Spiritualités

La foi d'Abraham !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La foi d'Abraham !

Message  Invité le Sam 28 Nov 2009 - 8:16

L'Aïd El-Kebir a débuté vendredi 27 novembre pour les musulmans de France. La plus importante fête de l'Islam commémore le sacrifice d'Abraham qui était prêt à égorger son fils Ismaël sur l'ordre d'Allah.

Dieu, ayant constaté son obéissance, a arrêté son bras et lui a donné un mouton à égorger à la place.





La foi d'Abraham, ou confiance absolue en Dieu, est notre Héritage commun...

... Cependant


Luc 3/8 :

Produisez donc des fruits dignes de la repentance, et ne vous mettez pas à dire en vous-mêmes,

"Nous avons Abraham pour père !"

Car je vous déclare que de ces pierres Dieu peut susciter des enfants à Abraham.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La foi d'Abraham !

Message  Invité le Dim 29 Nov 2009 - 10:07

C’est “Crainte et tremblement” de l’existentialiste Sören Kierkegaard qui m’a fait comprendre le sens du geste d’Abraham.
Ce n’est plus la raison ni l’éthique qui fondent un tel commandement, c’est la foi seule. Et l’état de celui qui doit faire face à un tel commandement qui nie tout ce qui existait précédemment, est caractérisé par la crainte et le tremblement. Ce fut l’état d’Abraham dont le chapitre 22 du livre de la Genèse décrit son périple vers le pays de Moryah : il est plongé dans l’angoisse, le silence et la solitude. On aura remarqué dans le chapitre III de ce livre que le patriarche ne dit mot au cours de cette longue marche de trois jours ; c’est son fils qui, le premier, rompt un silence pesant en signalant l’absence du mouton pour le sacrifice. Le père répond affectueusement en disant mon fils (béni) sans que cela ne parvienne à le tirer de son douloureux état.
Un homme, seul, marchant vers son destin : va-t-il garder un espoir de survie grâce à sa descendance ou va-t-il, de sa propre main, s’en priver pour toujours ? Dans les chapitres précédant celui de la ligature d’Isaac (ch. 22) Dieu lui a maintes fois promis que sa descendance serait aussi nombreuse que les étoiles du firmament ou que le sable sur les rives des mers ; que ses enfants s’établiraient pour toujours en terre de Canaan. Mais si Isaac était mis à mort que vaudraient toutes ces assurances divines ? On peut penser que la foi d’Abraham prêtait au dessein divin des ressources miraculeuses. : ressusciter Isaac, par exemple.… Mais sans aucune assurance ni aucune garantie. C’est peut-être le sens de cette mise à l’épreuve d’Abraham : manifester concrètement son abandon confiant à Dieu, sans retenue, sans condition, sans précaution d’aucune sorte. Même au risque de détruire tous les projets, toutes les attentes, tous les espoirs. Un amour de Dieu confinant à la néantisation de l’individu. Il apparaît clairement, dans ce cas, que la foi d’Abraham, telle qu’exigée par Dieu, n’est ni commune ni ordinaire. Cette divinité ne dicte pas une règle de vie, elle ne dit pas comment penser le vrai ni faire le bien. Elle ordonne un acte qui est tout sauf anodin et dont l’accomplissement renverse toutes les règles éthiques établies. Le destinataire est sans défense. Sa seule protection, son unique justification, est la foi.
L’amour que l’on porte à Dieu est-il au dessus de tout le reste, prime-t-il toutes les autres formes d’amour, en l’occurrence l’amour d’un père, Abraham, pour un fils, Isaac ? La réponse ne fait pas de doute car il existe un devoir absolu envers Dieu…
Telle est la Balise Abrahamique.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La foi d'Abraham !

Message  Invité le Lun 30 Nov 2009 - 17:10

La plus importante fête de l'Islam commémore le sacrifice d'Abraham qui était prêt à égorger son fils Ismaël sur l'ordre d'Allah.

Le Coran 37, 101-109 ne cite pas le nom du fils (quoique certaine traductions indique Ismaël entre parenthèses).

Nous lui avons alors annoncé une bonne nouvelle :
La naissance d’un garçon, doux de caractère.
Lorsqu’il fut en âge d’accompagner son père,
Celui-ci dit :
« Ô mon fils !
Je me suis vu moi-même en songe,
Et je t’immolais ; qu’en penses-tu ? »
Il dit :
« Ô mon père ! Fais ce qui t’est ordonné.
Tu me trouveras patient,
Si Dieu le veut ! »
Après que tous deux se furent soumis,
Et qu’Abraham eut jeté son fils, le front à terre,
Nous lui criâmes :
« Ô Abraham !
Tu as cru en cette vision et tu l’as réalisée ;
C’est ainsi
que nous récompensons ceux qui font le bien :
Voilà l’épreuve concluante. »
Nous avons racheté son fils par un sacrifice
solennel.
Nous avons perpétué son souvenir
dans la postérité :
« Paix sur Abraham ! »

Dans le Coran, c’est en songe qu’Abraham se voit immoler son fils. Il raconte ce rêve à son fils (« qu’en penses-tu ? ») qui s’offre sans hésiter. C’est donc l’interprétation qu’Abraham fait de sa vision (le présent employé en arabe tendrait à signifier qu’il s’agit plutôt d’une vision que d’un rêve), confortée par celle de son fils, qui est à l’origine de l’acte sacrificiel. Cette dimension onirique (absente du texte biblique) est longuement commentée par des exégètes comme Ibn ’Arabî*, qui interprète que c’est en fait un bélier qui est apparu sous les traits de son fils.
Selon certains soufis, l’épreuve d’Abraham consisterait à donner son vrai sens à la vision, qui n’est pas d’immoler matériellement son fils mais de le consacrer à Dieu, ce en quoi il est récompensé : «Ô Abraham ! tu as cru en cette vision et tu l’as réalisée ; c’est ainsi que nous récompensons ceux qui font le bien ; voilà l’épreuve concluante » (Coran 37, 103). On rejoint ici l’interprétation judaïque.

* Ibn ’Arabî, né à Murcie (sud de l’Espagne) en 1165 et mort en 1240 à Damas. Grand auteur mystique, maître du soufisme appelé aussi « le plus grand des maîtres », auteur de 846 ouvrages. Son oeuvre aurait influencé Dante et saint Jean de la Croix.
http://expositions.bnf.fr/parole/pedago/fiche_4.pdf

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La foi d'Abraham !

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 16:47


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum