Spiritualités

Jane Burgermeister et la Grippe porcine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jane Burgermeister et la Grippe porcine

Message  Invité le Lun 7 Déc 2009 - 17:57

Jane Burgermeister... une journaliste autrichienne qui impose du respect!!!

Grippe porcine: Une journaliste autrichienne accuse l’ONU et des responsables politiques de préparer un génocide.

Elle les accuse d’avoir conspiré ensemble, et d’etre les responsables du financement du programme international d’armes biologiques, impliquant des compagnies pharmaceutiques tels que Baxter et Novartis. Ils ont crée le prétexte de la grippe porcine pour justifier leur plan de vaccination de masse, et sera le bon moyen d’administrer un agent biologique toxique qui causera la mort du peuple américain. Cette action est une violation de la loi anti terroriste sur l’emploi d’armes biologiques.

Grippe porcine: Une journaliste autrichienne accuse l’ONU et des responsables politiques de préparer un génocide planétaire.

Source: Natural news

Une journaliste d’investigation autrichienne prévient le monde entier que le plus grand crime de l’histoire de l’humanité est en marche. Jane Burgermeister a récemment déposé une plainte auprès du FBI. Elle accuse l’Organisation Mondiale de la Santé, L’ONU, et plusieurs personnalités politiques hauts placés de vouloir commettre un génocide de masse. Elle a aussi préparé une procédure de justice contre la vaccination forcée qui se prépare aux etats unis d’amerique. Elle avait préalablement lancé une procédure de justice contre les sociétés pharmaceutiques Baxter et Avir Green Hills Technology, qu’elle juge responsable d’avoir délibérément produit la grippe porcine afin d’en retirer des bénéfices.(productions de vaccins etc)...

Elle présente des preuves de bioterrorisme, qui sont en violation avec la législation américaine et accuse des responsables politiques américains d’agir pour le compte des banquiers internationaux, qui eux-mêmes contrôlent la Réserve Fédérale américaine, l’ONU, et l’OTAN. Elle les accuse de fomenter un génocide de masse contre la population américaine, par l’utilisation de la grippe porcine.

Les personnalités visées par la plainte sont Barack Obama, David Nabarro(Coordinateur de la grippe porcine à l’ONU), Janet Napolitano(Secretaire d’état à la Sécurité Interieure) David de Rotschild, David Rockefeller, George Soros,(investisseur international) Werner Faymann(Chancelier d’Autriche), Alois Stoger(Ministre de la santé Autrichienne). Aux yeux de cette journaliste, les personnes citées précédemment, font partie d’un syndicat international du crime qui ont développé, produit, et employé des armes biologiques pour éliminer les populations des etats unis d’amerique et d’autres pays, pour éliminer les populations des etats unis d’amerique et d’autres pays, et ce pour des fins politiques et financiers.

Elle les accuse d’avoir conspiré ensemble, et d’etre les responsables du financement du programme international d’armes biologiques, impliquant des compagnies pharmaceutiques tels que Baxter et Novartis. Ils ont crée le prétexte de la grippe porcine pour justifier leur plan de vaccination de masse, et sera le bon moyen d’administrer un agent biologique toxique qui causera la mort du peuple américain. Cette action est une violation de la loi anti terroriste sur l’emploi d’armes biologiques.

http://www.facebook.com/group.php?gid=99961863060&ref=mf&v=info

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jane Burgermeister et la Grippe porcine

Message  pat le Lun 7 Déc 2009 - 22:41

Entre le délire de ceux qui nous voient tous mort de la grippe et le délire de ceux qui voient des complots internationaux partout, nous voilà servis.
C'est pas la peine de paniquer, y a qu'à attendre tranquillement la mort puisque qu'elle est programmer par les uns et par les autres.

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jane Burgermeister et la Grippe porcine

Message  Invité le Lun 7 Déc 2009 - 23:10

pat a écrit:Entre le délire de ceux qui nous voient tous mort de la grippe et le délire de ceux qui voient des complots internationaux partout, nous voilà servis.
C'est pas la peine de paniquer, y a qu'à attendre tranquillement la mort puisque qu'elle est programmer par les uns et par les autres.

C'est aussi mon avis !
Cette "panique" étant peut-être le virus le plus dangereux finalement...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jane Burgermeister et la Grippe porcine

Message  Invité le Jeu 10 Déc 2009 - 3:51

Les puissants ont peur : peur de leur échec, de leur chute (on voit tellement leur insignifiance) et ils essaient de nous insuffler leur crainte en diabolisant une grippe qui effectivement s'attrappe vite fait mais se guérit tout aussi vite. Vite une grippe soit-disant mortelle !! Et un vaccin créé en 2 temps 3 mouvements. S'ils agissaient ainsi avec le vaccin contre le sida ce serait merveilleux. Bizarrement il n'y a pas l'air d'avoir urgence de ce côté-là.

Que les Hommes cessent d'être happés par la peur, car la précipitation des puissants à vouloir plier l'esprit des Hommes à leur vérité démontre leur irréflexion et leur propre peur de ne pas être suivi donc de leur échec (le monde n'est pas dupe), d'où tant de culpabilités, de gens punis et pire de contradiction vraiment aberrante.

----------------------------

QU'EST-CE QUE CETTE GRIPPE HORRIBLE QUI TUE LES GENS MEME EN BONNE SANTE ???
Une GRIPPETTE.... RIEN QUE CA !!

Bernard Debré rassure de nouveau les gens dans une interview chez Laurent Ruquier dans l’émission « On n’est pas couché ». Pour le médecin urologue et député UMP, la grippe A est une grippe comme une autre, et de même, moins dangereuse.
http://www.dailymotion.com/video/xagvwj_debre-vs-zemour-naulleau-la-grippe_news




----------------------------


COMMENT REAGISSENT LES PUISSANTS ET LEURS COMPLICES LES MEDIAS DEVANT LES RECALCITRANTS POUR DEMONTRER LEUR POUVOIR ABSOLU SUR NOS CERVEAUX QU'ILS JUGENT RAMOLLIS ET IMPOSER CETTE SOIT-DISANT DANGEROSITE DE GRIPPE ?
QU'EST-CE QU'ILS NOUS AIMENT !!! S'ILS N'ETAIENT PAS LA QUE DEVIENDRIONS-NOUS ?

VOYONS VOIR :

Comment le virus H1N1 tue de jeunes adultes sains
http://www.lefigaro.fr/sante/2009/09/16/01004-20090916ARTFIG00330-comment-le-virus-h1n1-tue-de-jeunes-adultes-sains-.php
ABERRANT !!

La grippe A/H1N1 tue les jeunes en bonne santé
http://www.tsr.ch/tsr/index.html?siteSect=202001&dossier=grippe-porcine&y=2009&sid=11213189
ET DES JEUNES EN PLUS SI C'EST PAS MALHEUREUX !!!


La grippe A fait une victime à la Ddass de Paris : Le directeur de la Ddass de Paris est muté en raison de "dysfonctionnements" dans les centres de vaccination contre la grippe A de Paris, qui n'ont pas ouvert aussi largement en soirée et le dimanche que ce que demandait la ministre de la Santé.
http://www.lexpress.fr/actualite/sciences/sante/le-directeur-de-la-ddass-de-paris-puni-pour-dysfonctionnements_834392.html
PUNITION POUR N'AVOIR PAS FAIT SON DEVOIR !!!


Le directeur de la Direction départementale des Affaires sanitaires et sociales (DDASS) de Paris va être « appelé à d'autres fonctions » au sein du ministère de la santé, à cause de « dysfonctionnements » dans l'organisation des centres de vaccination de la capitale contre la grippe A/H1N1, a annoncé mardi la ministre de la Santé Roselyne Bachelot.
MISE SOUS TUTELLE... POUR L'AVOIR A L'OEIL ET QU'IL DEVIENNE UN GENTIL TOUTOU A SA MEMERE !!!!


Un chat est mort de la grippe A à Lebanon, une ville de l’Oregon, aux USA. C’est le vétérinaire du chat qui confirme le diagnostic. Il semblerait qu’il soit le 1er chat du pays – et peut être même du monde – à mourir de la grippe A.
http://wamiz.com/chats/actu/un-chat-meurt-de-la-grippe-a-h1n1-0353.html
VOILA-T-IL PAS UN VIRUS MUTANT ? C'EST HYPER DANGEREUX !! MEME LES ANIMAUX L'ATTRAPPENT ??!!


----------------------------

CHUT : Ne le dites pas à Roselyne, je ne me suis pas fait vacciner !!!
Moi je voudrais pas que ça me file la bohue son vaccin !!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jane Burgermeister et la Grippe porcine

Message  Invité le Jeu 10 Déc 2009 - 10:18

"Faites ce que je dis ; ne faites pas ce que je fais".

Lire la suite ...

http://www.carevox.fr/medicaments-soins/article/vaccin-grippe-a-les-professionnels


Une grosse anomalie !

Un pharmacien révèle sur RMC que le vaccin contre la grippe saisonnière contient également celui de la grippe A H1N1.
Ce qui veut dont dire que les gens sont vaccinés à leur insu !
De plus, ils subissent une double dose dans la mesure ou l’on demande aux vaccinés contre la grippe saisonnière de se faire vacciner contre le H1N1 2 semaines après.
http://www.dailymotion.com/video/xbeak3_rmc-le-vaccin-h1n1-dans-celui-de-la_news

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jane Burgermeister et la Grippe porcine

Message  Invité le Mar 15 Déc 2009 - 3:28

La rubrique Bilans des réseaux des GROG*, Faits et chiffres ICI me fait découvrir que le virus A/H1N1 est connu depuis belle lurette.
* Groupes Régionaux d'Observation de la Grippe.

En France la saison grippe 2000-2001 a été un modèle d’année plate pour la grippe. Et que la variabilité des épidémies de grippe d’une année sur l’autre reste une source de questions pour les chercheurs.
Or le bilan 2001-2002 signale que le virus A/H1N1 a été très actif cette année-là ! ICI

2007-2008 vague de grippe due aux virus A/H1N1. Épidémie modérée en France.
2006-2007 virus grippaux A/H3N2 épidémie modérée en France et en Europe.
2005-2006 virus grippaux B et pour une moindre part A/H1N1. Épidémie modérée en France et en Europe.
2004-2005 Le virus grippal A/H3N2 a circulé de façon épidémique en France et en Europe.
2003-2004 Le virus grippal A/H3N2 a circulé de façon épidémique en France et en Europe.
2002-2003 4 types de virus (France) : le virus B/Hong-Kong /300/2001, principal responsable de la vague épidémique de grippe en France - Le virus grippal A/Panama /2007/99 (H3N2) - et enfin, des cas de grippe liés aux virus A/H1N1 et A/H1N2.
2002-2001 4 Types de virus (France) : Le virus grippal A/Panama /2007/99 (H3N2) principal responsable de la vague épidémique - Le virus B/ Sichuan /379/99/- et un troisième virus grippal également signalé dans d’autres pays, a été isolé sporadiquement en France. Ce nouveau virus A/H1N2 issu de la recombinaison de virus A/H1N1 et A/H3N2.

? ce virus A/H1N1 n’a donc rien d’une nouveauté.
Il entre d’ailleurs dans la composition des vaccins chaque année, avec quelques variantes, souche A/New Caledonia /20/99 (H1N1) de 2004 à 2007, A/Solomon Islands /3/2006 (H1N1) en 2007-2008, souche A/Brisbane/59/2007 en 2008-2009 et inchangé pour 2009-2010.

Le vaccin de la grippe saisonnière est donc apparemment conçu pour protéger de la souche A/H1N1 en circulation.

On peut se demander pourquoi ce virus A/H1N1 fait couler tant d’encre, et pourquoi il inquiète subitement les foules.

Autre question, le virus A/H1N1 apparaît très actif en 2000-2001, disparaît de la circulation, absent des saisons 2003-2004 et 2004-2005, est à peine présent de 2001 > 2003)

Comment et par quels détours l’OMS pouvait-elle "prédire" qu’il serait présent cet hiver ? Rappelons qu’elle est passée au niveau 6 le 11 juin 2009 !
Sont-ils devins à l’OMS ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jane Burgermeister et la Grippe porcine

Message  Invité le Mer 16 Déc 2009 - 18:15

Quel pataquès médiatique autour de ce virus A/H1N1 ! Plus ça va, plus ça ressemble à du n'importe quoi !

La DGS explique ce tournant dans sa politique sanitaire par l'augmentation du nombre "d'hospitalisations et de formes graves" de grippe. Un argument bien faible pour de nombreux médecins et spécialistes. "Aujourd'hui moins de 50 % des cas de grippe sont des cas H1N1, il est probable que ce taux va encore décliner", explique le professeur Bruno Housset, président de la Fédération française de pneumologie et chef du service de l'hôpital intercommunal de Créteil (Val-de-Marne). "Aujourd'hui, cette recommandation de la Direction générale de la santé n'a pas de sens."
http://www.lemonde.fr/epidemie-grippe-a/article/2009/12/15/grippe-a-des-medecins-contestent-la-strategie-du-gouvernement_1281153_1225408.html


La situation actuelle n’a d’ailleurs rien de particulièrement inquiétant. Voir 2° graphique ICI sous la carte de France IRA en médecine générale qui établit une comparaison avec une moyenne haute Maxi des années 1991 / 2009 (courbe en vert) et mini des années 1991 / 2009 (en bleu).
Donc des statistiques sur 18 ans !
Cette même page précise que ce virus ne représenterait qu’environ la moitié des causes d’Infections Respiratoires Aigües !
"la grippe A(H1N1)2009 a représenté 850.000 cas, soit 52% des consultations médicales pour infections respiratoires aiguës (IRA), les 48% restants étant dus à des virus non grippaux,"


Bon alors, si quelqu’un tousse un peu, une chance sur deux que ce soit dû à ce gros vilain virus !
Pas de conclusion hâtive donc ...

Voir tableau page2/3 ICI
Estimation
Open Rome – GROG de l’ampleur épidémique et de la sévérité clinique des cas de grippe vus en médecine générale et en pédiatrie, en France de l’hiver 1996-97 à l’hiver 2000-01

hiver 1996-1997 : 8,1 millions de cas
hiver 1997-1998 : 2,8 millions de cas
hiver 1998-1999 : 5,5 millions de cas
hiver 1999-2000 : 8,8 millions de cas
hiver 2000-2001 : < 2 millions de cas

Cette « variabilité épidémiologique » est-elle une nouveauté ?
A l’évidence , NON. L’examen de la mortalité attribuée à la grippe en France de 1950 à 1981 est très démonstrative.
En pratique, l’hiver 2000-2001 peut être considéré comme un exemple « d’hiver plat » pour la grippe. (le virus A/H1N1 a été très actif cette année-là ! )

Après la fracture sociale, numérique, ... la fracture sanitaire !
Visiblement le discours politique ne correspond en rien à ce qu’il se passe sur le terrain. Mon post ci-dessus ne reprend que des données publiques des réseaux des GROG.

Quelle prétention de la part de l’OMS de vouloir piloter la santé publique mondiale depuis Genève ? quand on ignore les conclusions de terrain !

Quel abus de la part du ministre de la santé de jouer sur les émotions en ramenant les cas d’IRA à la progression de cette épidémie de grippe alors que 48% des cas sont dus à des virus non grippaux.

Définition de la santé suivant l'OMS ICI
"D’après la Constitution de l’OMS, le but de l’Organisation mondiale de la Santé est d’amener tous les peuples au niveau de santé le plus élevé possible.
La Constitution définit la santé comme un état de complet bien-être physique, mental et social qui ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité."


Définition de mon dictionnaire:
Santé :"État physiologique normal de l’organisme d’un être vivant, en particulier d’un être humain qui fonctionne harmonieusement, régulièrement, dont
aucune fonction vitale n’est atteinte, indépendamment d’anomalies ou d’infirmités dont le sujet peut être affecté.
"

La définition l’OMS fait référence à l’état sanitaire d’un groupe social, à l’état physiologique des membres d’une collectivité. Vous ne serez donc jamais en bonne santé même en l’absence de maladie , et rien ne peut vous permettre de le prétendre tant que le bien-être universel ne serait atteint (notez que cette déclaration précise "un état de complet bien-être ..."

Or, l’on sait que hygiène et conditions de vie sont souvent fort liées.
La santé physiologique ne favorise pas nécessairement des bonnes conditions de vie, qunat à la santé mentale, voilà bien un concept douteux !
...
Sur quelles critères apprécier le bien-être (mental) d’un groupe social ?
Physiologiquement, il peut être éventuellement "estimé", par un taux de pathologies très faible, voire par l’inexistence de multiples maladies.
...

Cette définition de la santé par l'OMS pose problème !!!!!!!!! A la lire, elle me suggère que la santé (de tous) ressemblerait à un état paradisiaque dans lequel tout le monde serait satisfait, mais je doute que ce soit à coups de seringues que l'on y arrive ... à moins que comme dans certaines littératures de science-fiction, une poudre de perlimpinpin en injectable nous extasie mollement en benêts bienheureux

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jane Burgermeister et la Grippe porcine

Message  Invité le Jeu 17 Déc 2009 - 14:32

J'ai lu à maintes reprises en faisant des recherches sur cette grippe, et par témoignages de médecins, qu'un médecin ne sait pas distinguer au plan symptomatique une "grippe saisonnière", d'une grippe baptisée "porcine" d'abord, puis "mexicaine", pour enfin être dénommée "grippe A/H1N1".
Et pour cause, c'est



Quelle différence pourrait-il y a voir entre A/H1N1 et A/H1N1 ?

Cette forme de virus "grippal" est connue depuis longtemps. Comment l'OMS pouvait-il prévoir depuis le printemps dernier que ce serait cette forme de virus qui sévirait par rapport aux deux autres qui sont les virus grippaux A/H3N2 ou les virus grippaux de type B, quand l'historique des données de la grippe indique qu'une forme est plus pathologique que l'autre de façon aléatoire sans prévisions possibles.

Ce virus A/H1N1 a particulièrement était dominant en 1995-1996, en 2000-2001, et 2007-2008 voir tableau ICI
Ce sous-type A/H1N1 est qualifiée de "souche espagnole" dans de nombreux documents d'archives, le sous-type A/H3N2 de "souche asiatique".

Pourquoi cette surprenante campagne médiatique cette année ? La question subsiste, mais à la lecture de toutes ces données de sources très officielles, l'inquiétude n'a pas lieu de demeurer. Rien ne semble justifier le nécessité impérieuse de se faire vacciner, ou pas plus ni moins qu'on l'estime nécessaire pour une grippe ordinaire !
A chacun de voir ...

Une petite relation 'juridique" toutefois avec la plainte de Jane Burgmeister.


OMS : le « pape de la grippe A » accusé de corruption
par F. William Engdahl

On le surnomme « Dr Flu » (Docteur Grippe), le professeur Albert Osterhaus est le principal conseiller de l’Organisation mondiale de la Santé face à la pandémie de grippe H1N1. Depuis plusieurs années, il prédit l’imminence d’une pandémie globale et ce qui se passe aujourd’hui semble lui donner raison.
Cependant, le scandale qui a éclaté aux Pays-Bas et fait l’objet d’un débat au Parlement a mis en évidence ses liens personnels avec les laboratoires fabriquant les vaccins qu’il fait prescrire par l’OMS.
F. William Engdhal relate comment un expert peu scrupuleux a pu manipuler l’opinion publique internationale, surévaluer l’impact de la grippe H1N1, et faire la fortune des laboratoires qui l’emploient.
[...]
Osterhaus occupait non seulement une position stratégique pour recommander à l’OMS de déclarer l’« urgence pandémique » et inciter à la panique, mais il était aussi le président d’une organisation en première ligne sur le sujet, le Groupe de travail scientifique européen sur la grippe (ESWI, European Scientific Working group on Influenza), qui se définit comme un « groupe multidisciplinaire de leaders d’opinion sur la grippe, dont le but est de lutter contre les répercussions d’une épidémie ou d’une pandémie grippales » Comme ses membres l’expliquent eux-mêmes, l’ESWI mené par Osterhaus est le pivot central « entre l’OMS à Genève, l’Institut Robert Koch à Berlin et l’Université du Connecticut aux États-Unis. »

Le plus significatif au sujet de l’ESWI est que son travail est entièrement financé par les mêmes laboratoires pharmaceutiques qui gagnent des milliards grâce à l’urgence pandémique, tandis que les annonces faites par l’OMS obligent les gouvernements du monde entier à acheter et stocker des vaccins. L’ESWI reçoit des financements des fabricants et des distributeurs de vaccins contre le H1N1, tels que Baxter Vaccins, MedImmune, GlaxoSmithKline, Sanofi Pasteur et d’autres, dont Novartis, qui produit le vaccin et le distributeur du Tamiflu, Hofmann-La Roche.


Pour garder l’avantage, Albert Osterhaus, le plus grand virologiste mondial, conseiller officiel sur le virus H1N1 des gouvernements britannique et néerlandais et chef du Département de Virologie du Centre médical de l’Université Érasme, siégeait à la fois parmi l’élite de l’OMS réunie dans le groupe SAGE et présidait l’ESWI, parrainé par l’industrie pharmaceutique. À son tour, l’ESWI recommanda des mesures extraordinaires pour vacciner le monde entier, considérant comme élevé le risque d’une nouvelle pandémie qui, disait-on avec insistance, pourrait être comparable à l’effrayante pandémie de grippe espagnole de 1918.

La banque JP Morgan, présente à Wall Street, estimait que, principalement grâce à l’alerte pandémique lancée par l’OMS, les grands industriels pharmaceutiques, qui financent également le travail de l’ESWI d’Osterhaus, étaient prêts à engranger 7,5 à 10 milliards de dollars de bénéfices.
[...]
http://www.voltairenet.org/article163315.html

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jane Burgermeister et la Grippe porcine

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 5:55


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum