Spiritualités

MOUVEMENT HUMANISTE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

MOUVEMENT HUMANISTE

Message  Invité le Ven 2 Nov 2007 - 0:25

SILO de son vrai nom MARIO RODRIGUEZ COBOS
Silo est le fondateur du MOUVEMENT HUMANISTE.
Le Mouvement Humaniste n'est pas une association, un parti ou quelque chose de définit dans des papiers, c'est tout simplement une philosophie de vie qui exprime l'importance de traiter les autres comme on aimerait être traité. A partir de cette philosophie de vie qu'il est important de vivre en soi, les humanistes s'organisent sur différents front d'actions (Politique, social, mondial) car leur but est d'humaniser la terre pour amener la Nation Humaine Universelle.
Pour humaniser la terre (cfMH) ou changer le monde (cfRA) il y a action : sur soi (changement en soi) et dans le monde (changement du monde). Le changement en soi est important car on ne peut amener ce qu'on ne vit pas et/ou ce qu'on n'a pas compris. De même il est primordial d'amener des choses dans le respect et l'amour de l'autre, sans rien imposer !

LA NATION HUMAINE UNIVERSELLE
* Ce qui définit une nation humaine, ce ne sont pas la couleur de peau, la langue ou les structures administratives imposées, mais la reconnaissance mutuelles de personnes qui s'identifient à des valeurs communes.
* Une Nation Humaine Universelle qui ne soit pas uniforme mais multiple et diverse : diverse par ses ethnies, ses langues et ses modes de vie ; diverse par ses localités, régions et provinces autonomes ; diverse par ses idées et ses aspirations ; diverse par ses croyances, son athéisme et sa religiosité ; diverse dans ses formes de travail ; diverse dans la créativité.

----------------------------------------
Voici les 6 idées les plus générales du Mouvement Humaniste visant à la NATION HUMAINE UNIVERSELLE :
Placer l’être humain comme valeur et préoccupation centrale
* C’est consacrer les ressources d’un pays pour lutter contre la misère, les maladies, l’analphabétisme..., et non pas dans l’armement et l’organisation du commerce mondial dans ce qu'il a de plus néfaste.
* C’est aider l'humain à développer sa spiritualité, lui rappeler son potentiel immense pour retrouver sa nature spirituelle.

Affirmer l’égalité de tous les êtres humains
* C'est travailler pour le dépassement de l'égalité formelle des droits devant la loi, pour avancer vers un monde d'égalité des chances pour tous afin de permettre à l'humain de s'épanouir.

Reconnaître la diversité personnelle et culturelle
* C’est réorganiser la société en supprimant toutes les discriminations qui
touchent les couples homosexuels et lesbiens, les familles monoparentales, les cultures non reconnues, les croyances ou religions discriminées, toute discrimination réalisée au nom de la différence économique, raciale, ethnique et culturelle. Affirmer les caractéristiques propres de chaque peuple.

Développer la connaissance au-delà de ce qui est accepté aujoud'hui comme vérité absolue
* L’histoire nous enseigne que l’être humain dépasse tout ce qui le limite
et le fait souffrir. Ainsi la Renaissance a été la période du passage d’un obscurantisme religieux à une redécouverte des sciences, de la philosophie et de l’art, et le départ de progrès fabuleux et libérateurs.
Aujourd’hui nous affirmons la nécessité pour l’humanité de dépasser la préhistoire technologique et matérialiste qui asphyxie l’être humain, l’enfermant dans le modèle d’homo-consommatus renfermé et
individualiste.

Affirmer la liberté d’idées et de croyances
* Si la liberté d’expression existe en France - nous ne risquons pas la prison en exprimant nos opinions publiquement - il n’en est pas moins vrai d’affirmer que les médias sont contrôlés par les grands groupes financiers, que ceux qui expriment des opinions dénonçant la direction
libérale actuelle sont dénigrés, exclus, montrés du doigt. Au-delà des individus, force est de constater que la société s’oriente vers la répression croissante des courants idéologiques et des organisations qui échappent à son contrôle.

Rejeter toute forme de violence et de discrimination
* Une société pleinement humaine suppose le dépassement des conditions de violences économiques, psychologiques, religieuses, raciales, sexuelles et physiques. Ce dépassement de la violence et de la discrimination se fait en soi-même, envers nos proches, voisins, etc... et à fortiori au sein des cultures et traditions pour ne garder d'elles que le meilleur.

Ces propositions de considérer l'être humain en tant que valeur centrale, de favoriser l'égalité des chances pour tous, de reconnaître la diversité en s'opposant à toute discrimination, de favoriser la liberté de penser et de lutter contre toute forme de violence, caractérisent notre pensée et notre action dans les aspects les plus généraux. En même temps ces propositions finissent par former un style de vie et un mode de relations de la plus haute valeur morale, qui s’expriment par le Principe de Solidarité : "Lorsque tu traites les autres comme tu veux qu'ils te traitent, tu te libères !"

-------------------------------------

SPIRITUALITE HUMANISTE
Méditations et Cérémonies. L'humain a une force, un potentiel énorme en lui qu'il peut développer, pour se transformer, se changer, pour transcender sa vie. Cette force lui permet d'être maître de sa vie, autonome, responsable, réfléchi... C'est l'homme, par ses choix de vie qui fait l'histoire et non l'histoire qui fait l'homme. Croyants et incroyants comprennent cela et travaillent ensemble à cette réalisation.


EXTRAIT DU MESSAGE DE SILO
Le message est l'expression du Profond, de l'intériorité de l'esprit humain capable de transcender les temps et les espaces dans lequel vit notre "moi". C'est le moyen de nous mettre en présence du Sacré.

LE CHEMIN (extrait)
* Si tu crois que ta vie se termine avec la mort, ce que tu penses, sens et fais n’a pas de sens. Tout s’achève dans l’incohérence, la désintégration.

* Si tu crois que ta vie ne se termine pas avec la mort, ce que tu penses doit coïncider avec ce que tu sens et ce que tu fais. Tout doit avancer vers la cohérence, vers l’unité.

* Si tu es indifférent à la douleur et à la souffrance des autres, toute aide que tu demandes ne trouvera pas de justification.

* Si tu n’es pas indifférent à la douleur et à la souffrance des autres, tu dois faire (en sorte) que coïncide ce que tu penses avec ce que tu sens et ce que tu fais pour aider les autres.


* Apprends à traiter les autres de la manière dont tu veux être traité.

* Apprends à dépasser la douleur et la souffrance en toi, dans ton prochain et dans la société humaine.

* Apprends à résister à la violence qu’il y a en toi et en dehors de toi.

* Apprends à reconnaître les signes de ce qu’il y a de sacré en toi et en dehors de toi.


* Ne laisse pas passer ta vie sans te demander : «Qui suis-je ?»

* Ne laisse pas passer ta vie sans te demander : «Vers où vais-je ?»

* Ne laisse pas passer un jour sans te répondre qui tu es.

* Ne laisse pas passer un jour sans te répondre vers où tu vas.

* Ne laisse pas passer une grande joie sans remercier en ton intérieur.

* Ne laisse pas passer une grande tristesse sans réclamer en ton intérieur cette joie qui est restée conservée.

* N’imagine pas que tu es seul dans ton village, dans ta ville, sur la Terre et dans les mondes infinis.

* N’imagine pas que tu es enchaîné à ce temps et à cet espace.

* N’imagine pas que dans ta mort s’éternise la solitude.


-----------------------------------------------

Assunta

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum