forum, qui n'a de valeurs que celles que nous aurons acquises, peut être un déclencheur, peut justement décider certains à changer leur propre vie.
Il doit ou devra répondre à ce besoin d'échange et de transmission entre nous tous, humains convaincus de la nécessité du Bien.

Encore une fois, si ce forum maintenait cette ligne directrice, il ferait un travail qui va dans le sens de la Parole de Dieu

Peu importe qu'on nomme ou que l'on ne nomme pas les choses, parce qu'on finira par se perdre dans les définitions, les acceptations, les catégories.
Je crois que nous avons bien compris qu'il ne s'agissait pas d'élitisme et que notre perception particulière de la spiritualité en tant que Pélerins d'Arès, nous donnait plutôt des devoirs que des honneurs. Et se définir comme petit reste, n'est pas loin sans faut, une manière de se mettre à l'écart en se gratifiant, mais plutôt une manière de se responsabiliser face au monde.

Quant à l' assemblée, c'est un groupe qui a décidé d'être insurgeant suivant la définition donnée plus haut. Dans une précédente intervention je parlais de groupe de travail (travail sur soi et travail de témoignage)

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assemblée

Message  pat le Sam 10 Nov 2007 - 13:01

Nous avons laissé le débat prendre un peu de recul et de réflexion

En réfléchissant à la manière dont Dieu traite toute organisation, toute institution, toute instance qu'elle soit religieuse ou civile, dans la Révélation d'arès, il est probable que nous nous trompons encore sur la notion d'Assemblée.

La culture a la vie dure. Quand on aura écarté définitivement toute caractéristique se rapportant à une organisation, à une institution, à un groupe qui passant au dessus des individus donne des ordres, des commandement, des obligations, une morale, on aura écarté tout ce qui semble déplaire à Dieu.

Ce n'est donc pas une organisation de type religieuse, politique, clanique. On doit même se délivrer de la notion traditionnelle d'appartenance.

L'assemblée est le lieu d'expérimentation d'un monde à venir.

Elle devient elle même un organisme , une conscience collective autonome, une plate-forme mentale, d'un genre particulier, qui se rapproche d'un organisme à part entière sans jamais gommer l'individualité. Un organisme autonome qui ne tend pas à briser les individus au nom du bien collectif, à l'image de notre corps qui ne peut maltraité la moindre de ses cellules sans mettre en péril l'ensemble.
Voilà l'aventure que nous sommes appelés à expérimenter. Nous entrevoyons à peine ce que cela peut représenter.

Comme un organisme, l'Assemblé est en évolution permanente, en changement permanent elle aussi. Elle n'a donc pas de doctrine, pas de formulaire d'adhésion....Elle vit de la créativité qu'elle retire de la Parole de Dieu, elle vit de son activité même.

Ce ne peut qu'être un groupe non centralisé, décidé à travailler ensemble et dans un premier temps restreint, dont le but serait:
1.témoigner d'une spiritualité qui est susceptible de changer le rapport que nous avons les uns avec les autres.
2.Approfondir la Parole pour la comprendre et la mettre le mieux possible en application dans nos vies.
3. Donner envie à d'autres de se lancer dans leur propre aventure spirituelle.

Voici ce que Michel Potay en dit :
« —. L’Assemblée idéale n’existe jamais, car la vie, comme la foi, est poursuite infinie. Aussi l’assemblée se cherche-t-elle sans cesse comme tout homme de bien se cherche sans cesse, elle se cherche comme prémisse de la société qui vient. L’Assemblée n’est pas une organisation mais un organisme vivant où se développent et se complètent les personnalités, originalités, compétences et talents les plus variés. L’assemblée voit dans l’attachement inconditionnel et naturel à la Parole et au Dessein du Père les seuls raisons et aboutissement de la foi ; aussi n’a-t-elle aucune doctrine ou théologie, aucun clergé, elle n’impose aucune règles en matière d’adhésion, d’obole, de réunion, de choix personnels de vie, de profession, de mariage, etc., et laisse à chaque frère la liberté d’organiser sa pénitence, sa prière, sa moisson pourvu que celles-ci soient actives. »

J'espère que notre petite équipe finira par donner envie à d'autres de se poser des questions. Nous y arriverons en ne nous décourageant pas d'intervenir, en alimentant nos discussions avec patience et générosité, en donnant le meilleur de nous-mêmes..
Si nous arrivons à cela, nous aurons peut-être fait un travail d'Assemblée.

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assemblée

Message  Invité le Sam 10 Nov 2007 - 16:17

Merci Pat

Je reste muet devant la formulation d'une si belle évidence. drunken
Je ne vois rien que je pourrais ajouter si ce n'est que d'applaudir. jocolor

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Assemblée

Message  navy le Sam 10 Nov 2007 - 23:10

Nous avons laissé ce débat prendre un peu de recul et de réflexion


Bonsoir à tous,

Je m'en veux d'être un peu paresseux, que ce soit au sujet de l'Assemblée ou pour d'autres questions içi Smile

Mais je me promet de faire un effort ... c'est promis Embarassed

navy

Messages : 912
Date d'inscription : 20/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assemblée

Message  pat le Sam 10 Nov 2007 - 23:45

Bonsoir navy,
Tu fais déjà beaucoup, mais plus ne nous fâchera pas('sunny')

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assemblée

Message  navy le Lun 19 Nov 2007 - 4:00

Bonsoir tout le monde sunny

Et alors ce sujet sur l'Assemblée, il serait peut-être bon de le continuer Very Happy

En relisant ce sujet, je me suis aperçu que j'avais laissé passer, par un trop grand souci de conciliation, un certain nombre de choses . alien

navy

Messages : 912
Date d'inscription : 20/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assemblée

Message  Invité le Jeu 22 Nov 2007 - 2:43

Bonsoir navy
navy a écrit:Bonsoir tout le monde sunny

Et alors ce sujet sur l'Assemblée, il serait peut-être bon de le continuer Very Happy

En relisant ce sujet, je me suis aperçu que j'avais laissé passer, par un trop grand souci de conciliation, un certain nombre de choses . alien
J'attends avec impatience que tu nous dises ce que tu as laissé de côté ???
par délicate prévenance.


J'aime beaucoup la synthése de pat sur ce sujet, celle du 10 novembre et ce qu'en dit Michel:
« —. L’Assemblée idéale n’existe jamais, car la vie, comme la foi, est poursuite infinie. Aussi l’assemblée se cherche-t-elle sans cesse comme tout homme de bien se cherche sans cesse, elle se cherche comme prémisse de la société qui vient.

L’Assemblée n’est pas une organisation mais un organisme vivant où se développent et se complètent les personnalités, originalités, compétences et talents les plus variés.

L’assemblée voit dans l’attachement inconditionnel et naturel à la Parole et au Dessein du Père les seuls raisons et aboutissement de la foi ; aussi n’a-t-elle aucune doctrine ou théologie, aucun clergé, elle n’impose aucune règles en matière d’adhésion, d’obole, de réunion, de choix personnels de vie, de profession, de mariage, etc., et laisse à chaque frère la liberté d’organiser sa pénitence, sa prière, sa moisson pourvu que celles-ci soient actives. »

Dans l'absolu, avec les bons repères et quelques bonnes volontés, je conçois que chacune ait les instruments sobres mais suffisants pour prendre la bonne direction. Comme pour une recette, il faut réunir les bons ingrédients.
L'important est d'y croire surtout, de croire que ces petits ensembles autonomes (qui pourraient accessoirement ou circonstanciellement communiquer entre eux) soient l'équation basique, condition nécessaire et suffisante comme on dit en mathématique, pour faire lever la pâte.
Il faut compter aussi sur les interférences des uns et des autres, les imprévus, qui loin d'être des adversités, se révèlent plus souvent être des guides.
Un côté "Maison bleue" me plairait beaucoup ... (pas besoin de siège social à San Francisco, ... inutile).
Je me lache ... peut-être me trouverez-vous désespérement indécrotable romantique, ou vieux soixante-huitard ringard, mais tant pis, j'avais envie de le dire !I love you

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Assemblée

Message  navy le Mar 4 Déc 2007 - 12:46

Poursuivons Smile

Njama
J'aime beaucoup la synthése de pat sur ce sujet, celle du 10 novembre et ce qu'en dit Michel:

Moi aussi, oui mais Smile

Comme un organisme, l'Assemblé est en évolution permanente, en changement permanent elle aussi. Elle n'a donc pas de doctrine, pas de formulaire d'adhésion....Elle vit de la créativité qu'elle retire de la Parole de Dieu, elle vit de son activité même.

Ce ne peut qu'être un groupe non centralisé, décidé à travailler ensemble et dans un premier temps restreint, dont le but serait:
1.témoigner d'une spiritualité qui est susceptible de changer le rapport que nous avons les uns avec les autres.
2.Approfondir la Parole pour la comprendre et la mettre le mieux possible en application dans nos vies.
3. Donner envie à d'autres de se lancer dans leur propre aventure spirituelle

Oui mais, vous savez à part "groupe non centralisé" les Pélerins d'Arès "actuels", prenons par exemple l'Assemblée de Paris ou de Bordeaux ne disent pas autre chose, je ne sais pas , je n'ai pas l'impression que les Assemblées actuelles disent autre chose, il faudrait le laur demander Smile

Groupe non centralisé; d'accord l'Internet peut faciliter cela.

A part de reconnaitre que les PA actuels ne se sont pas montrés à la hauteur (Assunta en sait quelque chose Smile ), et d'essayer d'analyser pourquoi, je ne vois pas ce que nous pouvons faire ?

J'ai l'impression que nous nous noyons dans un verre d'eau.

Navy

------------

Ps: Mais peut-être que ce sujet a évolué entre temps , les choses vont vite quelquefois.


Dernière édition par le Dim 16 Déc 2007 - 15:05, édité 2 fois

navy

Messages : 912
Date d'inscription : 20/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assemblée

Message  navy le Mar 4 Déc 2007 - 13:38

Njama,


Faire une fixation sur une "identité arésienne" (existe-t-elle seulement ?)... cela serait retomber dans une espèce d'identité culturelle (à mon avis), avec tout ce que cela a de périlleux.
Nous avons chacun notre propre histoire, nos cheminements singuliers, notre tournure d'esprit, notre langage, ... notre "dimension personnelle" qu'il ne faut pas diluer dans un quelconque consensus humain ... qui sera toujours relatif ...

Oui je suis d'accord, c'est le probléme des PA actuels, ou plutôt des PA des Assemblées actuelles, qui ont une identité arésienne trés marquée, mais ne pas confondre avec le fait de constituer un groupe, ce sont 2 choses un peu différentes.

J'ai l'impression que le frére Michel est trés ouvert, suivant ses déclarations récentes, mais ne semble pas se rendre compte de la réalité sur le terrain, "car il passe par quelques uns qui eux se croient être des privilégiés et fait poser des questions à ceux qui ne sont pas sollicités," comme l'a bien compris Assunta d'ailleurs.

Il est évident que ce n'est pas façile, il faut trouver un équilibre, entre identité Arésienne et sensibilité Arésienne et c'est ce que j'essaye de faire dans le groupe que j'ai envie de faire, mais ce n'est non plus une obligation (de créer un groupe), on verra Smile

Nous en sommes tous au même point, nous pataugeons tous .... comme dirait Pat Smile

navy

Messages : 912
Date d'inscription : 20/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assemblée

Message  Invité le Dim 9 Déc 2007 - 16:04

Bonjour navy,

J'ai l'impression que le frére Michel est trés ouvert, suivant ses déclarations récentes, mais ne semble pas se rendre compte de la réalité sur le terrain
,

Quoi, quelles réalités ?bounce

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Assemblée

Message  navy le Dim 16 Déc 2007 - 15:33

Bonjour Adam37,

Excuses moi, Adam, de te répondre avec beaucoup de retard, mais j'étais en déplacement (sentimental) pendant pusieurs jours Smile

"J'ai l'impression que le frére Michel est trés ouvert, suivant ses déclarations récentes, mais ne semble pas se rendre compte de la réalité sur le terrain "

Quoi, quelles réalités ?

Ce serait trop long à raconter ... ça concerne surtout ceux qui ont fréquenté les Assemblées Arésiennes Smile mais va si tu veux sur Aqolad, rubrique Dieu ...etc ..., et tu en saura plus.
Oui nous ne sommes pas obligatoirement au courant de ce qui se passe dans les Assemblées, c'est drole mais c'est comme ça. cat
Les Assemblées arésiennes fonctionnent de façon particuliére, elles ne sont pas organisées de façon classique (secrétariat, systéme de votes etc ...) comme dans n'importe quel groupe.
Ca correspond à une volonté disons "anarchiste primaire " de fonctinner comme ça, qu'il y avait à l' époque vers 77, chez les premiers fréres et ça a perduré comme ça.

Navy

navy

Messages : 912
Date d'inscription : 20/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assemblée

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 19:19


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum