Spiritualités

BURQA : Le voile de la loi viole l'évolution

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

BURQA : Le voile de la loi viole l'évolution

Message  Invité le Sam 30 Jan 2010 - 12:06

Je précise que je n'ai aucun goût personnel pour la burqa !!!
Par contre je ne m'ingère pas sous le voile des femmes qui l'ont librement choisie pour dire à leur place qu'elles sont "malades", "conditionnées" etc.
Ne pas apprécier leur choix ne m'en fait pas juge.
Tout dépend ensuite du chemin réel que je suis capable de faire inconditionnellement vers l'autre.
Attention !
Au-delà de la burqa, de l'INOA (identité nationale obligatoire à arborer), c'est toute expression AUTRE qui est peu à peu montré du doigt...
Et d’abord, les écouter VRAIMENT :
Un honneur derrière la Burqa…
http://www.islamhouse.com/p/264573

La loi ne fait que cristalliser un malaise et fixer les comportements. Le port du voile intégral correspond à un moment particulier dans le développement des personnes qui le revêtent. Ne les arrêtons pas à ce moment-là, laissons-les évoluer. Notre droit doit épouser les évolutions, et non arrêter le processsus de socialisation. Il ne faudrait pas qu'un "intégrisme" du droit bloque des évolutions qui pourraient se faire naturellement.
http://www.lemonde.fr/societe/article/2010/01/27/une-loi-sur-le-voile-integral-sera-injuste-et-inapplicable_1297290_3224.html

il ne s'agit pas de "justifier" - encore moins de juger - ces femmes qui se sont librement voilées, mais d'abord de les écouter ; puis d'apprendre à vivre ensemble, ensuite peut-être à enlever ensemble nos masques et nos voiles...
La laïcité n'a rien à voir avec les préjugés sur autrui.
Voir aussi :
http://www.tsr.ch/tsr/index.html?siteSect=500000&channel=#bcid=731701;vid=11744927

Avec les jeunes femmes en burqa,
à partir du moment où elles acceptent de se dévoiler pour s'identifier,
à partir du moment où elles ne transgressent aucune loi,
à partir du moment où elles ne provoquent aucune violence,
à partir du moment où il est démontré que ce voile ne leur est pas imposé et qu'elles ne cherchent à l'imposer à personne,
à partir de ce moment, je ne me sentirais pas légitime, en tant que législateur républicain, à limiter leur liberté d'aller et venir.
http://mobile.lemonde.fr/opinions/article/2010/01/12/la-chasse-a-la-burqa-est-elle-ouverte-par-raphael-liogier_1290636_3232.html

"Non, nous ne devons pas laisser des femmes se faire voiler contre leur gré, ce qui est le cas sans doute de la majorité.
Cependant, nous devons aussi apprendre à vivre avec les autres, pourquoi pas aller vers elles, les consentantes, et voir ce que l’absence de visage révèle, pourquoi pas.
Nous ne sommes pas favorables - ceci dit - au port du voile ; la pudeur n’en demande pas tant, et la grâce sur Terre doit presque tout aux visages des femmes.
Mais, sous ce nouveau prétexte, ne normalisons pas encore un peu plus l’espace public, qui appartient à TOUTE expression, non à la version du moment de la “laïcité”.-"
Ouvrons nos regards afin de mieux mesurer les difficultés, et surtout bien comprendre qu'aucune loi ne changera le coeur et donc les pratiques des hommes, tout au plus l'interdit crée-t-il ses violations.
Tout repose encore et toujours dans la réalité de l'ouverture que chacun(e) consent ou non à l'autre, quel que soit son "voile"....
http://ascensionfraternelle.blogspot.com/2009/12/minaret-burqa.html

Le voile de la loi viole l'évolution



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum