Spiritualités

Pacifisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pacifisme

Message  Invité le Lun 13 Sep 2010 - 13:36

frèrelibre a écrit:Extraits :(Sujet: Al ’Ajamî )

Concernant le principe de paix.

La paix est un principe fondateur.

- Al ’Ajamî S10.V25.

Paix et Islam, salâm islâm, sont liés étymologiquement et conceptuellement.

- “ Ô croyants, abandonnez-vous totalement à la paix.” S2.V208.

Il n’y a pas de religion, pas de spiritualité, qui ne soit mouvement vers la paix.

- “Les serviteurs du Tout-Miséricordieux marchent humblement, et si des ignorants les importunent, ils répondent : paix.” S25.V63.

Concernant le principe de guerre.

La guerre ne se justifie que pour repousser l’agresseur.

- “…Et David tua Goliath…Si Dieu ne repoussait pas les hommes les uns par les autres, la terre serait entièrement corrompue… » S2.V251.

Mais la guerre n’est pas une fin en soi.

- “…Ne faiblissez pas, et appelle à la paix quand vous êtes en position de force.”
S47.V35.[1]

j'en conviens qu'il est clair et sans équivoque que « plusieurs versets coraniques montrent le pacifisme de l’Islam et son ouverture à toutes les cultures et les civilisations, privilégiant toujours le dialogue et la modération »

Mais ... de la théorie à la pratique, cela ne l'a pas été de tous temps, et ce n'est pas vrai partout. L'histoire est là pour démontrer que ce principe n'est pas encore acquis (accomplir la Parole). Ceci dit l'Occident qui s'était doté des mêmes principes sans avoir recours à un précepte divin, à savoir de se limiter à la seule défense et intégrité du territoire national, n'a aucune leçon exemplaire à donner en la matière aux nations musulmanes, bien au contraire je pense !

Ce n'est pas que le précepte n'est pas bon, car il devrait logiquement et mécaniquement conduire à ce qu'aucune nation ne s'agresse, sauf que les gouvernements des nations se sont attribuées ce précepte qui concerne l'individu au départ (et par extension la famille spirituelle, Oumma en islam) en l'enfreignant chroniquement. C'est ce qu'on appelle un abus de pouvoir

Les seules familles spirituelles que je connaisse, qui se refusent à porter les armes quelles que soient les circonstances, ce sont les témoins de Jéhovah, et les adeptes de la non-violence. On y ajoutera tous les pacifistes, libres consciences, qui ne se revendiquent d'aucun mouvement particulier.

Quoi faire donc pour sortir de cette culture de guerre qui ne semble pas avoir de fin? (suite logique du constat) sauf déposséder les gouvernements d'une adhésion aveugle à leurs folies, en ne se limitant qu'au précepte, qui est celui de la défense, en l'invoquant au besoin à ceux qui tenteraient de l'outrepasser. Et qui par effet mécanique devrait conduire à la paix.

Vous avez peut-être d'autres idées ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pacifisme

Message  Invité le Lun 13 Sep 2010 - 14:45

" Au nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux"


La Paix

Elle est la fleur au parfum enivrant du jardin de la quiétude.
Elle est le mouvement d'amour qui submerge et unit les coeurs de pardon et de mansuétude.
Elle est la monture du héros qui combat l'intolérance.
Elle est la méditation suprême du sage noyé dans l'éternelle présence.
Elle est la plume du savant qui éveille et transmet la connaissance.
Elle est l'encre de l'alphabet céleste, mystère de l'essence.
Elle est la fondation de la demeure de la justice et la dignité.
Elle est la force salvatrice des hommes contre la monstruosité.
Elle est le remède du coeur face à l'angoisse des âmes agitées.
Elle est l'hymne des chérubins qui portent le trône Divin.
Elle est le nom béni de Dieu invoqué par toute la création.
Elle est enfin, Salam, à laquelle j'invite et consacre toute ma dévotion.

Cheikh Khaled Bentounès

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pacifisme

Message  Invité le Lun 13 Sep 2010 - 14:47

Le Pacifisme de l'Islam
HARUN YAHYA

Selon le Coran, la guerre constitue une "obligation non désirée" qui doit être absolument menée dans le respect des valeurs morales humaines, et à laquelle il ne faut recourir qu'en dernière instance.

Dans un verset, il est rapporté que ceux qui commencent les guerres, que Dieu désapprouve, sont les incroyants:

… Toutes les fois qu'ils allument un feu pour la guerre, Allah l'éteint. Et ils s'efforcent de semer le désordre sur la terre, alors qu'Allah n'aime pas les semeurs de désordre. (Le Coran, sourate al-Ma'ida, verset 64)

Un examen attentif de la vie du Prophète Muhammad montre que la guerre est un moyen de défense employé seulement dans des situations inéluctables.

La révélation du Coran à notre Prophète s'est faite en 23 années. Pendant les 13 premières années de cette période, les musulmans, alors minoritaires, ont vécu à la Mecque sous une autorité païenne. Ils firent face à de nombreuses oppressions. Nombre d'entre eux ont été harcelés, maltraités, torturés, et même assassinés, leurs maisons et leurs biens pillés. En dépit de cela, les musulmans ont mené leurs vies sans recourir à la violence et ont toujours appelé les païens à la paix.

Quand l'oppression devint insupportable, les musulmans durent émigrer à Yathrib, rebaptisée plus tard Médine, où ils purent établir dans un environnement plus paisible et libre, leur propre ordre. L'établissement de leur propre système ne les a d'ailleurs jamais incités à prendre les armes contre les païens agressifs de la Mecque. C'est seulement après la révélation suivante que le Prophète a commandé à son peuple de se préparer à la guerre:

Autorisation est donnée à ceux qui sont attaqués (de se défendre) - parce que vraiment ils sont lésés; et Allah est certes Capable de les secourir - ceux qui ont été expulsés de leurs demeures, contre toute justice, simplement parce qu'ils disaient: "Allah est notre Seigneur". (Le Coran, sourate al-Hajj, versets 39-40)

Ainsi, il a été permis aux musulmans de faire la guerre seulement parce qu'ils étaient opprimés et soumis à la violence. Autrement dit, Dieu a accordé la permission de faire la guerre uniquement à des fins défensives. Dans d'autres versets, les musulmans sont mis en garde contre le recours inutile à la provocation ou à la violence:

Combattez dans le sentier d'Allah ceux qui vous combattent, et ne transgressez pas. Certes. Allah n'aime pas les transgresseurs! (Le Coran, sourate al-Baqara, verset 190)

Après les révélations de ces versets, des guerres ont eu lieu entre les musulmans et les Arabes païens. Jamais, cependant, les musulmans ne provoquèrent eux-mêmes ces conflits. Notons que notre Prophète a établi un environnement social paisible pour les musulmans en signant un accord de paix (la trêve de Hudaybiya) avec les païens dont il accepta la plupart des requêtes. Pourtant, les païens violèrent l'accord, provoquant ainsi une nouvelle guerre. Néanmoins, les conversions à l'islam se multipliant rapidement, les armées islamiques devinrent très puissantes. Notre Prophète conquit alors la Mecque sans violence et dans un esprit de tolérance. S'il avait voulu, notre Prophète aurait pu se venger des leaders païens de la Mecque. Il n'en fit cependant rien. Il ne leur fit aucun mal, leur pardonna et les traita avec grande tolérance. Les païens, qui se convertiront plus tard à l'islam par leur propre volonté, ne purent qu'admirer le caractère noble du Prophète.

Les principes islamiques proclamés par Dieu dans le Coran expliquent cette politique paisible et empreinte de tempérance du Prophète Muhammad. Dans le Coran, Dieu commande aux croyants de traiter d'une manière juste et amène même ceux qui ne sont pas musulmans:

Allah ne vous défend pas d'être bienfaisants et équitables envers ceux qui ne vous ont pas combattus pour la religion et ne vous ont pas chassés de vos demeures. Car Allah aime les équitables. Allah vous défend seulement de prendre pour alliés ceux qui vous ont combattus pour la religion, chassés de vos demeures et ont aidé à votre expulsion. (Le Coran, sourate al-Mumtahana, versets 8-9)

Les versets ci-dessus indiquent l'attitude d'un musulman à l'égard des non-musulmans. Il doit traiter gentiment tous les non-musulmans et s'abstenir de se lier d'amitié avec seulement ceux qui montrent une attitude hostile envers l'islam. Au cas où cette hostilité causerait des attaques violentes menaçant l'existence des musulmans, à savoir une guerre contre eux, alors les musulmans doivent répondre justement en considérant les dimensions humaines de la situation. L'islam interdit toutes les formes de barbarisme, d'actes de violence gratuite et d'agressions injustes. Dans un autre verset, Dieu avertit les musulmans et rappelle que la rage éprouvée à l'égard des ennemis ne doit pas les amener à l'injustice:

Ô les croyants! Soyez stricts (dans vos devoirs) envers Allah et (soyez) des témoins équitables. Et que la haine pour un peuple ne vous incite pas à être injuste. Pratiquez l'équité: cela est plus proche de la piété. Et craignez Allah. Car Allah est certes Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites. (Le Coran, sourate al-Ma'ida, verset Cool



La signification de la notion de "djihad"

Le concept de "djihad" mérite d'être clarifié, eu égard au thème de cet article.

La signification exacte de "djihad" est "l'effort". Autrement dit, en Islam, "accomplir le djihad" veut dire "faire des efforts, lutter". Notre Prophète a expliqué que le plus grand djihad est celui "qu'une personne effectue contre soi-même". Ce que l'on entend ici par "soi-même" ce sont les désirs et les ambitions égoïstes de chacun. Lutter intellectuellement contre des vues antireligieuses et athées est également une forme de djihad, au sens fort du terme.

Hormis ces significations idéologiques et spirituelles, la lutte dans le sens technique - la lutte armée - est également considérée comme un "djihad". Cependant, comme nous l'avons vu précédemment, cette lutte ne doit être menée qu'à des fins défensives. L'utilisation du concept de "djihad" pour des actes d'agression contre des innocents, en somme la terreur, est une grande déformation et une injustice.



La miséricorde, la tolérance et l'humanisme selon l'islam

La "doctrine politique islamique" (c'est-à-dire, les principes et décrets islamiques sur des sujets politiques) est au plus haut point pacifique et modérée. Nombre d'historiens et de théologiens non-musulmans le confirment. L'historienne britannique, Karen Armstrong, ancienne nonne et célèbre experte en l'histoire d'Orient, fait le commentaire suivant, dans son livre Holy War (La guerre sainte), qui traite de l'histoire des trois grandes religions:

... Le mot l'islam vient de la même racine arabe que le mot la paix et le Coran réprouve la guerre comme un événement anormal contraire à la volonté de Dieu: "Toutes les fois qu'ils allument un feu pour la guerre, Allah l'éteint. Et ils s'efforcent de semer le désordre sur la terre, alors qu'Allah n'aime pas les semeurs de désordre." (Le Coran, sourate al-Ma'ida, verset 64) L'islam ne justifie pas la guerre ou l'extermination agressives, comme la Torah fait dans les cinq premiers livres de la Bible. Religion plus réaliste que le christianisme, l'islam déclare que la guerre est inévitable et parfois une obligation positive pour mettre fin aux oppressions et à la souffrance. Le Coran enseigne que la guerre doit être limitée et conduite de la façon la plus humaine possible. Mohammed a dû combattre non seulement les habitants de la Mecque mais également les tribus juives de la région et des tribus chrétiennes en Syrie qui alliées aux juifs planifiaient une attaque contre lui. Pourtant ceci n'a pas poussé Mohammed à dénoncer les gens du livre. Ses musulmans ont été forcés de se défendre mais ils n'ont pas livré une guerre sainte contre la religion de leurs ennemis. Quand Mohammed a envoyé Zaid contre les chrétiens à la tête d'une armée musulmane, il leur a dit de combattre pour la cause de Dieu bravement mais d'une manière humaine. Ils ne devaient pas molester les prêtres, ni les moines, ni les nonnes, ni les personnes faibles et impuissantes qui ne pouvaient pas combattre. Il ne devait y avoir aucun massacre des civils. Les musulmans ne devaient abattre aucun arbre ni démolir un seul bâtiment. C'était très différent des guerres de Josué.(1)

Après la mort de notre Prophète, les musulmans ont continué à traiter les adeptes des autres religions avec tolérance et respect. Les Etats islamiques sont devenus la maison sûre et libre des juifs et des chrétiens. Après la conquête de Jérusalem, Omar soulagea les chrétiens qui craignaient d'être massacrés en leur expliquant qu'ils étaient en sûreté. Il visita même leurs églises et déclara qu'ils pourraient continuer à pratiquer leur culte librement.

En 1099, quatre siècles après la conquête de Jérusalem par les musulmans, la ville fut envahie par les Croisés, qui passèrent tous les habitants musulmans au fil de l'épée. Pourtant, allant à l'encontre de ce que craignaient les chrétiens, Saladin, le général musulman qui s'empara de Jérusalem en 1187, ne fit de mal à aucun civil et défendit à ses soldats le pillage. D'ailleurs, il permit aux citoyens chrétiens de prendre tous leurs biens et de quitter la ville en sécurité.



Les périodes du règne des Turcs Seljukides et de l'Empire ottoman ont été également marquées par la tolérance et la justice de l'islam. Comme chacun le sait, les juifs, expulsés de l'Espagne catholique, trouvèrent la paix qu'ils ont recherchée sur les terres de l'Empire ottoman, où ils se sont réfugiés en 1492. Sultan Mehmed, le conquérant d'Istanbul, a également donné aux juifs et aux chrétiens leur liberté religieuse. Concernant les pratiques tolérantes et justes des musulmans, l'historien A. Miquel dit:

Les chrétiens ont été gouvernés par un Etat très bien géré, qui était quelque chose qui n'existait pas dans l'empire byzantin ou dans la souveraineté latine. Ils n'ont jamais été soumis à une oppression systématisée. Au contraire, l'empire, et tout d'abord Istanbul, est devenu un refuge pour les juifs espagnols torturés. Ils n'ont jamais été forcés à accepter l'islam.(2)

John L. Esposito, professeur de religion et de politique internationale à l'Université de Georgetown, fait un commentaire similaire:

Pour plusieurs populations non-musulmanes dans les territoires byzantins et persans déjà soumises aux gouverneurs étrangers, le règne islamique a signifié un changement de gouverneurs, les nouveaux étant souvent plus souples et plus tolérants, plutôt qu'une perte de l'indépendance. Plusieurs de ces populations ont même joui d'une plus grande autonomie locale et ont souvent payé des impôts inférieurs... En ce qui concerne la religion, l'islam s'est montré plus tolérant, accordant une plus grande liberté religieuse aux juifs et aux chrétiens indigènes.(3)

Tel qu'il est ainsi clairement noté, l'Histoire n'a jamais témoigné contre les musulmans "faiseurs de turpitude". Au contraire, ces derniers ont apporté la sécurité et la paix aux gens de toutes les nations, de toutes les croyances, vivant dans le grand territoire sur lequel ils ont régné.

En bref, la compassion, la paix et la tolérance constituent les valeurs morales principales du Coran et l'islam vise à supprimer la turpitude de la surface de la terre. Les commandements du Coran et les pratiques des musulmans à travers l'Histoire sont très clairs, et ne laissent de fait planer aucun doute.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pacifisme

Message  Invité le Lun 13 Sep 2010 - 14:49


"N'est-ce point par l'évocation de Dieu que se tranquillisent les coeurs ?"

Le Noble Coran, 13/28

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pacifisme

Message  Invité le Lun 13 Sep 2010 - 14:50

Pour La Paix, et seulement pour La Paix toujours,
Moi, je sèmerai partout les graines de l’Amour !
Dieu, Allah, « As Salam », Le Clément, Le Seigneur,
Le Coran, Son Livre Saint, est la clef du Bonheur !

La Bible, L’Evangile, ces deux Livres Sacrés et Saints
Couronnés par Le Coran, pour Dieu, ne sont qu’Un !
Mais l’homme, l’être le plus horrible et le plus hostile,
En a fait des chiffons et des pages inutiles !

Le message divin d’origine dans ces trois Livres,
Condamne très fermement à jamais cet homme ivre,
Qui a fait de lui-même son idole offensive triste
Qu’il adore nuit et jour dans un hymne terroriste !


Le Coran n’a jamais été guide des vampires.
Il est la clef qui ouvre pour La Paix tous les cœurs !
Il n’a jamais combattu le pire par le pire !
Il a été et il est la clef du bonheur !

Taza

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pacifisme

Message  Invité le Lun 13 Sep 2010 - 14:55

D'une amie non musulmane :


"Nous rencontrons des Musulmans criminels, nous devrions les appeler des criminels, nous rencontrons des Chrétiens criminels, appelons-les des criminels mais n'appelons pas une loi ou une religion criminelle car certains fanatiques ou criminels ont utilisé la religion pour leur propre intérêt et non en faveur des intérêts communs!"
Sophie Van Vlokhoeven

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pacifisme

Message  Invité le Lun 13 Sep 2010 - 18:10

Tout ça ce sont des belles paroles frèrelibre, mais ça ne répond pas à la problématique qui est la même sur toute la planète.

Saddam Hussein se disait musulman, ce qui ne l'empêchait pas d'attaquer ses voisins ... ce n'est qu'un exemple parmi bien d'autres !
Les nations occidentales, asiatiques, d'Amérique ou d'Asie se disent pacifiques ce qui ne les empêchent pas d'être parfois des agresseurs.

Ce n'est pas en criant Paix ou en défilant dans la rue que ça change quelque chose ! Ce n'est pas en invoquant le Coran ou en citant des poèmes de ses adeptes que tu feras changer quelque chose ici.

Par contre ne pas soutenir l'armée quand elle est hors de son rôle, blâmer son action, critiquer un gouvernement, "ne pas faire", ne pas cautionner, voire objecter s'il le faut , invoquer l'histoire ...

la paix (qui) a l’écorce (mince), les dents (la) mangent. (Le livre /25/11)
commentaire : Les politiques et leurs experts (dents noires) ne font qu'une paix bardée d'arrière-pensées (écorce) et de menaces, comme les dents.

On peut toujours dire que l'armée est une armée de métier, et qu'elle se passe de nos avis ... mais elle pourrait bien se sentir isolée, et pour elle, ce serait peut-être insupportable d'être désavouée par ceux qu'elle prétend défendre !
Les victoires militaires ne sont jamais des victoires, ou alors "la force" serait une victoire ?????? il n'y a que des perdants dans les guerres. Il n'y aucune guerre intelligente à ma connaissance.

L'armée si puissante soit-elle ne peut rien contre une opinion qui la désavoue.

Enfin voilà je cherche des pistes de réflexion sur le pacifisme, et frèrelibre, il serait bon de sortir des sentiers battus et stériles qui n'ont jamais apporté que des paix très éphémères à trois francs six sous.

C’est l’honneur du prophète d’éviter tout jugement, de répandre la paix ; (Evangile 36/17)
Vif (dans la) paix (doit être) Mikal (Le Livre 22/21)
Personne ne dit que Mouhamad a fait le contraire, nous sommes d'accord.

La paix n’est pas dans ta main. (Le Livre 19/06)

(Mouhamad n'était vraisemblablement pas mieux muni)

Il faut donc chercher d'autres pistes que celle éculée de l'islam qui n'a pas porté ses fruits, n'en déplaisent à tous les machos, les gros bras, les oulémas, les guerriers, les bagarreurs, les petits chefs et les gros ...


La femme (a) la paix. Entre les dents (de la femme) coule la Parole, le soleil descend (de) son sein ; (Le Livre 27/13)

Voilà un début de solution !!!!!!!!!! drunken impliquer les femmes dans cette histoire ... ce qui serait une révolution historique, car il faut dire qu'on n'a pas dû souvent leur demander leurs avis sur la question ...

Le Saint, Sa Paix (Se) plante (pour longtemps) ;
(la Paix du Saint durera)



Dernière édition par njama le Lun 13 Sep 2010 - 18:55, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pacifisme

Message  Invité le Lun 13 Sep 2010 - 18:33

Parle pour toi pour les "sentiers stériles" mon frère.
Les belles paroles sont indissociables des beaux actes : c'est la dialectique même du salut.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pacifisme

Message  Invité le Lun 13 Sep 2010 - 18:42

Finalement tu fais les questions comme elles t'arrangent, et les réponses avec, c'est commode, mais quoi de plus stérile précisément ?
Tu dis un jour que tu sors du débat, pas assez bon à tes yeux, et tu en remets deux couches le lendemain.
Tu reprends mes messages pour leur distribuer tes notes, mais tu escamotes la Vérité.

Je ne vois pas à quoi tu veux en venir,
je ne suis qu'un rappeleur, comme Dieu le Demande.

"Aucun nouveau rappel ne leur parvient de leur Seigneur qu'ils ne l'écoutent d'un air amusé."
Le Noble Coran, Al-Anbiyaa 21/2.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pacifisme

Message  Invité le Lun 13 Sep 2010 - 18:51

C'est un Livre qui t'est révélé. Que ton cœur ne ressente aucune angoisse à son sujet ! Il te servira à avertir les hommes et à adresser un rappel aux croyants.

Rappelle-leur tout cela ! Car ton rôle se limite à le leur rappeler.

Le Noble Coran

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pacifisme

Message  Invité le Lun 13 Sep 2010 - 19:05

frèrelibre a écrit:Finalement tu fais les questions comme elles t'arrangent, et les réponses avec, c'est commode, mais quoi de plus stérile précisément ?
Tu dis un jour que tu sors du débat, pas assez bon à tes yeux, et tu en remets deux couches le lendemain.
Tu reprends mes messages pour leur distribuer tes notes, mais tu escamotes la Vérité.

Je ne vois pas à quoi tu veux en venir,
je ne suis qu'un rappeleur, comme Dieu le Demande.

"Aucun nouveau rappel ne leur parvient de leur Seigneur qu'ils ne l'écoutent d'un air amusé."
Le Noble Coran, Al-Anbiyaa 21/2.

Contrairement à toi et d'autres sûrement, je ne pense pas que Dieu nous fournisse des solutions toutes faites clefs en main ou à monter en kit.

C'est là que notre imagination intervient (l'ijtihad) ! Ne nous a-t-il pas donné à chacun le DISCERNEMENT (histoire qu'on se responsabilise un peu tout de même) sinon nous serions des robots, ou des moulins à prières.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pacifisme

Message  Invité le Lun 13 Sep 2010 - 19:22

njama : "Contrairement à toi et d'autres sûrement, je ne pense pas que Dieu nous fournisse des solutions toutes faites clefs en main ou à monter en kit."

N'importe quoi !
Ce que le Bon fait, tu le fais.

Moulin à prière, pourquoi pas ?
Mais mon frère qui décerne les avis, les notes, les appréciations : tu te vois des fois ?



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pacifisme

Message  Invité le Lun 13 Sep 2010 - 19:26

"Il se peut que tu sois tenté de délaisser une partie de ce qui t'a été révélé
et que tu ressentes un serrement de cœur
lorsque tu les entends dire :
«Que ne lui envoie-t-on un trésor du Ciel, ou que ne lui adjoigne-t-on un ange?»
Rappelle-toi que tu n'es qu'un avertisseur
et que c'est Dieu qui est le Gérant de l'Univers !"

Le Noble Coran, Hud 11/12.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pacifisme

Message  Invité le Lun 13 Sep 2010 - 19:43

En attendant La Paix du Saint il y a de quoi phosphorer et les musulmans n'ont pas le monopole de la question.

Ils sont d'ailleurs à peine plus crédibles que le reste du monde à ce niveau.

Il y a donc de quoi tous y réfléchir ... toutes les contributions sont les bienvenues, y compris celles des musulmans.
Cela pourrait être intéressant de leur proposer cette voie, surtout que c'est Dieu Lui-Même Qui nous la Souffle à l'oreille ...

La femme (a) la paix. Entre les dents (de la femme) coule la Parole, le soleil descend (de) son sein ; (Le Livre 27/13)

Voilà un début de solution !!!!!!!!!! drunken impliquer les femmes dans cette histoire ... ce qui serait une révolution historique, car il faut dire qu'on n'a pas dû souvent leur demander leurs avis sur la question ...

Je ne suis pas bien certain que ça passe comme une lettre à la poste Rolling Eyes mais on peut toujours essayer. Qui ne tente rien n'a rien.

Bonne chance.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pacifisme

Message  Invité le Lun 13 Sep 2010 - 20:00

Lave ta tête,
lève ton bras!
Annonce !
Récuse (ce que) Je récuse!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pacifisme

Message  Invité le Lun 13 Sep 2010 - 23:03

Quel extrêmiste tu fais Frère Libre et obéissant sans réflexion ! C'est ça le danger, car rien n'avance en fait dans ce que tu proposes ! Dieu ne nous demande pas d'obéir bêtement mais avec une plus grande réflexion. Même que celle de Mahomet et Jésus pourquoi pas. D'ailleurs Jésus disait "ce que j'ai fais vous pouvez faire la même chose, et même de plus grande encore" (de mémoire). Cela démontre bien aussi une plus grande réflexion et un dépassement de ce qui fut hier !! Evident puisque les époques évoluent !

Contrairement à toi et d'autres sûrement, je ne pense pas que Dieu nous fournisse des solutions toutes faites clefs en main ou à monter en kit.

C'est là que notre imagination intervient (l'ijtihad) ! Ne nous a-t-il pas donné à chacun le DISCERNEMENT (histoire qu'on se responsabilise un peu tout de même) sinon nous serions des robots, ou des moulins à prières.
Fais participer les femmes, côte à côte avec les hommes, plus séparées !
Oups je sens que je vais être traitée de féministe. Je le suis comme Dieu lui-même ! Il aime les femmes lui et Njama aussi car il a bien compris. Tu devrais l'écouter (Njama= c'est un Dieu aussi puisqu'il a la Divinité en lui).

Citation:
La femme (a) la paix. Entre les dents (de la femme) coule la Parole, le soleil descend (de) son sein ; (Le Livre 27/13)
Voilà un début de solution !!!!!!!!!! drunken impliquer les femmes dans cette histoire ... ce qui serait une révolution historique, car il faut dire qu'on n'a pas dû souvent leur demander leurs avis sur la question ...
Je ne suis pas bien certain que ça passe comme une lettre à la poste Rolling Eyes mais on peut toujours essayer. Qui ne tente rien n'a rien.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pacifisme

Message  Invité le Lun 13 Sep 2010 - 23:40

Quel délire !

Oh oui Assunta
j'écoute les femmes comme j'écoute Dieu ; et ce que j'entends ne te ressemble pas.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pacifisme

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 10:52


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum