Spiritualités

Arès sans frontières

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Arès sans frontières

Message  Invité le Sam 31 Oct 2009 - 8:23



Arès, secte impossible.





Pourquoi ?
Parce que la révélation d’Arès est Donnée au monde.

Certes, tout mouvement suscite, à un moment ou un autre, des comportements sectaires ;
et ceux-ci ne peuvent que dominer si ce mouvement est hiérarchique.
Mais la révélation d’Arès fonde un mouvement privé de chef.

Chacun qui la découvre, s’il s’y retrouve, reste plus que libre de ce qu’il en fera : créateur responsable de ce qu’il en fera.
La liberté absolue est au cœur de la Révélation.
Rejoindre cet Appel n’est pas synonyme de rejoindre tel groupe qui s’y réfère, ce qui relève d’un choix personnel,
mais de retrouver et d’activer
en totale responsabilité
le plan libérateur de l’évangile.

Il existe par exemple des croyants « arésiens » qui se donnent, pour des raisons pratiques ou fonctionnelles qui leur sont propres, une dénomination commune : « les Pèlerins d’Arès », et il en existe (quantité) d’autres qui n’entrent - de fait et véridiquement - dans aucune dénomination, mais qui cherchent ou expérimentent d’eux-mêmes d’autres formes pratiques et fonctionnelles adaptées à leur engagement.

Ces complémentarités libres iront en s’amplifiant, comme l’écho (répétition d'un son par un corps qui le réfléchit.), mais un écho d’un genre nouveau : sauvagement créateur.



” Que deviendras-tu à Mes Yeux si jusqu’à Mes Rivages tu guides les seules assemblées de ton peuple ?
Partout les pères aiment leurs enfants;
les prêtres aussi aiment leurs fidèles. Où est leur mérite ?

Ne dis pas aux étrangers : joignez-vous à mes assemblées;
avec elles je vous aimerai;
avec elles je vous conduirai sur les Rivages de la Vie !

Dis-leur : étrangers, je vous aime avant de vous connaître,
avant que des profondeurs vos têtes aient affleuré l’horizon j’ai dressé la table pour vous restaurer,
j’ai ouvert les rangs de ma race pour que vous y preniez place
pour gravir ensemble les Hauteurs car je suis l’échanson et le muletier,
mais l’Hôte et le Pasteur est au-dessus de moi ;

Il conduit les pécheurs qui s’engagent dans les sentiers chevriers, Il les nourrit sur les rocailles, Il lave leurs pieds écorchés.
Il n’abandonne aucun pécheur dans sa pénitence ; tous Il les fortifie dans leur ascension,
ceux qui Le prient en silence,
ceux qui Le prient en agitant des grelots et des luminaires,
ceux qui Le prient sept fois par jour,
ceux qui ne Le prient pas, mais qui Le connaissent,
ceux qui comptent les soleils jusqu’à Son Jour et ceux qui comptent les lunes,
ceux qui L’encensent et qui crient vers Lui,
ceux que l’encens et les cris indisposent,
ceux qui Le voient blanc et ceux qui Le voient noir,
et les négateurs de tous ceux-là, la foule innombrable qu’un flot d’encre ne peut nommer,
dont le Père connaît les noms. “

Veillée 25 de l’évangile donné à Arès – (extrait)






Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

"Le livre non écrit, parallèle à la Révélation d'Arès"

Message  Invité le Dim 1 Nov 2009 - 5:03



"... bien plus instructif que tout ce que le prophète dit et écrit..."

Autre aspect libérateur de la RA :

Mikal a proclamé plusieurs fois la nécessaire autonomie des initiatives des frères, la nécessité de l'ascension en liberté absolue, etc.

Exemple :

"La pénitence ouvre en chacun de nous un livre non écrit, parallèle à la Révélation d'Arès écrite, et qui est cette vérité intérieure dont nous apprenons aussi beaucoup.
Parmi tous les chapitres qui composent la vertu, il y a le chapitre liberté, bien plus instructif que tout ce que le prophète dit et écrit, qui n'a d'existence, de force, de nutritivité, que vécu."

Le PA 93/96, Article Liberté, p.398.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum