Spiritualités

....Pour que le Fils y germe en Homme....

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: ....Pour que le Fils y germe en Homme....

Message  pat le Lun 4 Jan 2010 - 7:39

Rappel du premier message :

« Et n'est ce pas l'une d'entre elles
Qui a prêté ses entrailles
Qui en a fait abandon au Père
Qui les a remplies de sa Puissance
pour que le fils y germe en homme ? »



Cette petite phrase épaissit le mystère de Noël.
Ici on parle de Jésus, de son destin spécial de Fils, né sans coït, contrairement au reste des Hommes.
Le texte nous dit que, une femme a fait abandon de son corps à Dieu pour que le fils y germe en homme.
Ces précisions ne permettent aucune doute : il s'agit du destin de Marie et de Jésus. Personnages représentatifs de l'humanité toute entière, mais cependant personnages identifiables historiquement puisque tout l'Evangile d'Arès parle abondamment d'eux et de leur vie sur cette terre.

1-Si on se réfère à la chrétienté, nous n'avons aucun problème avec cette phrase.
Jésus, fils de Dieu, vient sur la terre partager le destin des Hommes par amour des Hommes pour les sauver.(je n'entre pas dans les différentes significations que les chrétiens donnent à ce mot « sauver »)
2-Si on se réfère maintenant à l'Islam, où Jésus est un prophète, cela n'a plus de sens.
3-Si on se réfère au Message arésien dans son ensemble, où Jésus est présenté comme un humain qui a réussi à révéler la nature divine dont tout être est porteur, en ayant mis ses pas dans ceux de Dieu, cette phrase est également difficile à comprendre.


Cette phrase ne peut s'appliquer vraiment qu'au monde chrétien, qui croit que Dieu a envoyé son Fils à une vierge pour qu'elle donne naissance à un Homme.(vrai homme et vrai Dieu)
Pour les autres, qui ne croient pas que Jésus soit né Dieu, la phrase devrait être ainsi tournée :
« pour y faire germer l'Homme en Fils . »
Ainsi qu'il en est de la destinée humaine, essayer par sa vie, de passer du statut d'Homme imparfait au statut de Fils de Dieu, dans l'harmonieuse perfection du Père.


On me dira : chacun d'entre nous est Fils, Christ potentiel dès la naissance. Le mot fils est le terme générique désignant tous les humains, Image et Ressemblance de Dieu, la chair divinisée qui se développe en l'Homme , que tout Homme de bien ou pénitent accompli peut devenir un Christ.
Le mot homme et le mot fils ont des sens particuliers, surtout ici. Si nous employons indifféremment l'un pour l'autre, cela finit par brouiller tellement le sens qu'on peut faire dire à la phrase à peu près ce que l'on veut.
Oui, chacun d'entre nous est potentiellement divin dès sa naissance. Chaque ventre humain prêt à donner naissance abrite un Christ possible. Mais l'ensemble de la Parole ne nous dit jamais que c'est acquis dès le départ. Au contraire, elle nous dit que c'est une conquête, un accomplissement. Qu'il faudra que l'homme se construise une âme pour devenir Christ ou Dieu. On passe d'un destin d'Homme a un destin divin si notre passage sur terre nous y conduit.
Nous ne sommes pas destinés à devenir des Hommes. Nous le sommes par nature. Nous ne sommes pas des singes ou des dauphins mais des Hommes. Par rapport à la bête nous avons une dimension supplémentaire « qui ne nait pas du ventre de la mère » et que nous devons construire, réaliser. C'est bien en mettant ses pas dans ceux de Dieu que Jésus est devenu Christ, fils de Dieu. Le fils ne germe pas en Homme, mais c'est l'Homme qui germe en Fils.


Jamais la Parole ne nous dit que nous naissons fils de Dieu et que notre destin est de devenir un Homme. Seuls,les chrétiens disent cela à propos seulement de Jésus. Les Evangiles le rappelle :Comme il y pensait, voici, un ange du Seigneur lui apparut en songe, et dit: Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre avec toi Marie, ta femme, car l'enfant qu'elle a conçu vient du Saint Esprit" Mt 1 /20


Il faut se résoudre à prendre le texte tel qu'il est et à lire que le fils (Fils de Dieu?) a germé en Homme ( il s'agit de l'homme masculin/féminin : l'humain), dans le ventre de Marie. Nous avons donc une mère porteuse comme dit njama, dans le temple sacré duquel le Père sème le fils, Jésus, sorte de second essai du Père après l'échec d'Adam.

On peut parfaitement dire que Jésus de conception divine a germé dans le ventre de sa Mère pour devenir un Homme, sans adopter la position chrétienne du Jésus, Dieu de toute éternité. C'est cohérent ! Jésus, Fils réalisé de Dieu, semé par le Père (il n'est donc pas Dieu depuis l'origine) devient un Homme, un humain pour partager le destin des humains.

Mais, c'est un peu à contre courant de nos convictions puisque pour nous Jésus est un humain libre comme nous, devenu Christ par son mérite en mettant ses pas dans les Pas de Dieu, dont le destin, comme celui de tout Homme était de naitre Homme pour devenir Dieu Et c'est ce qui en faisait le grand exemple d'espérance pour nous tous. L'exemple à méditer, l'exemple qui rend cette prouesse accessible à tous les humains puisque l'un d'entre nous y serait parvenu.

Mais si Jésus était déjà Fils de Dieu accompli et qu'il est devenu homme, cela change tout


Laurent dit
:
Ce fils de Dieu qui est Jésus était "Conçu de toute éternité" (je n'y mets aucune ironie) ; Marie en ayant accepté la Semence, il est passé dans le cycle terrestre et temporel, est donc devenu homme, banalement, mais avec le "souvenir" puissant en lui de sa/notre Divinité, ce "souvenir" qui est Souffle, qu'il a suivi, jusqu'à revenir au Divin en lui "Conçu de toute éternité", jusqu'à se recréer Christ.
Comme je le dis plus haut, c'est parfaitement logique par rapport au texte, sauf que nous sommes pratiquement revenu à une conception de Jésus fils unique de Dieu, deuxième personne d'une trinité divine.



njama dit :
Jésus peut être vu comme l'archétype d'Adam renouvelé, mais il est renouvelé dans chaque naissance . Christ est cette poussière de Dieu (Souffle) en "soi" qui est comme un levain ... moyennant eau, pétrissage ..
Archétype d'Adam, certes, renouvelé pour chaque Homme à chaque naissance. Oui, surement l Poussière de Dieu ! Souffle de Dieu! Bien sûr, mais comme cette phrase l'indique, nécessitant un long pétrissage pour y parvenir.
Christ est un résultat d'Homme et non le contraire.
Je ne dépasse pas la Parole, je ne conclus rien. C'est la nature même de Jésus-Christ qui est en cause.....Peut-être pourrions nous trouver quelques éclairages dans les notions d'essence et d'existence.....

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas


Re: ....Pour que le Fils y germe en Homme....

Message  Invité le Sam 9 Jan 2010 - 1:29

Jésus n'est pas Dieu, il faut enfoncer le clou ! La révélation d'Arès justifie ce qui est écrit dans le Coran.

Je ne vois pas ce qui permettrait de dire qu'homme de lumière est Dieu. C'est un point de vue très spéculatif pour moi !

Christ veut dire "L"Oint", donc rien ne remet en cause le verset 171 de la sourate 4 du Coran.
L’Oint Jésus, fils de Marie, est seulement un prophète de Dieu, Son Verbe qu’Il jeta vers Marie, un Esprit émanant de lui.
Chrétien, christianisme sont des termes tardifs, pas contemporains de Jésus, ni des apôtres. Avant de se dire ou qu'ils soient nommés "chrétiens", ils s'appelaient ou étaient nommés "les baptisés".

Ce n'est pas ce que nous dit l'Evangile d'Arès puisqu'il nous dit qu'il est devenu Dieu.

L'évangile d'Arès ne dit pas qu'il est devenu Dieu, comme tu l'écrit Pat (si je sais bien lire):

Celui (Jésus) que J’ai oint Moi-même (Le Père) [...] le (Jésus) faire entrer dans Ma Maison Royale, en faire un Dieu en le fondant en Moi (Le Père) sans retour (2/ 12 et 13)

Le Livre parle du "Bon".

Comme) le Bon donne la Parole, tu (la) donnes. (I /02)
Le Bon dit : « Ferme le livre (de) l’homme ! Tu ouvres (le) bon Livre devant les frères. » (I /05)
Le Bon descend, il est bas ; il va (à) droite, il est (à) droite, (quand) Je (le lui) dis. (II /03)
Le Bon (est) Mon Vent, Mikal (est) Mon Vent. Le frère ouvre l’oreille (au Vent) ... (II /05)
le Bon parle en bruit(s), (mais) il ne compte pas le(s) bruit(s).(II/ 19)
Le Bon parle à Mikal ; tu (l’)entends (comme) le bruit. (VIII/ 03 et XIII/ 06)

(Tu te dis: « Le Bon tombe comme l’éclair. »
Yëchou (est) vrai, (mais) sa gorge (est) petite ; (elle) souffle.
Le Bon donne la Parole en bruit. (XIII/ 4 à 6)

XIII /07 à 18 >
Yëchou (est) bas ; Je suis haut.
La Parole, un nerf dans ta tête.
Le Bon passe, (il laisse sa) salive sur ta main ; pourquoi ton bras (serait-il) mort ?
Frotte ta main ! Le Bon est roi (en-)bas ;
(il) regarde (mais) son œil (est) l’œuf mort.
(Il) vole, crois-tu ? (Non,) le Bon marche (comme) l’araignée marche.
(Toutefois,) le Bon parle vrai.
(Il) est Roi du peuple (d’en-)bas face à la mer, entre la terre et l’arbre.

Mouhamad (est) la voix face à l’Aurore.
L’œil de Mouhamad (est) plein d’Eau (Céleste).
Le Bon pousse la nuit ; Mouhamad tient le soleil sur la tête de Yëchou.

(Mais, de la) bouche de Yëchou (et de la) bouche de Mouhamad, toi (tu sors comme) le feu.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ....Pour que le Fils y germe en Homme....

Message  Invité le Sam 9 Jan 2010 - 1:49

L'information est assez peu banale pour qu'on s'y attarde.

Oui, bien sûr, nous avons tous à y gagner dans cette merveilleuse Lumière d'Arès.
Une chose me paraît évidente, c'est que c'est le monde chrétien qui est dans l'impasse, du fait d'interprétations dogmatiques (Trinité ou autres) et non le monde musulman, impasse qui le rend incompatible du fait de son plan doctrinal avec l'islam.

Une fois que cet obstacle aura disparu, il me semble que les chemins de compréhension s'ouvriront naturellement.

Mouhamad (est) la voix face à l’Aurore.
L’œil de Mouhamad (est) plein d’Eau (Céleste).
Le Bon pousse la nuit ; Mouhamad tient le soleil sur la tête de Yëchou.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ....Pour que le Fils y germe en Homme....

Message  Invité le Sam 9 Jan 2010 - 9:54

l'homme Jésus n'est pas Dieu, c'est le Christ qui est Dieu EA

et ce sera tout homme mettant ses pas dans ceux de Dieu sans dévier.

Voilà précisément l'avancée qualitative décisive qu'apporte l'évangile arésien, dépassant la foi, même la foi droite musulmane, dépassant toutes les querelles sur la divinité ou non de Jésus :

Jésus l'a fait, nous pouvons le faire.



ps. sur la Transfiguration, voir aussi RA édition 1989, page 22, la description que fait le témoin du Christ, explicitement référée à l'épisode du Mont Thabor.


Dernière édition par frèrelibre le Sam 9 Jan 2010 - 10:07, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ....Pour que le Fils y germe en Homme....

Message  Invité le Sam 9 Jan 2010 - 10:03

Nous avons peut-être un peu avancé en compréhension ?

Je me résume pour la commodité :

- Jésus est un homme
- Jésus est un fils de Dieu, comme chacun

- Dieu connaît tous les hommes, voire en réserve certains à son service, avant même qu'ils naissent
- Dieu nous a dotés de liberté absolue

- la foi jusqu'ici n'a fait AU MIEUX qu'adorer Dieu, se soumettre aux préceptes...,
- l'EA nous place dans le temps de l'accomplissement christique.

Perspective inédite ou totalement occultée depuis 2000 ans.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ....Pour que le Fils y germe en Homme....

Message  Invité le Sam 9 Jan 2010 - 10:26

PS. Les remarques sur le ton sont juste par rapport à certains passages des réponses de njama à mon égard, que je trouve presque condescendant parfois.
Nous en sommes au même point je crois : en recherches individuelles libres associées à nos existences, et mises en partages - libres aussi - ici.

Personne ne "spécule", personne n'a à être "laissé à ses spéculations", ni "laissé" tout court, puisque nous échangeons pour le bien de nos compréhensions.

Mais excusez-moi si la remarque vous a à son tour un peu "bloqués",
PAIX ET AMITIÉS,



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ....Pour que le Fils y germe en Homme....

Message  Invité le Sam 9 Jan 2010 - 13:53

PS. Les remarques sur le ton sont juste par
rapport à certains passages des réponses de njama à mon égard, que je
trouve presque condescendant parfois.

Désolé frèrelibre si tu as été affecté par mes posts qui se voulaient démonstratifs, et tout aussi argumentés que les tiens.

Le mot "spéculer" n'avait pas de connotation dépréciative, à fortiori dans un domaine qui frise l'abstraction (ou la métaphysique). "Conjecturer", autre façon de dire penser, aurait mieux convenu peut-être ?

Échange intéressant sur cette ... Perspective inédite ou totalement occultée depuis 2000 ans qu'offre la révélation d'Arès.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ....Pour que le Fils y germe en Homme....

Message  Invité le Dim 10 Jan 2010 - 0:27




Jésus l'a fait, nous pouvons le faire


C'est très compliqué, c'est si simple. Voyez-vous, je ne lis aucune contradiction de vos échanges car tous sont extrêmement riches d'enseignement, je vois la vérité partout.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ....Pour que le Fils y germe en Homme....

Message  Invité le Dim 10 Jan 2010 - 1:09

Je pense Pat que le sujet que tu as ouvert représente une difficulté, qui n'est pas insurmontable, bien que nous surfions sur une limite qui semble au bord de notre petit entendement humain, de nos faibles lumignons.
L'homme Jésus n'est pas Dieu, c'est à dire qu'il n'est pas né Dieu, qu'il n'est donc pas la deuxième personne de la trinité.
Je crois que nous sommes tous d'accord là dessus. Qu'il soit devenu Christ au baptême de Jean, à la transfiguration, à la passion ou à la résurrection ne change rien à l'affaire. Il n'est pas né Dieu.
Mais s'il n'est pas né Dieu, il n'est pas né plus que nous fils de Dieu. Il est né homme, fils de Dieu potentiel destiné à accomplir sa filiation divine. Mais cette filiation divine n'était pas et pour aucune homme, effective à sa naissance.

Peut-être pourrions-nous en sortir par une forme d'allégorie, c'est à dire en déplaçant la problématique à un niveau "plus compréhensible".

Il y a dans cet événement prophétique, et Jésus (homme) ET Dieu, sans qu'ils soient confondus (par nature), ni clairement distincts, ce qui explique tous les égarements de compréhension dans l'interprétation chrétienne, telle que tu le soulignais.

En plus terre à terre, si je puis dire, ou à notre petite échelle de compréhension humaine, si nous comparions cette Union (Mystérieuse), à celle d'un époux et d'une épouse, qui fait de deux, un, nous pourrions peut-être déjà avoir une vague idée de cette "Force" qui unit tout en laissant l'individualité propre à chacun. Ce lien nous l'appelons Amour.

Il me semble, que de Jésus à Christ (Qui est Dieu *), nous ayons affaire à ce même type de lien Amour, dont nous ne pouvons guère dire quoi que ce soit, mais sans que l'individualité de l'un (homme) puisse être confondue avec l'autre (Dieu), tout en faisant que l'un et l'autre soit confondus en harmonie.
D'où, ... Jésus reste totalement homme, sans être Dieu, mais uni à Dieu, et que cette ** Amour unit Dieu_et_l'homme. D'où le témoignage de cette Union désirée et possible, et par l'homme (le fils) et par Dieu (le Père), de cette "comme_union".

Amour, le lien ... entre deux natures, comme l'Amour unit masculin et féminin. Amour, miroir. Amour, Image et ressemblance.

il s’est embrasé de Mon Amour pour l’homme, son frère,(32/03)

Bon, voilà, je cherche une "formulation" ... à cette Énigme ... qui doit laisser "Jésus homme" (aspect incontournable, même si ce n'est pas dans la conception mentale chrétienne).

* c’est le Christ Qui est Dieu, c’est Moi né de Jésus né de Marie. 32/2 -
** au moyen-âge, Amour était féminin. J'aime beaucoup cet aspect "Matriciant"


Merci Mauve, pour ton message.

Voyez-vous, je ne lis aucune contradiction de vos échanges
Nous nous tenons dans un mouchoir de poche, je suis d'accord.

L'homme est un drôle d'animal, il semble avoir besoin de tas d'explications ...
Ce n'est pas un défaut pour moi, (il a peut-être raison aussi d'être méfiant), le problème est la difficulté de les formuler correctement.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ....Pour que le Fils y germe en Homme....

Message  Invité le Dim 10 Jan 2010 - 8:17

Il me semble que les points de vue se rapprochent, sunny

"si nous comparions cette Union (Mystérieuse), à celle d'un époux et d'une épouse, qui fait de deux, un, nous pourrions peut-être déjà avoir une vague idée de cette "Force" qui unit tout en laissant l'individualité propre à chacun. Ce lien nous l'appelons Amour."

C'est exactement mon ressenti/intuition/pressentiment/vécu.

Jésus_Christ :

"_"

"Jésus reste totalement homme, sans être Dieu, mais uni à Dieu, et que cet Amour unit Dieu_et_l'homme. D'où le témoignage de cette Union désirée et possible, et par l'homme (le fils) et par Dieu (le Père), de cette "comme_union".

Amour, le lien ... entre deux natures, comme l'Amour unit masculin et féminin. Amour, miroir. Amour, Image et ressemblance."


en faire un Dieu en le fondant en Moi sans retour
comme l’argent s’allie à l’or, pour former un miroir...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ....Pour que le Fils y germe en Homme....

Message  pat le Dim 10 Jan 2010 - 22:46

La recherche que nous avons faite ici est plutôt malhabile, trop intellectuelle, brouillon et parfois légèrement contradictoire.
Elle témoigne cependant de notre volonté d'ouvrir des débats, et de les partager afin d' enrichir notre vie spirituelle.
Il se trouve que notre façon de procéder choque certaine personne sur d'autre forum sensé être ami.
C'est pourquoi je te remercie Mauve d'avoir cette intelligence spirituelle qui te fait dire :
C'est très compliqué, c'est si simple. Voyez-vous, je ne lis aucune contradiction de vos échanges car tous sont extrêmement riches d'enseignement, je vois la vérité partout.
C'est pour des personnes comme toi que nous écrivons. Et même si les inscrits ne sont pas nombreux, ce forum a été lu le mois dernier par 198 personnes nouvelles avec 11 minutes de temps moyen de visite. Et un total de 1100 visites et 9700 pages vues.
ça c'est du concret, le reste m'importe peu.
Tu es la bien venue parmi nous.

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ....Pour que le Fils y germe en Homme....

Message  Invité le Lun 11 Jan 2010 - 0:05

Peut-être sommes-nous malhabiles, trop intellectuels et brouillon comme tu dis Pat, mais le sujet est délicat, l'histoire des hommes a été chaotique sur le sujet, nous flirtons avec des subtilités, tout en ayant abouti (je crois) à s'entendre.
Il me semble que les points de vue se rapprochent, sunny
J'en ai le sentiment.
JésusChrist (ici écrit sans trait d'Union pour forcer le trait ) peut célébrer le Mystère Originel de l'association de Dieu à l'Homme, et simultanément celui de l'homme à Dieu, laissé en exemple par ce "prophétisme" si singulier et déroutant, sans tomber dans le "Jésus est Dieu" des croyances chrétiennes (excessivement passionnelles ?), mais dans un "Jésus ET Dieu", reflété sur le Mont Thabor et peut-être à d'autres moments de sa démarche missionnaire intrépide et résolue de manifester ce lien de proximité, image et ressemblance inscrites de tous temps.

Un Jésus_Christ, Union à Dieu ou "Dieu avec vous" (Emmanuel comme l'annonçait la prophétie d'Isaïe), laisse à Jésus (homme) ce qui est de Jésus, et à Dieu ce Qui est de Dieu. Le Jésus est prophète (homme) au sens qu'en donne les musulmans, tout en étant Uni au sens qu'en donnent les chrétiens sans être "Dieu Lui-même" (Père, Allah).

Je ne sais pas si je m'exprime bien, mais je cherche la concorde ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ....Pour que le Fils y germe en Homme....

Message  Invité le Lun 11 Jan 2010 - 1:16

pat a écrit:La recherche que nous avons faite ici est plutôt malhabile, trop intellectuelle, brouillon et parfois légèrement contradictoire.
Elle témoigne cependant de notre volonté d'ouvrir des débats, et de les partager afin d' enrichir notre vie spirituelle.
Il se trouve que notre façon de procéder choque certaine personne sur d'autre forum sensé être ami.
C'est pourquoi je te remercie Mauve d'avoir cette intelligence spirituelle qui te fait dire :
C'est très compliqué, c'est si simple. Voyez-vous, je ne lis aucune contradiction de vos échanges car tous sont extrêmement riches d'enseignement, je vois la vérité partout.
C'est pour des personnes comme toi que nous écrivons. Et même si les inscrits ne sont pas nombreux, ce forum a été lu le mois dernier par 198 personnes nouvelles avec 11 minutes de temps moyen de visite. Et un total de 1100 visites et 9700 pages vues.
ça c'est du concret, le reste m'importe peu.
Tu es la bien venue parmi nous.



Nous sommes en chemin et c’est difficile pour tout le monde.
Je vois bien ce qui se passe sur les forums amis, cela témoigne d’autant plus de cette difficulté et nous invite à plus d’écoute, encore plus de recherche et de partage.
Je vous propose ces quelques lignes écrites par un internaute, qu’est-ce que cela vous inspire ?

L'accord ou le désaccord sont l'apanage de l'ignorant. Il y a des faits, et ces faits sont reconnus ou non. Lorsque l'on pose l'accord, c'est que l'on ne se réfère qu'à soi, et que l'autre ne nous contredit pas. Lorsqu'on pose le désaccord c'est que l'on ne se réfère qu'à soi, et que l'autre nous contredit. Dans tous les cas nous sommes l'autorité, qu'il y ait accord ou désaccord, la vérité n'est pas.

Lorsqu'il y a présentation des faits, il peut y avoir accord ou désaccord apparent, mais uniquement pour ceux qui vivent d'autorité. Les faits sont simplement reconnus ou non. Qu’ils soient ou non reconnus ils ne sèment ni conflit ni confusion, ni accord, ni désaccord, si ce n'est ceux déjà existant dans l'autorité de chacun.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

ce n'est pas un mystère

Message  Invité le Lun 11 Jan 2010 - 11:27

Le "forum ami" qui évoque ce présent fil de dialogues :
http://terre-inculte.photoartclub.com/viewtopic.php?f=1&t=129

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ....Pour que le Fils y germe en Homme....

Message  Invité le Lun 11 Jan 2010 - 12:59

Mauve a écrit:
Je vous propose ces quelques lignes écrites par un internaute, qu’est-ce que cela vous inspire ?

L'accord ou le désaccord sont l'apanage de l'ignorant. Il y a des faits, et ces faits sont reconnus ou non. Lorsque l'on pose l'accord, c'est que l'on ne se réfère qu'à soi, et que l'autre ne nous contredit pas. Lorsqu'on pose le désaccord c'est que l'on ne se réfère qu'à soi, et que l'autre nous contredit. Dans tous les cas nous sommes l'autorité, qu'il y ait accord ou désaccord, la vérité n'est pas.

Lorsqu'il y a présentation des faits, il peut y avoir accord ou désaccord apparent, mais uniquement pour ceux qui vivent d'autorité. Les faits sont simplement reconnus ou non. Qu’ils soient ou non reconnus ils ne sèment ni conflit ni confusion, ni accord, ni désaccord, si ce n'est ceux déjà existant dans l'autorité de chacun.

Si l'accord et le désaccord sont l'apanage de l'ignorant, ils partagent au moins ensemble l'ignorance (qu'ils en soient conscients ou pas est une autre question), et donc la question peut se résoudre là où l'autorité de chacun n'a plus de prise, c'est à dire dans l'ignorance de chacune des parties qui s'opposent.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ....Pour que le Fils y germe en Homme....

Message  Invité le Lun 11 Jan 2010 - 15:01

FRATERNITÉ


"Sa construction se développe
Au moindre souffle de l’Amour,
Mais
sensible, libre, et fugitive
Elle s’éloigne,
part à la dérive,
Dès que se révèle, se fait valoir,
La volonté de domination,
L’incompatible désir de pouvoir
Chargé d’orgueil et de prétentions
"
http://ascensionfraternelle.blogspot.com/2010/01/lumiere-de-fraternite.html

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ....Pour que le Fils y germe en Homme....

Message  navy le Mar 12 Jan 2010 - 12:46


Le "forum ami" qui évoque ce présent fil de dialogues :
http://terre-inculte.photoartclub.com/viewtopic.php?f=1&t=129

Laurent

Je ne voudrais pas rentrer dans la "dispute" (que je trouve inévitable compte tenu de le la personnalité de Pascal ), mais puisque Frere-libre met ce lien, j'en parle

Pascal donne son avis et il a raison (de donner son avis et de ce qu'il dit, le terme
« catho mal recyclé » est marrant mais bien trouvé ! )
Frere Michel est à coté du sujet quand il parle dans son commentaire de "bondieuseries", mais ce n'est pas la premiére fois .... (même si ce qu'il dit est toujours super interressant et éclairant )
quant à vous, vous avez également raison de vous exprimer sur ce sujet difficile, si vous en éprouvez le besoin .... un forum est fait pour ça.


C'est le genre de sujet qu'affectionne Pat



« Et n'est ce pas l'une d'entre elles
Qui a prêté ses entrailles
Qui en a fait abandon au Père
Qui les a remplies de sa Puissance
pour que le fils y germe en homme ? »




3-Si on se réfère au Message arésien dans son ensemble, où Jésus est présenté comme un humain qui a réussi à révéler la nature divine dont tout être est porteur, en ayant mis ses pas dans ceux de Dieu, cette phrase est également difficile à comprendre.


Cette phrase ne peut s'appliquer vraiment qu'au monde chrétien, qui croit que Dieu a envoyé son Fils à une vierge pour qu'elle donne naissance à un Homme.(vrai homme et vrai Dieu)
Pour les autres, qui ne croient pas que Jésus soit né Dieu, la phrase devrait être ainsi tournée :
« pour y faire germer l'Homme en Fils . »
Ainsi qu'il en est de la destinée humaine, essayer par sa vie, de passer du statut d'Homme imparfait au statut de Fils de Dieu, dans l'harmonieuse perfection du Père.





Je dirai en guise de réponse rapide, qu'il ne faut jamais oublier que nous ne savons pas, vous n'avons pas de preuves , ni d'indices suffisants, si la RA vient de Dieu.
Même si le fond c'est vrai nous parait évident (et il l'est)

Bientôt je publierai sur mon site un topic intitulé "La clé (selon moi bien entendu) du Mystére Arèsien."

navy


Dernière édition par navy le Mar 12 Jan 2010 - 13:19, édité 2 fois

navy

Messages : 912
Date d'inscription : 20/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: ....Pour que le Fils y germe en Homme....

Message  Invité le Mar 12 Jan 2010 - 13:05

Personne ici ne souhaite de disputes.
Nous menons simplement les échanges qui nous sont utiles, ou nécessaires, dans nos évolutions respectives, au stade où nous en sommes, c'est tout.

Que des échanges plus avancés aient lieu ailleurs, c'est mon voeu le plus sincère, nous en bénéficierons tous.
Et c'est tout.

Nous sommes tous fils et filles du Père, qui nous a tous fait germer en homme.
Pourvu que nous nous auto germions en frères, voilà l'essentiel, et c'est ce que le Père ne fera pas à notre place.




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ....Pour que le Fils y germe en Homme....

Message  Invité le Mar 12 Jan 2010 - 23:41

frèrelibre a écrit:
Pourvu que nous nous auto germions en frères, voilà l'essentiel, et c'est ce que le Père ne fera pas à notre place.


C'est aussi mon voeux le plus cher. Votre message est plein de sagesse, merci, cela fait tellement de bien.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ....Pour que le Fils y germe en Homme....

Message  Invité le Jeu 14 Jan 2010 - 1:46

Merci Mauve, elle est très jolie cette fleur.
Suffit-il d'une fleur, d'une étoile ...?
Je comprends tellement bien qu'il te suffit d'une fleur ...
Les fleurs ne se comptent pas plus que les étoiles. Je les trouve toutes si belles. En manque-t-il à l'homme ? dans quel continent ?



Peu importe d'ailleurs leurs noms, elles sont pour les yeux, elles sont pour le coeur. "Qui connaît les noms des fleurs qu'il y a dans le jardin le plus simple ?" disait Boris Vian (je cite de mémoire).
Je ne saurais te dire d'ailleurs le nom de celle-ci, l'ai-je su un jour seulement. Je me souviens juste qu'elle pousse dans le désert.



Je cherche un chemin praticable pour tous, ... avec notre indécrottable besoin d'explications. Les uns uns disent, il n'est pas Dieu il est homme. Les autres, c'est Dieu.
Leurs pensées les arrêtent.
S'ils pouvaient "se taire" un peu ! faire silence.

Si nous appelions cette homme étonnant de Nazareth, "Son Uni" ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ....Pour que le Fils y germe en Homme....

Message  Invité le Jeu 14 Jan 2010 - 1:56

« La rose est sans pourquoi »
Silésius

- Ah, dit le renard… Je pleurerai.
- C’est ta faute, dit le petit Prince, je ne souhaitais pas te faire de mal, mais tu as voulu que je t’apprivoise…
- Bien sûr, dit le renard.
- Mais tu vas pleurer ! dit le petit Prince.
- Bien sûr, dit le renard.
- Alors tu n’y gagnes rien !
- J’y gagne, dit le renard, à cause de la couleur des blés.
Puis il ajouta :
- Va revoir les roses, dit le renard. Tu comprendras que la tienne est unique au monde. Tu reviendras me dire adieu, et je te ferai cadeau d'un secret.

Le petit Prince s'en fut revoir les roses :
- Vous n'êtes pas du tout semblables à ma rose, vous n'êtes rien encore, leur dit-il. Personne ne vous a apprivoisées et vous n'avez apprivoisé personne. Vous êtes comme était mon renard. Ce n'était qu'un renard semblable à cent mille autres. Mais j'en ai fait mon ami, et il est maintenant unique au monde.

Et les roses étaient bien gênées.
- Vous êtes belles, mais vous êtes vides, leur dit-il encore. On ne peut pas mourir pour vous. Bien sûr, ma rose à moi, un passant ordinaire croirait qu'elle vous ressemble. Mais à elle seule elle est plus importante que vous toutes, puisque c'est elle que j'ai arrosée. Puisque c'est elle que j'ai mise sous globe. Puisque c'est elle que j'ai abritée par le paravent. Puisque c'est elle dont j'ai tué les chenilles (sauf les deux ou trois pour les papillons). Puisque c'est elle que j'ai écoutée se plaindre, ou se vanter, ou même quelquefois se taire. Puisque c'est ma rose.

Et il revint vers le renard :
- Adieu, dit-il...
- Adieu, dit le renard. voici mon secret. Il est très simple : on ne voit bien qu'avec le cœur. L'essentiel est invisible pour les yeux.
- L'essentiel est invisible pour les yeux, répéta le petit prince, afin de se souvenir.
- C'est le temps que tu as perdu pour ta rose qui fait ta rose si importante.
- C'est le temps que j'ai perdu pour ma rose... fit le petit prince, afin de se souvenir.

Antoine de Saint Exupéry Le petit prince

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ....Pour que le Fils y germe en Homme....

Message  Invité le Jeu 14 Jan 2010 - 6:42

Elle est extraordinaire cette camionnette avec son chargement chatoyant, voyez-vous ce pot de fleurs jaunes ?
Il semble en équilibre, retenu par un fil.
Une fleur, une étoile...
Les fleurs sont si belles et je contemple souvent le ciel, les étoiles et les constellations, c’est magique.
La créature face à la Création, ça y ressemble

J’ai aussi les deux pieds bien posés sur la terre et me semble entendre une vérité dans les mouvements de l’inspire et de l’expire, ce fabuleux souffle de vie,
Je crois qu’au-delà de la mécanique inconsciente, il y a quelque chose de vivant….
Et le verbe aussi, me nourris de tout cela avec mesure, patiemment, sobrement.

Merci

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

la beauté est servante du bien

Message  Invité le Jeu 14 Jan 2010 - 16:02



"J’ai aussi les deux pieds bien posés sur la terre et il me semble entendre une vérité dans les mouvements de l’inspire et de l’expire, ce fabuleux souffle de vie.
Je crois qu’au-delà de la mécanique inconsciente, il y a quelque chose de vivant….
Et le verbe aussi, me nourrit de tout cela avec mesure, patiemment, sobrement."

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ....Pour que le Fils y germe en Homme....

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 19:14


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum