Spiritualités

Existentialisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Existentialisme

Message  Invité le Jeu 31 Déc 2009 - 4:28

(Et ce que tu auras écrit 1993-1996) Article "Existentialisme" page 278 à 280 :

Le jour où vraiment vous serez des hommes et des femmes du temps qui vient, le jour où vous vivrez la vraie Vie, où vous l'aurez ressuscitée, recrée en vous — ressusciter n'est jamais que recréer —, le jour où, par un choix ferme, une liberté résolue et audacieuse, une volonté inflexible, une patience sans faille, vous aurez retrouvé les sensibilité divines dont vous êtes héritiers, et le rayonnement dont je parle souvent — un effet de la pénitence parmi d'autres —, vous n'émettrez plus des idées et des vœux, vous construirez , vous aimerez votre prochain constructivement, vous inspirerez à des hommes de vivre au sens que la Parole donne à vivre, vous leur montrerez leur existence, vous leur apprendrez à souffler sur le Feu au fond d'eux, sous leur cendre épaisse, pour se forger une essence spirituelle, retrouvez leur totalité humaine. On commencera à dire : "Tiens, ces gens-là ne sont pas comme le monde !" On pensera à quelque chose de nouveau en vous, quand en réalité vous y aurez réveillé, rétabli quelque chose de très ancien, on ne peut plus ancien, remontant à Éden, aux temps heureux où Adame et Hohoua [Adam et Ève] vivaient cette Vie qu'il nous faut retrouver, l'image et ressemblance (Genèse 1/27) positive, dynamique, du Père. En fait, l'existentialisme nous porte moins à innover — l'innovation n'est, en grande partie, qu'apparente — qu'à reconsidérer notre existence vraie sur quoi nous reconstruirons notre essence vraie. Hors de cette causalité notre mission restera insuffisamment perçue.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum