Spiritualités

ECOLE ? DANGER AU PAYS DES TALIBANS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

ECOLE ? DANGER AU PAYS DES TALIBANS

Message  Invité le Ven 12 Mar 2010 - 1:07

Voici un reportage très instructif où Shamsia nous donne une leçon de courage !!

Ecoles, un tableau noir
Un reportage de Gilles Jacquier

Prendre le chemin de l’école, une routine partout dans le monde mais pas en Afghanistan. Shamsia en sait quelque chose. Vitriolée par les Talibans, cette jeune écolière a été brûlée vive à l’acide. Gilles Jacquier est parti pour Envoyé spécial dans la province de Kandahar à la rencontre de ces écolières et de ces professeurs qui chaque jour défient l’ordre des Talibans : 8 ans après la chute de leur régime, les étudiants en religion s’opposent toujours à l’école. L’insurrection menée par ces fondamentalistes a désormais, pour cible de guerre, l’éducation. Assassinats de professeurs, écoles brûlées, les attaques se multiplient et les soldats de la coalition doivent faire face à un nouveau front. Dans la province de Kandahar, l’insécurité oblige même les familles à cacher leurs enfants pour apprendre. La pauvreté, l’analphabétisme, et la loi tribale multiplient les obstacles à l’éducation…



http://envoye-special.france2.fr/index-fr.php?page=reportage-bonus&id_article=1676






Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ECOLE ? DANGER AU PAYS DES TALIBANS

Message  Invité le Ven 12 Mar 2010 - 2:33

Enlevez le pétrole au problème de cette guerre en Afghanistan, et tous les armées disparaissent.

Les véritables raisons du conflit sont le pétrole, le gaz et des pipelines autour de la Mer Caspienne. ICI



Les talibans, la démocratie, les droits de l’homme, comme soi-disant motifs du conflit, c’est du pipeau.
Cela me paraît très normal qu'il y ait des insurgés quand des étrangers occupent un pays. Malheureusement la guerre amène un certain nombre de drames.

Irak, Afghanistan, (Iran bientôt ?),même scénario

"Les français n’ont rien à faire en Afghanistan" (L'Afghanistant à Sciences-Po)

Le Plan B est que tous les armées étrangères remballent leurs matériels, et "Go back home !"

Les conditions de la paix
par Jacques Cheminade

La première condition de la paix est de changer radicalement de point de vue. On ne peut partir de l’Afghanistan et aboutir à la paix ; il faut partir de l’ensemble de la région, dont l’Afghanistan est l’épicentre, pour parvenir à une politique de paix de grande envergure, la seule qui puisse durer. Cette politique doit impliquer toutes les parties prenantes de la région : une Loya Jirga (ou grande assemblée) qui doit inclure les principales forces politiques afghanes, les forces de la coalition (FIAS), le Pakistan, l’Inde, l’Iran, la Russie et la Chine, qui vient d’investir dans la mine de cuivre d’Aynak.

Là doit être définie une politique de développement mutuel, fondée sur de grands projets d’intérêt commun, l’acceptation de certaines réformes sociales, concernant notamment l’éducation et le statut des femmes, et l’éradication de la culture et du trafic de drogue. Les projets devront être définis et organisés en commun, y compris celui de l’accès au nucléaire civil pour fournir à toute la région les moyens énergétiques de son développement.

Il est clair qu’un certain nombre d’engagements devront être pris : lutte de tous contre le trafic de drogue, organisation des cultures de substitution, abandon par le gouvernement américain de la sous-traitance d’une partie de la sécurité à des agences privées, renoncement par les talibans parties prenantes de l’accord à tout soutien au terrorisme, que ce soit d’Al-Qaida ou de tout autre, accords de non agression entre Inde, Pakistan et Iran.

Évidemment, nous dira-t-on, vous rêvez ! Vous décrivez des conditions idéales dans une région où rien ne l’est. Cette affirmation a un certain poids. Il faut en effet ajouter quelque chose.

Une telle démarche ne sera possible que dans le cadre d’un nouvel ordre international basé sur le crédit productif public, et non sur l’impérialisme monétariste de la City et de Wall Street. Il faut de l’argent pour les grands projets ; or, dans l’ordre monétariste actuel, il dérive vers les spéculations à court terme sur des actifs existants, sans irriguer l’économie productive ou l’équipement de l’homme et de la nature.


http://www.solidariteetprogres.org/article6396.html

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ECOLE ? DANGER AU PAYS DES TALIBANS

Message  pat le Ven 12 Mar 2010 - 16:37

Le reportage que nous révèle Assunta est l'histoire d'un drame comme il en existe malheureusement dans beaucoup de pays du monde. Comme il en existe depuis que l'Homme est l'Homme. Car, je crois que l'Homme n'a jamais expérimenté ce que nous, nous appelons (sans l'avoir non plus expérimenté ) la liberté et la fraternité absolues sur le mode de l'universalisme.

L'Homme n'a de cesse que de contraindre d'autres Hommes, en général de plus faibles que lui. Lorsqu'il arrive à en contraindre de plus forts, grâce à sa ruse, c'est une grande victoire pour lui.
Autant dire que nous ne sommes pas encore prêts pour tenter de vivre en responsabilité les uns avec les autres.
Pour que la vie soit malgré tout possible et supportable, l'Homme s'est inventé des codes, des lois, des principes (la démocratie). Et tant bien que mal, avec cet arsenal, il arrive à faire fonctionner des sociétés au niveau régionale, voire nationale en plus ou moins bonne intelligence. Il s'agit d'un consensus injuste permettant tout de même une vie communautaire. Mais ces règles ne dépassent guère le contexte nationale ou régionale où elles ont été instituées. Vis à vis des gens qui n'y adhèrent pas, tous les coups continuent d'être permis.
Ce que Dieu nous propose dans son Message arésien, c'est de remplacer ces lois régionales ou nationales par une humanisation universelle.

Bien, mais c'est un autre propos. J'en arrive à l Afghanistan
L'Afghanistan subit les effets des deux aspects que je viens de décrire :
-d'un coté, les effets de tous les gouvernements qui veulent profiter du pactole des environs et il y a de fortes probabilités pour cette phrase de njama soit vraie :
Enlevez le pétrole au problème de cette guerre en Afghanistan, et tous les armées disparaissent.
- d'un autre, un pays divisé entre des gens qui essaient de mettre des règles ou d'autres n'en veulent pas, parce que la religion fondamentaliste leur donne tous les pouvoirs sur les âmes et sur les corps.

Voilà, pour moi, la réalité de ce pays aujourd'hui.
Et mettre en avant le fait que les pays étrangers soient abominables pour répondre à ce que dénonce Assunta, à savoir que ce qui se passe dans ce pays est insoutenable, n'est pas une réponse adaptée.
Il n'y a pas de rapport entre un fait et l'autre fait. L'un ne vient pas minimiser l'autre.
Cela vient réduire la portée de ce que nous livre Assunta, c'est dommage.

Les talibans, la démocratie, les droits de l’homme, comme soi-disant motifs du conflit, c’est du pipeau.
Peut-être effectivement que les motifs du conflit ne sont ni les talibans, ni la démocratie, ni les droits de l'Homme, mais pour autant on ne peut pas dire que tout était dans le meilleur des mondes du temps des Talibans. Et si les gens les plus faibles, les plus vulnérables ou simplement ceux qui veulent vivre libres trouvent des alliés pour les aider à se défaire de théocrates fanatiques, quand bien même ces alliés auraient des motivations inavouables et inavouées, qu'ils profitent de ces alliés.

Pour ma part, je crois que les choses sont surement plus nuancées et que s'il y a au niveau des gouvernements une machine sans état d'âme qui ne connait que son intérêt, il y a aussi à mesure que l'on descend vers les exécutants, des humanistes véritables comme de froids calculateurs. Je suis certain que sur le terrain, les gens (même certains militaires) envoyés par leur gouvernement pour accomplir une tache dont personne ne connait véritablement l'enjeu, ces gens ont une action bénéfique sur une partie de la population, leur redonne espoir et raison de vivre.

Pas d'accord sur la méthode, d'accord sur les énoncés mais de toute manière fraternellement pas d'accord

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ECOLE ? DANGER AU PAYS DES TALIBANS

Message  Invité le Ven 12 Mar 2010 - 17:23

édifiant et effrayant reportage !
on a un devoir d'ingérence
bien sur il y a toujours des raisons économiques dans l'intervention militaire mais pas seulement
comment rester indifférent devant la folie religieuse poussée à l'extrême par les talibans
au point où ils en sont dans leurs obnibulations à détruire les écoles et empêcher toute instruction notemment de la femme
il n'y a malheureusement que la force militaire qui puisse résoudre le problème.
De même que nous même en occident face à la folie hitlherienne il n'y a eu que la force militaire pour venir à bout de ce dangeureux fou !
Bien sur il faut prôner le dialogue sauf quand on abat sans sommation celui qui veut dialoguer !

Regardons notre histoire, ceux qui sont mort par la folie de l'église catholique sous l'inquision aurait peut-être était heureux
que quelqu'un intervienne pour arrêter le massacre.
Ce reportage me montre à quel point nous avons la chance, nous en occident , de vivre dans la paix
Au cour des millenaires passés, il n'y a pas eu une période dans l'histoire qui ne soit traversée par la guerre
je mesure donc la chance que j'ai de vivre dans la paix depuis 53 ans

nous connaissons la paix en france depuis 65 ans et cela semble bien parti pour durée

Bien sur cela ne devrait pas être les américains qui interviennent en Afganistan mais pourquoi l'Onu n'a pas envoyer des militaires pour rétablir la paix ?
il y a encore beaucoup de progrès à faire de ce côté là

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ECOLE ? DANGER AU PAYS DES TALIBANS

Message  Invité le Ven 12 Mar 2010 - 19:46

pourquoi l'Onu n'a pas envoyer des militaires pour rétablir la paix ?

Les cinq pays membres permanents du Conseil de Sécurité des Nations Unies contrôlent 88% du marché global des armements. Cela signifie que les nations qui siègent aux conférences pour la paix, sont les mêmes qui produisent les armes et qui ont d'énormes intérêts à ce que la paix ne soit pas réalisée.




Extrait de la vidéo créée par les Humanistes en 2005-2006:
Pour le texte en entier : http://mondesansguerres.hautetfort.com/archive/2010/02/17/paix-croissante-ou-destruction-croissante.html

Lutte contre la guerre et dépasse aussi la violence qui est présente dans ton coeur.

Dans certaines nations, où l'on vit une période de paix relative, parfois la guerre est seulement un mot écouté à la télé, mais en réalité la guerre est mort, destruction, pauvreté, douleur, c'est l'échec de la civilisation humaine.

Aujourd'hui plus de 30 guerres sont en cours. Chaque année 500.000 personnes meurent à cause des armes, 1.300 par jour, une toutes les minutes.

La dépense militaire mondiale, considérablement augmentée durant les dernières années, a été en 2005 de 1 120 milliards de dollars. La moitié de cette dépense a été soutenue par les Etats-Unis, suivis par la Grande-Bretagne, la France, le Japon et la Chine.

Dans ce classement de l'horreur, suivent l'Allemagne, l'Italie, l'Arabie Saoudite, la Russie, l'Inde, la Corée du Sud, le Canada, l'Australie et Israël. La dépense totale de ces 15 pays est égale au 84% de la dépense militaire mondiale. Il s'agit de chiffres absurdes, il suffit de penser que le sommet du G8 en 2005 a destiné seulement 50 milliards pour les aides à l'Afrique.

Les pays industrialisés sont les principaux exportateurs d'armes légères. Les cinq pays membres permanents du Conseil de Sécurité des Nations Unies contrôlent 88% du marché global des armements. Cela signifie que les nations qui siègent aux conférences pour la paix, sont les mêmes qui produisent les armes et qui ont d'énormes intérêts à ce que la paix ne soit pas réalisée.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ECOLE ? DANGER AU PAYS DES TALIBANS

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 10:51


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum