Spiritualités

L'homme est fou !

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'homme est fou !

Message  Invité le Mar 16 Mar 2010 - 1:03

Ce monde majoritairement rationaliste, qui de ce fait devrait être "réaliste", je m'étonne de le voir plus pessimiste que nous. Regardez les écologistes! Ne voient-ils pas que, déjà au temps où les dinosaures régnaient en maîtres, il y avait des raisons d'être écologiste et pessimiste pour l'avenir de la planète? Pourtant la planète, home de l'homme, créature privilégiée du Créateur, est toujours là et demeurera malgré les nouveaux dinosaures que sont le dioxyde de carbone, les insecticides et le réchauffement climatique. L'absence de foi et d'espérance rétrécit la raison. La Révélation d'Arès ne s'inquiète ni de la disparition des éléphants et des gorilles ni du manque de pommes de terre écologiques, mais elle s'inquiète de la disparition de la bonté et de l'amour. C'est l'amour qu'il faut sauver!

Il nous faut innover en action.

Nous devons inspirer à l'homme des actions, qu'il ait envie d'essayer, de reproduire à notre suite, et qui puissent, ce faisant, le convaincre que l'avenir et même le bonheur et la réussite terrestres sont dans le bien.
Michel Potay

Quelle piètre * opinion de l'écologie

* très médiocre, dépourvu d'intérêt

Nous existons aussi de chair, et il nous faut nous sustenter un peu, un minimum au moins.
Maintenant ce ne sont pas trois bols de prières par jour qui nourrissent seulement son homme, qui ne se nourrira pas que de pain, je suis d'accord, qui feront d'un Big Mac un truc moins dégueulasse ... avec bientôt vraisemblablement des frites Mac Cain OGM


Je ne suis pas bien certain qu'il faille innover en action.
L'homme n'invente rien, il copie la nature, sa créativité n'est jamais qu'une re-création. Au mieux il est architecte, ingénieur, concepteur voire artiste, mais il se sert toujours des matériaux du monde. Il n'invente pas, il ré-invente, comme une mode en chasse une autre, comme une technologie en remplace une autre.
L'homme moderne est déjà un hyper-actif maladif, un compulsif de l'action, un constructeur délinquant qui ne voit bien souvent d'abord que son propre intérêt ou son intérêt immédiat. Il agit pour agir, un peu comme on dit, qu'importe la bouteille, pourvu qu'on ait l'ivresse. Il roule son caillou comme un Sisyphe, il prend à peine le temps de vivre, de regarder les astres, de se questionner sur lui-même, sur le monde dans lequel il vit.
D'ailleurs, quand on lui demande qu'il est, il répond bien souvent par ce qu'il fait dans la vie, par automatismes, par éducation ou conditionnement ce qui revient à peu près au-même ... l'action est devenue son ontologie.

Il me semblerait que ce soit plutôt le contraire dont nous ayons besoin, que l'homme devienne un peu plus contemplatif, qu'il prenne soin de ses actes "jusqu'au bout des ongles". Il nous faut soigner nos actions, y mettre du cœur, sans quoi il n'y a pas de saveur, car "bien_faire est aussi faire bien, et arrêter d'être des quantitatifs, pour devenir et être des "qualitatifs".

Le Livre V /07
Appelle : « (L’)homme (est) fou(! Il) compte l’or. (L’)homme (est) fou(! Il) compte deux chaises (pour) une jambe, deux lits (pour) une nuit. »

Appelle : « Homme fou ! (tu) compte(s) l’or. Homme fou ! (tu) compte(s) deux chaises (pour) une jambe, deux lits (pour) une nuit. » Editions 89

Commentaire : Il faut avertir l'homme qu'il est fou de ne compter que les biens, les réussites, et les droits matériels, et surtout de vouloir toujours plus, le superflu jusqu'à l'absurde (deux chaises pour une seule jambe)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'homme est fou !

Message  Invité le Mar 16 Mar 2010 - 2:12

Vers la sobriété heureuse
http://www.dailymotion.com/video/xa0elk_vers-la-sobriete-heureuse_news

En quelques points, le sens du sacré c’est :

  • se sentir relié aux autres et à la nature dans la solidarité et la complémentarité ;
  • porter les valeurs de la tolérance, de l’entraide, et de la coopération ;
  • être pleinement présent à chaque instant que nous vivons ;
  • responsabiliser notre existence avec honnêteté, sincérité et douceur ;
  • incarner nos engagements et nos valeurs dans les actes simples et quotidiens ;
  • garder confiance quels que soient les évènements que nous traversons, tirer les éléments positifs des épreuves et les leçons qui nous seront utiles pour avancer ;
  • nous laisser surprendre par les cadeaux de la vie ;
Quelques éléments sur cette page,
http://www.colibris-lemouvement.org/index.php/TH/Comprendre/node_1698

la petite vidéo
"Au-delà de la crise écologique, il y a la crise de la relation humaine ... le crise est vraiment dans nos cœurs ... "
Pierre Rabhi

Être ou avoir
Agir pour le bien commun
Se connaître et s’aimer soi-même
Le sentiment d’être relié
Être pleinement présent
Comment faire ?

Voir aussi les propositions

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'homme est fou !

Message  Invité le Mar 16 Mar 2010 - 13:18

Merci pour ces liens Njama !!
Pierre Rhabbi dans la première vidéo qui est postée, explique justement que l'Homme est trop dans l'avoir et pas assez dans l'Etre.

FM veut dire dans le mot action : action spirituelle ou spiritualiser nos actions ou celles auxquelles il y a participation.
Pierre Rhabbi explique aussi très bien la notion de travail qui ne doit plus être un but en soi où l'humain en oublie même son Etre et forcément celui des autres.
Herman Hesse a écrit un livre "Etre, Faire, Avoir" qui est magnifique et vrai.

Dieu a soufflé dans la poitrine des Hommes, ceux qui étaient déjà prêts et se changeaient rejoignent l'Idée même de ce que Dieu veut (comme les ontologues, humanistes, des gens comme Pierre Rhabbi et pleins d'autres qui ne seront dans aucune religion même arésienne...). Le monde est prêt il suffit de s'ouvrir à lui !!!

ETRE-AVOIR
Sur Freesoulblog http://freesoulblog.net/jIC/jICtv.html :







26fev09 93C07
Lorsque le Créateur dit "J'ai, Je suis" [Rév d'Arès ii/1] ne veut-il pas dire aussi "J'ai PARCE QUE Je suis" ?
Parce que, dans ce monde, si vous avez peu (matériellement donc financièrement parlant) vous êtes moins considéré que quelqu'un qui a davantage. Alors si vous avez le strict minimum.
C'est ce que veut dire Ab Al Malik lorsqu'il dit: "Dans ce monde on est ce qu'on a. Si l'on n'a rien on n'est rien, on est invisible".
C'est souvent ce problème que soulève les jeunes de banlieue en particulier, les petites gens en général: Tu n'as rien (matériellement donc financièrement) alors ce que tu dis et penses ne m'intéresse pas, pire n'est pas valable, et l'intelligence même peut être mise en doute.
Faire croire que l'on est parce que l'on a de l'argent (pour avoir le matériel, etc) peut induire en erreur et n'est pas forcément vrai. Je prends un exemple: L'exemple d'une personne empreinte d'esprit religieux et/ou de mentalité bourgeoise qui toutes deux, ces deux mentalités, méprisent les petites gens, cette personne peut se croire être alors que c'est seulement son égo ou orgueil ou esprit de supériorité qui la fait croire ainsi.
Je ne veux pas dire que ceux qui ont beaucoup matériellement donc financièrement ne sont pas, bien sûr que non et heureusement que des gens qui ont sont; il est important que leur exemple existe, mais je pense que c'est plus rare.
C'est souvent le contraire: Être permet d'Avoir.
Quelqu'un a écrit un livre "Être, Faire, Avoir" (je crois que c'est Hermann Hesse) je suis d'accord avec cela.
Maryse



Réponse :
Vous avez raison, mais mon entrée de blog 0093 dit déjà ce que vous dites:
"On est, parce ce qu'on a, donc,
mais le Créateur va plus loin: On a ce qu'on est, aussi.
"
Je me suis borné au seul aspect des quatre mots par lesquels le Créateur se définit, s'identifie: J'ai, je suis dans La Révélation d'Arès (ii/1) et des similitudes avec ce sens que mettent notre mission dans l'aspect possédé: réalisé et coûteux (à ne pas confondre avec lucratif) de La Révélation d'Arès en amont et en aval de sa diffusion, en tant que livre matériellement parlant, et l'aspect qu'Abd Al Malik semble bien donné à ce qu'il réalise matériellement lui-même pour pouvoir être le lanceur de messages qu'il est.
Il est certain que, vu le grand nombre de sens possible des verbes avoir et être du fait de l'insuffisance du langage humain — il faudrait deux verbes spécifiques, qui n'existent pas, pour donner à être et avoir le sens que le Père leur donne — il me faudrait pour comparer entre eux tous ces sens, même sommairement, beaucoup plus qu'une simple entrée de blog. Celle-ci est déjà assez longue ainsi.
Il est certain aussi que la métaphysique ici exprimée demanderait un développement, qui n'est pas le but d'un blog qui n'est qu'un petit carnet de notes, et que faute de développement chacun essaie de la résumer à sa manière. Ma manière est différente de la vôtre, plus générale. Je dis: La soif d'acquérir, la recherche du profit, la quête de la domination ou de la supériorité, ne constituent ni le but poursuivi le Créateur en possédant sa Création, ni le but poursuivi par notre mission en réalisant et vendant La Révélatoon d'Arès, ni le but poursuivi par Abd Al Malik en vendant des CD de rap, d'après ses propos. C'est cet aspect d'avoir qui explique le sens d'être dans ces trois situations où avoir et être devraient être exprimés non seulement par deux verbes spéciaux, qui n'existent pas, mais encore par un seule verbe qui existe encore moins pour dire à lui seule avoir et être.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'homme est fou !

Message  Invité le Mar 16 Mar 2010 - 13:45

njama :

"Quelle piètre * opinion de l'écologie

* très médiocre, dépourvu d'intérêt"


Je rejoins cette vision médiocre !
La seule écologie efficace est de nature 100 % spirituelle.
D'autre part ce n'est pas ce qui entre par la bouche (etc.) qui menace et détruit l'humanité (et le reste), mais ce qui sort du coeur.
D'autre part Pierre Rabhi est très mal vu par les écologistes, et son écologie est de nature spirituelle, très proche en réalité de la perspective arésienne et prophétique.

Dans tous les cas, je trouve que le prophète mérite plus de respect et aussi d'approfondissement de sa pensée - juste pensée - que d'écrire ici "piètre en écologie", ailleurs "nul en économie"...

Je gage d'ailleurs que Pierre Rabhi, un frère doux, mesuré, subtil, ne serait sûrement pas d'accord d'être utilisé pour dévaloriser le frère Michel.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'homme est fou !

Message  Invité le Mar 16 Mar 2010 - 15:22

j'ai quelquefois remarqué chez le Prophète Michel des apparentes contradictions dans sa manière de s'exprimer
mais il n'est qu'un homme, tout ce qu'il dit n'est pas forcément Parole Divine. Il s'efforce comme tout le monde
de suivre l'enseignement du Père qu'il est le premier a avoir reçu.
Par exemple il oublie que s'inquiéter de la disparition des éléphants à cause de l'extention du territoire des hommes et de leur mode de vie c'est aussi une forme d'amour envers les éléphants que Dieu a crée aussi. Les éléphants sont aussi capable d'une forme d'amour entre eux, rien qu'en découvrant comment un éléphanteau est protégé par l'ensemble du groupe.

Il faut bien voir que la manière qu'il a d'exprimer sa pensée s'inscrit aussi dans son histoire et évolution personnel
la prise en compte de l'écologie en tant que consciense d'habiter sur une terre finnie et que nous sommes en liaison permanente avec la nature ne serait ce que par l'air que nous respirons , est relativement récente et n'est vraiment pas une préocupation essentiel des hommes de sa génération.
Même si certain , par exemple Rudolphe Steiner (dont Pierre Rabhi s'inspire) avait lancé des avertissements au début du XXè siecle en disant par exemple que les vaches étaient programmées pour manger de l'herbe et non des animaux, on voit ce qu'il en ai advenu 80 ans plus tard avec l'histoire de la vache folle !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

On en a assez Bové.

Message  Invité le Mar 16 Mar 2010 - 15:44

Patrick R.

" il oublie que s'inquiéter de la disparition des éléphants à cause de l'extention du territoire des hommes et de leur mode de vie c'est aussi une forme d'amour envers les éléphants que Dieu a crée aussi. "


Que sais-tu cher frère de ce qu'oublie ou non le prophète ?
Tout est forme d'amour, je crois qu'il le sait, et même qu'il le vit.
Mais son inquiétude ne voit pas dans l'écologie un remède possible, et je le rejoins.


L'Appel d'Arès nous donne le Remède à tout : il concerne TOUTE la Création ; donc aussi les éléphants, et même les coquelicots !


Quand nous changeons quelque chose ou quand nous nous changeons nous-mêmes, nous devons le faire pour le bonheur des autres, pas pour notre bonheur égoïste. Quand les choses et les êtres changent pour le Bien, c'est comme des coquelicots qui ne seraient déjà plus tout à fait éphémères, que leurs minces tiges relieraient à une éternité heureuse qui court déjà sous la terre, comme aspirés dans le sillage de Dieu. C'est pour cela qu'ils reviennent chaque année, les coquelicots ! Un jour, ils ne mourront plus. Notre pénitence les aura sauvés et aura sauvé le monde.
http://www.freesoulblog.net/jIF/jIFtv.html

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'homme est fou !

Message  pat le Mar 16 Mar 2010 - 22:57

Michel Potay a dit :
La Révélation d'Arès ne s'inquiète ni de la disparition des éléphants et des gorilles ni du manque de pommes de terre écologiques, mais elle s'inquiète de la disparition de la bonté et de l'amour. C'est l'amour qu'il faut sauver!
C'est évident et c'est la priorité des priorités, surtout quand on a la conviction comme je l'ai que cet amour, cette bonté, en retour, donne à la terre une stabilité, une harmonie qui nous éviterait toute lutte de conservation de l'animal et voire de l'Homme, dont la Révélation d'Arès ne nous donne, soit dit en passant, la certitude qu'il n'est pas en train de s'autodétruire.

Sans doute cette menace et vous l'avez tous dit, se résoudrait par l'amour y compris l'amour pour la Création dans son ensemble. Car ne l'oublions pas, il n'y a pas d'humain isolé de l'ensemble. L'amour de l'Homme pour cette Création fait partie du processus de réhabilitation de l'amour. En aimant cette nature on serait peut-être plus enclin à aimer notre prochain qui n'est guère détachable de cette Nature.

Il en va de l'écologie comme il en va de l'aide au prochain (soupe,populaire, aide ponctuelle aux plus pauvres)
A une époque on disait la même chose, à propos de cette charité : quand nous aurons changé, il n'y aura plus de pauvres.
Vrai, mais en attendant on continue de mourir de pauvreté. Il y a des urgences que nous ne pouvons pas ignorer, même si elles ne cadrent pas trop avec l'effort nécessaire sur le long terme.
Pour l'écologie c'est la même chose, il y a des urgences qui ne s'accommodent pas bien avec la nécessité du long terme. Mais nous ne pouvons pas en faire l'impasse, car il est déjà trop tard pour attendre un changement motivé uniquement sur la vertu. Certains essaient de sensibiliser par d'autres approches.

Je ne crois pas qu'on puisse prendre les choses autrement que dans un plan d'ensemble et que perpétrer les tueries d'éléphants, les massacre des gorilles ou la cultures de la pommes de terre avec des produits nocifs, est une offense faite au Créateur et donc une manière de retarder encore le processus de spiritualisation.


Une nouvelle chronique demain matin traitera un peu de ce sujet.

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'homme est fou !

Message  Invité le Mar 16 Mar 2010 - 23:40

frèrelibre a écrit:njama :

"Quelle piètre * opinion de l'écologie

* très médiocre, dépourvu d'intérêt"


Je rejoins cette vision médiocre !
La seule écologie efficace est de nature 100 % spirituelle.
D'autre part ce n'est pas ce qui entre par la bouche (etc.) qui menace et détruit l'humanité (et le reste), mais ce qui sort du coeur.
D'autre part Pierre Rabhi est très mal vu par les écologistes, et son écologie est de nature spirituelle, très proche en réalité de la perspective arésienne et prophétique.

Dans tous les cas, je trouve que le prophète mérite plus de respect et aussi d'approfondissement de sa pensée - juste pensée - que d'écrire ici "piètre en écologie", ailleurs "nul en économie"...

Je gage d'ailleurs que Pierre Rabhi, un frère doux, mesuré, subtil, ne serait sûrement pas d'accord d'être utilisé pour dévaloriser le frère Michel.

Excuse-moi, frèrelibre, mais je ne vois pas où j'ai dévalorisé le Frère Michel.
J'avais précisé le sens de piètre pour parer justement à ce genre de réaction qui pouvait me pendre au nez, car il n'y a absolument rien de péjoratif dans ce terme "piètre". Je n'ai pas dit minable, piteuse, misérable, insignifiante ...De plus je parle d'une "opinion" piètre (médiocre), pas de la personne qu'il l'émet.

Je n'ai pas dit, ni écrit non plus qu'il était "nul" en économie, mais qu'il n'en avait pas compris comme beaucoup, les fondamentaux. Il faut à la base avoir quelques notions sur la création monétaire ... au moins.

Je me cite:
et rendre les emprunts (1.200 milliards d'euros pour le seul gouvernement français).
...
Chaque fois que l'un de nous a acheté une machine à laver, une voiture, un appartement à crédit, il s'est fait complice du système bancaire autant que s'en est fait complice l'état en empruntant 1.200 milliards d'euros.
Michel Potay
Visiblement le frère Michel (qui a plein de talents par ailleurs) n'a rien compris à l'économie !
Après quoi, je démonte très honnêtement son argument en le démontrant ! Je lui rends même service si il se croyait lui-même, comme d'autres, complices d'un système.

Sujet: Re: LA SEULE VRAIE CRISE la crise de l'homme
Mar 2 Mar - 0:08
http://vie-spirituelle.forums-actifs.net/un-mouvement-issu-de-la-revelation-d-ares-f3/la-seule-vraie-crise-la-crise-de-l-homme-t86.htm#1621

Frère Michel a plein plein plein de talents, mais il n'a pas la science infuse partout ni des connaissances pointues en tous domaines. Il serait le premier à le reconnaître.
Franchement, je ne vois pas où ? j'aurais manqué un seul instant de respect pour sa personne ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'homme est fou !

Message  Invité le Mar 16 Mar 2010 - 23:48

Cher njama, tes précisions suffisent amplement à corriger l'impression que j'ai eue, je t'en remercie.

Je suis bien certain que l'homme Michel n'a pas la science infuse, et lui-même encourage à un droit scepticisme - au sens antique* - envers lui, comme on l'a su récemment.
Par contre je le rejoins, et avec lui tous les ignares en économie et en écologie : rien que l'Amour rallumé partout, cela seul sauvera tout.
Autrement dit, il n'y a pas de questions économiques ni écologiques, mais celle-ci :
que faisons-nous pour nos frères (je ne parle pas que des humains) ?

Bien à toi.



*hormis ce qui est certain ou digne de foi, tout mettre en libre examen.



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'homme est fou !

Message  Invité le Mer 17 Mar 2010 - 2:23

Sa spécialité du frère Michel, si je puis dire, c'est Le Créateur , pas la création monétaire visiblement.

Chacun son parcours, j'ai dix ans de banque derrière moi, dans une autre vie que celle d'aujourd'hui. L'économie n'est pas particulièrement ma tasse de thé, mais comme j'aime comprendre ce que je fais, je m'y suis intéressé de très près pour en saisir les mécanismes.

Pour rectifier ses propos, suite à la petite explication que j'exposais sur l'autre forum, je dirais que nous ne sommes pas complices d'un système, mais mis en état de servitude par un système financier contrôlé par une très petite oligarchie internationale, principaux actionnaires des grandes banques, dont également et principalement la FED (banque centrale américaine), ainsi que la BCE (banque centrale européenne), l'une et l'autre étant des Grandes Banques privées, totalement indépendantes des Gouvernements et des Institutions politiques.
Un petit monde qui peut faire la pluie et le beau temps, construire très facilement une ville dans un désert, comme assoiffer une nation.

Comme le dit avec lucidité le tract de Lutte Ouvrière pour les élections régionales que j'ai gardé opportunément dans la poche:

"Les ministres et le Président de la République sont tout aussi impuissants face au grand capital. Ils font les matamores devant les caméras, mais en réalité, ils s'aplatissent devant les grands patrons et les banquiers.
[...]Face à la spéculation financière qui a recommencé pire qu'avant, la seule façon d'empêcher les banquiers de provoquer de nouvelles crises, c'est de les exproprier sans indemnité ni rachat. Si l'économie a besoin des banques, elle n'a pas besoin de banquiers. Il faut soumettre l'activité des banques au contrôle de la population. ..."


N'allez pas en déduire que je milite particulièrement pour des idées d'économie marxiste, ou que je serais d'extrême gauche (ce qui est d'ailleurs opinion politique aussi honorable qu'une autre), car au Front National le raisonnement est quasiment identique. Sortir de l'€uro, de l'Europe, et rétablir le Franc comme monnaie nationale contrôlée par l'État bien évidemment.
Plus que les idées marginales de soi-disant "extrêmes" Gauche ou Droite toutes discutables, c'est bien cela que le système craint ... cette perte de pouvoir sur la création monétaire.

Vous croyiez que la Banque de France était une institution "publique" ? comme son nom "semble" l'indiquer ! et que s'y logeait le Trésor Public, le bas-de-laine de l'État quand il n'est pas en période de vaches maigres ? ...
Croyances populaires que tout ça !!!!!!!!!
Que nenni !


" Pour la quasi-totalité de la population, et je dois dire l’historien inclus évidemment avant qu’il ne découvre les dossiers, un gouvernement … ça se prépare dans des conditions diverses, mais enfin un gouvernement ça n’existe que, en régime parlementaire, parce qu’un parlement lui donne son acceptation, l’agrée, procède à son installation.

Eh bien ça ne se passe pas du tout comme ça !

Depuis Bonaparte, qui a fait à la France des institutions qui consacraient bien la victoire de la bourgeoisie, depuis Bonaparte et la création de la Banque de France, c’est donc une assez vieille affaire, euh, la Banque de France a reçu le moyen de gouverner les gouvernements de façon très simple. Chaque gouvernement dépend des avances de la Banque de France qui est un club de banques privées ... de la Grande Banque, de ce que l’on appelle la Grande Banque, et donc, lorsqu'un gouvernement est pressenti, dans des conditions qu’éclairent aussi les archives, eh bien avant de se présenter devant le Parlement, il se présente devant ce que l’on appelle le gouvernement de la Banque de France, c'est-à-dire le petit noyau des
plus grands banquiers qui régentent la banque de France parmi lesquels on comptait dans la période qui nous occupe, xxxx qui était un des maîtres des industries sidérurgiques de la France, […]


Et donc, tout premier ministre pressenti, accompagné de son ministre des finances, … et donc le gouvernement qui dépendait des bontés de la Banque de France qui lui accordait ou ne lui n’accordait pas ses avances, le gouvernement venait promettre au gouvernement de la Banque de France, au futur gouvernement, de faire un bon usage bien économe des deniers, puisqu’un État c’est bien connu, c’est toujours impécunieux, et que cela a toujours tendance à laisser filer les salaires et autres , et il promettait donc d’appliquer l’assainissement financier qui était la clef de l’octroi des dites avances. J’insiste sur le fait qu’ils promettaient, et que, Herriot en 1924 et Léon Blum en 1936 ont promis …
[…]
J’insiste beaucoup sur le fait que, … je sais bien que cela choquera beaucoup, mais au vu des archives que je produis ce sera difficile de contester, j’insiste beaucoup sur le fait que le gouvernement de la France ne gouvernait rien, mais que la Banque de France gouvernait le gouvernement, et que, en France, il ne date nullement d’aujourd’hui que les banquiers et les industriels gouvernent le gouvernement. C'est-à-dire que le terme fort à la mode depuis un certain nombre d’années, selon lequel parce qu’autrefois les gouvernants gouvernaient, alors qu’aujourd’hui ce sont les banquiers internationaux qui gouvernent est un thème qui correspond à une réalité complètement pas neuve."

Annie Lacroix-Riz, historienne
extraits de sa conférence


http://www.dailymotion.com/video/xztbh_le-choix-de-la-d%C3%A9faite

En même temps, il n'y a pas tromperie, Banque de France ne veut pas dire et n'a jamais voulu dire
Banque de "la" France.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Etre et Conscience, le changement.

Message  Invité le Mer 17 Mar 2010 - 10:54

Que vous inspire cet homme, son témoignage :


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Etre

Message  Invité le Mer 17 Mar 2010 - 11:04


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'homme est fou !

Message  Invité le Mer 17 Mar 2010 - 12:56

frère libre :
Que sais-tu cher frère de ce qu'oublie ou non le prophète ?
Tout est forme d'amour, je crois qu'il le sait, et même qu'il le vit.
Mais son inquiétude ne voit pas dans l'écologie un remède possible, et je le rejoins.


je me fie uniquement aux mots écrits par le prophète Michel, il dit que la révélation d'Ares ne parle pas des éléphants donc il interprête ce silence comme si le problème de leur disparition n'était pas important et que l'important était l'amour a sauvé. Je dis simplement que les animaux nous apprennent aussi une forme d'amour en les observant, si tu veux interprêter cet observation comme une défense de l'écologie, tu le peux car je ne renie pas du tout ce mot. d'ailleurs dans son blog Le prophète a préciser sa pensée en parlant de l'Ecologie politique qu'il critiquait mais pas du simple fait d'être écologiste.
La révélation d'Ares est loin d'aborder tous les sujets sur lequel on peut se poser des questions, par exemple moi je crois qu'il existe des médiums qui on le don de voir et de communiquer avec ceux que l'on appelle les défunts. Des médiums aussi on écrit des livres pour témoigner de leur expérience tout comme le prophète a écrit un livre pour témoigner de son expérience surnaturelle .Est-ce que la révélation d'Ares en parle : non. Devrais-je en déduire que les médiums n'existent pas. Eux aussi à leur manière apporte de l'amour à ceux qui ont perdu un être cher en leur donnant la preuve qu'ils sont bien vivants.


Tu dis :son inquiétude ne voit pas dans l'écologie un remède possible, et je le rejoins.

Pourrais tu me préciser ta pensée : un remède possible à quoi ?
très fraternellement

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'homme est fou !

Message  Invité le Mer 17 Mar 2010 - 14:23

Que vous inspire cet homme, son témoignage :
Merci Mauve pour cette vidéo. c'est magnifique.
Il a senti cette essence à l'intérieur de tous et il est en osmose avec elle. Son témoignage est très beau, réfléchi et bouleversant.
Je suis d'accord avec lui quand il affirme que cette crise est une crise pour dépasser toutes nos limitations (ces excroissances humaines comme il dit : la politique, la religion, les systèmes...) pour nous élever et atteindre une autre conscience pour devenir des vrais Hommes.
Il explique très bien cette crise commune partout sur la terre.
Il a compris la beauté humaine et l'importance pour l'évolution de lâcher nos limitations, nos chaînes dont on s'est entravé depuis des siècles. Les exemples qu'il prend sont très forts et clairs.
Nous sommes liés les uns aux autres et c'est cette essence qui nous lie, dont il nous faut prendre conscience et retrouver en soi.
Cette crise doit être bénéfique dans ce sens. Le danger c'est que la peur qu'elle génère peut malheureusement - par faiblesse et difficulté de progresser, crainte d'évoluer - nous ramener en arrière.

Merci de ce témoignage.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'homme est fou !

Message  Invité le Mer 17 Mar 2010 - 15:40

Patrick.R a écrit:frère libre :

Pourrais tu me préciser ta pensée : un remède possible à quoi ?
très fraternellement

Au mal, la pollution qui les contient toutes.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'homme est fou !

Message  Invité le Mer 17 Mar 2010 - 17:00

que faisons-nous pour nos frères (je ne parle pas que des humains) ?

Même si je suis croyant, je ne pense pas un seul instant que ce monde changera qu'avec des croyants en Dieu (sinon pourquoi ce monde est-il toujours aussi inéquitablement inchangé ?), ni qu'ils soient et puissent être les seuls artisans du changement. Ou même qu'il changerait au prétexte d'être croyant, et qu'il y aurait un Dieu Transcendant ... à Qui il faudrait faire plaisir.
Ce que nous faisons de notre monde, Dieu s'en fout, je crois ça aussi, d'une part parce qu'Il nous laisse "libres" de le gérer à notre guise, et d'autre part, que si nous en venions à scier la branche sur laquelle nous sommes assis, la leçon suffirait en elle-même, et LUI, qu'aurait-Il à se reprocher ? RIEN !
Il ne peut être qu'attristé de ce que nous le mal_menions, et ne pourrait qu'être désespéré que nous le dilapidions sans vergogne.
Je ne pense pas que l'homme en arrivera à cette impasse extrême, car il se prendrait une grande claque dans la figure d'abord, comme quand on marche sur un râteau et qu'on se le prend en plein dans la figure, avant d'avoir pu tout ruiner.

Pourtant la planète, home de l'homme, créature privilégiée du Créateur, est toujours là et demeurera malgré les nouveaux dinosaures que sont le dioxyde de carbone, les insecticides et le réchauffement climatique.
Après moi, les mouches.

il y avait des raisons d'être écologiste et pessimiste pour l'avenir de la planète?

Pourquoi préjuger que les écologistes seraient des pessimistes ? Bien au contraire, ils ne le sont pas, ils ne gémissent pas comme des bigots et des bigotes assis dans leurs coins devant quelques candélabres, ou de belles images pieuses de la Vierge. La beauté du monde, son harmonie, ses subtilités, les subjuguent, les portent, les éduquent . Ils ne restent pas les bras croisés, ils combattent pour défendre cet héritage sur lequel l'homme pousse.
Les spéculateurs tirent profit de la famine, comme ils spéculent même sur le prix de l'eau.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'homme est fou !

Message  Invité le Mer 17 Mar 2010 - 17:53

njama :

"Même si je suis croyant, je ne pense pas un seul instant que ce monde changera qu'avec des croyants en Dieu (sinon pourquoi ce monde est-il toujours aussi inéquitablement inchangé ?), ni qu'ils soient et puissent être les seuls artisans du changement."

C'est tout à fait mon avis : et je crois même que nos frères scandalisés seront les principaux artisans du changement radical : Veillée 28 :

Voilà où Je suis : Ma Parole comme un fleuve s’écoule à nouveau sur les steppes,

Elle trace son cours dans les terres glacées

où J’ai suscité des hommes rudes,

des hommes qui ne Me connaissaient plus dans les masques qu’on M’avait façonnés,

des hommes scandalisés par les puissants et les marchands, les princes et les prêtres.


4. Je les ai suscités; ils ne prononcent pourtant pas Mon Nom ; ils n’écoutent pas Ma Parole ; beaucoup Me haïssent,

mais cela ne leur sera pas reproché

parce qu’ils ont été scandalisés.


5. L’abusé devient prudent;

pourquoi enverrais-Je des prophètes à ceux qui furent visités par les faux prophètes?

C’est d’eux-mêmes que Je fais des prophètes.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'homme est fou !

Message  Invité le Mer 17 Mar 2010 - 18:20

Pour ce qui est de l'écologie, d'un point de vue concret et pratique, en voici selon mes recherches sa géographie mentale :

- il y a l'écologie, "science" de la nature et de ses équilibres, toujours en retard et en discussions incessantes ;
- les écologistes, mafia politicienne en vue, dangereuse ;
- la conscience écologique de masse, qui est sans mérite et sans projet, manipulable (et elle l'est) ;
- la conscience écologique personnelle, qui fait ce qu'elle peut (peu de toute façon), mais laisse le coeur du monde inchangé (or c'est de là que vient tout mal, pollutions comprises) ;
- la conscience totale qui est en train de naître sur Terre, de sa propre auto création et qui ouvrira peu à peu
- puis un Jour brusquement -, les Voies à la Sainteté, à la Puissance, et par-dessus tout à la Lumière.
Nous verrons à ce moment Ce Que Dieu fera,
sunny


ps. "Lutte ouvrière" (!) recrute des gens charmants (je parle sans malice) mais est un goulag mental.
Trotskysme : danger ! (Kronstadt 1921)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'homme est fou !

Message  Invité le Mer 17 Mar 2010 - 21:26

ps. "Lutte ouvrière" (!) recrute des gens charmants (je parle sans malice) mais est un goulag mental.
Trotskysme : danger ! (Kronstadt 1921)
?

Trotsky, banni de l'URSS en 1929, assassiné au Mexique en 1940 ... ne pas confondre trotskysme et stalinisme. Il existe une multitude d'organisations se réclamant du trotskisme, ce qui ne les réunit pas pour autant. Leur point commun ce sont les écrits de Trotsky, qui je pense porte un fond de vérité pour être aussi attractifs, et toujours d'actualité.

Connais-tu personnellement une ou des personnes à Lutte Ouvrière ? Moi, oui, et elles ne me donnent pas l'impression d'être dans un goulag mental, ni d'être endoctrinées comme dans une secte. Non, ils, elles, "croient" dans leurs idées politiques.
Lutte Ouvrière, n'est jamais que l'expression française de l' U.C.I. (Union Communiste Internationale), Lutte Ouvrière, c'est l'Internationale des travailleurs.
http://www.union-communiste.org/?FR-pres-x-x-x-x-x-x.html

Lutte Ouvrière ne recrute pas, tu y vas si tu te sens en phase avec les idéaux de cette famille politique "Internationale", qui ne cherche même pas à "prendre" le pouvoir politique. Comme Trotsky, leur premier objectif, c'est d'abord l'internationalisation des idées qui sous-tendent leurs actions. Lutte Ouvrière ne racole pas, ne convertit pas.
J'ai beaucoup de respect pour eux, je les trouve très ouverts, et j'aime beaucoup Arlette .

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'homme est fou !

Message  Invité le Mer 17 Mar 2010 - 23:54

Assunta a écrit:
Que vous inspire cet homme, son témoignage :
Merci Mauve pour cette vidéo. c'est magnifique.
Il a senti cette essence à l'intérieur de tous et il est en osmose avec elle. Son témoignage est très beau, réfléchi et bouleversant.
Je suis d'accord avec lui quand il affirme que cette crise est une crise pour dépasser toutes nos limitations (ces excroissances humaines comme il dit : la politique, la religion, les systèmes...) pour nous élever et atteindre une autre conscience pour devenir des vrais Hommes.
Il explique très bien cette crise commune partout sur la terre.
Il a compris la beauté humaine et l'importance pour l'évolution de lâcher nos limitations, nos chaînes dont on s'est entravé depuis des siècles. Les exemples qu'il prend sont très forts et clairs.
Nous sommes liés les uns aux autres et c'est cette essence qui nous lie, dont il nous faut prendre conscience et retrouver en soi.
Cette crise doit être bénéfique dans ce sens. Le danger c'est que la peur qu'elle génère peut malheureusement - par faiblesse et difficulté de progresser, crainte d'évoluer - nous ramener en arrière.

Merci de ce témoignage.

Alors nous sommes en osmose, merci Âmie sunny
Merci à tous pour votre Présence, c'est un grand forum et un bien beau groupe de personnes cheers

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'homme est fou !

Message  Invité le Jeu 18 Mar 2010 - 0:35

Merci Mauve, pour ces vidéos, et pour le compliment.

J'ai retranscris en texte, une partie de la première
Moi, je ne peux dire que mon expérience, … un homme ne commence à être, que quand il arrive au rien total de ce qu’il est, de ce qu’il croit, de ce qu’il pense, de ce qu’il aime. Quand on arrive à ce rien complet, alors il faut que quelque chose soit, … ou meurt … n’est-ce pas ? Moi, j’ai connu ça dans les cours des camps de concentration, il n’y avait plus rien, tout était cassé, brisé, … même moi j’étais brisé. Tous les idéaux, les noblesses, tout était brisé, cassé, il n’y avait rien, rien, … rien vous comprenez ? Il n’y avait pas de politique, pas de religion, il n’y avait rien à quoi s’accrochait. Alors, quand il n’y a rien, qu’est-ce qui reste ?
Qu’est-ce qui reste ?

Il y a un centre … de force … d’être. Il y a quelque chose qui reste. Et c’est ça la clef. Ce n’est pas tout ce qu’on pense. C’est pas tout ce qu’on sent, c’est pas tout ce qu’on aime, ce n’est pas les idéaux, c’est pas le bon Dieu, c’est rien de tout ça.

C’est quelque chose qui est poignant, comme si tout l’être était ramassé dans une angoisse si intense que c’est comme une prière ou comme c’est de l’amour, c’est quelque chose qui est chaud, puissant, qui n’a pas de mot, qui est l’être, qui est ce qu’on est. C’est ça, la question ou la chose, à laquelle tout le monde arrive. Quand tout s’écroule, qu’est-ce qui reste ?

C'est bouleversant de l'entendre, mais c'est le contexte qui lui fait prendre conscience de son être qui est bouleversant.

Je ne crois pas comme le laisse sous-entendre cet homme, que ce soit nécessaire à l'homme, de vivre la tragédie, "l'enfer" pour en arriver là.
Je n'ai pas eu besoin de ça.

Armés d'une ardente patience ... suffit comme le disait Rimbaud. Ardente, paisible et sincère, ardente patience qui ne demande rien, n'attend rien, qui se met librement au bord de "rien".

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

A BAS LES CHEFS, surtout couleur rouge sang !

Message  Invité le Jeu 18 Mar 2010 - 7:59

njama a écrit:ps. "Lutte ouvrière" (!) recrute des gens charmants (je parle sans malice) mais est un goulag mental.
Trotskysme : danger ! (Kronstadt 1921)
?

Trotsky, banni de l'URSS en 1929, assassiné au Mexique en 1940 ... ne pas confondre trotskysme et stalinisme. Il existe une multitude d'organisations se réclamant du trotskisme, ce qui ne les réunit pas pour autant. Leur point commun ce sont les écrits de Trotsky, qui je pense porte un fond de vérité pour être aussi attractifs, et toujours d'actualité.

Connais-tu personnellement une ou des personnes à Lutte Ouvrière ? Moi, oui, et elles ne me donnent pas l'impression d'être dans un goulag mental, ni d'être endoctrinées comme dans une secte. Non, ils, elles, "croient" dans leurs idées politiques.
Lutte Ouvrière, n'est jamais que l'expression française de l' U.C.I. (Union Communiste Internationale), Lutte Ouvrière, c'est l'Internationale des travailleurs.
http://www.union-communiste.org/?FR-pres-x-x-x-x-x-x.html

Lutte Ouvrière ne recrute pas, tu y vas si tu te sens en phase avec les idéaux de cette famille politique "Internationale", qui ne cherche même pas à "prendre" le pouvoir politique. Comme Trotsky, leur premier objectif, c'est d'abord l'internationalisation des idées qui sous-tendent leurs actions. Lutte Ouvrière ne racole pas, ne convertit pas.
J'ai beaucoup de respect pour eux, je les trouve très ouverts, et j'aime beaucoup Arlette .

Que le boucher Trotsky ait a son tour été assassiné par ses "amis" staliniens, c'est dans les moeurs de l'engeance bolchévique de l'époque : je ne confonds rien, c'est confondu.
J'ai lu Trotsky, et pour tout dire, Lutte ouvrière est l'organisation gauchiste que je connais la mieux...
Non seulement ils recrutent et recrutent et recrutent - des gens charmants comme je le souligne et toi à la suite -, mais ils recrutent de façon éhontée.
Je connais leurs méthodes externes et internes (les nouveaux n'ont pas droit à la parole dans les réunions, etc.).
Le trotskisme, à l'horizon c'est : la dictature sur le peuple au nom du peuple, point barre.
Bien sûr qu'il s'agit d'un ghetto mental, même si beaucoup de militants biaisent avec : les chefs veillent.

Arlette est très sympathique, comme Besancenot d'ailleurs, comme tous les prétendants-chefs.

Quant à l'attractivité du trotskysme : danger !
N'oublions pas à cause des voix douces... le tonnerre des tyrans.


Le problème majeur est de savoir qui décide, même dans les conditions les plus difficiles. Poussant le volontarisme et le substitutisme à l’extrême, le parti bolchevique va accaparer l’essentiel des pouvoirs. Dès lors, il sera de plus en plus rendu responsable de la dégradation des conditions de vie et contesté non seulement par la paysannerie, mais aussi par des secteurs significatifs de la classe ouvrière. Des dizaines de grèves vont se déclencher contre la détérioration des conditions de vie et de travail, grèves auxquelles, le plus souvent, il sera répondu pa[b]r la répression… au nom de la défense des intérêts historiques du prolétariat, dont le parti bolchevique est bien sûr le dépositaire légitime. La logique sera impitoyable. Tous les groupes politiques indépendants se situant dans le camp de la révolution se verront réduits au silence. Et cette logique ne tardera pas à toucher au fonctionnement du parti bolchevique lui-même, avec l’interdiction des fractions en son sein, des logiques d’exclusion des minoritaires, une conception dictatoriale du centralisme démocratique. Et cela à un moment où les contraintes de la guerre civile étaient largement amoindries à partir de 1921.

28 février 1921 : Les marins de Cronstadt formés en assemblées libres s’indignent des promesses non tenues et de la confiscation du pouvoir : la suite est bien rouge, rouge sang : à Moscou, Trotski, commissaire à la guerre, demande au futur maréchal Toukhatchevski de réduire la rébellion.

Les soldats de l’Armée Rouge s’emparent de Cronstadt en progressant sur la surface gelée du golfe. Après la reddition de la citadelle et la fuite des meneurs en Finlande, ils se vengent de leurs frayeurs dans un bain de sang.




Pour la mémoire de mes frères anarchistes :

LA MAKHNOVTCHINA :
Ce mouvement paysan indépendant, essentiellement « actif » dans le sud de l’Ukraine, était le seul à œuvrer pour l’émancipation totale des travailleurs, autant à un niveau économique que politique. Dès octobre 1918, l’armée insurrectionnelle makhnoviste lutta à la fois contre les allemands et le gouvernement bourgeois de Petlioura. A partir de 1919, l’intervention militaire importante du général Dénikine, qui voulait rétablir un système monarchiste, compliqua encore la tâche révolutionnaire que se fixaient les makhnovistes et qu’ils mettaient en place dans les régions qu’ils libéraient. Les makhnovistes conclurent un accord militaire avec les bolchéviks, qui commençaient à apparaître militairement dans la région, afin de combattre la contre-révolution dénikinienne. Trahis par l’armée rouge, qui était commandée par Trotsky, les makhnovistes furent obligés, en juin 1919, d’abandonner à Dénikine une partie de l’Ukraine. De juin à décembre 1919, l’armée rouge ayant quitté l’Ukraine, l’armée insurrectionnelle makhnoviste se reconstitua, engagea de nouveau le combat contre l’armée de Dénikine et réussit à la vaincre au prix de luttes acharnées. Enfin, pendant toute l’année 1920 et la moitié de 1921, les makhnovistes combattirent en même temps l’armée blanche de Wrangel, qu’ils vainquirent également et l’armée rouge, qui, trahissant de nouveau un accord militaire parvint à annihiler la résistance paysanne ukrainienne. Les bolcheviks traitèrent les makhnovistes de « contre-révolutionnaires » et fusillèrent impitoyablement toutes les personnes qui éprouvaient de la sympathie pour la makhnovtchina.
http://anarchieevangelique.wordpress.com/2009/04/09/reperesune-experience-libertaire-la-makhnovtchina/


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'homme est fou !

Message  Invité le Jeu 18 Mar 2010 - 13:38

"Une autre horde de ces aventuriers, composée de plus de deux cent mille personnes, tant femmes, que prêtres, paysans, écoliers, croyant qu'elle allait défendre Jésus-Christ, s'imagina qu'il fallait exterminer tous les juifs qu'on rencontrerait. Il y en avaient beaucoup sur les frontières de France; tout le commerce était entre leurs mains. Les chrétiens, croyant venger Dieu, firent main basse sur tous les malheureux. Il n'y eut jamais depuis Adrien, un si grand massacre de cette nation; ils furent égorgés à Verdun, à Spire, à Worms, à Cologne, à Mayence; et plusieurs se tuèrent eux-mêmes, après avoir fendu le ventre à leurs femmes, pour ne pas tomber entre les mains de ces barbares. La Hongrie fut le tombeau de cette troisième croisade
[...]
On ne peut guère compter moins de cent mille personnes sacrifiées dans les deux expéditions de St Louis. Joignez les cent cinquante mille qui suivirent Frédéric Barberousse, les trois cent mille de la croisade de Philippe auguste et de Richard, deux cent mille au moins au temps de Jean de Brienne; comptez les cent soixante mille qui avaient déjà passé en Asie, et n'oubliez pas ce qui périt dans l'expédition de Constantinople, et dans les guerres qui suivirent cette révolution, sans parler de la croisade du Nord et celle contre les Albigeois, on trouvera que l'Orient fut le tombeau de plus de deux millions d'Européens"


Voltaire Essai sur les mœurs - Histoire des Croisades-

Les croisades, 2 millions de morts ... d'après les estimations de Voltaire. La plupart chrétiens. eh oui, ils se sont entre-tués entre frères, bien davantage qu'avec les sarrasins, car Rome et Constantinople s'opposaient à l'époque, chacune avait son (ou ses) patriarches. Le Levant a relativement connu moins de batailles car peu d'expéditions atteignirent ces territoires.

Devrais-je proposer d'abandonner le christianisme ? il y aurait de quoi, à la lecture de l'histoire !

Je ne crois pas que nous puissions raisonner comme tu le fais frèrelibre. Laissons à ces époques très troublées, et les hommes et leurs histoires. Les écrits de Trotsky sont d'inspiration marxiste. Ce sont les hommes d'aujourd'hui qui m'intéressent.
On peut faire le procès du communisme, comme on peut le faire du capitalisme, du colonialisme ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'homme est fou !

Message  Invité le Jeu 18 Mar 2010 - 13:47

Personnellement, ce sont TOUS LES HOMMES DE TOUS LES TEMPS QUI M'INTÉRESSENT, mais je n'en fais pas un devoir pour autrui.

Ceci dit il y a des leçons à ne pas oublier, des "matrices" idéologiques à rejeter impérativement
- le trotskisme en fait partie (et bien sûr aussi le christianisme d'église)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'homme est fou !

Message  pat le Jeu 18 Mar 2010 - 22:28

Et l'islamisme d'Etats,

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'homme est fou !

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 3:22


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum