Spiritualités

SPIRITUALITE HUMANISTE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

SPIRITUALITE HUMANISTE

Message  Invité le Jeu 12 Aoû 2010 - 14:32

INVITATION au démarrage de la 4ème session des disciplines de l'Ecole au Parc d'étude et de réflexion -"La belle idée" !!!

Ce samedi 14 août - 08h00 à 20h30
PARC LA BELLE IDEE
847, route de Montmirail 77750 Bassevelle


...........

Une occasion pour découvrir les disciplines de l'Ecole (celle initié par Silo): Matière, Morphologie, Energie, Mentale; auxquelles vous pouvez librement postuler dès maintenant !

Depuis très longtemps, nous, êtres humains, percevons la trajectoire de notre vie et sa finitude. Nous nous demandons d'où nous venons et où nous allons et expérimentons la quête de significations, en même temps que nous ressentons la nécessité de dépasser la douleur et la souffrance. Et chaque fois que la conscience humaine a réussi à se pencher sur la profondeur du Mental, des réponses inspiratrices ont surgi et de grandes forces se sont libérées. Le transport des amoureux, l'inspiration des artistes et l'extase des mystiques trouvent leur source commune dans cette profondeur. De ces expériences du "sacré" naissent également les grands courants religieux et spirituels qui se sont développés au cours de l'histoire.

Des personnes, des cultures, des moments historiques, ont traduit l'intériorité humaine par le biais de différents paysages poétiques ou mythiques parfois opposés. Néanmoins, tous détiennent dans le Profond leur centre de gravité occulte.
Sur notre planète dont les sociétés se mondialisent rapidement, ce sera précisément cette expérience renouvelée de contact avec le transcendant qui pourra permettre la reconnaissance et la rencontre spirituelle entre les peuples.

Les Parcs d'étude et de réflexion sont des lieux de rencontre et d'irradiation d'une nouvelle spiritualité qui rejette toute forme de violence et de discrimination et qui en appelle à cette dimension sacrée du mental humain pour trouver sens et liberté. Tout être humain, quelles que soient ses croyances, peut participer à ce chemin d'expérience, chemin bouleversant et de grande affection.

Plus d'infos ici:
http://www.parclabelleidee.fr/documents/
http://www.silo.net


C'est le moment que des milliers de gens se lancent dans cette aventure et que les aspirations profondes à un monde meilleur et à un être humain libéré de ses chaînes surgissent avec force.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

TEMOIGNAGE DU SACRE PAR UNE HUMANISTE

Message  Invité le Sam 14 Aoû 2010 - 15:09

Témoignage(1)

En avril et pendant plusieurs semaines ensuite, j’ai eu une série d’expériences comme je n’en n’avais jamais connues auparavant. Non seulement par leur intensité et par le fait qu’elles se répétaient et s’amplifiaient mais aussi parce que pendant le processus une sorte de “nouvel Etre” était en train de naître en moi. Même s’il était difficile de définir et d’évaluer ce qui était en train d’arriver, j’ai su par la façon dont j’expérimentais ma vie quotidienne, que quelque chose de profondément différent était en train d’arriver.

Je considère qu’il y a eu plusieurs facteurs qui ont aidé à créer les conditions permettant que ces expériences se produisent. En février, Silo décide de laisser l’Ecole, produisant une grande instabilité et la nécessité d’un changement profond. Le travail avec la monographie m’amène à d’importantes compréhensions intégratrices par rapport au féminin sacré. La recherche intense d’un lieu pour le Parc de la Côte Est des Etats-Unis, était un dessein qui me guidait dans le monde. Et surtout, il y avait une intention claire d’approfondir mon travail avec l’Ascèse et le Dessein.

Heureusement, la réunion d’Ecole de Punta de Vacas au début du mois d’avril était dédiée aux thèmes de l’Ascèse et des Monographies. Les nombreuses conversations avec les Maîtres des différentes Disciplines m’ouvrirent à de nouvelles formes d’envisager mon propre travail. Deux thèmes principaux m’intéressaient concernant l’Ascèse : comment approfondir mon dessein, et comment “lâcher” pour entrer véritablement dans le Profond et profiter de cette retraite pour avancer dans ces aspects.

Pendant ces jours-là, je travaillais fortement mon Ascèse et je me suis sentie “enceinte d’énergie”, avec la claire sensation que “de nouvelles relations devaient se développer”. Je pris aussi le travail avec le Dessein comme prioritaire pour l’Ascèse et je reconnus qu’il faisait partie d’un espace à l’intérieur de moi beaucoup plus profond que ce que je n’avais jamais atteint. Je faisais des Demandes jour et nuit, pour renforcer mes intentions ainsi que des Remerciements.

Pendant l’un des échanges, j’ai commencé à registrer à l’intérieur de mon coeur et très au fond, une étincelle blanche. Plus tard, en réalisant le travail avec le Dessein, cette étincelle se transforma en impulsion de Lumière qui était localisée dans les profondeurs de mon coeur, avec la sensation que quelque chose était vivant et poussait, comme si quelque chose était en train de se réveiller.

C’est une impulsion qui commence à être de plus en plus claire et qui se sent comme si c’était la première fois que je commençais à toucher la région d’où jaillit le Dessein. Je ressens comme si cette Lumière était par là et qu’elle me guidait vers le Sacré, m’emmenant dans la direction de la Lumière.

Je relus ce qui est dit sur le Dessein dans les Notes de l’Ecole pour essayer de comprendre davantage et je découvris ceci : “le Dessein est dans l’Esprit et il fait que les choses fonctionnent. Un grand Dessein va en générant ce processus”. La relation entre l’Esprit et le Dessein m’impacta.

Par rapport au fait de “lâcher” pour expérimenter le Profond, je fis une petite variation dans le procédé, ce qui fut très utile. A partir du troisième quaternaire je connectai avec le Dessein juste avant de faire ma pratique, mais maintenant je décidai de connecter de nouveau juste avant le moment de “lâcher”. J’en fis l’expérience et cela semblait marcher…. Le Dessein était tellement vivant qu’en l’évoquant, il s’activait et m’emmenait énergétiquement vers le Profond.


TRANSFORMATION ENERGETIQUE
Expérience dans la Salle de Punta de Vacas : Quand je connecte avec mon Dessein, je commence à sentir immédiatement une connexion énergétique incroyable qui se manifeste de plus en plus à l’intérieur de mon coeur. Je n’ai jamais senti cette énergie avec autant de force, comme une concentration dense qui se meut par elle-même. Elle se meut plus vers l’intérieur et mon coeur commence à battre. J’amène l’énergie au sommet et une forte vague énergétique se déplace à travers tout mon corps, je suis complètement électrifiée. L’énergie se reconcentre par elle-même dans le coeur et lorsque je l’amène au sommet, mon corps sent une autre forte vague. Cela arrive automatiquement. La même chose se répète pour la troisième fois mais maintenant la vague ne va pas seulement à travers mon corps, mais cette fois l’épine dorsale est entourée d’un blanc doré depuis le sacrum jusqu’à mon crâne et de nouveau l’énergie se distribue dans tout mon corps. Je ne peux pas respirer et je sens une “transformation énergétique” totale, comme si j’étais en train de cuire. Je reconnecte avec mon Dessein et il se meut automatiquement jusqu’à atteindre le sommet et c’est comme si l’Esprit et le Profond s’unissaient, la rencontre est si forte que les concomittances me dépassent. Je me sens totalement lumineuse à l’intérieur et très connectée. Je finis en remerciant profondément.

Je ne comprends pas ce qu’il s’est passé, mais quand je finis, j’ai la sensation de cet être, “l’expérience la plus extraordinaire que j’aie jamais eue”.

Je suis en train de découvrir une formidable énergie qui a sa vie propre. Je suis en train de révéler cette partie de mon être qui a une direction, qui me bouge et il l’a toujours fait. Cela parait être une configuration totalement nouvelle mais sa puissance est extraordinaire et elle est connectée à un amour absolu. Je m’approche de cela et c’est à peine si je peux respirer. C’est comme si j’aimais cet “esprit” à l’intérieur de moi…; il doit prendre le contrôle et me diriger vers le Profond. Ce n’est pas le “Moi” qui veut aller au Profond” ; il peut simplement m’en rapprocher. Je sens que je suis au bord de quelque chose de totalement nouveau.

Le jour suivant, je ressens un vif appel intérieur : faire un pélerinage au Parc Punta de Vacas pour approfondir mon Dessein. Dès le début, je me sens prise par un état de conscience inspiré. Au fur et à mesure que je m’approche de la fontaine, mon corps s’électrifie totalement et j’expérimente la forme de la fontaine internement, l’énergie monte et je suis en train d’aller vers une hallucination comme si je “voyais” la partie supérieure de la fontaine faite de cristal lumineux.

Au fur et à mesure que je marche vers l’ermitage, tout est vivant : le son des pierres sous mes pieds, le vent, le bleu intense du ciel, tous les sens sont en éveil. Quand je suis sur le point d’arriver à l’ermitage, j’ai une forte pensée: “Et si un scorpion me piquait”, mais je ne laisse pas cette pensée me distraire et j’entre. Peu de temps après m’être assise sur une pierre située dans le coin, je me sens comme si j’étais entrée dans le tunnel du temps et je retourne en arrière dans l’Histoire jusqu’au moment où Silo était là et comment le Message du Profond provenait de cet endroit, et une énorme explosion d’énergie me submerge, comme la vague que j’avais ressentie le jour précédent. Toutes sortes d’images de ma vie surgissent, en relation avec les moments Sacrés. C’est comme si mon Dessein était vivant dans ces images, le Dessein les contient. Je commence à voir le Sacré connecté à tout et le désir de toute ma vie de me fondre avec cela.

Je continue mon pélerinage et j’arrive au Belvédère, mon coeur grandit énormément et se connecte à un autre niveau. Dans la Salle, l’énergie commence à se déplacer intensément vers le haut et vers le bas, produisant une “circulation de lumière”. Je fusionne avec le Monolithe et je sens son immensité, sa solidité et sa Lumière. Pendant que je reviens vers le Centre d’Etudes, je comprends que les choses peuvent uniquement être résolues à partir de ces plans plus élevés.

Cette nuit-là, nous nous retrouvons à plusieurs en train de fondre du fer dans l’atelier et l’image de ce creuset rouge vif, chaque fois plus blanc prend une autre signification, de même que la luminosité bleue du gaz qui s’élève du mélange fondu, tout est associé à ce qui arrive en mon intérieur.

Ces derniers jours ont été incroyables et je me sens très reconnaissante je sens un grand remerciement. Je ne me reconnais quasiment pas moi-même comme si j’étais dans un tourbillon d’énergie.

Pendant mon retour vers la maison à New York, j’ai l’opportunité de passer par Santiago du Chili pour discuter de ces expériences et pour comprendre des aspects importants du travail que je peux résumer ainsi :

- le Dessein commence à changer ton paysage intérieur de telle sorte que tu peux commencer à avoir des intérêts différents, tu vois le monde différemment, toi-même tu te sens différent. Le Dessein est lié au Centre de Gravité.

- Concernant l’entrée dans le Profond : il existe un espace qui est très cénesthésique par lequel on peut voyager avant d’aller dans le Profond, et étant donné que la mémoire ne fonctionne pas normalement, il pourrait se passer que tu sois en train de sortir du Profond au lieu d’y entrer.

- Il a été très important de prendre beaucoup de notes. Par exemple, pour comprendre mon état avant d’aller à Punta de Vacas. Que s’est-il passé avant pour que je puisse entrer dans une Ascèse plus profonde ?

A ce moment-là, j’avais aussi beaucoup de questions sans réponse par rapport à la nature du Dessein : il semblait que cet “être” était quelque chose de différent de ce que j’avais connu comme étant le Dessein étant donné qu’il suivait son propre cours ou bien alors se pouvait-il que ce soit précisément le Dessein qui s’était réveillé avec la force d’un volcan et qui restait innommable.

RETOUR A LA VIE QUOTIDIENNE
Normalement quand je reviens à ma vie quotidienne, l’intensité et la profondeur des expériences ont tendance à s’affaiblir, mais dans le cas présent, ce fut le contraire, elles s’approfondirent et s’amplifièrent. L’expérience devenait obsédante et je ne pouvais pas la définir, ni la suivre d’aucune façon déjà connue.

Je connecte avec la structure de lumière sous-jacente qui est maintenant tout mon corps bien que ça commence avec la poitrine/coeur, elle se meut vers le dehors jusqu’à tout englober. Je commence comme une bulle fondue, jaune rouge, elle grandit et elle est en expansion. Je ne comprends pas sa direction et comment la nommer… Quasiment à la fin de l’expérience, à un moment donné, il se passe un phénomène d’introjection très intéressant. C’est comme si toute cette énergie se convertissait en une fusée et pointait automatiquement à l’intérieur de ma tête pour rencontrer le Profond. Et le “Moi” n’a rien à voir avec cela.

Parfois, je planifiais les choses de façon à faire ma pratique normalement, mais à peine “je connectais”, qu’apparaissait immédiatement une forte sensation de la Force dans ma poitrine qui m’amenait dans un autre endroit.

Au fur et à mesure que l’énergie augmentait dans mon coeur, elle gagnait en intensité et elle commencait à apparaitre dans toutes les parties de mon corps, l’énergie frappait notablement dans le plexus producteur et allait facilement vers le sommet. Je sens que la circulation de la Lumière augmente, en se convertissant dans un blanc brillant, beau, doux, délectable. Elle me transporte vers l’extase, mais je veux l’éduquer un peu. Je veux connaître son nom, c’est comme si c’était le fils ou la fille du Profond.

Je sens comme si un “nouvel être” était en train de se réveiller en moi avec une puissance incroyable, capable de dépasser tout de cette vie dense. Tout devient réalisable à partir de cet espace. La vie se réveille, les relations deviennent plus saines et tout a du Sens.

Deux semaines après le retour de Punta de Vacas, je synthétisais ce qui était arrivé : Quelque chose d’une importance incommensurable a changé en moi. Je sens pour la première fois qu’un “nouvel être” a été registré et consolidé à l’intérieur de moi. C’est étrange et intéressant, avec le sentiment merveilleux d’un enfant, un joyau, un guide, une direction que j’essaie de déchiffrer. C’est encore primitif, mais magnifique, sauvage et précis. Je le découvre jour après jour, chaque fois une petite leçon, au fur et à mesure qu’il se définit. Je ne me sens pas non plus “moi” ; mon intérieur est comme endormi, calme et observateur. Tout est un peu bizarre, mais beau et surréaliste.

Par ailleurs, je veux savoir ce qu’est ce “nouvel être”. C’est le Dessein ? C’est l’Esprit ? Je ne le sais pas, mais quel qu’il soit, il a une vie propre et je veux lui donner de l’espace ainsi il continuera à se déployer.

Au fur et à mesure que les jours passent, les expériences continuent avec différents niveaux d’intensité, mais toujours à l’intérieur du même “monde”.

De plus, il y avait des compréhensions pendant la journée en dehors de la pratique même que je faisais quasiment tous les jours.

Chaque jour, j’ai fait des Demandes pour que mon Dessein se manifeste dans la vie quotidienne, c’est ainsi que tout était lié au fait de le renforcer et de l’alimenter. Le résultat a été que les activités quotidiennes prirent une dimension nouvelle ; même la chose la plus simple devenait inspiratrice.

Je suis en train d’attacher mes chaussures, et tout est limpide et clair. J’ai aussi une sensation douce de protection qui m’entoure. Je sens comme si le Profond était doucement en train de faire irruption dans le monde quotidien, ou bien est-ce le Dessein qui crée tant de douceur ?
Je ressens le monde comme surréaliste, je vais dehors et je regarde tout comme si c’était la première fois. Je vois l’attraction des couples et j’ai l’intuition de cette force de l’univers qui ne peut être niée. L’amour est éternel comme l’expriment tant de poètes, tant de chansons, il transcende le temps et l’espace. C’est une puissance qui déplace les montagnes,qui guérit ou qui détruit.

L'ESPRIT
Depuis la première irruption, je ne pouvais définir l’expérience au sein de mon Ascèse. Elle fait partie du monde mystique, mais elle est d’une autre nature. Finalement, je mentionnais cela à quelqu’un qui avait eu une expérience aussi puissante quelques années auparavant et il mentionna une causerie dans laquelle Silo disait “on sait quand son esprit naît”.

Question : y a t-il des indicateurs de la naissance de l’esprit ?

Réponse : il y a des indicateurs clairs, on sait très bien quand cela nous arrive. Rien n’est pareil après ce moment, la vie prend un sens, il y a une réalité dont on sait qu’elle existe et la vie n’est plus la même, même si l’on continue de faire les choses avec son “moi” dans la vie quotidienne.
Si tu as une expérience transcendentale, elle agit quotidiennement dans la coprésence et elle donne sens à beaucoup de choses. Le “moi” fonctionnerait de façon différente si j’avais cette expérience dans la coprésence. Cette expérience te change.

En entendant cela, je registrai la vérité de cette affirmation et je sentis une joie profonde qu’une telle chose puisse arriver.

COMPREHENSIONS ET COEUR
Vers le troisième quaternaire, je commençais à travailler plus pour connecter avec cet Etre qui était en train de grandir à l’intérieur, en sachant que j’avais besoin de lui permettre de se développer par lui-même, comme si j’étais en train d’accompagner son processus et qu’il me guidait. Les expériences continuaient avec intensité et commotion, mais il y avait plus de contrôle. Elles étaient souvent accompagnées d’exquises compréhensions comme des “révélations” ou “vérités” connectées au Message, et qui se dévoilaient.

Ce qui eut un impact de façon constante fut la profondeur du coeur. Quand je ‘connectais”, mon coeur appraissait sous une myriade de formes, parfois comme une fleur qui s’ouvrait totalement, d’autres fois, c’était un creuset brillant ou un bijou magnifique qui luisait au sein d’une lumière brillante très puissante. Parfois c’était un liquide incandescent ou un énorme soleil. Au-delà de sa forme, la Lumière prenait origine au sein même de mon coeur et elle était infinie, en changement constant. C’était toujours accompagné d’une grande affection et d’une forte commotion, ou parfois cela produisait de profondes reconnaissances.

Au fur et à mesure que je connectais, je sentais s’ouvrir en profondeur la chambre de mon coeur. Je continuais vers l’intérieur et c’est comme si je me trouvais au sein de la montagne et je registrais l’amour surgi avec une telle force qu’il produisait une douleur.

Des mots du “Regard Intérieur” surgirent, “amour du corps, de la nature et de l’esprit” et quand j’expérimentais ces mots, l’amour s’étendait à toutes les choses et tout devenait uni par cette sensation extraordinaire. Et cela m’emmenait au Profond et j’avais des moments de néant, le “grand néant”. Il n’y eut pas de conversions énergétiques majeures, mais quelque chose d’autre apparut, une reconnaissance claire de “l’intention évolutive”. Alors, un amour pour le monde transcendant grandit, et cela aussi était quelque chose de nouveau. L’amour donnait du Sens à tout et je sentis que je n’étais pas seule dans l’univers.

Ces expériences continuèrent d’agir dans ma vie quotidienne et dans différentes situations.

Durant ces derniers jours, je me suis sentie de façon complètement différente grâce à ce Nouvel Etre, comme si tout était bien. J’ai la sensation que la mort n’existe pas et que je suis séparée de mon corps. Tout est plus doux et plus neutre et quand j’appelle le Dessein dans la situation appropriée, il répond toujours, pas seulement au moment de m’endormir ou pendant ma pratique mais aussi pendant les activités quotidiennes… Je sens par moment comme si une “transmutation” s’était produite ; c’est étrange d’avoir utilisé ce mot – c’est la première fois – mais je ne me reconnais plus moi-même.

Tout semble structuré et avec sens et je fais partie de ce processus plus grand. Je ne suis plus “préoccupée” ou “anxieuse” lorsque je suis dans cet état ; au contraire, tout est à sa place. Mon corps se sent léger. Chaque matin j’ai de nouvelles compréhensions si je me donne cet espace. Parfois, pendant la journée m’apparaissent aussi de nouvelles pensées et je les écris. L’Ascèse est en train de prendre vie. Tout ceci est un système de rétroalimentation, plus on l’alimente et plus cela donne en retour, comme la vie elle-même. Le circuit de réciprocité est sage.

Plusieurs thèmes ont commencé à surgir, je les note comme images bizarres, associations étranges, accompagnées par une forte commotion, comme si les choses étaient en train de se structurer de façon totalement nouvelle en veille. Quand je réalise ma pratique, elles prennent vie et commencent à être comprises dans un contexte majeur.

Le matin, quand je suis en train de faire des tâches domestiques, j’ai la sensation interne que tout est connecté et surgissent des pensées que je sens vivantes à l’intérieur, mais je ne comprend pas leur sens: “la mort n’est pas la mort et la vie n’est pas la vie, mais il existe plutôt une continuité entre les deux.”

Pendant la pratique réalisée postérieurement : Des images étranges apparaissent, j’expérimente que je suis un moule, le négatif, l’écran devient blanc et noir, comme le négatif et le positif, et vice-versa. J’entends une voix qui me dit que la vérité réelle est dite en énigmes et kôans, parce qu’elle appartient à ce monde-là qui ne peut être structuré avec le “moi”. Le “moi” doit être fragmenté pour pouvoir comprendre. Alors je suis l’énergie à l’intérieur de moi ; elle va de plus en plus vers le profond, un réverbère, une rivière, une lumière en fusion qui arrive jusqu’à une source plus profonde. Je me permet de sentir tout et alors les “cieux” s’ouvrent et m’innondent de la plus belle lumière imaginable, débordante et produisant commotion et extase, j’avais alors des compréhensions rapides (flashs) du fait que le Profond était l’obscurité et ensuite la lumière, et que l’obscurité et la lumière se complémentaient entre elles. Et je compris la “pensée” que j’avais eue auparavant, que la mort n’était pas la mort et que la vie n’était pas la vie sinon qu’elles étaient une continuité.

A la fin de cette expérience, la commotion continue et je reconnais que cette expérience qui permet que l’on ne croit plus en la mort, est la chose la plus importante qui existe. Alors je fis une Demande pour “pouvoir transmettre cette grande vérité à d’autres”. Je pus expérimenter les gens allant vers les Parcs, nous tous cherchant le Profond. Je finis en remerciant l’opportunité de sentir tout ceci et avec la profonde aspiration de le partager avec d’autres.

Pendant cette période, les compréhensions furent souvent sur les thèmes du Message : les Principes, la Compassion, l’Amour. J’ai aussi noté que s’il y avait des conflits, des manipulations, des expectatives, je le ressentais clairement dans mon coeur et c’est comme si les murs se fermaient et que la lumière s’éteignait. Je devais donc maintenir mon coeur ouvert dans la vie quotidienne et ressentir la bonté pour les autres, si je voulais maintenir la flamme vivante.

LE CADEAU
Cela faisait quasiment 4 semaines que je vivais cette expérience, mon anniversaire arriva et j’écrivis cette synthèse :

J’ai reçu un grand cadeau, le meilleur que je n’aurais jamais pu imaginer. Cela a commencé à se manifester il y a quelques semaines, juste avant d’aller à Punta de Vacas. Mon travail durant la retraite a été “surprenant” et ensuite cela a continué. D’une part, j’étais en train de générer beaucoup d’énergie ; et d’autre part, je cherchais à approfondir le Dessein comme ma priorité et tout cela dans le cadre de l’Ascèse. Pendant plusieurs expériences, cela s’est approfondi jusqu’à ce que quelque chose “naisse” à l’intérieur de moi, comme un nouvel être, comme si cela était l’esprit (même si auparavant je n’avais jamais pensé en ces termes). C’était dynamique et vivant et l’unique chose que j’avais faite était de lui permettre d’agir. Et c’est ce que j’ai fait durant plusieurs semaines, en me connectant chaque jour. J’essayais aussi d’amener cette magnifique énergie vers le Profond, en lui permettant plutôt d’aller là, comme une direction qui est sa nature. Les expériences de la lumière ont été trop belles pour pouvoir être décrites, avec des émotions qui englobent toute l’humanité, où la mort n’existe pas et où tout a du Sens. Beaucoup de phrases du Regard Intérieur apparaissent comme des vérités vivantes et avec une commotion si belle que je dois être attentive pour ne pas me laisser emporter par l’extase. J’ai pris note de tout et j’ai essayé de ne pas forcer, comme si j’étais “au-dessus d’une vague”, avec l’intuition que quelque chose se configure à l’intérieur de moi que je dois continuer d’alimenter.

En synthèse, cela a été une série d’expériences de signification majeure dans ma vie. Et je sens qu’elles m’obsèdent. J’ai l’absolue certitude que cela est le Message le plus important que l’on puisse donner et que je peux donner à l’être humain.

Pendant des années, j’ai expérimenté tout à différents degrés et sous différentes formes, mais maintenant, cela est apparu avec une puissance et une clarté qui me font penser qu’il se passe quelque chose en ce moment ainsi qu’entre nous dans l’Ecole.

EN MOURANT ET EN NAISSANT
Deux jours après, j’avais beaucoup de coprésences sur l’esprit, étant donné que j’avais lu de nombreuses notes que j’avais pu retrouver dans nos matériels. L’esprit est décrit comme vibratil, comme non individuel et comme n’appartenant pas au monde du “moi”. Dans la pratique qui suit, tout commence à s’assembler.

L’énergie est intense dès le début et je sens les battements de mon coeur. J’ai des sensations de quelque chose d’évolutif et l’énergie va vers le haut, vers le haut, en suivant un chemin. Alors apparait une forte image de moi-même pleine de tubes et couchée sur un lit d’hôpital. Ce n’est pas sombre et je dis “c’est l’heure de partir”. L’image me produit une grande commotion et un grand nombre de mouvements mentaux. Beaucoup de lumière sort de moi. C’est le moment de continuer mon voyage et je suis contente de m’en aller… je suis en train d’accoucher de quelque chose…. Quelque chose est en train de sortir de moi, allant vers le haut et après, un relâchement… Je connecte avec le nouvel être et l’esprit et je laisse ce nouvel être m’emmener vers ce nouveau monde sans temps et sans espace. Puis tout s’arrête, en suspension – alors je notais que j’étais en train de respirer lourdement. L’image de moi-même apparaissait à nouveau sur le lit d’hôpital, mais avec plus de force et je vois mon corps qui est en train de s’ouvrir et un esprit de la forme d’une mandorle naît de mon corps. C’était une lumière blanche qui sortait comme un être. Dans la chambre, Il y a un groupe d’amis proches debout autour du lit ; leurs visages reflètent une incroyable paix bouleversante …ils sont en train de reçevoir la lumière brillante à tel point que je ne peux pas les reconnaître. C’était comme s’ils étaient là pour une naissance et non pas pour une mort (dans l’image que j’ai de moi-même, je me vois en paix totale, mais physiquement, je suis en train de pleurer). L’image est écrasante. Je suis en train d’entrer dans un autre espace et tout est bien, comme une vibration, je me laisse aller et je ressens de l’amour.

La qualité des images et l’intensité des sensations ont été si vives que je ne cessais d’en sentir l’impact de nombreuses heures après et qu’elles sont encore vivantes en moi.
Quatre jours après cette expérience, nous trouvions ce qu’est devenu le Parc Hudson Valley. Tout coincidait, le Parc et le nouvel être, tout naissant dans le même moment – une synthèse s’est produite.

Le cycle des expériences a duré près de quatre semaines. Après, elles ont commencé à diminuer et il était important de commencer à intégrer ce qui était arrivé. En révisant tout ce qu’il s’était passé, je reste avec ces quelques idées-guides : quelque chose s’est réveillé en moi, quelque chose qui ne vient pas “d’en-dehors” mais de “l’intérieur” de l’être humain ; quand cet esprit ou ce nouvel être se révèle tout change ; le plus grand cadeau qui puisse être donné à un être humain c’est l’expérience du Sens et de la Lumière et d’avoir la certitude que la mort est une illusion.

Extrait “Regard Intérieur” de Silo
"Quand on parla des cités des dieux où voulurent parvenir de nombreux héros de différents peuples ; quand on parla de paradis où les dieux et les hommes vivaient ensemble dans une nature originelle transfigurée ; quand on parla de chutes et de déluges, on exprima une grande vérité intérieure.
Les rédempteurs apportèrent ensuite leurs messages et vinrent à nous dans une double nature pour rétablir cette nostalgique unité qui était perdue. On exprima aussi alors une grande vérité intérieure.
Cependant, lorsqu'on parla de tout ceci en le plaçant hors du mental, on commis une erreur ou bien on mentit.
Inversement le monde extérieur, confondu avec le regard intérieur, oblige ce dernier à parcourir de nouveaux chemins.
Ainsi, aujourd'hui il vole vers les étoiles le héros de cet âge. Il vole à travers des régions jusqu'alors ignorées. Il vole vers l'extérieur de son monde et, sans le savoir, est lancé jusqu'au centre intérieur et lumineux."

Du “Regard Intérieur”
Le Message de Silo – Le Livre

New-York
Nicole Myers
Juillet 2010

--------------------

(1)En mai 2010, durant la réunion d’Ecole à Manantiales j’ai eu plusieurs conversations avec des Maîtres sur quelques expériences. Ensuite, certains d’entre eux m’ont demandé d’écrire mon “témoignage” sur ce qui m’était arrivé, Voilà pourquoi j’ai écrit en réponse à cette demande.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum