Spiritualités

Jeme présente

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jeme présente

Message  Invité le Mar 6 Nov 2007 - 18:12

je me présente:
je m'appelle Jean Pierre(c'est un pseudonyme bien sûr)
Je suis catho pratiquant parce que j'ai été élevé par des parents qui, bien que ne pratiquant pas régulièreent eux-mêmes, m'ont élevé dans la morale chrétienne qui leur avait été inculquée, et ils sont morts après une vie de travail et d'honnèteté, heureux d'avoir respecté ces principes qui leur semblaient fondamentaux.
Après mon mariage, j'ai cessé de pratiquer, et c'est une demande de mon fils aîné pour faire sa communion qui m'a amené , pour faire un bout de chemin avec lui, à reprendre le chemin de l'église. Celle ci avait eu la bonne idée entre temps de se "conciliser" pour se débarrasser de pas mal de poussière et de vieilles habitudes.
Je suis pourtant assez mal dans ma peau car je ne pense pas croire au Dieu des chrétiens et je ne sais pas si j'ai jamais vraiment eu la foi.
Je crois en la réalité du message du christ et en sa valeur toujours actuelle mais je suis très mal à l'aise lorsqu'il s'agit de prononcer le "credo" car beaucoup des principes énoncés comme des vérités essentielles me paraissent complêtement entachées de "magouilles "politico économiques que des hommes de pouvoir ont fomentées tout au long de l'histoire pour s'assurer puissance et privilèges.
J'ai cherché ailleurs y compris dans les RA dont vous parlez , mais je pense que ce serait fuire une utopie pour en trouver une autre(veuillez m'excuser pour mon manque de nuances).
Le problème est que je me sens très bien avec la famille catho lorsqu'il s'agit d'action humanitaire. J'y suis très engagé et c'est dans ces actions que je sens vibrer cette étincelle divine qui doit être en moi comme dans chacun d'entre nous .
Alors suis-je un hypocrite? ou un traître?
Dois-je continuer à me servir des structures d'une Eglise pour m'aider à alimenter cette "étincelle"?
Le moment de l'Eucharistie chez les catho est pour moi un moment sublime d'adhésion à l'action et au programme d'amour du Christ, non pas un sacrement qui transforme un bout de pain en un bout de chair mais un moment de mémoire vers un homme exceptionnel .
Voilà Je n'ai pas tout dit car vous trouveriez ma présentation très fastidieuse. Rassurez-vous, cela ne m'empêche pas de dormir
"Heureux les pauvres en esprit" qu'il disait. Il est vrai qu'ils ne doivent pas se poser toutes ces questions.
Salut à tous Jean-Pierre

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeme présente

Message  Invité le Mer 7 Nov 2007 - 2:43

Bonsoir et bienvenue jean-pierre

Ton message a quelque chose d'attachant que je ne saurais vraiment définir. Une simple sincérité peut-être ?

Je ne vois pas ce qu'il pourrait y avoir d'hypocrisie ou de traîtrise à être utopiste. L'utopiste est plus un idéaliste qu'un rêveur d'imaginaire, ne souhaite-t-il pas un monde meilleur ?

C'est vrai que ce mot nous vient d'un livre de Thomas More Utopia, cité ou plan de gouvernement (encore imaginaire ou en devenir) qui permettrait d'établir le bonheur pour chacun. Le mot est souvent détourné de son sens premier, pour exprimer un grand projet séduisant mais illusoire.
N'écoutons pas ces mauvaises langues mécréantes, les chiens aboient, la caravane passe.
Il faudrait tenter aussi de définir ou d'entrevoir quel horizon serait ce bonheur pour chacun. Que l'homme reçoive tout ce qui lui convienne ou qu'il retrouve sa vraie nature, telle que le voulait l'Eternel ?

La faillite du rêve de Thomas More (et de l'Eglise, et de projets politiques qu'ils soient communiste, ou autres ...) a été peut-être de penser que cette cité magique fabuleuse pourrait être fondée sur un système ?
Pourtant "le rêve" de l'Eglise (son utopia, sa cité de Dieu) qu'elle voudrait universel, a été exprimé par un seul homme, Jésus, et non pas par une confrérie de sages, une assemblée constituante ou une curie quelconque. Le projet de Jésus n'est pas philosophique dans le sens ou il n'établit pas de règles citoyennes propres à gérer la cité. Jésus se défie d'ailleurs plus d'une fois de toutes morales, celles des pharisiens, des saducéens, ...

Il y a comme une contradiction dans tout ça, car il me semble qu'il n'y ait pas à compter sur un système mais sur une communion d'âmes bienveillantes. ce qui est très différent. Le fondement même de l'Eglise, qui veut dire Assemblée, est ce Message prophétique encore (à accomplir) parce qu'il n'est pas réalisé.
La définition de l'Eglise selon St Augustin n'est pas mal :
"l'assemblée des bons et des justes, depuis Adam jusqu'au dernier homme"...
Celle ci avait eu la bonne idée entre temps de se "conciliser" pour se débarrasser de pas mal de poussière et de vieilles habitudes.
J'ai fait le même constat (jadis), mais un pape fait et un autre défait. Il y a eu aussi beaucoup d'initiatives venues de la base, les prêtres-ouvriers, la théologie de la libération, les charismatiques, saint François et bien d'autres, mais le système n'a jamais voulu lâché la main, comme une vieille mère trop attentive et jalouse.
Le problème est que je me sens très bien avec la famille catho lorsqu'il s'agit d'action humanitaire. J'y suis très engagé et c'est dans ces actions que je sens vibrer cette étincelle divine qui doit être en moi comme dans chacun d'entre nous .
Tu exprimes là probablement une proximité bien plus réelle et pragmatique que celle de répéter des credos qui ne changent pas beaucoup le monde. D'ailleurs je note, que tu retiens aussi l'essentiel du message eucharistique qui est communion et partage, plus que la croyance en une transsubstantiation mystérieuse. (pourtant d'un point de vue "dogmatique" ce n'est pas très fidèle ! mais je partage ton point de vue Wink )

Je suis content de savoir par ton court témoignage qu'il y a dans la mouvance chrétienne, des personnes animées par cet idéal, exprimé par Jésus.
Il n'a fait que reprendre ou redire La Loi dite avant lui par d'autres prophètes, il n'est pas venu l'abolir.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeme présente

Message  Invité le Mer 7 Nov 2007 - 10:00

Bonjour et bienvenue Jean-pierre,

Ton message de présentation, ma rouché par sa sensibilité.

Je crois en la réalité du message du christ et en sa valeur toujours actuelle

flower Avec cette phrase tu as dit l'essentiel.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeme présente

Message  pat le Mer 7 Nov 2007 - 10:03

Bienvenue jean-pierre,
Je suis très heureux de te voir apparaitre dans notre groupe de réflexion.

Je ne cacherai pas ici que je te connais, et puisque tu t'es identifié à moi, je trouverais à la limite de l'honnêteté de m'adresser à toi comme si je ne te connaissais pas. Nous nous connaissons, en effet depuis.....depuis l'école primaire.

Voilà, bienvenue donc et puisque tu fais état de ta foi catholique dès ta présentation, permets moi de me réjouir de voir ce forum s'enrichir dans la diversité .

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeme présente

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 15:29


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum