Spiritualités

Z'Aile !

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Z'Aile !

Message  Invité le Jeu 25 Mar 2010 - 9:20





N'est-il pas honteux que les fanatiques aient du zèle et que les sages n'en aient pas ?
Il faut être prudent, mais non pas timide.
Voltaire


(trouvé sur FreeSoulblog entrée 106, signé Un Surgeant)





Ma Parole, ils La proclament à Mon Peuple, mais ils ne La lui abandonnent pas. Leur main gauche L’offre-t-elle ? Leur main droite aussitôt arrête le lecteur dans son zèle pour Moi, comme le magicien met en garde l’insensé qui boit ses philtres sans savoir ; car ils excellent à faire un secret, un lieu sombre, d’eux seuls connu, de Ce Que J’ai livré au monde dans la Lumière.
L’un d’eux La proclame-t-il ? Un autre aussitôt enseigne au peuple ce qu’il doit comprendre, non pas Ce Qu’il a entendu, car ils excellent à faire un murmure étrange, un langage inconnu, de Ce Que J’ai livré au monde dans l’éclat des Cors Célestes, dans les accents harmonieux de Mes Messagers.
Michel, dépose ta couronne, descends de ce trône ; ce sont les Miens, Que J’ai donné en héritage à tout Mon Peuple ; tous sont princes, tous règnent sur la mort et sur l’enfer quand ils vivent selon Ma Parole. J’ai couronné tous Mes Fidèles.

EA, 3/7

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Z'Aile !

Message  Invité le Jeu 25 Mar 2010 - 14:31

Eh oui, le zèle c'est parfois un problème ... les fous de Dieu ou d'autres choses car le zèle s'applique en tous domaines, foi, liberté, justice, politique, travail, ... le zèle militant, le zèle du lecteur, ...

Le zèle c'est de l'ardeur à l'ouvrage, ça donne des z'ailes

Faire du zèle , c'est en faire plus qu'il n'est nécessaire.

On peut aussi montrer du zèle, (s')exhiber, c'est le zèle d'amour, d'apostolat, de conviction, de prosélytisme, comme en manquer ... de zèle. On peut également rivaliser de zèle ...

Ou même faire la grève du zèle , c'est à dire appliquer rigoureusement des règlements à la lettre, ou des consignes de travail afin d'en paralyser totalement le déroulement. (très fun d'ailleurs à faire, on fait un peu le robot, et on n'a pas tous les jours l'occase )

Le zèle, c'est un peu la mesure de l'initiative, ou sa démesure.
Il y a le zèle dévot, et le dévot zélé la frontière entre les deux est parfois pas très discernable pour l'observateur ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Z'Aile !

Message  Invité le Jeu 25 Mar 2010 - 18:03

Zèle du grec ζήλος (zêlos) « jalousie, ferveur » puis en latin zelus avoir du zèle c’est avoir de l’ardeur du dévouement et de l’enthousiasme. Cette racine a donné également en grec ζήλια jalousie.

Ce double sens ou ce basculement potentiel de sens est illustré par les Zélotes :

Les Zélotes (ou zélés, Qiniim en hébreu, de qina, jaloux, exclusif, sur la racine QYN, Caïn), sont les groupes qui combattent le pouvoir romain les armes à la main pendant la Première Guerre judéo-romaine. Révoltés au départ contre le recensement de Quirinius, qui permet l'impôt « par tête », ils se radicalisent et finissent par s'attaquer aussi bien à leurs compatriotes jugés timorés ou soupçonnés de collaborer avec les Romains, qu'aux païens qui - pensent-ils - souillent la Terre promise par leur seule présence.


ardent, actif, attaché, dévoué, empressé, diligent, appliqué, attentif, chaleureux, enthousiaste, enflammé, fougueux, fervent, passionné.
http://www.mediadico.com/dictionnaire/synonymes/zele/1

Le zèle, c'est un peu comme l'état amoureux ; ça éclaire autant qua ça peut aveugler. sunny

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Z'Aile !

Message  Invité le Jeu 25 Mar 2010 - 19:33

frèrelibre a écrit:
Les Zélotes (ou zélés, Qiniim en hébreu, de qina, jaloux, exclusif, sur la racine QYN, Caïn), sont les groupes qui combattent le pouvoir romain les armes à la main pendant la Première Guerre judéo-romaine. Révoltés au départ contre le recensement de Quirinius, qui permet l'impôt « par tête », ils se radicalisent et finissent par s'attaquer aussi bien à leurs compatriotes jugés timorés ou soupçonnés de collaborer avec les Romains, qu'aux païens qui - pensent-ils - souillent la Terre promise par leur seule présence.


C'est une histoire d'argent en fin de compte (c'est à dire toujours la question de qui va l'encaisser), ou de politique, plus que de religion. C'est du nationalisme militant pur et dur, c'est différent du pharisaïsme.

Les pharisiens étaient des indécis contrairement aux zélotes:
Est-il permis, ou non, de payer le tribut à César? Devons-nous payer, ou ne pas payer?
(Mc 12/14)

Rendez à césar ...(Mc 12/17) ... je crois que ça ne devait pas leur parler au fond des tripes !

César, Attila, Lénine, Mao Tsè Toung, GW Bush ou un autre ... même réponse.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Z'Aile !

Message  Invité le Jeu 25 Mar 2010 - 20:42

le lecteur dans son zèle ?


Le philosophe, par André Martin de Barros, peintre français. huile sur toile


Le liseur © Hulton-Deutsch collection

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Z'Aile !

Message  Invité le Ven 26 Mar 2010 - 0:55

On peut voir le zélotes comme des descendants de David, puisque le royaume de David a été le premier État au sens politique de la nation d'Israël, suivi par le règne de son fils Salomon. Un État qui n'a eu une existence que très éphémère. Ou comme des précurseurs avec 2000 ans d'avance du sionisme.


le lecteur dans son zèle ? zèle, au sens, d'ardeur, de ferveur, d'enthousiasme démesuré, jaloux, exclusif, passionnel, fougueux ou fou ?
ou
le lecteur dans son zèle comme le zèle du zélote ? ... qui dit et revendique cette terre promise (ici La Parole), cette Parole qui appartient à tous ! de Ce Que J’ai livré au monde ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Z'Aile !

Message  Invité le Ven 26 Mar 2010 - 9:34

"le lecteur dans son zèle" : il ne s'agit pas du zèle en tant que lecteur mais en tant qu'accomplissant, et la Parole utilise ici ce mot dans un sens qui ne prête à aucune confusion.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Z'Aile !

Message  Invité le Ven 26 Mar 2010 - 12:18

"le lecteur dans son zèle" : il ne s'agit pas du zèle en tant que lecteur mais en tant qu'accomplissant, et la Parole utilise ici ce mot dans un sens qui ne prête à aucune confusion.
Le mot Zèle ici est tiré de la RA. Il est utilisé dans la RA pour démontrer particulièrement - comme Voltaire d'ailleurs le dénonçait - la manipulation des religions/religieux à faire croire aux personnes qui lisent la Parole qu'elles ne sont pas capables de comprendre et qu'elles doivent passer par leur moule pour bien saisir les choses et au pire pour être accepté ou reconnu comme appartenant à un des leurs.

EA- 03/07 à 03/09
Ma Parole, ils La proclament à Mon Peuple, mais ils ne La lui abandonnent pas. Leur main gauche L’offre-t-elle ? Leur main droite aussitôt arrête le lecteur dans son zèle pour Moi, comme le magicien met en garde l’insensé qui boit ses philtres sans savoir ; car ils excellent à faire un secret, un lieu sombre, d’eux seuls connu, de Ce Que J’ai livré au monde dans la Lumière.

Tout est LIVRE AU MONDE clairement et à tous, croyants et incroyants, changeants en soi et désirant changer ce monde.
tous sont princes, tous règnent sur la mort et sur l’enfer quand ils vivent selon Ma Parole. J’ai couronné tous Mes Fidèles
Fidèles ici ne veut pas dire AUTOMATIQUEMENT croire en Dieu, ou fidèle à une religion, à une seule Parole, etc... Fidèle ici veut dire dans sa liberté de choisir le Bien, dans la conscience, dans le libre-choix, dans la réflexion du coeur pour réveiller la Force qui est en nous (ou Divinité pour ceux qui croient). Force/Divinité en nous qui nous aide à devenir des HOmmes de Bien !!
Pour cela même s'il y a incroyance ou rejet de Dieu, la personne ACCOMPLIT.
C'est très important de le rappeler !!


N'est-il pas honteux que les fanatiques aient du zèle et que les sages n'en aient pas ?
Il faut être prudent, mais non pas timide.
Voltaire
Les sages, ceux qui ont du "zèle", ne sont pas QUE des gens croyant en Dieu ou lisant à tout va la Parole et la citant à tour de bras.
NON ! Il y a des gens de Biens - HEUREUSEMENT - non-croyants en un Dieu mais CROYANT EN L'HOMME dont ce forum tient compte et valorise, je le rappelle ici - qui sont plus sages sinon autant sages et zélés que ceux qui ne voient que par leur croyance.

Rares les zélés religieux !! Se borner qu'à ce que l'on croit nous fait voir la vie que par le petit bout de la lorgnette.
Elargissons notre vue, notre horizon. Aimons la DIVERSITE !!


Quant à Voltaire il n'était pas religieux mais spirituel.
http://www.david-zbiral.cz/Voltaire.htm
Voltaire a continué sa lutte incessante contre l’injustice ; c’était un savant qui ne se séparait jamais de la réalité quotidienne, un intellectuel engagé dans le meilleur sens du terme. Il aidait les gens qui étaient accusés injustement, il a commencé à écrire des pamphlets et des polémiques et sous le fameux slogan « écrasez l’Imfâme » il luttait contre l’Église (mais pas contre la religion)...

... Voltaire était un grand critique de l’Église catholique. Il ironisait par exemple le fait que les conciles ecclésiastiques ont condamné la notion des antipodes comme hérétique et pourtant les antipodes ont été découverts par ceux qui respectent le pape et les conciles et on y exporte activement la même foi qu’on croyait la destruction sure, au cas où on pourrait trouver un homme qui eût la tête en bas et les pieds en haut par rapport à nous.

Affirmer que Voltaire était un critique de la religion en tant que telle et former une image de Voltaire athée serait une mauvaise interprétation. En réalité c’était un homme profondément croyant. Mais il refusait deux aspects de la religion : 1.) le confessionnalisme (c’est à dire l’appartenance à une dénomination religieuse spécifique querellant toujours avec les autres) et 2.) ce qu’il considérait comme superstitieux.

À l’exemple des hérétiques médiévaux et des réformateurs, Voltaire confrontait l’état de l’Église de son époque avec l’Évangile. Ce qu’il concevait comme le véritable christianisme était une religion simple, rationnelle, humaniste, non confessionnaliste. D’après lui le judaïsme et le christianisme n’ont pas une valeur plus grande que les autres religions du monde. Dans sa conception, Europe cesse d’être le monde ; elle n’est plus qu’un monde. Ainsi Voltaire reprenait la tradition humaniste qui mettait en cause les fondements idéologiques du colonialisme et l’idée de conversion universelle des aborigènes au christianisme.


Voltaire n'a jamais nié la nécessité d'un être supérieur, moins encore celle de la foi. En ce sens,Voltaire se fait le disciple d'une idée peu nouvelle au XVIIIème siècle : le déisme. Il va pourtant en être le porte-parole le plus convaincu.
Dès 1730, dans son poème épique La Henriade, il écrit un hymne à la gloire du "géomètre éternel". Dieu a créé le monde et ce monde est une merveille ; car Dieu est "architecte", "horloger" ,"pragmatique", autant dire philosophe... Voltaire est séduit par les théories de Locke ou de Newton qui posent Dieu comme un impératif de la raison pour résoudre l'énigme du monde
(lettres XIV et XV des Lettres philosophiques). Ce Dieu-là n'a pas de nom particulier : il est un être souverain, adoré sous des formes variant selon les moeurs et les nations. Au chapitre 12 de Zadig , des convives appartenant à des races et à des religions différentes se querellent sur la valeur de leurs croyances respectives : le Celte adore le chêne Teutath, l'Egyptien le boeuf Apis, et le Chaldéen le poisson Oannès. La discussion manque de se terminer dans une tuerie sanglante quand Zadig les réconcilie tous :"Vous êtes tous du même avis, et adorez un Être supérieur." Ce que dénonce l'allégorie, c'est la sottise des dogmes et des hommes, et non celle de Dieu.
Ainsi la religion de Voltaire apparaît plutôt comme une instance morale chargée de rappeler aux hommes "qu'ils sont tous frères

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Z'Aile !

Message  Invité le Sam 27 Mar 2010 - 0:25

zèle a plusieurs sens.
Le zèle du lecteur ne s'accorde pas ici avec le sens étymologique de jalousie.

La globalité de ce verset de l'EA prône l'autonomie tout simplement, celle de tous les lecteurs, (il me semble) car la Parole n'est pas obscure, et est accessible sinon en tout, au moins en grande partie, au discernement de tous.

Dans l'absolu, il vaut mieux qu'elle appartienne à tous, quitte à ce que les compréhensions varient, et elles varieront car elles sont relatives à la conscience du lecteur, personne dans ce cas ne pouvant prétendre en avoir l'interprétation purement et intégralement exacte, contrairement à ces collèges dogmatiques qui la fixent et prétendent en arrêter la signification, les déclinaisons multiples ou les variations mélodiques .
Le but d'ailleurs, n'est pas tant que l'interprétation soit purement et intégralement exacte, mais c'est surtout qu'elle soit utile et surtout "bénéfique" (du latin beneficus « bienfaisant »).

Les compréhensions de uns devant s'équilibrer naturellement avec les compréhensions des autres, et avec les situations, puisque chacun ne pourrait plus prétendre en détenir la quintessence. Je garde en mémoire toutes ces hésitations des pharisiens qui en restaient "à la lettre", et non "à l'esprit".

Le pari peut bien sûr paraître très risqué et périlleux à l'homme, au corps social, d'aller vers cette liberté, vers cette voie libertaire ... mais Qui fait ce pari ?
Et qui bloque l'émancipation ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Z'Aile !

Message  Invité le Sam 27 Mar 2010 - 9:11

Le zèle du lecteur s'accorde ici avec le sens de :
ardent, actif, attaché, dévoué, empressé, diligent, appliqué, attentif, chaleureux, enthousiaste, enflammé, fougueux, fervent, passionné.
http://www.mediadico.com/dictionnaire/synonymes/zele/1

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Z'Aile !

Message  Invité le Sam 27 Mar 2010 - 11:41

frèrelibre a écrit:Le zèle du lecteur s'accorde ici avec le sens de :
ardent, actif, attaché, dévoué, empressé, diligent, appliqué, attentif, chaleureux, enthousiaste, enflammé, fougueux, fervent, passionné.
http://www.mediadico.com/dictionnaire/synonymes/zele/1

Je ne dis pas non, mais ce genre de zèle, est aussi bien souvent celui des membres de ces collèges dogmatiques, qu'ils soient talmudiques, bibliques, coraniques. Chacun s'en "disputant" (rivalisant de zèle) jalousement (avec zèle) l'interprétation. Zèle "confessionnel", mais aussi "interconfessionnel" au moins entre les 3 monothéismes, confessionnalisme que Voltaire dénonçait (voir + haut les notes d'Assunta). Et le zèle du lecteur naît de Ce Qu’il a entendu. On peut reconnaître au moins et tout de même à ces passionnés d'avoir colporté cahin-caha ces Paroles au fil des siècles, pas idéalement bien sûr, ne soyons pas ingrats.

Or, ce n'est pas tant l'interprétation qui compte, ou de connaître la somme des interprétations (je pense à ces juifs qui étudient le talmud en entier, aux chrétiens avec leurs sommes théologiques). On peut apprendre "mécaniquement" sans comprendre, réciter comme un moulin à paroles.

Ce verset pose la question de la liberté ... d'être libre, d'avoir l'esprit libre dans cette relation à La Parole.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Z'Aile !

Message  Invité le Sam 27 Mar 2010 - 14:11

njama a écrit:
frèrelibre a écrit:Le zèle du lecteur s'accorde ici avec le sens de :
ardent, actif, attaché, dévoué, empressé, diligent, appliqué, attentif, chaleureux, enthousiaste, enflammé, fougueux, fervent, passionné.
http://www.mediadico.com/dictionnaire/synonymes/zele/1

Je ne dis pas non, mais...

(...)

Ce verset pose la question de la liberté ... d'être libre, d'avoir l'esprit libre dans cette relation à La Parole.

ils excellent à faire un secret, un lieu sombre, d’eux seuls connu, de Ce Que J’ai livré au monde dans la Lumière…

je crois que dans l'exacte mesureles hommes et les frères rejetteront obstinément toute imposition de sens de la Parole ; l'alliage de Celle-ci, du Souffle et des unis fera toujours Percer le Sens vivant et indomptable de la Parole.



Voir aussi (non commentable) :

"… l’homme pieux se tient devant Ma Parole et ne fait pas un pas de plus en avant pour ne pas choir dans l’abîme."
Rubrique : A même la parole
http://ascensionfraternelle.blogspot.com/2010/03/lhomme-pieux-se-tient-devant-ma-parole.html

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Z'Aile !

Message  Invité le Sam 27 Mar 2010 - 15:14

ils excellent à faire un secret, un lieu sombre, d’eux seuls connu, de Ce Que J’ai livré au monde dans la Lumière…
ça,c'est juste l'artifice, pour se justifier du zèle, de l'interprétation jalouse (la jalousie étant une forme d'orgueil de l'ego).

Charité bien ordonnée, commence par soi-même. N'est-ce pas aussi valable comme remarque pour le dernier cru livré au monde ?
Il faut être logique jusqu'au bout ...

D'aucuns pourront peut-être (?) trouver mon propos subversif , mais la logique est là, implacable.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Z'Aile !

Message  Invité le Sam 27 Mar 2010 - 20:47

njama a écrit:ils excellent à faire un secret, un lieu sombre, d’eux seuls connu, de Ce Que J’ai livré au monde dans la Lumière…
ça,c'est juste l'artifice, pour se justifier du zèle, de l'interprétation jalouse (la jalousie étant une forme d'orgueil de l'ego).

Charité bien ordonnée, commence par soi-même. N'est-ce pas aussi valable comme remarque pour le dernier cru livré au monde ?
Il faut être logique jusqu'au bout ...

D'aucuns pourront peut-être (?) trouver mon propos subversif , mais la logique est là, implacable.

Je n'ai rien compris !!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Z'Aile !

Message  Invité le Sam 27 Mar 2010 - 20:51


l'essentiel en tout cas (à mes yeux) :

Je crois que dans l'exacte mesure
les hommes et les frères
rejetteront - obstinément -
toute imposition de sens de la Parole ;
l'alliage de Celle-ci, du Souffle et des unis fera toujours Percer le Sens vivant et indomptable de la Parole.

C'est tout l'intérêt de disposer d'une Parole super Claire.
Demain, et après demain plus encore, les hommes feront à nouveau attention aux Mots.


sunny

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Z'Aile !

Message  Invité le Sam 27 Mar 2010 - 21:28

Je n'ai rien compris !!!

C'est simple.
De la lettre à l'esprit ...
Les hommes ne sont pas différents aujourd'hui, de ce qu'ils étaient hier. Ce n'est pas parce qu'il y a un nouveau manuel , que la pâte humaine est différente, il ne faut pas se faire d'illusion à ce niveau.
Le pari peut bien sûr paraître très risqué et périlleux à l'homme, au corps social, d'aller vers cette liberté, vers cette voie libertaire ... mais Qui fait ce pari ?

La difficulté reste donc toujours d'actualité.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Z'Aile !

Message  Invité le Dim 28 Mar 2010 - 0:57

Le zèle du lecteur s'accorde ici avec le sens de :
ardent, actif, attaché, dévoué, empressé, diligent, appliqué, attentif, chaleureux, enthousiaste, enflammé, fougueux, fervent, passionné.
http://www.mediadico.com/dictionnaire/synonymes/zele/1
Oui le sens est celui-ci "ardent, actif, etc". Le zèle entend bien ici l'idée d'accomplissement, mais surtout pas MOUTONNIER,
pour garder sa propre réflexion et liberté de penser.

Le verset est très clair :
EA- 03/07 à 03/09
Ma Parole, ils La proclament à Mon Peuple, mais ils ne La lui abandonnent pas. Leur main gauche L’offre-t-elle ? Leur main droite aussitôt arrête le lecteur dans son zèle pour Moi, comme le magicien met en garde l’insensé qui boit ses philtres sans savoir ; car ils excellent à faire un secret, un lieu sombre, d’eux seuls connu, de Ce Que J’ai livré au monde dans la Lumière.


Leur main droite arrête aussitôt le lecteur dans son zèle.
Empêcher que des Hommes dans leur Zéle (zèle qui a le sens d'image de vouloir accomplir) lisent librement la Parole.
Il faut aussi éviter cela en ce qui concerne la RA. Que chacun se l'approprie, réfléchisse dessus et ne devienne surtout pas un mouton obéissant qui anône ou rabâche, qui impose sa compréhension à autrui, mais un Etre réfléchi et qui cherche à comprendre en profondeur.
C'est cela que Dieu nous demande.

Et cela rejoint aussi ceci
"Oui, nous sommes musulmans avec nos frères musulmans, juifs avec nos frères juifs avec eux et, bien sûr, chrétiens avec nos frères chrétiens, mais dans la mesure où ce christianisme est celui originel simple et vrai du Sermon sur la Montagne, où l'islam est l'islam de la miséricorde et de la clémence et de "point de contrainte en religion" du Coran et non l'islamisme rétréci, et où le judaïsme est celui de Jésus, qui était juif, et non celui du sanhédrin qui l'envoya à la croix."

Pas tout accepter mais réfléchir sur les dires et obligations que demandent les religions.

Il nous faut réfléchir et ne pas tout accepter et ne prendre que le Bien dans ce que l'homme a fait de la Parole de Dieu, et réfuter toute vision étroite et limitative que l'on voudrait imposer ou nous imposer. C'est très clair. Il est important à encourager les gens à ne pas rabâcher ce qu'on leur a appris, à rester sur des positions fermées et donc fermées aux autres et de rester sur des visions étroites, mais à chercher à comprendre puis lire avec l'esprit et non plus s'arrêter à la lettre. Et surtout les encourager à apprendre à réfléchir par eux-mêmes quitte à être rejeté/mal vu d'un groupe, d'une communauté, d'une assemblée, etc... Pour cela il est important de chercher à comprendre en profondeur.

Le voile par exemple en est un bon exemple. Ce que vit l'église catholique en ce moment en est un autre (le non-jugement est sous-entendu évidemment dans ces exemples. De plus ne pas être d'accord ne veut pas dire juger).

Nous devons apprendre à garder nos propres pensées lorsqu'elles ne nuisent à personne, apprendre à penser par nous-mêmes (ce qui ne nous empêche pas de lire ou entendre d'autres avis) mais tout doit être ensuite filtré avec notre coeur (pas celui d'un autre) et vécu avec notre propre conscience, pas celle de l'autre. Car CHAQUE HUMAIN sur cette terre EST UNIQUE. Et LIBRE.
Car pour paraphraser Gandhi 'il y a autant d'humain que de façons de comprendre'. L'essentiel est d'aller dans le même sens.


E/03/07
Ma Parole, ils La proclament à Mon Peuple, mais ils ne La lui abandonnent pas. Leur main gauche L’offre-t-elle ? Leur main droite aussitôt arrête le lecteur dans son zèle pour Moi, comme le magicien met en garde l’insensé qui boit ses philtres sans savoir ; car ils excellent à faire un secret, un lieu sombre, d’eux seuls connu, de Ce Que J’ai livré au monde dans la Lumière.

E/03/08
L’un d’eux La proclame-t-il ? Un autre aussitôt enseigne au peuple ce qu’il doit comprendre, non pas Ce Qu’il a entendu, car ils excellent à faire un murmure étrange, un langage inconnu, de Ce Que J’ai livré au monde dans l’éclat des Cors Célestes, dans les accents harmonieux de Mes Messagers.

E/03/09
Homme Michel, dépose ta couronne, descends de ce trône ; ce sont les Miens, Que J’ai donné en héritage à tout Mon Peuple ; tous sont princes, tous règnent sur la mort et sur l’enfer quand ils vivent selon Ma Parole. J’ai couronné tous Mes Fidèles.


Dernière édition par Assunta le Dim 28 Mar 2010 - 1:32, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Z'Aile !

Message  Invité le Dim 28 Mar 2010 - 1:32

sans rien imposer à autrui ...
pas plus que le conseil.

mais Qui fait ce pari ?
Le pari peut-être si risqué, au risque de la cacophonie et de multitudes d'interprétations ou de compréhensions, mais, c'est là que l'on sent la condition qui permet que ce soit réalisable, donc réaliste, c'est que toute compréhension ne peut pas dépasser le conseil ! invitation faite au prophète lui-même.

On viendra pour écouter Ma Parole, on t’appellera pour prendre tes conseils, non pas pour prendre tes ordres.(16/02)
Tu ne refuseras tes conseils à personne, même au plus impie (35/10)
ta force sera dans ta patience et dans les conseils que tu prendras(35/07)
à tes conseils et préceptes tu seras le premier soumis(16/9)

Même Marie ne va pas plus loin que le conseil !
La mère seule donne audience à ses enfants ; ceux qui s’adresseront à elle le feront avec sens, sachant qu’elle ne répand pas la Vie mais le conseil, la consolation et la force.(39/05)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Z'Aile !

Message  Invité le Dim 28 Mar 2010 - 1:36

Même Marie
ne va pas plus loin que le conseil !
La mère
seule donne audience à ses enfants ; ceux qui s’adresseront à elle le
feront avec sens, sachant qu’elle ne répand pas la Vie mais le
conseil
, la consolation et la force.(39/05)

Marie donne conseil, consolation et force si on le lui demande

Cela rejoint ce que tu dis
Citation:
sans rien imposer à autrui ...
pas plus que le conseil.

On ne doit rien imposer. On conseille que si la personne nous le demande. (préserver la liberté de choix des Hommes).

On viendra pour écouter Ma
Parole, on t’appellera pour prendre tes conseils, non
pas pour prendre tes ordres.(16/02)

Tu
ne refuseras tes conseils à personne, même au plus
impie (35/10)
ta force sera dans ta
patience et dans les conseils que tu prendras(35/07)

à tes conseils et préceptes tu seras
le premier soumis(16/9)
Cela est valable pour tous ceux qui s'engagent à se changer et changer le monde.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Z'Aile !

Message  Invité le Dim 28 Mar 2010 - 2:23

Assunta a écrit:Cela rejoint ce que tu dis
Citation:
sans rien imposer à autrui ...
pas plus que le conseil.

On ne doit rien imposer. On conseille que si la personne nous le demande. (préserver la liberté de choix des Hommes).

C'est toi qui l'a dit
j'ai paraphrasé, en plus court:
qui impose sa compréhension à autrui, ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Z'Aile !

Message  Invité le Dim 28 Mar 2010 - 15:43

J’espère n’avoir vexé personne en parlant de La Révélation d’Arès comme d’un nouveau manuel

Y-a de ça, tout de même … manuel du cheminant, manuel de navigation spirituelle
Et puis, abstraction faite de la majuscule, manuel est le diminutif d’emmanuel qui signifie > réponse dans Matthieu 1/21 > 23

elle enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus; c'est lui qui sauvera son peuple de ses péchés.
Tout cela arriva afin que s'accomplît ce que le Seigneur avait annoncé par le prophète *:
Voici, la vierge sera enceinte, elle enfantera un fils, et on lui donnera le nom d'Emmanuel, ce qui signifie « Dieu avec nous ».


* Isaïe 7/14 > C'est pourquoi le Seigneur lui-même vous donnera un signe, Voici, la jeune fille deviendra enceinte, elle enfantera un fils, Et elle lui donnera le nom d'Emmanuel.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Z'Aile !

Message  Invité le Dim 28 Mar 2010 - 17:24

njama :
J’espère n’avoir vexé personne en parlant de La Révélation d’Arès comme d’un nouveau manuel


c'est plutôt amusant.

On pourrait aller assez loin aussi à partir de là : manuel, oui c'est bien je trouve

Quel Outil.
sunny

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Z'Aile !

Message  Invité le Dim 28 Mar 2010 - 19:34

c'est plutôt amusant.
Ah tant mieux.
Je m'étais dit que peut-être certaines personnes trouveraient mon langage assez "libertin", car tout de même, c'est LA PAROLE DE DIEU et ce malotru njama en fait une vulgaire manuel

Cela serait peut-être plus "vendeur" comme on dit ! Et "Manuel" ça a un côté populaire, ça fait apparaître le côté "utile".

La Révélation d'Arès
Manuel de navigation spirituelle à destination des croyants et non croyants, descendu du Ciel en 74 et en 77.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Z'Aile !

Message  Invité le Dim 28 Mar 2010 - 21:07

personnellemet je préfère le mot guide au mot manuel en tout cas c'est celui qui me vient naturellement à l'esprit quand je pense à la révélation d'Ares mais le mot manuel est très bien et me conviens parfaitement

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Z'Aile !

Message  Invité le Dim 28 Mar 2010 - 22:13

Patrick.R a écrit:personnellement je préfère le mot guide au mot manuel en tout cas c'est celui qui me vient naturellement à l'esprit quand je pense à la révélation d'Ares mais le mot manuel est très bien et me conviens parfaitement

Guide si tu veux, et pourquoi pas "Mode d'emploi" ?
C'est pour déniaiser (dégauchir) cette relation aux Écritures, toujours ampoulée, amidonnée. Toujours un peu bigote, au fond. Déjà que ce genre de textes, les Écritures, c'est pas ce qu'il y a de plus marrant dans la vie, mais si soi-même on rajoute une louche de pesanteur ...

Et puis je vois le côté pragmatique, faire dans le simple, à chacune de bricoler avec du mieux qui peut !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Z'Aile !

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 15:23


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum