Spiritualités

Le ressuscité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le ressuscité

Message  Invité le Lun 12 Avr 2010 - 11:37




Évangile de Marc 15/ 46-47 - 16/1 > 14


Et Joseph, ayant acheté un linceul, descendit Jésus de la croix, l'enveloppa du linceul, et le déposa dans un sépulcre taillé dans le roc. Puis il roula une pierre à l'entrée du sépulcre.

Marie de Magdala, et Marie, mère de José, regardaient où on le mettait.



Lorsque le sabbat fut passé, Marie de Magdala
, Marie , mère de Jacques, et Salomé , achetèrent des aromates, afin d'aller embaumer Jésus.

Le premier jour de la semaine, elles se rendirent au sépulcre, de grand matin, comme le soleil venait de se lever.

Elles disaient entre elles: Qui nous roulera la pierre loin de l'entrée du sépulcre?

Et, levant les yeux, elles aperçurent que la pierre, qui était très grande, avait été roulée.

Elles entrèrent dans le sépulcre, virent un jeune homme assis à droite vêtu d'une robe blanche, et elles furent épouvantées.

Il leur dit: Ne vous épouvantez pas; vous cherchez Jésus de Nazareth, qui a été crucifié; il est ressuscité, il n'est point ici; voici le lieu où on l'avait mis.

Mais allez dire à ses disciples et à Pierre qu'il vous précède en Galilée: c'est là que vous le verrez, comme il vous l'a dit.*

Elles sortirent du sépulcre et s'enfuirent. La peur et le trouble les avaient saisies; et elles ne dirent rien à personne, à cause de leur effroi.

Jésus, étant ressuscité le matin du premier jour de la semaine, apparut d'abord à Marie de Magdala, de laquelle il avait chassé sept démons.

Elle alla en porter la nouvelle à ceux qui avaient été avec lui, et qui s'affligeaient et pleuraient.

Quand ils entendirent qu'il vivait, et qu'elle l'avait vu, ils ne le crurent point.

Après cela, il apparut, sous une autre forme, à deux d'entre eux qui étaient en chemin pour aller à la campagne.

Ils revinrent l'annoncer aux autres, qui ne les crurent pas non plus.


Enfin, il apparut aux onze, pendant qu'ils étaient à table; et il leur reprocha leur incrédulité et la dureté de leur cœur, parce qu'ils n'avaient pas cru ceux qui l'avaient vu ressuscité.








Un Homme devenu Dieu ?

* Marc 14.28 (monts des oliviers) Jésus leur dit: " ... Mais, après que je serai ressuscité, je vous précéderai en Galilée."


Dernière édition par njama le Mer 14 Avr 2010 - 0:11, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ressuscité

Message  Invité le Mar 13 Avr 2010 - 13:31

Loucas 24 /13 > 51
Traduction André Chouraqui


Iéshoua‘ en personne


Et voici, deux d’entre eux vont ce même jour à un village du nom d’‘Amaous à soixante stades de Ieroushalaîm. Ils s’entretiennent entre eux de tout ce qui est arrivé. Et c’est, tandis qu’ils s’entretiennent et discutent, Iéshoua‘ en personne s’approche et va avec eux. Mais leurs yeux sont empêchés et ne le reconnaissent pas.
Il leur dit: « Quelles sont donc les paroles que vous vous lanciez entre vous en marchant ? » Ils s’arrêtent consternés.
L’un, du nom de Cleopas, répond et lui dit: « Tu es bien le seul visiteur de Ieroushalaîm qui ne sache pas ce qui est advenu ces jours-ci ! »
Il leur dit: « Quoi ? ».
Ils lui disent: « Ce qui concerne Iéshoua‘ le Nazaréen.
C’était un homme inspiré, puissant en œuvre et en parole devant Elohîms et devant tout le peuple, que les chefs des desservants et nos chefs ]ont livré pour une condamnation à mort. Ils l’ont crucifié.Nous, nous espérions que c’était lui qui devait racheter Israël. Mais avec tout cela, c’est le troisième jour que c’est advenu.Pourtant, quelques femmes parmi les nôtres nous ont bouleversés.Elles étaient à l’aube au sépulcre et n’ont pas trouvé son corps. Elles sont venues dire avoir même vu apparaître des messagers, qui leur ont dit:« Il est vivant ! »
Quelques-uns des nôtres sont allés au sépulcre. Ils y ont trouvé juste ce que les femmes avaient dit. Mais lui, ils ne l’ont pas vu. »

Il leur dit: « Insensés, cœurs lents à adhérer
à ce qu’ont dit les inspirés ! Le messie ne devait-il pas souffrir tout cela pour entrer dans sa gloire ? »

Il commence par Moshè et tous les inspirés; il leur explique, dans toutes les Écritures, ce qui le concerne.

Ils s’approchent du village où ils allaient.
Là, il feint de poursuivre sa route. Ils insistent et disent: « Demeure avec nous: oui, le soir arrive, le jour a déjà décliné. »
Il entre pour demeurer avec eux. Et c’est, quand il s’installe à table avec eux, il prend le pain, bénit, partage et leur donne. Leurs yeux s’ouvrent. Ils le reconnaissent. Puis il devient invisible et leur échappe.


Ils se disent entre eux:
« Notre cœur ne brûlait-il pas en nous-mêmes, quand il nous parlait sur la route et ouvrait pour nous les Écrits ? »
Ils se lèvent sur l’heure et retournent à Ieroushalaîm.
Ils trouvent réunis les Onze et leurs compagnons qui disent: « L’Adôn s’est réellement réveillé; il est apparu à Shim‘ôn ! »
Ils racontent, eux aussi, ce qui est arrivé sur la route,
et comment ils l’ont reconnu au partage du pain. Ils parlent encore, quand lui-même est là, au milieu d’eux, et il leur dit ‹ Shalôm ›.

Ils sont terrifiés, frémissent; ils pensent contempler un souffle.


Il leur dit: « Qu’avez-vous à vous troubler ?
Et pourquoi des réflexions vous montent-elles au cœur ? Voyez mes mains et mes pieds: oui, je suis, moi-même. Touchez-moi et voyez. Un souffle n’a ni chair ni os, comme vous voyez que j’ai. »
En disant ces paroles, il leur montre ses mains et ses pieds.


Eux-mêmes, de joie, n’adhèrent pas encore; ils s’étonnent.


Il leur dit: « Avez-vous quelque aliment ici ? »
Ils lui tendent un morceau de poisson grillé.
Il le prend et le mange devant eux.
Il leur dit: « Telles sont les paroles
que je vous ai dites quand j’étais avec vous. Oui,il fallait accomplir tout ce qui est écrit dans la Tora de Moshè,dans les Inspirés et dans les Louanges, à mon sujet. »
Alors il leur ouvre l’intelligence pour comprendre les Écrits.


Il leur dit: « Il est écrit ainsi que le messie souffrirait,
puis se relèverait d’entre les morts, au troisième jour; et seraient clamés en son nom le retour et la rémission des fautes, en toutes les nations, à commencer par Ieroushalaîm. Et vous, vous en êtes témoins. Voici, j’envoie sur vous la promesse de mon père. Vous, restez dans la ville ]jusqu’à ce que vous revêtiez la puissance d’en haut. »


Il les conduit dehors jusque vers Béit-Hananyah. Il lève ses mains, les bénit.
Et c’est, quand il les bénit, il s’écarte d’eux;
il est enlevé au ciel.


Dernière édition par njama le Mer 14 Avr 2010 - 0:10, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Apparitions de Jésus-Christ ressuscité

Message  Invité le Mar 13 Avr 2010 - 22:46

Apparitions de Jésus-Christ ressuscité

En dehors de questions de savoir s'il s'agit de visions, ou d'hallucinations, on peut noter quelques éléments discordants tout de même dans les évangiles.


Ainsi selon ce que dit l'évangile de Jean:
Jn 19/39 à 42
Nicodème, qui auparavant était allé de nuit vers Jésus, vint aussi, apportant un mélange d'environ cent livres de myrrhe et d'aloès.
Ils prirent donc le corps de Jésus, et l'enveloppèrent de bandes, avec les aromates, comme c'est la coutume d'ensevelir chez les Juifs.
Or, il y avait un jardin dans le lieu où Jésus avait été crucifié, et dans le jardin un sépulcre neuf, où personne encore n'avait été mis.
Ce fut là qu'ils déposèrent Jésus, à cause de la préparation des Juifs, parce que le sépulcre était proche.
Jusque là, tout va bien. Encore que Nicodème aide Marie de Magdala a faire ses emplettes et que Marc nous cite une Marie et Salomé:
Lorsque le sabbat fut passé, Marie de Magdala, Marie, mère de Jacques, et Salomé, achetèrent des aromates, afin d'aller embaumer Jésus

Mais Jn 20/1 à 18
Le premier jour de la semaine, Marie de Magdala se rendit au sépulcre dès le matin, comme il faisait encore obscur; et elle vit que la pierre était ôtée du sépulcre.

Elle courut vers Simon Pierre et vers l'autre disciple que Jésus aimait, et leur dit: Ils ont enlevé du sépulcre le Seigneur, et nous ne savons où ils l'ont mis.

Pierre et l'autre disciple sortirent, et allèrent au sépulcre.

Ils couraient tous deux ensemble. Mais l'autre disciple courut plus vite que Pierre, et arriva le premier au sépulcre;

s'étant baissé, il vit les bandes qui étaient à terre, cependant il n'entra pas.

Simon Pierre, qui le suivait, arriva et entra dans le sépulcre; il vit les bandes qui étaient à terre,

et le linge qu'on avait mis sur la tête de Jésus, non pas avec les bandes, mais plié dans un lieu à part.

Alors l'autre disciple, qui était arrivé le premier au sépulcre, entra aussi; et il vit, et il crut. Car ils ne comprenaient pas encore que, selon l'Écriture, Jésus devait ressusciter des morts.

Et les disciples s'en retournèrent chez eux.



Cependant Marie
se tenait dehors près du sépulcre, et pleurait. Comme elle pleurait, elle se baissa pour regarder dans le sépulcre;

et elle vit deux anges vêtus de blanc, assis à la place où avait été couché le corps de Jésus, l'un à la tête, l'autre aux pieds.

Ils lui dirent: Femme, pourquoi pleures-tu? Elle leur répondit: Parce qu'ils ont enlevé mon Seigneur, et je ne sais où ils l'ont mis.

En disant cela, elle se retourna, et elle vit Jésus debout; mais elle ne savait pas que c'était Jésus.

Jésus lui dit: Femme, pourquoi pleures-tu? Qui cherches-tu? Elle, pensant que c'était le jardinier, lui dit: Seigneur, si c'est toi qui l'as emporté, dis-moi où tu l'as mis, et je le prendrai.

Jésus lui dit: Marie! Elle se retourna, et lui dit en hébreu: Rabbouni! c'est-à-dire, Maître!

Jésus lui dit: Ne me touche pas; car je ne suis pas encore monté vers mon Père. Mais va trouver mes frères, et dis-leur que je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu.

Marie de Magdala alla annoncer aux disciples qu'elle avait vu le Seigneur, et qu'il lui avait dit ces choses.

Marie de Magdala , n'est pas accompagnée de 2 autres femmes , contrairement à ce que raconte Marc !!!!!
De plus, seule Marie rentre dans le sépulcre dans le récit de Jean, et seule elle rencontre Jésus, alors que Marc nous dit:
Elles entrèrent dans le sépulcre, virent un jeune homme assis à droite vêtu d'une robe blanche, et elles furent épouvantées.

Chez Jean, pas de jeune homme, Marie voit deux anges, avant de voir jésus ? Chez Marc, pas de Simon Pierre et "l'autre disciple" dont le nom n'est pas cité, en dehors de la précision "que Jésus aimait" ?
?????

Chez Jean, Marie de Magdala ne peut pas "toucher" Jésus Ne me touche pas; car je ne suis pas encore monté vers mon Père. Mais va trouver mes frères, et dis-leur que je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu, alors que dans Luc, Jésus invite les onze et les deux témoins d'Emmaüs à le toucher ?

Il leur dit: « Qu’avez-vous à vous troubler ? ... Voyez mes mains et mes pieds: oui, je suis, moi-même. Touchez-moi et voyez. Un souffle n’a ni chair ni os, comme vous voyez que j’ai. »

Dans le récit de Jean, rien n'indique que Simon Pierre et l'autre disciple aient vu quoi que ce soit, en dehors d'un tombeau ouvert, vide, et des bandes par terre.


Dernière édition par njama le Mer 14 Avr 2010 - 0:13, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ressuscité

Message  Invité le Mar 13 Avr 2010 - 23:49

Apparitions de Jésus

Incohérences entre ces 3 récits cités + haut

Marc 15/ 46-47 - 16/1 > 14
Luc 24// 13 > 51
Jean 19 / 39 à 20/ 18

Question:
Comment se fait-il, ou se peut-il, que durant presque vingt siècles , personne (à ma connaissance) n'ait réagi à ces contradictions très apparentes entre les Évangiles? y compris et surtout ceux qui sont passés par ces bons séminaires ... pour enseigner la bonne Parole au bon peuple.

Où est le vrai ?
Marc, ou Jean ? ...

"Paroles d'Évangiles ... "

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ressuscité

Message  Invité le Mer 14 Avr 2010 - 0:31

E/16/11
Non seulement tu suivras Mon Enseignement donné de Voix Humaine à Mes Témoins, mais aussi Celui donné de Voix Céleste à Moïse, à tous les prophètes, car Ce Que Je te livre maintenant n’obscurcit pas, mais éclaircit tout Mon Enseignement d’Adam à ce jour.

E/16/12
Tu ne prendras pas pour Ma Parole la parole d’homme, celle de Paul ou de Jean, de Pierre et d’autres, et celle de leur descendance, qui leur a forgé des couronnes et qui s’en est coiffée.

E/16/13
À leur suite ne creuse plus de puits secs, ne cherche plus d’eau où elle ne peut sourdre. N’en déduis pas davantage que ces hommes se sont perdus. Ne t’assieds pas à Mon Tribunal après être descendu de Mon Trône !


11. On ne comprend ce verset qu'en le reliant au suivant (v.12) et aux versets 35/12 et I/10-11 par lesquels Dieu prévient que l'Écriture a été falsifiée et ordonne au frère Michel de rétablir la Vérité. La Parole que Dieu donna de Voix Humaine aux Témoins (les apôtres) ou de Voix Céleste à Moïse (au buisson ardent et au Mont Sinaï) et à tous les prophètes n'est plus discernable à l'état pur dans l'Écriture. Seul le prophète d'Arès la discerne ; c'est le sens de Ce Que Je te livre n'obscurcit pas mais éclaircit. La parole de Mikal (Michel) (I/12) corrigera les déformations, les coupures et les ajouts (Paul, Jean, Pierre et d'autres v.12) que l'Écriture a subis d'une part, et les mauvaises interprétations (théologie) d'autre part.

12. Livres : Autant des passages de livres, des phrases ou des mots, que des livres entiers. Dieu dénonce autant l'inauthenticité et l'altération des textes que les contresens, que le prophète désignera ou qui se déduiront logiquement de l'étude de La Révélation d'Arès. L'évangile et l'apocalypse de Jean, les épîtres de Paul et de Pierre, mais aussi beaucoup d'autres livres (ou passages de livres) (35/12, I/10-11) dont l'Écriture est encombrée, soit expriment l'opinion personnelle de leurs auteurs (réels, supposés ou inconnus) sur ce qu'ils ont entendu, vu et vécu de première ou seconde main, soit cachent des censures, ajouts, déformations, comme ceux dont souffrirent, par exemple les quatre récits de l'Exode, notamment la majeure partie du code de Moïse bestialisée et remplacée par des lois cléricales. Les religions ont sanctifié ces écrits altérés, soit par erreur, ignorance ou impossibilité d'y voir clair, soit parce qu'elles y trouvaient de quoi justifier leurs couronnes, et étonner les faibles (23/7) pour leur profit.

13. N'en déduis pas que ces hommes se sont perdus : Jean, Paul, Pierre et d'autres (v.12) furent de sincères et vaillants missionnaires. L'erreur n'exclut pas la sincérité. On sait que les apôtres s'égarèrent sur les friches païennes (5/3-5) ; certains d'entre eux crurent bien faire en réécrivant la Parole de Dieu, enseignant leurs erreurs de bonne foi — friche désigne aussi le terrain abstrait de l'erreur —. Ils n'imaginaient pas qu'on estimerait plus tard leurs écrits égaux à la Parole de Dieu, de sorte qu'ils ne sont pas responsables de la sanctification de leurs œuvres par la religion.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ressuscité

Message  Invité le Mer 14 Avr 2010 - 11:49

Merci Assunta de rappeler ces versets et les notes qui vont avec.
c'est le sens de Ce Que Je te livre n'obscurcit pas mais éclaircit.

A ma connaissance aucune étude comparative n'a été "publiée" sur les Écritures (en dehors des synopses des seuls évangiles "canoniques"), mais certaines personnes l'ont entrepris partiellement, esquissé des rapprochements, mis en évidence des analogies, ou, plus témérairement ont tenté quelques syncrétismes avec des croyances d'origine diverses, exotiques parfois.

Rien n'interdit à chacun de faire marcher un peu sa jugeote sur ces Textes antiques, car nous disposons tous de capacités de discernement. Personne n'est mandaté par Dieu pour enseigner ...
au peuple ce qu’il doit comprendre ...

On attend toujours des travaux d'historiens basés sur des méthodes analytiques, et sur des comparaisons entre les textes (AT, NT, apocryphes, Coran, révélation d'Arès) qui pourraient corroborer telle ou telle Parole, car on peut partir du postulat solide qu'elles ne peuvent se contredire.

Ce travail serait sûrement un peu fastidieux "tamiser le sable,le fouiller comme une mine" un travail de mineur de Fond, quelles que soient les personnes qui l'entreprendraient, que ce soit Michel (partiellement ?) ou/et d'autres à sa suite. Travail dont le résultat n'exclurait pas un certain scepticisme, compte tenu que tous ces textes sont très anciens, sont des retranscriptions plus ou moins fidèles, très édulcorées parfois comme les écrits de Jean, sont le fruit de travaux de copistes, et de traductions multiples ...
Et sur tout ça, posé un scepticisme de bon aloi, puisqu' il n'est de vraie foi que sceptique, et que l'historien ne prétend pas écrire de vérités absolues, il ne propose qu'une lecture possible à partir d'éléments portés à sa connaissance. L'aide de non-croyants pourrait d'ailleurs être très précieuse, puisqu'ils pourraient apporter une certaine distance, une neutralité dépassionnée sur ces fouilles.

Scepticisme du rédacteur, et du lecteur puisque Jésus lui-même, le Messager de cette Parole enseignait (je cite approximativement) qu'il faut se rendre compte par soi-même de ce qui est juste.
Bref ne pas croire aveuglément n'importe quoi ...

Les possibilités de présentation pourraient être très diverses:
Paroles, Enseignements, classement thématiques sur tel ou tel aspect, récits historiques, textes allégoriques, les femmes dans les Écritures, données archéologiques ... textes pour enfants.
Si l'on veut "ressouder" un peu la famille abrahamique, faire émerger la cohérence entre tous ces Textes fera partie je pense de ces points d'ancrage.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ressuscité

Message  Invité le Jeu 15 Avr 2010 - 11:25

Les apparitions de Jésus à Paul ?

On lit, entend, dit volontiers que Jésus est apparu à Paul sur le chemin de Damas.

Dans Corinthiens I- 9/1 (Épîtres de Paul), l'écrit fait dire à Paul:
"Ne suis-je pas libre? Ne suis-je pas apôtre? N'ai-je pas vu Jésus notre Seigneur? N'êtes-vous pas mon œuvre dans le Seigneur?"


Or a-t-il seulement "vu" Jésus ? "le ressuscité", en chair et en os comme le rapporte Luc.
« Qu’avez-vous à vous troubler ? Et pourquoi des réflexions vous montent-elles au cœur ? Voyez mes mains et mes pieds: oui, je suis, moi-même. Touchez-moi et voyez. Un souffle n’a ni chair ni os, comme vous voyez que j’ai. »
En disant ces paroles, il leur montre ses mains et ses pieds.


En somme Paul est-il "un Témoin" de sa résurrection ?
Eh bien pas du tout !

Trois passages des Actes des apôtres relatent l'apparition sur le chemin de Damas, et il en ressort qu'il s'agit d'une manifestation de lumière, et de la voix de Jésus ... et non de l'apparition du "ressuscité".

Actes 9/1 > 9

Cependant Saul, respirant encore la menace et le meurtre contre les disciples du Seigneur, se rendit chez le souverain sacrificateur,et lui demanda des lettres pour les synagogues de Damas, afin que, s'il trouvait des partisans de la nouvelle doctrine, hommes ou femmes, il les amenât liés à Jérusalem.

Comme il était en chemin, et qu'il approchait de Damas, tout à coup une lumière venant du ciel resplendit autour de lui.
Il tomba par terre, et il entendit une voix qui lui disait: Saul, Saul, pourquoi me persécutes-tu?
Il répondit: Qui es-tu, Seigneur?
Et le Seigneur dit: Je suis Jésus que tu persécutes. Il te serait dur de regimber contre les aiguillons. Tremblant et saisi d'effroi, il dit: Seigneur, que veux-tu que je fasse?

Et le Seigneur lui dit: Lève-toi, entre dans la ville, et on te dira ce que tu dois faire.

Les hommes qui l'accompagnaient demeurèrent stupéfaits; ils entendaient bien la voix, mais ils ne voyaient personne.
Saul se releva de terre, et, quoique ses yeux fussent ouverts, il ne voyait rien; on le prit par la main, et on le conduisit à Damas.Il resta trois jours sans voir, et il ne mangea ni ne but.

Actes 22/6 à 11

Comme j'étais en chemin, et que j'approchais de Damas, tout à coup, vers midi, une grande lumière venant du ciel resplendit autour de moi.

Je tombai par terre, et j'entendis une voix qui me disait: Saul, Saul, pourquoi me persécutes-tu?

Je répondis: Qui es-tu, Seigneur?
Et il me dit: Je suis Jésus de Nazareth, que tu persécutes.

Ceux qui étaient avec moi virent bien la lumière, mais ils n'entendirent pas la voix de celui qui parlait.
Alors je dis: Que ferai-je, Seigneur?
Et le Seigneur me dit: Lève-toi, va à Damas, et là on te dira tout ce que tu dois faire.

Comme je ne voyais rien, à cause de l'éclat de cette lumière, ceux qui étaient avec moi me prirent par la main, et j'arrivai à Damas.


Actes 26 /9 à 18

Pour moi, j'avais cru devoir agir vigoureusement contre le nom de Jésus de Nazareth.
C'est ce que j'ai fait à Jérusalem. J'ai jeté en prison plusieurs des saints, ayant reçu ce pouvoir des principaux sacrificateurs, et, quand on les mettait à mort, je joignais mon suffrage à celui des autres.je les ai souvent châtiés dans toutes les synagogues, et je les forçais à blasphémer. Dans mes excès de fureur contre eux, je les persécutais même jusque dans les villes étrangères.
C'est dans ce but que je me rendis à Damas, avec l'autorisation et la permission des principaux sacrificateurs.

Vers le milieu du jour, ô roi (Agrippa), je vis en chemin resplendir autour de moi et de mes compagnons une
lumière venant du ciel
, et dont l'éclat surpassait celui du soleil.

Nous tombâmes tous par terre, et j'entendis une voix qui me disait en langue hébraïque: Saul, Saul, pourquoi me persécutes-tu? Il te serait dur de regimber contre les aiguillons.

Je répondis: Qui es-tu, Seigneur?
Et le Seigneur dit: Je suis Jésus que tu persécutes.
Mais lève-toi, et tiens-toi sur tes pieds; car je te suis apparu pour t'établir ministre et témoin des choses que tu as vues et de celles pour lesquelles je t'apparaîtrai.
Je t'ai choisi du milieu de ce peuple et du milieu des païens, vers qui je t'envoie, afin que tu leur ouvres les yeux, pour qu'ils passent des ténèbres à la lumière et de la puissance de Satan à Dieu, pour qu'ils reçoivent, par la foi en moi, le pardon des péchés et l'héritage avec les sanctifiés.

Les trois récits concordent et ne parlent que d'une lumière venant du ciel, ainsi que de la voix entendue ...

On pourra noter néanmoins, que dans le récit fait au roi Agrippa, Paul n'est plus aveugle, d'une irritation ophtalmique causée par cette Lumière Céleste, dont dont l'éclat surpassait celui du soleil précise seulement le troisième récit, et, que contrairement aux deux premiers récits dans lesquels la voix de Jésus lui annonce qu'il saura quoi faire une fois arrivé à Damas, dans le troisième récit Jésus l'investit ministre

Que lui a donc dit au juste Jésus ? telle est la question !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ressuscité

Message  Invité le Jeu 15 Avr 2010 - 22:45

Ma question reste toujours d'actualité !

Question:

Comment se fait-il, ou se peut-il, que durant presque vingt siècles , personne (à ma connaissance) n'ait réagi à ces contradictions très apparentes entre les Évangiles? y compris et surtout ceux qui sont passés par ces bons séminaires ... pour enseigner la bonne Parole au bon peuple.

ça ne vous coupe pas un peu la chique ? toutes ces incohérences, ces contradictions ? ...

Si les chrétiens ne sont pas pris au sérieux, c'est qu'ils ne le sont pas eux-mêmes. Ce cher pape Benoît XVI peut bien évoquer que le christianisme a fait épouser Foi et Raison (contrairement à l'islam qui en serait dépourvu comme le laissait implicitement sous-entendre son discours fumeux de Ratisbonne), et bien en de multiples endroits, il est bien difficile de faire coïncider Raison avec les écrits évangéliques, même avec la meilleure volonté du monde. Un chou est un chou, pas une citrouille !

Illogisme à décharge du bon peuple de fidèles qui fut si longtemps analphabète ... décharge partielle, car on ne peut exclure qu'il fut un peu paresseux à réfléchir aussi, ni que quelques milliers de roturiers, hobereaux ou aristocrates savaient lire.

Il y a comme quelque chose à changer, pour ça tourne un peu plus rond ... non ?

Reprendre l'héritage, le passer au crible de son propre discernement.
En finir avec le Concile de Nicée ? ICI

S'émanciper en fin de compte de toute tutelle spirituelle *
...

* La révélation d'Arès ne dit rien d'autre, et apporte un sublime éclairage pour s'y retrouver dans ce vieux puzzle des temps bibliques. A chacun d'aller conquérir sa Liberté

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ressuscité

Message  Invité le Sam 17 Avr 2010 - 1:05

[16] Ceux qui disent que le Seigneur est mort d’abord puis ressuscité se trompent, car il est ressuscité avant de mourir. Si quelqu’un ne ressuscite pas d’abord, aussi vrai que Dieu est vivant, il ne mourra pas, il est déjà mort.

[17] On ne cache pas un objet de valeur dans un grand vase, mais souvent des sommes incalculables sont placées dans un vase d’un sou. Il en est de même de l’âme. C’est un objet précieux qui se trouve dans un corps méprisable.

[18a] Il y en a qui craignent de ressusciter nus. C’est pourquoi ils veulent ressusciter dans la chair, mais ils ne savent pas que c’est ceux qui sont revêtus de chair qui sont nus. Ceux qui se dépouilleront au point de se mettre nus, ceux-là ne seront pas nus.

[18b] La chair et le sang ne peuvent hériter le Royaume de Dieu. Qu’est-ce qui n’héritera pas ? Ce dont nous sommes revêtus. Mais de quoi sera-t-il hérité ? Du Christ et de son sang. C’est pourquoi il a dit : Celui qui ne mangera pas ma chair et ne boira pas mon sang n’aura pas la vie en lui. Qu’est-ce que sa chair ? C’est la Parole et son sang, c’est l’Esprit Saint. Celui qui a reçu cela a une nourriture, une boisson et un vêtement.

[19a] Moi je blâme aussi ceux qui disent que la chair ne ressuscitera pas. Tous sont dans l’erreur. Tu dis que la chair ne ressuscitera pas, mais dis-moi ce qui ressuscitera pour que nous puissions te vénérer ? On dit que l’Esprit est dans la chair, et il y a aussi cette Lumière dans la chair et aussi la Parole. Quoi que tu dises, tu ne dis rien en dehors de la chair. Il est nécessaire de ressusciter dans cette chair là parce que tout est en elle.

[19b] En ce monde, ceux qui portent des vêtements sont supérieurs aux vêtements. Dans le Royaume des cieux, les vêtements sont supérieurs à ceux qui les portent.

[20] C’est par l’eau et par le feu que tout le lieu est purifié, le visible par le visible, le caché par le caché. Il y a des choses cachées à travers celles qui sont visibles. Il y a une eau dans l’eau, et un feu dans l’onction.


[22b]
Personne ne pourra s’avancer vers le Roi s’il est nu.

Évangile de Philippe

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ressuscité

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 5:53


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum