Spiritualités

L'interlocuteur de l'humanité: Dieu.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'interlocuteur de l'humanité: Dieu.

Message  Invité le Sam 8 Mai 2010 - 23:05

Combien je peux être d'accord avec l'introduction de cette nouvelle Chronique
L'interlocuteur de Dieu: l'humanité

On peut se demander pourquoi Dieu insiste tant sur l'amour des Hommes entre eux. Pour comprendre cette nécessité, peut-être faut-il revenir sur la notion d'humanité.

Dieu n'a pas comme projet de constituer une élite de quelques Hommes qui seraient dignes de devenir des dieux, mais d'élever à ce rang l'humanité prise dans son ensemble. En face de Dieu il n'y a pas un individu, mais une multitude d'individus. C'est cette multitude qu'il appelle son Peuple, ses Assemblées, ses Fils......Il aime tous les humains en particulier, mais le partenaire de cette Création, c'est l'Humanité.

Et combien je crois sincèrement que chaque croyant, qui "devine" que cette Vie dont les contours sont si subtils n'ait pu provenir de quelques hasards, peut s'y retrouver ...

Se pose donc une question de conscience, qui est "cosmogonique" * ,qui "relève de "croyances" que l'homme serait, ... soit issu de quelques assemblages biologiques ou biochimiques intelligents relevant d'un "hasard" (magiquement) opportun,... soit d'une "intelligence" ou "magie" qui le dépasse complétement.

* cosmogonie: Ensembles de récits mythiques ou de conjectures scientifiques, cherchant à expliquer l'origine et l'évolution de l'univers

L'interlocuteur de l'humanité: Dieu (Créateur ?). (image et ressemblance, en effet miroir).



Je ne pense pas personnellement que nous puissions "échapper" à cette question de "nos origines", et plus loin celle de l'origine de la Ve.
L'époque moderne tend à accréditer que des conjectures bio-chimiques auraient favoriser l'émergence de différentes formes du vivant. J'avoue, personnellement avoir du mal à y croire, et ... je vous prie d'excuser mon scepticisme sur la question s'il vous affecte.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'interlocuteur de l'humanité: Dieu.

Message  Invité le Mar 18 Mai 2010 - 22:46

En face de Dieu il n'y a pas un individu, mais une multitude d'individus. C'est cette multitude qu'il appelle son Peuple, ses Assemblées, ses Fils......Il aime tous les humains en particulier, mais le partenaire de cette Création, c'est l'Humanité.
Son Peuple ... tous les hommes de Bien de la terre, de la Création d'Adam à aujourd'hui.

Oui, mais à ce qu'il me semble, il ne s'est jamais adressé à l'humanité entière, ou que successivement par l'intermédiaire de quelques hommes choisi selon Ses Desseins.
A chaque fois en des termes différents et appropriés, non seulement à chaque époque, mais à chaque culture.

Partant de là, je pense qu'aucune religion, aucun Message n'a vocation à l'universalité sur la terre entière. Il me semble que c'est une grande erreur de toutes les religions d'avoir voulu (par orgueil ? ou incompréhension ou ignorance) prétendre à cette universalité (grande erreur du christianisme à mon idée que d'avoir entrevu ses actions prosélytes de façon planétaire).
Le Message d'Arès, pour intéressant qu'il soit, et pour universel que soit le sens de Ces Conseils Célestes à l'instar par exemple du sens de l'amour évangélique qui est un très valable passe-partout, n'a plus vocation à l'universalité que les autres. Il s'adresse à une sphère culturelle.

Alors, oui, Dieu est le Dieu de tous les hommes, il est Unique, nous sommes d'accord, mais Ses Messages ne sont pas pour tous les hommes de l'humanité.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'interlocuteur de l'humanité: Dieu.

Message  pat le Mar 18 Mai 2010 - 23:48

A chaque fois en des termes différents et appropriés, non seulement à chaque époque, mais à chaque culture.

Oui, je crois qu'il nous reste beaucoup à découvrir dans les différents Messages à ce propos, notamment dans le Message coranique et dans le Message arésien.

aucune religion, aucun Message n'a vocation à l'universalité sur la terre entière.

Le message arésien s'adresse, en effet, à une sphère culturelle. Cela est évident je crois à la lecture de l'Evangile donné à Arès d'autant qu'il l'indique clairement dans son texte même.

Par contre, je crois que l'amour évangélique dépasse largement toute révélation parce que cela est dans toutes les spiritualités, dans tous les humanismes.
Jésus a le mérite de l'avoir clairement établi, mais il n'est pas le seul.

La négation de l'amour évangélique conduirait inexorablement à la fin de l'humanité exactement de la même façon, c'est à dire dans une relation de causes à effets, que la disparition des abeilles amènerait la fin de l'humanité.

Il y a des données qui ne dépendent ni d'une option, ni d'une idéologie ni d'une religion mais qui dépendent quasiment d'une fonction vitale. Je veux dire, d'une manière analogique, que si nous cessions de nous nourrir nous mourrions, de la même façon que si nous cessions de nous aimer ou tout au moins d'essayer de nous aimer.
La haine généralisée nous priverait de Dieu définitivement, car son amour serait incompatible avec notre façon de vivre.
La terre finirait par s'éteindre spirituellement et donc par cesser de vivre.

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'interlocuteur de l'humanité: Dieu.

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 18:23


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum