Spiritualités

Relayer, éclairer, utiliser les travaux de nos frères !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Relayer, éclairer, utiliser les travaux de nos frères !

Message  Invité le Mar 16 Fév 2010 - 17:26

15fév10 104C81
Au lieu de dire : "Vous Pèlerins d'Arès vous faites comme si vous aviez honte de votre prophète," M.M. aurait dû dire : "Vous Pèlerins d'Arès vous faites comme si vous aviez peur de mettre en avant votre prophète." Parce que c'est justement la sujet de cette entrée de blog 104: la peur qui obscurcit l'âme.
De toute façon, M.M. a raison dans l'ensemble. Il y a longtemps qu'on note chez certains moissonneurs une préférence à donner des référence signées de noms ronflants aux principes enseignés par La Révélation d'Arès et par son témoin.
Il y a un double danger à cette tendance. En plus de "cacher" Frère Michel derrière ces célébrités, on invite virtuellement à lire des penseurs ou des écrivains dont le lecteur du tract ou du diaporama peut croire qu'ils disent la même chose que La Révélation d'Arès, alors que ce n'est pas du tout le cas. Il ne s'agit que de phrases isolées de célébrités qui n'ont fait que reprendre quelques points isolés de la source évangélique dont est parti l'humanisme, alors que les citations du Frère Michel — si on les utilisait — se trouvent dans des écrits totalement et spirituellement cohérents avec La Révélation d'Arès, comme "Le Pèlerin d'Arès" ou comme ce blog, qui est une vrai mine de citations de Michel Potay.
Croire que Luther King — pasteur baptiste qui prêchait des dogmes faux, le dieu à trois têtes (Rév d'Arès 23/7) et le salut par le crime, le sang de Yëchou [Jésus, Rév d'Arès xxxi/3 et 8] — permettra de mieux comprendre le Message de Dieu à Arès est comme croire que parler de progrès social — désaxement de la mission des années 90 — plutôt que de le pénitencepermettra de comprendre ce que dit Dieu à Arès. En fait, on décervelle et on dévertèbre le Message d'Arès et le message du Frère Michel.
Des commentaires ont raison de regretter que l'assemblée n'ait pas donné au premier de ses frères un pupitre public. D'ailleurs, le Frère Michel lui-même le regrette. Je suis sûr que les difficultés de la mission arésienne viennent principalement de là. La peur du monde a fait que la mission a cherché des citations imposantes dont les signatures rassurent le public, mais qui ne font que croiser par hasard sur un point par ci par là la foi arésienne ; le résultat est que le public ne sait plus à quoi nous croyons exactement.
Aucune des citations de Daniel C. [104C79] ne croise notre foi dans la salut par la pénitence, notre foi dans la création del'âme par l'homme vivant, notre foi dans un monde sans chefs, etc. La puissance originale de La Révélation d'Arès reste cachée..
Comme dit M.M., Frère Michel lui-même est sans contestation "un homme pudique et modeste", mais il est normal qu'au milieu de ses propos il n'assomme pas son public en se référant sans cesse à lui-même ; ce serait insupportablement pédant. Il a cité, pour varier un peu, des philosophes ou des penseurs extérieurs, mais les Pèlerins d'Arès n'ont pas à faire de même, sauf exception et avec mesure.
La grande erreur et plus qu'une erreur la grande faute des Pèlerins d'Arès est de n'avoir rien fait pour promouvoir leur frère aîné (Rév d'Arès 16/1) et fondateur, le témoin de La Révélation d'Arès. Maintenant que le Frère Michel est âgé, sa promotion publique pose beaucoup plus de problèmes pratiques qu'elle n'en posait il y a dix ou vingt ans, mais on pourrait au moins le citer. Ce n'est pas au Frère Michel qu'il faut demander comment rédiger ceci ou d'organiser cela, parce que sa modestie l'entravera toujours et amoindrira le résultat, mais c'est à ses frères de le hisser avec dignité sur l'estrade du monde.
Le diaporama de Daniel C. [104C79] est à mon avis dommageable, parce qu'il porte n'importe quel profane à s'imaginer que ce que dit La Révélation d'Arès est ce que disaient Luther King, Hugo, Sartre, Monod, Gandhi, ce qui est faux, sauf peut-être pour Gandhi et encore, je n'en suis pas sûr, parce que Gandhi était djaïn et croyait dans la réincarnation.
Nous avions une pensée maîtresse et nous l'avons cachée... par peur ! Mais peur de quoi, je vous le demande ? Si nous ne sommes pas derrière le Frère Michel, si nous n'amplifions pas sa voix, où sommes-nous et qui sommes-nous ?
G. R.


Ce commentaire m’en rappelle un autre, dans une entrée précédente, qui disait en gros : « il n’y a qu’un seul livre qui vaille d’être lu. »
J’aime bien le travail réalisé par Daniel. Non pas parce qu’il « cacherait » le prophète, mais parce qu’il témoigne de l’universalité du Fond Libérateur que centre et concentre la Révélation d’Arès.
Dieu n’est pas que dans la Parole révélée, mais aussi dans son Souffle.
Citer des frères du passé ou du présent n’est en soi rien d’autre que d’en rendre témoignage.
Certes aucun des frères cités ne disposait de la Révélation d’Arès, et l’on a beau jeu de pointer leurs « erreurs »…
Mais ces frères étaient sans nul doute en effort d’ascension ; et justement, équipés comme nous le sommes du Projecteur arésien, il nous est possible, au lieu de cerner leurs limites rabâchées, de leur rendre hommage, de fouiller leur part d’Héritage, d’apprendre d’eux, parce qu’ils ont cheminé, vécu, souffert, aimé sans compter et que leurs témoignages vivent dans leurs écrits et nous encouragent dans les nôtres.
Je ne m’amputerai d’aucun frère.
On peut trouver dans le travail de Daniel des améliorations à faire, mais sûrement pas une intention de « cacher » la Révélation d’Arès ou son témoin, qui au contraire, et je pense que c’était la visée de l’auteur, viennent en leur temps - sur la vidéo comme dans l’histoire réelle ! – non pour effacer la richesse spirituelle universelle, mais pour la féconder en une nouvelle vie fraternelle.
Au-delà du désaccord sur le travail ponctuel d’un frère, je ne comprends pas ces injonctions à s’appauvrir et mutiler son témoignage spirituel :
« [L’aîné] a cité, pour varier un peu, des philosophes ou des penseurs extérieurs, mais les Pèlerins d'Arès n'ont pas à faire de même. »
Ah bon ? Et pourquoi ça ?
Ce que fait l’aîné, nous sommes en responsabilité de le faire :
« Tout Ce Que J’ai dit ici vaut aussi pour tes fidèles et les générations de ta descendance. » EA, 39/10
Laurent.



Des conseils de l’aîné pour relayer, éclairer, utiliser les travaux de nos frères de tous les temps.


J'ai peu de temps devant moi pour achever ma mission et celle-ci m'absorbe complètement pour l'essentiel: La Révélation d'Arès, faute de temps pour connaître le reste, tout ce qui mérite d'être rencontré et connu sur terre. Je vous envie de pouvoir aller au-devant de modes d'expression que je ne connais pas, faute de temps, et je vous remercie de m'en parler.
http://freesoulblog.net/jIC/jICtv.html

S'arrêter à la lumière de Bouddha ne peut être qu'une halte, puisque nous ne sommes pas invités à devenir bouddhistes, mais une halte propice à une réflexion heureuse, réconfortante.
http://freesoulblog.net/jHA/jHAtv.html

Clairement, le Créateur à Arès relance le véhicule de spiritualisation du monde, mais tous les mouvements qui nous ont précédés ont balisé la route. Nous ne pouvons pas les ignorer.
http://freesoulblog.net/jHA/jHAtv.html

Ceci dit, les Pèlerins d'Arès apportent un plus d'une ampleur capitale et incomparable: La vérité toute fraîche revenue du Créateur, régénérée, permettant de relire des enseignements anciens usés, gâtés, réduits par le temps, les oublis, les censures et les déformations.
http://freesoulblog.net/jHA/jHAtv.html

Vous me direz que la bonne pensée dans La Révélation d'Arès désigne la pensée du prophète, pas celle d'un think tank. C'est vrai dans le texte, mais tout comme le prophète n'aboutirait à rien et serait même sans objet sans le peuple que le Père lui demande de conduire (Rév d'Arès 40/5), sa pensée n'aboutirait à rien sans l'apport actif des pensées de ses frères.
http://freesoulblog.net/jGB/jGBtv.html

Nous ne pouvons pas rassembler notre force spirituelle sans réflexion, et je ne crois pas une seconde que le Créateur pense que ses créatures sont dénuées de possibilités de réfléchir en groupe.
http://freesoulblog.net/jGB/jGBtv.html

N'est-ce pas justement au retour du spirituel simple et "sauvage" au meilleur sens du mot que nous invite La Révélation d'Arès? Je maintiens qu'à ceux qui considèrent ou qui se préparent à démontrer (je m'y attends) que notre foi arésienne est un recul "dangereux", nous pouvons opposer les travaux de Lévi-Strauss.
http://freesoulblog.net/jHB/jHBtv.html

Je crois que les gens "assis dans leurs salons, bien rassasiés, ventres bedonnants, discutant des crèves-la-faim et imaginant des solutions" sont plutôt des politiques et des idéologues que des philosophes. Je pense que vous avez une vue un peu courte de la philosophie, qui n'a pas connu que des pratiquants bien rassasiés et discutailleurs, mais aussi des Socrate, des Diogènes, des Spinoza, des tas de gens plutôt mal nourris et peu enclins à tomber dans les idées qui valorisent en société. Certains prophètes ou leurs disciples aussi ont philosophé sur la Vérité qu'ils étaient appelés à transmettre. Mais je vois ce que vous voulez dire. Dites-vous cependant que beaucoup de ces philosophes nous ont appris à penser, nous ont fourni les outils de la réflexion.
http://freesoulblog.net/jHB/jHBtv.html

Je crois que la Parole du Créateur que nous avons reçue sous forme de La Révélation d'Arès est d'abord une connaissance, une connaissance avant tout. Partant de là, tous les hommes qui ont apporté une connaissance de valeur (…) ne peuvent que nous intéresser, nous Pèlerins d'Arès. Ce n'est pas par intellectualisme que nous nous intéressons à Lévi-Strauss ou à d'autres, mais par besoin d'ajouter du savoir au grand Savoir du Père. Le salut du monde sera la somme d'additions nombreuses.
http://freesoulblog.net/jHB/jHBtv.html

Si je cite quelques philosophes, ce n'est pas pour étaler mon savoir, qui n'est pas aussi étendu qu'on peut le penser, d'ailleurs. C'est seulement pour montrer que je suis, comme tout être humain, le résultat d'une évolution de la pensée humaine qui m'a très longuement précédé, des siècles et des siècles durant, et que je ne suis pas un génie qui sort tout de lui-même comme le Créateur sortit l'univers. Je dois tout au Père de l'Univers (Rév d'Arès 12/4) et à beaucoup d'hommes qui m'ont précédé, dont les philosophes, dont j'ai d'autant plus besoin que je dois prophétiser, qui ne signifie pas prédire l'avenir, mais expliquer et vulgariser dans le monde le sens d'une sublime Parole que j'ai reçue et qui ne me doit rien.
Dit autrement: Homme qui ne doit pas grand chose à lui-même, le monde me doit moins encore. Je remplis sa mission de transmetteur et d'explicateur d'un grand Message de la Création en s'aidant des outils (mais pas forcément des idées) que lui ont donnés des hommes qui ont réfléchi et qui ont su exprimer leurs réflexions avant lui.
http://freesoulblog.net/jHE/jHEtv.html





Dernière édition par frèrelibre le Mer 17 Fév 2010 - 2:58, édité 4 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Relayer, éclairer, utiliser les travaux de nos frères !

Message  Invité le Mer 17 Fév 2010 - 0:46

Chapeaux bas messieurs, dames ! Il est bon de se souvenir.


Et HAUT LES CŒURS !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Relayer, éclairer, utiliser les travaux de nos frères !

Message  Invité le Mer 17 Fév 2010 - 2:29

Merci Laurent pour cette réponse.
C'est grâce à ce qu'apportèrent les Hommes pour aider le monde à évoluer (à leur manière et avec leur moyen propre) que Dieu a pu revenir à Arès, reparler à l'Homme.
Sous-estimer, négliger voire refuser cet apport antérieur précieux c'est quelque part refuser de reconnaître que même actuellement il y a des gens (sous diverses façons de s'organiser, de croire et de faire) qui apportent aussi au monde, de la même façon que les PA, pa.

Si on est incapable de reconnaître l'apport antérieur, comment pourrait-on reconnaître l'apport actuel de gens de Biens (croyants et non-croyants) non arésiens ?

Clairement, le Créateur à Arès relance le véhicule de spiritualisation du monde, mais tous les mouvements qui nous ont précédés ont balisé la route. Nous ne pouvons pas les ignorer.
Ni surtout les mépriser (c'est ce que je ressens en lisant ce commentaire).

Plus de sectarisme, plus de religion !! Ou alors comme dit Njama
HAUT LES CŒURS !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Relayer, éclairer, utiliser les travaux de nos frères !

Message  Invité le Mer 17 Fév 2010 - 2:49

"Si on est incapable de reconnaître l'apport antérieur, comment pourrait-on reconnaître l'apport actuel de gens de Biens (croyants et non-croyants) non arésiens ?"

Oui... Non seulement le reconnaître, mais s'en nourrir, le prolonger, le relayer :
c'est de même que feront les générations repentantes d'ailleurs, sauf erreur :




Non pas un homme montre la Voie ;
non pas un autre homme trouve la Vie,
mais beaucoup d’hommes se succédant au tombeau montreront la Voie,
une multitude dont les os ajoutés dresseraient une montagne trouvera la Vie,
parce que le Père ne donne plus la Vie ;
Il L’a donné une fois, l’Oasis.

Comment un seul homme,
mille hommes même,
retrouveraient-ils la Source enfouie
sous le piétinement des batailles,
sous les pas des caravanes des marchands,
sous les processions des prêtres,
sous les reins des prostituées,
sous le Vent de la Colère de Dieu ?
Des générations repentantes camperont sur ce désert pour en tamiser le sable,
le fouiller comme une mine,
pour retrouver la Vie
.

EA/24

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Relayer, éclairer, utiliser les travaux de nos frères !

Message  Invité le Mer 17 Fév 2010 - 2:54

Assunta a écrit:
Si on est incapable de reconnaître l'apport antérieur, comment pourrait-on reconnaître l'apport actuel de gens de Biens (croyants et non-croyants) non arésiens ?

J'ai quelques frères et sœurs des siècles passés, qui m'ont "tellement" réchauffé l'âme.
Mon cœur serait complétement déchiré de devoir me séparer de ces lentille ou chèvre ... que j'aime. C'est impossible.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Relayer, éclairer, utiliser les travaux de nos frères !

Message  Invité le Mer 17 Fév 2010 - 3:05

njama a écrit:
Assunta a écrit:
Si on est incapable de reconnaître l'apport antérieur, comment pourrait-on reconnaître l'apport actuel de gens de Biens (croyants et non-croyants) non arésiens ?

J'ai quelques frères et sœurs des siècles passés, qui m'ont "tellement" réchauffé l'âme.
Mon cœur serait complétement déchiré de devoir me séparer de ces lentille ou chèvre ... que j'aime. C'est impossible.

Idem !

C'est le sens exact, littéral et vécu de mon "affirmation" (pardon de me citer) :
"Je ne m’amputerai d’aucun frère."











etc.

SANS OUBLIER :



Non mais !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Relayer, éclairer, utiliser les travaux de nos frères !

Message  Invité le Mer 17 Fév 2010 - 13:40

Réponse de FM par rapport au diaporama de D.C.

Si j'ai publié le commentaire de Daniel C. c'est bien que, sans être inconscient de l'amalgame, je n'en ai pas été froissé personnellement, sachant que je suis intellectuellement médiocre comparé aux grands hommes cités dans ce diaporama, tellement plus dignes que moi d'attirer l'attention du public. Mais, à la réflexion, M.M. et G.R. ont peut-être raison et nous avons, vous et moi, peut-être tort. Notre mission peut en tout cas y réfléchir.
D'un côté :


Oui "le diaporama de Daniel C (104C79) est très beau." Non seulement "il nous montre" que je ne suis "pas le seul à transmettre de belles et grandes idées sur le changement intérieur individuel," mais "il nous montre" que — dans la limite des idées humanistes ou philosophiques citées par le diaporama — je n'ai de moi-même rien à ajouter aux pensées émises bien avant moi par des cerveaux éminents, susceptibles d'inspirer à l'homme sa mise en valeur et son élevation sociales et éthiques. Je ne suis pas un penseur. Je n'eus aucune réflexion personnelle sur les sujets qu'aborde La Révélation d'Arès avant qu'elle me fût dictée. Si j'avais eu quelques idées personnelles de valeur sur la libération sociale et/ou spirituelle de l'homme et quelque talent pour les exposer, je n'aurais pas attendu pour prêcher et écrire sur ces sujets que le Créateur par Jésus en 1974 puis Lui-même en 1977 me confie la mission de répandre sa Parole. Je ne suis ni un humaniste, ni un philosophe, ni un métaphysicien, ni un moraliste, ni même un penseur. Je suis un rien du tout comparé à Hugo, Monod, Gandhi, King, Sartre, qui, soucieux du progrès de l'humanité, avaient vraiment par eux-mêmes quelque chose à dire et à ajouter à la réflexion générale sur le progrès humain. Je ne suis qu'un homme de Dieu.
D'un autre côté :
Vous n'êtes probablement pas Pèlerin d'Arès, vous parlez en sympathisant du Fond, en ami des idées trouvées dans La Révélation d'Arès vues sous l'angle d'un humanisme et même d'un humanisme spirituel grandiose.
Mais si vous étiez un Pèlerin d'Arès, vous pourriez trouver à M.M. et G.R.de bonnes raisons de penser comme ils pensent.
Pèlerin d'Arès, vous vous sentiriez directement concerné corps, esprit et âme (Rév d'Arès 17/7), concerné et travaillé dans votre conscience et dans vos tripes par la quête intérieure permanente de l'image et ressemblance du Père, la quête du Fond des Fonds, concerné par le prophétisme dans lequel La Révélation d'Arès lance un petit reste que le souci du mal et le souci de l'éradiquer de vous-même et du monde empêchent de dormir — C'est mon cas, en tout cas —. Si vous étiez ce pécheur conscient de devoir cesser d'être pécheur (Rév d'Arès 30/10-11), conscient qu'il doit jusqu'à son dernier souffle faire pénitence et moissonner sans relâche d'autres pénitents afin que tous ensemble ils préparent le Jour de Dieu — et non seulement l'apothéose de l'homme comme mortel intelligent —, vous comprendriez ce que veulent dire M.M. et G.R. Vous comprendriez que la mission des Pèlerins d'Arès ne se place pas du tout sur le même terrain que celui des grands penseurs, philosophes et humanistes que cite le diaporama en question.
Pour conclure :
Le diaporama de Daniel C., il faut bien le reconnaître, fait un amalgame ou, à tout le moins, présente les choses de façon maladroite ou disproportionnée qui peut porter le profane à croire que les œuvres respectives des grands hommes cités rejoignent l'idée centrale de La Révélation d'Arès. C'est faux et en ceci M.M. n'a pas tort. Il m'a semblé que ce diaporama, que je n'ai vu qu'une seule fois il est vrai, part du point de vue qu'on inviterait mieux à lire La Révélation d'Arès en rationalisant le bien par des citations intellectuelles fameuses. Or, le souci central de La Révélation d'Arès est indiscutablement inverse ; son souci central est de dérationaliser le bien, de le transcender, de faire de l'homme de bien un Dieu (Rév d'Arès 2/13). L'auteur du diaporama a-t-il tort ou raison de faire l'impasse sur ce fait primordial ?
Si nous puisons nos arguments aux penseurs et aux les grandes idées générales, nous commettons peut-être une erreur plus préjudiciable que nous le pensions, comme le souligne M.M., parce que nous ne moissonnons pas des humanistes, des socialistes, des philosophes, des philanthropes, des humanitaires, et parce que d'une façon générale La Révélation d'Arès ne nous envoie pas aux Semailles mais à la Moisson (Rév d'Arès, 6/2), c.-à-d. ne nous envoie pas convertir des incroyants et des contradicteurs, mais moissonner un petit reste de héros spirituels semés, capables de rediviniser le monde. Rediviniser le monde, voilà un souci que n'avait aucun des grands hommes cités par le diaporama qui, sous cet angle-là, a plutôt, de mon point de vue, une tendance déspiritualisante ou, si l'on préfère, une tendance trop culturalisante.
Mais chez nous Pèlerins d'Arès la mission est libre. Chaque mission ou missionnaire choisit sa façon d'évangéliser et en général on ne me demande pas mon avis. Qui a tort, qui a raison ? Il y a en tout cas matière à réflexion.


---------------------

Toujours parler de ces gens (humanistes, des socialistes, des philosophes, des philanthropes, des humanitaires) comme des incroyants ET des contradicteurs. Il y en a très certainement mais de généraliser n'est-ce pas un grand tort ?

Rediviniser le monde, voilà un souci que n'avait aucun des grands hommes cités par le diaporama
Certes ils n'avaient pas eu la RA pour se resouvenir de cela (se diviniser ou rediviniser). Mais certains appliquaient l'évangile et même chez les non-croyants, ils mettaient l'Homme, sa beauté, sa force, en avant...
Appliquer la Parole (consciemment ou pas idest sans croire) n'est-ce pas se rediviniser (tout du moins un début de redivinisation) puisque appliquer la Parole c'est aussi se changer intérieurement, car on ne peut dire des choses belles et hautes pour l'Homme si on ne les a pas comprises soi-même, imprégnées en soi, si on ne les a pas faites siennes ?!

La RA est un rappel, seulement un rappel. Certains avaient compris ce que Dieu demande sans l'avoir jamais lue.

Autre point :
"sachant que je suis intellectuellement médiocre comparé aux grands hommes cités dans ce diaporama"
Il faut arrêter cette culpabilité imprégnée de culture religieuse notamment. De se croire toujours MOINS CECI MOINS CELA, cela influe dans notre vie, sur nos projets et action, et à entretenir cette croyance en soi, cela finit par faire perdre/amoindrir non seulement sa propre valeur mais surtout les idées et actions valables qui pourraient avoir un bel impact.
Arrêtons toute culpabilité et toute dévalorisation de soi !! Ce n'est pas ainsi que l'on fera avancer les choses pour soi et pour le monde !

Cette façon de penser (sans parler des rabâchages), fait que les choses en sont quasiment au même point et freine tout élan. Il nous faut redevenir maître de nos pensées qui sont créatrices !!!
Dieu le dit partout dans toute Sa Parole : l'Homme est fort, puissant. Ce n'est pas que dans le sens physique mais également il a la force de diriger ses pensées, sa parole, pour donner une autre direction à sa vie afin de se grandir et aider le monde à grandir. L'Homme tourné vers le Bien (croyant ou pas en Dieu) comprend cela. Dieu a tout mis en nous pour redevenir maître de nous-mêmes, et cela passe en tout premier lieu par la maîtrise de nos pensées, de ce que l'on croit de soi-même, de l'amour que l'on se porte. Sans regarder cela en premier on ne peut aimer l'autre et croire en l'autre.
Attention à nos façons de penser et de notre façon de nous voir !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Relayer, éclairer, utiliser les travaux de nos frères !

Message  navy le Mer 17 Fév 2010 - 16:50

Non seulement "il nous montre" que je ne suis "pas le seul à transmettre de belles et grandes idées sur le changement intérieur individuel," mais "il nous montre" que — dans la limite des idées humanistes ou philosophiques citées par le diaporama — je n'ai de moi-même rien à ajouter aux pensées émises bien avant moi par des cerveaux éminents, susceptibles d'inspirer à l'homme sa mise en valeur et son élevation sociales et éthiques. Je ne suis pas un penseur. Je n'eus aucune réflexion personnelle sur les sujets qu'aborde La Révélation d'Arès avant qu'elle me fût dictée. Si j'avais eu quelques idées personnelles de valeur sur la libération sociale et/ou spirituelle de l'homme et quelque talent pour les exposer, je n'aurais pas attendu pour prêcher et écrire sur ces sujets que le Créateur par Jésus en 1974 puis Lui-même en 1977 me confie la mission de répandre sa Parole. Je ne suis ni un humaniste, ni un philosophe, ni un métaphysicien, ni un moraliste, ni même un penseur. Je suis un rien du tout comparé à Hugo, Monod, Gandhi, King, Sartre, qui, soucieux du progrès de l'humanité, avaient vraiment par eux-mêmes quelque chose à dire et à ajouter à la réflexion générale sur le progrès humain. Je ne suis qu'un homme de Dieu. FM


Remarquable ! parce qu'il écrit trés bien et parce que son analyse est trés juste


Vous comprendriez que la mission des Pèlerins d'Arès ne se place pas du tout sur le même terrain que celui des grands penseurs, philosophes et humanistes que cite le diaporama en question FM
</FONT>

Nous le comprenons.
</FONT>

Toujours parler de ces gens (humanistes, des socialistes, des philosophes, des philanthropes, des humanitaires) comme des incroyants ET des contradicteurs. Il y en a très certainement mais de généraliser n'est-ce pas un grand tort ? Assunta

Mais Assunta, ce n'est pas ce que les pa font Ou as tu vu qu'ils parlent de ces grands hommes comme des incroyants ET des contradicteurs ?

"sachant que je suis intellectuellement médiocre comparé aux grands hommes cités dans ce diaporama" FM

Là par contre je trouve que tu as raison.


Relayer, éclairer, utiliser les travaux de nos frères ! Frerelibre

utiliser les travaux de nos frères ! Faut dire ça (suivez mon regard) à l'accueil
D'un autre coté, oui bien sûr mais ce n'est pas parce que quelqu'un a fait une vidéo qu'il faut absolument la trouver géniale. Cela dit je n'ai pas vu cette vidéo


navy

navy

Messages : 914
Date d'inscription : 20/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relayer, éclairer, utiliser les travaux de nos frères !

Message  Invité le Mer 17 Fév 2010 - 17:43

Bonjour Navy
Mais Assunta, ce n'est pas ce que les pa font Ou as tu vu qu'ils parlent de ces grands hommes comme des incroyants ET des contradicteurs ?

Voilà ce que dit FM et ce qu'il laisse sous-entendre :
nous commettons peut-être une erreur plus préjudiciable que nous le pensions, comme le souligne M.M., parce que nous ne moissonnons pas des humanistes, des socialistes, des philosophes, des philanthropes, des humanitaires, et parce que d'une façon générale La Révélation d'Arès ne nous envoie pas aux Semailles mais à la Moisson (Rév d'Arès, 6/2), c.-à-d. ne nous envoie pas convertir des incroyants et des contradicteurs, mais moissonner un petit reste de héros spirituels semés, capables de rediviniser le monde.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Relayer, éclairer, utiliser les travaux de nos frères !

Message  Invité le Mer 17 Fév 2010 - 23:44

Voilà ce que dit FM et ce qu'il laisse sous-entendre :
nous commettons peut-être une erreur plus préjudiciable que nous le pensions, comme le souligne M.M., parce que nous ne moissonnons pas des humanistes, des socialistes, des philosophes, des philanthropes, des humanitaires, et parce que d'une façon générale La Révélation d'Arès ne nous envoie pas aux Semailles mais à la Moisson (Rév d'Arès, 6/2), c.-à-d. ne nous envoie pas convertir des incroyants et des contradicteurs, mais moissonner un petit reste de héros spirituels semés, capables de rediviniser le monde.
Nous sommes ainsi faits de ne jamais (ou très rarement) totaliser notre pensée par les mots. En dehors de l'espace poétique, et de quelques Paroles, je ne connais rien qui condense le réel par quelques mots.
En lisant cette phrase, je me demande qui sont les contradicteurs dont il parle
Contradicteurs des incroyants ? c'est la première idée qui me vient à l'esprit, car des humanistes, des socialistes, des philosophes, des philanthropes, des humanitaires ne sont pas forcément des incroyants. La plupart d'entre eux ne l'étaient pas d'ailleurs historiquement.

Qu'ils fussent croyants ou incroyants n'a peut-être du reste que peu d'importance, ils étaient "animés", au sens étymologique de l'âme, anima dont en mythologie Psyché (en grec souffle) est une personnification.

Ces gens ont toujours été du poil à gratter, des empêcheurs de penser ou de croire en rond pour tout les systèmes qu'ils soient politiques ou religieux (la séparation des deux pôles est historiquement récente et pas universelle), ils étaient parfois des illuminés qui coupaient la chique aux dévots, aux mitres, ou comme des génies qui clouaient le bec aux savants.
A la plupart d'entre eux, on leur reconnaissait "des qualités d'âme". (âme "l'hâ", notion peu précise, j'en conviens, mais c'est une façon de parler que tout le monde comprend).

J’ai envoyé Mon Souffle sur toute la terre ... dans leur poitrine où Je souffle ...dit la RA (EA 4/10 & 11)

Est-ce une constante, un Souffle jamais interrompu (?) il me plaît de l'imaginer ! Aides "discrètes" (Semailles ?) du Créateur (?) "relatives et mesurées" face aux problèmes pour éviter trop de dérives (?) Présence attentive, attentionnée ... qui soutient les cœurs. On n'envoie pas un prophète touts les quarts d'heure
Autant de petites étoiles dans l'obscurité.
Certaines ont éclairé ma nuit, comme d'autres ont éclairé les vôtres ... faute de mieux, ou que je ne devienne meilleur.
Poitrines qui aspirent ce souffle et l'expirent.

Nœud gordien.
Késako ? (de l'occitan Qu’es aquò ?, « Qu’est-ce que c’est ? »)
Un problème quasi-inextricable. C'est la signification globale, transcrite populairement par "un paquet de nœuds" dont il serait très difficile de venir à bout.
Le trancher d'un coup d'épée comme la légende dit qu'Alexandre le Grand le fit n'est pas la solution. Si elle l'avait été, nous n'en serions pas là.

Nous hébergeons tous la solution en nous.
http://www.freesoulblog.net/jIA/jIAtv.html

Corollaire, j'ai envie de dire, c'est que la solution est aussi une somme d'acteurs (qu'on nommera comme on voudra) qui commencent à démêler le paquet de nœuds patiemment. Chacun selon ses talents, ses capacités, ses possibilités et les opportunités de le faire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Relayer, éclairer, utiliser les travaux de nos frères !

Message  Invité le Jeu 18 Fév 2010 - 5:07

De Laurent @Assunta
tu écris :

"Autre point où FM affirme :
"sachant que je suis intellectuellement médiocre comparé aux grands hommes cités dans ce diaporama"
Il faut arrêter cette culpabilité imprégnée de culture religieuse notamment."

On peut se croire sincèrement "intellectuellement médiocre" sans s'en culpabiliser !
Pourquoi faudrait-il s'en culpabiliser ?
L'intellectualité ne fait pas le salut, pas même au sens de changer sa vie.

Pour autant,
je ne partage pas l'opinion qu'a de lui frère Michel, dont l'outillage intellectuel et son maniement sont à mes yeux loin d'être médiocres (mais je le suis sans doute moi-même ce qui ne donne pas de crédit à mon ressenti);
et je ne partage pas non plus ton analyse Assunta, sur sa "façon de penser", qui n'a d'autre visée à l'évidence que servir Dieu efficacement.
Il est quand même le mieux placé pour prioriser...
Pour autant il nous invite aussi à réfléchir à notre témoignage arésien, sans fermer aucune voie.

Alors essayons déjà juste de tirer partie et des expérimentations, et des critiques, pour accorder un peu mieux tous les violons d'Arès.


Fraternellement.


-----------------------------------

MA REPONSE :


Attention à nos façons de penser sur soi, et à notre façon de nous percevoir !

De se croire toujours MOINS CECI MOINS CELA PAR RAPPORT AUX AUTRES, cela influe dans notre vie, sur nos projets et action, et à entretenir cette croyance sur soi-même, cela finit par faire perdre/amoindrir non seulement sa propre valeur mais surtout les idées et actions valables qui pourraient avoir un bel impact.
Ce n'est pas ainsi que l'on fera avancer les choses pour soi et pour le monde !

Je dis "Arrêtons toute culpabilité et toute dévalorisation de soi !!" je pense vraiment que la culpabilité (dans le sens de REGRET) entraîne la dévalorisation. Je généralise, je ne m'arrête pas (qu')au côté intellectuel.

"Alors essayons déjà juste de tirer partie et des expérimentations, et des critiques, pour accorder un peu mieux tous les violons d'Arès."
Je n'ai pas à être d'accord avec ce que tout ce que tu dis sous prétexte d'accorder nos violons. Je ne rampe pas et tu le sais !! Il ne faut pas exagérer !! Relis-moi bien je dis résumé grossièrement qu'il n'a pas à se comparer à qui que ce soit. Chaque être étant unique, chacun apporte suivant ce qu'il possède !! Et j'explique ce qui me paraît important : la façon de penser de soi et de se voir influe sur ce que l'on est et ce que l'on fait.

Il ne faut pas non plus la fausse humilité ?! 30 ans qu'il rabâche (solitude, moyen) et qu'il déplore n'être pas un bon écrivain ou un écrivait tout court (il se comparait surtout sur le plan écriture, sur le plan technique, pas sur le plan intellectuel). Je trouve que cette façon de faire peut non seulement exaspérer voire faire fuir les gens, mais surtout cela le dessert en tout premier lieu.

Dieu nous a créé Grand, Il nous a tout donné. A nous de nous en servir. Et honnêtement il fait de grandes choses alors cela me surprend qu'il parle ainsi !! Modestie ou fausse humilité ? Au bout de 30 ans on peut se poser la question !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Relayer, éclairer, utiliser les travaux de nos frères !

Message  Invité le Jeu 18 Fév 2010 - 12:29

Le lien :

http://ascensionfraternelle.blogspot.com/2010/02/je-dois-tout-au-pere-de-lunivers-rev.html?showComment=1266459317929

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Relayer, éclairer, utiliser les travaux de nos frères !

Message  Invité le Jeu 18 Fév 2010 - 12:35

Chère Assunta, tu écris

"Je n'ai pas à être d'accord avec ce que tout ce que tu dis sous prétexte d'accorder nos violons. Je ne rampe pas et tu le sais !! Il ne faut pas exagérer !!"

Tu n'as à être d'accord avec rien de ce que je dis si tu n'es pas d'accord !
Nous échangeons franchement et j'essaie.
Mais accorder les violons arésiens n'est pas un "prétexte" : c'est notre devoir.
Mes unis Dit le Père.
Sans ramper, sans exagérer ni les insuffisances des uns/de soi, ni les mérites des autres/de soi,
- je crois.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Relayer, éclairer, utiliser les travaux de nos frères !

Message  Invité le Jeu 18 Fév 2010 - 14:05

D'affirmer que FM, parce qu'il se dit médiocre par rapport aux hommes cités dans le diaporama, se culpabilise lui-même (dans le sens regretter de ne pas être comme eux) et se dévalorise d'autant,
ne doit pas provoquer de désunion.
Relis bien mes posts. J'exprime l'importance de ne pas se dévaloriser, se culpabiliser (ici dsans le sens de regret) car ces sentiments rejaillissent sur soi et dans l'univers, car notre parole, pensée, sont créatrices. Ni surtout rabâcher (il ne le fait plus en ce moment et c'est très bien) car tout cela est comme un boulet au pied, ça nous freine.

Même Bernloub a tout compris de travers.
FM lors de l'enseignement a du expliquer cela : que notre propre parole (écrite et parlée) est créatrice. Donc attention à ce que l'on pense et croit sur soi-même.

Reprend Isaîe lui-même le dit que la parole ne revient pas à moi sans effet. C'est pour cela que j'exprimais que FM n'a ni à avoir de regret ni à se dévaloriser. Oter cela pour ne pas que cette énergie négative le freine.
Affirmer cela n'est pas anti-arésien ou anti-FM. Ce n'est pas non plus la désunion ! Il ne faut pas exagérer.

Bonjour Bernloub vous dites :
"au contraire de trouver celui du frère Michel que vous citez "culpabilisant" (il n'y a rien d'ailleurs de "culpabilisant" dans la Révélation d'Arès mais au contraire de responsabilisant pour se créer bon)"

Vous m'avez mal lu ou je me suis mal exprimée. J'ai dit que FM, parce qu'il se dit médiocre par rapport aux hommes cités dans le diaporama, se culpabilise lui-même (dans le sens regretter de ne pas être comme eux) et se dévalorise d'autant !

D'affirmer que je trouve FM culpabilisant, vous vous trompez et me prêtez des sentiments à son égard que je n'ai pas, mais alors pas du tout.
De plus je n'ai absolument pas l'image de la RA culpabilisante. Au contraire lorsque je l'ai lue la première fois j'ai senti non seulement la liberté qu'elle demande de retrouver mais surtout la joie d'être un être responsable.
Merci de bien relire.
Je dis au contraire qu'il a fait de grandes choses, qu'il apporte et qu'il n'a pas à se sentir médiocre, etc...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Relayer, éclairer, utiliser les travaux de nos frères !

Message  Invité le Jeu 18 Fév 2010 - 14:12

"Même Bernloub a tout compris de travers."

excuse-nous amie.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Relayer, éclairer, utiliser les travaux de nos frères !

Message  pat le Jeu 18 Fév 2010 - 14:24

Je reprends un peu le thème lancé par frèrelibre : relayer, éclairer, utiliser les travaux de nos frères.
Je vois que ce thème suscite quelques remous sur le blog du témoin et parmi nous. Je suis d'accord avec frèrelibre pour dire que nous montrons tous la voie.

Cependant la réponse du témoin suggère que nous ne sommes pas sur la même longueur d'onde.
Par plusieurs de ses interventions ces temps derniers, le témoin essaie de nous faire comprendre ce qu'il attend de ceux qui veulent vraiment s'engager à ses cotés. Il nous incite, d'autre part à ne pas nous prendre pour ce que nous ne sommes pas. Il définit donc ce qu'est un Pélerin d'Arès engagé avec son prophète :


....vous parlez en sympathisant du Fond, en ami des idées trouvées dans La Révélation d'Arès vues sous l'angle d'un humanisme et même d'un humanisme spirituel grandiose.
....
Pèlerin d'Arès, vous vous sentiriez directement concerné corps, esprit et âme (Rév d'Arès 17/7), concerné et travaillé dans votre conscience et dans vos tripes par la quête intérieure permanente de l'image et ressemblance du Père, la quête du Fond des Fonds, concerné par le prophétisme dans lequel La Révélation d'Arès lance un petit reste que le souci du mal et le souci de l'éradiquer de vous-même et du monde empêchent de dormir — C'est mon cas, en tout cas —. Si vous étiez ce pécheur conscient de devoir cesser d'être pécheur (Rév d'Arès 30/10-11), conscient qu'il doit jusqu'à son dernier souffle faire pénitence et moissonner sans relâche d'autres pénitents afin que tous ensemble ils préparent le Jour de Dieu — et non seulement l'apothéose de l'homme comme mortel intelligent —, vous comprendriez .... que la mission des Pèlerins d'Arès ne se place pas du tout sur le même terrain que celui des grands penseurs, philosophes et humanistes ....
.....
son souci central ( de la Révélation d'Arès) est de dérationaliser le bien, de le transcender, de faire de l'homme de bien un Dieu (Rév d'Arès 2/13). ......d'une façon générale La Révélation d'Arès ne nous envoie pas aux Semailles mais à la Moisson (Rév d'Arès, 6/2), c.-à-d. ne nous envoie pas convertir des incroyants et des contradicteurs, mais moissonner un petit reste de héros spirituels semés, capables de rediviniser le monde.

On peut constater que le témoin a des exigences spécifiques qui correspondent à ce qu'il a identifié comme étant sa mission. Pour le reste, c'est à notre conscience de définir ce que nous pouvons et devons faire, sachant que lorsque l'on construit un bâtiment le maçon n'est pas supérieur au plâtrier, ou au peintre. Heureusement que tout le monde n'est pas que peintre ou plâtrier.

Par ailleurs et dans d'autres parties du texte, le témoin ne disqualifie pas l'immense majorité de ceux qui sont ses alliés dans la mission : ceux qui font connaitre le Message arésien, ceux qui lui apporte ponctuellement une aide en temps ou en argent, et ceux qui n'ayant jamais entendu parler du message arésien sont malgré tout et malgré eux, les alliés des autres, par la droiture de leur vie.
Tout cela forme un tout qu'il ne faut pas sous estimer sans prendre le risque de former une élite complètement isolée du reste du monde.

Lorsque j'entends des puristes dont je n'ai jamais entendu parlé autrement que pour dénigrer ce que d'autres font et notamment notre action par sites, par forums ou par blogs, ici sur internet, j'ai envie de leur demander s'ils savent combien de personnes ont lu la Révélation d'Arès grâce à une information, grâce à un témoignage sur internet. Combien ont compris par le biais d'internet que devenir meilleur pouvait changer le monde....
Personne ne peut répondre à cette question comme eux ne peuvent pas connaitre l'impact réel de leur mission de rue...Nous n'avons en tout cas, les uns et les autres aucune raison de pavoiser.

Car si je connais effectivement quelques femmes et hommes qui ont répondu vraiment à l'appel du témoin, je ne vois pour l'immense majorité d'entre nous que des raisons de rester modeste et bienveillant vis à vis des initiatives des autres.
Le témoin s'époumone à dire qu'il ne faut pas préjuger de ce que sont ou de ce que font les autres et que les différences de niveau d'action ne peuvent en aucun cas définir le degré de la satisfaction divine.

De la même façon que je n'aime pas qu'on se dévalorise entre nous, je n'aimerais pas que ce forum devienne un lieu public de critiques même légères du témoin de l'évènement. Nous avons toute latitude pour penser à titre personnel ce que nous voulons. Mais nous risquons de mal servir la spiritualité dont nous nous réclamons par des critiques dont nous ne mesurons pas toujours le degré d'exactitude.
Vous allez prendre cette réflexion pour vous Assunta, mais ce 'est pas le cas. Votre intervention me donne juste l'occasion de le répéter pour nous tous, moi y compris.
amitiés

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relayer, éclairer, utiliser les travaux de nos frères !

Message  Invité le Jeu 18 Fév 2010 - 15:03

En attendant pour relativiser un peu sur nous-mêmes on peut tous se dire:





Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Relayer, éclairer, utiliser les travaux de nos frères !

Message  Invité le Jeu 18 Fév 2010 - 16:03

D'accord à 100% Pat !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Relayer, éclairer, utiliser les travaux de nos frères !

Message  Invité le Jeu 18 Fév 2010 - 17:05

je n'aimerais pas que ce forum devienne un lieu public de critiques même légères du témoin de l'évènement.

D'accord Pat
Ce forum n'étant pas un forum de pèlerins d'Arès, ni un site dédié spécifiquement à la révélation d'Arès, ni un "ring" , je ne vois pas ce que vient faire ici ce type de critiques.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Relayer, éclairer, utiliser les travaux de nos frères !

Message  navy le Jeu 18 Fév 2010 - 19:17


Bonjour à tous,

On s'embrouille un peu dans les citations

Bien que cela n'est pas trés important, je rectifie mon post du hier à 14:50
ou je n'ai pas fait ma citation assez longue, d'ou malentendu possible.

J'ai cité:

"sachant que je suis intellectuellement médiocre comparé aux grands hommes cités dans ce diaporama"

Alors que j'aurai dû citer:


"sachant que je suis intellectuellement médiocre comparé aux grands hommes cités dans ce diaporama"


Il faut arrêter cette culpabilité imprégnée de culture religieuse notamment. De se croire toujours MOINS CECI MOINS CELA, cela influe dans notre vie, sur nos projets et action, et à entretenir cette croyance en soi, cela finit par faire perdre/amoindrir non seulement sa propre valeur mais surtout les idées et actions valables qui pourraient avoir un bel impact.

Bref cela n'a pas grande importance, cela dit
FM écrit trés bien et a la plupart du temps des analyses remarquables et je le rejoint dans cette analyse (concernant cette vidéo) car il souligne la spécificité de la la mission d'Arès, ce que ces grands hommes ont apporté à l'humanité est une chose et la mission spécifique de FM est autre chose.
Par contre là ou ça pose probléme c'est de faire toute une histoire pour une simple vidéo, le FM a peut-être des choses plus importantes à faire non ? Et semble prendre plaisir de rentrer dans ce qui devaient être nos conversations privés. Le frere Daniel C a fait une vidéo, elle n'est pas accepté, n'en faisons pas tout un plat.


Navy

navy

Messages : 914
Date d'inscription : 20/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relayer, éclairer, utiliser les travaux de nos frères !

Message  Invité le Jeu 18 Fév 2010 - 20:02

Il serait dommage que le sujet se borne à une vidéo, que je continue de trouver très sympathique et nullement "tendancieuse" et autres jugements.

Ce qui est en jeu est :
- la variété possible de nos témoignages
- la tonalité de fraternité pour les améliorer
- l'enracinement même de la Révélation.


Deux voies de témoignage se dégagent :
une voie exclusiviste
une voie incluante

et les deux viennent de la même foi en la possibilité de diviniser la Terre
et les deux peuvent être complémentaires ou sectaires
tout est dans la droiture, l'apprentissage
et la qualité de fraternité pour améliorer son travail et... celui des autres.

J'ai détaillé autant que possible ces dimensions sur le fil :
http://ascensionfraternelle.blogspot.com/2010/02/je-dois-tout-au-pere-de-lunivers-rev.html?showComment=1266500950359

Quant à ma petite personne :

j'ai tout appris du Souffle,
que ce soit en moi,
chez des frères de tous horizons,
ou dans la Parole.

Telle est ma vie, ma spiritualité, son existentialité, sa fraternité :
tel est mon témoignage.



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Relayer, éclairer, utiliser les travaux de nos frères !

Message  Invité le Jeu 18 Fév 2010 - 20:25

Par contre là ou ça pose problème c'est de faire toute une histoire pour une simple vidéo
Je suis d'accord ! je la trouve assez sympa cette vidéo et une belle invitation (à mon idée). Joli travail de communication qui ne peut pas bien sûr tout résumer.
On s'embrouille un peu dans les citations
L'ensemble m'a paru assez clair, humainement fédérant et cohérent, tout en faisant passer un certain nombre de messages, comme celui-ci:
http://archipelares.org/diaporama/1/

"Que vous soyez croyant ou "non",
sachez qu'une immense espérance
et un grand idéal ont été réactivés
par l'événement qui s'est déroulé
à Arès en France (Gironde)
et l'Appel du Créateur qui y a été lancé"
Lisez le livre la Révélation d'Arès
et vous comprendrez qu'un vrai idéal universel
de beauté, bonté, générosité,
liberté, création, a été relancé
.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Relayer, éclairer, utiliser les travaux de nos frères !

Message  pat le Jeu 18 Fév 2010 - 21:33

Que vous soyez croyant ou "non",
sachez qu'une immense espérance
et un grand idéal ont été réactivés
par l'événement qui s'est déroulé
à Arès en France (Gironde)
et l'Appel du Créateur qui y a été lancé"
Lisez le livre la Révélation d'Arès
et vous comprendrez qu'un vrai idéal universel
de beauté, bonté, générosité,
liberté, création, a été relancé
.

Tant pis si ce Daniel n'est pas pèlerin d'Arès reconnu. Il participe comme nous tous à la diffusion du Message arésien et en conséquence, aide le témoin dans sa mission.

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relayer, éclairer, utiliser les travaux de nos frères !

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 10:52


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum